Your SlideShare is downloading. ×
Jean Luc Godard
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Saving this for later?

Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime - even offline.

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Jean Luc Godard

5,923
views

Published on

Published in: Entertainment & Humor

0 Comments
1 Like
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
5,923
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
5
Actions
Shares
0
Downloads
44
Comments
0
Likes
1
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. JEAN-LUC GODARD et la Nouvelle Vague.
  • 2. biographie
  • 3. Jean-Luc Godard est un très reconnu cinéaste de nationalité française et suisse. Il est né en 1930 et, pour l’instant, il vit encore avec 79 ans. Être cinéaste implique être réalisateur, scénariste et producteur de films. En ce qui concerne ses études, Il a étudié ethnologie à Paris, précisément à la Sorbonne, où il a rencontré un group d’artistes, qui ont reçu le nom de 'les jeunes Turcs' du cinéma français, comme Français Truffaut, Claude Chabrol, Rivette et Rohmer. En compagnie d’eux, il a rédigé des critiques dans la revue “Cahiers du cinéma” et il a mené à son terme la reinventation du cinéma avec le mouvement de la Nouvelle Vague , puisque le cinéma était regardé pour eux comme un art qui graduellement resemblait et prenait l’esthetic de la télé. Ces sont figures clef qui ont eu vraiment influence dans la creation artistique de ce personage, de la même façon que les maîtres de l’histoire de la peinture et de la musique, à qu’il fait allussion dans nombreux films. La sortie de son premier long métrage en 1959, ' A bout de souffle ', lui a fait un des réalisateurs plus remarqués de la Nouvelle Vague, avec un succes critique et public par ces jump cuts et improvisations. Dès lors, il va chercher à réinventer la forme narrative du cinéma, considerait comme un art trop engourdi par l’academisme, à travers de nombreux films. Il expérimente ensuite la vidéo et, dans les annés 80, il revient à un cinéma plus grand public qui attire des acteurs de renom. Dans les années 90 Godard a fait un retour à l'expérimentation. En reconnaisance de son travail il a été sélectionné au Festival de Cannes trois fois pour ' Sauve qui peut la vie ', ' Passion' et ' Détective ' , et il a obtenu le Lion d'or au Festival de Venise pour ' Prénom Carmen '. C’est pour la diversité de ses films que les sélectionneurs le remarquent souvent.
  • 4. anecdotes: presse du coeur ∙ trois femmes et un nom ·Anna Karina, 1964 ·Anne Wiazemsky, 1967 ·Anne Marie Miéville , 1979 Une curiosité sur sa vie amoreuse est la suivante: il a été marrié rien de moins que trois fois avec des femmes au même nom- Anna Karina, Anne Wiazemsky et Anne Marie Miéville- et aussi au même métier- actrices.
  • 5. citations « Quand on va au cinéma, on lève la tête. Quand on regarde la télévision, on la baisse» «La littérature, c'est souvent du cinéma» «Il y a le visible et l’invisible. Si vous ne filmez que le visible, c’est un téléfilm que vous faites» « Les Américains veulent envahir car ils n'ont pas d'histoire.» « Aujourd'hui, les festivals de cinéma sont comme les congrès de dentistes. C'est tellement folklorique que c'en est déprimant.» «Quelle est votre ambition dans la vie ? - Devenir immortel et puis mourir.»
  • 6.
    • Période clef : France, 1959 - 1970
    • Traits Caractéristiques
    • *Mouvement créé par des critiques au Cahiers du cinéma devenus cinéastes.
    • *Réaction au "cinéma de Papa", cinéma traditionnel français.
    • *Transgression des lois du cinéma narratif classique : montage éclaté, tournage libéré et hors du studio, fausses coupes, longs plans, arrêt à l'image, etc.
    • *Cinéma d'auteur : touche personnelle du réalisateur visible à l'écran.
    • Artistes
    • François Truffaut
    • Jean-Luc Godard
    • Claude Chabrol
    • Eric Rohmer
    nouvelle vague
  • 7. On voit apparaître une nouvelle façon de produire , de fabriquer des films qui s'oppose aux traditions . L'invention du Nagra , magnétophone portable de la caméra Eclair 16 , et le goût des tournages en extérieur, imposent une nouvelle esthétique dans le cinema plus proche du réel . La Nouvelle vague est apparue dans les années d’après guerre . Le cinéma français de cette époque était relativement dépourvu de créativité et d'originalité, les realisateurs se contentaient souvent de faire le cinema un simple support au roman. Ces pour ça que la nouvelle-vague est devenu une technique cinématographique , celle de ces réalisateurs qui défie les lois du cinéma narratif traditionnel et qui interpelle son spectateur . Finalement, la nouvelle-vague est aussi une attitude , un désir de jeunes réalisateurs de produire des oeuvres à la fois personnelles et nouvelles qui en France dans les années '60 a permis une renaissance extraordinaire. Les jeunes cinéastes de la Nouvelle vague ont développé les règles en revoyant tous les fondements du cinéma. Ainsi, la règle de continuité n’est plus toujours respectée, le point de vue du spectateur est pris en considération dans le film par le biais de regards caméra et interpellation du spectateur, de nombreux jeux d'arrêt sur image, de ralentis … Tout cela s'unit afin que le film rappelle sans cesse qu'il est un film, que c'est du cinéma. Un effet de réalisme s’instaure : le réalisateur ne cherche plus à tromper le spectateur avec du faux vrai, mais à montrer la réalité du cinéma comme elle est . Ainsi, ce mouvement ne cherche pas à reproduire la réalité comme elle devrait être mais à montrer la vrai réalité. mais… c’est quoi la nouvelle vague?
  • 8. acteurs et actrices
  • 9. L'arrivée d'une nouvelle génération d'acteurs comme Jean-Paul Belmondo , Jean-Pierre Léaud , Anna Karina , Brigitte Bardot , Alexandra Stewart et de techniciens et de producteurs-mécènes furent aussi des éléments déterminants. Le cinéma français n'avait pas su renouveler ses acteurs depuis l'entre-deux guerres et l'apparition de nouveaux visages permit de toucher le jeune public. Jean-Paul Belmondo incarne, grâce à la direction de Godard, le visage masculin de la Nouvelle Vague. Il est l’acteur type de ce mouvement de par son physique qui se veut très spontané et proches du réel du spectateur de 1960. Jean-Pierre Léaud accomplit lui aussi les exigences des nouveaux metteurs en scène, avec un jeu souvent décalé, qui paraît gêné. C’est lui qui va incarner le grand personnage truffaldien d’ Antoine Doinel . Chez Godard, il incarne le mal-être de la jeunesse d’avant 1968, à la recherche d’un idéal révolutionnaire et d’une vraie relation avec des jeunes femmes toujours incompréhensibles.
  • 10. Les scénarios de Godard sont évolutifs : chaque matin de tournage, il écrit une nouvelle partie du script. C'est en partie pour cette raison que l'actrice Jean Seberg, effrayée par ce qu'elle pense être de l'amateurisme, est, à un moment donné, sur le point de quitter le tournage d' 'A bout de souffle' . Cela donne aux films de Godard ce côté résolument 'expérimental'. http://www.youtube.com/watch?v=3MvX0GyPbfk http://www.youtube.com/watch?v=oJkWBiBa6X0 http://www.youtube.com/watch?v=SFaEY92jGHI
  • 11. La Chinoise , 1967, presénte un homme qui travaille dans Les Temps Modernes , le magazine du philosophe et écrivain Sartre, interrogé par une étudiant d’une cellule maoïste établi en Nanterre. Au même temps, la bande d'étudiants à laquelle elle apartient discute des mérites de la pensée de Mao Zedong et de la meilleure manière de faire triompher ses idées en France . Ce film réflete les motifs des mouvements de révolte survenus en France en mai 68: le maoísme, le doctrinarisme et aussi la violence contre la société traditionnelle, le capitalisme et l'impérialisme.
  • 12. nouvelle vague aujourd’hui La nouvelle vague française a eu un impact considérable sur le cinéma en France mais son influence ne se limite pas à un seul cinéma national. Aux États-Unis, Quentin Tarantino réalise Pulp Fiction (1994), une oeuvre qui rend hommage à ces réalisateurs préférés dont Martin Scorsese et Jean-Luc Godard.  L'actrice principale de Pulp Fiction (Uma Thurman) ressemble en tous points à Anna Karina, une actrice fétiche de Godard.Plusieurs scènes du film renvoient à la nouvelle vague. Le cinéma québécois s'inspire aussi de la nouvelle vague, phénomène qui souligne l'explosion récente de cette cinématographie à l'échelle internationale.  Des films comme Deux secondes et Emporte moi (Pool) adoptent une technique inspirée de la nouvelle vague dans l'exploration d'un cinéma d'auteur. Emporte moi va même jusqu'à la citation directe pour établir ce lien avec ‘Vivre sa vie’, un film de Jean-Luc Godard.