La veille de Né Kid du 20.07.11 : l'automarketing

  • 1,155 views
Uploaded on

Cette semaine, dans la veille de Né Kid : …

Cette semaine, dans la veille de Né Kid :

Actus :
• Les Français profitent de l’été pour se cultiver
• Le streaming devance le téléchargement
• Le marché de la publicité sur Internet se porte bien

Point de vue : l’automarketing

Innovations et tendances :
• Un livre collaboratif sur Google Docs
• Un réseau social pour senior
• Une carte de tram à vie

Bonne lecture et à la semaine prochaine !

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,155
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2

Actions

Shares
Downloads
5
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. 20 juillet 2011 L’actualité & les innovationsdu marketing et dela communication par
  • 2. Point de vue :L’automarketing
  • 3. L’actu mise à nu
  • 4. Les Français profitent de l’été pour se cultiver• Presque la moitié des Français (40%) en congé d’été ne part pas en vacances.• Une étude INSEE dévoile que ces derniers profitent de cette pause estivale pour effectuer un « rattrapage culturel ».• Même si les Français dépensent moins dans le domaine culturel (les activités culturelles représentent 9,1% de la dépense de consommation des ménages), cela ne veut pas dire pour autant qu’ils ne fréquentent pas les lieux et évènements culturels.• Les Nuits de Fourvière à Lyon, le « Cinéma Plein Air » de la Villette ou Paris Jazz Festival sont de parfaites illustrations de cette volonté de faire des découvertes, mais à un prix moindre.• Le ministère de la culture recense 10.000 festivals et manifestations – gratuites et payantes – entre juin et octobre dans l’Hexagone.
  • 5. Le streaming devance le téléchargement• Alors que le site de musique en ligne Spotify arrive sur le marché US, GfK publie les résultats de son baromètre REC (Référence eContent) sur l’état de la consommation de musique en ligne.• Cap symbolique : 51% des écoutes de musique sur internet se font désormais en streaming contre 49% à la suite d’un téléchargement.• 61% des consommateurs de streaming choisissent des solutions gratuites (streaming limité, youtube, vimeo, dailymotion, téléchargement illégal…), seulement 11% acceptent de payer pour de la musique dématérialisée et adhèrent à l’une des offres payantes.
  • 6. Le marché de la publicité sur Internet se porte bien• Selon l’Observatoire de l’e-pub SRI- Capgemini, le marché français de la pub sur Internet a progressé de 12% au premier semestre 2011.• Les dépenses des annonceurs en achat de mots-clés, bannières, campagnes d’affiliation ou sur le mobile ont atteint 1,275 Mds€ nets sur les 6 premiers mois de 2011.• L’essor des réseaux sociaux et de la vidéo tirent les investissements publicitaires vers le haut : la vidéo a progressé de 85% et l’Observatoire prévoit un doublement des investissements pour l’ensemble de l’année.• Le SRI et Capgemini estiment à 2,5 Mds€ nets le marché de la publicité sur Internet pour l’année 2011.
  • 7. L’œil de Né Kid sur la musique dématérialisée• La révolution suit son cours et ce n’est pas la loi Hadopi qui fait changer les comporte- ments, mais l’arrivée de nouvelles offres…• De fait le téléchargement recule désormais au bénéfice du streaming et de nouveaux pure players tels que Spotify et Deezer pour la musique et Netflix* pour la vidéo.• Une fois de plus on aura beau jeu de pointer du doigt le manque de réactivité des « vieilles » majors qui laissent de nouveaux entrants récolter les fruits de cette évolution, comme dans tant d’autres domaines liés à la propriété intellectuelle depuis l’avènement de l’internet.• Pire, la myopie des majors musicales risque même de se prolonger puisque le marché américain de la musique vient de connaître une (légère) croissance pour la 1ère fois depuis 7 ans. * cf l’image de la semaine
  • 8. L’image de la semaine :
  • 9. POINT DE VUE :L’automarketing !
  • 10. L’automarketing, le DIY du marketing• Chers lecteurs, cette semaine nous allons vous parler de l’automarketing.• Non, cette veille n’est pas dédiée au marketing automobile.• L’automarketing désigne plutôt le marketing do it yourself (DIY) ou le marketing fait par ses propres soins.
  • 11. L’automarketing, c’est quoi ?• Un terme récent qui répond à un phénomène récent : on entend parler d’automarketing depuis la fin de la première décennie des 00’s.• L’émergence de cette nouvelle discipline du marketing serait liée à la conjugaison de plusieurs facteurs, dont la crise des subprimes, la démocratisation des nouvelles technologies et l’accès au web…
  • 12. Tout est question de contexte• Ce contexte a vu apparaître une batterie de nouvelles pratiques marketing utilisées par ces entrepreneurs de crise.• La concurrence qu’ils livrent à leurs homologues ou aux entreprises plus installées a stimulé leurs besoins de communication, grandement facilités par l’accès à de nouveaux outils de me-diatisation.• L’époque ne pouvait donc être plus propice à l’arrivée du marketing DIY.
  • 13. N’est pas automarketeur qui veut• Si la profusion des nouvaux outils digitaux donne l’impression que l’automarketing est à portée de n’importe quel clic, la richesse des possibilités porte en germe une vraie complexité.• Disposer d’un compte MySpace ne suffit pas à percer pour un artiste, apparaître sur le site des Pages Jaunes n’est pas une garantie de succès lorsque l’on est coiffeur, ouvrir un compte Twitter n’assure pas au blogueur lambda le statut d’« influent ».
  • 14. Comment devenir un automarketer successfull ?• Face à l’immensité du web et la multitude de stratégies d’automarketing possible, la veille de Né Kid a mené l’enquête.• Quels outils privilégier? Selon quel timing? A quelle fréquence? Vis-à-vis de quels publics?• Comment devenir un automarketeur à succès ?
  • 15. Les pré-requis d’un automarketeur !• Pour être considéré comme automarketeur , il ne faut ni argent, ni agence de communication (ou recours à des pros), ni expertise.• En revanche, l’automarketeur a un ou des produits/services, des idées et des objectifs.• L’automarketeur sait où il veut aller et croit en son produit.• Faute d’avoir toutes les cartes du marketing en main, l’automarketeur est motivé. Et confiant…
  • 16. Des (bonnes) idées• Si l’automarketeur n’est pas un créatif breveté en logiciels spécialisés, il est imaginatif et débrouillard.• Exemple intéressant : « The Google Job Experiment ». Cliquez sur la flèche pour visionner la vidéo• A la recherche d’un emploi, Alec Brownstein a investi 6$ dans l’achat de mots clefs Google en vue de toucher ses interlocuteurs : les directeurs de création des agences qu’il souhaitait intégrer.• Son idée était simple : partant du principe que ces professionnels ont un ego surdimensionné, Alec a acheté les noms des DC, qui sont tombés sur son message alors qu’ils « se googlaient »… Il a été embauché.
  • 17. Du DIY, pas du fait-maison• L’automarketeur a conscience de ses faiblesses et sait passer la main en cas de faiblesse.• Pourquoi ruiner son image en réalisant des flyers sous powerpoint alors que des sites comme my- expresso.fr permettent de réaliser rapidement et proprement ses supports commerciaux ?• handleyourownpr.com permet quant à lui de réaliser des petites campagnes RP.• Et Mailchimp.com vous propose de concevoir et envoyer des emailings en toute simplicité.
  • 18. Savoir écouter…• … et savoir où chercher l’info. Est- ce bien raisonnable de demander à Tata Jacqueline son avis sur votre logo fraîchement créé sous powerpoint ? Fait-elle partie des gens auquel vous vous adressez ?• 99designs (conseil et création de logos) ou chaordix.com (crowdsourcing d’idées pour votre marque) permettent de trouver inspiration et feedbacks d’experts en la matière.• Par ailleurs, nombres de blogs et communautés (copyblogger.com) sont à disposition pour conseiller et répondre aux interrogations des moins expérimentés.
  • 19. Être facile à trouver• Si l’importance d’être présent online n’est plus à démontrer (selon Médiamétrie, 86% des Français consultent internet avant d’acheter un produit), être bien référencé et facile à trouver est une autre paire de manches.• Au Canada, les utilisateurs préfèrent Google aux Pages Jaunes pour trouver des professionnels.• Le site seoland.fr met à disposition une rubrique conseil pour aider les automarketeurs à booster leur référencement.
  • 20. Analyser et écouter, a posteriori• Dernier critère – mais pas des moindres – d’un automarketeur à succès : savoir constater ses erreurs et recadrer le tir.• Pour ce faire, rien de tel qu’un questionnaire de satisfaction (digital ou non) pour sonder sa clientèle. Reste à le construire intelligemment.• Le site web surveymonkey.com par exemple donne tous les outils pour créer et publier des sondages de satisfaction.• Sur les sites web, Google Analytics reste l’arme ultime d’analyse de trafic.
  • 21. Attention à ne pas trop en faire• Si le DIY offre de superbes opportunités, l’automarketeur peut rapidement se perdre et perdre de vue la gestion de son core business.• Si l’automarketeur n’est pas un expert, l’usage de ces outils doit être prudente.• En effet, si les marques sont conscientes qu’un marketing mal géré peut produire des dommages, cette vision des choses n’est pas toujours répandue chez les automarketeurs.
  • 22. Un conseil : rester soi-même• On a vu plein d’un automarketeur agacer les gens par une présence trop agressive online (nous ne faisons ici aucune allusion à certains blogueurs ou pubards).• Si le manque de stratégie engendre généralement un manque de cohérence de sa « marque », le plus simple reste encore de se contenter de manier les quelques outils cités plus haut, suffisants pour sortir du lot.
  • 23. Idées, tendances & innovations
  • 24. Un livre collaboratif sur Google Docs Cliquer sur l’image pour voir le site• Le blogueur et auteur Leo Babauta a mis en place un projet singulier sur Google Docs : il permet aux gens d’éditer le texte de son futur livre The Effortless Life. Ceux qui auront mis leurs noms à la fin du texte percevront des intérêts.
  • 25. Un réseau social pour senior Cliquer sur l’image pour voir le site• Proust est le dernier né des réseau sociaux et il entend se différencier de ses congénères puisqu’il s’adresse aux seniors nostalgiques. Il permet notamment de partager ses souvenirs afin de perpétuer la mémoire d’une personne aux yeux de ses proches, amis mais aussi du monde entier.
  • 26. Une carte de tram à vie Cliquer sur l’image pour voir le site• Pour réduire et éviter l’engorgement de sa ville, le gouvernement de la ville espagnole de Murcia propose une initiative innovante : troquer sa voiture contre une carte de tram valable à vie.
  • 27. Adresses web• Slide 16 : The Job Experiment > http://www.youtube.com/watch?v=7FRwCs99DWg&feature=player_emb edded• Slide 17 : – My Expresso > http://my-expresso.fr/index.html – Handle your own PR > http://www.handleyourownpr.com/ – Mail chimp > http://mailchimp.com/• Slide 18 : – 99Designs > http://99designs.com/ – Choardix > http://www.chaordix.com/ – CopyBlogger > http://www.copyblogger.com/• Slide 20 : – Surveymonkey > http://fr.surveymonkey.com/home.aspx• Slide 24: https://docs.google.com/document/d/1dUl- rFn2gaR7eevJYHZkTkKEE1Ex_xMYvmI7T4WDnKM/edit?hl=en_US• Slide 25: http://www.proust.com/• Slide 26: http://www.mejorentranvia.com/aparcamiento-imposible.php#
  • 28. Clin d’œilLes semaines à venir : Félicitations à nos confrères australiens : ils ont remporté le budget Brancott Estate pour la mise en place de la campagne medias sociaux dans le cadre du sponsorship de cette marque de vin pour la Coupe du Monde de Rugby 2011. Cette semaine sur le blog : Désolé pour l’absence de revue de presse ; La veille de Né Kid : Apple en soldes, la nudité et le marketing, wheel of concepts… La veille #188 a été écrite par Charlie Guérin, Anne Rivoallan et Jean Allary. 135€ dans la cagnotte ilétrisme
  • 29. Merci et à lasemaine prochaine www.nekid.fr+33 1 43 38 15 48