ECR France Forum ‘06. Emballage prêt-à-vendre optimisé

  • 1,446 views
Uploaded on

Emballage prêt-à-vendre optimisé …

Emballage prêt-à-vendre optimisé
Hubert DE CHAMPS (NESTLE) – Damien VERHELST (AUCHAN)

More in: Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
  • Grand merci à toi Martine pour m'avoir parlé de Mr Romann. Il est vraiment le messie tout comme tu l'as si bien dit. Il m'a servi en moins de 72h un prêt de 4000 euros. Ne perdez plus aussi le temps car il est prêt à aider quiconque. Il reçoit ses clients sur le mail ci-après: romannaureliencharles@outlook.fr
    VOICI CES COORDONNÉES POUR PRENDRE CONTACTE AVEC LUI :

    EMAIL: romannaureliencharles@outlook.fr
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,446
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3

Actions

Shares
Downloads
33
Comments
1
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Emballage prêt-à-vendre prêt-à-vendre optimisé optimisé Damien VERHELST Hubert de CHAMPS
  • 2. « On the shop floor » 15 000 – 20 000 références PGC 600 à 800 employés dont 20 à 25% affectés à la mise en rayon et maintenance du linéaire 700 références par jour gérées par un employé LS Illustration en Hypermarché Illustration en Hypermarché
  • 3. Les problèmes rencontrés Le repérage des produits en réserve n’est pas toujours simple
  • 4. Les problèmes rencontrés Le repérage des produits sur les palettes avant la mise en rayon est difficile
  • 5. Les problèmes rencontrés La mise en rayon des produits UVC par UVC est consommatrice de temps de 15 minutes à 2 heures selon les catégories de produit
  • 6. Une solution : le prêt-à-vendre ?
  • 7. D isplay eady ackaging R etail S helf R P eady ackaging P ackaging
  • 8. L’emballage prêt-à-vendre optimisé le langage commun ECR Il optimise les opérations dans le point de vente Il contribue à l’amélioration de l’ensemble de la chaîne de valeur depuis la fabrication du produit emballé jusqu’à l’entrée du magasin … sans dégrader les fonctionnalités historiques de l’emballage secondaire
  • 9. Les principes directeurs … A la différence d’autres concepts, le PAV ne peut être considéré en soi comme une bonne pratique ECR Plate forme de Fournisseurs Industriel Distributeur distribution Points de vente Consommateur Etude de l’opportunité au niveau pertinent Analyse coûts/bénéfices sur l’ensemble de la chaîne de valeur Maintien des fonctions de protection, conservation, présentation, information, manutention, Engagement sur le long terme des 2 partenaires Conformité aux réglementations européennes Respect des standards et des bonnes pratiques existants
  • 10. … pour créer de la valeur Plate forme de Fournisseurs Industriel Distributeur distribution Points de vente Consommateur Pour le consommateur Pour l’industriel Pour le•amélioration du repérage et de la lisibilité distributeur •contribution à l’augmentation des ventes, •réduction de la manutention en linéaire, notamment produits des par la diminution des ruptures en augmentation de la •contributionpour productivité éventuelle à la réduction des linéaire l’approvisionnementruptures supérieure aux surcoûts •contribution à la mise en valeur des produits éventuels de retrait et d’élimination des déchets en situation d’achat d’emballages au point de vente •réduction éventuelle des coûts logistiques •contribution éventuelle à la réduction des par la reconfiguration du système d’emballage ruptures (rechargements plus rapides, moins •compatibilité avec les séries économiques de coûteux et plus fréquents, …) production et de conditionnement •amélioration du repérage dans les réserves et entrepôts
  • 11. Gagnant / gagnant / gagnant ! Bénéfice pour l’industriel + Bénéfice pour le distributeur + Bénéfice pour le consommateur - Coût additionnel du PAV >o
  • 12. Nécessité d’un cahier des charges fonctionnel Facile à identifier, Easy ID à trouver Facile à éliminer, Facile à Easy dispose recycler, valoriser, Easy Shelf manutentionner et réutiliser approvisionner Prêt-à-vendre optimisé Facile à repérer Easy shop dans les linéaires Easy Open Facile à ouvrir et à acheter
  • 13. Facile à identifier, à trouver
  • 14. Facile à ouvrir
  • 15. Facile à repérer dans les linéaires
  • 16. Facile à manutentionner
  • 17. Conformité aux exigences de la directive Facile à éliminer, recycler, valoriser 94/62/CE et du décret 98-638 en matière d’emballage et de prévention des déchets ECR France Efficient Consumer Response
  • 18. Comment développer Quelle est la situation ? Quel est Outil d’évaluation le besoin ? Quelles sont Recensement des tailles de les réponses linéaires des distributeurs possibles ? français / européen ? Quelle est la réponse Business case choisie Étude d’usages (employés LS) Mise en place et attitudes (consommateurs)
  • 19. L’outil d’évaluation partagée CHECKLIST POUR LA CHAINE D'APPROVISIONNEMENT PROTECTION - Protection du produit tout au long de la chaîne d'approvisionnement pour maintenir sa qualité (ex : mecanisation, climat, ...) MODULARITE - Modularité de l'emballage pour optimiser les surfaces disponibles des capacités de transport et de stockage (ex : ISO) GERBABILITE - Gerbage des supports possible pour optimiser les hauteurs logistiques (ex : hauteur de palette, …) STABILITE - Reste stable dans la chaîne d'approvisionnement, même empilé, dans les processus manuel et automatique. CONFORMITE - Conforme aux limites et réglementations (poids, santé et sécurité, environnement) UTILISATION - Participe à l'utilisation efficace des actifs (ex :optimisaton des unités d'expédition, stockage, picking, …) IDENTIFICATION - Supporte les standards d'identification de la chaîne d'approvisionnement (standards GS1) Poids Etoiles * * * * * Facile à identifier 17,4% 4 * * * * Facile à ouvrir 21,7% 5 * * * * * Facile à manutentionner 21,7% 5 * * * * * Facile à éliminer, recycler, valoriser, réutiliser 17,4% 4 * * * * Facile à repérer ou à acheter pour le conso 21,7% 5 * * * * * 100%
  • 20. Evaluation du PAV Ricoré % de conformité du PAV Ricoré pour Auchan = 81%
  • 21. Détail de l’outil d’évaluation Description du produit 1 Facile à identifier 100,0% 1,1 Est-il facile d'identifier la catégorie du produit ? Peu important Oui 2,2% 1,2 Le produit est-il visible à travers l'emballage ou représenté sur celui-ci ? Important Oui 4,3% 1,3 La marque est-elle facile à identifier ? Important Oui 4,3% 1,4 La variante du produit est-elle facilement identifiable ? Non applicable Oui 0,0% 1,5 La quantité est-elle facilement identifiable ? Peu important Oui 2,2% 1,6 Les informations (marque, quantité, …) sont-elles visibles sur au moins deux côtés ? Important Oui 4,3% 2 Facile à ouvrir 60,0% 2,1 Nb de secondes nécessaires par UC pour ouvrir et placer le produit en linéaire avant PAV ou sans PAV 1,0 Nombre d'unité consommateur par colis : 12 Cela prend-il moins de 12 secondes pour ouvrir et placer le colis sur le rayon ? Important Oui 4,3% 2,2 Le colis peut-il être ouvert sans danger pour les personnes (sans outil dangereux) ? Important Oui 4,3% 2,3 S'ouvre-t-til nettement et correctement (sans endommager l'emballage) ? Important Oui 4,3% 2,4 Les recommandations pour ouvrir et positionner le colis sont-elles utilisées ? Important Non 0,0% 2,5 Est-il facile de savoir que l'emballage secondaire devrait être mis en rayon ? Important Non 0,0% 3 Facile à manutentionner et approvisionner 83,3% 3,1 Le produit est-il correctement orienté dans l'emballage secondaire ? Important Non 0,0% 3,2 Le colis permet-il la mise en rayon en une seule fois de plusieurs unités consommateur ? Important Oui 3,6% 3,3 Le format du colis est-il approprié à la demande consommateur, à la rotation du produit ? Important Oui 3,6% 3,4 Le produit reste-t-il stable pendant le processus de mise en rayon ? Important Oui 3,6% 3,5 Le colis permet-il de stocker 2 emballages secondaires sur la plupart des rayons ? Peu important Oui 1,8% 3,6 L'emballage secondaire facilite-t-il les contrôles d'hygiène ? Non applicable Oui 1,8% 3,7 Existe-t-il plus d'une solution pour positionner le colis en linéaire ? Important Oui 3,6% 4 Facile à éliminer, recycler, valoriser, réutiliser 75,0% 4,1 L'emballage secondaire est-il facile à éliminer, mettre à plat et compacter ? Important Oui 4,3% 4,2 Est-ce que l'emballage tertiaire vide est facile à éliminer ou empiler et facile à réutiliser ? Non applicable Oui 0,0% 4,3 Les déchets réstant sont-ils réutilisables, recyclables ou valorisables ? Important Oui 4,3% 4,4 Les déchets sont-ils faciles à séparer des autres matériaux ? Important Oui 4,3% 4,5 L'emballage peut-il être mis à plat sans outil (couteau, cutter, ciseaux, …) ? Important Non 0,0% 5 Facile à repérer dans les linéaires et à acheter pour le consommateur 87,5% 5,1 L'emballage secondaire réduit-il la visibilité du produit / marque / variété pour le shopper ? Important Oui 2,7% 5,2 Le shopper peut-il prendre facilement le produit ? Important Oui 2,7% 5,3 Le shopper peut-il facilement remettre un produit qu'il ne souhaite pas dans l'emballage ? Important Oui 2,7% 5,4 Les produits restant après les premiers achats restent-ils stables dans l'emballage ? Important Oui 2,7% 5,5 L'emballage secondaire participe-t-il à la qualité d'image de la catégorie dans son ensemble ? Important Oui 2,7% 5,6 L'emballage secondaire est-il encore attractif lorsqu'il est à moitié vide ? Important Oui 2,7% 5,7 Le produit est-il toujours visible une fois la première unité consommateur vendue ? Important Oui 2,7% 5,8 Les informations non pertinentes pour le consommateur sont-elles cachées ? Important Non 0,0% % de conformité du PAV 81%
  • 22. Optimisation en cours pour Ricoré
  • 23. Business case ECR Europe : outil d’analyse coûts/bénéfices Leviers Taux de service au consommateur Image de marque et du magasin Revenu Volume des ventes Promotion Espace / densité du linéaire Congestion des allées Ressources et travail industriel Complexité Matériaux d’emballage Utilisation des actifs Remplissage des camions Démarque inconnue Store Cycle Count Coûts opérationnels Rotation des codes Réapprovisionnement rayon Détérioration produit Nettoyage du rayon Coûts Gestion déchets d’emballage Revues catégorielles Légal Publicité / Merchandising Capital fixe Investissements en capital
  • 24. Facteurs clés de succès Pour le distributeur Pour le distributeur Formation et training des équipes en magasin Formation et training des équipes en magasin Mesure des gains de productivité et réaffectation Mesure des gains de productivité et réaffectation Maintenance du rayon devient primordiale Maintenance du rayon devient primordiale Cohérence entre les facings et les dimensions des meubles Cohérence entre les facings et les dimensions des meubles Pour l’industriel Pour l’industriel Réalisme technique Pragmatique, Réalisme technique Cohérence supply chain Cohérence supply chain efficace, Composante du marketing du produit Composante du marketing du produit cheminement étape par étape Pour les consommateurs Pour les consommateurs Produit facile à trouver en linéaire Produit facile à trouver en linéaire Produit facile à prendre Produit facile à prendre Produit non abîmé Produit non abîmé Retrait des EPAVO vides Retrait des EPAVO vides Rayon propre et mieux rangé Rayon propre et mieux rangé
  • 25. Remerciements aux entreprises participantes