0
Les jeunes agriculteurs et agricultrices: des acteurs         clé pour le développement rural                            M...
Nouveau cadre stratégique de la FAO                   Objectif stratégique 3:              Réduire la pauvreté rurale Amél...
Pourquoi les jeunes?En Afrique subsaharienne et en Asie du Sud : 50% desjeunes rejoint la main-dœuvre agricole;Cependant...
Enjeux et jeunes agriculteurs                                   In a nutshellFaible croissance démographique              ...
Les axes d’intervention de la FAO  Sensibilisation sur le rôle clé des                Support technique aux    jeunes agri...
Ecoles Pratiques d’Agriculture et de Vie pour les Jeunes                         (JFFLS)    Processus dapprentissage en g...
Publication conjointe FAO/CTA/IFAD Exemples de réussite des jeunes dans l’agriculture Inspirer d’autres jeunes agriculte...
Quelques problématiques clé L’accès à la terre L’accès au crédit et aux financements L’accès aux marchés L’accès aux e...
Exemple d’une étude de cas de la publication: Songtaab-                Yalgre au Burkina Faso    Organisation de femmes b...
Synergies du partenariat FAO/FIDA/CTA CTA: accent sur les jeunes l’information, les connaissances et la formation (les  T...
Au-delà de la publication Finaliser la publication     Lancement d’une discussion électronique     Lancement de la publ...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Food and Agriculture Organization of the United Nations

803

Published on

Mauro Bottaro, Gender and Rural Institutions Specialist, FAO, ESW

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
803
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
9
Actions
Shares
0
Downloads
6
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide
  • Please add the FAO, IYC and WFD logos here on the front page. Please also add the title of the seminar with the orgnizer ICAO.
  •  n. 2: où les revenus sont inférieurs, les conditions de travail précaires et la protection sociale limitée ou inexistante.
  • À travers un support technique aux gouvernements afin de mettre en place des politiques d'appui à la productivité des petits agriculteurs, en mettant l'accent sur l’élimination des inégalités entre les hommes et les femmes, sur l’intégration des jeunes dans le marché du travail et sur la promotion d'emploi rural décent;Un environnement porteur (politiques, cadres juridiques, etc.) permettant aux organisations de producteurs de prospérer est indispensable pour réduire la pauvreté rurale, protéger les populations rurales des effets des chocs économiques, réduire les inégalités sociales et promouvoir des processus d'élaboration des politiques plus efficaces et plus ouverts. FFS est un processus d'apprentissage en groupe adopté par gouvernements, NGOs et agences internationales de développement pour promouvoir les méthodes de protection intégrée (PI). Les premières FFS ont été conçues et menées par la FAO en 1989; depuis lors plus de 2.000.000 d’ agriculteurs du monde entier ont participé à ce type d'apprentissage.JFFLS jusqu’à présent: dès 2004, JFFLS ont été initiées dans 16 pays et approximativement 20.000 jeunes (50:50) ont complété la formation.Les objectifs du programme sont: Réduire chômage des jeunes, travail des enfantset taux d’abandon scolaire à travers formation adaptée ; Créer emploi pour les jeunes et nouvelles/meilleuresentreprises ; Soutenir intégration & participation dans chaines devaleur ; Adresser inégalités de genre à travers formation quiprenne en considération les sexospécificités ; Réduire migration des jeunes grâce aux meilleurescompétences agricoles, de vie et de gestion d’entreprises
  • L’une des applications les plus intéressantes de l'approche JFFLS-YFA a été vue dans les territoires palestiniens (en Cisjordanie et dans la bande de Gaza).Lesjeunespalestinienssontconfrontés à un certainnombre de contraintes: le manque de possibilités d'emploirural, une extrêmevulnérabilité à cause d’une crise de plus en plus tendue, le manque d'équipementsappropriéset le manque de formation agricole.Il est donc essentiel d'investir dans la jeunesse palestinienne: le développement d'une main-d'œuvre de jeunes est l'une des priorités les plus importantes pour construire une société pacifique et prospère en Palestine. La formation professionnelle et les possibilités d'emploi sont essentiels pour permettre aux jeunes d'apporter une contribution à la promotion de développement national palestinien. L'objectif principal de l'approche JFFLS-YFA en Palestine a été de renforcer les capacités locales pour répondre aux besoins et priorités de développement de la jeunesse palestinienne, tout en répondant à la nécessité pour le développement durable de l'environnement, le développement économique et social.Les participants reçoivent un enseignement sur les liens entre l'agriculture, la nutrition, l’égalité entre les sexes, et la vie et les compétences en affaires. Le cours non seulement leur enseigne comment faire pousser des cultures saines, mais aussi la façon de prendre des décisions éclairées pour mener une vie saine.Depuis 2008, environ 2.000 jeunes ont été formés à l'approche JFFLS en Cisjordanie et à Gaza. Ils ont ensuite été regroupés en plus de 20 associations de jeunes agriculteurs et sont impliqués dans des activités qui vont de la transformation du miel à l'horticulture et à l'élevage. Tous les jeunes agriculteurs sont membres à part entière de ces associations et reçoivent une part des bénéfices de leur association.
  • Les gouvernements doivent veiller à ce que l'agriculture, le développement rural et la réduction de la pauvreté rurale restent une priorité de leurs programmes de développement, tout en offrant des moyens d'existence à tous les segments de la population en fonction de leurs besoins spécifiques. Pour augmenter la productivité agricole de sorte à améliorer les moyens d'existence, il convient de favoriser un accès équitable aux ressources productives en s'attachant particulièrement à réduire les écarts de productivité entre les riches et les pauvres et entre les hommes et les femmes. Il est indispensable de garantir l'accèsauxtechnologies. Les institutions qui ont une influence sur le milieu rural, tant publiques que privées, doivent être renforcées aux fins suivantes: lever les obstacles auxquels se heurtent les populations rurales dans leurs activités productives (services financiers et autres, accès aux marchés, accès à la terre et aux autres ressources productives); encourager la prépondérance et la participation de tous les acteurs dans les décisions qui les concernent; garantir l'accès aux services essentiels au développement rural, comme la santé, l'éducation, la vulgarisation, le transport, l'accès aux technologies et à l'énergie; et faciliter la transition et la diversification du secteur vers des emplois agricoles et non agricoles plus productifs et plus concurrentiels. Il convient de mettre en oeuvre des politiques visant spécifiquement à soutenir les petits agriculteurs, les exploitations familiales, les coopératives et les associations d’exploitants, en particulier pour leur assurer une meilleure intégration dans les marchés et les chaînes de production. Il convient également d'offrir aux populations rurales des dispositifs de protection sociale et des filets de sécurité, et de les renforcer.
  • Transcript of "Food and Agriculture Organization of the United Nations"

    1. 1. Les jeunes agriculteurs et agricultrices: des acteurs clé pour le développement rural Mauro Bottaro FAO Gender Equity and Rural Employment Division Wageningen, 14 November 2012
    2. 2. Nouveau cadre stratégique de la FAO Objectif stratégique 3: Réduire la pauvreté rurale Améliorer les moyens d’existence des populations rurales, notamment les femmes et les jeunes, en améliorant lesperspectives demploi et l’accès aux ressources de production
    3. 3. Pourquoi les jeunes?En Afrique subsaharienne et en Asie du Sud : 50% desjeunes rejoint la main-dœuvre agricole;Cependant, 93% des emplois accessibles aux jeunesdans les pays en développement proviennent del’économie informelle;Les jeunes gens (âgés de 14 à 24 ans) ont presque 3 foisplus de risques que les adultes de se retrouver auchômage.Il est donc nécessaire d’élaborer des politiques et desprogrammes d’appui au développement descompétences des jeunes. La jeunesse doit rester unecible pour les politiques favorables à l’emploi rural
    4. 4. Enjeux et jeunes agriculteurs In a nutshellFaible croissance démographique • Face à une très forte croissance démographique mondiale dans les pays en développement • Face à une prédominance continue des jeunesVieillissement rapide dans les pays dans les populations pauvres des zones rurales de développés l’Afrique subsaharienne et de l’Asie du Sud • Face aux obstacles pour l’accès aux marchés et auDemande croissante de produits commerce international, notamment pour les alimentaires femmes et les jeunesInégalités sociales dans l’accès aux ressources et aux services • Face à l’exode des jeunes adultes vers les villes productifs, notamment chez les femmes et les jeunes
    5. 5. Les axes d’intervention de la FAO Sensibilisation sur le rôle clé des Support technique aux jeunes agriculteurs pour les gouvernements pour la mise en développement rural place d’un cadre porteur Appuyer et encourager la participation des Politiques, réglementations, incitations jeunes à des événements importants et de économiques et cadres de concertationportée internationale. Prévention et réduction adéquats pour développement des du travail des enfants organisations des jeunes agriculteurs Développement des capacités des jeunes agriculteursProduction de connaissances techniques et la collecte de données ventilées par âge et sexe
    6. 6. Ecoles Pratiques d’Agriculture et de Vie pour les Jeunes (JFFLS)  Processus dapprentissage en groupe pour promouvoir les compétence agricoles, l’intégration des jeunes agriculteurs dans la chaîne de valeur, leur autonomisation et l’amélioration de leurs moyens d’existence.  Les premières JFFLS ont été conçues et menées par la FAO en 1989; depuis lors plus de 2.000.000 d’agriculteurs du monde entier ont participé à ce type dapprentissage  Bande de Gaza: depuis 2008, environ 2.000 jeunes ont été formés à lapproche JFFLS. Ils ont ensuite été regroupés en plus de 20 associations de jeunes agriculteurs et impliqués dans des activités qui vont de la transformation du miel à lhorticulture et à lélevage. Actuellement, tous les jeunes agriculteurs sont membres à part entière de ces associations et reçoivent une part des bénéfices de leur association.
    7. 7. Publication conjointe FAO/CTA/IFAD Exemples de réussite des jeunes dans l’agriculture Inspirer d’autres jeunes agriculteurs Stimuler des débats sur le sujet Inspirer les praticiens du développement
    8. 8. Quelques problématiques clé L’accès à la terre L’accès au crédit et aux financements L’accès aux marchés L’accès aux emplois verts L’accès à l’information, aux connaissances et à la formation (TICs) Participation au dialogue politique
    9. 9. Exemple d’une étude de cas de la publication: Songtaab- Yalgre au Burkina Faso  Organisation de femmes burkinabées ‘ Songtaab Yalgre’ a fait du plaidoyer auprès de leurs leaders traditionnels pour l’accès à la terre pour les jeunes femmes de leur organisation  Résultat du plaidoyer: 600 jeunes femmes membres de Songtaab Yalgre ont obtenu un lopin de terre  Sur cette terre, les jeunes femmes cultivent l’arbre de karité  Le karité est transformé en beurre de karité et commercialisé
    10. 10. Synergies du partenariat FAO/FIDA/CTA CTA: accent sur les jeunes l’information, les connaissances et la formation (les TICs) FAO: accent sur les jeunes et les organisations de producteurs ruraux FIDA: accent sur l’emploi des jeunes, leur insertion dans les filières et leur inclusion dans le milieu rural
    11. 11. Au-delà de la publication Finaliser la publication  Lancement d’une discussion électronique  Lancement de la publication lors d’un évènement conjoint Le FAO, FIDA et CTA faciliteront l’établissement d’un dialogue entre les jeunes agriculteurs et leurs organisations et les décideurs politique au niveau national et régional.
    1. A particular slide catching your eye?

      Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

    ×