• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Myschool 01 oct2010
 

Myschool 01 oct2010

on

  • 1,320 views

My School 01

My School 01

Statistics

Views

Total Views
1,320
Views on SlideShare
1,320
Embed Views
0

Actions

Likes
1
Downloads
6
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Myschool 01 oct2010 Myschool 01 oct2010 Document Transcript

    • #01 - Octobre 20102010-2011Une année scolairede défisSchool lifeGardez le bonéquilibreÀ la découverte de...MySchool« success road » Vous avez sous vos yeux le premiermagazine gratuit de l’école ivoirienne.
    • ...2 My School #01 — OCTOBRE 2010
    • #01 - Octobre 2010 « »ÉditorialLe document que vous avez sous vos yeux est le premier numérod’un magazine mensuel gratuit que vous pourrez retrouver chaquemois sur la toile. Comme un message divin, l’idée nous est parve-nue. À un moment ou l’école ivoirienne semble fortement (et visi-blement) fragilisée. À un moment ou les purs produits de l’écoleivoirienne entrent au plus profond d’eux-mêmes et se disent: « il faut sauver no-tre école ! »Aujourd’hui, nous matérialisons le rêve, celui d’élèves et d’anciens élèves quenous sommes, celui de personnes optimistes et réalistes qui croient encore en no-tre école. Comme pour nous faire comprendre à nous-mêmes que « ce que l’esprithumain peut concevoir et croire, il peut aussi le réaliser » (W. Clément Stone).Ainsi est né My School, le magazine de la vie scolaire. Au programme: l’actualitéscolaire d’ici et d’ailleurs mais surtout (oui, il faut bien le noter) beaucoup deconseils et des recommandations afin que vous perceviez la voie à suivre pour par-venir au succès à l’école comme dans la vie de tous les jours. Voilà! Ce produitn’a d’avenir qu’entre vos mains: lisez-le, réclamez-le chaque mois, et dites-noussi notre idée n’est pas bonne! La Rédaction My School - Octobre 2010 - #01 Édité par LA CLASSE DES PREMIERS Directeur de Publication: Michel DJE Bi Rédacteur en chef: Mikeylange D. Format: A5—Pagination: 28 Périodicité: Mensuel My School #01 — OCTOBRE 2010 3
    • +24 My School #01 — OCTOBRE 2010
    • sommaire 4/ ACTU SCOLAIRE 12/ FOCUS 18/ THE BESTActualité À la découverte de...Actu scolaire Inter…………….…………....P. 6 My School, l’e-mag de la vie scolaire…...P. 16Tchié………………………………………...P.7School life The BestAméliorez vos résultats scolaires………...P. 8 Nos champions en Mathématiques……...P.18Gardez le bon équilibre !........................P. 10 Métiers d’avenirFocus L’auditeur financier………………...…….P. 25Le mot du Ministre de l’EducationNationale…………………………..……... P.12Evènement du moisLes Prix Nobel……………………………..P. 14 My School #01 — OCTOBRE 2010 5
    • ACTU SCOLAIRE inter Les bruits qui rendent intelligent Des chercheurs travaillent pour vous en utilisant des élèves de Liverpool comme cobayes. Ils tentent de voir si le son de l’eau qui coule ou celui du bruissement des feuilles peuvent amé- liorer la concentration et la réussite scolaire. En 1993, une équipe avait estimé que 10 mn de Mozart chaque jour améliorent les capacités de raisonnement. D’où l’idée de voir si des sons ordinaires peuvent en faire autant. Et puis tant qu’ils y sont, juste pour voir, les chercheurs tentent aussi de voir si l’odeur de la menthe fait quelque chose. Ce qu’on sait aussi, sans qu’il soit besoin de le vérifier scientifiquement, c’est qu’une heure passées devant certaines chaînes de télévisions chaque jour diminue le QI de moitié en un mois. Des internats pour CHAMPIONS les perturbateurs EN MATHEMATIQUEIl existe en France des établisse-ments spécialisés qui accueillent desjeunes de moins de seize ans qui Vos camarades anglais sont les meil-perturbent gravement la vie scolaire leurs d’Europe en maths selon l’étudepar leur comportement. Ces établis- TIMSS qui mesure les performances dessements dits de « réinsertion scolai- élèves de 60 pays. Ils étaient 25e mon- diaux en 1995 et sont désormais 7e.re » sont basés sur une pédagogie Mais ce bon score ne les empêche pasqui met l’accent sur l’apprentissage de détester cette matière pardessusde la règle, le respect de l’autorité tout ! Un problème que n’ont pas leset le goût de l’effort. Selon le prési- Asiatiques qui dominent le classement,dent français, Nicolas Sarkozy, il notamment les Sud-Coréens, arrivéss’agit d’internats accueillant pour largement en tête. Il ne viendrait àune durée d’au moins un an, vingt l’idée de personne de leur demander s’ils aiment ce qu’ils font. De touteou trente élèves de 13 à 16 ans. Ces façon, comme chez eux les cours s’a-jeunes auront pour particularité d’a- chèvent à 22 heures, les élèves n’ontvoir été exclu au moins une fois par pas le temps de se poser la question.décision d’un conseil de discipline. Juste le temps de dormir avant de re- prendre l’école !6 My School #01 — OCTOBRE 2010
    • Tchié!Christian OWENS:16 ans et Millionnaire Christian Owens a seulement 14 ans quand il crée son premier site web… à but lucratif (on est en 2008). (Il a eu son premier ordinateur à 7 ans et son premier Apple Mac à 10 ans). Avec « Mac Bundle Box » , le jeune bri- tannique avait proposé pour un temps limité un package d’applications pour Mac OS X à 49.95 $, soit 10 fois moins cher que si quelqu’un achetait chaque app séparemment. De plus, il reversait10% des sommes gagnées à des organismes de charité. Un cocktail gagnant.Bien sûr il a dû négocier les prix avec les développeurs et travailler fort pour yarriver.Pour le design il s’est inspiré du style d’Apple. Et pour l’idée ca ressemble beau-coup à un autre site qui proposait à peu près la même chose: MacHeist.com.Début 2010, Owens avait déjà réalisé 1 million de dollars de revenus (700 000livres) seulement avec Mac Bundle Box.L’adolescent a lancé sa propre régie publicitaire au PPC, Branchr, en 2009 (unnouveau projet). En travaillant seulement les soirs et les week-ends… puisqu’il vaquand même à l’école! Et ca marche bien : 300 millions de publicités par moissur 17 500 sites web et 800 000 dollars de revenus sur la première année de fonc-tionnement. Sa société emploie maintenant 8 personnes, dont sa mère de 43 ans.Branchr a même déjà racheté une petite compagnie de logiciel, Atomplan.L’ado prodige réinvestit une grande partie des revenus dans ses sociétés.Son prochain objectif : atteindre les 100 millions de dollars, juste avec Branchr… My School #01 — OCTOBRE 2010 7
    • SCHOOL LIFE Améliorez vos résultats scolaires Perdre une année scolaire nest pas une fatalité, dans certains cas le redoublement est la meilleure solution. Parfois cela peut être évité avec un peu de travail et de motivation. Cet article vous donnera des conseils voire des idées pour améliorer vos résultats scolaires et qui sait, vous éviter un redoublement. NE PAS PERDRE DE TEMPS concentré moins il vous faut de temps pour assimiler vos cours. Mettez-vous au travail dès le début de Soyez toujours en avance. Si vous avez lannée. Travaillez régulièrement et non du travail à faire pour la semaine pro- pas que pour les devoirs et autres exa- chaine, nhésitez pas à vous avancer ! mens. Après une journée de cours, reli- Si une matière vous pose problème, sez vos notes et surlignez ce que vous orientez-vous vers les cours particuliers. navez pas compris. Vous pouvez faire Les prix sont abordables et les résultats quelques recherches pour mieux com- concrets. Votre établissement propose prendre votre sujet ou demander de peut-être des cours de soutien, rensei- laide à vos professeurs au prochain gnez-vous ! cours. Gardez du temps pour vous. Cela peut Vos cahiers ou vos notes doivent être paraître paradoxal mais si vous abandon- clairs et lisibles. Il est très désagréable nez toutes vos activités (sportives ou de se relire si nous devons au préalable artistiques) et vos passe-temps au détri- déchiffrer le cours ! Utilisez des stylos ment de vos cours vous ny arriverez ja- de plusieurs couleurs et des surligneurs mais ! On a tous besoin de moments de pour mettre en avant les informations détente pour se ressourcer. importantes. Pour les plus à laise, tapez vos cours sur lordinateur. LES CONDITIONS DE TRAVAIL Lorsque vous étudiez, mettez-vous au calme ! Pas de télé, de musique ou dordinateur. Coupez le portable et plongez-vous dans vos cahiers. Chaque chose en son temps. Plus vous êtes8 My School #01 — OCTOBRE 2010
    • ...Success Roadvotre réussite repose en grande partie surles objectifs que vous vous fixerez vos objectifs donnent une direction,une importance et une signification à la voiesur laquelle vous vous êtes engagé... Next time... My School #01 — OCTOBRE 2010 9
    • SCHOOL LIFE Gardez le bon équilibre dès le début ! Tout comme dans les compétitions sportives, la négociation de l’entame s’avère très im- portante pour l’obtention de bon résultats à l’école. My School a sélectionné pour vous quelques conseils qui vous aiderons à conser- ver un bon équilibre physique et psychique, essentiel pour obtenir de bons résultats. BIEN GERER SON TEMPS DORMIR POUR MÉMORISER ■Dès les premiers cours, il est indis- ■Ayez un bon rythme de sommeil, pensable d’avoir une parfaite connais- c’est important car cela permet d’éva- sance de son emploi du temps afin de cuer, par les rêves, le stress de la jour- mieux le maîtriser et s’organiser. née. Pour bien faire, il faudrait que vous dormiez entre 7 et 8 heures car ■Préparez-vous à l’avance: si vous votre cerveau profite de ce repos pour remettez tout au lendemain, vous stocker les informations importantes. risquez de vous retrouver débordé et donc stressé ! Il faut donc agir le plus ■Évitez tous les excitants avant le tôt possible ! coucher : cigarettes, alcool, café, jus d’orange… ainsi que la console de jeux ■Travaillez régulièrement et BIEN ! ou la télévision ! Préférez une petite Vous ne savez pas évaluer vos priori- tisane pour passer la nuit la plus repo- tés ? Commencez par les cours qui vous sante qui soit. posent le plus de problèmes. Si cela vous demande une journée de plus, ■Imposez-vous un petit rituel. Tout prenez-la ! d’abord, détendez-vous, en prenant un bon bain par exemple. Ensuite, favori- ■Une pause s’impose ! Il est inutile de sez les activités calmes : lisez, écoutez se tuer à la tâche au point de ne plus de la musique. Cela vous aidera à vous voir le jour… La meilleure chose à faire libérer l’esprit. est donc de s’accorder une pause, mê- me de 10 minutes.10 My School #01 — OCTOBRE 2010
    • MANGEZ ÉQUILIBRÉ■Mangez correctement tous les jours. ■Variez vos repas : mangez avec plai-L’alimentation joue sur la forme physi- sir, mais pas tout le temps la mêmeque et mentale, il faut donc bien vous chose. Les aliments à favoriser absolu-nourrir, surtout pendant vos examens ! ment sont la viande, très riche en pro-Et puis manger est bon pour le stress, téines et en lipides, les féculents, lespuisque les repas (pris dans le calme légumes et les fruits. En revanche, évi-évidemment) sont des moments agréa- tez ce qui est sucré !bles de la journée et offrent des pau-ses qui ne vous feront pas culpabiliser. ■Respectez les 3 repas nécessaires :le petit-déjeuner (un produit laitier,des céréales ou du pain, une boissonchaude, un fruit) ; le déjeuner, indis-pensable (évitez les repas trop lourds,qui poussent à la sieste…), et le dîner(mangez de préférence léger). Danstous les cas, ne sautez jamais un repaspour aller réviser ! My School #01 — OCTOBRE 2010 11
    • Le Mot du Ministre Gilbert Bleu Lainé, Ministre de l’Education nationale « Mettez-vous au travail dès la rentrée! » Le 8 septembre 2010 au Lycée Sainte-Marie de Cocody, Gilbert Bleu Lainé, Ministre de l’Education nationale a fixé les objectifs de l’année scolaire 2010-2011, une année de grands défis. C’était à l’occasion de la réunion de rentrée. Il a saisi l’occasion pour adresser un message fort aux chefs d’établissements, aux enseignants, aux parents et surtout aux élèves . AUX CHEFS D’ÉTABLISSEMENTS AUX PARENTS D’ÉLÈVES « Je vous demande instamment de vous « La violence et l’indiscipline gagnent de approprier la redynamisation des Unités plus en plus du terrain dans nos structures Pédagogiques et des Conseils d’Enseigne- scolaires menaçant l’avenir de nos élèves, ment, entités essentielles d’encadrement de nos enfants à tous. C’est pourquoi, je vous proximité pour l’amélioration de la qualité exhorte à assumer pleinement votre rôle des enseignements. » d’éducateur pour aider l’Ecole à construire un environnement moral plus propice aux AUX ENSEIGNANTS apprentissages .» « Je vous exhorte à améliorer la qualité de votre enseignement et à établir une adéqua- AUX ÉLÈVES tion entre le format des devoirs de classes « Voici une nouvelle année scolaire qui com- et les examens de fin d’année ; à exécuter mence. Le développement de notre pays correctement les progressions et à achever repose sur la qualité de votre formation. les programmes d’enseignement aussi bien Mettez-vous donc au travail dès la rentrée. dans les classes d’examen que dans les clas- Astreignez-vous à faire des exercices et, en ses intermédiaires, notamment au secondai- cas de besoin, sollicitez de l’aide. A vos li- re et encore une fois, au respect scrupuleux vres ! A vos cahiers! C’est une voie beaucoup des instructions relatives à la vente des fas- plus sûre que celle, aléatoire, de la chance cicules et aux cours de renforcement. » pour parvenir au succès dont on a dit, à juste raison, qu’il est toujours au bout de l’ef- fort. »12 My School #01 — OCTOBRE 2010
    • ÉCOLE Nom féminin (latin schola, du grec skholê, loisir)Établissement où lon donne un enseignement collectif général. My School #01 — OCTOBRE 2010 13
    • Évènement du mois Les PRIX NOBEL Comme chaque année, lAcadémie royale des sciences de Suède remet les prix Nobel au début doctobre. Qui est Nobel? La Fondation Nobel Alfred Bernhard Nobel, né le 21 octobre La Fondation Nobel voit le jour le 29 juin 1833 à Stockholm (Suède) et mort le 10 dé- 1900. Cest elle qui gère lexécution des der- cembre 1896 à San Remo (Italie), est un nières volontés du testateur, contrôle le chimiste et industriel suédois. À sa mort, il respect des règles dans la désignation des laisse un héritage de 32 millions de couron- lauréats et vérifie le bon déroulement de nes. Son testament, rédigé en 1895, ne pré- leur élection. Elle est également en charge, voit aucun legs à ses héritiers directs, mais par la voie dun comité propre à chaque Alfred Nobel demande que soit créée une branche et selon les propositions de person- institution qui se chargera de récompenser nalités éminentes dans les cinq domaines, chaque année des personnes qui ont rendu détablir des listes préalables de nominations de grands services à lhumanité, permettant communiquées aux différentes instances qui une amélioration ou un progrès considérable attribuent le prix. dans le domaine des savoirs et de la culture dans cinq disciplines différentes : paix ou diplomatie, littérature, chimie, physiolo- 1901: premières distinctions gie ou médecine et physique. Le testament précise en outre que la nationalité des sa- La première cérémonie pour attribuer le vants primés ne doit jouer aucun rôle dans prix Nobel eut lieu dans lancienne académie lattribution du prix. royale de musique de Stockholm, le 10 dé- cembre 1901. À partir de 1902, les prix fu- rent remis des mains du roi de Suède le 10 décembre de chaque année hormis le prix Nobel de la paix qui est remis par le roi de Norvège car, jusquen 1905, la Suède et la Norvège relevaient de la même Couronne ; cest à compter de la séparation de ces deux nations en 1905 que cette répartition des prix Nobel entre les deux pays fut arrêtée. Wolé Soyinka, premier auteur africain et premier auteur noir lauréat du Prix Nobel de Littérature (1986)14 My School #01 — OCTOBRE 2010
    • Quelques lauréats célèbres Depuis 1901, les prix Nobel sont décernés au mois doctobre par un comité suédois. Celui-ci œuvre dans la plus grande confidentialité puis- que aucune liste de nominés nest diffusée et que la date de lannonce de la récompense elle- même nest connue que quelques jours à lavan- ce. Les lauréats se voient remettre une médaille en or, un diplôme, et surtout une forte somme d’argent. Cette dotation, prévue pour que les intéressés puissent poursuivre leurs recherches sans être entravés par la pression financière, est parfois discutée. Distinction prestigieuse, le prix Nobel a, depuis sa création, mis en valeur lac- tion dhommes et de femmes ayant marqué les esprits, comme Martin Luther King (1964), Mère Teresa (1979), Desmond Tutu(1984), le Dalaï Lama (1989) ou encore Barack Obama (2009) My School #01 — OCTOBRE 2010 15
    • A la découverte de ... My school MY SCHOOL est un e-magazine édité à l’attention des élèves des lycées et collèges de Côte d’ivoire. C’est un pure player disponible en télé- chargement libre sur internet. Un concept innovant qui vient pour sou- tenir notre école. Identité et ligne éditoriale des solutions afin de faire de l’année scolaire une des étapes les plus agréa- Face à la crise de l’éducation, le salut bles de la vie. de l’école est un sujet qui préoccupe bon nombre de cadres. Ce magazine, créé pour accompagner l’élève du col- L’équipe lège ou du lycée, se veut un instru- Une équipe de jeunes cadres et étu- ment de lutte contre l’échec en milieu diants, purs produits de l’école ivoi- scolaire. Un canal de promotion de rienne travaillent depuis plusieurs an- l’excellence, un support complémen- nées à proposer des solutions en vue taire à l’enseignement dispensé à l’é- cole. My School (« mon école » en an- de sauver l’école. Le monde étant de- glais) est un e-mag (magazine électro- venu un village planétaire grâce à In- nique) qui propose de fournir chaque ternet, MY SCHOOL bénéficie d’une mois des infos pratiques, utiles et né- animation tricontinentale (Europe, cessaires. Des conseils et des recom- Amérique, Afrique). Ses promoteurs mandations Car il est su de tous que résidant à Paris, Montréal, Hyattsville l’élève, pour parfaire sa connaissance, doit compléter l’information reçue en et Abidjan. classe en exploitant les résultats de recherches personnelles. MY SCHOOL se présente comme un interlocuteur fiable, en parfaite har- monie avec les réalités de notre temps. Capable d’identifier en temps réel les problèmes auxquels sont confrontés les élèves et de proposer16 My School #01 — OCTOBRE 2010
    • Nos motivationsLa promotion de l’excellence, la défense Mot tiré de langlais américain signifiantdes valeurs morales, la révélation des ta- « acteur pur » et qui désignelents sera toujours au cœur de l’action de une entreprise ayant démarré et exer-ce magazine. Apprendre, enseigner, édu- çant dans un secteur dactivité unique. Lexpression est toutefois populariséequer, conseiller, orienter, encourager, ai- pour désigner les entreprises œuvrantder...en un mot agir pour l’école. sur Internet et est souvent définie com- me telle. Elle se situe alors côte à côteUn cadre de rencontre et d’échanges entre avec les expressions Brick and mor- tar (brique et mortier) et Bricks andles principaux acteurs du système éducatif clicks. Ce terme peut sappliquerivoirien. Nous espérons et croyons en la au commerce électronique, le purefranche collaboration de tous afin d’aider player ne proposant aucun magasin oùnotre « bébé » à réussir sa mission: sauver ses clients pourraient venir physique- ment effectuer leurs achats.l’école. My School #01 — OCTOBRE 2010 17
    • The Best Nos champions en Maths Si en 2010 la Côte d’Ivoire est rentrée d’An- gola (CAN), d’Afrique du Sud (Mondial de foot) et de Turquie (Mondial de basket-ball) les mains vides, elle est revenue du Kazakh- stan le sourire aux lèvres . L’équipe ivoirien- ne en est revenue avec la médaille d’argent 51èmes Olympiades internationales de Mathématiques. Une Côte dIvoire Coup d’essai qui compte et coup de maître Une Côte dIvoire qui illumine la scène Pour sa première participation à cette mondiale. Une Côte dIvoire qui simpo- prestigieuse compétition, la Côte dIvoi- se et soctroie une médaille dargent. re a su démontrer quelle sait compter. Tel est le commentaire que l’on peut Et quelle veut continuer à compter. En faire des résultats des 51èmes Olympia- sadossant à ses enfants qui brillent de des internationales de Mathématiques, connaissance et dintelligence. Ce sont, qui se sont tenues au Kazakhstan en une fois encore, les élèves repérés, en- 2010. Et, Konan Kouakou Isaac Jean cadrés et formés par la Fondation Les Eliel, celui-là même qui avait permis à Amis de lExcellence qui ont inscrit le la Côte dIvoire dêtre deux fois consé- nom de la Côte dIvoire au tableau des cutivement championne dAfrique (2009 élites. Isaac Tapé et ses collaborateurs et 2010), vient de permettre à son pays ont raison dêtre des hommes heureux dinscrire son nom sur la liste sélective et fiers. Ils peuvent laisser dire leur des pays les plus matheux au monde. joie. Eux qui, après avoir conduit leurs Avec lui, Badélé Salamy Allassane (qui « enfants » sur les sommets de lAfrique a raté dun point la médaille de bronze. le 29 mai dernier (date de la finale des Il a eu 14 points et le médaillé de bron- Olympiades africaines), sont rentrés ze, 15) et Goué Sylvère Ulrich (12 aux pays avec une médaille dargent au points) qui sont revenus au pays avec, cou et des mentions honorables pleines chacun, une mention honorable. les mains.18 My School #01 — OCTOBRE 2010
    • Donnez plus de couleurs à votre établissement● Créez le Club My Schoolde votre école● Œuvrez pour la promotionde l’Excellence● Contactez-nous et nousviendrons vous visiter My School #01 — OCTOBRE 2010 19
    • Bon à savoir Le mercure monte sur terre Le réchauffement de la planète est un véritable fléau, il est nécessaire de lutter contre celui-ci afin de limiter au maximum son impact sur lenvironnement. Le réchauffement climatique, entre les projections provien- également appelé réchauffe- nent de lutilisation de modèles sauver ment planétaire, ou réchauffe- ayant des sensibilités différen- ment global, est un phénomène tes pour les concentrations de daugmentation de la tempéra- gaz à effet de serre et utilisant ture moyenne des océans et de différentes estimations pour latmosphère, à léchelle mon- les émissions futures. La plu- diale sur plusieurs années. part des études portent sur la De nombreuses propositions Dans son acception commune, période allant jusquà lan ont été faites ces dernières ce terme est appliqué à une 2100. Cependant, le réchauffe- années en vue de lutter tendance au réchauffement ment devrait se poursuivre au- contre ce phénomène. Diver- global observé depuis les der- delà de cette date même si les ses hypothèses se dévelop- nières décennies du XXème émissions sarrêtent en raison pent sur le changement de siècle. de la grande capacité calorifi- climat que nous sommes en que des océans et de la durée train de vivre : en effet, Un Groupe dexperts intergou- de vie du dioxyde de carbone alors que certains pensent vernemental sur lévolution du dans latmosphère. déjà quil est irréversible, climat, le Giec, élabore un dautres affirment quun consensus scientifique sur cet- Ce phénomène implique de mouvement collectif en fa- te question. Son dernier et fortes conséquences humaines veur de lenvironnement quatrième rapport, auquel ont et environnementales à moyen peut changer les choses. En participé plus de 2 500 scienti- et long terme. tout cas, une chose est sûre : fiques de 130 pays, affirme que les conséquences du réchauf- le réchauffement climatique Des incertitudes sur la hausse fement climatique sont déjà depuis 1950 est très probable- de température globale moyen- bien visibles. ment dorigine humaine. Ces ne subsistent du fait de la pré- conclusions ont été approuvées cision des modélisations em- par plus de 40 sociétés scienti- ployées, et des comportements fiques et académies des scien- étatiques et individuels pré- ces, y compris lensemble des sents et futurs. Les enjeux académies nationales des économiques, politiques, so- sciences des grands pays indus- ciaux, environnementaux, voi- trialisés. re moraux, étant majeurs, ils suscitent des débats nom- Les projections des modèles breux, à léchelle internationa- climatiques présentées dans le le, ainsi que des controverses. dernier rapport du Giec indi- quent que la température de surface du globe est suscepti- ble daugmenter de 1,1 à 6,4 ° (Pour en savoir plus: C supplémentaires au cours du www.wikipedia.org) XXIème siècle. Les différences20 My School #01 — OCTOBRE 2010
    • My School #01 — OCTOBRE 2010 21
    • COMMUNIQUER FAIRE PASSER UN MESSAGE CONTACT M y School22 My School #01 — OCTOBRE 2010
    • SUCCESS ROAD Comment RÉUSSIR un EXPOSÉ SCOLAIRE ? La présentation orale ou ex- posé est un exercice souvent angoissant où il faut savoir faire bonne impression. La peur dêtre ennuyeux ou ma- ladroit vous a peut-être déjà paralysé. Alors comment faire pour capter son auditoire et masquer son trac ?EN RÈGLE GÉNÉRALE, le sujet de pas baisser les yeux pour parler. Utili-lexposé est donné avec une quinzaine sez des mots clés et notez vos transi-de jours davance, ce qui permet de sy tions. Avant le début de lexposé, vouspréparer. Limportant étant pendant la pouvez inscrire le plan de votre exposépremière semaine de se documenter sur au tableau et indiquer à vos auditeursle sujet lorsquil est imposé et de met- les changements détapes. Cela facilite-tre en place lorganisation des idées : ra leur prise de notes et suscitera da-introduction, développement en trois vantage leur intérêt. Il faut donner lim-parties et conclusion représentent le pression de sadresser à chaque person-schéma classique et sans risque. Lors- ne individuellement.que le sujet est libre, vous partez avecune longueur davance. Parlez de votrepassion ou de ce que vous faites lemieux. Vous serez alors plus à laise etsaurez répondre avec aisance aux ques-tions qui vous seront poséesLORSQUE VOUS RÉDIGEZ VOSFICHES, ne faites pas de phrases carcela vous incitera à les lire. Entraînez-vous la veille devant votre miroir à ne My School #01 — OCTOBRE 2010 23
    • LORSQUE VOUS SENTEZ QUE tes. En général vous disposez dun vous commencez à paniquer ou que temps limité, cela est à prendre en vous ne parvenez pas à finir votre compte pendant la préparation à la phrase, reprenez votre dernière idée maison. et recommencez votre phrase plus lentement. Vous aurez le temps de ENFIN ADRESSEZ VOUS AUX retrouver le fil de votre pensée. Per- AUDITEURS. Nhésitez pas à leur sonne ne vous en voudra, parce quau demander si vous devez répéter un fond cet exercice effraie même les terme compliqué ou si vous êtes bien plus grands orateurs. compris de tous. A la fin de votre exposé et de préférence uniquement Prudence à propos du temps de paro- à ce moment là, ouvrez le débat et le : ni trop court pour ne pas donner demandez au prof et aux élèves sils limpression dun travail bâclé, ni trop ont des questions. Le plus gros est long pour éviter les yeux qui se fer- fait. ment et les mâchoires grandes ouver- « Travaillez en équipe »24 My School #01 — OCTOBRE 2010
    • Métier d’Avenir Vérifier la régularité des comptes d’une entrepriseSon rôle est vital pour les entreprises ! Notam- qualité, la gestion des ressources humaines, lesment aux yeux des experts des marchés finan- systèmes informatiques... Mais chacun de cesciers, pour qui contrôler la sincérité et la régula- domaines fait appel à des compétences particu-rité des comptes annuels d’une entreprise, par lières.rapport à la législation et aux normes en vi- L’auditeur peut être intégré à un cabinet d’ex-gueur dans le pays où la société a son siège, est pertise comptable ou à une grande entreprise,avant tout primordial. dont il audite les filiales ou les sites de produc-Banques, assurances, industries, services, PME tion. Mais, le plus souvent, il est employé par unou grand groupe international : les sujets d’étu- cabinet d’audit. Et la profession recrute ! Lesdes sont variés. Mais, il existe une constante, grands cabinets sont sans arrêt à la recherche c’est le mode opératoire : une fois missionné, de jeunes recrues. La diversité des missions, lesl’auditeur se rend sur les lieux, rencontre les fortes rémunérations et le prestige du secteurdirigeants, les chefs de service, parfois même attirent les jeunes diplômés.les salariés de l’entreprise. On lui ouvre les li- Même si on ne reste auditeur guère plus de cinqvres de comptes ainsi que les carnets de com- ans, il s’agit là d’un tremplin intéressant pourmande de sorte qu’il puisse tout vérifier. Et, accéder à des postes à responsabilité dans lesaprès analyse et synthèse, il rédige un état des grandes entreprises.lieux, fait part de son diagnostic et, parfois,prodigue des recommandations pour améliorerla gestion du secteur observé. Son rôle, c’estd’apporter un regard extérieur et impartial sur Niveau détudes exigéla situation. Bac + 4 et plusLes finances ne sont pas le seul secteur auditédans les entreprises : on sollicite aussi des audi- QUALITÉS REQUISESteurs pour faire le point sur les procédés de ●  Curiositéfabrication, le respect de l’environnement, la ●  Autonomie. ●  Grande capacité d’apprentissage. ●  Ouverture d’esprit. ●  Rigueur et intégrité. My School #01 — OCTOBRE 2010 25
    • NOUVELLES TECHNOLOGIESComment lutter contre les spams? Vous recevez souvent des e-mails vantant les mérites d’un produit miracle ou déclarant que vous êtes le gagnant d’une loterie à laquelle vous n’avez même pas participé ? Ne cherchez plus, vous êtes victi- me de spamming. Voici quelques conseils simples pour ne plus rece- voir certains des 200 milliards de spams envoyés chaque jour. Ne répondez jamais à un vous faire de nouvelles propo- spam : en donnant un retour, sitions commerciales. Ayez une vous accusez réception du adresse publique : elle vous mail, le spammeur découvre permettra de vous inscrire à alors que votre contact est va- des forums, à des listes de mai- lide. Conséquence : il inondera ling, à des newsletters ou en- votre boîte de courriers indési- core à des chats. Mais considé- rables. Et mieux vaut ne pas rez cette adresse comme tem- cliquer sur le lien de désins- poraire, car elle finira un jour cription, il cache souvent un par être inondée de spams et système de validation de votre vous devrez en changer. Ne adresse. communiquez pas votre adres- se privée : ne donnez jamais Ne payez pas pour un produit votre adresse initiale sur des ou un service proposé dans les sites web ou des forums. Gar- spams : non seulement vous dez-la pour votre correspon- serez déçu par la qualité (si dance personnelle et ne la vous recevez quelque chose) transmettez qu’à vos connais- mais, en plus, on ne cessera de sances.26 My School #01 — OCTOBRE 2010
    • Propositions? Contributions?Conseils et/ou remarques? My School #01 — OCTOBRE 2010 27
    • My School Numéro 02 Disponible dès le 1er novembre 2010 À LIRE... > School life: Soignez votre écriture et récoltez des points > Métier d’avenir: L’architecte , le bâtisseur de nos villes28 My School #01 — OCTOBRE 2010