Diapo Bourgain
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Diapo Bourgain

on

  • 1,379 views

 

Statistics

Views

Total Views
1,379
Views on SlideShare
1,379
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
8
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Diapo Bourgain Diapo Bourgain Presentation Transcript

  • Quelle place pour l’anesthésiste dans le processus de décision thérapeutique en chirurgie carcinologique ? Bourgain JL, Roland I, Cosset MF Institut Gustave Roussy 94805 Villejuif
  • Rôle de l’anesthésiste
    • Il n’y a pas ou très peu de contre indication à l’anesthésie si …
      • Le chirurgien et le patient sont d’accord pour assumer les risques clairement exposés
      • La situation clinique est optimisée
  • Optimisation clinique
    • Sevrage tabagique et alcoolique
      • Prise en compte du contexte familial et professionnel
    • Préparation et information du patient sur les risques
      • Nutrition et pathologies associées
      • L’infection postopératoire
    • L’information sur le parcours et les handicaps
      • Complications
      • Aspect psychologique
      • Suppléance (sonde gastrique, trachéotomie)
      • Consultation infirmière
      • Groupe d’enfants
    … Vaste champ de travail View slide
  • Convaincre les patients qu’il faut arrêter de fumer Moller, Lancet 2002; 359: 114-17 p*<0.05 View slide
  • Car le tabac nuit à la cicatrisation … particulièrement en chirurgie carcino ORL Kuri, M Anesthesiology: 102(5) May 2005 pp 892-896
  • Convaincre les patients d’arrêter de consommer de l’alcool
    • Guéret Arch Oto Rhino Laryng 2002;111(2):115-9 15 décès sur 3015 patients ( Mort brutale). Ethylisme dans 100% des cas)
    • Farwell DG Arch Otolaryngol Head Neck Surg 2002;128:505-11
  • Alcohol withdrawal prophylaxis in patients undergoing surgical treatment of head and neck squamous cell carcinoma Neyman KM Laryngoscope 2005 ; 115 : 786-90   Sans  de sevrage Avec  de sevrage Delirium tremens N° patients 74 13 9 Complications site opératoire 12 1 3 Complications systémiques 1 6 * 1 Durée d’hospitalisation jours 8,2 14,3 * 25,9 *
  • Préparation et information du patient sur les risques
    • Gestion des co-morbidités
      • La qualité de vie ne dépend pas des co-morbidités Gourin CG, Laryngoscope 2005 ; 115 : 1371-5
      • Dénutrition : bénéfice décevant de l’alimentation préop. de Luis DA, Eur.J Clin.Nutr. 2004 ; 58 : 1505-8
      • Prise en charge des pathologies cardio-vasculaires et pulmonaires  réduction de l’incidence des complications postopératoires …
    Gestion des traitements de routine +++
  • Complications médicales n=530 patients Mortalité globale 2.6% Pneumopathie 40 7.5 % Insuffisance respiratoire 14 2.6 % AVC 4 0.8 % Sepsis 2 0.4 % Infarctus myocarde 1 0.2 % Total 63 Cassia Braga Ribiero K Arch Otolaryngol Head Neck Surg 2003;129:219-28
  • Infection postopératoire SR. Schwartz otolaryngology - Head and Neck Surgery Volume 131, 1 , July 2004, Pages 61-68 L’incidence des infections postopératoires atteint 45 % en cas d’approche multimodale Penel N Oral Oncol. 2005 Mar;41(3):294-303.
  • L’information sur le parcours et les handicaps
    • Les informations sur la parcours
      • Rassurer sur la durée d’intervention
      • Analgésie postopératoire
      • Stratégie transfusionnelle
      • Séjour en USC ou en réanimation voire décès
  • Information sur les handicaps attendus
    • Concernent la voix, les difficultés d’alimentation, le préjudice esthétique, la perte du goût et de l’odorat
    • L’absence d’information ou d’assimilation de l’information a des conséquences majeures à long terme Happ MB Cancer Nurs. 2004 ; 27 : 1-9
    • Cette information tient compte du contexte :
      • Professionnel
      • Familial
      • Niveau d’éducation (langue, illettrisme …)
  • Présence d’une sonde d’alimentation Co-morbidité Présence d’une canule de trachéo Chimiothérapie Curage cervical Échelle de qualité de vie + -
    • Qualité améliorée en fonction de
      • L’hôpital
      • L’age
      • Le niveau d’éducation
      • Le sexe
      • La race
      • Le statut familial
    Terrell JE Arch.Otolaryngol.Head Neck Surg. 2004 ; 130 : 401-8
  • La qualité vocale n’est pas l’élément clé … MJ Ramírez Otolaryngology - Head and Neck Surgery Volume 129, Issue 1 , July 2003, 92-97 voice quality Quality of life Bad Good
  • La réinsertion professionnelle est un élément important MJ Ramírez Otolaryngology - Head and Neck Surgery Volume 129, Issue 1 , July 2003, 92-97 Patient work conditions Quality of life Bad Good
  • La chirurgie radicale gêne la réinsertion sociale Comparison of pychosocial adaptation between patients who have undergone functional and radical surgery according to T assessment of PAIS-SR by domains MJ Ramírez Otolaryngology - Head and Neck Surgery Volume 129, Issue 1 , July 2003, 92-97 pychosocial adaptation Bad Good Surgery
  • Durée de consultation d’anesthésie (données IGR sept 2005) * Les patients d’ORL ont 2 consultations, l’une avant l’endoscopie et l’autre avant la chirurgie 15 28 20,4 Minutes / consultation 1859 1098 2202 Minutes 117 39 108 N° patients Sénologie Digestif ORL *
  • Les anesthésistes ne peuvent pas tout faire ! Ils n’en ont pas les compétences Ils n’en ont pas le temps
  • La consultation infirmière
    • Le diagnostic éducatif permet d’ajuster le programme d’éducation
    • La négociation des objectifs
    • La réalisation du plan d’éducation
    • L’évaluation
    • D’aider le patient et son entourage à comprendre sa maladie
    • D’acquérir et de maintenir des compétences
    • D’acquérir des comportements favorisant une qualité de vie optimale
    Les objectifs du processus éducatif sont : Les étapes de la consultation infirmière sont :
  • Les documents
    • Recueil de données basé sur les besoins fondamentaux de Virginia Anderson
    • Document d’évaluation des connaissances
    • Plan d’éducation
    • Schémas
    • Livrets d’information
    • L’évaluation des connaissances en début de consultation
    • L’évaluation des connaissances acquises en fin d’entretien lors de l’hospitalisation du patient
    • L’évaluation du savoir, savoir-faire du patient avant sa sortie
    Le processus d’évaluation comprend : La consultation infirmière
  • Les avantages pour le patient :
    • Renforce ses connaissances et rectifie les informations erronées
    • Augmente son autonomie « acteur ».
    • Améliore sa sécurité par la connaissance des personnes, des locaux et de l’environnement
    • Permet l’anticipation de la sortie par projection
    • Favorise la prise en charge globale et pluridisciplinaire de la personne : le patient sait à qui s’adresser selon la nature des problèmes
    • Permet la continuité des soins et leur évaluation
  • Intérêt de l’évaluation des connaissances pré-op avant et après la consultation infirmière
    • Durée de la consultation infirmière : En moyenne 1 heure
    • Patients accompagnés : 70% des patients
    • Motivation du patient pour sa prise en charge 100%
    70% 20% Alimentation à la sortie (mixé) 100% 40% Connaissance du matériel 90% 50% Déformation du visage Après Avant
  • Comparaison de la qualité de vie des laryngectomisés en 1998 et 2005 Eadie TL JRRD Volume 42, Number 1, January/February 2005 Pages 115 — 124
  • Groupe d’enfants
    • Habitude de cacher aux enfants la maladie de leur parent pour les préserver
      • En fait, ce qu’ils imaginent est pire que la réalité
      • Altération du développement psycho-affectif
    • But : Information des enfants dont l’un des parents souffre du cancer
    • Missions :
      • Rompre l’isolement des enfants
      • Donner des éléments de compréhension
    Cosset MF, Landry-Dattée N
  • Groupe d’enfants
    • Réunion des enfants et de leur(s) parent(s) avec un  et un médecin
      • Explication des symptômes
      • Complications des traitements
      • Déculpabilisation des enfants vis à vis de la maladie de leur parent
    • Très peu d’enfants de parents porteurs d’un cancer ORL participent à ces entretiens
  • Conclusions
    • Vis à vis de la décision thérapeutique, l’anesthésiste est plus facilitateur que décideur
    • Il participe
      • Au sevrage alcoolique et tabagique
      • A la préparation médicale du patient
      • A l’information objective (bénéfice / risque)
      • Il coordonne son action avec d’autres intervenants (comité multi-disciplinaire, infirmières, groupe d’enfants, tabacologue …)
  • Mean value of global T according to the type of surgery. ( TL , total laryngectomy; SG , supraglottic horizontal laryngectomy; PS , partial vertical surgery.)