America Movil et Carlos Slim : l'histoire d'une success story.
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

America Movil et Carlos Slim : l'histoire d'une success story.

on

  • 2,315 views

 

Statistics

Views

Total Views
2,315
Views on SlideShare
2,315
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
18
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

America Movil et Carlos Slim : l'histoire d'une success story. America Movil et Carlos Slim : l'histoire d'une success story. Presentation Transcript

  • GuillaumeHoudouinM2 Pro « Affaireset commerce STRATÉGIES DES GRANDES ENTREPRISES ENinternational »IHEAL AMÉRIQUE LATINE América Móvil Janvier 2011
  • SOMMAIRE Contexte:  Quiénes son las global latinas?  Biographie de Carlos Slim.  América Móvil dans son contexte actuel.  América Móvil dans son contexte historique.  Pourquoi América Móvil? Stratégie:  Domination du marché mexicain.  Domination du marché latino-américain. Benchmark : Telefonica, principal concurrent. Echecs et Potentiels.
  • Définition : Une multilatina est une entreprise originaire d’un pays latino- américain qui fût colonisé par l’Espagne, le Portugal ou la France, et ayant des opérations de valeur ajoutée en dehors de Ranking 2010 - les 20 multilatinas les plus son pays d’origine. puissantes :Source : UNIVERSIA BUSINESS REVIEW | Premier Trimestre 2010.Ranking América Economía 2010
  • SLIM« Si Carlos Slim est né au Mexique, il est originaire du Liban.Dobédience maronite, son père fuit les tensions religieuses du début dusiècle et sinstalle au Mexique.Né en 1940, Carlos développe un goût certain pour les comptes : selonsa légende personnelle, il a acheté ses premières actions à lâge de 12ans.Son père meurt en 1953. Pour payer ses études dingénieur, Carlos Slimdonne des cours de mathématiques. En 1965, il fonde sa premièreentreprise, un courtier en Bourse, avant de se lancer dans limmobilieren 1966. Il se marie cette même année avec Soumaya Domit Gemayel.Il tirera des premières lettres de leurs deux prénoms (Carlos etSoumaya) la raison sociale de son holding de tête : Grupo Carso.En 1982, la crise de la dette mexicaine déstructure léconomie du pays.Carlos Slim profite de loccasion pour racheter tout azimuts : lecigarettier Cigatam, des fabricants de pneus, une fonderiedaluminium, des restaurants, des papeteries, des hôtels, des mines, ...Autre tournant : en 1990, Grupo Carso participe à la privatisation deTelmex. Précurseur des cartes prépayées, Slim étend Telmex à toutelAmérique latine..Ces dernières années, Carlos Slim a passé les rennes de ses sociétés àses fils et se concentre sur Grupo Carso et ses fondations daide àlenfance dAmérique latine, dotées de près de 10 Mds$. En 2007, il estconsidéré comme l’homme le plus riche du monde avec une fortunepersonnelle évaluée à environ 65 milliards de dollars. » Source : www.zonebourse.com
  • UN ACTEUR MAJEUR DES TÉLÉCOMMUNICATIONS AU MEXIQUE ET DANS LA PLUPART DES PAYS D’AMÉRIQUE LATINE Première entreprise latino- Marchés d’América Móvil - une quasi américaine de télécommunications, omniprésence en Amérique Latine : 6ème du ranking América Economía 2010. 30 milliards de chiffres d’affaires en 2009. Naissance en 2000 de la scission de Telmex et de Telcel. Telmex, alors leader de la téléphonie fixe et mobile décide de céder son marché de téléphonie mobile à América Móvil sous l’opérateur Telcel au Mexique. Toutes ces sociétés sont maintenant gérées par le groupe Carso, présidé par Carlos Slim. En 2010, América Móvil compte près de 270 millions d’abonnés, ce qui en fait le premier opérateur au monde en terme de nombre de clients. Source: poder360
  • AMÉRICA MÓVIL OU COMMENT BÉNÉFICIER D’UN CONTEXTE HISTORIQUE FAVORABLE DES DÉBUTS POUSSIFS À LA CONQUÊTE DU MARCHÉ MEXICAIN 2000 Création d’América 1994 Móvil. La société 1990 Crise du pesos. récupère les parts de Privatisation Iusacell ayant marchés de Telcel. de Telmex. choisi pour Elle domine le Rachat par un stratégie de ne marché mexicain et consortium cibler que les est présente dans une mené par hauts revenus grande part des pays Grupo Carso perd beaucoup de l’Amérique Latine (Carlos Slim). de clients. dès sa création. Années 50 Années 80 1995-1999Création de Telcel, Telmex leader du Telcel sort la carte prépayée,sous le nom de Radio marché de la qui permet aux citoyens lesMóvil DIPSA. Publie téléphonie filaire, mais plus modeste de pouvoirles annuaires c’est Iusacell qui profiter de la téléphone sanstéléphoniques des domine le marché sans fil. C’est un succès. En 1999,usagers de Telmex fil. Telcel domine le marché avecau Mexique plus de 70% de part.Source : BID/document : « from multilatina to global latinas ».
  • CRÉATION D’AMÉRICA MÓVIL Pourquoi? oRevaloriser et faire grimper l’action de Telmex. oUtiliser América Móvil comme locomotive pour l’expansion internationale du groupe de télécommunications sans fil dans un contexte favorable : Contexte technologique favorable Contexte économique favorable oDémocratisation de l’internet oOuverture des marchés oEmergence du réseau GSM sur lequel oFin de la crise au Mexique, América Móvil. pendant que les crises des pays émergents se multiplient (Asie oSeul le Brésil utilisera encore, 1997, Russie 1998, Brésil 1999, jusqu’en 2005 environ, le réseau Argentine 2001). América Móvil va TDMA, c’est pourquoi América Móvil en profiter pour racheter des tardera à s’installer dans le pays. sociétés à bas prix.Source : BID/document : « from multilatina to global latinas ».
  • STRATÉGIE D’AMÉRICA MÓVIL LE MARCHÉ MEXICAIN SOUS CONTRÔLE GRÂCE À LA CARTE PRÉPAYÉE Telcel (1995-1999) Caractéristiques América Móvil (2000- ) carte prépayée : 1995 •Sans engagement ni condition Stratégie marketing et Création de la carte de revenu minimum. communication très prépayée •Pas de condition de temps : le agressive client peut consommer sa carte•Liberté pour le client quand il le souhaite. Opération « coup de poing »•Pas de « mauvais auprès des consommateurspayeur » : (transport en commun, grandeLes entreprises sont frileuses à surface, coin de rues piétonnes...)l’idée de proposer des contrats Lancement de forfait avantageuxforfaitaires aux usagers, car avec l’arrivée de la classeceux-ci ne peuvent pas leur moyenne (pack téléphone gratuitdonner de garanties bancaires + forfait peu cher).fiables, du fait de la grandepart de personnes travaillantdans l’économie informelle. América Móvil assoie sa domination, mais stagne à 1999 80% de part. Le marchéTelcel devient leader mexicain est saturé, ce quidu marché de va pousser l’entreprisetéléphonie sans fil avec à essayer de dominer les marchés extérieure11 millions de clients. où elle est déjà installée.(80% du marché) Source : BID/document : « from multilatina to global latinas ».
  • STRATÉGIE D’AMÉRICA MÓVIL A LA CONQUÊTE DE L’AMÉRIQUE LATINEoLes tableaux ci-joints représentent les stratégiesd’implantations d’América MóviloPour indications : oAcquisition signifie qu’América Móvil a racheté plus de 50% des parts d’une société existante. oMarket Entry signifie une prise de participation dans le capital de la société (entre 0 et 49%) oGreenfield signifie qu’elle s’est implanté ex nihilo, sans aide privé ni alliance. oJoint Venture signifie un rachat de 50% des parts d’une société existante et une alliance d’égale à égale avec cette dernière. Source : BID/document : « from multilatina to global latinas », p152-153
  • STRATÉGIE D’AMÉRICA MÓVIL A LA CONQUÊTE DE L’AMÉRIQUE LATINE (2)o On a vu sur le tableau précédents qu’América Móvil a eu une stratégie d’implantation trèsagressive avec beaucoup de rachat d’entreprise et très peu de prise de participation oud’implantation en « greenfield ».Cette stratégie lui a permis d’avoir un poids important dans lamajorité des pays américains.oCi-après, les différentes marques utilisées par América Móvil à l’étranger. On constate queClaro est présent dans une majorité de pays. C’est en effet le premier opérateur américain avecenviron 200 millions de clients.LES OPERATEURS TÉLÉPHONIQUES D’AMÉRICA MÓVIL DANS LE MONDE USA Equateur Source: Mexique http://www.america Pérou movil.com/amx/en/a bout/footprint? Guatemala p=28&s=31#country Brésil El Salvador Paraguay Puerto Rico Honduras Nicaragua Uruguay Rép. Dominicaine Panama Argentine Jamaïque Colombie Chili
  • TELEFONICA ANALYSE COMPARÉE DE L’IMPLANTATION DU PRINCIPAL CONCURRENT D’AMÉRICA MÓVIL oTelefonica domine le marché au Brésil tandis qu’América Móvil est largement majoritaire au Mexique. De plus AM refait son retard au Brésil et cherche à Pays Téléfonica América Móvil devenir leader. Etats-Unis 0  15 900 oPlus on se dirige vers le sud, plus les forces Mexique 18 761 61 300 s’équilibrent. Caraïbes 0  6400 oTelefonica est bien installé en Europe au contraireAmérique Centrale +  15 897 38 400 d’América Móvil (environ 65 millions de clients) Colombie Venezuela 9851 0  Equateur 4 061 10100 Amérique Centrale = Guatemala, El Salvador, Honduras, Nicaragua et Panama Brésil 57 714 46 900 Cône Sud = Argentine, Uruguay, Paraguay Pérou 12 142 9100 Caraïbes = Puerto Rico, Jamaïque, République Dominicaine. Cône Sud 18 085 19 200 Chili 8 291 4000 Source : telefonica.com
  • UN PARCOURS SEMÉ D’EMBUCHE LES ÉCHECS DANS LA STRATÉGIE D’AMÉRICA MÓVIL En Europe, toute les tentatives d’implantation ont En Amérique Latine, le été jusqu’alors des échecs Venezuela de Chavez nationalise En 1995, Marcel Roulet, En 2007, América Móvil fait une alors président de France offre conjointe avec laméricain ATTAmérica Móvil en 2006 Télécom avait promis à sur Olimpia, holding de contrôle derachète la société Carlos Slim quils Telecom Italia. Avec cette offre, Slimvénézuélienne Compañía investiraient conjointement cherche deux choses :Anónima Nacional Teléfonos en Belgique. Cette promesse -Enfin mettre un pied sur le vieuxde Venezuela (CANTV) pour ne fût pas tenu par les continent.676.6 millions de dollars. successeurs du patron -Récupérer les parts de la sociétéCependant, dès 2007, Hugo français, à la grande italienne au Brésil pour devenirChavez nationalisera la déception du groupe latino- numéro dans le pays continent.société. Carlos Slim et américain.América Móvil n’ont donc Or, linitiative suscite une vague deplus d’intérêt au Venezuela. critiques en Italie et ATT renonce, au profit dun consortium italo- espagnol (Telefonica).Source : BID/document : « frommultilatina to global latinas »,p143 Source : les Echos « Carlos Slim, le midas des télécoms ». 16/07/2007
  • CONCLUSION QUEL AVENIR POUR AMÉRICA MÓVIL? 2 AXES STRATÉGIQUES LE BRÉSIL L’EUROPE ET L’ASIELe Brésil est l’objectif principal de Slim et L’Europe est clairement le plus gros défid’América Móvil. Il souhaite devenir leader d’América Móvil pour la prochaineet dépasser Telefonica d’ici 2012. décennie. Avec plusieurs échecs, on peutPour ce faire, la stratégie est de continuer penser que Carlos Slim ne baissera pasles divers alliances et rachats grâce à leur les armes malgré une concurrence bienopérateur désormais bien installé, à savoir plus rude dans le vieux continent queClaro. Ils ont pu racheter récemment dans le nouveau monde.Embratel, et possède 49% des parts de Net Dernièrement, América Móvil aServiços, le leader des opérateurs TV du renouveler le souhait d’investir enBrésil. On peut penser que Slim est sur le Belgique mais reste en attente depoint de réussir son pari grâce à ses partenaire.investissement dans la téléphonie maisaussi plus généralement dans le domaine L’Asie sera aussi un des défi de Carlosdes nouvelles technologies. Slim puisqu’elle représente et représentera un marché non négligeablePar ailleurs, l’objectif de Slim est aussi de dans l’avenir avec ses plus de 3 milliardsconforter sa place dans les pays comme le d’habitants.Chili ou l’Equateur.Source: América Economía « América Móvil: la batalla por la región