• Save
Atelier 1 : Maitriser le e-marketing
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Atelier 1 : Maitriser le e-marketing

on

  • 833 views

 

Statistics

Views

Total Views
833
Views on SlideShare
706
Embed Views
127

Actions

Likes
1
Downloads
0
Comments
0

2 Embeds 127

http://www.pharmasuccess.fr 117
http://wp.pharmasuccess.fr 10

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Atelier 1 : Maitriser le e-marketing Presentation Transcript

  • 1. MAITRISER LE E-MARKETING
  • 2. E-marketing et santé, mythe ou réalité? 3
  • 3. Le web 2.0 : une réalité mondialeSource: comScore Media Metrix 4
  • 4. Le web 2.0 redistribue les cartesAvant Après
  • 5. Outre-Atlantique…
  • 6. Nouveaux usages du web, appliqués à la santéLe web est un média incontournable en santé ✺  Une relation intime et discrète aux contenus santé ✺  La possibilité d interactions transversales (communautés) ✺  C est un lieu de rencontre et d échanges (forums fertilité…) ✺  Un suivi des pathologies et de la pharmacovigilance (patient/médecin) ✺  L education thérapeutique (médecin/patient)La structuration est en cours ✺  Les pouvoirs publics prendront leur place ✺  Le privé l a déjà fait (pure players, presse, etc..) ✺  L industrie est en train de faire la sienne
  • 7. Un peu plus près de nous…
  • 8. 13
  • 9. 14
  • 10. 15
  • 11. 16
  • 12. Quelles opportunités pour l’universpharmaceutique ? 17
  • 13. Le devoir dêtre présent et actifNotre réputation ?
  • 14. Le contexte du secteur SantéDe nouvelles opportunités ✺  Une mutation de l’industrie pharmaceutique : •  Evolution du portefeuille produit •  Réallocation du mix-marketing sur des cibles plus nombreuses (Baisse du nombre de VM, augmentation de la communication GP) ✺  L environnement internet de plus en plus riche, une offre media de plus en plus structurée ✺  L équipement et la culture technologique de nos cibles ✺  Evolution de la population médicale (féminisation, temps partiel…) ✺  Un début de maturité des industriels … •  30% : labos ayant déployé un « e » pilote en 2009 ✺  … et des médecins •  63% à 85% des médecins vont tous les jours ou presque sur internet pour usage professionnel
  • 15. Des profils d’internautes différents Quels media pour l’actualisation des connaissances ? 48% 46% 66% 57% 42% 39% 78% 64% CESSIM Nov’09 – Fev’10
  • 16. Des profils d’internautes "différents" CESSIM Baromètre 2010
  • 17. Secteur Santé : des contraintes fortes✺  Charte de la visite médicale et Charte internet✺  Réglementaire de chaque laboratoire✺  « Down-sizing » des forces de vente✺  Régionalisation du système de santé✺  Difficulté d accès aux médecins✺  Montée en puissance du patient Internet : un media encore peu exploité< 0,1% des investissements professionnels de l’industrie pharma
  • 18. Internet encore peu exploité•  Les documents promotionnels sur support internet encore peu nombreux* •  en 2008, sur 8 817 déposés, 219 avaient pour support internet (2,5%) •  en 2009, sur 8 229 déposés, 248 avaient pour support internet (3%) •  Quid en 2010 ? 2011 ?•  Une concentration des opérations sur les pathologies avec une forte actualité du médicament.* Afssaps : Rapport annuel Publicité 2008 et 2009
  • 19. Vers un changement de modèle l’e-communication et l’e-marketing ✺  une vraie réalité et non plus un phénomène de mode ✺  Une partie intégrante de la stratégie marketing/vente• Orientation Produit (Push) •  Orientation Client (Pull)•  Expertise Marketing •  Intégration cross fonctionnelle•  Canal de communication par la VM, •  Canaux multiplesprint •  e= totalement intégré au marketing•  e= fonction séparée •  Outil internet adapté aux besoins du•  Outil internet comme « adjuvant » au client en fonction de la marquemarketing •  Approche plus personnalisée : plan de•  Approche uniforme = 2 ou 3 produits visite, segmentation et messagepar VM avec le même ordre et le même adaptésmessage •  Performance liée à la satisfaction•  Performance liée aux metrics d activité client (nouvel élément de ce modèle, la pertinence et l impact du message) 24
  • 20. Le « e », un incontournable de la stratégie marketing …Le « e » devient un incontournableEt possède de nombreux avantages (Couverture, Coût, ROI, …)L’environnement est prêt et s’y prête …
  • 21. Le web : un media mesurableOJD : mesure mensuelle de l’audience ✺  Une audience en progression… ✺  … tout au long de l’année avec une faible baisse en août. Sites : Pages vues 2009/2010 Application Iphone
  • 22. Un media mesurableMesure des campagnes internet display (tracking) ✺  Suivi et pilotage durant la campagne ✺  … bilan de fin de campagne.
  • 23. Comment sorganiser face au « nuage » ? 28
  • 24. La synergie OTC/BtoB/Institutionnel Sites et Newsletters Presse pharmaciens Pharmaciens ESPACE PROFESSIONNELS Doctissimo 2011 Affichage Pharmacies Le site mopralpro.fr au centre du dispositif SPOT TVSITES INSTITUTIONNELS Spot TV Presse et Internet
  • 25. Quelques bons "e-principes" :Engager l’organisation complète ✺  Le multicanal est autour du client ✺  Marketing/Médical/Juridique/Réglementaire/Ventes/EtudesNe pas faire du « e » mais du multicanal ✺  Construire les programmes par cible et par objectifs ✺  Coordonner les initiatives surtout avec les forces de venteUtiliser les synergies on et off-line ✺  Construire le dispositif dans son ensemble et non en îlot indépendantTester, mesurer, ajuster et déployer ✺  Courbe d apprentissage de l organisation, des outils, de vos clientsSe faire accompagner ;-)
  • 26. Quelle architecture de relation client à 360°? Dec jan fev mars avr mai juin (juil – aou) sept oct nov dec v1 v2 v3 v4 v5 v6 v7 MD MD MD MD courrier courrier courrier courrier VM e- e- e- e- services services services services MD MDmédecins courrier courrier ciblés program- VM VM VM VM program- me me E-VM E-VM E-VM E-VM E-VM 31
  • 27. Quels e-moyens en pratique ?Discussion : Lancement dune nouvelle indication Step 1 : Leaders dopinion et experts VM, MD, RP, Congrès, TAP, Advisory / Avocacy Boards, Presse Web conf, Web congrès, Web TV, Réseau Social, outils 2.0 academic detailing, FB, twitter, e-news Step 2 : Spécialistes et MG VM, RP, Presse, Congres, Boards, MD, Remis... e-detailing, e-mailings, e-RP, web TV, sites, bandeaux, communautés.... Step 3 : Pharmaciens et patients VP, MD, leaflets clients, actions "in store", ventes directes... e-learning, SMS, e-surveys, FB patients, bandeaux, e-news...
  • 28. Merci de votre écoute !Pour nous retrouver :Laurence CARRASSET lcarrasset@conseilmediasante.frVanessa HUICHARD-TOGNARELLI vht@meditailing.com @vanesshtDr Antoine POIGNANT ap@eurohealthnet.com @apw