• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
La veille de Né Kid du 20.11.08 : la Nuit
 

La veille de Né Kid du 20.11.08 : la Nuit

on

  • 2,161 views

La veille de Né Kid : la nuit des marques, un ordinateur pour changer le monde, un nouveau média est né...

La veille de Né Kid : la nuit des marques, un ordinateur pour changer le monde, un nouveau média est né...

Statistics

Views

Total Views
2,161
Views on SlideShare
2,145
Embed Views
16

Actions

Likes
2
Downloads
0
Comments
0

2 Embeds 16

http://nekid.fr 12
http://www.slideshare.net 4

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

La veille de Né Kid du 20.11.08 : la Nuit La veille de Né Kid du 20.11.08 : la Nuit Presentation Transcript

  • 20 novembre 08 L’actualité & les innovations de la communication vues par les juniors de
  •  
  • L’actu mise à nu
  • Un ordinateur pour changer le monde…
    • L’OLPC (One Laptop Per Child) est une fondation lancée en 2005 par Nicholas Negroponte du MIT ayant pour but d’équiper les enfants des pays émergents d’un ordinateur qui leur est adapté, le XO.
    • Amazon le distribuera en Europe sur le principe du « give one, get one »; il sera impossible de s’acheter un XO pour soi tout seul.
    • L’ordinateur est facturé 312 € depuis le 17 novembre.
    • Déjà 80 000 consommateurs nord-américains séduits en 6 semaines… et 800 000 XO déployés par les gouvernements Péruviens et Uruguayens depuis le lancement du programme.
  • BBH se diversifie et lance ses propres produits
    • La célèbre agence de publicité anglaise se diversifie pour éviter la crise…
    • Zag, le pôle « invention de marques » de l’agence, souhaite combler les « brand lags », les vides laissés par les marques alors que des consommateurs existent
    • L’agence a déjà lancé « Pick Me » et « Ila Dusk », sous la forme de joint-ventures
    • Ces projets impliquent tout l’interne de l’agence de manière volontaire , qui peut ainsi expérimenter ce que vivent leurs clients.
    Pick Me, le plat végétarien pour les carnivores ne souhaitant pas manger de viandes tous les jours, les « bi-tariens » Ila Dusk est une alarme à transporter dans son sac à main, imitant le hurlement d’une femme en cas de problème afin d’alerter les bons samaritains.
  • Google s’attaque aux virus
    • Google Trend Flu a été mis en place par la branche philanthropique du géant américain.
    • Fondée sur une batterie de mots-clefs se rapportant à la maladie, cette nouvelle fonction s’appuie sur la tendance des internautes à l’automédication.
    • Ce dispositif pourrait sauver chaque année des centaines de vies grâce à la précieuse économie de temps permettant de déployer le dispositif de prévention nécessaire.
    • Cette nouvelle fonctionnalité illustre la dimension ambivalente des progrès du web :
      • On y dénote une vraie fonction de « service publique »…
      • … mais elle fait aussi partie du type de suivis des comportements qui pourraient se retourner contre les utilisateurs eux-mêmes.
    • Une ambigüité d’autant plus dangereuse que les gens auront de plus en plus tendance à attendre de Google une forme de vérité…
    • Néanmoins ce phénomène d’intelligence collective ouvre des perspectives assez vertigineuses…
    L’œil de Né Kid sur Google et son alerte anti-grippe
  • Le mot de la semaine
  • Point de vue : La nuit des marques
  • Les marques et la nuit, un business lucratif…
    • Un noctambule sur deux se déclare plus ouvert que le jour, mais également plus curieux (16,7 %)
    • 36% d’entre eux estiment que les marques devraient communiquer plus la nuit
    • 59% qu’elles contribuent à l’esprit festif de la nuit
    • 70% pensent qu’elles devraient distribuer plus de produits en soirée
    • 78 % reconnaissent que « la nuit les incite à faire des achats déraisonnables »
    • 27 % estiment que « la nuit influence leurs achats dans la journée »
  • Qui sont ces noctambules aussi appellés nighters ?
  • Qui sont les « nighters » ? Loin d’être exclusive aux 18-24 ans , cette catégorie comporte une large population de 25-34 ans… aux attentes foncièrement différentes de leurs cadets Les plus jeunes cherchent avant tout un échappatoire à leur stress quotidien (journée de cours, premier boulot…) et la transgression – tant dans les lieux explorés que les comportement adoptés. Leurs aînés ont une approche plus théâtrale et statutaire de la nuit, leur motivation (avouée) n’étant plus tant l’échappatoire mais avant tout la représentation de soi et le glamour. Cependant les frontières s’estompent, des codes de représentation arrivant chez les plus jeunes (Tektonik) tandis que des échappatoires s’adressent aux trentenaires (Afterworks en open-bar…) D’après « Tendançologie »  de Ronan Chastellier
  • La nuit comme moment échappatoire & transgressif Soirées étudiantes Soirées mousses, bulles… Soirées « tête d’affiche » Intégration de symboles statutaires
  • Soirées « must have been » (destruction du Royal Monceau par ex.) Concerts privés et vernissages exclusifs d’ artistes montants La nuit comme moment de représentation Lieux et soirées rétro-chics (Kitsuné chez Régine, Studio 54 à Bobino…)
  • Comment les marques en profitent-elles ?
    • On distingue deux catégories de marques de nuit :
    • Celles qui sont considérées par les consommateurs comme « conduisant  » la fête (on pense aux marques d’alcool) et qui occupent donc de façon très prégnante le terrain…
    • … et les autres, moins liées au milieu de la nuit mais qui ont bien compris qu’il ne fallait pas négliger les promenades nocturnes des consommateurs
    • Quand les marques d’alcool prennent du terrain…
  • J&B propose depuis maintenant plusieurs années aux Espagnols de venir faire la fête sur un énorme bateau de 80 m de long et 15 m de large. L’Axe Boat est dans le même esprit. En France cette fois, J&B a lancé pour la première fois cette année les soirées Mix (H)All, à L’Olympia. Soirées ouvertes à une poignée d’influenceurs… Heineken a lancé en boîte de nuit une bouteille en aluminium dessinée par Ora ïto pour ensuite la commercialiser en grandes surfaces
  • 1664 des brasseries Kronenbourg n’est pas en reste. La marque a lancé au moment des fêtes de l’année dernière ce coffret baptisé Nuit 16 dans lequel on retrouve une bouteille, un verre, un ouvre-bouteille, une lampe à UV et un mapping des spots de sorties parisiennes. Il était en vente chez Colette et a été réalisée en collaboration avec Emmanuel de Brantes. Une série limitée designée par Starck avait également été commercialisée.
  • Absolut, encore plus audacieuse, n’hésite pas à investir les quartiers branchés des artistes et reconnus pour leur activité nocturne avec un mobilier urbain… bien à eux !
  • Ou en créant un endroit à son image ou plutôt à sa température : l’Ice bar, où le consommateur s’immerge dans l’univers de la marque.
    • Comme la majeure partie des alcooliers, Baccardi organise ses propres soirée intitulées B-Live
    • Aucune mention de la marque n’est faite. Rappelons-le, en France, les marques d’alcool n’ont pas le droit d’organiser des soirées en leur nom…
    • Les barmen auront juste quelques réticences à vous servir autre chose que du Baccardi…
    • Les autres ne veulent pas être en reste
    • idTGV et les Inrocks se sont tous récemment associés pour organiser le festival des Inrocks-idTGV
    • Des wagons spécialement dédiés à l’événement sont transformés pour l’occasion en boîte de nuit !
  • Certaines marques s’invitent même sur les cartons de boîtes de pizza
    • Nokia profite de la nuit pour vanter les vertus tactiles de son dernier mobile via un affichage interactif permettant aux piétons de tester l’interface de l’appareil
    • Ici, l’effet choc des traces de sang éclairées au rayon UV de 13 e Rue dans les toilettes…
    • Dans certaines discothèques, il est également parfois possible de se refaire une beauté grâce au corner L’Oréal installé à l’entrée des toilettes.
  • La nuit semble tellement préemptée qu’il devient même opportun de mener des opérations de guérilla la nuit. On se souvient notamment du hi-jacking du lancement de la PlayStation3 par la Xbox
  • Malgré cette cohue nocturne, certaines marques tentent de se faire entendre en véhiculant des messages de prévention…
  • Ici, Guinness a mis en place dans certains bars anglais ce tapis de jeu retraçant les pas d’une personne plutôt… éméchée !
  • Et finalement, un spot télé Heineken
  • Idées, tendances & innovations
  • Vrai/fausse bonne nouvelle
    • Un million d’exemplaires du NY Times datés du 4 juillet 2009 distribués le 11 novembre dernier dans le métro new yorkais annonçaient la fin de la guerre en Irak.
    • Il s’agit du dernier canular des Yes Men , un groupe d’humoristes spécialistes de ce type de fausses annonces.
  • Comment les mamans ont fait plier Motrin grâce à Twitter… en 10 jours
    • Motrin, marque américaine de J&J de produits contre la douleur, a mis en ligne une pub qui a foncièrement déplu : elle insinue que les mamans qui portent leur bébé sur le ventre ou sur le dos le font par effet de mode sans se soucier des douleurs générées
    • La réponse ne s’est pas fait attendre : le réseau de microblogging Twitter s’est vu envahir de réactions de boycott à une vitesse folle…
    • La marque a aujourd’hui retiré la pub incriminée et présente ses excuses en homepage de leur site
    Cliquez sur l’image pour voir les vidéos La publicité virale Une compilation des réactions de Twitter La HP du site, avec les excuses de la marque
  • Un nouveau média est né…
    • Jenae propose sur son site de porter le t-shirt de votre société et d’en faire la promotion par les canaux 2.0 (Twitter, Flickr, YouTube)… Le t-shirt est ensuite proposé à la vente…
    • Coût total : 75$ la journée
    • Sa vidéo de présentation a déjà été vue par 40 000 personnes environ…
  •