Dp etude parents&telportables
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Dp etude parents&telportables

on

  • 491 views

 

Statistics

Views

Total Views
491
Views on SlideShare
491
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Dp etude parents&telportables Dp etude parents&telportables Document Transcript

  • Union nationale desassociations familiales CONFERENCE DE PRESSE RELATION PARENT/ENFANT Le téléphone portable modifie-t-il la fonction parentale ? Résultats de l’enquête réalisée par TNS SOFRES par téléphone auprès d’un échantillon national représentatif de 1000 parents de 10 à 15 ans. D OSSIER DE PRE SSE 16 octobre 2012
  • LUNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES estl’institution nationale chargée de promouvoir, défendreet représenter les intérêts de lensemble des 17 millionsde familles vivant sur le territoire français, quelles quesoient leurs croyances ou leurs appartenances politiques.Les technologies et médias font partie de la vie desfamilles. L’UNAF défend, accompagne et informe lesfamilles sur les pratiques et les usages. www.unaf.fr Contact presse : Laure Mondet : 01 49 95 36 05Créée en 1999 aux débuts dInternet, la première missiond’Action Innocence a été de pointer du doigt les dérivesnaissantes d’Internet et de dénoncer ce qui se préparaiten matière de pédocriminalité. Aujourd’hui l’Associationdéveloppe des actions de prévention, en intervenant,notamment, dans les établissements scolaires pour queles enfants et adolescents aient une utilisation prudenteet citoyenne des nouvelles technologies. www.actioninnocence.org Contact presse : Elizabeth Sahel : 01 44 05 05 33 Corinne Longuet : 06 87 07 02 78
  • Mardi 16 octobre 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE Le téléphone portable modifie-t-il la fonction parentale ?Parents-enfants et leurs mobiles, qui décide ? A quels besoins cet achat répond-il au départ ?Qu’en est-il à l’arrivée ? Pourquoi le mobile devient-il une source de conflit ? Comment lesparents gèrent-ils l’utilisation du portable chez leurs enfants ? Y arrivent-ils toujours ?Pour comprendre et mesurer le rôle des parents face à l’utilisation du portable chez leurs enfants, l’UNAF etl’Association Action Innocence ont demandé à la TNS SOFRES de réaliser une étude quantitative1 auprès de1000 parents d’enfants de 10 à 15 ans équipés d’un téléphone mobile.PRINCIPAUX CONSTATS DE L’ETUDE L’achat du portable : une initiative parentale Dans 61% des cas, cest le parent qui est à l’initiative de l’achat du téléphone portable pour son enfant. Pour plus des 3/4 des parents, la 1e raison dachat du téléphone est de pouvoir joindre son enfant et d’être joignable à tout moment. Parmi les 10-15 ans équipés dun mobile, 45% ont un smartphone. A 10 ans, 1/3 des enfants équipés ont un smartphone. Le téléphone a un réel impact sur l’emploi du temps des enfants : 68% envoient plusieurs fois par jour des sms. Lorsquils sont équipés dun smartphone, le temps passé sur leur téléphone augmente (+de sms, +d’appels, +de musique), et les activités augmentent aussi (connexion aux réseaux communautaires (42%) , utilisation de messagerie instantanée (34%)). Pour la plupart des parents, l’achat du téléphone est une fatalité : 61% des parents estiment qu’ils n’auraient pas pu faire autrement et qu’il s’agit d’un passage obligé. Le téléphone-cadeau devient vite téléphone-conflit Après le vol et la perte, les deux autres principaux risques cités par les parents sont une « utilisation quand il ne faut pas » (39%) et le risque de dépendance (34%). Pour 61% des parents, le mobile de leur enfant a déjà été une source de conflit, encore un peu plus lorsque l’enfant est équipé d’un smartphone (69%). « Pouvoir joindre leur enfant » était la première motivation d’achat des parents, elle devient finalement l’une des premières causes de conflit avec leur enfant : « moi quand j’appelle, y a plus personne ». Définir des règles et les tenir : un vrai défi 27% des parents d’enfants de 15 ans trouvent que leur utilisation est trop importante et s’en inquiètent. Seuls 7% utilisent le contrôle parental. 1/4 des parents ont du mal à faire respecter les règles qu’ils ont fixées : cette difficulté augmente avec l’âge de l’enfant (35% quand les enfants ont 15 ans). Dès lors, le cadrage des parents se conçoit principalement à deux niveaux : - en rappelant certaines règles tout en veillant à ce que leur enfant s’accorde des moments sans téléphone : 68% des parents ont déjà interdit à leur enfant de répondre pendant des moments tels que les repas en famille ou le temps des devoirs. - en contrôlant la facture : la majorité d’entre eux utilisent la facture détaillée pour contrôler tant les coûts (69%) que les contenus (51%).1 Enquête réalisée pour l’UNAF et l’Association Action Innocence par TNS Sofres par téléphone en septembre 2012 auprès d’un échantillon nationalreprésentatif de 1000 parents d’enfants de 10 à 15 ans.
  • François Fondard, Président de l’UNAF : « Le téléphone portable perturbe la relation parent/enfant et rendlentrée dans ladolescence plus précoce. Pour passer ce "cap" les parents ont besoin de parler entre eux afin de disposer depratiques déjà testées. Cest justement ce que proposent les réseaux de soutien à la parentalité dans lesquels les associationsfamiliales sont très mobilisées. »Elizabeth Sahel, Responsable d’Action Innocence France « A 10 ans, 1/3 des enfants équipés d’un mobileont un smartphone, et peuvent donc à tout moment avoir accès à Internet. Le rôle du parent ne se résume pas à lachat delappareil ; il sagit daccompagner lenfant dans son utilisation et dinstaurer le dialogue.»CONSEILS AUX PARENTSFace à ces constats, l’UNAF et l’Association Action Innocence proposent quelques bonnes pratiques aux parentsqui se sentent souvent inexpérimentés sur ce sujet.1) Dès le départ, définissez un cadre général Avant l’achat du portable, interrogez-vous sur son utilité pour votre enfant (réel besoin ? risque de perte et de vol ?), posez-vous la question du modèle et du forfait adaptés. Abordez avec votre enfant les règles d’usage (respect de soi, respect des autres), les règles de sécurité, les temps d’utilisation (respect du temps des devoirs, des repas en famille, du sommeil), tout comme les différentes fonctionnalités. N’hésitez pas à formaliser ces règles par écrit et à élaborer une sorte de « contrat d’engagement » entre vous et l’enfant. Interrogez-vous aussi sur la place que vous accordez à votre propre portable, et gardez à l’esprit que vous êtes un exemple pour vos enfants.2) Testez des solutionsEtre parent, c’est apprendre aux cotés de son enfant. N’hésitez pas à tester des solutions en fonction de vosconvictions, du caractère de votre enfant et de sa maturité :Pour les plus jeunes, cela peut consister à : installer le contrôle parental, imposer des moments sans téléphone,parler de ce qu’il ne faut pas faire, contrôler les factures et les appels, bloquer les téléchargements ou lesapplications, confisquer / récompenser, bloquer le forfait en cas d’excès.Et au fur et à mesure, lui accorder plus d’autonomie : adapter le forfait, et pourquoi pas le faire participer aurèglement de la facture…3) Faites du téléphone un partenaire parental Le téléphone portable peut servir de support pour imposer les règles et réaffirmer votre position de parent, surtout au moment de l’adolescence quand votre enfant en a le plus besoin. Le dialogue parent/enfant autour du téléphone peut aussi permettre d’aborder d’autres sujets que les enfants se posent en grandissant, telles que les relations amicales et amoureuses. Il peut aussi être un excellent outil pour transmettre des principes de respect de soi, de l’autre, et de vie en société. Il peut également constituer une opportunité pour responsabiliser son enfant et peu à peu lui apprendre à gérer son temps et son budget.CONCLUSION : Outil de sécurisation pour le parent, symbole d’autonomie pourl’enfant, le téléphone portable peut perturber la relation « parent-enfant » mais il ne doitpas modifier le rôle des parents. Quelle que soit l’évolution des nouvelles technologies,le parent devra s’intéresser, échanger avec d’autres parents, tester des solutions et lesadapter, afin de maintenir sa place d’éducateur.CONTACTS PRESSE :UNAF : Laure Mondet lmondet@unaf.fr 01 49 95 36 05ACTION INNOCENCE : Elizabeth Sahel es@actioninnocence.org 01 44 05 05 33 ou Corinne Longuet corinne.longuet@sfr.fr : 06 87 07 02 78
  • Action Innocence et UNAFLe rôle des parents face à l’utilisation dutéléphone portable chez leurs enfantsOctobre 2012 Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012Un dispositif d’étude ciblé et calibré Un QUALI Dans chaque groupe, mixage sexe et âge des parents, sexe et âge des enfants Deux groupes à Paris et Saint-Pierre-des-Corps Neutralisation par la catégorie socioprofessionnelle moyenne (employé, profession intermédiaire) rassemblant 5 à 6 parents d’enfants (10-15 ans) équipés de smartphone Echantillon Mode de recueil Un QUANTI Individus issus d’un échantillon national Interviews recueillies online représentatif des parents Un sondage online mené d’enfants âgés de 10 à 15 auprès de 1000 parents ans d’enfants (10-15 ans) équipés Représentativité assurée Dates de terrain de téléphone portable par la méthode des Le terrain s’est déroulé quotas (sexe, âge, PCS du du chef de famille) après 6 au 17 septembre 2012 stratification régionale Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 2
  • 1Parents, enfants, mobile :l’histoire d’une « fatalité » Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 3Qui achète ? L’achat du mobile reste encore une « initiative parentale » (demoins en moins franche avec l’âge) % 30% à 10 ans 33% à 11 ans 39% à 12 ans 41% à 13 ans 43% à 14 ans 47% à 15 ans La demande explicite de votre enfant 38 Votre initiative 61 70% à 10 ans 67% à 11 ans 61% à 12 ans 59% à 13 ans 57% à 14 ans 53% à 15 ans Base : Parents d’enfants de 10 à 15 ans équipés mobile Question : L’achat du mobile pour votre (vos) enfant(s) provient de… Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 4
  • Et pourquoi ? Pour la « sécurité » 1e raison d’achat 78% des parents offrent un Il faut qu’on sache si mobile pour pouvoir joindre elle est dans le bus leur enfant et qu’il puisse les joindre à tout moment Ca me rassure ! 84% chez les parents divorcés, séparés 82% chez les mamans Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 5Depuis qu’il a un mobile, je me sens…% Citations Rassuré 66 Curieux 15 Crédible 15 20% chez les parents Agacé 12 d’enfants de 15 ans Impressionné 11 Fier 11 Inquiet 10 Dépassé 7 Piégé 5 Tenu à lécart 4 Base : Parents d’enfants de 10 à 15 ans équipés mobile Question : Finalement, comment vous sentez-vous face à l’utilisation du mobile par votre (vos) enfant(s) ? Vous êtes… Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 6
  • Equipement smartphone 45% des parents interrogés ont offert un smartphone à un de leurs enfants A 10 ans, 34% de smartphone A 11 ans, 39% de smartphone A 12 ans, 47% de smartphone A 13 ans, 50% de smartphone A 14 ans, 51% de smartphone A 15 ans, 56% de smartphone Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012Pourquoi acheter un smartphone ? Trois raisons On est déjà soi-même équipé 1 Pas de raison : ce serait égoïste L’offre commerciale pour l’équipement mobile ado est « structurée 2 comme telle » = la voix du vendeur ? Les offres sont orientées vers ça 3 Hors de question d’offrir autre chose que le portable le plus actuel possible • Son enfant « est dans le coup » (avec une pointe de fierté) Ma fille va passer pour un boloss si elle n’a pas d’Iphone •On est soi-même dans le coup en donnant le meilleur à son enfant Si t’as pas offert le smartphone, t’es has been Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 8
  • Le choix du modèle : la décision change clairement de main… Mobile en général % Le modèle est choisi par le parent 48 Le modèle est choisi par l’enfant 47 Base : Parents d’enfants de 10 à 15 ans équipés mobile Question : Et qui a fait le choix du modèle de mobile ? Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 9… et plus encore face au smartphone Mobile en Smartphone général % % Le modèle est choisi Le modèle est choisi 40 par le parent 48 par le parent Le modèle est choisi par l’enfant 47 Le modèle est choisi par l’enfant 57 Base : Parents d’enfants de 10 à 15 ans équipés mobile Question : Et qui a fait le choix du modèle de mobile ? Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 10
  • L’outil modifie l’emploi du temps des enfants % au moins à plusieurs reprises pendant la journée 68 52 48 42 38 37 34 33 29 20 18 17 12 9 Base : Parents d’enfants de 10 à 15 ans équipés mobile Question : A quelle fréquence pensez-vous que votre (vos) enfant(s)… ? Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 11Smartphone : hyper-téléphone pour hyper-usages…% au moins à plusieurs reprises pendant la Mobile en journée Smartphone général Envoie des SMS / des BBM 68 78 Ecoute de la musique 52 61 Téléphone ou reçoit des appels 48 60 Base : Parents d’enfants de 10 à 15 ans équipés mobile Question : A quelle fréquence pensez-vous que votre (vos) enfant(s)… ? Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 12
  • … et à cela, s’ajoutent de nouveaux usages !% au moins à plusieurs reprises pendant la Mobile en journée Smartphone général Envoie des SMS / des BBM 68 78 Ecoute de la musique 52 61 Téléphone ou reçoit des appels 48 60 Va sur Internet 42 Se connecte aux réseaux communautaires 42 Utilise la fonction Wi-Fi 38 Consulte des sites Internet 37 Utilise la messagerie instantanée 34 Envoie ou reçoit des emails 33 Base : Parents d’enfants de 10 à 15 ans équipés mobile Question : A quelle fréquence pensez-vous que votre (vos) enfant(s)… ? Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 13Pas moyen d’y couper ! 61% des parents estiment qu’ils n’auraient pas pu faire autrement, le mobile est « un passage obligé » Je pensais attendre la 3e mais c’est pas possible… Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 14
  • 1. Ce qu’il faut retenir Dans 61% des cas, cest le parent qui est à l’initiative de l’achat du téléphone portable pour son enfant. Pour plus des 3/4 des parents, la 1e raison dachat du téléphone est de pouvoir joindre son enfant et d’être joignable à tout moment. Parmi les 10-15 ans équipés dun mobile, 45% ont un smartphone. A 10 ans, 1/3 des enfants équipés ont un smartphone. Le téléphone a un réel impact sur l’emploi du temps des enfants : 68% envoient plusieurs fois par jour des sms. Lorsquils sont équipés dun smartphone, le temps passé sur leur téléphone augmente (+de sms, +d’appels, +de musique), et les activités augmentent aussi (connexion aux réseaux communautaires (42%) , utilisation de messagerie instantanée (34%)). Pour la plupart des parents, l’achat du téléphone est une fatalité : 61% des parents estiment qu’ils n’auraient pas pu faire autrement et qu’il s’agit d’un passage obligé. Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 152Le mobile comme sujet de conflit(s) Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012
  • Apparemment, tout beau, tout rose ? Je suis rassuré(e) car je peux le joindre quand je 92% veux et inversement d’accord Et mon enfant est « devenu plus autonome » 72% d’accord Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 1761% des parents déjà entrés en conflit avec leur enfant au sujet du mobile Oui % 61 Oui, à des Mobile en nombreuses général reprises 5 Oui, de temps en Non, jamais temps 37 19 Oui, mais rarement 37Base : Parents d’enfants de 10 à 15 ans équipés mobileQuestion : Vous est-il déjà arrivé d’entrer en conflit avec votre enfant au sujet de l’utilisation de son mobile ? Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 18
  • Et plus encore, quand on équipe son enfant d’un smartphone Oui % 61 Oui, à des Mobile en nombreuses général reprises 5 Oui, de temps en Smartphone Non, jamais temps 37 19 Oui 69 Oui, mais rarement 37Base : Parents d’enfants de 10 à 15 ans équipés mobileQuestion : Vous est-il déjà arrivé d’entrer en conflit avec votre enfant au sujet de l’utilisation de son mobile ? Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 191e raison des conflits, le non-respect de l’autorité % Oui Irrespect de certaines règles imposées 48 61 Difficulté à le joindre 29Mobile en Temps passé à envoyer des SMS 29 général Manière dont il écrit ses SMS 28 Dépassement de forfait 18 Comportement social (tapote pendant quon lui parle...) 13 Temps passé sur les réseaux sociaux 7 Problèmes scolaires 6 Autre 3 Connection à des sites inappropriés 3 Comportement irrespectueux (filmer quelquun à son insu...) 1Base : Parents à qui il est arrivé d’entrer en conflitQuestion : Pour quelles raisons ? Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 20
  • Moi, quand j’appelle, y a plus personne ! 1e raison d’achat Difficulté à le joindre 78% des parents en offrent pour 29% de citations parmi les pouvoir joindre leur enfant raisons de conflit Les parents supportent mal que leur enfant soit toujours disponible pour les autres et jamais pour eux Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 21 Mobile-risques Avant Après % Citations Vol 44 49 Utilisation quand il ne faut pas 42 39 Dépendance 37 34 Perte 34 40 Dépassement de forfait 29 20Contact avec des personnes malveillantes 27 29 Résultats scolaires en baisse 21 20 Dédain pour dautres activités 16 17 Santé 13 17 Déconnection avec la vie réelle 13 14 Mauvais comportement 6 6 Base : Parents d’enfants de 10 à 15 ans équipés mobile Base : Parents d’enfants de 10 à 15 ans équipés mobile Question : Quelles étaient vos inquiétudes avant l’achat du premier Question : Et maintenant qu’il en possède un, quelles mobile pour votre enfant ? sont vos inquiétudes ? Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 22
  • La situation finit par inquiéter 27% à 15 ans 19% équipés smartphone % Il l’utilise trop et cela me fait peur 15 Il en fait un usage contrôlé et se met ses propres limites 85Base : Parents d’enfants de 10 à 15 ans équipés mobileQuestion : Concernant l’utilisation du mobile par votre (vos) enfant(s), vous vous dites… Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 232. Ce qu’il faut retenir Après le vol et la perte, les deux autres principaux risques cités par les parents sont une « utilisation quand il ne faut pas » (39%) et le risque de dépendance (34%). Pour 61% des parents, le mobile de leur enfant a déjà été une source de conflit, encore un peu plus lorsque l’enfant est équipé d’un smartphone (69%). « Pouvoir joindre leur enfant » était la première motivation d’achat des parents, elle devient finalement l’une des premières causes de conflit avec leur enfant : « moi quand j’appelle, y a plus personne ». Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 24
  • 3Mobile, adolescence :les réponses des parents Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012Encadrer = lutter contre l’excès d’usage Non Oui % Lui interdire de répondre pendant des moments précis tels que les repas en famille, 32 68 le temps des devoirs etc Lui interdire de répondre à des messages 40 60 provenant dinconnus Limiter la durée dutilisation 56 44 Bloquer les modalités daccès (nombre de 82 18 minutes, nombre de SMS)Base : Parents d’enfants de 10 à 15 ans équipés mobileQuestion : Vous est-il déjà arrivé de… Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 26
  • « Brider » : non ! % % Vous faites confiance à Oui 65 Vous ne votre enfant savez 7 pas que Vous ne savez pas cela exactement comment cela 18 existe fonctionne 17 Vous ne voyez pas lintérêt 14 Autres 2 Non 74 Votre enfant vous a convaincu de ne pas 1 Base : Parents d’enfants de 10 à 15 ans équipés linstaller mobile Question : Avez-vous activé un logiciel de contrôle sur Base : Parents n’ayant pas activé de logiciel de contrôle le mobile de votre enfant ? Question : Pour quelle raison principalement ?Le contrôle parental (parfois déjà installé) Ma fille m’a expliqué que celafinira inéluctablement par céder l’empêchait de charger des trucs… alors je l’ai enlevé Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 27La solution pour les parents : lire la facture détaillée Non Oui % Vérifier le montant des factures du mobile de votre enfant 31 69 Vérifier le contenu des factures 49 51 Vérifier les sites quil consulte 64 36 Vérifier les appels entrants et sortants sur le mobile de votre enfant 65 35Vérifier le contenu du téléphone : contacts, sms ou photos 65 35 Lire les messages du mobile de votre enfant 69 31 Base : Parents d’enfants de 10 à 15 ans équipés mobile Question : Et vous arrive-t-il de… ? Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 28
  • Un encadrement qui peut céder peu à peu %86% avaient fixé des règles Non, aucuneavant l’achat du mobile Oui, mais au fur et règle n’a jamais à mesure qu’il été respectée utilise son mobile, 1 les règles sont de moins en moins respectées 25 35% à 15 ans Oui, les règles sont toujours respectées Leur dire non, c’est 74 pas évident !Base : Parents ayant fixé des règles dès le débutQuestion : Avez-vous le sentiment que les règles que vous avez posées à votre enfant pour l’utilisation de son mobile ont étérespectées ? Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 29Usage du portable ET entrée dans l’adolescence Un MOBILE aux nouvelles potentialités technologiques Le pote peut attendre 30 min Quand on dine, obligée de lui pour avoir une réponse, non ? envoyer un SMS ! Elle me répond par SMS : « attends, je préviens mes potes ! » Un PARENT Un ENFANT qui s’en isolé sert de manière démultipliée Elle est là sans être estiment que leur usage mobile là… la maison est 98% est un comportement classique moins conviviale pour un adolescentDes Kgoys (Kids getting older younger) ? Des screenagers ? Des Aliens ? Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 30
  • Les solutions que les parents plébiscitent % c’est prioritaire Continuer à rappeler certaines règles 60 Veiller à ce qu’il s’accorde des moments sans téléphone 58 Apprendre à davantage faire confiance à votre enfant 57 Bloquer son forfait tant qu’il ne sait pas le gérer 54Base : Parents d’enfants de 10 à 15 ans équipés mobileQuestion : Imaginons des parents qui n’ont pas encore offert de mobile à leur enfant. Voici des conseils que vous pourriez leur donner.Pour chaque conseil, indiquez s’il est selon vous prioritaire, important mais pas prioritaire, secondaire ou si c’est une mauvaise idée ? Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 313. Ce qu’il faut retenir 27% des parents d’enfants de 15 ans trouvent que leur utilisation est trop importante et s’en inquiètent. Seuls 7% utilisent le contrôle parental. 1/4 des parents ont du mal à faire respecter les règles qu’ils ont fixées : cette difficulté augmente avec l’âge de l’enfant (35% quand les enfants ont 15 ans). Dès lors, le cadrage des parents se conçoit principalement à deux niveaux : en rappelant certaines règles tout en veillant à ce que leur enfant s’accorde des moments sans téléphone : 68% des parents ont déjà interdit à leur enfant de répondre pendant des moments tels que les repas en famille ou le temps des devoirs. en contrôlant la facture : la majorité d’entre eux utilisent la facture détaillée pour contrôler tant les coûts (69%) que les contenus (51%). Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 32
  • CONSEILS AUX PARENTS1) Dès le départ, définissez un cadre général Avant l’achat du portable, interrogez-vous sur son utilité pour votre enfant (réel besoin ? risque de perte et de vol ?), posez-vous la question du modèle et du forfait adaptés. Abordez avec votre enfant les règles d’usage (respect de soi, respect des autres), les règles de sécurité, les temps d’utilisation (respect du temps des devoirs, des repas en famille, du sommeil), tout comme les différentes fonctionnalités. N’hésitez pas à formaliser ces règles par écrit et à élaborer une sorte de « contrat d’engagement » entre vous et l’enfant. Interrogez-vous aussi sur la place que vous accordez à votre propre portable, et gardez Action Innocencevous êtes un exemple pour vos enfants. à l’esprit que et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 33CONSEILS AUX PARENTS 2/3CONSEILS AUX PARENTS2) Testez des solutionsEtre parent, c’est apprendre aux cotés de son enfant.N’hésitez pas à tester des solutions en fonction de vos convictions, du caractère de votre enfant et de sa maturité :Pour les plus jeunes, cela peut consister à : installer le contrôle parental, imposer des moments sans téléphone, parler de ce qu’il ne faut pas faire, contrôler les factures et les appels, bloquer les téléchargements ou les applications, confisquer / récompenser, bloquer le forfait en cas d’excès.Et au fur et à mesure, lui accorder plus d’autonomie : adapter le forfait, et pourquoi pas le faire participer au règlement de la facture… Action Innocence et UNAF – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 34
  • CONSEILS AUX PARENTS3) Faites du téléphone un partenaire parental Le téléphone portable peut servir de support pour imposer les règles et réaffirmer votre position de parent, surtout au moment de l’adolescence quand votre enfant en a le plus besoin. Le dialogue parent/enfant autour du téléphone peut aussi permettre d’aborder d’autres sujets que les enfants se posent en grandissant, telles que les relations amicales et amoureuses. Il peut aussi être un excellent outil pour transmettre des principes de respect de soi, de l’autre, et de vie en société. Il peut également constituer une opportunité pour responsabiliser son enfant et peu à peu lui apprendre à et UNAFson temps et son budget. Action Innocence gérer – Parents, enfants, mobile ©TNS 2012 35