Uploaded on

 

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
403
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
10
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Tout savoir surLa cartopartie
  • 2. Cartopartie Montpellier Territoire Numérique et les services urbains coproduits 3 Objectifs • Permettre aux acteurs traditionnels et aux innovateurs d’imaginer et de créer les services urbains de demain, • Répondre aux grands défis de la ville : ville durable, lien social, développement économique, • Rendre la ville attractive et innovante. 3 Niveaux • Animer un écosystème d’innovation sociale numérique, • Abaisser les barrières à l’innovation par la mise à disposition libre de ressources, • Porter des projets thématiques : Développement durable, Santé & TIC, e-citoyenneté…Opendata Cité des écrans Ville augmentée Ecosystème
  • 3. CartopartieCartographie participativeUn projet initié par la ville de Montpellier et animé en partenariat avec Montpel’libre,le GIHP, La FRUL, Mandarine, Modulaweb, Annonces Vertes, OpenStreetMap,L’APRIL, Divergence FM.
  • 4. CartopartieOpendata: les données, les servicesL’opendata ou l’ouverture des données publiques, consiste à faire émerger desservices innovants.La ville de Montpellier a ouvert son portail Opendata en mai 2011.La ville peut soutenir la création de services dans ses champs prioritairesd’intervention : solidarité, écologie, citoyenneté.Ces services utilisent les données publiques disponibles.Dans certains cas : • Les données n’existent pas ou ne sont pas publiées, • Les données ne sont pas à jour ou pertinentes.Exemples pour les données relatives à l’accessibilité : • La ville n’a connaissance que de l’accessibilité des bâtiments publics qu’elle gère, • Qu’en est-il des commerces, des données produites par des entreprises privées (DSP) ?Comment créer un service complet destiné aux Personnes à MobilitéRéduite (PMR )?
  • 5. CartopartieCompléter les données publiques par des informations produites de façon collaborativeLe manque de disponibilité ou de fiabilité de certaines données invitent à « organiser »leur production, sur un modèle proche de Open Street Map (1).Ces données sont partagées sur des espaces numériques ouverts (libres et gratuits).La collectivité peut s’en servir pour enrichir ses propres bases de données.Le modèle production est sous la responsabilité des contributeurs et des modérateurspublics (modèle Wikipédia).(1) www.openstreetmap.fr
  • 6. CartopartieCarte OpenStreetMap Montpellier Exemple d’une carte de la ville de Montpellier
  • 7. CartopartieLes cartographies contributivesCe terme retenu par la ville de Montpellier est connu au niveau international sous lenom de CartoPartie (ou MappingParty).Cette démarche est à la base de la construction et de l’enrichissement des fondsde carte OpenStreetMap.Elle est profondément réutilisée par d’autres acteurs : BioBlitz (repris par la DirectionPaysage et Biodiversité), Moissonnages de données organisés par TelaBotanica, etc.Elle est industrialisée par la Ville de Montpellier pour produire des données, parexemple l’accessibilité des lieux et établissements publics ou privés permettent descalculs d’itinéraires pour les Personnes à Mobilité Réduite (fauteuil, déambulateur,poussette).
  • 8. CartopartieComment s’y prend-on ?A. Identifier un secteur, organiser des groupes par sous-ensemble du secteurB. Préparation des moyens techniques « outils » : carte, GPS (non obligatoire), grille de saisie, mètres Logistiques : salle d’accueil, petite collation, Communication : flyers, affiches, invitations (mail et réseau), communiqué de presse, ...C. Recruter et rassembler des collecteurs, les briefer, les répartir en groupe, s’assurer de la présence d’au moins 1 PMR par groupe (4 personnes en moyenne).D. Piloter la collecte 2 à 3 heures de repérage pour chacun des groupes, Chaque groupe relève pour chaque point de relevé (identifié à priori ou non) les données recherchées et les enregistre sur papier. Un référent peut apporter une expertise pour qualifier un relevé, retour au point de départ pour rassemblement des données collectées.E. Enregistrer les données dans la base : Les données sont saisies ultérieurement (SaisieParty) dans l’outil numérique retenu, généralement sur OpenStreetMap dans le cas de Montpellier. Cette saisie donne elle- même lieu à la formation des opérateurs, l’organisation des travaux (lieu, moyens, répartition et méthode) et le contrôle des données enregistrées.
  • 9. 1 1 x DonnéesCarte de référence t blemen Rassem Collecte de données Débriefing nnées Saisie des do
  • 10. CartopartieLe RésultatSur la carte, les secteurs couverts lors du moissonage sont complétés par les informationsrecueillies sur chaque lieu :Le type de lieu,Ce lieu est-il Accessible en fauteuil roulant ? La hauteur de la marche à l’entrée ne dépasse pas 5cm; tous les endroits sont accessibles en fauteuil roulant, toilettes handicapés disponibles. La hauteur de la marche à l’entrée ne dépasse pas 5cm; les endroits les plus importants sont accessibles en fauteuil roulant, WC sans importance. La hauteur de la marche à l’entrée est supérieur à 5cm; ou il y a plusieurs marches à l’entrée; ou les endroits les plus importants ne sont pas accessibles en fauteuil roulant
  • 11. CartopartieAvantAprès
  • 12. CartopartieExemple de cartopartie AccessibilitéObjectifs :Qualifier l’accessibilité Handicap moteur des espacesprivés (prioritairement) et publics (en complément desinformations disponibles).« Moissonage » par quartier au rythme de 1 secteur par mois en moyenne;Association des acteurs les plus actifs ou légitimes : GIHP, comité de liaison Handicap,associations du Libre, militants engagés…Recrutement très large : étudiants, bénévoles, retraités, handicapés, par communicationmédia, réseaux sociaux, flyers, mail.
  • 13. Cartopartie
  • 14. CartopartiePlanning Général• Déploiement à tous les quartiers de Montpellier en 2012 dans l’objectif de permettre la création de services de mobilité en fin d’année 2012,• Association de ce dispositif à d’autres manifestations (HandiComédie « distribuée »),• Internalisation de la méthode par les acteurs les plus concernés : mises à jour et enrichissement au fil de l’eau,• Déclinaison de la méthode sur d’autres thèmes : Handicap : visuel, mental, … Autres champs : cyclabilité, biodiversité, etc…
  • 15. CartopartieSynthèseParticipation des citoyens à la production de données en vue de la création deservices innovants.Approche assez exemplaire de l’usage des technologies et des pratiquescollaboratives pour l’amélioration concrète des services proposés aux personnes lesplus en difficultés.Cette démarche est saluée par beaucoup d’observateurs comme exemplaire (autrescollectivités, associations et think-tanks nationaux).La ville de Montpellier est sollicitée pour essaimer cette méthode dans d’autresterritoires.La méthode est donc « packagée » pour faciliter sa réutilsation pour diversesapplications.
  • 16. ContactsMontpellier Territoire Numérique : opendata.montpelliernumerique@gmail.comJérémie Valentin : valentin.jeremie@gmail.comJean Marie Bourgogne : jmbourgogne@gmail.comLienshttp://opendata.montpelliernumerique.frhttp://montpellier.territoirenumerique.orghttp://www.openstreetmap.orghttp://wheelmap.org