Les realisations d’ASSS
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Les realisations d’ASSS

on

  • 262 views

 

Statistics

Views

Total Views
262
Views on SlideShare
262
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Les realisations d’ASSS Presentation Transcript

  • 1. AMITIE SOLIDARITE SAVOIE SAHEL 2002-2010 www.amitiesavoiesahel.org
  • 2. 1- L’association Date de création : 12 janvier 2002 Identité : Amitié Solidarité Savoie Sahel situe résolument ses actions dans le cadre d’une coopération de développement durable. Le Conseil d’Administration : 40 membres Les adhérents,parrains,donateurs,sympathisants, sursympathisantsles départementsde la Savoie et dela Haute Savoie :environ 400personnes.
  • 3.  Ses objectifs : * Etablir des liens d’amitié avec des populations villageoises du Sahel, * Accompagner, dans le respect des différences culturelles, des projets de développement élaborés par des associations villageoises du Sahel, * Trouver les moyens matériels et financiers pour aider à la réalisation des projets retenus, * Travailler à la pérennité des équipements et à l’autonomie des populations.
  • 4. En France :- ASSS est reconnue « Œuvre d’intérêt général » et respecte les règles comptables légales (commissaire aux comptes agréé).- Elle intervient au sein de l’éducation nationale, à la demande des enseignants, dans les écoles, collèges ou lycées pour faire connaître le Sahel.Au Burkina Faso :- ASSS bénéficie de l’Arrêté n° 2004 039/M TD/DGLPAP/ DOASOC en date du 10 mai 2004 portant autorisation d’exercer au Burkina Faso.- L’association a signé une convention avec le Gouvernement du Burkina Faso n° 25 en date du 6 août 2004.
  • 5. Schéma defonctionnement
  • 6. 2 - Le budget (référence : année 2010)Les frais de structure d’ASSS, ne représentent que 1.2 % du budget.
  • 7. L’association s’engage à ce que tous les frais de fonctionnement soient assumés,en dehors des dons et subventions. Ce sont les membres qui prennent en chargeleurs déplacements et séjours en Afrique. Quant aux charges obligatoires et lesfrais inhérents à la communication, ils sont couverts par des manifestationsorganisées par A.S.S.S. Les donateurs sont donc assurés quel’intégralité de leurs dons est bien affectée aux actions dans leSahel.
  • 8. 3 – Quelques uns de nos partenaires Fonds Social de Développement Ambassade France au Burkina Faso
  • 9. 4- Les Réalisations d’ASSSDe 2002 à 2010, ce sont plus de 200 000 eurosqui ont été investis pour le développement desactions dans les villages de Gorguel, Dalla,Sénékaye et N’Goroua, dans la partie nordsahélienne du Burkina Faso.Notre partenaire, Hansina Domba (Aidonsnous),association reconnue par l’État burkinabé, estcomposée des autorités administratives et desforces vives des quatre villages.
  • 10. L’ECOLE de GORGUEL- L’école comporte 3 classes- Les logements des instituteurs sont construits à proximité- La cantine scolaire fonctionne chaque jour de classe- La cour est clôturée et plantée d’arbres- Les écoliers bénéficient d’un forage propre à l’école- Un jardin est cultivé à proximité, au bénéfice des élèves
  • 11. L’école de 3 classesLeslogementsdesinstituteurs
  • 12. La cour de l’école La cantine scolaire
  • 13. Les effectifs de la première classeLe jardin scolaire
  • 14. Quelques exemples d’échanges avec les écoles de France École d’Alex École de Viuz la Chiesaz École de Chambéry École de Saint Félix École de Gruffy
  • 15. L’ accès à l’eau
  • 16. Le forage de Sénékaye
  • 17. Le forage de Gorguél
  • 18. Le forage deN’Goroua
  • 19. Le forage de l’École de Gorguél
  • 20. Le forage de Dalla
  • 21. Le bouli de Dalla
  • 22. La mare naturelle de Dalla
  • 23. Le canal entre la mare et le bouli
  • 24. La lutte contre la désertification
  • 25. Les « moellons » pour laconstruction des« diguettes »
  • 26. Champ réhabilité
  • 27. Lesdiguettes suivent les courbesde niveau
  • 28. Au deuxième plan, un champ réhabilité
  • 29. Plantation d’arbres
  • 30. Protectiondes arbrescontre les animaux
  • 31. Les foyersaméliorés
  • 32. Le moulin à grain
  • 33. La banquealimentaire
  • 34. Moyen de transport de la banque alimentaire
  • 35. Les membres du comité de gestion de la banque alimentaire
  • 36. Le magasin de tourteaux
  • 37. L’alphabétisation des adultes
  • 38. Les micro-crédits
  • 39. En 8 ans, ASSS a investi 55 000 euros dans les micro-crédits.Ces micro-crédits servent : A l’achat de moutons de case A l’achat de bétail (bœufs) D’une manière générale, pour l’embouche du bétail (achat de tourteaux) A l’achat de matériel agricole (charrues asines) A l’achat de charrettes et d’ânes
  • 40. Mouton de case
  • 41. Bœufs à engraisser
  • 42. Matériel de labour
  • 43. Charrette et âne
  • 44. PROJETS 2011…
  • 45.  L’appel que le maire d’Aribinda a formulé à ASSS concerne 10 villages parmi les 43 qui composent la commune. Plus de 21 000 habitants sont actuellement privés d’eau potable, ou sont obligés de faire de nombreux kilomètres pour s’en procurer.
  • 46. Les 10 villages concernés
  • 47.  L’assemblée générale d’ASSS de février 2010, a considéré avec les habitants de Gorguel, N’Goroua, Sénékaye, et Dalla, qu’il n’y a plus lieu de réaliser des investissements lourds dans les 4 villages. Les adhérents ont donc décidé de s’efforcer de réunir en 2010, les 120 000 euros nécessaires pour réaliser ou réhabiliter ces forages, pour que la population ait accès à l’eau potable.
  • 48. La démarche Les appuis techniquesPour réaliser la consultation restreinte pour l’implantation - l’exécution et l’équipement de six forages villageois, ASSS a sollicité l’appui d’Hydraulique Sans Frontières, à CHAMBERY.
  • 49. Recherche des partenariats financiersLe budget total de l’opération (hors étude préalable) a été estimé à120 000 euros.A ce jour sont d’ores et déjà acquis :- Conseil Général 73 : 2 500 euros- Conseil Général 74 : 5 000 euros- Ville dAix les bains : 10 000 euros- Communauté d’Agglomération d’Annecy : 20 000 euros- Commune de Saint Félix : 900 euros- L’ Agence de leau Rhône-Méditerranée et Corse financera50 % du programme (soit 65 000 euros)- Le budget d’ASSS complète la somme nécessaire
  • 50. Le budget d’ASSS est déjà très sollicité par la pérennisation des réalisations précédentes et particulièrement sur la prise en charge des enfants au collège.Il viendra néanmoins abonder le coût de l’étude préalable et aider les villageois à assumer leur participation.
  • 51. La vie cest de leau. Si vous mollissez le creux de la main, vous la gardez. Si vous serrez les poings, vous la perdez. Jean Giono