Loading…

Flash Player 9 (or above) is needed to view presentations.
We have detected that you do not have it on your computer. To install it, go here.

Like this presentation? Why not share!

La veille de né kid du 10.11.2010 : Parler d'argent

on

  • 921 views

http://ecologie.blog.lemonde.fr/2010/11/14/des-geeks-au-service-de-lecologie/#xtor=RSS-3208

http://ecologie.blog.lemonde.fr/2010/11/14/des-geeks-au-service-de-lecologie/#xtor=RSS-3208

Statistics

Views

Total Views
921
Views on SlideShare
803
Embed Views
118

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

1 Embed 118

http://nekid.fr 118

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

La veille de né kid du 10.11.2010 : Parler d'argent La veille de né kid du 10.11.2010 : Parler d'argent Presentation Transcript

  • 10 novembre 10 L’actualité & les innovations de la communication par les juniors de
  • Idées , Point de vue : Parler d’argent Tendances & Innovations : Tweet Towel
  • L’actu mise à nu
  • La fin de l’iPhone? • D’après le rapport publié par l’agence Millenial Media, l’industrie de l’application mobile va connaitre une croissante conséquente en terme de revenu pour l’année 2011. • Effectivement, 31% des éditeurs attendent une croissance de leur revenu de l’ordre de 100%. • Si l’iPhone s’impose en 2010 comme la plateforme la plus riche en applications, la tendance pourrait néanmoins évoluer en 2011, au bénéfice d’une disponibilité étendues aux autres plateformes. : iPad, Android, Symbian, Windows Phone… • 29% des éditeurs pensent en effet travailler pour Android en 2011, 20% sur iPad et Windows Phone, 12% pour BlackBerry et… 8% pour iPhone.
  • Les nouveaux influenceurs • La seconde vague du baromètre Echo « les Français face aux médias sociaux et leur e-réputation » publiée par CB Web montre que les blogs sont en perte de vitesse parmi les internautes français. • Seuls 15% (-8%) des Français s’y informent (et de manière non-prioritaire, contrairement à 13% de nos concitoyens vis-à-vis des réseaux sociaux qui poursuivent leur ascension), 22% (-4%) les considèrent comme une source d’information, par ailleurs jugée comme moyennement fiable (5,1/10 d’indice de confiance). • Fait intéressant : les bloggueurs sont aujourd’hui 3 fois plus nombreux que les commentateurs. De quoi bousculer les idées reçues sur le web participatif. • L’intégralité des résultats est disponible ici.
  • Pirater, c’est pratique… • Une étude BVA-Orange publiée par Les Echos pour les Rencontres internationales de la Culture, de l'Economie et des médias en Avignon a montré que les internautes français étaient encore rétifs à l’idée de payer les contenus culturels en ligne (44% des sondés ne veulent rien payer). • Par ordre décroissant, les internautes ne s’imaginent pas payer une série télévisée (seulement 8% des sondés serait prêt à le faire), un jeu vidéo (12%), la presse (14%), des films (26%) ou de la musique (27%). • L’étude explique ces attitudes par une inadaptation de l’offre légale (manque de disponibilité, tarifs élevés, problème de compatibilité des appareils…) • Maigre consolation pour l’industrie, l’appétit pour les contenus culturels ne décroit pas, ce qui laisse présager d’un bel avenir quand le marché saura se structurer… un jour ?
  • L’œil de Né Kid sur la pratique du piratage • Alors que quelques années auparavant les indicateurs d’intention d’achat pour la culture en ligne semblaient encourageant, il semblerait que la situation se soit largement inversée… • … et ce malgré le développement de plusieurs offres crédibles (iTunes en tête). • En définitive nous arrivons probablement à un stade critique pour toute l’industrie culturelle : la normalisation du piratage. La génération Y n’a probablement jamais eu à payer pour des biens culturels, et il sera extrêmement difficile de lui faire changer cette habitude… • On peut également douter que cela change avec le bâton Hadopi, celui-ci étant aisément contournable pour n’importe quel internaute capable de taper « contourner hadopi » dans Google… • La culture 100% gratuite, une fatalité ?
  • L’image de la semaine
  • POINT DE VUE : Parler d’argent
  • Point de départ : un fossé • Hier encore, Bonne Maman gardait ses économies cachées sous son matelas. • Aujourd’hui, son petit-fils communique à n’importe quel site web ses 16 chiffres de carte de paiement. • Sacré fossé. • Que s’est-il passé?
  • Les gens et l’argent • À la mesure de quelques innovations phares produites ces dix dernières années dans le monde, les juniors de Né Kid ont décidé de se lancer dans une séance d’anthropologie monétaire. • Quels changements sont survenus chez les humains et leur rapport à l’argent durant la dernière décennie? • La technologie est-elle plus efficace que la culture pour modifier les comportements et les attitudes? • Comment parler d’argent à notre époque, où monnaie virtuelle et paiement sans contact cohabitent avec les bons vieux bas de laine?
  • 9 choses à prendre en compte avant de parler d’argent Fin de l’opacité Sherwoodisme Disparition Autonomie Fluidité Transgenre Langage commun Âge de peer Micro-finance
  • La fin de l’opacité • 89% des français se disent agacés par le gaspillage*. • La crise financière n’a fait que confirmer le sentiment d’insécurité vis-à-vis des institutions financières. • Ouvavotreargent est une initiative menée par Greenpeace pour dénoncer sur les investissements de la BNP dans le nucléaire. • Elle est une preuve du désir de transparence des consommateurs mais également de leur pouvoir d’action. *Source : IPSOS
  • Le Sherwoodisme • Le scepticisme s’accompagne fréquemment d’un sentiment de défiance. • La gloire de Tony Musulin – le convoyeur ayant dérobé des millions – résonne sur le web (sites dédiés, t-shirts imprimés, 25K vues sur Youtube…) • La multiplication des scandales (parachutes dorés, primes, privilèges…) « venant d’en-haut » n’aident pas les gens à distinguer le caractère criminel de Musulin, vu comme un Robin des bois des temps modernes. • Et nous ne parlons pas du statut de martyr de la finance qu’à acquis Kerviel à l’énoncé de son récent verdict… • La campagne actuelle du Crédit Mutuel sur les conseillers non-commissionnés alimentent également le sentiment d’arnaque ressenti vis-à-vis des banques.
  • L’autonomisation des comportements • L’accélération des modes de vie se ressent aussi en officine, où les conseillers se font rares. • Au même titre qu’un supermarché doit se plier aux horaires de ses clients, les banques donnent de plus en plus d’autonomie. • Les bureaux s’équipent de machine capables de livrer des relevés ou recevoir des chèques, les comptes sont consultables en ligne, les conseillers adoptent les traits d’avatars intelligents… • On peut raisonnablement imaginer qu’un algorithme mathématique pourra demain donner des conseils pertinents de placements… et que le conseiller bancaire ne soit plus qu’une égérie publicitaire !
  • Le transgenre • Sur le web, il y a les « vieilles » banques, mais également des nouveaux entrants : Boursorama ou Monabanq, très compétitifs. • Sans parler des assurances devenues banques (ou banques vendant de l’assurance), des courtiers et autres acteurs capables de gérer notre argent. • Du côté des moyens de paiement, Visa et Mastercard ont fort à faire avec Paypal qui se taille la part du lion sur les transactions en ligne. • Que penser d’Apple qui via iTunes, prétend posséder plusieurs dizaines de millions de coordonnées bancaires? Et Nokia, qui gère 80% des transactions monétaires en Afrique?
  • L’âge de « peer » • Nouveaux acteurs de la finance, plus nombreux que toutes les banques réunies : le particulier. • Le peer-to-peer lending (prêt entre particuliers) se développe à vitesse grand V dans le monde (notamment aux USA où les faillites bancaires ont durci les conditions d’emprunt). • A titre d’indication, l’encours total du P2P lending avoisinait les 400M$ en 2008. • Une tendance qui fait écho à la micro-finance.
  • La micro-finance • Nouvel eldorado des marques (luxe, automobile, cosmétique…), les pays émergents ne sont pas tout à fait oubliés par les banques. • Micro-paiement, microcrédit ou micro-assurance sont autant de tactiques utiliser pour toucher les 80% de la population mondiale exclue du système bancaire. • En 2007, 100 millions de familles dans le monde en ont bénéficié.
  • Un langage commun • Avec un sujet comme « parler d’argent », il était difficile de faire l’impasse sur le langage… • La monnaie unique – en circulation depuis 2002 – a fait tomber les frontières géographiques et culturelles entre les Européens. • Manié avec dextérité par les nationalistes, ce bond en avant a produit des craintes (69% des français regrettent le franc*) – avivées par la stigmatisation de la mondialisation – alors qu’il n’a pourtant eu aucune incidence sur le pouvoir d’achat selon d’innombrables études… • * Source : IPSOS
  • La fluidité • La monnaie-papier au 10e siècle, les billets de banque au 18e, les chèques au 19e et la carte bleue dans les années 70 ont tracé le sillon de la dématérialisation de l’argent (auparavant, le poids de notre bourse disait notre richesse). • Paypal poursuit cette voie, en rendant le paiement en ligne accessible de quelques clic, voire d’un unique. • Le « One-click to buy » consiste à enregistrer ses données bancaires pour ne plus jamais à avoir à les renseigner à chaque achat. • On comprend mieux la métaphore de l’argent liquide, qui circule sans entrave.
  • La disparition de l’argent • La carte de crédit réduit à un morceau de plastique notre argent (cf. slide précédente). • Le mobile sera-t-il notre futur porte monnaie ? • L’AFSCM (Association Française du Sans Contact Mobile) prédit l’arrivée du paiement sans contact par mobile dans la vie quotidienne d’ici à quelques mois. • Il y a fort à parier que cette ultime étape de la dématérialisation aidera à décomplexer encore un peu plus la relation à l’argent, réduisant l’acte de dépense à un geste abstrait…. • … ce qui ne serait pas pour déplaire à certains, ravis de voir ainsi disparaître toute l’économie informelle…
  • Quel argent pour quel discours? • L’abstraction de l’objet monnaie, la facilité de paiement, l’apparition de nouveaux acteurs, les nouveaux enjeux mondiaux… • Ces éléments témoignent des chamboulements qui surviennent sur le marché de l’argent. • Pourtant, ni le statut de l’argent ni la défiance des Français par rapport à leur pécule n’évoluent vraiment. • Preuve qu’un discours reste à inventer auprès des hexagonaux. A moins que les banques ne s’intéressent plus qu’aux pays émergents…
  • Idées, tendances & innovations
  • Dress-Me : penderie-conseil en ligne Cliquer sur l’image pour voir le site • Dress-Me, c’est un site communautaire de gestion de penderie en ligne. Le concept ? Partager sa penderie et ses looks en ligne avec l’ensemble des membres afin de bénéficier de leurs conseils, d’échanger des vêtements et des bons plans. • Le lancement est prévu pour fin 2010.
  • Prospectus chanté Cliquer sur l’image pour voir le site • Dans le cadre de ses « 25 jours », Auchan son catalogue en ligne où les promotions vous sont chantées.
  • Une tactique qui s’infuse Cliquer sur l’image pour voir le site • Nouveau support tactique très britannique : le sachet de thé. • Tweet Towel propose d’imprimer ses petits messages sur des sachets de thé, dont les bénéfices sont reversés (et non renversés) à la We Are What We Do Charitable Foundation, organisme dédié à la communication intergénérationnelle.
  • Adresses web • Slide #8 : Influenceurs > http://www.slideshare.net/scanblog/scanblog-echo-vague-2 • Slide : Où va votre argent? > http://ouvavotreargent.com/ • Slide : Dress Me > http://www.dress-me.fr/beta • Slide : Auchan > http://25jours.auchan.fr/ • Slide : Tweet Towel > http://www.wearewhatwedo.org/shop/tweettowel/
  • Au sommaire Clin d’œil… la semaine prochaine Né Kid est en veille durant ce long week-end de Novembre ! La veille n°153 a été écrite par Jean Allary, Anne Rivoallan et Xavier Modin 205€ dans la cagnotte ilétrisme
  • Merci et à la semaine prochaine www.nekid.fr +33 1 43 38 15 48