Your SlideShare is downloading. ×

50 propositions MR pour Liège

638

Published on

Les 50 propositions MR déclinées pour l'Arrondissement de Liège

Les 50 propositions MR déclinées pour l'Arrondissement de Liège

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
638
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
0
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. propositions pour réinventerRéinventons l’avenir l’avenir
  • 2. Réinventons l’avenir ! Enseignement éditorial A l’occasion de ces élections régionales et européennes, le Mouvement Formation Réformateur s’engage une nouvelle fois sur un projet fort, volontariste Emploi et ambitieux. Face au bilan en forme d’échec de la majorité sortante à la Région wallonne et à la Communauté française dans des domaines fondamentaux – éthique, enseignement, chômage des jeunes, état des routes et des bâtiments scolaires, Stimuler etc. – nous avons la conviction au MR que la Wallonie mérite mieux. le goût La Wallonie, les Wallonnes et les Wallons méritent un nouvel avenir. d’entreprendre Changeons de “système” en Wallonie. Faisons place à un pouvoir public responsable, partenaire et impartial. Qui fait confiance à la capacité des Wallons à prendre leur destin en mains et stimule le goût d’entreprendre. Qui vise l’efficacité et travaille avec les professionnels, les acteurs de terrain. Investissons prioritairement dans notre jeunesse et dans la qualité de Environnement l’éducation. Ramenons le goût de l’excellence dans toutes les filières de notre enseignement. Ce projet ambitieux, ce nouvel avenir, nous devons les construire ensemble, entre Wallons et Bruxellois, dans une Europe renforcée, au service des citoyens. Bonne gouvernance Ensemble, réinventons l’avenir ! Didier Reynders Christine defraigne Louis michel Qualité de vie Président du MR 1ère effective à Liège 1er effectif à l’Europe propositions pour réinventer l’avenir MobilitéRetrouvez tous les candidats de Liège en page 20 Europe
  • 3. Encourager les talents ! constat Savoirs en berne, promesses non tenues, absence de vision d’avenir pour l’enseignement et 1.000 enfants qui n’auront pas l’école de leur choix en 2009. Un service de l’emploi (Forem) mal géré : politisation, inculpations, copinages… ; un budget qui a doublé en 10 ans. 1 € sur 6,4 € du budget wallon qui y est consacré. Et pourtant, on ne constate aucune baisse durable du chômage en Wallonie. Le taux de chômage des jeunes y est même un véritable désastre pour notre avenir. La cause principale : l’omniprésence au pouvoir d’un seul parti depuis 20 ans. le s’engage à Encourager enseignement les jeunes à s’orienter 1 Supprimer définitivement le décret Inscriptions/Mixité et rendre aux pa- rents la liberté d’inscrire leur enfant dans vers des métiers techniques. l’école de leur choix. Leur offrir une formation solide 2 Renforcer les apprentissages de base, les consolider par des devoirs cor- rigés en classe et par une remédiation immé- dispensée dans un enseigne- ment technique et professionnel moderne et valorisé, en lien per- diate organisée à l’école. manent avec l’entreprise et l’en- 3 hauteles des chances égales pour de Garantir tous élèves par une formation qualité dans toutes les écoles seignement de promotion sociale. rendues plus autonomes, sans violence, avec des professeurs mieux formés, sans changer les règles en permanence et dans des bâtiments en bon état.
  • 4. Enseignement Formation Emploi Pour les 18-25 ans qualifiés : S i mp l i f i c a t i o n 7 Réorienter les mesures d’octroi a dm i n i s t r a t i v e des primes à l’embauche vers ceux qui ont fait l’effort de terminer leurs études. 12 Mettre à lad’emploi un des de- unique mandeurs disposition guichet pour éviter le labyrinthe administratif Pour les 50-64 ans dont l’expérience consti- tue une grande richesse pour l’économie (Forem, Onem, syndicats, CAPAC, IFAPME etF o rm a t i o n - Emp l o i wallonne : autres organismes d’insertion et de formation). Pour les 18-25 ans non qualifiés : 8 Favoriser les réductions du temps de travail pour permettre aux tra-5 Prendre directement le jeune en charge, à savoir dans les 30 jours de soninscription en tant que demandeur d’emploi. vailleurs expérimentés de former les jeunes plutôt que de recourir à des préretraites. L’ex- périence des 50-64 ans est une richesse pour Réformer en profondeur les6 Accorder le bénéfice des alloca- tions de chômage à condition d’opterpour, soit : la formation professionnelle wallonne en manque de formateurs. politiques de la formation et de l’emploi par :  Une formation qualifiante (avec éven- tuellement travail en alternance) dans un 9 Développer une politique ambitieuse contre les discriminations liées à l’âge.  Une véritable synergie emploi- enseignement métier en pénurie (avec prime si succès)  Un travail d’intérêt général, notamment 10 Supprimer tous les délais minimaux de chômage pour les aides à l’emploi.  Une meilleure orientation profes- sionnelle lié à l’environnement (entretien des parcs publics …) 11 ment actif place un accompagne- Mettre en et individualisé par les services de l’emploi ad hoc, et offrir des for-  L’abolition du monopole du Forem  Une filière de rescolarisation rapide si en matière de formation et d’ac- le jeune n’a pas terminé ses études mations professionnelles qualifiantes et des possibilités de reconversion accrue. compagnement (partenariats pu- secondaires. blic-privé).
  • 5. Stimuler le goût d’entreprendre ! constat Alors que le tissu économique wallon est constitué majoritairement de PME/TPE, le taux de création net reste insatisfaisant en raison d’un esprit d’entreprendre particulièrement faible car trop peu encouragé par le gouvernement sortant. Sans entreprise dynamique, évoluant dans un contexte réglementaire simplifié, le renouveau de l’économie wallonne risque de ne rester qu’un vœu pieux. Seul le secteur privé peut créer la richesse nécessaire au développement d’une société harmonieuse et prospère. La liberté et le goût d’entreprendre sont donc essentiels au dynamisme de notre économie. Le MR entend remettre l’entrepreneur et ses valeurs de risque maîtrisé, de bon sens et d’éthique au cœur du capitalisme. le s’engage à 13 Intensifier les aides à la diversi- fication en agriculture secteur laitier ou betteravier. 14 , particulière- ment dans des secteurs en crise, comme le Adopter une politique économique centrée sur la création et le développement des PME, notamment en facilitant l’octroi de microcrédits et en simplifiant les procédures en matière d’urbanisme.
  • 6. Stimuler le goût d’entreprendre15 mais aussi desd’entreprendredis-cours, Placer l’esprit cœur, non seulement du actes : au  En développant l’entreprenariat féminin En encourageant l’entreprenariat de la se- 16“responsabilité sociale”politique de conde chance Mettre en place une vi- En augmentant les garanties octroyées par sant à soutenir les initiatives les sociétés de caution mutuelle et ainsi type des entre- conjuguer expertise, proximité et moyens prises, notamment en supplémentaires  Favorisant les projets visant à faire participer En simplifiant l’offre publique aux entrepri- les travailleurs au bénéfice de leur entrepri- ses et aux candidats créateurs : se et à améliorer le cadre de vie des salariés » Convertir les primes régionales à l’investisse- (ex : crèches, …) ment en réductions fiscales  Soutenant le mécénat culturel, sportif, édu- » Instaurer un système plus simple, plus transpa- catif, … rent et plus clair pour la sollicitation de mesures  Promouvant les investissements sociale- offertes par les pouvoirs publics ment responsables. En impliquant davantage les entreprises dans les écoles et centres de formation.
  • 7. Une politique active constat pour une planète passive ! Réglementation complexe et peu compréhensible des marchés de l’énergie. Multiplicité des primes à l’énergie et des niveaux de pouvoir compétents in- duisant une incompréhension pour le citoyen. L’économie wallonne sortira renforcée de la crise si elle parvient à devenir un modèle d’économie verte. le s’engage à 17 Prendre une série de mesures 18des bâtiments. ambitieux en ma- transversales Lancer un plan tière de performance énergéti- , notamment en que En 2020, tous les lo- 20 Harmoniser le coût de la poubelle, pour éviter le “tou- risme” des déchets et mettre tous les  Renforçant les moyens destinés à améliorer le bilan environnemental de la production gements wallons devront au minimum avoir citoyens sur un même pied, en tenant  Favorisant les énergies non polluantes leur toit isolé (30% d’économie d’énergie) et compte de l’effort de tri mais aussi de la  Promouvant l’émergence de filières écolo- être équipés de double vitrage (20% d’écono- taille du ménage. Il faut autant que pos- giques mie d’énergie). sible limiter le prix des déchets aux coûts réellement supportés.  Incluant des clauses environnementales dans les marchés publics 19 Mettre en place un guichetprimes. en matière d’octroi des unique Supprimer les effets d’aubaine de certaines  Fédérant les différents acteurs  Promouvant l’utilisation de composantes primes en les rationalisant (plus de 20 ac- écologiques dans la construction tuellement) et en accordant des prêts gratuits  Déterminant le mix énergétique que nous pour des travaux économiseurs d’énergie. voulons.
  • 8. 21 Rationnaliser les réseaux de distribution (13 structures actuellement en Wallonie). Environnement
  • 9. Faire de la nouvelle gouvernance constat une pratique plutôt qu’un slogan ! La législature écoulée a été marquée par la faillite de véritables “systèmes” : affaires (“Carolo”, Huy…), politisation de l’administration, saupoudrage des subsides, négligences graves dans l’entretien des routes, des bâtiments scolaires et des logements sociaux... Les exemples de mal-gouvernance ont été légion et ont atteint leur paroxysme en donnant une couleur politi- que aux crèches en Région wallonne. Pour rompre avec ces pratiques d’un autre temps, le MR s’engage sur une série de propositions en matière de déontologie et de bonne gestion. 2009 doit être une année de rupture.10 le s’engage à 22 Dépolitiser l’accueil de la petite enfance en appliquant des critères objectifs pour l’ouverture de nouvelles places 24 Disposer d’une administration citoyens efficace et à l’écoute des notamment en et l’octroi de subventions.  Triplant les budgets dédicacés à la formation des fonctionnaires régionaux  Créant une Haute Ecole de l’Administration afin de dépolitiser les promotions et d’accorder 23socialgouvernance dans deloge- ment Instaurer des pratiques bon- ne notamment en le un traitement équitable à tous les candidats  Favorisant la mise en situation des fonction- naires dans les entreprises  Réalisant un audit de chaque société de  Accroissant la rémunération des fonctionnai- logement social au minimum tous les 3 ans res, évalués positivement, tout en réduisant  Finançant un programme d’entretien à leur nombre (afin de bannir les doublons). court, moyen et long terme inexistant aujourd’hui.
  • 10. 26 Revenir à plus d’éthique en po- 28 Mettre endes intitutionssimplifi- litique , notamment en plification place une réelle sim- politique réaliste en matière de et une  Assurant la transparence autour des marchés cation administrative, notamment en25 Se doter d’un réseau autorou- publics en communiquant au Parlement tier digne de ce nom afin de ga- chaque année les noms et rémunérations  Créant un seul gouvernement de la Fédéra-rantir la sécurité de tous, notamment en des cabinets d’avocats, juristes, fiscalistes, tion Wallonie-Bruxelles Mettant en place une stratégie pluriannuel- réviseurs ou autres prestataires de services  Simplifiant les textes, les procédures et les le de rénovation du réseau afin d’injecter de auxquels la Région wallonne fait appel dans documents manière structurée des moyens pour l’en- la gestion de ses affaires  Assurant la traçabilité des dossiers. tretien des routes  Rendant effectives les règles de transparen- Faisant du partenariat public-privé (PPP) la ce et de contrôle en Région wallonne met- règle et non l’exception. Pour ce faire, il est indispensable de créer en Région wallonne, tant en place une véritable Cour des Comp- tes wallonne avec des mécanismes rapides, 29 Développer une véritable cultu- re de l’évaluation , notamment en dans une logique de mise en place d’une transparents, qui permettent des contrôles  S’orientant vers une gestion dynamique des 11 politique structurée et rationnelle en matiè- indépendants politiques publiques avec la définition d’ob- Bonne re de PPP une cellule unique et transversale ,  Publiant un cadastre et en définissant des jectifs stratégiques et d’indicateurs clairs gouvernance dédiée aux PPP critères précis et objectifs pour l’octroi des  Généralisant le recours aux contrats de gestion Octroyant aux entrepreneurs une concession subsides aux pouvoirs locaux. par objectifs et aux procédures d’audit. sur la route à rénover-entretenir (portique de comptage, boucle au sol…). Les sociétés concessionnaires auraient pour mission de 30 Décliner la Région au féminin veiller à l’entretien des autoroutes, à leur , propreté et leur sécurité selon un cahier des notamment en charges strict et précis mentionnant notam-  Intensifiant les politiques contre les violen- ment les différentes attentes en matière de qualité des réalisations, de leurs délais et de Renforcer le rôle de ces conjugales leur coût l’électeur, notamment en  Prenant en compte la dimension du genre dans les politiques régionales wallonnes Accentuant le partenariat avec la police fé-  Supprimant totalement l’effet  Identifiant et promouvant l’emploi dans les dérale en vue d’augmenter le nombre de dévolutif de la case de tête secteurs où il y a carence de femmes radars fixes sur les voiries régionales.  Garantissant une véritable élec-  Poursuivant les actions de soutien à l’entre- tion directe du Bourgmestre. prenariat féminin.
  • 11. plus belle la vie ! constat La qualité de vie augmente dans notre pays depuis plusieurs années. Néanmoins, certaines inquiétudes subsistent : accueil des enfants, ac- cès au logement, sécurité, santé, pensions…12 le s’engage à 31 Favoriser un accès plus rapide au logement en réduisant les délais de moitié pour obtenir un permis d’urbanisme et en simplifiant les procédures notamment par l’instauration de délais de rigueur (date fixe) à toutes les étapes. 32 Garantir àpour son une place d’accueil prix abordable chacun enfant à , à proximité de son domicile 33 Assurer plus de sécurité pour tous : plus de policiers dans les rues, en généralisant, dans le ou de son lieu de travail : soit près de 13.000 plus strict respect de la vie privée, les places à créer à brève échéance pour attein- systèmes de surveillance des endroits à dre les minima européens.3 risque.
  • 12. 35 Procéderdroits de succession me des notamment en à une grande réfor-  Exonérant totalement l’héritage du loge- ment familial entre époux ou entre cohabi- tants légaux ou entre cohabitants de fait de- puis trois ans, comme c’est le cas en Flandre depuis le 1er janvier 2007  Diminuant globalement les tarifs et en sim- plifiant le nombre de tranches  Instaurant un plafond maximum de droits à payer (15% maximum en ligne directe et 50% maximum pour la catégorie “autres personnes”) 13  Supprimant la période de 6 mois d’attente pour les cohabitants légaux avant de béné- ficier des tarifs “entre époux”. Qualité de vie 36 Supprimer34 Garantir l’autonomie maximale de la personne en situationde handicap, en lui permettant de partici- immédiatement la redevanceper pleinement et sans entrave, comme tout télévisioncitoyen, à tous les aspects de la vie en société(emploi, logement, loisirs…).
  • 13. Pour que mobilité devienne réalité ! constat Les grèves à répétition ont gravement terni l’image de marque des sociétés de transport public, entraînant un ras-le-bol des clients. Il existe un véritable problème d’insécurité dans les transports en com- mun tant pour les usagers que pour les conducteurs ou accompagnateurs.14 le s’engage à 37 Instaurer le service minimum, impliquant la desserte minimale des lignes aux heures de pointes. 38 Maximiser les correspondan- ces entre les TEC, la STIB, De Lijn et la SNCB et favoriser l’intermodalité (parkings de dissuasion, combiner l’usage du vélo et des transports en commun, adapter les horai- res, etc.).
  • 14. 40 Sécuriser les TEC, notamment en  Assurant la sécurité dans chaque bus par la présence de deux agents (un conducteur et39 un contrôleur) sur les lignes “à risque”  Installant des terminaux de paiement élec- tronique dans les bus en vue de minimiser 15 les mouvements d’argent liquide. 41 Rendre les TEC plus conforta- bles, notamment en  Maximisant le confort des usagers des TEC en veillant spécialement à soigner l’espace intérieur et en veillant au respect des ho- raires  Favorisant l’accès aux transports des per- sonnes à mobilité réduite et des voitures d’enfant.Renforcer l’offre des TECen mettant en place notamment 42 Réformercirculation et de mise taxes de en circulation en profondeur les en conformité avec le princi- Mobilitéde nouvelles lignes Rapido et de pe du pollueur-payeur et en tentant comptenouvelles possibilités de Telbus (bus de la particularité des familles nombreuses et des véhicules à usage professionnel.à la demande).
  • 15. l’europe n’est pas un problème, c’est la solution ! 43 de doter l’Union européenne soucieux Fidèle à la tradition et à l’esprit des “Pères fondateurs” de l’Europe, et partenariat transatlantique renouvelé; qu’elle par- vienne à affirmer une volonté politique unique portée par les Etats membres, exprimée par l’UE financière a montré la nécessité d’établir des règles beaucoup plus strictes des flux financiers. L’économie mondialisée doit être encadrée et d’institutions efficaces, claires et dé- et mise en œuvre par un service diplomatique humanisée par des règles claires. mocratiques, le MR soutient la ratifi- commun. Le MR souhaite que l’UE respecte son cation et la mise en œuvre du Traité de Lisbonne. Il permettra d’assurer une engagement de porter la part consacrée à l’aide publique au développement (APD) à 0,56% du 46 Parce que le droitdes libertés est la première à la sécurité le MR entend améliorer la coopération entre les , architecture institutionnelle équilibrée, où les PIB dès 2010, soit 66 milliards € et à 0,7% du services de police et de renseignement, instituer pouvoirs législatifs et de contrôle du Parlement PIB à l’horizon 2015, soit 90 milliards €. Enfin, un véritable espace judiciaire européen et assurer européen sont renforcés; où la Commission le MR soutient le développement des échanges un meilleur contrôle des frontières extérieures. européenne est plus que jamais le garant de commerciaux dans le monde par la libéralisation16 l’intérêt général et où le Conseil de l’UE recourt davantage à la majorité qualifiée. du commerce. 47 Soucieux de préserver per- agriculture moderne et une 44 Le MR appelle à l’avènement d’une Europe-puissance, 45 L’Europe doitde la récession de l’emploi et économique relever le défi par la mise en œuvre de l’agen- formante , tout en répondant aux attentes de la société en termes de qualité, de protection de l’environnement, de bien-être animal et acteur global majeur sur la scène da de Lisbonne, qui vise à faire de l’Union euro- de développement rural, le MR réitère son mondiale et fidèle à ses valeurs dé- péenne “l’économie de la connaissance la plus attachement à une Politique Agricole Com- mocratiques luttant contre toute forme de compétitive et la plus dynamique du monde d’ici mune (PAC) qui assure notre souveraineté ali- discrimination et privilégiant le dialogue. L’UE 2010”. Le MR soutient la flexibilité dans l’organi- mentaire, et qui garantisse le modèle agricole est une institution politique unique qui dispose sation du temps de travail, fondée sur la liberté européen fondé sur une agriculture familiale d’un large éventail d’instruments qui peuvent de choix, et la modernisation des systèmes de compétitive et durable. être mis au service de la politique étrangère et sécurité sociale. Il défend un environnement de sécurité commune : politique commerciale, favorable aux PME et la nécessité d’investir en coopération au développement, aide humani- RD. Pour les libéraux, la prospérité économique taire, pratique du dialogue et capacité militaire. n’a de sens que si elle sert à améliorer le sort Le MR souhaite que l’UE dispose d’une politique de tous les citoyens. C’est pourquoi le MR plaide extérieure totalement intégrée pour exercer une pour un abaissement du seuil d’intervention réelle influence politique; qu’elle poursuive ses du Fonds d’ajustement à la mondialisation et efforts en vue de se doter d’une dimension mi- pour un élargissement des critères du Fonds litaire opérationnelle propre, dans le cadre d’un social européen. Enfin, la crise économique et
  • 16. 50 sa culture Face à la mondialisation grandis- sante, l’Europe doit défendre , son patrimoine et son histoire qui fondent son identité et témoignent, à Effectifs Les candidats pour l’europe travers sa diversité, de toute sa richesse. C’est pourquoi, le MR plaide pour une augmenta- 1 louis michel tion de la part du budget européen qui lui est consacrée et pour une simplification de l’ac- 2 frédérique ries cès aux programmes d’aides culturelles euro- péennes. En matière d’enseignement, le MR 3 olivier chastel propose de promouvoir l’apprentissage des 4 rachida attar48 Le développement durable de la planète bleue ne peut seconcevoir qu’à l’échelle européenne. Le MR langues et le multilinguisme, de renforcer les synergies nécessaires au développement d’un 5 damien thiery enseignement européen de qualité, sur base 6 sophie mathieus’engage clairement en faveur du soutien aux de critères d’évaluation du niveau de l’en-énergies renouvelables et de la consolidation 7 carine gol-lescot seignement en Europe et des politiquesdu nucléaire civil en Europe. L’Europe doit ren- menées en la matière par les Etats membres;forcer son leadership dans la lutte contre le 8 philippe monfils 17 de promouvoir l’esprit d’entreprise dans lesréchauffement climatique. Le MR entend pro- écoles et les universités; de moderniser lemouvoir la biodiversité, une utilisation et une paysage universitaire européen ; de favoriser Suppléantsgestion durable des ressources naturelles, par l’émergence d’un droit à la mobilité étudiante,l’élaboration d’une Stratégie européenne sur par une revalorisation des bourses octroyées 1 gérard deprezla biodiversité pour la période d’après 2010. aux étudiants Erasmus et un accroissement 2 laetitia brogniez49 En matière de santé, le MR des budgets européens affectés aux program- plaide pour que l’Europe vienne en mes de mobilité étudiante; de développer un 3 olivier destrebecqsupport aux politiques nationales, notamment système de chèque-études pour les étudiants 4 sophie delettreen instituant une carte européenne d’assuran- non résidents. Pour ce qui relève de “l’Europece maladie, en créant une carte européenne de la jeunesse”, le MR propose de renforcer 5 delphine bourgeoisde donneurs d’organes, de tissus et de cellu- la capacité d’avis des jeunes dans les politi-les humains, en développant la recherche sur ques européennes; de favoriser la réalisation 6 bernard clerfaytles cellules souches embryonnaires ou le trai- de stages; de soutenir de manière du-tement de la maladie d’Alzheimer, ou encore rable le secteur européen de la jeu-en assurant une véritable politique européen- nesse, notamment à travers la poursuite dune d’inclusion de la personne handicapée. programme “Jeunesse en Action”. Réinventons l’avenir Europe
  • 17. Effectifs Vos candidats à l’Europe 1 2 318 Louis michel Frédérique ries Olivier chastel Députée européenne Secrétaire d’État aux Affaires étrangères Commissaire européen, Ministre d’État [ Bruxelles ] [ Charleroi ] [ Jodoigne ] 5 6 7 Damien Thiery Sophie Mathieu Carine gol-lescot Bourgmestre FF Secrétaire à l’Athénée Royal d’Arlon, Échevine de la Culture [ Linkebeek ] Conseillère communale [ Uccle ] [ Libramont ]
  • 18. de l’énergie pour l’europe Suppléants4 1 2 3 19Rachida attar Gérard deprez Laetitia brogniez Olivier destrebecqMembre actif au sein de l’asbl Député européen Agricultrice Député fédéralMusique plurielle [ Ottignies ] [ Philippeville ] [ La Louvière ][ Anderlecht ]8 4 5 6Philippe monfils Sophie delettre Delphine bourgeois Bernard ClerfaytSénateur Échevine de l’Enseignement, la Famille, Échevine de l’Europe Secrétaire d’Etat à la Modernisation du Service public[ Liège ] [ Ixelles ] fédéral Finances, à la Fiscalité environnementale et la Petite Enfance, la Bibliothèque et des à la Lutte contre la fraude fiscale, adjoint au Ministre Musées [ Spa ] des Finances [ Schaerbeek ]
  • 19. les candidats de liège à la région 1 Effectifs 2 3 4 Philippe dodrimont Marcel neven Isabelle freson Bourgmestre d’Aywaille, Conseiller Député wallon, Bourgmestre de Visé Conseillère communale et Conseillère provincial et Président de la fédération provinciale d’arrondissement MR de Liège [ Visé ] [ Montegnée ] Christine defraigne 5 [ Aywaille ]20 Chef de groupe au Sénat, Députée wallon, 6 7 8 Conseillère communale, Présidente de la section MR de Liège, Avocate [ Liège ] Gilles foret Virginie firket-defrang Fabian culot Jennifer maus Conseiller communal, Chargé de relations Conseillère communale et Présidente Président des Jeunes MR, Conseiller Conseillère comunale, Responsable entreprises à la chambre de commerce de la secion MR de Neupré, Attachée communal et Conseiller provincial, du service juridique à l’UCM et industrie de Liège parlementaire Avocat [ Herstal ] [ Liège ] [ Neupré ] [ Seraing ] 9 10 11 12 13 Robert pattacini Catherine pirlet Sébastien blavier Ariane polmans Daniel bacquelaine Conseiller communal et Président Conseillère communale Conseiller communal, Technicien Echevine de la jeunesse, des affaires Bourgmestre de Chaudfontaine, Chef de de la section MR juprelle, [ Flémalle ] biomédical, Représentant commercial sociales, de la culture, du patrimoine groupe à la Chambre et Président de la Ingénieur conseil Tic [ Grâce-Hollogne ] et des classes moyennes, Inspecteur fédération MR provinciale de l’administration fiscale [ Chaudfontaine ] [ Juprelle ] [ Dahlem ]
  • 20. réinventons la wallonie Suppléants1 2 3 4 5 Laurent burton Laura iker Thomas cialone Viviane dessart Ann LECLERCQ- Echevin de Chaudfontaine, Responsable de la communication du MR Bourgmestre d’Esneux, Assistante de direction SPGE Echevin de la Culture, sport et tourisme, Collaborateur parlementaire Echevine du Développement économique, du Commerce, du Tourisme et des Travaux BOSSCHEM Violoniste [ Chaudfontaine ] [ Esneux ] [ Ans ] subsidiés [ Visé ] [ Blegny ]6 7 8 9 10 21 Marie-Christine Daniel naveau Sabine nandrin Maxime bourlet Josée lejeune dupuis-petit Technologue de laboratoire spécialisée Conseiller CPAS, Pensionné Institutrice Conseiller communal, Étudiant Députée fédérale, Conseillère communale [ Soumagne ] [ Sprimont ] en Sciences politique [ Fléron ] en anatomopathologie [ Awans ] [ Oupeye ]11 12 13 Olivier hamal Ann chevalier Didier reynders Député fédéral, Conseiller communal, Députée provinciale Président du MR Avocat [ Liège ] [ Liège ] [ Liège ]
  • 21. MR pour les 5 ans à venir à la Région Wallonne tant de mal au Forem, dans les logements et la Communauté Française. sociaux ou dans les hôpitaux publics. En Région Wallonne, les défis restent nombreux : Le MR veut lier l’enseignement, la formation malgré les millions d’euros galvaudés en et l’emploi, l’entreprise avec le respect de “comm” inutiles par le Gouvernement actuel PS- l’environnement. N’oublions jamais que la CDH pour nous abuser, la Wallonie reste, hélas, sauvegarde de notre Planète Bleue repose sur la toujours à la traîne. Ainsi, le taux de chômage responsabilité de chacun, sur notre intelligence est catastrophique, en particulier chez les jeunes et notre créativité. De nombreux emplois sont (27 % dans notre Région). Son niveau de vie à portée de main : nous en avons besoin afin est inférieur à la moyenne des trois régions de préserver notre cadre de vie. européennes de tradition industrielle (RETI) les Le MR veut rassembler toutes les énergies et les plus pauvres. Tout cela, faute d’aider ceux qui faire travailler ensemble pour le redressement22 veulent entreprendre. de la Wallonie. C’est ensemble que nous En Communauté Française, c’est toute la parviendrons à créer une société dynamique filière de l’enseignement qui a besoin d’air et et plus solidaire, une société où tous les groupes d’autonomie. Faisons confiance aux enseignants sociaux vivent en harmonie les uns avec les et aux directeurs d’école. Aidons nos enfants autres et où chacun trouve sa place, son Bonjour, à acquérir parfaitement les savoirs de base. épanouissement, sa dignité et son bonheur. Le 7 juin prochain, nous irons tous voter pour Apprenons leur que “l’on n’a rien sans rien”. La Wallonie a besoin des idées, de l’engagement, rendre à la Wallonie son dynamisme. Nous Que proposons-nous ? de la sincérité du Mouvement Réformateur. Elle devons lui insuffler une énergie nouvelle, un Rendons l’esprit de liberté et la volonté a besoin de chacun d’entre nous. grand vent de réformes et un élan de modernité. d’entreprendre à chacun. Augmentons Un seul parti incarne ce changement : le significativement le nombre de places en Mouvement Réformateur. crèche. Revalorisons l’enseignement technique Pour relever ces défis dans l’arrondissement de et professionnel. Luttons contre la violence à Liège, j’ai l’honneur de mener la liste du MR. Je l’école et supprimons le décret inscriptions. serai aidée dans cette tâche par 12 candidats Faisons rayonner les atouts culturels de Liège, Christine defraigne effectifs et 13 suppléants dont notre Président seule véritable capitale culturelle. Enfin, 1ère effective Didier REYNDERS. Ils porteront le programme du réformons la gouvernance publique qui a fait
  • 22. EffectifsLes candidats pour Liège 1 Christine defraigne 2 Philippe dodrimont 3 Marcel neven 4 Isabelle freson 5 Gilles foret 6 Virginie firket-defrang 7 fabian culot 8 jennifer maus 9 Robert pattacini 10 Catherine pirlet 11 Sébastien blavier 12 Ariane polmans 23 13 Daniel bacquelaine Suppléants 1 laurent burton 2 laura iker 3 thomas cialone 4 Viviane dessart 5 Ann leclercq-bosschem Comment voter ? 6 marie-Christine dupuis-petit Votez pour plusieurs candidats effectifs et suppléants 7 daniel naveau de la liste MR : votre voix compte pleine 8 sabine nandrin et entière pour chacun d’eux. 9 maxime bourlet 10 josée lejeune 11 olivier hamal 12 ann chevalier 13 didier reynders Réinventons la wallonie
  • 23. Réinventons l’avenir Cov 4 patchwork propositions pour réinventer l’avenir Version Liège www.reinventons.be Imprimé électoral | Elections régionales et européennes du 7 juin 2009 | Editeur responsable : Didier Reynders, Av. de la Toison d’Or, 84-86 à 1060 Bruxelles | Ne pas jeter sur la voie publique Imprimé sur papier respectueux de l’environnement

×