La Veille De Né Kid Du 25.03.09 : widgets et plug-in

  • 1,053 views
Uploaded on

Cette semaine dans la veille de Né Kid : …

Cette semaine dans la veille de Né Kid :



Actus :

· Un heureux anniversaire pour M6 Replay

· Le Bureau de la Radio, pour la protection du média

· iTunes passe à la vitesse supérieure aux Etats-Unis



Point de vue : Widget ? Plugin ? Pour quoi faire ?



Et les tendances, idées et innovations dénichées cette semaine…

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
1,053
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
1

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. 25 mars 09 L’actualité & les innovations de la communication vues par les juniors de
  • 2.  
  • 3. L’actu mise à nu
  • 4. Un heureux anniversaire pour M6 Replay
    • Fort de 80 millions de vidéos regardées en une année d’existence, de 2 millions de visiteurs uniques et de 10 millions de vidéos vues par mois, M6 Replay ne connait pas la crise.
    • Lancée le 19 mars 2008, la catch-up TV de M6 met à disposition gratuitement sur la toile les contenus de la chaine pendant la semaine qui suit leur diffusion nationale.
    • 2% des visiteurs regarderaient même certains programmes ( Desperate Housewives ou La Nouvelle Star) plus souvent sur M6 Replay que sur sa grande sœur hertzienne.
    • Contrairement à certains acteurs ayant fait le pari d’une offre mixte mélangeant streaming libre et VOD payante, la stratégie du tout gratuit de M6 Replay semble porter ses fruits.
  • 5. Le Bureau de la Radio, pour la protection du média
    • Les quatre premiers groupes Français de radios privées se dotent d’un Bureau dédié, qui vise à valoriser le média radio et à faire réviser le seuil anti-concentration.
    • En effet, celui-ci est resté à 150 millions d’auditeurs depuis 15 ans sans tenir compte de l’augmentation de la population, ce qui n’aide pas les groupes radio à se renforcer.
    • Chaque jour, 83% des Français écoutent la radio et 70% des internautes l’écoutent sur Internet. Selon la baromètre TNS , elle demeure le média le plus crédible aux yeux des Français.
    • Le Bureau de la Radio , qui ne concurrence pas le SIRRP (Syndicat Indépendant des Régies Radio Privées), jouera également un rôle dans l’accompagnement de la mutation de la radio numérique.
  • 6. iTunes passe à la vitesse supérieure aux Etats-Unis
    • Alors que 14,8 millions de vidéos ont été visionnées sur Internet en janvier 2009 aux Etats-Unis, Apple investit le marché de la Haute Définition sur un marché de la VoD en pleine explosion.
    • Depuis le 21 mars, les utilisateurs américains peuvent visionner des films en HD pour $19.99 à l’achat et $4,99 à la location.
    • Gérés par un système propriétaire qu’Apple imaginerait bien devenir un standard, les films disponibles sur iTunes sont dotés d’un verrou anti-copie (système DRM : Digital Right Management ) qui limite leur utilisation aux ordinateurs et appareils (iPod, iPhone) dotés du logiciel.
    • Qui, du Blu-Ray ou de la vidéo numérique, prendra le dessus ? Matériel vs immatériel, faites vos pronostics !
  • 7. L’œil de Né Kid sur la catch-up TV
    • Les chiffres impressionnants de M6 Replay – et en tout cas supérieurs aux attentes de la plupart des prévisions – montrent que les Français sont prêts pour ce mode de vision de la TV.
    • La France ne ferait que suivre en cela certains autres pays comme la Grande-Bretagne, où la TV en différé représente d’ores et déjà 15% de le totalité de l’écoute du média.
    • Face à ce succès il est étonnant que Médiamétrie n’en soit qu’aux prémices de la mesure de ce type d’écoute TV.
    • Reste à savoir comment ce type d’offre, susceptible de faire baisser da manière sensible le piratage, trouve sa rentabilité.
  • 8. L’image de la semaine Shakespeare sur Facebook
  • 9. Point de vue : «  Widgets ? Plug-in ? Pour quoi faire ? »
  • 10.
      • Widgets, plug-in, consommateurs & marketers
    • Popularisés il y a quelques années par Apple (avant de gagner Windows Vista), les widgets connaissent un véritable engouement.
    • Ils permettent à l’utilisateur de personnaliser son écran d’ordinateur : horloge, météo, trafic en temps réel, récupération automatique des paroles de la chanson écoutée… ou même d’offrir de nouvelles fonctions à vos logiciels.
    • Leur vocation principale étant de s’insérer dans le quotidien des utilisateurs, ils peuvent constituer un bon moyen pour les marques d’approfondir leur relation avec ces derniers tout en collectant des données précieuses.
    • Voici donc un rapide tour d’horizon de ce que les marques peuvent attendre des widgets aujourd’hui et de ce qui se profile pour demain.
  • 11. Pour commencer, un petit lexique
    • Widget : dérivé du terme « gadget », il s’agit d’un petit programme indépendant qui reste affiché sur le bureau de l’utilisateur ou sur son agrégateur (définition du terme ci-après). Il fait le pont entre l’utilisateur et un contenu mis à jour via Internet.
    • Plug-in/add-on : programme tiers qui vient se greffer sur un programme existant, afin de lui apporter de nouvelles fonctionnalités. Exemple : un vérificateur d’ortho-graphe pour un navigateur Internet.
  • 12. Lexique
    • Flux RSS : actualités publiées par un site, condensées sous forme d’un fil d’information renvoyant vers des articles via des liens hypertexte. Ils sont fréquemment utilisés par les widgets pour actualiser les contenus.
    • Agrégateur : programme ou application web permettant de regrouper et d’organiser les flux RSS provenant de différents sites, afin de se constituer l’équivalent d’une revue de presse sur-mesure. Exemple: Netvibes et iGoogle sont les plus utilisés.
  • 13.
      • Un widget : pour quoi faire?
      • FIDELISER PAR DES SERVICES ADDITIONNELS
      • GENERER DU TRAFIC
    CRÉER DE L’USAGE ALIMENTER SES FANS
  • 14. Générer du trafic
    • Les célèbres barres de recherche de Google ou Yahoo sont présentes par défaut dans certains navigateurs Internet.
    • Elles permettent aux utilisateurs d’effectuer des recherches plus rapidement, sans avoir à se rendre sur le moteur.
    • Leur installation quasi-automatique n’en garantit pas forcément l’usage, même si la marque s’assure une présence visuelle de premier ordre sur le bureau des utilisateurs.
    • Et l’aspect intrusif de cette installation déguisée peut en outre s’avérer contre-productif.
  • 15. Créer de l’usage
    • Le widget peut constituer un rappel ou une motivation à l’usage d’un produit.
    • C’est le cas du Fraich’Widget développé pour le site www.fraichattitude.com , de l’interprofession de la filière des fruits et légumes frais.
    • Il permet de trouver simplement des recettes de cuisine en fonction de la saison et des ingrédients sélectionnés dans le widget… et il invite ainsi bien sûr à la consommation de fruits et légumes.
    • Plus classique, le widget de Tom Tom tient l’utilisateur informé de l’état du trafic en temps réel, lui offrant ainsi un avant-goût des solutions GPS du constructeur.
  • 16. Fidéliser par des services
    • Le widget peut également remplir la fonction d’extension de marque sur le bureau des utilisateurs.
    • Ainsi MonaSync offre des services additionnels au site de la société Monabanq.
    • Ce dernier n’est pas pour autant cannibalisé puisque les fonctions essentielles peuvent demeurer uniquement accessibles sur le site.
    • Idem pour le widget mis en place par la SNCF, qui permet de connaître l’état du trafic ferroviaire. Particulièrement utile les jours de grève !…
  • 17. Alimenter ses fans
    • H&M a mis en place un widget pour tenir les fashionistas au courant de ses dernières promotions, évitant par là-même la déperdition liée aux e-mailings non-sollicités.
    • Les widgets peuvent également être l’occasion d’offrir un moment de détente dans l’univers d’une marque; comme Disney avec son MyStitch, sorte de Tamagochi.
    • Coca-Cola s’est quant à lui servi du widget Last FM – qui permet aux internautes de compiler en ligne leurs chansons favorites – pour créer une page diffusant les chansons en accord avec les valeurs de la marque.
  • 18. Et bien plus encore…
    • Ainsi, fort de son expérience en matière de recherche en ligne, Google propose de remplacer le module de recherche de fichiers de Windows par son Desktop Search, présenté comme plus véloce.
    • Cette stratégie du « cheval de Troie » permet à Google de venir chasser sur les terres de Microsoft.
    • Le développement de multiples services bureautiques (Google Agenda, Google Documents et Google Mail…) traduit le désir de Google de devenir à terme un des concurrents de Microsoft.
  • 19.
      • Et pourquoi pas s’appuyer sur de l’existant ?
    • De nombreux widgets créés par des développeurs indépendants existent déjà.
    • En échange d’une contrepartie financière, certains n’auraient probablement rien contre l’apposition d’un logo sur leur création.
    • Cela pourrait même leur permettre de financer le développement de nouvelles versions, voire de nouveaux widgets.
    • De son côté, la marque réaliseraient de jolie économies de R&D.
  • 20. Quelques exemples
    • Symbol Caddy – permet d’ajouter d’un simple clic les caractères spéciaux (comme ®,™ ou ©) lors de la saisie d’un texte. On aurait pu imaginer Microsoft et Logitech à l’origine d’un widget de cette utilité.
    • Il en va de même de quelques widgets de traduction automatique que n’auraient pas reniés certains instituts de langue tels que Berlitz ou des institutions comme l’Alliance Française ou le Goethe Institut.
  • 21.
      • Le widget doit-il forcément être utile ?
    • Les widgets les plus utiles – proposant des services inédits – ne semblent pas nécessairement être les plus téléchargés.
    • Ce constat s’explique peut-être par un problème de notoriété pour certains ; le succès dont jouit une marque pourrait habilement le combler.
    • Néanmoins, on peut émettre l’hypothèse que l’utilité n’est pas la seule raison du succès de ces « gadgets » (comme le veut l’étymologie).
    • En effet, ils offrent in fine surtout un « raccourci bureau » et une micro vitrine de marque sous les yeux des utilisateurs, au même titre qu’un objet promotionnel ou un gadget physique.
  • 22. A surveiller…
    • La multiplication des réseaux sociaux et des sites d’information devrait démocratiser les agrégateurs afin de rassembler et de trier informations, flux RSS, widgets….
    • L’ Application Store d’Apple, celui de Microsoft, Google ou Palm offrent un nouveau terrain de jeu aux fans de widgets, qui peuvent désormais mettre leurs talents de développeurs au service des marques.
    • Les débuts de la monétisation des widgets pourrait de fait entraîner une raréfaction des widgets gratuits, offrant par la même une opportunité aux marques de devenir des fournisseurs gracieux de ces goodies publicitaires
  • 23. Idées, tendances & innovations
  • 24. Détecteur de crasse
    • Le voyagiste Expedia avait déjà fait très fort grâce à l’une des plus brillantes idées marketing 2.0 des dernières années : Trip Advisor. Ou comment renseigner les vacanciers sur leur futures villégiatures via une base de données uniquement alimentées par les utilisateurs.
    • Trip Advisor pousse donc le concept un peu plus loin et vient de sortir le classement des 200 hôtels les plus… crasseux.
    • Une idée futée pour rediriger les internautes vers des offres « en propre » ?
    Cliquez sur l’image pour accéder au site
  • 25. Newspaper on Demand
    • Time a lancé cette semaine la première expérimentation de magazine à la demande : 36 pages entièrement personnalisées.
    • Le lecteur aura ainsi pris soin de composer sa revue en piochant du contenu parmi 7 publications, englobant des centres d’intérêt aussi larges que les loisirs, voyages, automobile, actualité, gastronomie, sports… Pour son lancement, les 5 premiers numéros seront envoyés gratuitement.
    Cliquez sur l’image pour accéder au site
  • 26. Un DJ automatique
    • Le groupe d’équipements audiovisuels Harman vient de mettre à disposition un petit outil qui devrait ravir les automobilistes américain, lassés par la voix robotique de leur GPS.
    • En plus de tracer l’itinéraire à suivre, le programme Amplified Journey se propose de vous composer une playlist musicale en fonction du type de routes empruntées, des paysages, des groupes locaux…
    Cliquez sur l’image pour accéder au site
  • 27. Merci et à la semaine prochaine