Bulletin des partenaires janvier 2014
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Bulletin des partenaires janvier 2014

on

  • 377 views

Bulletin des partenaires de la MRC Memphrémagog oeuvrant pour les saines habitudes de vie pour les enfants et leurs parents. Activités physiques et saine alimentation.

Bulletin des partenaires de la MRC Memphrémagog oeuvrant pour les saines habitudes de vie pour les enfants et leurs parents. Activités physiques et saine alimentation.

Statistics

Views

Total Views
377
Views on SlideShare
376
Embed Views
1

Actions

Likes
0
Downloads
2
Comments
0

1 Embed 1

http://memenmouv.wordpress.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Bulletin des partenaires janvier 2014 Bulletin des partenaires janvier 2014 Document Transcript

  • M E M P R É E N M O U V E M E N T & L E S PA R T E N A I R E S P O U R L A P E T I T E E N FA N C E Bulletin des Partenaires Sommaire : Édition n°16- janvier 2014 Ça se passe chez nous! - Arrimages...suite Première complétée avec succès Une journée de formation .... Plaisir d’hiver 2 3 4 4 Saviez-vous que? - La petite enfance s’est joint à... 5 Liens et infos - Bien Manger, Bien Bouger 6 Rédaction Denis Delbois — coordonateur-adjoint Isabelle Mercieca — coordonateur MeM Joël Bolduc — coordonateur PPEM Marie-Josée Cotnoir — conseillère ressource Contact Memphré en Mouvement 120, rue Bellevue Magog J1X 3H2 Tél. : 819 446 5005 Memphre@regroupement.quebec enforme.org Deniscoordoadjoint@me.com Twitter : @MemenMouvement www.facebook.com/ MemphreEnMouvement Partenaires pour la Petite Enfance Memphrémagog 55, rue Cabana Magog J1X 2C4 Tél. : 819 847 3034 Coordo.cal@gmail.com wwww.granddemain.com Bulletin des Partenaires , janvier 2014 1
  • M E M P R É E N M O U V E M E N T & L E S PA R T E N A I R E S P O U R L A P E T I T E E N FA N C E L’outil de La Roue de Médecine Ça se passe chez nous! La Roue de Médecine est un ancien symbole utilisé dans toutes les cultures autochtones comme un lieu d’’énergie et de guérison, d’apprentissage et de compréhension (Bopp, Bopp, Brown et Lane, 1985). L’apprentissage de la Roue de la Médecine a été préservé de génération en génération grâce à la tradition orale quand l’expression de la spiritualité était « mise hors la loi ». Cet apprentissage est maintenant révélé et rendu accessible à plusieurs nations, croyances, races et groupes comme guide pour le bénéfice de l’humanité dans ce qui est connu sous le nom de « temps des guerriers arc-en-ciel » (Meadows, 1991, p. xvii). Dans les traditions autochtones, la notion de « médecine » désigne le pouvoir personnel, l’unité et le savoir. La Roue de la Médecine est un outil de navigation qui aide les personnes à découvrir leur pouvoir personnel (Meadows, 1991, 1996). C’est « une carte ou un cadre pour la découverte » (Meadows, 1991, p. xix) qui peut être utilisé de plusieurs façons : pour se voir soimême, pour voir la société ou les organismes, ou pour approfondir la compréhension de tout aspect de la vie et du monde avoisinant. L’emplacement des apprentissages sur la Roue de la Médecine varie chez les auteurs et les les « règle » de 0/5 ans… nous pour utiliser différentes spécifique à adopter ARRIMAAAAAGES…Roue de traditions. Il n’y a pas deenfantsoude croyanceplanifieronsréalisons les la la Médecine. Les plans annuels… cet outil et les apprentissages qui s’y gens sont invités à utiliser et l’an prochain rattachent de la manière qui leur convient le mieux et qui répond le mieux et leurs besoins individuels (Meadows, 1991).dès février! Hey Ho» Hey Ho, on se met au « The Medicine Wheel Tool (Williams et Williams, 2005) est suite… une interprétation et une application de la Roue de la Médecine et s’inspire grandement du boulot! travail d’Angeles Arrien (1993), un anthropologiste transculturel. Vous avez été consultés et vous approuvez! Récemment les documents relatifs au mode de gouvernance temporaire et aux règles de fonctionnement pour l’année 2013/2014, ont circulé dans vos boîtes courriel. En effet, l’assemblée ne pouvant être tenue, le comité de Toutefois, les 2 prochaines L’outil de la Roue de la Médecine est un cadre simple assemblées sontfaçon holistique un Au permettant de regarder de maintenues. individu, organisme menuun Nord, Est, Sud un Ouest dansquatre la de celle ou et projet. l’état de d’avril : Les cette directions : application représentent le leadership, la situation pour le nouveau vision, la communauté et la gestion. Cela nous rappelle qu’il y a regroupement, ainsi que l’adoption quatre aspects en nous, ou dans la situation, qui doivent être examinés de façon égale afin des planificationset coll., 1984). d’atteindre et des budgets. la santé et l’équilibre (Bopp La raison d’être se trouve au centre de l’outil. C’est le point de Quand à celle d’octobre, elle sera départ pour utiliser l’outil. La raison d’être nous invite consacrée à la constitutionetformelle à accéder à notre source la plus profonde intérieure et de révéler notre pourquoi ». L’étape suivante est du nouveau «regroupement, le sens d’aller vers le nord ou le leadership puis, dans des aiguilles d’une montre, autour de la roue à travers notamment la gouvernance et le la vision, la communauté, la gestion. Le leadership fonctionnementregarde ce que nous faisons nous demande de réfléchir sur notre capacité à atteindre le but. Il pour la mise en en tant que leaders, comment nous le faisons, et, le plus important, la condition intérieure du ou des leaders, y compris leur volonté à atteindre le but. La vision aide à exprimer l’avenir que « Hey Ho Hey Ho, on se met au boulot» www.groupecourage.com Author: Courage Group International Resource #: MWF100 coordination a choisit de vous consulter « électroniquement » dans un 1er temps. 9 personnes ont répondu, et 2 d’entre elles ont besoin d’éclaircissements. Même si la majorité l’emporte, nous allons vous faire un suivi, c’est sûr! Alors n’hésitez pas à appeler Isabelle ou Joël pour avoir réponse à vos questions! Nous sommes donc partis avec ce nouveau fonctionnement pour l’année de transition. C’est un beau test, puisque nous expérimentons tout cela en procédant à la démarche de planification stratégique pour 2 www.genuinecontact.net œuvre des plans d’action pour les 3 années à venir. Si des questions persistent, des préoccupations ou des commentaires vous trottent dans la tête : contactez Isabelle ou Joël, il nous fera plaisir de vous éclairer, ou de faire part de vos pensées au comité de coordination! Bulletin des Partenaires, Octobre 2013
  • M E M P H R É E N M O U V E M E N T Ça se passe chez nous! Enfin, en ce qui concerne les constats sur la communauté, la construction du lien de confiance entre les organisations et les parents, ainsi qu’entre les parents d’une même communauté, semble constituer une priorité pour l’ensemble Le 14 novembre dernier, plus de trente des partenaires. Ce constat a été appuyé par partenaires de notre Regroupement étaient d’autres constats, tels que : réunis pour échanger leurs observations sur les - Les parents ont besoin d’être accueillis sans jeunes enfants, leur famille et leur communauté. jugement et reconnus dans l’état dans lequel ils Selon les commentaires des participants, la arrivent; rencontre fut très appréciée, autant pour les - Plusieurs parents ne viennent pas vers les discussions que l’opportunité de réseautage services, dont les familles vulnérables et les entre les partenaires. familles anglophones; - Beaucoup de familles Concrètement, la vivent de l’isolement, le rencontre a permis « Concrètement, la rencontre a cocon familial est fermé à de cibler 7 constats la communauté, peu permis de cibler 7 constats importants. d’ouverture au voisinage. Pour les enfants, 4 Planif 0-5ans : Une première étape complétée avec succés. importants ..» constats ont particulièrement émergé : 1) les retards langagiers plus fréquents; 2) le développement des compétences sociales et affectives est plus difficile; 3) l’augmentation de l’anxiété; 4) le manque de routine stable (sommeil, repas équilibré, jouer à l’extérieur). La prochaine rencontre de planification, prévue le 19 décembre, sera le moment de finaliser le choix de nos priorités pour les 3 prochaines années. Nous retiendrons alors un constat par système (enfant, famille et communauté). Ensuite, nous nous fixerons un objectif pour chacun des constats priorisés. Ces objectifs orienteront les actions à mener auprès des enfants et des familles dans chacun de nos milieux. Bref, pas à pas, ensemble, nous nous approchons de l’élaboration finale de notre plan d’action collectif, dont le dépôt final à Avenir d’Enfants se fera le 15 avril 2014. Pour les familles, 2 constats ont été retenus : 1) le besoin des parents d’acquérir des connaissances de base sur le développement de l’enfant et; 2) le défi des parents vulnérables à subvenir aux besoins de base de la famille. Bulletin des Partenaires MeM, Juin 2012 Joël Bolduc Coordonnateur Partenaires pour la petite enfance de Memphrémagog 3
  • M E M P R É E N M O U V E M E N T & L E S PA R T E N A I R E S P O U R L A P E T I T E E N FA N C E Ça se passe chez nous! Ça se passe chez nous! Une journée de formation en éducation motrice au préscolaire Grâce au partenariat entre la commission scolaire des Sommets, les 3 regroupements locaux de partenaires (Memphré en Mouvement, Val en Forme et Vita-Sources) et l’Université de Sherbrooke (Faculté d’éducation physique et à la santé), une réédition enrichie de la première formation offerte en octobre 2011, s’est concrétisée le 6 décembre dernier. Ce sont plus de 40 participants des classes de maternelle, de pré-maternelle et de Passe-Partout qui ont reçu un horaire personnalisé leur permettant de vivre une conférence d’ouverture et 4 ateliers de leur choix. Les ateliers ont permis d’être sensibilisé ou d’approfondir des façons de faire, pour démystifier le domaine physique « ..plus de 40 participants (...) ont reçu un horaire personnalisé...» et moteur et faire bouger, au quotidien, les enfants de 4 et 5 ans. Que ce soit dans la réalisation d’un coin motricité en classe, en animant des jeux à l’extérieur, en jumelant des activités de motricité à des activités de lecture, en tenant compte des besoins particuliers de certains enfants, les participants ont partagé leurs expériences et découvert de nouvelles ressources. Ce ne sont là que quelques exemples des 9 ateliers proposés afin de les soutenir dans leur travail auprès des petits. Merci à la C.S. des Sommets, aux 2 autres regroupements, à l’Université de Sherbrooke ainsi qu’au personnel de l’école secondaire du Tournesol. Une mention spéciale à la Coop alimentaire de l’école, qui en plus d’offrir des repas généreux et délicieux, est grandement impliquée dans les choix santé et la réussite des élèves! Bulletin des Partenaires, janvier 2014 Plaisirs d’hiver – édition 2014 Cette année encore, plusieurs municipalités jouent le jeu : offrir des activités extérieures hivernales et familiales, pour encourager les citoyens à bouger et à se rencontrer dehors, quelque soit la température! Les dates à retenir : 25 janvier : Eastman (avec zone WIXX) 1, 2, 8, 9, 15 et 16 février : Magog 7, 8, 9 février : Ayer’s Cliff 8 février : Austin / Hatley / Stanstead (avec zone WIXX à Stanstead) 9 février : Canton de Haltey 15 février : North Hatley / Canton de Potton (avec zone WIXX à Potton) 22 février : Canton de Potton / Ste Catherine de Haltey. Bravo à chacune de ces municipalités qui s’engagent pour la santé de leur population! Et aucune excuse : RDV dehors pour ces 5 fins de semaine… et plus! 4
  • M E M P R É E N M O U V E M E N T & L E S PA R T E N A I R E S P O U R L A P E T I T E E N FA N C E Saviez-vous que? La petite enfance s’est jointe aux Grandes rencontres sur la persévérance scolaire J’ai  eu  la  chance  de  par/ciper  aux  Grandes  rencontres  sur  la   persévérance  scolaire  (GRPS)  qui  se  tenait  du  4  au  6  novembre   2013.  Ce  colloque  a  réuni  près  de  1400  par/cipants  des  milieux   scolaire,  poli/que,  communautaire,  ins/tu/onnel  et  des  affaires!   Une  première  ceLe  année,  la  pe/te  enfance  était  également   invitée!    C ’est  un  grand  pas,  car  nous  le  savons,  la  prépara/on   scolaire  commence  bien  avant  l’école!  En  effet,  Avenir  d’enfants   s’est  joint  à  l’organisa/on  de  ce  colloque  important.  Félicita/ons! Je   re/re  beaucoup   de  bénéfices  des   ateliers   auxquels   j’ai  par/cipé   et  j’ai  envie  de  vous  partager  une  par/e  de  ce  colloque.  Je  vous  les   en   présente   vrac.  Vous   verrez  qu’il   y  avait   une   très   grande  qualité   de  conférenciers. CE  QU’ILS  ONT  DIT…  : 1.  Sur  le  lien  d’a.achement  des  pères  (Francine  de  Mon/gny,  UQO) Selon   une   étude,   lorsque   le   père   s’engage   tôt   dans   son   rôle   parental,  il  par/cipe  davantage  aux  soins  et  à  l’éduca/on  de   l’enfant   tout   au   long   de   sa   vie.   De   plus,   il   demeure   engagé   en   cas   de   sépara/on.   Enfin,   l’aLachement   sécurisant   du   père   augmente,   entre  autres,  le  développement  affec/f  de  l’enfant  et   son   ouverture   face  au  monde.  Un   site  Web   intéressant  :  Ini6a6ve  amis   des  pères:   hLp://iap.uqo.ca/ 3.   Sur   la   rela9on   enseignante/élève/parents   (Germain   Duclos,   psychoéducateur  et  orthopédagogue) Les  enseignantes  voient   devant   eux  des  élèves,  mais   les   enfants  ne   sont  pas  tous  des  élèves.  L’enseignante   doit  voir  les   enfants  derrière   les   élèves.   Pour   le   parent,   avant   d’accepter   l’enseignante   de   son   enfant   comme   professionnelle,  il   doit   l’accepter   comme   personne.   De   là   l’importance   du   savoir-­‐être   de   l’enseignante   et   de   tout   intervenant  qui  travaille  avec  la  famille. 4.  Sur  la  communica9on  avec  les  parents  (Geneviève  Bélisle,   Associa/on  québécoise  des  centres  de  la  pe/te  enfance) En   CPE,  il  est   essen/el   de  redonner   le   contrôle   parental   au   départ   de  l’enfant  pour  la  maison   en   faisant  un  retour  avec  les  parents  sur   la  journée  de  leur  enfant.  Afin   d’assurer  une  bonne  communica/on   avec   les   parents,   il   est   per/nent   de   leur   demander   en   début   d’année  de  quelles  façons  ils   souhaitent  que  l’on   communique  avec   eux.   Madame   Bélisle   a   également   souligné   que   les   services   de   garde   ne  devraient   plus  être  vus  comme  un  service  à   la  concilia/on   famille-­‐travail,  mais   plutôt   à   un   service  pour   le   développement   de   l’enfant. Je   termine   cet   ar9cle   en   vous   proposant   une   vidéo   intéressante   sur   les   capacités   phénoménales   d'appren/ssage   des   bébés   en   expliquant   les   moments   cruciaux   où   l’enfant   est   disponible   à   l’appren/ssage.   Vous   la   retrouverez   à   ceLe   adresse   :   hLp:// youtu.be/ams43i_m0rg Marie-­‐Josée  Cotnoir  Ps.éd. Conseillère  ressource  en  développement  de  l’enfant Partenaires  pour  la  pe/te  enfance  Memphrémagog 2.  Sur  l’a.achement  sécuritaire  (George  Tarabulsy,  Université  Laval) La   sécurité   se   définit,   entre   autres,   par   l’enfant   qui   sait   que   l’on   veille   sur   lui,  que   quelqu’un   est   là   pour   lui,     qu’il   n’est   pas   seul   à   décider.   Le   développement   de   l’autonomie   passe   d’abord   par   la   dépendance   d’un   enfant   à   son   parent.   Aussi,   les   1ères   rela/ons   cons/tuent  la  base  de  la  façon  dont  l’enfant   va  construire   les  autres   rela/ons  tout  au  long  de  sa  vie.   Bulletin des Partenaires, janvier 2014 5
  • M E M P R É E N M O U V E M E N T & L E S PA R T E N A I R E S P O U R L A P E T I T E E N FA N C E Liens et infos Vous retrouverez ici des liens et des informations que nous avons glané ça et là pour vous. Ils nous semblent très intéressants pour vous. Bonne découverte! Bien Manger Bien Bouger (BMBB), le projet régional soutenu par QEF. C’est lors d’une conférence de presse, le 21 novembre dernier, qu’ont été soulignées les réalisations du projet régional pour de saines habitudes de vie en Estrie : Bien Manger Bien Bouger. Vous pouvez consulter le communiqué, la vidéo et des photos  sur le lien suivant, dans « actualités » : http:// www.santeestrie.qc.ca/ Les outils produits dans le cadre du projet sont aussi disponibles :  Les outils du CSLE pour les équipements : http:// www.csle.qc.ca/fr/coffrea-outils-enamenagement/    Et en activité physique : http://www.csle.qc.ca/fr/ coffre-a-outils-en-sport/  Et ceux de l’Agence de la Santé, soit le répertoire en loisirs et saines habitudes de vie : http:// www.bougeenestrie.ca/ estrie/fr/ Nous vous ferons signe dès que En Bref! Rappel  sur  les  réseaux  sociaux Facebook les outils du volet « Bien Manger » seront disponibles sur le site de l'Agence. Dans  la  barre  de  recherche  de  votre  navigateur  tapez   hLps://www.facebook.com/MemphreEnMouvement?ref=hl A.  Cliquez  sur  «  j’aime» B.Consultez  les  archives  et  ar/cles C.Commentez D.Partagez  avec  vos  amis E.Invitez  vos  amis  à  cliquer  «j’aime» Rédaction Denis Delbois — coordonateur-adjoint Isabelle Mercieca — coordonateur MeM Joël Bolduc — coordonateur PPEM Marie-Josée Cotnoir — conseillère ressource Contact Memphré en Mouvement 120, rue Bellevue Magog J1X 3H2 Tél. : 819 446 5005 Memphre@regroupement.quebecenforme.org Deniscoordoadjoint@me.com Twitter : @MemenMouvement www.facebook.com/MemphreEnMouvement Partenaires pour la Petite Enfance Memphrémagog 55, rue Cabana Magog J1X 2C4 Tél. : 819 847 3034 Coordo.cal@gmail.com wwww.granddemain.com Bulletin des Partenaires, janvier 2014 6