• Save
RRC 2011 : Place des réseaux et groupes coopérateurs en recherche clinique
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

RRC 2011 : Place des réseaux et groupes coopérateurs en recherche clinique

on

  • 1,402 views

http://www.rencontresrechercheclinique.com/

http://www.rencontresrechercheclinique.com/

Statistics

Views

Total Views
1,402
Views on SlideShare
1,142
Embed Views
260

Actions

Likes
1
Downloads
0
Comments
0

1 Embed 260

http://www.rencontresrechercheclinique.com 260

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    RRC 2011 : Place des réseaux et groupes coopérateurs en recherche clinique RRC 2011 : Place des réseaux et groupes coopérateurs en recherche clinique Presentation Transcript

    •  
    • Place des réseaux et groupes coopérateurs en Recherche Clinique en 2011 GOELAMS Roselyne DELEPINE Coordinateur/Chef de Projet
    • Les Groupes Coopérateurs en recherche clinique en 2011
      • Les groupes coopérateurs sont académiques, leur champ d’action est la recherche clinique spécialisée dans un objectif d’améliorer la survie et la qualité de vie des patients
      • Associations loi 1901 à but non lucratif
      • Organisés en réseaux nationaux et/ou européens
      • Principaux domaines de recherche clinique = le cancer
      • ( hématologie et oncologie = 40 % des Essais cliniques)
      • Recensement en mars 2011 = 24
      • Promoteur de leurs essais cliniques ou appui sur des structures publiques (CHU..)
      • Partenariat avec l’Industrie Pharmaceutique
      • Structures opérationnelles propres pour le monitoring ou appel à des sociétés prestataires
      • Leurs travaux sont publiés dans des revues scientifiques reconnues
    • Présentation du GOELAMS
      • Réseau français de recherche clinique et biologique crée en 1992
      • Promoteur d’études clinicobiologiques dans les hémopathies malignes: LNH, LLC, LAM, LAL, Myélofibroses
      • Activité de Recherche clinique GOELAMS ou en Intergroupe avec GCFLLC/MW, Gela, Alpha, GRAAL, FIM, MCL, Dana Farber
      • Plus d’un millier de collaborateurs répartis sur 50 centres en France, en Intergroupe 90 centres sur la France et la Belgique.
      • Association Loi 1901 organisée avec un Conseil d’Administration, des comités cliniques pourvus de conseils scientifiques, un comité transversal de biologie , des commissions, un centre de Coordination basé à Tours et un secrétariat à Grenoble
      • Thèques thématiques structurées et labellisées
      • Structure opérationnelle avec un réseau d’Arcs régionaux (28 personnes = 21 ETP)
    • Bordeaux – Polyclinique Nord Libourne Laval 59 62 80 76 60 02 08 51 55 57 54 88 52 10 89 77 27 14 61 50 53 72 28 41 45 37 49 44 35 22 56 85 79 86 36 18 58 21 70 90 68 67 25 39 71 03 23 87 16 17 24 19 63 43 42 69 01 74 73 38 26 05 07 15 46 48 12 47 33 40 64 65 09 11 31 81 82 32 66 34 30 84 13 04 83 06 Ile de France 29 95 93 92 78 75 94 91 Ile de France Amiens St Quentin Beauvais Reims Nancy Strasbourg Colmar Mulhouse Besan ç on Dijon Orl é ans Blois Tours Le Mans Angers Nantes La Roche s/ Yon Poitiers Rennes St Malo St Brieuc Morlaix Brest Quimper Lorient Vannes Moulins Montlu ç on Vichy Limoges Cl t Ferrand St Etienne St Priest Annecy Grenoble Nice Aix en Prov. Avignon Al è s N î mes Marseille Montpellier B é ziers Toulouse Perpignan Bayonne Bordeaux Paris - HEGP Paris - Cochin Paris - Bobigny Suresnes St Cloud Clamart Le Kremlin Bicêtre Villejuif Cr é teil Bris sous Forges Corbeil Essonnes Hôtel Dieu Inst . Curie St Louis Bichat Lariboisi è re Argenteuil Pontoise Meaux Lille (CHU) Metz Lyon Sud Lyon E. Herriot Ctre L. B é rard Ctre Val d ’ Aurel CHU Ctre F. Baclesse Caen Macon Chalon s/ Saone Lens Valence Draguignan Montargis Bourges Boulogne s/Mer Secteur 1 Secteur 2 Secteur 3 Secteur 4 Secteur 5 Secteur 6 Secteur 7 Piti é Salpêtri è re CHU Rennes Priv é CHU Ctre C. De Sienne Ctre R. Gauducheau CHU Pessac Institut Bergoni é Troyes Chamb é ry CHU Hôtel Dieu Pôle Sant é R é publique Hôpital Nord Institut Paoli - Calmettes CHU Clinique Valdegour Chartres Melun Hôpital Necker Hôpital St Antoine Rouen CLCC Henri Becquerel
    • Essais cliniques GOELAMS
      • Phase 1: 2 essais cliniques (EC)LAM escalade de dose:10 centres
      • Phase 2 : 10 Essais Cliniques en ouvert ou randomisés LNH, LLC, LAM efficacité/ tolérance des traitements : monothérapie ou combinaisons thérapeutiques : 30 à 45 centres
      • Phase 3 : 10 Essais Cliniques LNH, LLC, LAM multicentriques randomisés 90 centres
    • Essais cliniques GOELAMS
      • Discussions des projets protocolaires au sein des conseils scientifiques = Essais cliniques avec questions scientifiques pertinentes
      • Etudes ancillaires biologiques associées avec implication des laboratoires des CHU
      • Financement des études: PHRC et / ou partenariat industriels (Médicaments expérimentaux)
      • Collections d’échantillons biologiques dans des thèques labellisées (CRB,Goélamsthèque)
      • POS de qualité: Circulation de tous les échantillons biologiques par transporteurs agrées en UN 3373 depuis 5 ans
      • Pharmacovigilance en accord avec les obligations réglementaires: société prestataire For Drug Consulting (ok EMEA)
      • Structure Opérationnelle GOELAMS niveau de monitoring optimal avec e crf, data manager
    • Organisation structure opérationnelle Goelams
      • Réseau régional GOELAMS = Arcs localisés dans les CHU
      • Spécificité des arcs dédiés à l’Hématologie
      • Participation aux réunions scientifiques régionales et nationales
      • Excellente connaissance des centres de leur organisation, de tous les intervenants sur site : Investigateurs, laboratoires, personnels dédiés…
      • Arcs motivés, impliqués, intégrés dans les équipes de recherche
      • Points positifs pour le GOELAMS et son personnel :déplacements limités et optimisés
      • Plan de monitoring par étude, niveau proche 100 %
      • Formation continue, réunions régulières
      • En conclusion structure opérationnelle de recherche clinique avec procédures de qualité optimales, se rapprochant de celles des Industriels et sociétés prestataires de service