Le système éducatif françaisassure la scolarité obligatoire etgratuit pour les enfants âgés de 6à 16 et un droit à léducat...
La participation du gouvernement             La loi dorientation du 23 avril 2005             pour lavenir des écoles fran...
Organisation du système éducatif Enseignement      primaireécole maternelle                       École maternelle a été...
école maternelle                    Bien quil ne soit pas                    obligatoire, pratiquement tous les          ...
Lécole primaire   Lécole primaire est obligatoire pour tous les                    étudiants, français et étrangers, à pa...
Niveau denseignement secondaireNiveau denseignement secondaire inférieur et supérieur comprend les écolessecondaires     ...
collège           Le programme comprend au collège français,           maths, histoire, géographie, éducation           t...
lycée   Les adolescents de 15 à 18 fréquentent le         lycée, en les prenant de la forme de 2 à leur         dernière ...
lycée         En théorie, tous les lycées publics offrent la         même qualité déducation, dans le cadre de du        ...
Le baccalauréat                   Créé en 1808, le baccalauréat est un                   diplôme dans le système éducatif...
Le baccalauréat
ENSEIGNEMENT SUPÉRIEURUn système ouvert dans les universités          Grandes écoles sont sélectives alors avec les univ...
Un système sélectif avec un nombre limité dendroits               Lentrée est par concours, examen dentrée ou les        ...
FORMATION PROFESSIONNELLE INITIALE                  La formation professionnelle initiale                  ou de la voie ...
La gestion décentralisée  Depuis le 19ème siècle, les communes ont été responsables de la gestion  des écoles primaires. L...
Lenseignement privé         En France, lenseignement privé a été reconnue         en plusieurs étapes à partir du milieu d...
Lenseignement privé         Les écoles privées sont connectés à lEtat à         travers différents types de contrats. Les ...
Statistiques de léducation en France         La République française a 63 millions dhabitants, vivant dans les         22 ...
Les développements récents            1. Accroître lautonomie des universités (nouvelle               législation sur la l...
Les développements récents (2) - Opération Campus                                 Programme national pour                ...
Les développements récents (3) - De nouvelles structures                                                         Un nouve...
Pourquoi étudier en France? Établissements denseignement supérieur    Lun des premiers pays daccueil  de qualité supérie...
Education System In France
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Education System In France

1,495

Published on

In this ppt you will find what is the education system in france.
It is in french.

Published in: Education
0 Comments
2 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,495
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
1
Actions
Shares
0
Downloads
54
Comments
0
Likes
2
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Education System In France

  1. 1. Le système éducatif françaisassure la scolarité obligatoire etgratuit pour les enfants âgés de 6à 16 et un droit à léducation àpartir de 3 ans. Avec son objectifde servir le public, le systèmesadapte à de nouvellesméthodes denseignement, de latechnologie moderne et auxattentes des utilisateurs, etaméliore sa gestion par ladécentralisation du pouvoir. Il estégalement extrêmementdiversifié.
  2. 2. La participation du gouvernement La loi dorientation du 23 avril 2005 pour lavenir des écoles françaises, le résultat de vaste débat national, révisé le rôle du système éducatif sur la base des objectifs similaires à ceux énoncés dans la déclaration finale du Conseil européen réuni à Lisbonne les 23 et 24 Mars 2000 (points 25-40). Elles supposent légalité des chances et la réussite pour tous les élèves en établissant un socle commun de connaissances (maîtrise de la langue française, mathématiques, une langue étrangère, dinformation et technologies de la communication, culture humaniste) et lintégration de davantage de jeunes dans le monde du travail
  3. 3. Organisation du système éducatif Enseignement primaireécole maternelle École maternelle a été créé en 1881. École maternelle accueillent des élèves de lâge de 2 à 6 ans, et de les préparer pour lentrée en école primaire. Lécole maternelle française est plus que juste une garderie; le programme comprend la lecture et lécriture, le calcul, et même parfois une langue étrangère, ainsi que des activités artistiques et créatives. Il existe trois classes, «Les Petits», «Les Moyens" et "Les Grands".
  4. 4. école maternelle Bien quil ne soit pas obligatoire, pratiquement tous les enfants de 3 ans fréquentent lécole maternelle, la majorité dans le système scolaire public. Avec un double objectif éducatif et pédagogique, les enfants apprennent à vivre parmi les autres, la forme de leur propre personnalité et de développer des compétences linguistiques. Lécole maternelle est le point fort du système éducatif français et ce qui le distingue des autres systèmes. Il fait aussi léducation primaire plus efficace. Enseignants des écoles maternelles ont la même formation que les enseignants du primaire et peuvent enseigner dans toutes les classes denseignement primaire.
  5. 5. Lécole primaire Lécole primaire est obligatoire pour tous les étudiants, français et étrangers, à partir de six ans. Il est pour les enfants de âgés de six à 11.L enseignement primaire en France est similaire à celle dans dautres pays, et inclut lalphabétisation et la numératie, avec des cours en français, larithmétique, mais aussi la géographie et lhistoire, les arts, et de plus en plus souvent une langue étrangère, généralement langlais. Jusquen 2008, la semaine scolaire a été lundi au samedi matin, avec mercredi libre. De Septembre 2008, il nya pas de classes plus le samedi matin. Les élèves ont une moyenne de 28 heures de cours par semaine. Les cinq classes de lEcole Primaire, dans lordre, CP, CE1, CE2, CM1, et CM2: CP cours préparatoire, classe préparatoire, CE signifie Cours Elémentaire - classe élémentaire - et CM cours moyen, classe moyenne, la deux classes moyennes sont une préparation pour le prochain niveau, qui est lécole intermédiaire.
  6. 6. Niveau denseignement secondaireNiveau denseignement secondaire inférieur et supérieur comprend les écolessecondaires Quatre niveaux, normalement pour les élèves âgéscollège de 11 - 15. Le "collège unique" est lépine dorsale du système scolaire français. Tous les élèves daller au collège, le plus souvent à 11 ans, mais parfois à un âge avancé, si elles ont été faites à répéter dune année à lécole primaire. Le collège est conçu pour fournir à tous les élèves une éducation fondamentale du secondaire, après quoi un certain degré de spécialisation sera introduit. En pratique, les élèves sont souvent orientés au cours de leurs années de collège soit vers des classes générales, doù ils seront appelés à poursuivre leurs études dans un lycée traditionnel, ou vers plusieurs classes techniques, après quoi ils seront expcted de passer un examen appelé «brevet "(une sorte de GCSE), puis soit darrêter leurs études secondaires (si elles ont atteint lâge de fin détudes), ou continuer dans un" lycée professionnel "ou professionnelle du secondaire.
  7. 7. collège Le programme comprend au collège français, maths, histoire, géographie, éducation technique, lart / musique, éducation physique, éducation civique, certains scientifiques, et au moins une langue étrangère. Les quatre classes, correspondant aux grades 6 à 9 sont appelés sixième, cinquième, et la Quatrième troisième. Une des caractéristiques les plus frappantes de lenseignement supérieur français est la petite taille de ses établissements denseignement. Ces établissements bien se spécialiser dans une gamme de programmes détudes. Aussi, il ya une énorme présence détablissements denseignement supérieur dans le pays. Même les petites villes pourrait être davoir deux ou trois universités et un certain nombre dingénierie et de tout autre établissement denseignement supérieur spécialisés.
  8. 8. lycée Les adolescents de 15 à 18 fréquentent le lycée, en les prenant de la forme de 2 à leur dernière année. Lycées offrent un large éventail de possibilités déducation et de formation. Il existe deux types de lycées. Lycées denseignement général et technique culminer dans une «série générale" bacccalaréat. Lycées professionnels aboutir à un certificat daptitude professionnelle (CAP-qui sanctionne une formation dans une compétence professionnelle spécifique), un brevet détudes professionnelles (BEP - qui sanctionne lachèvement dune formation adéquate au sein dun éventail de compétences techniques dans un métier particulier, industriel, commercial ou social de terrain) ou un «professionnel» du baccalauréat. Classes dans un lycée traditionnel couvrir la même plage que dans le collège, avec lajout de la philosophie (pour tous) dans la dernière année. Les trois classes (classes 10 à 12) sont connus comme de seconde, première et terminale.
  9. 9. lycée En théorie, tous les lycées publics offrent la même qualité déducation, dans le cadre de du système déducation nationale, et les lycées privés doivent fournir la même qualité, en pratique, ce nest pas strictement vrai, et "league tables", publié chaque année mettre en évidence les niveaux de performance très élevé dun certain nombre de lycées qui sont généralement reconnues comme shools dessus de la France: il sagit notamment du Lycée Louis-le-Grand ou lycée Henri-IV à Paris, de Fermat Lycée à Toulouse, et une poignée de publics autres célèbres les lycées. Cependant, ces dernières années, de plus en plus les premières positions dans les classements ont été prises par les lycées privés, tels que le Collège Stanislas à Paris, France le plus grand lycée privé.
  10. 10. Le baccalauréat Créé en 1808, le baccalauréat est un diplôme dans le système éducatif français qui a deux particularités. Elle marque laboutissement des études secondaires et ouvre laccès à lenseignement supérieur. La seule marque qui compte est la moyenne pondérée finale, qui doit être à 10/20 dernier pour un élève de passer. Les élèves qui obtiennent un peu moins de 10/20 sont souvent adoptés par le conseil dexamen, dont la décision est définitive. Les élèves atteindre Situés entre 8 et 10 peuvent repasser leur bacalaureat comme un examen oral quelques semaines plus tard. Ceux qui obtiennent moins 8 / 20 doit reprendre leur année, et essayez de nouveau. Le baccalauréat général est organisé en différentes.
  11. 11. Le baccalauréat
  12. 12. ENSEIGNEMENT SUPÉRIEURUn système ouvert dans les universités Grandes écoles sont sélectives alors avec les universités, aussi longtemps que vous avez un baccalauréat, vous pouvez obtenir en un seul. Cela a conduit à une quantité énorme détudiants de première année, par exemple à luniversité de Montpellier, les étudiants de première année ont eu à siéger en dehors de leurs salles de cours et dessayer découter des conférences, des escaliers et des couloirs étapes, à moins quils y arriver très tôt pour sac les sièges qui sont à lintérieur. Un trait frappant de lenseignement supérieur français, en comparaison avec dautres pays, est la petite taille et la multiplicité des établissements, chacune spécialisée dans un spectre plus ou moins large de domaines. Une ville de taille moyenne française, comme Grenoble ou Nancy, peut-être 2 ou 3 universités (axé sur la science ou des études sociologiques), et aussi un certain nombre de techniques et dautres établissements spécialisés denseignement supérieur. Dans Paris et sa banlieue, il ya 13 universités, dont aucun nest spécialisé dans un domaine ou un autre, et un grand nombre de petites institutions, qui sont hautement spécialisés
  13. 13. Un système sélectif avec un nombre limité dendroits Lentrée est par concours, examen dentrée ou les applications, parfois accompagnés dune interview. Cest le système en usage dans les établissements post-secondaires tels que les Instituts détudes Politiques (instituts des sciences politiques), écoles dingénieurs et daffaires, Instituts universitaires de technologie (IUT-instituts universitaires de technologie) et les Instituts Universitaires professionnalisées (IUP - instituts universitaires de formation professionnelle) et «top niveau» des établissements tels que les grandes écoles, (prestigieuses institutions denseignement supérieur avec les concours dentrée), tels que lEcole Nationale dAdministration (ENA - qui forme les hauts fonctionnaires) les écoles normales supérieures (ENS - qui préparent les étudiants se spécialisant dans la recherche scientifique fondamentale ou appliquée pour enseigner au niveau universitaire et les programmes préparatoires aux examens dentrée aux grandes écoles) et Polytechnique. Ces institutions essentiellement le train du secteur public et secteur privé des dirigeants supérieurs et intermédiaires et les gestionnaires.
  14. 14. FORMATION PROFESSIONNELLE INITIALE La formation professionnelle initiale ou de la voie professionnelle propose des études concrètes en relation avec les entreprises et leurs métiers afin que les élèves peuvent acquérir des connaissances et une expertise dans un domaine professionnel. Après avoir complété le formulaire 3, les étudiants peuvent étudier dans un lycée professionnel pour obtenir un CAP ou un BEP en deux ans. Les étudiants inscrits dans la formation initiale professionnelle peuvent obtenir un diplôme plus rapidement pour les aider à sintégrer dans la vie active.
  15. 15. La gestion décentralisée Depuis le 19ème siècle, les communes ont été responsables de la gestion des écoles primaires. Les principales mesures de décentralisation des pouvoirs dans le début des années 1980 a marqué une étape importante dans lévolution du système éducatif français donnant un rôle accru aux départements et aux régions. La loi du 13 août 2004 sur les autorités locales et des libertés accru les pouvoirs des élus locaux quand il sagit de léducation. Alors que les initiatives des autorités locales et régionales sont en nombre croissant, il est encore du gouvernement central la responsabilité de décider sur les programmes, les orientations pédagogiques, recrutement et les salaires des enseignants. Le gouvernement central conserve donc des pouvoirs fondamentaux quand il sagit de définir et mettre en œuvre la politique de léducation et les programmes denseignement nationaux. Il est responsable du recrutement, de formation et les salaires des enseignants, dont la plupart sont des fonctionnaires formés au niveau universitaire des écoles denseignement, les Instituts Universitaires de Formation des Maîtres (IUFM). Fondée en 1991, ces futurs former les enseignants des écoles primaires et secondaires, y compris ceux de ces derniers qui sont aggrégés, qui, lorsquil sera pleinement formés, auront tous terminé cinq années détude post-baccalauréat.
  16. 16. Lenseignement privé En France, lenseignement privé a été reconnue en plusieurs étapes à partir du milieu du 19e siècle. Lenseignement privé pour lécole primaire a été organisée par la loi du 30 Octobre 1986, lenseignement secondaire par la loi du 15 Mars 1850 (Falloux Loi), lenseignement supérieur par la loi du 12 Juillet 1875, lenseignement technique par la loi du 25 Juillet 1919. Cest la loi Debré de 1959 (ajouté au code de léducation en 2000) qui régit lenseignement privé aujourdhui: «Le gouvernement annonce et respecte la liberté de lenseignement et assure son exercice légitime des institutions privées». Lenseignement privé recouvre des réalités différentes: les écoles religieuses offrent des cours basés sur spécifiques des principes éducatifs.
  17. 17. Lenseignement privé Les écoles privées sont connectés à lEtat à travers différents types de contrats. Les deux tiers fonctionnent en vertu de contrats de partenariat et le tiers restant fonctionne sous un contrat simple qui est moins contraignant, mais prévoit moins de subventions ainsi. Pour que le contrat de partenariat en plus populaire à être accordée, les écoles privées doivent respecter les exigences suivantes: ● Il doit répondre à un besoin denseignement reconnu; ● Ses installations doivent être adéquates; ● Il doit avoir un ratio professeurs-étudiants qui correspond au public; ● Il faut embaucher des enseignants ayant les mêmes qualifications et les diplômes requis des enseignants des écoles publiques.
  18. 18. Statistiques de léducation en France La République française a 63 millions dhabitants, vivant dans les 22 régions de France métropolitaine et quatre DOM (1,7 million). Malgré le fait que la population augmente légèrement (+ 0,4% par an), le nombre et la proportion de jeunes de moins de 25 est en baisse. Il ya maintenant moins de 19 millions de jeunes en France métropolitaine, soit 32% de la population totale, contre 40% dans les années 1970 et 35% au moment du recensement de 1990. La France est de voir un vieillissement lent de la population - moins marquée cependant que dans dautres pays voisins (Allemagne et Italie), dautant que le nombre annuel de naissances est en train daugmenter légèrement. 18000000 élèves et étudiants, soit un quart de la population, sont dans le système éducatif. Parmi ces derniers, plus de 2 millions sont dans lenseignement supérieur. En 1999, le PIB de la France était proche de FF 9000 milliards (EUR 1 330 milliards deuros), soit 150 000 FF (22 000 euros) par habitant. Sur ce total, un peu plus de FF 600 milliards (95 milliards deuros) ont été consacrées à la formation initiale ou continue: 7,2% du PIB. En ce qui concerne les dépenses déducation scolaire est concernée, la France est dans une position médiane, derrière deux pays nordiques (Suède et Danemark), mais devant lItalie et
  19. 19. Les développements récents 1. Accroître lautonomie des universités (nouvelle législation sur la liberté académique et la responsabilité) 2. Lamélioration des installations universitaires et accroître le dynamisme de la vie du campus. (Opération Campus) 3. Créer de nouvelles structures pour realigne HE et les efforts de recherche: - PRES (pôles de recherche et denseignement supérieur), - RTRA (réseaux thématiques de recherche avancée), RTRS (réseaux thématiques de recherche médicale) Pôles de compétitivité
  20. 20. Les développements récents (2) - Opération Campus  Programme national pour la rénovation des installations universitaires (Lancé en Février 2008)  Grâce à un investissement massif, il élèvera des campus universitaires de la France au meilleur niveau international
  21. 21. Les développements récents (3) - De nouvelles structures  Un nouveau système de grappes de recherche et denseignement (PRES), adopté par la loi en avril 2006 pour mettre fin à léclatement de lactivité universitaire, notamment la recherche  PRES sont des outils pour le partage des ressources de recherche, des actifs et des tâches entre les institutions publiques et privées de SE dans une région donnée  PRES permettent aux établissements de SE et de la recherche pour fonctionner à une échelle qui accroît leur visibilité internationale et de la réputat
  22. 22. Pourquoi étudier en France? Établissements denseignement supérieur  Lun des premiers pays daccueil de qualité supérieure et de programmes pour les étudiants internationaux détudes et de recherche Degrés internationalement reconnues  Coopération avec les EES étrangers et des liens forts avec lindustrie Amélioration des perspectives de carrière pour les étudiants internationaux  Excellent rapport qualité prix - des programmes fortement Les étudiants internationaux ont accès subventionnés par le aux mêmes avantages que le français gouvernement français (2,5 étudiants milliards deuros. € investis Des dispositions spécifiques annuellement dans les cours dhébergement pour les étudiants pour les étudiants internationaux internationaux) Fabriqué sur mesure les  Les élèves deviennent services et les frais de scolarité compétents dans la langue disponibles française et de bénéficier du Situé au cœur de lEurope mode de vie français
  1. A particular slide catching your eye?

    Clipping is a handy way to collect important slides you want to go back to later.

×