Your SlideShare is downloading. ×
Stephane LAPEYRADE - ALCATEL LUCENT - Conference Media Aces Fevrier 2011
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Stephane LAPEYRADE - ALCATEL LUCENT - Conference Media Aces Fevrier 2011

2,702
views

Published on

Presentation effectuee par Stephane LAPEYRADE (ALCATEL LUCENT) lors de la conference Media Aces de fevrier 2011 au MBA ESG.

Presentation effectuee par Stephane LAPEYRADE (ALCATEL LUCENT) lors de la conference Media Aces de fevrier 2011 au MBA ESG.

Published in: Business, Technology

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
2,702
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
35
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1.
    • connect collaborate contribute
    • Déploiement et adoption d’Engage : premières leçons
    • Stéphane Lapeyrade http:// fr.linkedin.com/in/lapeyrade
    • Février 2011 – Media Aces
  • 2. A propos d’Alcatel-Lucent Ben Verwaayen Directeur général
    • PROFIL R&D
    • Budget : 2,4 milliards d’euros (2009)
    • Brevets actifs : 27 600
    • Brevets attribués en 2009 : 2 100
    • Prix Nobel : 7
    • 80 % des salariés sont ingénieurs
    • Société française – Siège social, Paris
    • Présence mondiale : Plus de 130 pays
    • CA : 15,2 milliards d’euros (2009)
    • Salariés : Plus de 77 000
    • Diversité culturelle : Plus de 100 nationalités
    Déploiement et adoption d’Engage : premières leçons
  • 3. A propos de moi
  • 4. Le contexte d’Alcatel-Lucent : les 2 dernières années
    • Nouvelle direction, nouvelle stratégie, nouvelle organisation
    • Transparence, ouverture, confiance et responsabilité
    • Partage et meilleurs pratiques vs. silos et duplication
    • =
    • Le bon moment
    • Les bons outils
    Déploiement et adoption d’Engage : premières leçons
  • 5. Introduction pas à pas
    • Fin 2008: Ask Ben, Yammer
    • Début 2009: commentaires, notation (Intranet)
    • Mi-2009: ALU TV, liveblogging, Café Wiki
    • Septembre 2009: médias sociaux à l’externe
    • Printemps 2010: Engage (basé sur Jive SBS)
    Déploiement et adoption d’Engage : premières leçons
  • 6. Quelques chiffres
    • Avril 2010: mail à 130 personnes (soft launch)
    • 21 juin 2010: ouverture « officielle »
    • Janvier 2011:
      • 41.000 inscrits, + de 2000 groupes
      • 10.000 utilisateurs actifs/semaine
      • 2000 « contributeurs »/semaine
      • 100.000 visites et 700.000 pages vues/mois
    Déploiement et adoption d’Engage : premières leçons
  • 7. L’adoption
    • Community manager à plein temps
    • Group owners
    • Advocates
    • Get Help et groupes « loisirs »
    • La communauté
    • Le top management
    Déploiement et adoption d’Engage : premières leçons
  • 8. Et maintenant?
    • Animation et discipline
      • Tagger, suivre, personnaliser…
      • Le retour de l’expert
      • Communauté vs organisation
    • Mesure des progrès
      • Meilleures pratiques
      • Que faut-il mesurer?
      • Une fracture numérique?
    NY Marathon http://www.flickr.com/photos/lissaphoto Déploiement et adoption d’Engage : premières leçons
  • 9. Angoisses 2.0
      • Surcharge d’info (ou sentiment)
      • Intranet/Engage: la guerre des clones
      • Le retour du silo?
      • Anonymat?
      • Transparence (mais pas « chez moi »)
      • Evangélisation permanente
      • Un outil pour les gouverner tous? (Sharepoint, Yammer…)
    Déploiement et adoption d’Engage : premières leçons
  • 10. Le défi de la collaboration
    • Quel impact pour les fonctions centrales?
      • Arbitrage pour les canaux existants de com’ interne
      • Intégration systématique de la discussion et de la collaboration
      • Accepter le défi, la contradiction, la critique
      • Emergence du crowdsourcing
    Déploiement et adoption d’Engage : premières leçons
  • 11. Conclusion : Une histoire de comportements, pas d’outils
    • Engager tous les salariés
    • Libérer la parole, ouvrir la discussion
    • Nécessaire implication du management
    • Accepter la contestation, l’ouverture, la participation
    • Remise en cause de la communication et d’autres fonctions (surtout DSI)
    • Tout est sujet à débat
    • Contenus « officiels » vs. Contenus « utilisateurs »
    • De nouveaux rôles: le community management
    CONDITIONS CONSEQUENCES Déploiement et adoption d’Engage : premières leçons