• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
La veille de Né Kid du 01.09.11 : Les formations de la communication
 

La veille de Né Kid du 01.09.11 : Les formations de la communication

on

  • 1,276 views

La veille de Né Kid commence l’année de belle manière. En retard dès le premier jour. Ça promet... ...

La veille de Né Kid commence l’année de belle manière. En retard dès le premier jour. Ça promet...

Au programme cette semaine :

L’actu mise à nu :
• Facebook fatigue
• Les chiffres clés des annonceurs
• La grande distribution en forme

Point de vue : apprendre la communication

Innovations et tendances :
• Neurowear
• Objet causant
• Crayon magique

Statistics

Views

Total Views
1,276
Views on SlideShare
531
Embed Views
745

Actions

Likes
0
Downloads
6
Comments
0

1 Embed 745

http://nekid.fr 745

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    La veille de Né Kid du 01.09.11 : Les formations de la communication La veille de Né Kid du 01.09.11 : Les formations de la communication Presentation Transcript

    • 1er septembre 11 L’actualité & les innovationsdu marketing et dela communication par
    • Point de vue : Apprendre lacommunication
    • L’actu mise à nu
    • Facebook fatigue• Alors que la suprématie du social network est de plus en plus attaquée, l’institut d’étude Market Sentinel apporte quelques enseignements battant en brèche les fantasmes de ROI véhiculés par le site.• Contrairement aux idées reçues, le taux de clic d’une bannière sur FB avoisine les 0,2%, (contre 0,4-0,7% en moyenne sur Google).• Les fans sont rarement actifs : les « core fans » représentent systématiquement une proportion microscopique des effectifs totaux (du moins dans le cas des pages d’artistes examinés).• Pour terminer, mis à part quelques exceptions, les applications (jeux, etc.) pour les marques ne fonctionnent pas. Pas une seule ne figure dans le top 100 des apps les plus utilisées…
    • Les chiffres clés des annonceurs• L’UDA publiait cette semaine la 12e édition de ses « chiffres clés des annonceurs ».• En 2010, 30,7 Mds€ ont été dépensés (+2,9% vs. 2009). Le marketing direct conforte son statut de chouchou des marques : 9,2 Mds€ lui ont été consacrés, soit un petit tiers de l’enveloppe totale.• La promotion arrive en seconde position (4,9 Mds€) devant le premier média du classement, la TV (4,07 Mds€), talonnée par la presse (3,51 Mds€).• Du côté des secteurs, la distribution est 1er investisseur (3,3 Mds€) devant l’automobile (2,7 Mds€) et l’alimentation (2,4 Mds€).• Renault demeure 1er annonceur avec 426 M€ dépensés devant Orange (397 M€) et SFR (356 M€).
    • La grande distribution en forme• LSA a rendu public cette semaine son classement des distributeurs, établi avec le cabinet PwC.• Bonne nouvelle : la distrib’ retrouve sa forme d’avant crise. LE CA global des 100 premières enseignes a augmenté de 3,4% en 2010 pour atteindre 269,7 Mds€.• 189 Mds€ ont été réalisé par les enseignes alimentaires (+3,4%) et 78,7Mds€ par les enseignes spécialisées (+4,3%).• Alors que Carrefour perd 0,5% de part de marché, Leclerc en gagne 0,5% et conforte sa place de leader (en enregistrant au passage la plus forte progression de CA avec +2,1 Mds€).
    • L’œil de Né Kid sur le classement de la distribution• Le dossier LSA accompagnant ce classement offre quelques perspectives intéressantes sur la grande distribution.• Les résultats des GMS et la comparaison sur l’avant crise sont ainsi influencés par l’effet carburant, qui a mécaniquement fait grossir les chiffres d’affaires.• Quelques commentaires en vrac : – Les grands magasins, format jadis jugé moribond, s’en sortent plutôt bien. – Le premier site de e-commerce, Vente privée, arrive aux portes du Top 50. – Carrefour est désormais la tête de turc des analystes, ce qui prouve bien que la pression des actionnaires sur les résultats court terme ne favorise pas forcément la résolution sereine des problèmes…
    • L’image de la semaine
    • Chaque semaine, un quiz qui fait réfléchir• Quand, et à quelle occasion, le mot « télévision » est-il apparu ?  En 1882, dans Le rayon vert de Jules Vernes  En 1900, lors de l’Exposition Universelle de Paris  En 1925, lors d’une expérience de John L. Baird à Londres  En 1935, lors de l’installation d’une émetteur radio sur la tour Eiffel
    • Point de vue :Apprendre la communication
    • Bonjour septembre !• Ding dong, ding dong, ding dong !!• C’est la rentrée !• Bronzés, frais, reposés et fous d’amour, vous voici de retour au bureau, entourés de collègues de bonne humeur.• Afin de vous faire commencer l’année en douceur, nous avons décidé de vous offrir un voyage dans le temps.
    • Retour sur les bancs d’école• La rentrée des adultes rime avec Powerpoint, agrafeuses et réunions.• Celle des enfants avec les parfums de gommes neuves frayant avec les chemisiers repassés et les tartines fraichement englouties.• Afin de revivre, le temps d’une veille, la magie des rentrées d’antan, la veille de Né Kid vous offre un retour sur les bancs d’écoles… de communication.
    • Notre vision des écoles de com• Nous profitons d’une absence de contenus sur le sujet des formations mènant aux métiers de la communication.• Mis à part quelques documents officiels, quelques rares sites spécialisés et d’étranges classements publiés dans la presse, l’information sur les formations fait l’école buissonnière.• Si ce point de vue n’engage que nous, il aura en tout cas le mérite de dresser notre panorama des formations de la communication.• NB : nous nous y prenons un peu tard pour les étudiants de cette année mais nous espérons modestement que ce document pourra resservir.
    • Tous les chemins mènent à com Les pros Les expatriées Les entrées en matièreLes corporate Les opérationnellesLes intellos Les business Les digitally-minded Les créatives
    • Les spécialisantes• Parce que la France est bien trop diplômée, on attaque ce panorama d’emblée pas les formations spécialisantes, intégrables dès la 4e (BEP-CAP Arts Graphiques) ou le lycée (Bac Pro Communication Graphique)• Si les communicants se qualifient souvent d’artisans (voire d’ouvriers), ces cursus assurent une entrée dans la vie active rythmée, permettant de se familiariser aux métiers de la chaîne graphique (maquettiste, graveur…) dès le plus jeune âge.
    • Les entrées en matière• De courte durée (2 à 3 ans) et intégrable après le bac, ces formations se composent essentiellement de BTS et de DUT.• Sauf allergie à la mobilité, vous êtes à peu près sûr de trouver chaussure à votre pied : elles se déclinent en centaines d’options possibles, depuis les cursus généralistes en « info- com » aux secteurs plus pointus (édition, multimédia…) en passant par les spécialités métiers (institutions publiques, communication d’entreprise…).
    • Les opérationnelles• Ouvertes aux 4 vents, les opérationnelles s’intègrent après le bac ou après un bac+2, pour 2,3,4 ou 5 ans.• En alternance comme en formation continue, elles sauront mieux que quiconque vous aider à devenir organisés, pros et efficaces.• ISCOM, Sup de Pub, ESP, ISCPA, Sup de Com, Ircom, EPH, EFAP et autres ECS viennent garnir en effectifs frais la grande famille de la communication chaque année.• Bonus : ces écoles existent souvent en déclinaisons locales (Lyon, Montpellier, Bordeaux, etc).
    • Les digitally minded• Cette nouvelle garde des formations nées de la révolution digitale est également très nombreuse : – Parfois pure-players (telles que e- Art Sup ou la très glamour École Européenne des Métiers de l’internet lancée par Niel, Granjon et Simoncini) – Parfois reconverties dans le numérique, tels les ingénieurs de l’EFREI ayant ouvert une formation « chef de projet web ». – Parfois associées avec un partenaire (cf. Master II des Mines d’Alès et du Celsa).
    • Les créatives• Voie traditionnelle des métiers de la publicité, les formations créatives se subdivisent en petites familles : – Les voies royales : Beaux-Arts ou Arts Déco, – Les écoles d’arts appliquées : Duperré, Penninghen, Olivier de Serres, Gobelins, Boule… – Les jeunettes spécialisées en communication : Sup de Créa à Roubaix, IDRAC, ECV, EEGP, Créapole, Créasup …• Vous l’aurez compris, ces formations sont idéales pour intégrer les départements créatifs…
    • Les business• Issues de la catégorie des « écoles de commerce », elles poussent actuellement comme des champignons.• Alliant leur poids économique à la qualité de leurs intervenants, nul doute qu’elles devraient se faire une place au soleil très vite.• On pense à SciencesCom – née du sein d’Audiencia Nantes – ou nos bien aimés partenaires de Dauphine et leur formidable Master CMI dédié à la Communication Intégrée.
    • Les intellos• Abritées dans le giron de l’Université Française, les intellos portent l’étendard de la recherche française.• Le Celsa-Paris IV, l’UFR de Paris VIII, ou l’ICM de Paris III dispensent des formations de plus en plus appréciée dans le monde impitoyable de l’entreprise.• N’oublions pas l’École de la Communication de SciencesPo, nec plus ultra du chic républicain, mais néanmoins précieuse pépinières de stratèges et planneurs stratégiques.
    • Les corporate• Spécialisées dans la communication des entreprises et des institutions, on retrouve ces formations « corporate » dans plusieurs environnement.• En Université, comme le master 2 « marketing et communication des entreprises » de Paris II Panthéon Assas ou celui du Celsa.• En école de commerce : tels que le master communication des entreprises de la Rouen Business School.
    • Les expatriées• La France n’est pas le centre du monde et notre mauvais niveau en anglais nous rappelle chaque jour notre piètre ouverture au monde.• Au centre de la hype professionnelle, on trouve la Miami Ad School, fournisseur officiel de créatifs dans le monde entier, aux côtés de la suédoise Berghs.• On adresse par ailleurs un clin d’œil à la Medill Northwestern University où notre ange gardien Don Schultz a initié l’IMC il y a maintenant 20 ans.
    • Bonne rentrée• En espérant que ces quelques diapositives ont stimulé vos souvenir de bancs d’école, nous vous souhaitons une bonne rentrée, plein de bonnes surprises : nouveaux challenges, budgets augmentés et autres stimulantes nouveautés.• Si vous n’avez pas trouvé ce dont vous rêviez, n’hésitez pas à nous adresser un e-mail, nous nous ferons un plaisir de jouer les conseillers d’orientation.• Amitiés et bonne rentrée !
    • Idées, tendances & innovations
    • Neurowear Cliquer sur l’image pour voir la vidéo• Cette invention typiquement japonaise est une serre-tête qui réagit à vos impulsions nerveuses. À chaque émotion, ces ravissantes oreilles de chatons se feront le relais très « kawaï » de votre état d’esprit.
    • Objet causant Cliquer sur l’image pour voir la vidéo• Touchanote est une application iPhone couplant un petit logiciel de bloc note (Evernote) et la technologie NFC (permettant de transmettre de l’information sans contact). Elle permet ainsi de laisser des informations sur des objets pour soi ou pour les autres. Les post-it sur la porte du frigo ont du souci à se faire.
    • Crayon magique Cliquer sur l’image pour voir la vidéo• Spécialiste des tablettes graphiques, la société Wacom vient de lancer un crayon permettant de digitaliser ses croquis crayonnés sur du papier en quelques clics.
    • Adresses web• Slide : Neurowear > http://www.youtube.com/watch?v=w06zvM2x_lw• Slide # : Touchanote > http://youtu.be/mpqpGQMzR7s• Slide # : INKling > http://youtu.be/fXbBA1DRE84
    • Réponse du quiz : Le mot apparaît pour la 1ère fois le 25 août 1900, dernier jour du Congrès Int. d’Electricité qui se tenait dans l’enceinte de l’Exposition Universelle de Paris. La semaine prochaine : Les nouvelles expressions du L’engouement pour les plaisir people ne se dément pas : notre dossier de l’été a connu un pic de fréquentation record ! Merci de votre fidélité. Cette semaine, sur le blog : Une république bananière s’attaque à Paris ; La revue de presse de Né Kid – week 34 La veille #194 a été 135€ dans la écrite parcagnotte ilétrisme Anne Rivoallan et Jean Allary
    • La veille de Né Kid, c’esttoute la semaine sur Twitterhttp://twitter.com/Naked_Paris www.nekid.fr +33 1 43 38 15 48