Agilité et modèles de changement Agile Tour Lille 2011

  • 464 views
Uploaded on

Présentation données lors d'Agile Tour Lille 2011

Présentation données lors d'Agile Tour Lille 2011

More in: Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
464
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
5
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. @octomga mga@octo.com Agilité etmodèle du changement
  • 2. ThinkBIG Start small Deliver Quickly L’agilité c’est bien 2
  • 3. Tout le monde le dit Tout le monde le dit© OCTO 2011 3
  • 4. Alors cest partie !© OCTO 2011 Alors c’est partie ! 4
  • 5. Lagilité vue par le coachL’agilité vue par le coach© OCTO 2011 5
  • 6. Lagilité vue par votre client Ca ne marchera jamais iciOui, mais … On a déjà Essayé … Trop cher …L’agilité vue par votre client © OCTO 2011 6
  • 7. Délais Agile ? Contrôle Coût Qualité Time to MarketL’agilité dans le contexte de votre client © OCTO 2011 7
  • 8. Ce que vous aimeriez voir © OCTO 2011 8
  • 9. © OCTO 2011 Ce qui arrive plutôt 9
  • 10. Les pièges « La fin justifie les moyens ! » « La foire » « Chez moi c’est tout ou rien ! » « La dramaturgie » « I’msodoomed !! » « La conversation permanente »© OCTO 2011 10
  • 11. Au fait ! Pour faire … Quoi ?« La fin justifie les moyens » © OCTO 2011 11
  • 12. Cadrage dintervention En quoi je peux vous aider ? Quel est l’enjeu Qu’est-ce que pour vous ? vous avez déjà Sur quel objectif essayer ? souhaitez-vousComment pourriez travailler ? vous faire A quel rythme ? autrement ? A quel tarif ? « L’art de coacher » Pierre Blanc- © OCTO 2011 Sahnoun 12
  • 13. Cadrage dintervention: Exemple Contexte  Premier projet en agile Enjeux  Time-to-market fort  Échéance dans deux mois  Application mobile inédite© OCTO 2011 13
  • 14. Cadrage dintervention: Exemple Résultats attendus  Le métier fait « Waou » en voyant le produit réalisé  Le Product Owner est autonome  On sait si oui ou non les pratiques agiles marchent chez nous Plan d’actions  Ateliers vision produit (Product Box) et Story Map  Ateliers Définition des rôles et anatomie d’une itération  Travail individuel avec le PO pour démarrer le backlog  Régulation toutes les 2 semaines  Animation bilan / planning game / rétrospective© OCTO 2011 14
  • 15. Cadrage dintervention Quel est votre cadre d’intervention ? Dans quel objectif ? Avez-vous un plan d’action ? Est-il connu de votre équipe ? Si vous avez répondu non, je vous recommande de redéfinir votre cadre d’intervention avec vos clients, soit sous la forme d’un atelier de 2h, soit par le biais d’entretiens individuels (30mn chacun) Parlez en à d’autres coaches© OCTO 2011 15
  • 16. © OCTO 2011 « La Foire » 16
  • 17. © OCTO 2011 Vision partagée 17
  • 18. © OCTO 2011 Exemple 18
  • 19. © OCTO 2011 Vision produit 19
  • 20. Vision produit Faire un atelier « Product Box » pour démarrer votre nouveau projet Etapes Durée Présentation des participants 5 mn Intention : « « Construire la vision du produit, en réalisant une boite 5 mn du produit que l’on ferait pour le vendre » Echauffement 10 mn 1ere itération 20 mn Présentation du résultat et débrief 10 mn 2ème itération 20 mn Présentation du résultat et débrief 10 mn 3ème itération 20 mn Présentation du résultat et débrief 10 mn© OCTO 2011 20
  • 21. « Chez moi c’est tout ou rien »
  • 22. Idée transformatrice Ancien Statu quo Chaos Apprentissage Nouveau Statu quoUn changement ça prend du temps
  • 23. Leader Feedbacksressources Résultats Systèmealéatoire Autres Approche systémique
  • 24. Exemple : approche systémique Premier palier d’appropriation  Formations  Ateliers pour définir la Story map et la roadmap du produit  Mise en place du backlog, du chiffrage et de la priorisation  Feedback Deuxième palier  Mise en place du cycle itératif  Équipe MOE co-localisée  Mise en place des différentes réunions (Planification de l’itération, Découpage en tâches, Synchronisation quotidienne, Bilan, Rétrospective)  Mise en place des premiers éléments du management visuel (Taskboard (à faire / en cours / fini), définition du « fini-fini »)  Premier pas dans le binômage  Feedback Troisième palier  Mise en place d’une démarche de développement piloté par les tests  Premiers indicateurs (Burndownchart, Vélocité)  Intégration des nouveaux participants sur le projet ! Feedback Quatrième palier  …© OCTO 2011 24
  • 25. Approche systémique Reboucler avec le cadre de votre intervention  Où en êtes vous de votre plan d’action ? Quels feedbacks avez vous récupéré ? Allez en chercher par le biais d’entretiens individuels (10 mn avec chacun pour préparer votre rétrospective d’itération)© OCTO 2011 25
  • 26. © OCTO 2011 « La dramaturgie » 26
  • 27. « Quality Software Management Vol 3 » Gerald Weinberg Les Soi autres Le contexteCongruence et incongruence
  • 28. Congruence et incongruence Reconnaître l’incongruence en soi Quatre émotions de base  Joie, Colère, Tristesse et Peur  Quelle émotion m’est la plus familière ? Celle avec qui je vis le plus souvent ?  Laquelle m’est la plus étrangère ? Celle que je ne connais pas ou peu ?  Et les deux autres qui restent ? Comment je vis avec ?  Et pour chacune d’elles : Ca se passe comment dans mon corps ? Quelle sensation ?© OCTO 2011 28
  • 29. © OCTO 2011 « I’msodoomed » 29
  • 30. Paradoxe et résolution de problème
  • 31. Problème  Premiers développements  Solutions ! Ca marche  Prenons une solution déjà utilisé  « Plus de la même chose »  Situation d’échec  Crise …© OCTO 2011 31
  • 32. Exemple de résolution de problème « On a des difficultés pour tester mais on a toujours utilisé des frameworks pour corriger nos problèmes, alors on teste avec des frameworks de mocks » « Plus je mock, plus le code de mes tests sont complexes » « Plus le code des tests sont complexes, plus j’ai des difficultés à tester » « Plus j’ai des difficultés pour tester, plus j’utilise des frameworks … » Dans ce cas, essayons de tester avec moins de frameworks PcRessourcepcRessource = new PcRessource() { @Override protected URI createURI(RegistredPcpcToRegister) { try { return new URI(""); } catch (URISyntaxException e) { throw new RuntimeException(e); } } };© OCTO 2011 32
  • 33. Vélocité On corrige beaucoup de bugs Augmentation du pendant l’itération rythme Retour à un rythme soutenable Première étape : Deuxième étape : Ralentir et arrêter d’accumuler de la Diminution de la dette dette technique et apports de plus de valeur métier Temps Faire moins de la même chose
  • 34. « La conversation permanente »© OCTO 2011 34
  • 35. CoreProtocols
  • 36. Core Protocols Compter le nombre de « oui, mais » dans une réunion, au bout de trois lancer une proposition activable Transmetter le détail du « perfection game » et du « decider » au champion de l’agile de l’équipe que vous accompagnez© OCTO 2011 36
  • 37. Pour finir « La fin justifie les moyens ! » : Cadrage d’intervention « La foire » : Vision partagée et vision produit « Chez moi c’est tout ou rien ! » : Approche systémique « La dramaturgie » : Respect de soi, des autres, du contexte « I’msodoomed !! » : Résolution de problèmes plus de ce qui marche et moins de ce qui ne marche pas « La conversation permanente » : Coreprotocols© OCTO 2011 37
  • 38. © OCTO 2011 38