• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
Bulletin mem juin 2013
 

Bulletin mem juin 2013

on

  • 283 views

Bulletin d'information des partenaires en saines habitudes de vie de la MRC du Memphrémagog

Bulletin d'information des partenaires en saines habitudes de vie de la MRC du Memphrémagog

Statistics

Views

Total Views
283
Views on SlideShare
282
Embed Views
1

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

1 Embed 1

https://m.facebook.com&_=1372197295238 HTTP 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    Bulletin mem juin 2013 Bulletin mem juin 2013 Document Transcript

    • M E M P R É E N M O U V E M E N TBulletin des Partenaires MeM , juin 2013 1Éditorial : EngagementPour notre regroupement, et ce depuis les débuts, le discours a toujours été de prôner les Saines Habitudes de Vie (SHV),notamment par le développement d’environnements favorables à ladoption d’une saine alimentation et d’un mode de viephysiquement actif.Nos actions sont multisectorielles et veulent rejoindre les jeunes de 0 à 17 ans et leurs parents, plus particulièrement lespopulations défavorisées.Nous agissons ainsi sur toute la MRC avec les institutions de santé, éducatives, de la petite enfance, communautaires etmunicipales.Bien que ce mandat soit connu de tous (tout au moins par tous ceux qui lisent ce bulletin), il faut convenir que ces actionsde sensibilisation sont aussi menées dans dautres régions, dans dautres comités, d’autres secteurs.La sensibilisation à ladoption de comportements visant à favoriser un mode de physiquement actif et une sainealimentation, doit rejoindre toute la population.Parce que nous sommes concernés à divers niveaux, professionnel et/ou personnel, le devoir de «promotion» ne doit pas êtrele simple fait de quelques organismes. Il appartient à tous, chacun à sa mesure, d’informer et de sensibiliser aux saineshabitudes de vie.Cette sensibilisation peut être faite par une simple invitation aux réseaux sociaux comme le notre, en partageant ce bulletinà des amis, parents mais surtout en passant le mot.Cet éditorial un peu spécial a pour objectif de vous inciter à vous engager. Un engagement à diffuser à un plus grandnombre, les liens et connaissances que vous pourriez avoir en matière d’adoption de saines habitudes de vie.Cette responsabilité doit être un projet multisectoriel et collectif. Chacun, à son niveau, doit faire passer le message pouraider les décisionnaires dans l’adoption de projets visant au bien-être de tous.Donc, faites suivre!Denis Delbois Édition n°14- Juin 2013Bulletin desPartenaires
    • M E M P H R É E N M O U V E M E N T2 Bulletin des Partenaires MeM, Juin 2013Ça se passe chez nous!Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, le soleil brille et les oiseauxgazouilles....Ça se passe chez nous!Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, le soleil brille et les oiseauxgazouilles....Le  saviez-­‐vous?Du  CPE  à  l’école  -­‐  seulement  40  %  des  jeunes  sont  suffisamment  ac:fs;    -­‐  le  transport  ac:f  vers  l’école  a  baissé  de  50  %  en  moins  de  30  ans;    -­‐  un  jeune  sur  cinq  se  déplace  à  pied  ou  à  vélo  pour  se  rendre  à  l’école  ;    -­‐  plus  de  80  %  des  enfants  du  primaire  habitent  à  moins  de  1,6  km  de  leur  école;    -­‐  selon  près  de  60  %  des  jeunes,  le  transport  est  l’un  des  principaux  obstacles  à  être  ac:f  pendant  leurs  moments  de  loisir.  Pourquoi  agir?  Le  simple  changement  d’un  mode  de  vie  sédentaire  à  un  mode  de  vie  modérément  ac:f  peut  avoir  des  bienfaits  énormes  sur  la  santé  des  jeunes.  Or,  le  transport  ac:f  permet  d’augmenter  significa:vement  la  pra:que  d’ac:vités  physiques  et  de  rejoindre  des  milliers  de  jeunes  qui  ne  pra:quent  aucune  autre  forme  d’ac:vité  physique.  À  lui  seul,  il  permet  d’accroître  de  6  %  la  propor:on  de  jeunes  qui  font  suffisamment  d’ac:vité  physique.  Les  jeunes  qui  ont  recours  à  un  mode  de  transport  ac:f  sont  aussi  globalement  plus  ac:fs  que  ceux  qui  se  déplacent  en  voiture,  puisque  ces  derniers  ne  compensent  pas  leurs  périodes  d’inac:vité  en  faisant  plus  d’exercice  dans  leur  temps  libre.  En  plus  d’augmenter  l’ac:vité  physique  quo:dienne,  le  transport  ac:f  favorise  l’autonomie  et  la  socialisa:on,  deux  éléments  qui  contribuent  également  à  la  réussite  éduca:ve.  Plusieurs  facteurs  qui  influencent  les  habitudes  de  transport  ac:fPlusieurs  quar:ers  et  villes  sont  aménagés  principalement  en  fonc:on  des  déplacements  motorisés  (grands  boulevards,  rues  larges,  absence  de  troXoirs...).  Certains  jeunes  n’ont  pas  accès  à  des  installa:ons  à  des  équipements  ou  à  des  ac:vités  spor:ves,  et  d’autres  n’habitent  pas  dans  un  quar:er  propice  aux  déplacements  ac:fs.  Le  sen:ment  de  sécurité  réelle  ou  perçue,  mais  aussi  les  craintes  parentales  et  la  faible  densité  résiden:elle  peuvent  limiter  la  mobilité  des  enfants.  Autant  de  facteurs  sur  lesquels  nous  pouvons  agir  collec:vement.Un  mouvement  pour  l’aménagement  favorable  aux  déplacements  ac:fs  semble  s’amorcer  tant  dans  les  poli:ques  de  transport,  les  plans  d’urbanisme  que  dans  l’opinion  publique.  Les  modifica:ons  en  cours  de  la  Loi  sur  l’aménagement  urbain  et  la  sor:e  prochaine  d’un  plan  québécois  de  mobilité  durable  devraient  accélérer  ceXe  tendance.comment  changer  la  situa7on?Dans  les  milieux  de  vie  où  les  jeunes  passent  la  majeure  par:e  de  leur  temps,  des  changements  s’imposent  afin  de  les  soutenir  dans  leur  choix  d’adopter  des  modes  de  déplacement  ac:f.
    • M E M P H R É E N M O U V E M E N TBulletin des Partenaires MeM, Juin 2013 3Ça se passe chez nous!Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, le soleil brille et les oiseauxgazouilles....Ça se passe chez nous!Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, le soleil brille et les oiseauxgazouilles....Dans  la  communautéUn  mode  de  vie  physiquement  ac:f,  c’est  une  manière  d’être,  une  façon  de  vivre  où  l’ac:vité  physique,  sous  ses  diverses  formes,  est  valorisée  et  intégrée  au  quo:dien.  L’ac:vité  physique  d’une  personne  qui  a  un  mode  de  vie  physique-­‐  ment  ac:f  peut  être  composée  d’ac:vités  spor:-­‐  ves  et  récréa:ves,  d’ac:vités  u:litaires  et  d’ac:-­‐  vités  de  locomo:on  à  des  fins  de  transport.Au  cours  des  dernières  décennies,  des  changements  sociétaux  ont  créé  une  forte  pression  sur  notre  mode  de  vie.  Ainsi,  le  boom  technologique,  l’urbanisa:on,  la  transforma:on  de  la  famille  tradi:onnelle  et  du  travail,  le  passage  de  modes  de  transport  ac:f  (marche,  vélo)  au  transport  motorisé  (automobile,  cyclomoteur),  et  la  nature  sédentaire  de  plusieurs  formes  de  loisirs  ont  entraîné  une  diminu:on  de  l’ac:vité  physique  chez  les  jeunes.Pourquoi  agir?Parce  que  l’ac:vité  physique  est  essen:elle  au  développement  des  jeunesParce  que  le  contexte  actuel  ne  favorise  pas  un  mode  de  vie  physiquement  ac:fPlusieurs  facteurs  influencent  la  Pra:que  d’ac:vités  Physiques  des  jeunesL’aménagement  urbain,  l’u:lisa:on  partagée  des  équipements  et  des  installa:ons,  la  sécurité  et  l’accessibilité  cons:tuent  des  enjeux  pour  de  nombreuses  communautés.  De  plus,  l’encadrement  et  les  condi:ons  de  pra:que  doivent  être  appropriés  pour  que  le  jeune  vive  une  expérience  posi:ve  de  manière  à  ce  qu’il  souhaite  recommencer  encore  et  encore.  comment  changer  la  situa:on  ?Dans  les  milieux  où  les  jeunes  passent  la  majeure  par:e  de  leur  temps,  des  changements  s’imposent  afin  de  les  aider  à  adopter  et,  surtout,  à  conserver  un  mode  de  vie  physiquement  ac:f.Retrouvez  les  différents  ou:ls  qui  vous  sont  proposé  au  hXp://quebecenforme.org/ou:ls.aspx  Déjà  dans  les  bacsLe  livret  de  receXes  des  cuisines  collec:ves  Bouchée  Double!  Il  est  sor:t!  Au  coût  de  10$,  ce  livret  réunit  des  dizaines  de  receXes  d’entrées,  de  plats  principaux,  de  desserts  et  de  colla:ons.  Réalisée  en  collabora:on  par  l’équipe  des  cuisines  collec:ves,  et  par  la  nutri:onniste  du  CSSS,  ces  receXes  ont  quelques  par:cularités  très  très  intéressantes  :-­‐ Elles  sont  toutes  conformes  aux  normes  scolaires  en  terme  de  saine  alimenta:on-­‐ Elles  sont  très  faciles  à  réaliser  pour  des  enfants-­‐ Elles  se  réalisent  toutes  en  30  minutes  maximum  (certaines  en  10  minutes  seulement!)-­‐ La  plupart  d’entre  elles  se  font  avec  très  peu  de  matériel,  et  on  peut  même  en  cuisiner  au  parc!Alors  go!  Contacter  les  cuisines  collec:ves  pour  acheter  votre  livret  pour  soutenir  les  anima:ons  d’été  ou  du  service  de  garde  à  la  rentrée!Un  gros  merci  aux  cuisines  collec:ves  Bouchée  Double,  au  CSSS  Memphrémagog,  aux  partenaires  et  aux  commanditaires,  pour  ceXe  belle  contribu:on  pour  le  milieu!
    • M E M P H R É E N M O U V E M E N T4 Bulletin des Partenaires MeM, Juin 2013Ça se passe chez nous!Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, le soleil brille et les oiseauxgazouilles....Ça se passe chez nous!Tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes, le soleil brille et les oiseauxgazouilles....En février dernier, nous étionsinvités à participer à uneprésentation, dans notre MRC,portant sur les résultatsd’enquêtes reliées auxhabitudes de vie et auxcomportements des jeunes. Telque mentionné lors de cetteprésentation, les cinq bulletinsVision Santé publique reliésaux données de l’Enquête sur lasanté des jeunes du secondairesont maintenant disponibles auxadresses suivantes :Activité physique de loisirs et detransport :http://www.santeestrie.qc.ca/sante_publique/surveillance_sante_publique_evaluation/documents/bulletin-vsp_no4_avril2013.pdfHabitudes alimentaires :http://www.santeestrie.qc.ca/sante_publique/surveillance_sante_publique_evaluation/documents/bulletin-vsp_no5_avril2013.pdfPoids, apparence corporelle etactions prises concernant lepoids :http://www.santeestrie.qc.ca/sante_publique/surveillance_sante_publique_evaluation/documents/bulletin-vsp_no6_avril2013.pdfCigarette, alcool et drogues :http://www.santeestrie.qc.ca/sante_publique/surveillance_sante_publique_evaluation/documents/bulletin-vsp_no7_avril2013.pdfComportements sexuels :http://www.santeestrie.qc.ca/sante_publique/surveillance_sante_publique_evaluation/documents/bulletin-vsp_no8_avril2013.pdfPour toute question, nous vousinvitons à contacter lesresponsables des thématiques :Activité physique de loisirs et detransport : Gino Perreault (819829-3400, poste 42561)Habitudes alimentaires : GinoPerreault (819 829-3400, poste42561)Poids, apparence corporelle etactions prises concernant lepoids : Gino Perreault (819829-3400, poste 42561)Cigarette, alcool et drogues :Natalie Stronach (819 829-3400,poste 42126)Comportements sexuels : BéatricePoirier (819 829-3400, poste42558)En espérant que ces bulletinsvous seront utiles dans le cadrede votre travail! Bonne lecture!
    • M E M P H R E E N M O U V E M E N TBulletin des Partenaires MeM, Juin 2013 5Liens et infosVous retrouverez ici des liens et des informations que nous avons glané ça et là pourvous. Ils nous semblent très intéressants pour vous. Bonne découverte!Les  environnements  favorables  à  l’adop7on  de  SHVIssus  de  WMAG.CA  Saviez-­‐vous  que...  Des  études  récentes  ont  démontré  que  les  jeunes  d’aujourd’hui  pourraient  avoir  une  espérance  de  vie  plus  courte  que  celle  de  leurs  parents.  Le  grand  responsable  :  la  sédentarité!Il  ne  s’agit  pas  d’être  moralisateur,  mais  bien  d’éveiller  les  consciences  aux  effets  pernicieux  qu’engendre  le  fait  de  ne  pas  bouger...  assez.  Réduire  l’inac:vité,  c’est  permeXre  à  plus  de  gens  de  vivre  longtemps  et  en  santé.hXp://www.wmag.ca/ar:cles/bouger-­‐pour-­‐vivre-­‐1    Idée  pour  bouger  dans  les  services  de  garde:hXp://www.wmag.ca/ar:cles/relever-­‐le-­‐defi-­‐fy  Les  sen:ers  à  lhonneur...  bientôt  la  version  Estrienne!hXp://www.wmag.ca/ar:cles/10-­‐sen:ers-­‐de-­‐randonnee-­‐pedestre-­‐a-­‐essayer-­‐avec-­‐vos-­‐enfantsII. Monde  municipal«Ne  le  dites  pas  à  mon  maire,  mais  il  est  responsable  de  ma  santé...»hXp://www.veilleac:on.org/veille-­‐ac:on-­‐blogue/1290-­‐ne-­‐le-­‐dites-­‐pas-­‐a-­‐mon-­‐maire-­‐mais-­‐il-­‐est-­‐responsable-­‐de-­‐ma-­‐sante.htmlMais  aussi  :«  De  saines  habitudes  de  vie…  ça  se  cul:ve!  »  à  Val  de  Grâce  :Jardin,  ateliers  nutri:on,  dégusta:ons!!!!Un  rapport  complet…à  lire!!!Voir  ce  lien  internet  :hXp://www.croquesante.metro.ca/projects/card.fr.html?project.id=6528#topRédactionDenis Delbois — coordonateur-adjointContactMemphré en Mouvement120, rue BellevueMagog J1X 3H2Tél. : 819 446 5005Memphre@regroupement.quebecenforme.orgDeniscoordoadjoint@me.comTwitter : @MemenMouvementwww.facebook.com/MemphreEnMouvementEn Bref!Rappel  sur  les  réseaux  sociauxFacebookDans  la  barre  de  recherche  de  votre  navigateur  tapez  hXps://www.facebook.com/MemphreEnMouvement?ref=hlA.  Cliquez  sur  «  j’aime»B.Consultez  les  archives  et  ar:clesC.CommentezD.Partagez  avec  vos  amisE.Invitez  vos  amis  à  cliquer  «j’aime»