• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
ECR France Forum ‘06. Sécurité des consommateurs
 

ECR France Forum ‘06. Sécurité des consommateurs

on

  • 1,678 views

Sécurité des consommateurs : qualité, traçabilité, gestion de crise

Sécurité des consommateurs : qualité, traçabilité, gestion de crise
Bertrand DOYELLE (L’OREAL) – Arnaud POPILLE (METRO)

Statistics

Views

Total Views
1,678
Views on SlideShare
1,502
Embed Views
176

Actions

Likes
0
Downloads
13
Comments
0

6 Embeds 176

http://ecr-all.org 139
http://www.ecr-all.org 28
http://translate.googleusercontent.com 4
http://www.slideshare.net 2
http://new.ecr-all.org 2
http://dev.ecr-all.sinijkit.ru 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    ECR France Forum ‘06. Sécurité des consommateurs ECR France Forum ‘06. Sécurité des consommateurs Presentation Transcript

    • Sécurité des consommateurs : qualité, traçabilité, gestion de crise Bertrand DOYELLE Arnaud POPILLE
    • Qualité, traçabilité et sécurité consommateur : un sujet ECR L’exigence de sécurité : une nouvelle attente des consommateurs L’efficacité de la chaîne « de la production à la consommation » : un travail conjoint industriels-distributeurs Des standards et des processus communs développés pour assurer la traçabilité
    • Répondre aux exigences légales européennes La directive 2001/95/CE sur la sécurité générale des produits Publiée : 3.12.2001 Applicable : 15.01.2004 Le règlement 178/2002 relatif à la sécurité des denrées alimentaires Publié : 28.1.2002 Applicable : 21.2.2002, Art. 18-20 à partir du 1.1.2005 1.1.2005
    • Les entreprises étaient-elles prêtes ? Outil d’autoévaluation - Résultats Mise en œuvre de la traçabilité Identification et marquage produits Identification et marquage produits 2,16 Scanning combiné système info Scanning combiné système info 2,19 Enregistrement des données Enregistrement des données 3,33 Gestion de crise 2,05 Formation - Exercices 1,46 0 5 Maturité estimée Résultats début 2005
    • Comment travailler ensemble ? Processus d’amélioration continue Eviter Qualité Traçabilité Liste des contacts Prévenir / anticiper Configuration de la cellule de crise Alerte Non Crise Oui Retrait, rappel, blocage, flux d’information, Gérer Communication, … Sortie de crise
    • Eviter la crise Gestion de la qualité Gestion de la qualité Partie intégrante de la marque Partie intégrante de la marque Contribution à sa pérennité, à la durabilité de l’entreprise et Contribution à sa pérennité, à la durabilité de l’entreprise et à la fidélité des consommateurs à la fidélité des consommateurs Niveau élevé de sécurité des produits Niveau élevé de sécurité des produits Assurance qualité permanente Assurance qualité permanente Mesures de contrôles des produits (démarches type ISO Mesures de contrôles des produits (démarches type ISO 9000-9004, HACCP, …) 9000-9004, HACCP, …) Développement des connaissances scientifiques Développement des connaissances scientifiques Principe de précaution (règlement 178/2002) Principe de précaution (règlement 178/2002) Information et formation des consommateurs Information et formation des consommateurs
    • Qu’est-ce qu’une crise ? Situation de risque (santé, sécurité, économique) réel ou Situation de risque (santé, sécurité, économique) réel ou supposé qui peut créer une inquiétude collective supposé qui peut créer une inquiétude collective Cette situation est aggravée par un contexte sensible, Cette situation est aggravée par un contexte sensible, elle requiert un traitement d’urgence elle requiert un traitement d’urgence La dimension médiatique est l’une des composantes parfois La dimension médiatique est l’une des composantes parfois essentielle d’une crise essentielle d’une crise (Source : DGCCRF)
    • Prévenir la crise : la mise en place de la traçabilité Définition de la traçabilité : La capacité de retracer, à travers toutes les étapes de la production, de la transformation et de la distribution, le cheminement d’une denrée alimentaire, d’un aliment pour animaux, d’un animal producteur de denrées alimentaires ou d’une substance destinée à être incorporée ou susceptible d’être incorporée… (CE 178/2002) (CE 178/2002)
    • Gérer la crise : l’alerte Définition de l’alerte : « Information dont l’absence de traitement peut nuire à la santé ou la sécurité des consommateurs » (DGCCRF) (DGCCRF)
    • Gérer la crise : les définitions Blocage : Blocage : « Toute mesure temporaire pour figer l’acheminement des « Toute mesure temporaire pour figer l’acheminement des produits et ne plus les présenter aux consommateurs produits et ne plus les présenter aux consommateurs pendant un délai précisé, dont les suites après analyses, pendant un délai précisé, dont les suites après analyses, seront la remise en vente des produits (ou déblocage) ou seront la remise en vente des produits (ou déblocage) ou l’enclenchement d’une procédure de retrait » (Proposition ECR) l’enclenchement d’une procédure de retrait » (Proposition ECR) Retrait : Retrait : « Toute mesure visant à empêcher la distribution et « Toute mesure visant à empêcher la distribution et l’exposition d’un produit dangereux ainsi que son offre au l’exposition d’un produit dangereux ainsi que son offre au consommateur » (2001/95/CE) consommateur » (2001/95/CE) Rappel : Rappel : « Toute mesure visant à obtenir le retour d’un produit « Toute mesure visant à obtenir le retour d’un produit dangereux que le producteur ou le distributeur a déjà fourni dangereux que le producteur ou le distributeur a déjà fourni au consommateur ou mis à sa disposition » (2001/95/CE) au consommateur ou mis à sa disposition » (2001/95/CE)
    • Gérer : Fiche réflexe industriel-distributeur ? distributeur Emetteur ou industriel Dossier n° …………………. .Date de mise à jour :………………….. ? propriétaire ou non propriétaire de la marque URGENT-ALERTE-URGENT N° …… sur …… EAN concernés N°……. sur …… lieux de livraison concernés Rayon ou famille de produit: Marque (mais 1 fiche réflexe par produit) Blocage temporaire du produit (sans instruction particulière de déblocage, retrait du produit à partir du: jj/mm/aa hh:mm) Retrait de produit (sans remise à la vente possible) Rappel de produit Echantillon à conserver: Oui, quantités ? : Non Emetteur Destinataire habilité Lieu de livraison concerné Société : Société : Nom de l’interlocuteur : Nom de l’interlocuteur : Fonction : Fonction : Téléphone : Téléphone : Portable : Portable : Fax : Fax : Email : Email : Code lieu fonction (GLN) : Code lieu fonction : Code EAN de Marque Libellé ou Format Parfum, Lots concernés DLC / DLUO Code SSCC Q uantités l’UC Dénomination nuances, … (en UC) Référence du transporteur Référence du BL Date de livraison Motif de l’alerte et risques Un m essage sera-t-il c ommuniqué au Oui (voir document joint) potentiels : consommateur ? Non Origine de l’alerte : Industriel Distributeur Consommateur DGCCRF / DGAL Autre: Si retrait ou rappel : mode de Remontée / Evaluation des quantités destruction ou retour : Commentaires : Accusé de réception: Magasins / entrepôts informés le: Modèle fiche réflexe ECR France OL/GF/051102 Cette fiche réflexe pourra être reroutée par le distributeur à ses entrepôts ou magasins
    • Sortir de la crise Le fabricant doit informer son partenaire de la fin de la crise Le fabricant doit informer son partenaire de la fin de la crise par un document écrit (certificat libératoire) précisant les lots par un document écrit (certificat libératoire) précisant les lots à (re)mettre en vente à (re)mettre en vente Le propriétaire de la marque est à l’initiative de la remise en Le propriétaire de la marque est à l’initiative de la remise en vente vente La décision de destruction ou de reprise de marchandise La décision de destruction ou de reprise de marchandise appartient au propriétaire de la marque appartient au propriétaire de la marque La destruction, déléguée ou non, s’accompagnera d’un La destruction, déléguée ou non, s’accompagnera d’un certificat certificat Un bilan de crise doit être dressé selon une procédure établie Un bilan de crise doit être dressé selon une procédure établie afin d’en tirer un enseignement dans un processus afin d’en tirer un enseignement dans un processus d’amélioration continue. Cette procédure comprendra d’amélioration continue. Cette procédure comprendra notamment : notamment : L’efficacité du processus conjoint L’efficacité du processus conjoint Les actions correctives Les actions correctives La comptabilité matière La comptabilité matière
    • Votre entreprise est-elle prête ? Outil d’autoévaluation Niveau 1 : identification et marquage des produits Les produits sont identifiés de façon appropriée en utilisant les standards de codes à barre EAN•UCC à chaque niveau de la hiérarchie de produit et étape de la chaîne d’approvisionnement (par exemple : unité de vente consommateur, unité commandable, …). Les palettes sont étiquetées en utilisant les standards de code à barre EAN•UCC dans les usines et les entrepôts. Des profils d’information clairs sont échangés en amont et en aval avec les partenaires de la chaîne d’approvisionnement pour assurer la traçabilité de bout en bout y compris les matières premières, les ingrédients, les matériaux d’emballage, … L’évaluation du risque a été conduite pour identifier et minimiser les risques au sein des processus de production et de la chaîne d’approvisionnement. Niveau 2 : possibilités de scanning combinées avec le flux d’information électronique Les outils de scanning des codes à barre sont disponibles dans les usines et les entrepôts pour assurer une saisie des données appropriée et une manipulation améliorée des matières et informations (par exemple le scanning des palettes entrantes) Un flux d’information, qui décrit les produits envoyés / reçus, est échangé avec tous les partenaires commerciaux (c’est-à-dire le flux électronique d’information supporté par le message Avis d’expédition EANCOM) Le flux d’information sur les produits envoyés / reçus contient toutes les informations pertinentes pour la traçabilité Le flux d’information sur les produits envoyés / reçus est traité en “juste à temps” pour obtenir une intégration efficace des données ; ce principe s’applique également pour le traitement des informations papier Niveau 3 : enregistrement des données Tous les mouvements de stock sont enregistrés électroniquement dans une base de données interne centralisée de telle manière qu’il soit facile et rapide d’accéder à l’information par toute personne qui a besoin de gérer un incident / une crise. Les solutions « papier » doivent respecter les mêmes conditions décrites pour l’enregistrement des données électroniques.
    • Votre entreprise est-elle prête ? Outil d’autoévaluation Exigences / actions La cellule de crise a été constituée (nominations) avec une définition claire des rôles et des responsabilités Le guide de procédures internes de gestion de crise a été totalement documenté avec les définitions claires d’évaluation des alertes, des procédures de blocage, de retrait et de rappel, … La liste des contacts a été documentée et distribuée aux partenaires commerciaux La cellule de crise dispose des listes de contacts de ses partenaires commerciaux Toute personne impliquée dans la gestion des alertes / crises, de procédures de blocage / retrait / rappel de produit, comprend son rôle et son champ d’action Le matériel de formation a été développé Les personnes impliquées sont régulièrement formées Des exercices sont réalisés régulièrement pour tester l’équipe de gestion de crise, les plans de gestion d’alerte et de crise, les listes de contrôle et pour mettre à jour les grilles d’autoévaluation et/ou les scores Des exercices réguliers sont effectués avec les partenaires commerciaux
    • Remerciements aux entreprises ayant contribué au manuel français
    • Témoignage La Traçabilité: La Stratégie au Cœur de notre Supply Chain
    • La stratégie au cœur de notre Supply Chain Préserver la fidélité de nos Consommateurs à nos produits Traçabilité: Retrait rapide en cas de nécessité
    • La stratégie au cœur de notre Supply Chain Protéger la notoriété de nos Marques Traçabilité: Retrait ciblé en cas de nécessité
    • La stratégie au cœur de notre Supply Chain La Traçabilité limite le risque
    • La stratégie au cœur de notre Supply Chain Mettre en œuvre la Traçabilité => Protéger nos consommateurs et nos marques Répondre aux attentes de nos clients distributeurs
    • Mise en œuvre d’un système de traçabilité USINE N° de Lot Dossier de lot et échantillothéque • date de production • lieu de production • liens avec les composants et certains paramètres du process de production • N° vert Service Consommateur • Procédure de gestion de crise
    • Mise en œuvre d’un système de traçabilité d’une Unité Consommateur aux Composants Fournisseur Usine CD Usine CD Affaire Entrepôt Point de Distribution vente des Composants aux Unités Consommateur Selon le principe de cascade des responsabilités avec transmission des informations utiles au maillon aval
    • Mise en œuvre d’un système de traçabilité Prérequis: L’application des standards internationaux diffusés par GS1 Un système de codification produit basé sur les standards GS1 Un système de codification produit basé sur les standards GS1 Un référentiel produit centralisé pour les références sous Maîtrise d’Oeuvre des usines L’utilisation des attributs produit du Global Data Dictionary permettant la synchronisation des données avec nos clients (GDSN) Un système d’identification produit conforme aux standards GS1 de traçabilité (N° lot intégré dans le code à barres de l’étiquette carton) Des acteurs identifiés par les codes Lieu-fonction (Global Location Number) L’échange de messages EDI normés (DESADV)
    • Mise en œuvre d’un système de traçabilité Étiquette Code à barres GS1-128 La « Carte d’Identité » du Produit N°de lot Le regroupement destiné au point de vente est porteur de l’information traçabilité
    • DOSSIER DE LOT Numéro Numéro Numéro Liste de batch de de lot lot PF SSCC Usine Lots Lots de MP d’AC Message Liste DESADV SSCC Au Client Affaires PROCEDURES DE RETRAIT DES PRODUITS DU MARCHE SELON LES RECOMMANDATIONS du GT d’ECR France
    • Mise en œuvre d’un système de traçabilité ? distributeur Emetteur ou industriel Dossier n° …………………. .Date de mise à jour :………………….. ? propriétaire ou non propriétaire de la marque URGENT-ALERTE-URGENT N° …… sur …… EAN concernés N°……. sur …… lieux de livraison concernés Rayon ou famille de produit: Marque (mais 1 fiche réflexe par produit) Blocage temporaire du produit (sans instruction particulière de déblocage, retrait du produit à partir du: jj/mm/aa hh:mm) Retrait de produit (sans remise à la vente possible) Rappel de produit Echantillon à conserver: Oui, quantités ? : Non Emetteur Destinataire habilité Lieu de livraison concerné Société : Société : Nom de l’interlocuteur : Nom de l’interlocuteur : Fonction : Fonction : Téléphone : Téléphone : Portable : Portable : Fax : Fax : Email : Email : Code lieu fonction (GLN) : Code lieu fonction : Code EAN de Marque Libellé ou Format Parfum, Lots concernés DLC / DLUO Code SSCC Q uantités l’UC Dénomination nuances, … (en UC) Référence du transporteur Référence du BL Date de livraison Motif de l’alerte et risques Un m essage sera-t-il c ommuniqué au Oui (voir document joint) potentiels : consommateur ? Non Origine de l’alerte : Industriel Distributeur Consommateur DGCCRF / DGAL Autre: Si retrait ou rappel : mode de Remontée / Evaluation des quantités destruction ou retour : Fiche réflexe industriel-distributeur Commentaires : Accusé de réception: Magasins / entrepôts informés le: Modèle fiche réflexe ECR France OL/GF/051102 Cette fiche réflexe pourra être reroutée par le distributeur à ses entrepôts ou magasins
    • Mise en œuvre d’un système de traçabilité Accompa gnement Programme Information & Formalisation, Démarche Qualité De Partages d’expériences Formation Procédures Traçabilité de retrait (*) Etiquettes SSCC Pilotes Utilisation du Numéro de lot Déploiement Palettes Usines & DESADV SAP R/3 Affaires Identification Déploiement Produit Pilotes Affaires Normes Impression Déploiement Usines Internes online Référentiel Produit Standard interne Référentiel Produit Déploiement Attibuts au format GDD de SAP R/3 retail Usines et affaires & pilotes GDS codification 1999 2000 2001 2002 2003 2004 Groupes de travail européens Décisions Division (*) Basée sur les recommandations d’ECR Europe
    • Traçabilité Roadmap Process Cible Grille de maturité Equipe 4 B GLOBAL LOCATION NUMBER 0 1 2 3 4 Date projet 1 Unique identification of locations is ensured through the allocation of an EAN.UCC Global Location 1 Number (GLN) to each location and functional entity X The GLN of our partners are known and used in the 2 transactional information flow X 3 2 Scenarii d’ implementation Pour le vrac La livraison sur laquelle nous avons effectué la mesure comporte 20 lignes pour 51 colis, Les colis ont été prélevés dans toutes les cellules de prépartion. Opérations Temps en minutes % Gain potentiel Préparation de la palette - début de prépa 1,41 10% 5% Déplacements 6,1 44% 2 Prélèvements de cartons Report de lettre clés Vérification poids 3,25 0,33 0,33 23% 2% 2% 2% 3 Défilmage palette 0,5 4% Sortie palette vide 0,5 4% Contrôles de lettres clés en fin de prépa 0,16 1% 1% Validation fin de prépa - mise sur filmeuse 1,25 9% 4% TOTAL 13,83 100% 12% Decision Comparaison des Solutions 1 & 4 SC 1 SC 2 SC 3 Plan de 1 1' 1'' 3 3' Process Acquisition de donnée Pilotage Vocale Vocal FIFO Scan 1er colis Ecran Vocal / Scan tous les colis Ecran / Scan colis vrac & SSCC couches Ecran Vocal migration Sources d'information sur matériels et Process PSION PSION DGT-BALEA PSION PSION DGT-BALEA PSION DGT-BALEA PSION logiciels COUTS ONE SHOT (K€) Total investissements (K€) 395 K€ 353 K€ 307 K€ 441 K€ 353 K€ 307 K€ 353 K€ 311 K€ 441 K€ COUTS RECURRENTS (K€) Actuels S/Total Matériel S/Total Annuel Qualité - pesée non active S/Total Annuel Qualité - pesée 88 K€ -147 K€ -232 K€ 100 K€ -154 K€ -239 K€ 62 K€ -154 K€ -239 K€ 92 K€ -154 K€ -239 K€ 100 K€ -251 K€ 62 K€ -251 K€ 100 K€ -251 K€ 62 K€ -251 K€ - 251 K€ - 251 K€ - 251 K€ - 251 K€ - 251 K€ 92 K€ -251 K€ active S/Total Productivité -35 K€ 26 K€ 26 K€ 26 K€ 544 K€ 544 K€ 223 K€ 223 K€ 223 K€ AMORTISSEMENT PESEE NON ACTIVE -15 K€ 42 K€ -5 K€ 52 K€ 464 K€ 417 K€ 143 K€ 97 K€ 152 K€ AMORTISSEMENT PESEE ACTIVE -99 K€ -43 K€ -90 K€ -33 K€ 464 K€ 417 K€ 143 K€ 97 K€ 153 K€ TRACABILITE +++ +++ +++ +++ +++ +++ +++ +++ +++ ACCEPTABILITE + ++ ++ + ++ ++ ++ ++ ++
    • Mise en œuvre d’un système de traçabilité - Europe Fournisseur Usine CD Usine CD Entrepôt Point de Affaire Distribution vente Production et centres de distribution des usines Production et centres de distribution des usines 11 usines 11 usines Déploiement 11 Centres de distributions achevé 11 Centres de distributions 2000 - 2005 2 milliards d’UC 1,8 millions de palettes 2 milliards d’UC 1,8 millions de palettes 450 postes d’étiquetage regroupements 250 Millions d’étiquettes 450 postes d’étiquetage regroupements 250 Millions d’étiquettes 40 postes d’étiquetage palettes 4 millions d’ étiquettes palettes 40 postes d’étiquetage palettes 4 millions d’ étiquettes palettes Centres de distribution des affaires commerciales Centres de distribution des affaires commerciales Réception en centrale affaires Réception en centrale affaires Picking palettes complètes Déploiement Picking palettes complètes en cours Picking standard Picking standard 2004 – 2008 Picking détail et produits complexes (displays) Picking détail et produits complexes (displays) Déploiement 2007 - 2009
    • Mise en œuvre d’un système de traçabilité - Europe 5000 PERSONNES IMPLIQUEES
    • Mise en œuvre d’un système de traçabilité - Europe Objectifs Objectifs Impliquer les responsables opérationnels Impliquer les responsables opérationnels Leur donner les moyens de former leurs équipes (boite à outils) Leur donner les moyens de former leurs équipes (boite à outils) Favoriser les échanges d’expériences Favoriser les échanges d’expériences Animer une « communauté » d’acteurs partageant un même savoir et Animer une « communauté » d’acteurs partageant un même savoir et les mêmes objectifs les mêmes objectifs Cible (environ 200 personnes) Cible (environ 200 personnes) Patrons de Centres de distribution et d’unités de production Patrons de Centres de distribution et d’unités de production Responsables Flux Responsables Flux Responsables Qualité Responsables Qualité Responsables Packaging Responsables Packaging Responsables Référentiel Produit Responsables Référentiel Produit Responsables Systèmes d’Information Responsables Systèmes d’Information Moyen => Séminaire de 2 jours Moyen => Séminaire de 2 jours Jour 1: « Les enjeux de l’identification produit » Jour 1: « Les enjeux de l’identification produit » Thème animé par GS1 France Thème animé par GS1 France Jour 2: « La traçabilité, un élément essentiel de la maîtrise de Jour 2: « La traçabilité, un élément essentiel de la maîtrise de notre supply chain et de la relation avec nos clients » notre supply chain et de la relation avec nos clients » « Les bonnes pratiques de livraison » « Les bonnes pratiques de livraison »
    • Film Traçabilité