5. verbo tonal communication_corps_phonation

1,047 views
904 views

Published on

L'importance du corps et du geste dans la perception et la production des sons de parole dans la perspective de la méthode verbo tonale de correction phonétique appliquée au français langue étrangère FLE. Le geste est un fait culturel important dans les comportements non verbaux. Un son est toujours le produit d'un mouvement. Le geste aide à corriger des éléments segmentaux ou prosodiques erronés.

Published in: Education
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,047
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
35
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

5. verbo tonal communication_corps_phonation

  1. 1. Michel BILLIÈRES LA PHONÉTIQUE CORRECTIVE PAR LE SYSTÈME VERBO-TONAL Site web de référence: http://w3.uohprod.univ-tlse2.fr/UOH-PHONETIQUE-FLE/ Communication corps et phonation
  2. 2. langue communication culture
  3. 3. La relation parole / mouvement LANGAGE = SUPRA-SYSTÈME système VERBAL  morphologie  lexique  syntaxe système VOCAL  prosodie  vocalisations Influence de l’interlocuteur système GESTUEL  gestes  mimiques  postures
  4. 4. La relation parole / mouvement La parole, c’est du mouvement production spontanée de gestes para-verbaux ils suivent naturellement l’organisation temporelle du langage
  5. 5. La relation parole / mouvement REDONDANCE CONTRADICTION ou DIFFÉRENCIATION ÉLARGISSEMENT du cadre de l’interaction REMPLISSAGE ou EXPLICATION des silences ORGANISATION ou RÉGULATION des échanges verbaux EXPRESSION MOTRICE des émotions et des sentiments suscités par le message verbal
  6. 6. La relation parole / mouvement La parole, c’est du mouvement micro motricité Rapports naturels entre et macro motricité
  7. 7. La relation parole / mouvement La micro motricité
  8. 8. La relation parole / mouvement La micro motricité
  9. 9. La relation parole / mouvement La macro motricité
  10. 10. La relation parole / mouvement "La façon de prononcer est un langage phono-gestuel. Les organes de la parole gesticulent à l'instar des mains, des bras, du corps. Ce qui distingue le langage phono-gestuel des gestes visibles, c'est leur dimension réduite d'une part, et leur intégration parfaite à la parole non gestuelle d'autre part. Ils nous échappent non parce qu'ils échappent à l'oeil nu, mais parce qu'ils sont convertis, masqués, par les mots qu'ils véhiculent" (Fónagy, 1990, 71)
  11. 11. La relation parole / mouvement « La dépendance vis-à-vis des schémas rythmico-mélodiques maternels est d'autant plus forte qu'elle trouve un enracinement en profondeur dans le système kinésique (gestuel) de la culture du sujet apprenant. En effet, il existe bien un système kinésique qui structure les interactions sociales et dans lequel tous les membres d'une même communauté peuvent se reconnaître" […] C'est dans les relations émotionnelles inconscientes ou semi-conscientes induites par les dérogations aux codes kinésique et proxémique en usage dans l'univers socioculturel de l'apprenant que réside l'explication de nombreuses difficultés à intégrer les caractéristiques audio-phonatoires et rythmico-mélodiques d'une langue étrangère » (Intravaia, 1993)
  12. 12. Explication de la la relation parole / mouvement  données ontogénétiques  cri du bébé: mouvement - musculaire - inconscient - mécanique - réflexe  stades du babillage et de la lallation : intensité et mélodie de la voix = résultat des mouvements du corps tout entier, à un certain degré de force et de rythme  puis, développement progressif de la motricité  la parole se localise dans une zone plus restreinte  mais la parole dépend toujours de l'état du corps tout entier
  13. 13. Explication de la la relation parole / mouvement  données phylogénétiques  théories gestualistes sur l'origine et l'évolution du langage 1ers hommes + gestualisants que vocalisants gestuelle buccale  passage à la parole gestes sémantiques = 1ers symboles des concepts  observation de l’acquisition de la parole chez l’enfant - utilise un geste pour désigner un objet - pendant un certain temps, utilise ensemble le geste et le mot - puis, laisse tomber le geste au profit du mot
  14. 14. La relation parole / mouvement Un classement des gestes quasi linguistiques phonogènes paraverbaux gestes syllinguistiques coverbaux communicatifs expressifs illustratifs phatiques synchronisateurs régulateurs
  15. 15. Mouvement, geste et phonation  le geste est une aide à l’encodage verbal Il nous aide à penser  le rythme apparaît avent le texte  l’activité gestuelle du locuteur - n’est pas une activité secondaire ou décorative - est une activité structurante o facilitant la planification discursive (cognition) o facilitant le déroulement de l’échange (interaction)  le mouvement permanent de la parole est - marqué dans l’organisation discursive - donné par le rythme et l’intonation
  16. 16. Mouvement, geste et phonation  LE = acquisition de mécanismes d’une nouvelle organisation - discursive - corporelle - rythmique - mélodique  le rythme gestuel Il permet à l’élève d’incorporer la trace d’une organisation discursive : en suivant la mélodie, il va ancrer et mémoriser des structures gestuelles = supports des formes parlées  travailler sur la phrase intonative = travailler sur la phrase gestuelle en tant que succession de mouvements  prise de conscience des phénomènes corporels liés à l’accentuation de la parole  mouvement associé à la parole = outil mnémotechnique: on peut moduler la production orale, sur le plan rythmique et expressif en agissant sur le comportement gestuel
  17. 17. Corps, culture et phonation  L’homme communique au moyen de la culture « la culture, c’est tout ce qu’il faut savoir pour être membre » (Goodenough, 1957) « la culture est l’ensemble des codes symboliques qui permettent la communication et l’échange à l’intérieur d’une société » (Levy Srauss) la culture, ça s’incorpore
  18. 18. Corps, culture et phonation  Culture et macro-motricité kinésique mimique proxémique  Culture et micro-motricité niveau des phonèmes niveau de la prosodie
  19. 19. Calbris, Montredon, 1982
  20. 20. Corps, culture et phonation
  21. 21. Corps, culture et phonation Calbris, Montredon, 1984
  22. 22. Corps, culture et phonation
  23. 23. L’importance des facteurs psycho-affectifs  dans la communication Émotions: expériences à forte empreinte socioculturelle, avec un côté public devenant manifeste lors de l’interaction Les émotions sont doublement interactives : - elles acquièrent une réalité sociale dans l’interaction - leur élaboration se fait de manière interactive L’affectivité troue son origine dans les expressions somatiques et gestuelles qui - accompagnent les différents types d’émotions - constituent les éléments primitifs de la communication
  24. 24. L’importance des facteurs psycho-affectifs Cosnier
  25. 25. L’importance des facteurs psycho-affectifs  Dans la constitution de l’expérience de l’individu Le sens passe par les sens L’homme est sensitif avant d’être cognitif Le système sensoriel se compose - des 5 sens: extéroception - de nos sensations internes: proprioception • système vestibulaire: oreille interne • système kinesthésique: muscles, tendons • système viscéral: sensations organes internes
  26. 26. L’importance des facteurs psycho-affectifs  Un double univers informationnel le système sensori-moteur - joue un rôle décisif à chaque étape de notre appréhension de l'environnement - les processus moteurs, au travers d'activités musculaires déclenchées en contiguïté temporelle, permettent de combiner au sein d'un système unique des niveaux d'informations différentes le système cognitivo-conceptuel - n’a ni la puissance ni la rapidité pour traiter toute cette masse d’informations motrices - a peu à peu doté le sujet, à travers ses tractations avec l'environnement physique et social, de moyens de plus en plus sophistiqués lui permettant d'articuler son expérience - le sujet devient progressivement capable de différencier les parties composantes et d'organiser conceptuellement et logiquement les réseaux de relations entre ces parties
  27. 27. L’importance des facteurs psycho-affectifs système cognitivo-conceptuel système sensori-moteur
  28. 28. L’importance des facteurs psycho-affectifs  dans la correction phonétique crible psychologique crible phonologique

×