12  poignet - fractures
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

12 poignet - fractures

on

  • 3,702 views

 

Statistics

Views

Total Views
3,702
Slideshare-icon Views on SlideShare
3,702
Embed Views
0

Actions

Likes
1
Downloads
120
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    12  poignet - fractures 12 poignet - fractures Presentation Transcript

    • Fractures du poignet Fractures de l’extrémité distale du radius Fractures du scaphoïde
    • L’interligne radio-carpien est oblique Rappel anatomique
    • Rappel anatomique Documents M.O
    • Fractures de l’extrémité distale du radius
      • Fréquentes chez les femmes âgées
      • Sujets jeunes : sports ++
      • Chute sur la main
      • Hyperextension (déplacement dorsal)
      • Hyperflexion (déplacement palmaire)
      • Inclinaison radiale (fract cunéennes ext)
      • Inclinaison cubitale
    • Classification (Castaing) Sans déplacement Pas de comminution post. Commin. Post + 3ème fragt Fract en T frontal ou bimarginale Fract en T sagittal Fract cunéenne externe Marginale post Marginale ant Goyrand Fract en croix Fract des 2 os
    • Classification des fractures de l’extrémité inférieure du radius
    • Classification des fractures de l’extrémité inférieure du radius
    • Classification des fractures de l’extrémité inférieure du radius
    • Classification des fractures de l’extrémité inférieure du radius
    • Classification des fractures de l’extrémité inférieure du radius
    • Classification des fractures de l’extrémité inférieure du radius
    • Classification des fractures de l’extrémité inférieure du radius
    • Classification des fractures de l’extrémité inférieure du radius
    • Classification des fractures de l’extrémité inférieure du radius
    • Fractures articulaires
    • Fractures articulaires
    • Classification des fractures de l’extrémité inférieure du radius
    • Radiographies du poignet Documents M.O
    • Fracture de Pouteau-Colles
      • Chute sur la paume
      • Compression + hyperextension
      • Trait situé à 2,5 cm de l’articulation RC
      • Adulte et sujet âgé
    • Fracture de Pouteau peu déplacée
    • Fracture de Pouteau : déplacement Déformation en dos de fourchette Inclinaison radiale
    • Fracture de Pouteau : déplacement Vue palmaire Vue dorsale Ascension de la styloïde radiale
    • Traitement
      • Les fractures non déplacées sont plâtrées pendant 4 à 6 semaines
    • Fractures de Pouteau déplacées
    • Pouteau : réduction
    • Réduction lente sous A-G “ doigt japonais”
    • Pouteau : Immobilisation après réduction
      • Flexion + inclinaison cubitale
      • Radiographies de contrôle
      • Durée 6 semaines
    • Complication principale du traitement orthopédique : la consolidation vicieuse
    • Complication principale du traitement orthopédique : la consolidation vicieuse Conséquence du raccourcissement du radius : surcharge de la cubito-carpienne Main bote radiale
    • Traitement par broches intra-focales + Plâtre
    • Technique de kapandji 1 broche dans le foyer de fracture
    • Technique de kapandji La broche est inclinée et perfore la corticale
    • Technique de kapandji Aspect de face et de profil
    • Technique de kapandji 2 broches, ou même 3, sont placées ainsi
    • Technique de kapandji 2 broches, ou même 3, sont placées ainsi Manchette plâtrée protectrice avec mobilisation précoce
    • Fracture à plusieurs fragments de l’ext distale du radius Embrochage de Kapandji
    •  
    • Les fractures marginales
    • Traitement des fractures marginales Plaque-butée antérieure ou postérieure
    • Traitement des fractures marginales Plaque-butée antétérieure
    • Traitement des fractures marginales Technique de Kapandji
    • Traitement des fractures cunéennes
      • Embrochage direct intrafocal
    • Traitement des fractures comminutives Ostéosynthèse par plaque
    •  
    • Fracture comminutive : plaque + broches
    • Traitement des fractures comminutives Ostéosynthèse par plaque
    • Traitement des fractures en T Variante de la technique de KAPANDJI
    • Traitement des fractures comminutives ouvertes Fixateur externe avec distraction Documents M.O
    • Traitement des fractures comminutives ouvertes Fixateur externe avec distraction
    • Fracture de Goyrand-Smith Chute sur le dos de la main
    • Syndrome du canal carpien Conflit contenant-contenu : Irritation du médian Douleurs nocturnes accentuées par l’hyperextension, l’hyperflexion et la percussion
      • Fracture en motte de beurre
      Fractures de l’enfant
    • Fracture métaphysaire chez l’enfant
    • Décollements épiphysaires Salter 1 Salter 2 Salter 3 Salter 4 Fractures de l’enfant
    • Décollement épiphysaire Réduction imparfaite Nouvelle réduction Sous plâtre Salter 2
    • Fracture du scaphoïde carpien
    • Fracture du scaphoïde carpien
    •  
      • Déplacement minime le plus souvent
      20 % au pôle sup. 70 % au col 10 % à la base
      • Douleur dans la tabatière anatomique
    • Les 4 incidences classiques pour le scaphoïde
    • Repères radiographiques du poignet
      • En cas de doute sur une fracture après tout traumatisme du carpe : refaire une radio après 15 J
    • En l’absence de déplacement : plâtre
      • Immobilisation de la 1 ère phalange du pouce en abduction
      • poignet en dorsi-flexion
      • en pronation
      • en inclinaison radiale
      • Durée 6 semaines
    • Après 6 semaines de plâtre 3 hypothèses :
      • 1 : Consolidation correcte, pas de douleur :
      • laisser le poignet libre et faire une radio 15 j plus tard
      • 2 : Doute sur la consolidation :
      • on prolonge le plâtre 4 à 6 semaines
      • 3 : Si le trait reste visible ou si nécrose :
      • traitement chirurgical
    • En cas de déplacement : traitement chirurgical
    • Évolution des fractures du scaphoïde Consolidation lente Pseudarthroses fréquentes
    • Évolution Nécrose avasculaire : 30 % des fractures du pôle supérieur Pseudarthrose
    • Traitement des pseudarthroses Greffe de Matti
    • Luxation rétrolunaire du carpe
    • Clichés J. Chouteau
    • Luxation du semi lunaire Clichés J. Chouteau
    • Luxation du semi lunaire Risque de nécrose
    • Clichés J. Chouteau
    • Comment diagnostiquer une fracture du scaphoïde ?
    • Comment diagnostiquer une fracture du scaphoïde ?
      • Douleur provoquée à la pression du fond de la tabatière anatomique sous la styloïde radiale.
      • Trait de fracture sur “l'incidence scaphoïdienne”
      • Souvent visible seulement une dizaine de jours après l'accident.
    • Lors des fractures de l'extrémité inférieure du radius, considérant les risques importants d'œdème sous plâtre, quelles sont les précautions à prendre ?
    • Lors des fractures de l'extrémité inférieure du radius, considérant les risques importants d'œdème sous plâtre, quelles sont les précautions à prendre ?
      • Ablation immédiate de toutes les bagues
      • Plâtre capitonné non circulaire d’emblée
      • Au moindre doute savoir l’élargir ou le changer
      • Surélévation du membre + anti-œdémateux
      • Surveillance de la vascularisation des doigts
    • Quelles sont les modalités de l'immobilisation plâtrée d'une fracture du scaphoïde ?
    • Quelles sont les modalités de l'immobilisation plâtrée d'une fracture du scaphoïde ?
      • Immobilisation plâtrée de 90 jours bloquant la prono-supination
      • Prendre le coude pendant 60 jours
      • Immobiliser la première phalange du pouce en abduction et légère antépulsion
      • Vous êtes en présence d’une fracture de Pouteau très déplacée :
      • Décrire la déformation précise :
      • Vous êtes en présence d’une fracture de Pouteau très déplacée :
      • Décrire la manœuvre de réduction
      • Vous êtes en présence d’une fracture de Pouteau très déplacée :
      • Décrire les modalités précises de l'immobilisation plâtrée après réduction et de la surveillance
    • Melle X 30, ans, a fait une chute 1 heure auparavant en patinant et présente des douleurs au poignet. A l ’examen, vous notez une voussure dorsale et une inclinaison radiale de la main. Les mouvements de flexion sont un peu limités par la douleur, surtout la prosupination. La palpation montre un point douloureux à 2 cm au dessus de la styloïde radiale et on note que celle-ci se projette à la hauteur de la styloïde cubitale. Le pouls radial est perçu et la sensibilité est normale La radiographie montre une fracture de l’extrémité inférieure du radius à 1,5 cm de de l’interligne radio-carpien. Le massif épiphysaire est décalé en dehors avec une pénétration de la diaphyse dans l’épiphyse. Il existe un diastasis de 5 mm entre la face interne du radius et la tête cubitale. Sur le profil l’épiphyse est basculée en arrière et en haut Q 1: L’examen clinique vous permet-il de proposer un diagnostic? Lequel et sur quels éléments? Q 2: L’examen radiologique vous permet-il de préciser le type de fracture? Lequel? Pourquoi? Q 3: Donnez une explication anatomique des constatations cliniques et radiologiques concernant la position de la tête cubitale? Q 4: Quels sont les différents éléments du traitement de cette fracture Q 5: Quels conseils donnez vous lors du retour à domicile? Dans quel délai reconvoquez vous la patiente et pourquoi? Q 6 Quelles complications secondaires peuvent survenir?
    • Melle X 30, ans, a fait une chute 1 heure auparavant en patinant et présente des douleurs au poignet. A l ’examen, vous notez une voussure dorsale et une inclinaison radiale de la main. Les mouvements de flexion sont un peu limités par la douleur, surtout la prosupination. La palpation montre un point douloureux à 2 cm au dessus de la styloïde radiale et on note que celle-ci se projette à la hauteur de la styloïde cubitale. Le pouls radial est perçu et la sensibilité est normale La radiographie montre une fracture de l’extrémité inférieure du radius à 1,5 cm de de l’interligne radio-carpien. Le massif épiphysaire est décalé en dehors avec une pénétration de la diaphyse dans l’épiphyse. Il existe un diastasis de 5 mm entre la face interne du radius et la tête cubitale. Sur le profil l’épiphyse est basculée en arrière et en haut Q 1: L’examen clinique vous permet-il de proposer un diagnostic? Lequel et sur quels éléments? Réponse : Pouteau Colles Inclinaison radiale Voussure dorsale Douleur au dessus de l’interligne Ascension de la styloîde radiale
    • Melle X 30, ans, a fait une chute 1 heure auparavant en patinant et présente des douleurs au poignet. A l ’examen, vous notez une voussure dorsale et une inclinaison radiale de la main. Les mouvements de flexion sont un peu limités par la douleur, surtout la prosupination. La palpation montre un point douloureux à 2 cm au dessus de la styloïde radiale et on note que celle-ci se projette à la hauteur de la styloïde cubitale. Le pouls radial est perçu et la sensibilité est normale La radiographie montre une fracture de l’extrémité inférieure du radius à 1,5 cm de de l’interligne radio-carpien. Le massif épiphysaire est décalé en dehors avec une pénétration de la diaphyse dans l’épiphyse. Il existe un diastasis de 5 mm entre la face interne du radius et la tête cubitale. Sur le profil l’épiphyse est basculée en arrière et en haut Q 2: L’examen radiologique vous permet-il de préciser le type de fracture? Lequel? Pourquoi?
    • Melle X 30, ans, a fait une chute 1 heure auparavant en patinant et présente des douleurs au poignet. A l ’examen, vous notez une voussure dorsale et une inclinaison radiale de la main. Les mouvements de flexion sont un peu limités par la douleur, surtout la prosupination. La palpation montre un point douloureux à 2 cm au dessus de la styloïde radiale et on note que celle-ci se projette à la hauteur de la styloïde cubitale. Le pouls radial est perçu et la sensibilité est normale La radiographie montre une fracture de l’extrémité inférieure du radius à 1,5 cm de de l’interligne radio-carpien. Le massif épiphysaire est décalé en dehors avec une pénétration de la diaphyse dans l’épiphyse. Il existe un diastasis de 5 mm entre la face interne du radius et la tête cubitale. Sur le profil l’épiphyse est basculée en arrière et en haut Q 2: L’examen radiologique vous permet-il de préciser le type de fracture? Lequel? Pourquoi? Réponse : Pouteau Colles trait à 1,5 cm Bascule en arrière et en haut engrènement
    • Melle X 30, ans, a fait une chute 1 heure auparavant en patinant et présente des douleurs au poignet. A l ’examen, vous notez une voussure dorsale et une inclinaison radiale de la main. Les mouvements de flexion sont un peu limités par la douleur, surtout la prosupination. La palpation montre un point douloureux à 2 cm au dessus de la styloïde radiale et on note que celle-ci se projette à la hauteur de la styloïde cubitale. Le pouls radial est perçu et la sensibilité est normale La radiographie montre une fracture de l’extrémité inférieure du radius à 1,5 cm de de l’interligne radio-carpien. Le massif épiphysaire est décalé en dehors avec une pénétration de la diaphyse dans l’épiphyse. Il existe un diastasis de 5 mm entre la face interne du radius et la tête cubitale. Sur le profil l’épiphyse est basculée en arrière et en haut Q 3: Donnez une explication anatomique des constatations cliniques et radiologiques concernant la position de la tête cubitale?
    • Melle X 30, ans, a fait une chute 1 heure auparavant en patinant et présente des douleurs au poignet. A l ’examen, vous notez une voussure dorsale et une inclinaison radiale de la main. Les mouvements de flexion sont un peu limités par la douleur, surtout la prosupination. La palpation montre un point douloureux à 2 cm au dessus de la styloïde radiale et on note que celle-ci se projette à la hauteur de la styloïde cubitale. Le pouls radial est perçu et la sensibilité est normale La radiographie montre une fracture de l’extrémité inférieure du radius à 1,5 cm de de l’interligne radio-carpien. Le massif épiphysaire est décalé en dehors avec une pénétration de la diaphyse dans l’épiphyse. Il existe un diastasis de 5 mm entre la face interne du radius et la tête cubitale. Sur le profil l’épiphyse est basculée en arrière et en haut Q 3: Donnez une explication anatomique des constatations cliniques et radiologiques concernant la position de la tête cubitale? Réponse Tête cubitale intacte dans le même plan que styloïde radiale Mais diastasis = rupture du ligament triangulaire
    • Melle X 30, ans, a fait une chute 1 heure auparavant en patinant et présente des douleurs au poignet. A l ’examen, vous notez une voussure dorsale et une inclinaison radiale de la main. Les mouvements de flexion sont un peu limités par la douleur, surtout la prosupination. La palpation montre un point douloureux à 2 cm au dessus de la styloïde radiale et on note que celle-ci se projette à la hauteur de la styloïde cubitale. Le pouls radial est perçu et la sensibilité est normale La radiographie montre une fracture de l’extrémité inférieure du radius à 1,5 cm de de l’interligne radio-carpien. Le massif épiphysaire est décalé en dehors avec une pénétration de la diaphyse dans l’épiphyse. Il existe un diastasis de 5 mm entre la face interne du radius et la tête cubitale. Sur le profil l’épiphyse est basculée en arrière et en haut Q 4: Quels sont les différents éléments du traitement de cette fracture
    • Melle X 30, ans, a fait une chute 1 heure auparavant en patinant et présente des douleurs au poignet. A l ’examen, vous notez une voussure dorsale et une inclinaison radiale de la main. Les mouvements de flexion sont un peu limités par la douleur, surtout la prosupination. La palpation montre un point douloureux à 2 cm au dessus de la styloïde radiale et on note que celle-ci se projette à la hauteur de la styloïde cubitale. Le pouls radial est perçu et la sensibilité est normale La radiographie montre une fracture de l’extrémité inférieure du radius à 1,5 cm de de l’interligne radio-carpien. Le massif épiphysaire est décalé en dehors avec une pénétration de la diaphyse dans l’épiphyse. Il existe un diastasis de 5 mm entre la face interne du radius et la tête cubitale. Sur le profil l’épiphyse est basculée en arrière et en haut Q 4: Quels sont les différents éléments du traitement de cette fracture Réponse : Hospit ortho À jeun , immobilisation provisoire – bilan préop- voie veineuse Antalgiques – surélévation du membre Réduction sous AG (traction flexion pronation) Contrôle radio Immobilisation - coude à 90° - gouttière 3 semaines – manchette 3 semaines Si réduction instable : chirurgie Broches intrafocales sous radioscopie (manchette) (Kapandji) Abord chir du foyer (broches intra focales) Surveillance déplacement secondaire
    • Melle X 30, ans, a fait une chute 1 heure auparavant en patinant et présente des douleurs au poignet. A l ’examen, vous notez une voussure dorsale et une inclinaison radiale de la main. Les mouvements de flexion sont un peu limités par la douleur, surtout la prosupination. La palpation montre un point douloureux à 2 cm au dessus de la styloïde radiale et on note que celle-ci se projette à la hauteur de la styloïde cubitale. Le pouls radial est perçu et la sensibilité est normale La radiographie montre une fracture de l’extrémité inférieure du radius à 1,5 cm de de l’interligne radio-carpien. Le massif épiphysaire est décalé en dehors avec une pénétration de la diaphyse dans l’épiphyse. Il existe un diastasis de 5 mm entre la face interne du radius et la tête cubitale. Sur le profil l’épiphyse est basculée en arrière et en haut Q 5: Quels conseils donnez vous lors du retour à domicile? Dans quel délai reconvoquez vous la patiente et pourquoi?
    • Melle X 30, ans, a fait une chute 1 heure auparavant en patinant et présente des douleurs au poignet. A l ’examen, vous notez une voussure dorsale et une inclinaison radiale de la main. Les mouvements de flexion sont un peu limités par la douleur, surtout la prosupination. La palpation montre un point douloureux à 2 cm au dessus de la styloïde radiale et on note que celle-ci se projette à la hauteur de la styloïde cubitale. Le pouls radial est perçu et la sensibilité est normale La radiographie montre une fracture de l’extrémité inférieure du radius à 1,5 cm de de l’interligne radio-carpien. Le massif épiphysaire est décalé en dehors avec une pénétration de la diaphyse dans l’épiphyse. Il existe un diastasis de 5 mm entre la face interne du radius et la tête cubitale. Sur le profil l’épiphyse est basculée en arrière et en haut Q 5: Quels conseils donnez vous lors du retour à domicile? Dans quel délai reconvoquez vous la patiente et pourquoi? Réponse : radios J1, J8, J 21, J45 Surveillance ischémie (douleur avant bras, fourmillement, paralysie) Surélévation du bras Contractions isotoniques dans le plâtre
    • Melle X 30, ans, a fait une chute 1 heure auparavant en patinant et présente des douleurs au poignet. A l ’examen, vous notez une voussure dorsale et une inclinaison radiale de la main. Les mouvements de flexion sont un peu limités par la douleur, surtout la prosupination. La palpation montre un point douloureux à 2 cm au dessus de la styloïde radiale et on note que celle-ci se projette à la hauteur de la styloïde cubitale. Le pouls radial est perçu et la sensibilité est normale La radiographie montre une fracture de l’extrémité inférieure du radius à 1,5 cm de de l’interligne radio-carpien. Le massif épiphysaire est décalé en dehors avec une pénétration de la diaphyse dans l’épiphyse. Il existe un diastasis de 5 mm entre la face interne du radius et la tête cubitale. Sur le profil l’épiphyse est basculée en arrière et en haut Q 6 Quelles complications secondaires peuvent survenir?
    • Melle X 30, ans, a fait une chute 1 heure auparavant en patinant et présente des douleurs au poignet. A l ’examen, vous notez une voussure dorsale et une inclinaison radiale de la main. Les mouvements de flexion sont un peu limités par la douleur, surtout la prosupination. La palpation montre un point douloureux à 2 cm au dessus de la styloïde radiale et on note que celle-ci se projette à la hauteur de la styloïde cubitale. Le pouls radial est perçu et la sensibilité est normale La radiographie montre une fracture de l’extrémité inférieure du radius à 1,5 cm de de l’interligne radio-carpien. Le massif épiphysaire est décalé en dehors avec une pénétration de la diaphyse dans l’épiphyse. Il existe un diastasis de 5 mm entre la face interne du radius et la tête cubitale. Sur le profil l’épiphyse est basculée en arrière et en haut Q 6 Quelles complications secondaires peuvent survenir? Algodystrophie Déplacement (cal vicieux) Complications liées aux broches Raideur Syndrôme du canal carpien
    • Fin