UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL                      RAPPORT DE CURATION :LE TROUBLE DU DÉFICIT DE LATTENTION / HYPERACTIVITÉ CHEZ ...
http://www.tdah-adulte.org/#Introductiontrouble déficit attention AND adulteBing.comCette page représente une excellente e...
http://www.google.ca/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=9&ved=0CGkQFjAI&url=http%3A%2F%2Fohioline.osu.edu%2Fflm01%2Fpd...
http://www.tdah.be/tdah/tdah/adultesTDAH AND adulteGoogleCe portail représente une excellente destination pour des contenu...
adaptées à ladulte et quun meilleur processus dévaluation aurait avantage à êtredéveloppé. La lecture de cet article confi...
changement du cadre social qui aurait évolué au désavantage des patients souffrant deTDAH en imposant un rythme et une hyg...
http://www.cmq.org/fr/Public/Profil/Commun/AProposOrdre/Publications/~/media/142E6602A48B4F568C6E3087BC372AAB.ashx?sc_lang...
http://www.canadianliving.com/health/prevention/guide_to_adult_adhd.phpTrouble déficit attention AND adulteGoogleCette res...
surmontées par la psychoéducation et le développement de mécanismes de contrôle de soi.Si lauteur prône le cas par cas et ...
http://www.aafp.org/afp/2000/1101/p2077.htmlAdult ADHD AND treatmentGoogleCet article présenté dans le journal Am Fam Phys...
http://www.tdah.be/interpsy.pdfTDAH AND psychothérapieGoogleCet article bien documenté et publié en 2009 dans le journal i...
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Rapport curation

130

Published on

Travail pratique réalisé dans le cadre du cours REP2400.

Published in: Health & Medicine
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
130
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Rapport curation

  1. 1. UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL RAPPORT DE CURATION :LE TROUBLE DU DÉFICIT DE LATTENTION / HYPERACTIVITÉ CHEZ LADULTE PAR PIERRE-YVES BRODEUR CERTIFICAT DE RELATIONS PUBLIQUES FACULTÉ DE LÉDUCATION PERMANENTE TRAVAIL PRÉSENTÉ À PATRICE LEROUX DANS LE CADRE DU COURS REP2400 INTERNET ET RELATIONS PUBLIQUES OCTOBRE 2012
  2. 2. http://www.tdah-adulte.org/#Introductiontrouble déficit attention AND adulteBing.comCette page représente une excellente entrée en matière quand viens le temps de parler destroubles de déficit de lattention et de leurs répercussions sur la vie adulte.Elle se penche successivement sur les différents symptômes des troubles de déficitdattention et les explique en détails ainsi que la façon dont ceux-ci peuvent se manifesterchez différents patients.La plateforme se passe dartifices, elle est riche en matériel informationnel autant pour lespersonnes souffrant de déficit dattention que pour le lecteur curieux.On y traite la question sous des angles multiples : diagnostic, symptômes, traitement, hygiènede vie, conseils. Cest un important recueil de documentation qui va très loin danslinterprétation de la condition sous différentes perspectives.Cette ressource semble chercher à sensibiliser et présente un équilibre de faits et detémoignages personnels qui humanisent le sujet.http://www.webmd.com/add-adhd/guide/adhd-adultsdéficit attention AND adulteGoogle.Cet article de trois pages couvre de manière rapide et accessible la question du déficitdattention chez ladulte. Cest un résumé bien vulgarisé qui survole certaines dimensionsdun sujet qui est en fait très complexe. Il regroupe surtout des faits quil accompagne dequelques recommandations. On y reconnais lévolution de la condition chez ladulte et lapertinence du contrôle par la thérapie comportementale comme une alternative ou uncomplément à la médication. La plateforme webMD est commanditée mais ce texte restenéanmoins objectif et un bon outil de vulgarisation en langue anglaise pour quelquun quiserait moins informé sur le sujet.
  3. 3. http://www.google.ca/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=9&ved=0CGkQFjAI&url=http%3A%2F%2Fohioline.osu.edu%2Fflm01%2Fpdf%2FFS23.pdf&ei=JGyMUMHbL-b10gGP2IHwBQ&usg=AFQjCNH86aSmVYHy1l-pc0t_ID1qVjktLw&sig2=26p8VVYefJKW8ZCQAMyjiA&cad=rjaAttention deficit AND adultsGoogle.Ce document PDF est un article de quelques pages sur le déficit dattention qui se poseuniquement sur le syndrome chez les adultes. Très direct, il sintéresse principalement audiagnostic et aux symptômes de la condition et propose certaines voies de traitement etautres recommandations. Cest un tour dhorizon rapide de nature surtout informative quireprésente un bon premier contact avec les TDAH chez ladulte pour un lecteur anglophone.Cest une ressource bien documentée et publiée dans le journal institutionnel de la Ohio StateUniversity ce qui en améliore la crédibilité. Lauteur semble se priver dune trop grande prisede position mais le ton est généralement positif, on présente surtout une information assezfactuelle cherchant à améliorer la compréhension du syndrome et la gestion de sessymptômes.http://www.faslink.org/adhdtips.htmadd or adhd AND adult tipsBing.comCette page rassemble une cinquantaine de conseils et dobservations en mesure daider desgens souffrant de déficit dattention à se structurer. Elle évite la question de la médicationpour proposer des recommandations axées sur la planification et lhygiène de vie. Malgré uneentré en matière un peu trop dramatique, le texte se penche rapidement sur le vif du sujet etémet sa liste de recommandations, elle sadresse directement aux gens souffrant de TDAH etappelle le lecteur (assumons quil est affecté par la condition) à relativiser, les conseilstranscendent le simplement fonctionnel et sintéressent à des questions de stabilité, destimede soi et de satisfaction personnelle. Larticle est crédible et de source professionnelle, on leretrouve par ailleurs sur un site web qui traite des troubles chez lenfant liés à laconsommation dalcool pendant la grossesse, la littérature scientifique documente les TDAHcomme un syndrome qui peut résulter de lexposition de lalcool sur le fétus.
  4. 4. http://www.tdah.be/tdah/tdah/adultesTDAH AND adulteGoogleCe portail représente une excellente destination pour des contenus multiples et variés ausujet des TDAH. Cest une des seules plateformes à présenter une section dédiée et trèscomplète au sujet des TDAH chez ladulte. Le site est à la fois informatif et éducatif, il met à ladisposition de ses visiteurs de linformation pertinente et se penche en profondeur sur lesdifférentes répercussions des TDAH sur la vie des jeunes et moins jeunes. On y retrouve à lafois de linformation très factuelle et académique et de textes daccompagnement et detémoignages qui humanisent beaucoup le sujet. Le ton est parfois un peu maternel dans lestextes axés sur le développement personnel. Jai mis une page en lien concernant lesadultes mais il est pertinent de considérer la couverture complète de la plateforme qui tracevraiment un portrait très complet du sujet et des difficultés quil soulève, il semble avoir pourbut à la fois de démystifier le sujet, dinformer et daider à la compréhension des troubles dedéficit dattention autant par les gens qui en souffrent que par la population. Le site webprésente une information bien documentée, crédible et pertinente, il est administré parlassociation TDA/H Belgique, un organisme à but non lucratif qui documente exclusivementle sujet.http://ajp.psychiatryonline.org/article.aspx?articleid=177135deficit attention disorder AND adultGoogle scholarCette recherche sérieuse et bien documentée sintéresse principalement au diagnostic de lacondition et aux problèmes liés à son diagnostic chez ladulte. On y reconnais le passage dessymptômes chez ladulte dans une partie significative des cas et évoque le manque derecherche et de littérature se posant exclusivement sur le diagnostic chez un patient adulte.On se penche sur lévolution de certains symptômes entre les conditions chez lenfant etladulte et sur la validité des méthodes de diagnostic appliquées à lenfance sur la conditionchez les adultes non diagnostiqués en jeune âge. On y soulève finalement que si lessymptômes ont évolués, les méthodes de diagnostic ne sont pas toujours valides ou
  5. 5. adaptées à ladulte et quun meilleur processus dévaluation aurait avantage à êtredéveloppé. La lecture de cet article confirme une connaissance limitée de lévolution decertains symptômes chez ladulte et le risque d’erreur diagnostique chez celui-ci quidéveloppe parfois des moyens naturels de combler ses lacunes ou pourrait présenter desconditions co-existantes faussant le diagnostic. Cest une ressource très crédible et techniquede nature institutionnelle, elle à été publiée en 2004 dans le American Journal of Psychiatry.http://jrsm.rsmjournals.com/content/97/11/531.fulldeficit attention disorder AND adultGoogle ScholarUn autre excellent rapport de recherche qui reconnaît la persistance de la condition chez unnombre significatif de patients et qui se penche sur lévolution de la condition entre lenfanceet lâge adulte. On y met un accent intéressant sur le traitement et la gestion de la conditionchez ladulte et sur les problèmes dordre social quelle soulève parfois. On y confirmenotamment la nécessitée dun meilleur encadrement du diagnostic chez ladulte et lapertinence des traitements de psychoéducation avec ou sans médication bien que lapprochepharmaceutique soit dans la plupart des cas favorisée. Cest un rapport de recherchelargement documenté, crédible et professionnel, on en constate la parution dans le journal ofthe royal society of medecine en novembre 2004. Il présente principalement de linformationscientifique factuelle et documente la nécessité dun diagnostic destiné aux adultes etlévolution des TDAH chez ceux-ci.http://bjp.rcpsych.org/content/184/6/468.fullADHD AND Adult developmentGoogle ScholarCet article se penche sur les répercussions sociales des TDA chez lenfant et ladulte et surlémergence de son diagnostic dans les sociétés occidentales ou il est de plus en plusfréquent. On y présente une perspective nouvelle qui tente dexpliquer son diagnosticfréquent chez les jeunes et de plus en plus fréquent dans les pays industrialisés par le
  6. 6. changement du cadre social qui aurait évolué au désavantage des patients souffrant deTDAH en imposant un rythme et une hygiène de vie auxquels ils ont du mal à sadapter et unéclatement de la cellule familiale qui rends leur encadrement plus difficile. Sous cetteperspective on expliquerait les diagnostics de plus en plus fréquents par une évolution dessociétés occidentales pour lesquelles les patients souffrant de TDA seraient de moins enmoins préparés. Cest un article particulièrement intéressant car il donne une nouvelleperspective au diagnostic en fonction des contextes socio-culturels et met de lavant lavalidité des traitements déducation psychosociale.Larticle est à considérer bien quil semble rapidement porter le blâme sur une société moinsadaptée aux besoins des enfants et présenter un certain biais, il reste néanmoins un point devue valide de source crédible et basé sur une recherche bien documentée. Larticle et visiblesur le site web du British Journal of psychiatry.http://anp.sagepub.com/content/36/5/610.fullADHD AND Adult developmentGoogle ScholarCe rapport de recherche fait le pont avec certains articles présentés plus tôt et sintéresse àlapplication dun programme déducation psychosociale / comportemental basé sur ce quonappelle ici un Cognitive Remediation Programme destiné à doter les patients demécanismes pour pallier aux difficultés de structuration et dorganisation liés aux TDAH chezladulte. Menée auprès dadultes souffrant de troubles de déficit dattention, certains sousmédication et dautres non, létude semble confirmer la validité des programmes depsychoéducation en présentant des résultats à long terme suffisamment concluants autantchez les patients sous aide pharmaceutique que chez les patients qui nen ont pas. Létudeouvre la porte aux thérapies comportementales comme une avenue valide et complémentairedans le traitement des déficits dattention chez ladulte. Lourdement documentée létude estpar ailleurs citée dans une dizaine de textes traitant de sujets liés, on retrouve ce documentsur le site web du Australian and New-Zealand Journal of Psychiatry ou il est issu de lacollaboration de chercheurs des universités de Macquaire, Sydney et de linstitut depsychiatrie de New South Wales.
  7. 7. http://www.cmq.org/fr/Public/Profil/Commun/AProposOrdre/Publications/~/media/142E6602A48B4F568C6E3087BC372AAB.ashx?sc_lang=fr-CA&90911TDAH Diagnostic AND CMQGoogle.Ce document est pertinent dans la mesure ou il contextualise le sujet et présente les mesureset recommandations dont le Collège des Médecins du Québec fait la promotion en matière dediagnostic et dintervention auprès de patients touchés par les TDAH. On dénote uneapproche qui laisse place à léducation mais qui fait avant tout la promotion dune approcheappuyée sur la médication. Si ce document sintéresse surtout au diagnostic et au traitementchez les patients enfants et adolescents, il est néanmoins pertinent comme base deréférence théorique pour comprendre comment on approche la condition dans luniversmédical québécois.http://www.google.ca/url?sa=t&rct=j&q=&esrc=s&source=web&cd=2&cad=rja&ved=0CEMQFjAB&url=http%3A%2F%2Fwww.cmq.org%2Ffr%2FPublic%2FProfil%2FCommun%2FAProposOrdre%2FPublications%2F~%2Fmedia%2F2D126C7C22FA472789A28B0CD1440EF5.ashx%3Fsc_lang%3Dfr-CA%2690911&ei=ibeNUN3DFs6L0QGHxICQCg&usg=AFQjCNEseiz9PKBlpLzDutq6MkbZ__hOVg&sig2=DlVphSk1VaJdJHeuQy4RygCe document est une version mise à jour (en 2006) du document précédent qui metlemphase une seconde fois sur les approches pharmaceutiques.Tous deux se retrouvent dans les bases de données du Collège des Médecins du Québec, ilssont directement issus du monde médical.
  8. 8. http://www.canadianliving.com/health/prevention/guide_to_adult_adhd.phpTrouble déficit attention AND adulteGoogleCette ressource couvre le sujet de manière étonnement complète tout en restant très simple,rassurant et humain. Dun point de vue informationnel ce nest pas la meilleur ressourcedisponible mais il représente un très bon outil de vulgarisation pour un premier contact avecles TDA. Cest une ressource qui rassure et qui est facile dapproche, elle expliquera en modeaccéléré certaines dimensions du sujet parmi lesquelles une description du syndrome, sondiagnostic, son traitement, ses répercussions sur la vie dun adulte. Larticle aborde desquestions relativement techniques sans donner limpression de parler dun mal quil fautcraindre, il sen dégage beaucoup de positivisme et de vision. On y développe un proposlargement basé sur la citation et sur la perspective personnelle, qui est ici féminine, le textesemble dailleurs sadresser tout particulièrement aux femmes chez qui le diagnostic du TDAest parfois difficile car celles-ci sont souvent moins agressives ou impulsives que les patientsmasculins. En somme cest un texte peu stressant et riche en perspective personnelle quireprésentera un bon premier contact pour un lecteur non spécialiste et qui oriente vers desressources pertinentes pour plus de lecture, une bonne vulgarisation.http://www.caddac.ca/cms/page.php?231ADHD adult AND psychological interventionGoogleOn introduit ce texte en rappelant le succès des médications stimulantes (notamment lesstimulateurs du système nerveux central) dans le traitement des TDAH chez les patientsadultes. Il séloigne rapidement de traitements par médication car cet article que lon retrouvesur le site web caddac.ca (centre for adhd awareness canada) fait plutôt état delaccompagnement psychothérapeutique des patients et de lintervention psychologiquecomme de solution daccompagnement ou de remplacement à la thérapie pharmaceutiquehabituelle. Le texte sintéressera surtout aux difficultés dordre social auxquelles les patientsadultes atteints de TDAH font face et comment certaines de ces difficultés peuvent être
  9. 9. surmontées par la psychoéducation et le développement de mécanismes de contrôle de soi.Si lauteur prône le cas par cas et reconnait limportance de la médication dans le traitementdes troubles dattention chez ladulte, la ressource est intéressante car elle met de lavantlimportance de la psycho-éducation dans le développement personnel des adultes souffrantde TDA en sintéressant à des dimensions spécifiques qui peuvent être pour les patientsproblématiques. Larticle est présenté sur une plateforme crédible qui regroupe par ailleursbeaucoup dinformation pertinente sur le sujet, son auteur est un psychologue oeuvrantnotamment auprès de caddac.http://www.tdah.be/Texte%20paru%20dans%20Neurone.pdfNavigation spontanée.Cet excellent article trouvé par lien sur la plateforme tdah.be documente lévolution de lacondition et de ses variables chez ladulte ainsi que les répercussions que celles-ci peuventavoir sur les divers domaines dune vie adulte. On évoque les difficultés auxquelles ladultepeut faire face et ses limitations quand le TDAH persiste passé lenfance. On y évoquenotamment la psychoéducation et la thérapie comportementale comme des avenues àexplorer dans le traitement de cette condition mais on rappelle que les symptômes au cœurdu problème se règlent surtout par intervention pharmaceutique. On insiste sur le manque derecherche sur la condition chez ladulte qui explique en partie les références constantes auxprocessus de diagnostic et de traitement chez lenfant et sur la nécessitée délaborer uneméthode de diagnostic destinée à ladulte et mieux en mesure de comprendre la comorbiditéet les conditions coexistantes pouvant fausser le diagnostic. Le texte fût originalement publiédans un journal nommé Neurone, il se retrouve ici sur le site web tdah.be
  10. 10. http://www.aafp.org/afp/2000/1101/p2077.htmlAdult ADHD AND treatmentGoogleCet article présenté dans le journal Am Fam Physician, la publication de lacadémieaméricaine des médecins de famille, fait état de la difficulté du diagnostic du TDA chez lespatients adultes et sur lévolution de la condition qui rends son diagnostic difficile. On y faitnotamment état dun passé en recherche surtout axé sur le diagnostic à lenfance et on ycompare constamment des aides au diagnostic chez lenfant à une mise en perspective dessymptômes de la condition chez le patient adulte.On se penche par la suite plus en détails sur les subtilités en matière de diagnostic et detraitement des TDA chez les adultes et sur la manière dont ceux-ci divergent des services etdes préoccupations que lon peut avoir pour un traitement chez les patients plus jeunes. Lesréférences à lenfance sont constantes comme dans la majeure partie de la littératureconcernant les TDA chez ladulte, passé médical oblige on ne reconnais la persistance dusyndrome à lâge adulte que depuis récemment. Larticle intègre par ailleurs quelques notionsintéressantes au niveau de la comorbidité et la sélections de certaines médications(notamment certaines médications stimulantes qui peuvent accrocher le patient TDAH qui estnaturellement plus à risque de développer des dépendances aux substances). La majeurepartie du propos sintéresse au diagnostic et au traitement médical de la condition en laissantpeu de place aux approches de psychoéducation qui sont rapidement mentionnées enconclusion comme un outil complémentaire au traitement. Cette ressource estparticulièrement importante car elle sattarde à proposer une méthode de diagnostic efficaceet sintéresse de manière plus poussée que la moyenne aux préoccupations typiquementaxées sur les adultes que peut soulever le traitement ou lencadrement dun patient en TDAH.Cet article est bien documenté et se base sur de solides références en la matière, on ydénote un intérêt important pour la condition chez ladulte et un haut niveau de rigueur et deprofessionnalisme. Les auteurs sont des professionnels et larticle est crédible, on le retrouvesur le site web de lAAFP (American Academy of family physicians).
  11. 11. http://www.tdah.be/interpsy.pdfTDAH AND psychothérapieGoogleCet article bien documenté et publié en 2009 dans le journal international de médecinecomplète assez bien notre tour dhorizon car il se penche sur la portion adulte des TDAH enréitérant la difficulté du diagnostic et les difficultés dordre social que soulèvent le syndrome. Ilgagne en pertinence car il sintéresse ensuite en profondeur aux procédures de traitementpsychothérapeutiques capables daider les adultes souffrant de TDAH à se structurer et àêtre plus fonctionnels et sur la pertinences de ces procédures dans la littérature scientifique.Ce texte reconnais limportance de la médication dans le traitement des TDAH mais admetcertaines lacunes, principalement au niveau symptomatique, qui ne peuvent être combléesque par léducation psychosociale tout en documentant certaines avenues à explorer. Iltermine son propos en rejoignant lopinion de certains confrères sur le manque détudes liéesà la condition chez les adultes mais oriente néanmoins le lecteur sur la validité des approchesde psychothérapie pour traiter le TDAH et ses symptômes.

×