Your SlideShare is downloading. ×

éTude de cas enjeux dd

2,347

Published on

Une étude de cas à partir d'un vidéo sur le cachemire suivie du 1er cours de géographie du programme de 5ème sur Les enjeux du développement durale

Une étude de cas à partir d'un vidéo sur le cachemire suivie du 1er cours de géographie du programme de 5ème sur Les enjeux du développement durale

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
2,347
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
5
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. CHAPITRE 1 : LA QUESTION DU DEVELOPPEMENT DURABLE
  • 2. LEÇON 1 : LES ENJEUX DU DEVELOPPEMENT DURABLE • Etude de cas : le pull en cachemire en Mongolie • Objectif : approcher la définition du  développement durable
  • 3. Etude de cas numéro 1 : le pull en  cachemire • Le reportage explique que le développement  durable cherche à réussir un équilibre.  Complète le triangle qui illustre cet équilibre  en nommant les 3 objectifs à atteindre.
  • 4. Correction : Progrès économique environnement Progrès social
  • 5. Etude de cas numéro 1 : le pull en cachemire • Quel pays est le deuxième pays producteur de cachemire dans le monde ? Dans quel continent se trouve-t-il ? • Il y a 15 ans, les éleveurs produisaient 1500 tonnes de laine. Aujourd’hui, ils en produisent 2700 tonnes, entoure la courbe qui correspond à cette évolution.
  • 6. Etude de cas numéro 1 : le pull en cachemire • Quel pays est le deuxième pays producteur de cachemire dans le monde ? Dans quel continent se trouve-t-il ? • Il y a 15 ans, les éleveurs produisaient 1500 tonnes de laine. Aujourd’hui, ils en produisent 2700 tonnes, entoure la courbe qui correspond à cette évolution. • La Mongolie • C’est cette courbe qui correspond à cette évolution :
  • 7. Etude de cas numéro 1 : le pull en cachemire • Quel est l’avantage économique pour les éleveurs de la croissance de la production ? • Quel est l’inconvénient écologique de cette intensification de la production ? • Quelle solution est proposée aux éleveurs dans le film pour changer de vie ? • ils ont doublé leur revenu en 10 ans • Les chèvres broutent l’herbe trop profondément et accélèrent la désertification • Ils pourraient développer l’industrie de transformation de la laine comme l’a fait la Chine
  • 8. Etude de cas numéro 1 : le pull en cachemire • Propose une définition du développement durable
  • 9. Introduction : • La géographie n’est pas l’écologie. L’écologiste cherche à favoriser le pôle environnement. Le géographe cherche à constater un équilibre ou un déséquilibre entre les trois objectifs du développement durable. • Comment définir le développement durable et ses enjeux ? • Environnement : ensemble des éléments naturels qui nous entourent
  • 10. I) Une origine ancienne, mais un terme récent A) La déclaration Brundtland
  • 11. Notre modèle de développement se fonde sur la création et l’abondance de richesses. Il repose sur l’exploitation sans limites des espaces et des ressources naturelles (ex : pétrole). Mais il comporte des conséquences négatives écologiques et sociales. C’est le cas de la mise en valeur de la forêt amazonienne et de l’accroissement des inégalités de richesses par exemple. A) Une prise de conscience
  • 12. Est-ce récent ? Une préoccupation déjà ancienne « Vouloir faire du développement durable une idée neuve est séduisant mais inexact. Les forestiers français font de l’ordonnance du roi Philippe VI, en 1346, le point de départ de la volonté de protéger les forêts. La « durabilité » y apparaît d’ailleurs clairement dans le texte, puisque le mot « soutenable » s’y trouve. » D’après Y. Veyret et P. Arnould, Atlas des développements durables, ed. Autrement, 2008
  • 13. B) Le rapport Brundtland Rédigé en 1987 à la demande de l’Organisation des Nations Unies, il popularise l’expression « développement durable » qu’il définit ainsi. « Le développement durable est un développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité des générations futures de répondre aux leurs. Deux concepts sont inhérents à cette notion : le concept de « besoins », et plus particulièrement des besoins essentiels des plus démunis, à qui il convient d’accorder la plus grande priorité, et l’idée des limitations que l’état de nos techniques et de notre organisation sociale impose sur la capacité de l’environnement à répondre aux besoins actuels et à venir »
  • 14. II) Un nouveau modèle
  • 15. • A) Deux principes fondamentaux 1) « Préserver  pour  les  générations  futures »  :  nous  pouvons  utiliser  les  ressources  de  la  Terre  mais  pas  les  épuiser 2) « Penser  global,  agir  local »  :  Notre  planète  est  unique,  fragile  et  aux  capacités limitées. Nous avons un impact  et la possibilité d’intervenir dans notre vie  de  tous  les  jours  en  triant  nos  déchets,  limitant notre consommation électrique…
  • 16. B) Comment faire ? • Il faut améliorer l’efficacité des technologies permettant un meilleur rendement et de moins consommer. • Avoir un usage raisonné et sobre, c’est-à-dire utiliser seulement ce qui est nécessaire. • Favoriser l’utilisation des énergies renouvelables alternatives : éolien, solaire, bois, géothermie.
  • 17. Conclusion : 3 piliers en équilibre

×