Your SlideShare is downloading. ×
Le e-business au Maroc - Enjeux et Perspectives
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Le e-business au Maroc - Enjeux et Perspectives

3,469
views

Published on

Présentation sur l'e-business, "Enjeux et Perspectives", donnée lors de la 2ème édition des Journées Entrepreneuriat à l'Ecole Nationale de Commerce et de la Gestion à Agadir, Maroc

Présentation sur l'e-business, "Enjeux et Perspectives", donnée lors de la 2ème édition des Journées Entrepreneuriat à l'Ecole Nationale de Commerce et de la Gestion à Agadir, Maroc

Published in: Business

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
3,469
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
91
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Le e-business au Maroc : Enjeux et perspectives
  • 2. ,
    ,
    Mon nom est Mehdi Reghaiet j’occupe actuellement le poste de responsable du pôle communication au sein de Synergie Media, agence interactive établie à Agadir, au Maroc.
    Nous proposons avant tout du conseil en stratégie Internet via des solutions online et offline pour assister le passage numérique de nos clients.
    Au cours de cette présentation, je vais essayer de limiter au maximum l’utilisation de terminologies comme : chaîne de valeur, avantages concurrentiels, B2B, B2C, etc. en privilégiant d’avantage mes expériences professionnelles et mes expériences utilisateur.
  • 3. QUELQUES GÉNÉRALITÉS…
    Le terme e-business est une invention de Lou Gerstner, président d'IBM et l’un des plus grands partons de l’histoire
    Le terme n’est pas facile à simplifier et désigne le recours à différents moyens électroniques (informatique, télécommunication et internet) afin de réaliser des affaires
  • 4. QUELQUES GÉNÉRALITÉS…
    Limiter l’e-business à l’utilisation d’Internet serait donc une erreur puisqu’il existe bien avant sa création et utilise plusieurs autres supports
    Lier l’e-business à l’e-commerce seulement serait également le réduire à un seul de ses canaux de distribution
  • 5. QUELQUES GÉNÉRALITÉS…
    En d’autres termes :
    Passer commande auprès d’un fournisseur par téléphone, fax, email ou message radio, c’est faire du e-business
    Tenir un service clientèle via une hotline ou un site web, c’est faire du e-business
    Rechercher des partenaires sur la toile et les contacter via n’importe quel moyen de télécommunication, c’est faire du
    e-business
  • 6. QUELQUES GÉNÉRALITÉS…
    En d’autres termes :
    Pour ainsi dire qu’il est impossible de dresser une liste exhaustive de tout ce qui est e-business et de tout ce qui ne l’est pas
    Utiliser des outils onlines ou offlines (Internet – Intranet – Extranet) pour gérer les stocks, les commandes, les documents, les ressources humaines, c’est faire du e-business
  • 7. E-BUSINESS : FORME D’ENTREPRENEURIAT
    Il est clair que pour tout entrepreneur, le développement rapide de son entreprise passe inéluctablement par le recours aux technologies de l’information et de communication
    Un recours qui doit se faire le plus rapidement possible puisque pour conquérir 50 millions d’utilisateurs, il a fallu :
  • 8. E-BUSINESS : FORME D’ENTREPRENEURIAT
    Il est clair que pour tout entrepreneur, le développement rapide de son entreprise passe inéluctablement par le recours aux technologies de l’information et de communication.
    Un recours qui doit se faire le plus rapidement possible puisque pour conquérir 50 millions d’utilisateurs, il a fallu :
    38 ans
    13 ans
    4 ans
    3 ans
    2 ans
    au téléphone
    à la télévision
    à
    Internet
    à
    l’iPod
    à
    Facebook
  • 9. E-BUSINESS : FORME D’ENTREPRENEURIAT
    Voici quelques exemples concrets de recours simples et efficaces aux TIC dans les tâches quotidiennes d’une entreprise :
    Solutions pour une gestion plus efficace
    Partage de documents entre collaborateurs ou avec des partenaires/clients via un serveur local, un serveur distant ou des outils gratuits/payants comme Dropbox, Spider Oak, Ubuntu One, SugarSync ou simplement Google Docs
  • 10. E-BUSINESS : FORME D’ENTREPRENEURIAT
    Voici quelques exemples concrets de recours simples et efficaces aux TIC dans les tâches quotidiennes d’une entreprise :
    Solutions pour une gestion plus efficace 
    Echanges entre collaborateurs et avec les responsables de services via un client d’emailinget de messagerie instantanée interne. L’une des meilleures solutions passe par Google Mail et Google Labs
  • 11. E-BUSINESS : FORME D’ENTREPRENEURIAT
    Voici quelques exemples concrets de recours simples et efficaces aux TIC dans les tâches quotidiennes d’une entreprise :
    Médiatisation à moindre coût 
    Médiatisation autour de l’entreprise ou d’un produit spécifique via un site web ou un blog, et via les réseaux sociaux Facebook et Twitter, créant du coup un effet communautaire (Apple, Ubuntu, Mozilla, Virgin, MTV…)
  • 12. E-BUSINESS : FORME D’ENTREPRENEURIAT
    Voici quelques exemples concrets de recours simples et efficaces aux TIC dans les tâches quotidiennes d’une entreprise :
    Outsourcing  
    Externaliser certaines tâches, certaines activités permet de :
    • Gagner en qualité et en expertise,
    • 13. Garantir des délais de livraison plus intéressants,
    • 14. Réaliser des économies, tout simplement !
    Le succès de certaines technologies comme la vidéoconférence, le VoIP, les messageries instantanées ou la traduction en ligne intelligente, permet de rapprocher clients et sous-traitants via des outils simples et gratuits comme Skype, ooVoo, Ekiga ou tout simplement Google Talk
  • 15. E-BUSINESS : FORME D’ENTREPRENEURIAT
    Voici quelques exemples concrets de recours simples et efficaces aux TIC dans les tâches quotidiennes d’une entreprise :
    Crowdsourcing 
    Profiter de l’expérience, de la créativité et du savoir-faire de milliers d’utilisateurs (surtout des internautes) et d’un coût limité en sous-traitant certaines tâches à un grand nombre de personnes
    Solliciter une telle communauté permet de tester un service, participer à des sondages et à des études de marchés, définir les besoins des clients…
  • 16. E-BUSINESS : FORME D’ENTREPRENEURIAT
    Voici quelques exemples concrets de recours simples et efficaces aux TIC dans les tâches quotidiennes d’une entreprise :
    Service clientèle efficace   
    A travers la mise en place d’une hotline interne, le recours aux services externes d’un call-center, le recours à un service web, au système de commentaires d’un site web ou à un forum de discussion…
    Création du poste de Community Manager qui répond aux requêtes des internautes et qui gère l’identité de l’entreprise sur le web
  • 17. E-BUSINESS : FORME D’ENTREPRENEURIAT
    Voici quelques exemples concrets de recours simples et efficaces aux TIC dans les tâches quotidiennes d’une entreprise :
    Boutique en ligne
    L’e-commerce est l’un des moyens les plus efficaces pour :
    Générer des revenus
    Fidéliser la clientèle
    Rentabiliser les produits
    Réduire les prix de revient
    Réduire les délais de livraison
    Exploiter de nouveaux business models
    Tracer les clients pour réorienter la politique marketing
    Gagner en accessibilité (clients étrangers, plateformes mobiles, etc.)
  • 18. E-BUSINESS : FORME D’ENTREPRENEURIAT
    Voici quelques exemples concrets de recours simples et efficaces aux TIC dans les tâches quotidiennes d’une entreprise :
    Boutique en ligne
    C’est également un moyen d’exploiter des niches comme :
  • 19. E-BUSINESS : FORME D’ENTREPRENEURIAT
    Voici quelques exemples concrets de recours simples et efficaces aux TIC dans les tâches quotidiennes d’une entreprise :
    Boutique en ligne
    C’est également un moyen d’exploiter des niches comme :
    • La vente de photographies numériques : iStockphotos, Fotolia, Corbis…
  • E-BUSINESS : FORME D’ENTREPRENEURIAT
    Voici quelques exemples concrets de recours simples et efficaces aux TIC dans les tâches quotidiennes d’une entreprise :
    Boutique en ligne
    C’est également un moyen d’exploiter des niches comme :
    • La vente de photographies numériques : iStockphotos, Fotolia, Corbis
    • 20. Téléchargement de musique : iTunes Store (Apple)
    iTunesStore est leader du marché avec ses :
    • 14 million de titres,
    • 21. son million de podcasts,
    • 22. ses 40 000 clips vidéos,
    • 23. ses 3 000 programmes télévisés,
    • 24. ses 2 500 films…
    Avec depuis 2003 jusqu’à 2010 plus de 10 milliards de téléchargements musicaux effectués !
  • 25. E-BUSINESS : FORME D’ENTREPRENEURIAT
    Voici quelques exemples concrets de recours simples et efficaces aux TIC dans les tâches quotidiennes d’une entreprise :
    Boutique en ligne
    C’est également un moyen d’exploiter des niches comme :
    • La vente de photographies numériques : iStockphotos, Fotolia, Corbis
    • 26. Téléchargement de musique : iTunes Store (Apple)
    • 27. Téléchargement d’applications: Adobe Creative Suite
    Même l’assez couteuse CreativeSuite d’Adobeest téléchargeable gratuitement sur Internet. Des codes d’activation payants sont ensuite achetés sur le site et envoyés par email
  • 28. E-BUSINESS : FORME D’ENTREPRENEURIAT
    Voici quelques exemples concrets de recours simples et efficaces aux TIC dans les tâches quotidiennes d’une entreprise :
    Boutique en ligne
    C’est également un moyen d’exploiter des niches comme :
    • La vente de photographies numériques : iStockphotos, Fotolia, Corbis
    • 29. Téléchargement de musique : iTunes Store (Apple)
    • 30. Téléchargement d’applications: Adobe Creative Suite
    • 31. Vente aux enchères entre particuliers : eBay
    Le leader eBay a connu un tel succès que le service est devenu un élément culturel universel
  • 32. E-BUSINESS : FORME D’ENTREPRENEURIAT
    Voici quelques exemples concrets de recours simples et efficaces aux TIC dans les tâches quotidiennes d’une entreprise :
    Boutique en ligne
    C’est également un moyen d’exploiter des niches comme :
    • La vente de photographies numériques : iStockphotos, Fotolia, Corbis
    • 33. Téléchargement de musique : iTunes Store (Apple)
    • 34. Téléchargement d’applications: Adobe Creative Suite
    • 35. Vente aux enchères entre particuliers : eBay
    • 36. Achat de livres en ligne, de PDF et de livres électroniques compatibles Kindle: Amazon
  • E-BUSINESS : FORME D’ENTREPRENEURIAT
    Voici quelques exemples concrets de recours simples et efficaces aux TIC dans les tâches quotidiennes d’une entreprise :
    Boutique en ligne
    C’est également un moyen d’exploiter des niches comme :
    • La vente de photographies numériques : iStockphotos, Fotolia, Corbis
    • 37. Téléchargement de musique : iTunes Store (Apple)
    • 38. Téléchargement d’applications: Adobe Creative Suite
    • 39. Vente aux enchères entre particuliers : eBay
    • 40. Achat de livres en ligne, de PDF et de livres électroniques compatibles Kindle: Amazon
    • 41. Location de DVD par internet
    • 42. VOD (vidéo à la demande) et tous les nouveaux concepts
  • LE POSITIONNEMENT ACTUEL DU E-BUSINESS AU MAROC
    Il est clair que beaucoup d’entreprises marocaines peinent à embrasser les nouvelles technologies :
    Plusieurs grosses structures sont si rigides qu’il est difficile d’informatiser leurs processus de production, de gestion et de prise
    de décision
    Les entreprises dites « familiales » hésitent à sauter le pas par peur du changement ou par manque de qualification
    Les PME/PMI ne disposent souvent pas des moyens techniques et financiers pour opérer une mise à niveau technologique
    Les sociétés marocaines demeurent frileuses par rapport au paiement en ligne et les internautes demeurent réticents face à l’achat en ligne
  • 43. LE POSITIONNEMENT ACTUEL DU E-BUSINESS AU MAROC
    Cependant, plusieurs initiatives comme :
    Le chantier Maroc Numeric 2013 qui vise à insuffler une dynamique positive à l’utilisation des TIC dans les milieux entrepreneuriaux
    L’initiative Maroc Numeric Cluster dont l'objectif est de soutenir l'innovation dans le secteur des TIC
    Le MED-IT qui constitue la principale opportunité pour les entreprises et les administrations marocaines pour s'informer sur les derniers matériels et solutions IT, rencontrer des professionnels et nouer des accords stratégiques avec d’éventuels partenaires
  • 44. LE POSITIONNEMENT ACTUEL DU E-BUSINESS AU MAROC
    Ou encore le succès de l’e-commerce au Maroc avec :
    Les concours annuels des meilleurs sites de e-commerce marocains
    Le boom des ventes en ligne avec la multiplication des sites marchands
    et des services gouvernementaux en ligne
    Le lancement de plusieurs projets d’e-commerce et un certain vent d’optimisme qui souffle sur les professionnels du métier
    Les consommateurs marocains qui commencent à acquérir le réflexe d’achat sur Internet
    Le lancement de la carte E-Pay (BMCE) qui permet de disposer d’un compte virtuel limité à 10 000 DH par an pour des paiements à l’internationale
  • 45. LE POSITIONNEMENT ACTUEL DU E-BUSINESS AU MAROC
    Ou encore le succès de l’e-commerce au Maroc avec :
    Pour les chiffres de l’Economiste sur l’activité 2008-2009 :
    Pour les chiffres du CMI pour le premier trimestre de 2011 :
    • Chiffre d’affaires de 80 millions de DH
    • 46. 100 sites marchands opérationnels
    • 47. Plus de 8 millions d’internautes
    • 48. 840 000 abonnés Internet
    • 49. 5 millions de porteurs de cartes bancaires
    • 50. Vente annuelle moyenne de 120.000 ordinateurs
    • 51. Augmentation du paiement en ligne via cartes bancaires de 78,3% en passant de 52 MDH à 94,5 MDH
    • 52. Le nombre de transactions est passé de 50 000 à 112 000 opérations
  • Le e-business dans la région Souss-Massa-Draa
    La région Souss-Massa-Draa est le second pôle économique du Maroc (27 Milliards de DH soit 12% du PIB national - CCISA) avec pour principales activités :
    • L’agriculture
    • 53. Le tourisme
    • 54. La pêche maritime
    • 55. L’industrie agro-alimentaire
    La région dispose du second port de pêche national, d’un important port de commerce qui alimente l’industrie de la région en matière premières, et d’un port de plaisance
  • 56. Le e-business dans la région Souss-Massa-Draa
    La région dispose également de plusieurs zones industrielles florissantes à plusieurs degrés (Tassila, Anza, Aït Melloul, Tiznit, OuladTaïma, Aït Iazza…)
    En tant que prestataire de services, plusieurs entreprises nous contactent pour :
    • Améliorer leur visibilité sur Internet
    • 57. Revoir leurs identités visuelles et numériques
    • 58. Améliorer leurs méthodes de travail (gestion de stock, ressources humaines, facturation, archivage, etc.)
    • 59. Concevoir des campagnes de médiatisation offline et online
    • 60. Jouer le rôle d’intermédiaire entre fournisseurs de services, consommateurs, éventuels partenaires, médias et influenceurs sur le web
  • Le e-business dans la région Souss-Massa-Draa
    Les opportunités sont donc immenses, mais pour cela il faut :
    Pour les marketeurs :
    Pour les prestataires de services :
    • Convaincre en utilisant un langage humain
    • 61. Consolider les connaissances techniques via la veille technologique et la formation continue
    • 62. Participer à l’évolution des mentalités
    • 63. S’investir dans la banalisation des outils technologiques (participations aux tables rondes et aux conférences, encadrement de stagiaires et d’étudiants)
  • Le e-business dans la région Souss-Massa-Draa
    Les opportunités sont donc immenses, mais pour cela il faut :
    Pour les entreprises :
    Pour les futurs preneurs de décision :
    • S’informer sur les nouveautés technologiques
    • 64. Accepter le changement des méthodes de travail et préparer les employés à ce changement
    • 65. S’engager à appliquer les consignes des cabinets de conseil
    • 66. Participer à ce genre d’événements et poser beaucoup de bonnes questions !
  • Le e-business au Maroc : A vos questions !