La Veille De Né Kid Du 03 02 2010: les fêtes
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

La Veille De Né Kid Du 03 02 2010: les fêtes

  • 1,554 views
Uploaded on

Cette semaine dans la veille de Né Kid : ...

Cette semaine dans la veille de Né Kid :

Actus :
• La disparition de la page vue ?
• Cetelem nomme un médiateur
• Renault lance une chaine de TV

Point de vue : Fêtes achetées !

Et toujours les tendances, idées et innovations dénichées cette semaine.

More in: Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • Merci :-)
    Effectivement cette opé est top !
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • J'ajouterai dans les Mondaines une marque que l'on attendait pas de manière évidente sur la St Valentin, i.e : Puma ! Je viens de voir l'opé ce jour : http://www.pumahardchorus.com . Opportuniste mais très smart, et très bien exécuté
    Au passage : bravo pour cette veille dont je fan depuis le début !
    Fred-G
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,554
On Slideshare
1,436
From Embeds
118
Number of Embeds
3

Actions

Shares
Downloads
10
Comments
2
Likes
0

Embeds 118

http://nekid.fr 116
http://1603712087.nvmodules.netvibes.com 1
http://www.slideshare.net 1

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. 03 février 2010 L’actualité & les innovations de la communication vues par les juniors de
  • 2. Idées , Point de vue : Tendances & Fêtes achetées ! Innovations : Carte aux très morts
  • 3. L’actu mise à nu
  • 4. La disparition de la page vue ? • La nouvelle pourrait faire du bruit : Mediametrie eStats affirme avoir adopté une nouvelle méthode de mesure d’audience du web. • Réalisée en partenariat avec la start-up Alenty, cette nouvelle technique pourrait faire tomber le standard actuel : la page vue. • Fiable et universellement adoptée, la méthode de la « page vue » comprend toutefois de nombreux biais (non prise en compte de l’activité de l’internaute, du temps passé ou du scrolling [activation du défilement de page à l’aide d’une souris - ndlr]). • Le nouvel outil permettra de mesurer l’attention des internautes par bloc de texte. Une démonstration est disponible ici.
  • 5. Cetelem nomme un médiateur • Alors que les banques en sont dotées depuis longtemps, BNP Personal Finance – connu en France sous le nom de Cetelem – va être le premier établissement de crédit à la consommation à nommer un médiateur en France. • Confronté à une baisse de leur activité consécutive au climat économique et à une image de marque fragile (un projet de loi doit être examiné pour mieux encadrer les pratiques du marché : crédit revolving ou taux d’usure), Cetelem assure vouloir réengager le dialogue avec les consommateurs sur des bases empreintes de confiance. • Secteurs en vue : la prévoyance, l'épargne et les crédits au e-commerce.
  • 6. Renault lance une chaine de TV • Afin de « renforcer sa présence auprès du grand public », la marque au losange a annoncé être sur le point de lancer une chaine de télévision en France et en Angleterre. • Ce canal de communication exclusif à la marque permettra à Renault d’élargir son champ d’expression et offrir une vitrine à sa marque. • Du côté des contenus, on trouvera de l’information (essais, calendriers), du spectacle (sport auto), des archives de la marque, des témoignages de passionnés et du divertissement. • Au rang des invités, on pourra y croiser Eric Cantona, le patineur Gwendal Peizerat ou le rugbyman Benjamin Kaiser. • Le budget de Renault TV comptera pour 2% de ses dépenses médias, évaluées à 421M€ en France en 2009.
  • 7. L’œil de Né Kid sur Renault TV • Les chaînes de marque ne sont pas une nouveauté en soi. Audi a lancé la sienne depuis longtemps sur certains marchés. Et Leroy-Merlin a déjà montré la voie en France. • Sans compter celles qui surfent sur la démocratisation du haut débit en utilisant le web comme seul canal. • Contrairement au web qui bénéficie d’un trafic naturel de gens en intention d’achat, cette TV câblée répond à une logique « push » qui, malgré les personnalités recrutées, va devoir investir lourdement pour trouver son public. • Un effort intéressant, mais lourd par rapport aux bénéfices attendus ?...
  • 8. L’image de la semaine :
  • 9. POINT DE VUE : Fêtes achetées !
  • 10. Festoyons! • Ce n’est pas parce que nous sortons de la période des fêtes de fin d’année que nous devons nous laisser aller à la gueule de bois. • Évènements religieux ou laïques, anniversaires, rachats d'entreprise, lancement de nouveaux produits, nouvelles marques, événements internes..., les occasions de faire la fête ne manquent pas... • Les marques s’y trompent rarement : on compte des dizaines et des dizaines de fêtes de tout acabit chaque années. • Panorama des potentiels…
  • 11. Nouvel an Fête de l’Internet (semaine) Fête des Chandeleur grand-mères Mardi-Gras Fête du printemps Épiphanie Saint- Saint- Valentin Jour de Félix la Terre Printemps du cinéma (21-23 mars)
  • 12. Fête des mères Pâques Armistice Fête du travail Fête des Fête des secrétaires pères 1er avril Loveday Cartier? Ascension Fête de la Fête de l’eau musique Free Cone Day à Wattwiller (Ben & Jerry’s) Voisins en fête Feux de la Pentecôte Saint Jean
  • 13. Fête du Fête du Cuisines cinéma travail en fête Fruit Stock Unighted Innocent Fête de l’Humanité Fête du Fête nationale Scrabble Férias
  • 14. Semaine Fête de du goût l’entreprise Fête des familles Beaujolais Nouveau Avent Saint- Saint- Narcisse Nicolas Armistice Nuit Blanche à Paris (date approximative) Téléthon Noël Halloween et Toussaint
  • 15. Faites la différence entre les fêtes • Ça en fait pas mal, non ? • Mais attention, toutes les fêtes n’ont pas le même statut… • Il y a 2 grandes familles : – Les jours fériés : • Des fêtes civiles : 14 juillet, 11 novembre, etc. • Des fêtes religieuses : Noël, Pâques, Ascension, etc. – Les jours ouvrables : • Des fêtes civiles : Chandeleur, fête de la musique, etc. • Des fêtes religieuses : Épiphanie, Aïd, Hanouka, etc. • NB : férié vient du latin ferior, chômer. Par extension, le mot à donner foire ou feria (olé !).
  • 16. Faites une définition • Vous l’aurez compris, nous traiterons cette semaine des fêtes et moments forts de l’année qui ponctuent le calendrier. • Nous ne parlerons pas : – Des anniversaires de marques ou produits, constituant pourtant 99% des « fêtes de marques », – Des opérations promotionnelles façon « Les Dix Jours fous », « Tout à moins de 2 € »… – Des salons professionnels, – Des évènements RP qui offrent pourtant parfois de très belles fêtes. • Comme nous allons le voir, la fête, c’est avant tout un marqueur chronologique.
  • 17. Fêtez le changement • Selon le sociologue Jean Duvignaud, la fête célèbre une transition. • Historiquement, elles signalent les changements : saisons, lunes, etc. (Noël le 25 décembre et les feux de la Saint-Jean le 24 juin marquent le jour le plus court et le plus long de l’année). • L’expérience du changement prend corps lors de ces évènements « extra-ordinaires » où les règles sociales sont chamboulées : on vit la nuit, on se déguise, on s’enivre, on gesticule. • Une tradition qui remonte loin : dans la Rome Antique, les Saturnales (pour le solstice d’hiver) reposaient sur le principe d’inversion des rôles > les esclaves remplaçaient leurs maîtres le temps de quelques jours de jouissance.
  • 18. Jour de fête • Signifiant les transitions et le changement dans un tourbillon de bonne humeur, les fêtes sont également un faire-valoir du quotidien : c’est parce qu’elles sont rares qu’elles manifestent l’exceptionnel. • La fête puise son énergie dans sa capacité à exacerber le contraste entre l’ordinaire et l’extraordinaire. • On aime aussi la fête parce qu’elle ne dure pas éternellement. • Les marques s’aventurent de manière différente sur le territoire de la fête.
  • 19. Plusieurs tactiques Les bigotes Les Les patriotes égocentriques Les intellos Les collectives Les néo-tradi Les opportunistes Les mondaines
  • 20. Les bigotes • Les marques bigotes se contentent de célébrer les fêtes religieuses… • Au premier rang sur les prie-Dieu on trouve les marques « saisonnières » telles que les chocolats : Ferrero ou Lindt communiquent en masse autour de Noël et Pâques… • Evian ou Badoît profitent de la fin d’année pour orner leurs packagings de design évènementiels. • On se souvient d’une tentative de Bang & Olufsen de fêter le plaisir en fin d’année. L’opération ne semble pas avoir résisté à l’épreuve du temps.
  • 21. Les patriotes • Les marques patriotes se contentent des fêtes civiles (fêtes nationales, armistices…). • La marque Le Gaulois profite du 14 juillet pour faire entonner la Marseillaise à ses poulets. • Il en va de même pour les lieux de villégiatures et autres stations balnéaires qui ne manquent pas une occasion de tirer un feu d’artifice en mémoire de la prise de la Bastille. • Les syndicats et partis de gauche font parler d’eux chaque année lors de la fête du travail.
  • 22. Les intellos • Les marques intellos profitent des fêtes pour offrir à leurs consommateurs un moment cultivé. • Parmi les champions, on trouve l’eau de Wattwiller qui co-organise (discrètement) le Festival de l’eau dans le village alsacien de Wattwiller • Cette fête consiste à inviter les habitants du village à accueillir des œuvres d’artistes contemporains. L’eau est utilisée comme symbole fédérateur de l’humanité ! • Citons par ailleurs le prix Émile Hermès ou les nombreuses remises de prix : L’Oréal pour les femmes et la sciences, Prix de l’Amérique Marionnaud…
  • 23. Les néo-tradi • Les marques néo-tradi importent ou développent des nouvelles coutumes. • Grosse tentative récente : Halloween, territoire de choix pour les marques américaines, et succès assez relatif... • Disneyland surfe chaque année sur l’occasion, également relayée par Coca- Cola et McDonald’s. • Quelques pionniers européens s’y sont essayés : Anapurna, Tele2 ou Aéroports de Paris (via l’agence spécialisée Halloween Com) il y a quelques années. • Malheureusement, la mayonnaise n’a jamais trop pris en France. Trop proche de la Toussaint ? Américanisme mal vécu durant la période Bush ? L’histoire lui redonnera peut-être une chance… A moins qu’on nous refasse le coup avec Thanksgiving ?
  • 24. Les mondaines • Les marques mondaines se contentent d’être présentes là où il faut être vu. • On les retrouve lors : – Du Nouvel An : vœux de début d’année, bonnes résolutions de Spécial K, etc. – De la Saint-Valentin : Cacharel, Volkswagen, Clio, Bourjois… – Des festivals estivaux : les partenaires de Rock-en-Seine, de la Gay Pride ou des Solidays sont innombrables, – De la fête des Mères : Sephora, Senseo, Habitat, Jean-Paul Gautier… – De la fête des Pères : Gillette…
  • 25. Les opportunistes • Les marques opportunistes s’approprient une occasion pour créer « leur» fête. • La Saint-Félix a été baptisée fête des Chats par la marque pour félins. • Petit Bateau ou Saupiquet exploitent les farces du 1er avril. • BNP ne manque pas une occasion de souligner son engagement pour le cinéma : Printemps du cinéma, Fête du Cinéma, Rentrée du Cinéma. • SFR a célébré il y a quelques années la Saint-Narcisse en offrant les MMS à ses clients le temps d’une journée. • Meetic organise de son côté la fête des célibataires le 13 février.
  • 26. Les collectives • Les collectives préfèrent organiser des évènements en regroupant leurs ressources. • C’est le cas du Comité Chandeleur où on retrouve, entre autre, Cointreau, Francine, Beghin Say, Loïc Raison, Lactel et Lustucru. • Même tactique pour la Semaine du goût qui regroupe (sous la houlette de 2 ministères) le Sucre, le Centre d’Information des Viandes, les Produits Laitiers et France Agri Mer. • Existent aussi la fête de l’entreprise (BNP, Aviva, Primagaz…), la fête des secrétaires (montée par un collectif de fleuristes), Immeubles en fête (EDF, Carrefour, BNP, France3, Paru Vendu…) et… le Beaujolais Nouveau ! • Sans compter les opérations « grande cause » : Sidaction, Téléthon…
  • 27. Les égocentriques • Les marques égocentriques organisent des fêtes surtout pour faire parler d’elles. • Certaines ont réussi à préempter une date ou une occasion particulière. • Le cas d’école, c’est évidemment la fête des grands-mères lancée par le café éponyme. • Dans un registre moins reconnu, il existe également la fête des Envies de Leroy-Merlin, le Free Cone Day de Ben & Jerry’s, la soirée Unighted de la boisson Burn, Fruitstock d’Innocent (un festival de musique), cuisine en fête par Francine et la Fête de l’Huma !
  • 28. Il reste de nombreuses opportunités ! • Aussi surprenant que cela puisse paraître, il reste des dizaines d’évènements non exploités.. Certains évènements religieux sont oubliés, tels que l’Epiphanie (même si sa date a été changée depuis quelques années), éternellement cantonnée à la traditionnelle galette. • Que dire du nombre incalculable de Jour ou Journée de… encore libres de toute association marketing ? • Connaissiez vous par exemple la journée mondiale de la « courtoisie au volant » (26 mars), suivie de près par celle du fromage (28 mars), de la « gentillesse » (13 novembre) ou même de celle « sans achat » (28 novembre) ? • Mais n’oublions pas non plus que la rareté fait la fête…
  • 29. Idées, tendances & innovations
  • 30. Boite à idées Cliquer sur l’image pour aller voir le site • Quand les agences de pub adoptent les pop-up stores, ça donne le Idea Shop, une boutique éphémère made by Ogilvy programmée pour vivre 3 semaines dans le quartier londonien de Brixton. • Plusieurs salariés de l’agence y donneront gratuitement des conseils créatifs aux entreprises du quartier. • Une opération qui nous rappelle la « nuit de la réactivité », initiée par Proximity BBDO il y a quelques années.
  • 31. Carte aux très morts Cliquer sur l’image pour aller voir la carte • Nouvelle preuve du dynamisme du New York Times online, le quotidien américain vient de mettre en ligne une carte interactive des homicides ayant eu lieu sur le sol new yorkais… • À quand une version française?
  • 32. Une occasion de communiquer pas « perdue » Cliquer sur l’image pour choisir votre vol • Ce sont parfois les petits détails qui marquent le plus les esprits, notamment en matière de transmedia planning. • Le site de comparateur de vol Kayak s’est amusé à intégrer à son moteur de recherche la compagnie Oceanic Airlines, tirée de la série Lost… • Essayez de réserver un vol sans escale entre Sydney et Los Angeles (comme dans la série) le 22 septembre 2010…
  • 33. Adresses web • Slide #4 : Mesure Mediametrie et Alenty > http://www.alenty.com/xwiki/bin/view/Main/WebHome?language =fr • Slide #21 : Le Gaulois chant la Marseillaise > http://www.youtube.com/watch?v=gaF2P6oZuzk • Slide # : Ogilvy idea shop > http://ideashop.ogilvy.co.uk/ • Slide # : veille Né Kid sur le transmedia planning > http://nekid.fr/2009/04/13/la-veille-de-ne-kid-le-storytelling-a- lheure-dinternet-homer-simpson-a-la-sncf-combien-vaut-votre- affiche/ • Slide # : Oceanic Airlines sur Kayak : http://www.kayak.com/r/SwJxrr (…)
  • 34. Au sommaire Clin d’œil… la semaine prochaine La lecture critique de l’initiative Business Intelligence de DDB sur notre site a provoqué un afflux de visites : près de 40 La médiologie visiteurs de DDB en quelques jours. Agacés que Né Kid ait osé taquiner leur initiative ?… Notre réponse dans les commentaires de l’articles Cette veille n° 115 a été écrite par Karine Haucolas, Xavier Modin & Jean Allary 25 euros dans la cagnotte illettrisme
  • 35. Merci et à la semaine prochaine www.nekid.fr +33 1 43 38 15 48