Plan Marshall 2.vert
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

Plan Marshall 2.vert

  • 2,181 views
Uploaded on

Pour la 1ère fois, des moyens budgétaires additionnels et sans précédents ‑ près d’1,2 milliard d’euros – concentrés sur 5 axes prioritaires identifiés comme les plus porteurs de développement :......

Pour la 1ère fois, des moyens budgétaires additionnels et sans précédents ‑ près d’1,2 milliard d’euros – concentrés sur 5 axes prioritaires identifiés comme les plus porteurs de développement :

Créer des pôles de compétitivité

Stimuler la création d’activités

Alléger la fiscalité sur l’entreprise

Doper la recherche et l’innovation

Susciter des compétences pour l’emploi

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
2,181
On Slideshare
1,849
From Embeds
332
Number of Embeds
3

Actions

Shares
Downloads
16
Comments
0
Likes
0

Embeds 332

http://marcourt.wallonie.be 328
http://www.murieltargnion.be 3
http://www.netvibes.com 1

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1.  
  • 2. Plan Marshall
    • Pour la 1 ère fois, des moyens budgétaires additionnels et sans précédents ‑ près d’ 1,2 milliard d’euros  – concentrés sur 5 axes prioritaires identifiés comme les plus porteurs de développement :
    • - Créer des pôles de compétitivité - Stimuler la création d’activités - Alléger la fiscalité sur l’entreprise - Doper la recherche et l’innovation - Susciter des compétences pour l’emploi
    • Un pilotage permanent – via la mise en place d’une cellule dirigée par un Délégué Spécial et des Gouvernements de suivi tous les trois mois - et une évaluation extérieure indépendante
  • 3.
    • Pour rappel, le 1er Plan Marshall c’est :
      • 29.852 emplois créés ou prévus à terme
      • 15.290 entreprises soutenues
      • Plus de 200.000 formations suivies
      • 46.279 bénéficiaires du « Plan langues »
      • 1.284 chercheurs financés
  • 4.
    • 1 er Plan Marshall = base solide - important d’en assurer la poursuite et l’ amplification
    •  3 décembre 2009 : Adoption du Plan Marshall 2.Vert par les Gouvernements wallon et de la Communauté française
  • 5. Plan Marshall 2.Vert
    • Budget : 2,770 milliards d’euros (1,620 milliard en crédits classiques et 1,150 milliard en financement alternatif)
    • 6 axes structurants :
    • - Le capital humain
    • - Les pôles de compétitivité et les réseaux d’entreprises
    • - La recherche scientifique
    • - La création d’activités et d’emplois de qualité
    • - Les Alliances Emploi-Environnement
    • - L’emploi et le bien-être social
    • 2 dynamiques transversales :
    • - La promotion transversale du développement durable à travers l’ensemble des politiques publiques
    • - Le renforcement du partenariat public et la promotion d’une conscience wallonne source de mobilisation
  • 6.
    • Travail en commun , entre Wallonie, Bruxelles et Communauté française, pour un redéploiement socio-économique et durable 
    • Mobilisation de l’ensemble des forces publiques, mais également citoyenne et « entreprises »
    • Nouvelle gouvernance dans la mise en œuvre des politiques publiques:
      • objectivation des choix 
      • pilotage et une évaluation rigoureux et permanents
  • 7.
    • 24 février 2011: 1 er rapport annuel 2010 de suivi du Plan réalisé par le Délégué spécial, un an après son lancement
    • Sur base des recommandations, adoption de quelques mesures d’ajustement :
      • Preuve d’un pilotage rigoureux du Plan Marshall 2.vert dans un objectif d’ amélioration continue
      • Peu de Gouvernements mènent aujourd’hui un tel processus d’évaluation permanente de leurs politiques et ce, en toute transparence
  • 8.
    • Le Plan Marshall et sa gouvernance constitue la véritable « colonne vertébrale » de l’action du Gouvernement :
    •  En témoignent des initiatives telles que :
    • - Plan Action Industrie, qui a pour objectif de libérer les entrepreneurs d’un maximum de tâches administratives (amélioration des délais de traitement de dossiers et d’octroi de permis via des délais de rigueur, accélération des délais de paiement – objectif de 3 mois à 30 jours - et principe de confiance)
    • - Plan Creative Wallonia
    • qui s’inscrivent résolument dans la « Dynamique du Plan Marshall 2.vert »
  • 9.
    • Le travail acharné et sérieux du Gouvernement wallon semble porter ses fruits
    • Même s’il est aujourd’hui encore impossible d’identifier l’effet net du Plan Marshall, contexte économique positif de la Wallonie
  • 10. Confirmation au niveau des indicateurs socio-économiques
    • 2009 ( données encore provisoires ):
      •  Croissance négative en raison de la crise économique et financière mais la Wallonie aurait mieux résisté à la crise que la Région flamande:
        • Wallonie: -3,1%
        • Flandre: -3,4%
    • A moyen – long terme: l’écart moyen de croissance entre les deux Régions se réduit
      •  Projections de croissance du Bureau Fédéral du Plan ( situation économique de mi-avril 2010 ) confirmeraient cette meilleure résistance wallonne mais surtout :
      • - si, en moyenne, sur la période 2009-2015, un différentiel de croissance entre les trois régions, en faveur de la Flandre, persisterait (en projection), il tendrait toutefois à se réduire :
        • Moyenne 2009-2015 : Wallonie: +1,3% - Flandre: +1,4% - Bruxelles: +1,2%
        • Moyenne 2002-2008 : Wallonie: +1,7% - Flandre: +2,1% - Bruxelles: +1,9%
    a) PIB régionaux : Sources : ICN – Bureau du Plan - IWEPS
  • 11. Confirmation au niveau des indicateurs socio-économiques
    • 2009 :
      •  Taux d’emploi en baisse par rapport à 2008 en Wallonie mais également dans d’autres régions du fait principalement de la crise :
        • Wallonie: 56,2% (-1,0 p.p.)
        • Flandre: 65,8% (-0,7p.p.)
    • Mais, sur la période 2004-2008 :
      •  augmentation du taux d’emploi en Wallonie de 2,2 points de pourcentage (de 55,0% à 57,2%) ce qui est comparable à la Flandre  : +2,2 points de pourcentage (64,3% à 66,5%)
    • Cela s’est traduit en terme d’emploi :
      •  augmentation de +70.512 unités sur la période 2004-2009 en Wallonie .
      •  augmentation de +6,29% comparable à celle enregistrée en Flandre (+6,22%) .
    b) Emploi : Sources : Eurostat - DGSIE
  • 12. Confirmation au niveau des indicateurs socio-économiques
    • Sur la période 2005-2010, la Wallonie a enregistré un accroissement du nombre de nouvelles sociétés (tout type de société, y compris asbl,…) supérieur à la Flandre : + 14,6% contre 10,4%
    • Sources : Données Graydon
    • En termes de mouvement migratoires des entreprises commerciales entre régions, la Wallonie a connu un solde général positif de 3.057 entreprises contre un solde général négatif en Flandre -337 entreprises et à Bruxelles : -2.752 entreprises entre 2000 et 2009
    • Sources : IWEPS – Chiffres clés de la Wallonie 2010
    c) Les entreprises :
  • 13. Confirmation au niveau des indicateurs socio-économiques
    • 2009 :
      •  en chute en Wallonie du fait de la crise mais moins qu’ailleurs :
        • Wallonie: -15,1%
        • Flandre: -21,1%,
        • Allemagne: -18,4%, Pays-Bas: -16,0%, France: -17,4% et UE15: -18,1%.
    • Sur une période plus longue ( du 1 er trimestre 1996 au 3ème trimestre 2010) , l’exercice de comparaison est à l’avantage de la Wallonie :
        • Wallonie: +7,2%
        • Flandre: +5,8%,
        • Allemagne: +6,6%, Pays-Bas: +6,6%, France: +4,2% et UE15: +5,4%.
    • Sur les 9 premiers mois de 2010 : par rapport aux régions voisines , le rythme de croissance des exportations wallonnes est comparable aux régions voisines :
        • Wallonie: +20,1% (dont +28,9% vers les pays hors Eu-27)
        • Flandre : +21,9%,
        • Allemagne: +19,0%, Pays-Bas: +20,3%, France: +12,8% et UE15: +16,6%.
    d) Les exportations : Sources : ICN - AWEX
  • 14. Confirmation au niveau des indicateurs socio-économiques
    • Sur la dernière décennie (2000-2010) : 6,626 milliards d’euros ont été injectés dans l’économie régionale par des investisseurs étrangers et 19.370 emplois directs ont été créés
    • Pour 2010 : 256,6 millions d’euros ont été injectés dans l’économie wallonne pour 1.733 emplois directs créés via les investissements étrangers
    e) Les investissements étrangers : Sources : AWEX – DGO6
  • 15. Plan Marshall 2.Vert
    • Un an après, quelques résultats concrets du PM 2.vert
  • 16.
    • a) Logement
    • 900 millions € pour le secteur du logement social:
      • Rénovation énergétique de 10.000 logements (Plan d’investissements vert – PIVERT) entre 2011 et 2014 soit 425 millions d’euros investis.
      • Création de 7.000 nouveaux logements tendant vers la très basse énergie, dont 20% seront conçus pour les familles nombreuses.
  • 17.
    • b) Alliance Emploi-Environnement
    • L’alliance est en marche!
    • Primes: priorité à l’Isolation !
      • 85 millions € /an
      • + pour tous, et encore + pour les petits revenus: jusque 150% d’augmentation.
      • Choix écologiques moins chers : surprime de 3€/m² sur isolants naturels.
    • Performance énergétique des bâtiments (P.E.B.)
    • « Habitat pour Tous »: 350 millions € pour permettre à chacun l’accès à la propriété
      • HT vert = travaux à 0%
      •  Qualité de l’habitat renforcée par la rénovation des biens achetés
  • 18.
    • c) Energie - Recherche
    • Programme mobilisateur « Efficacité Energétique et Energies Renouvelables » (ERable).
    • = Appel à projets de recherche technologique et non technologique relatif à l’efficacité énergétique et aux énergies renouvelables.
    • Appel à projet « Cwality »
    • = Développement et validation de produits, procédés ou services nouveaux destinés à être valorisés industriellement à court terme par les PME qui le portent.
    • Programme mobilisateur « Greenomat »
    • = promouvoir la recherche dans le domaine des matériaux.
    • Total= +/- 30 millions d’euros!
  • 19.
    • d) Action sur les métiers en demande
    • (et en lien avec le développement durable)
    • 40 métiers ont été analysés en permanence
    • 73.030 offres d’emploi ont été transmises aux personnes positionnées sur les métiers en demande
    • 21.517 demandeurs d’emploi ont été préparés ou ont rencontré des employeurs
    • 8.127 tests de compétences ont été réalisés (« vert »: 1.199)
    • 730.088 heures de formation qualifiante additionnelle ont été dispensées (« vert »: 287.660 heures)
    • 17.870 demandeurs d’emploi ont participé à des séances d’information dans les Carrefour Emploi Formation (« vert »: 2.541)
    • 853 demandeurs d’emploi ont effectué des «  essais-métier s » afin de choisir un métier porteur en connaissance de cause (« vert »: 342)
    • 770.164 heures ont été consacrées aux élèves et aux enseignants dans les 25 centres de compétence (« vert »: 45.042 heures).
  • 20.
    • e) Promotion des langues
    • pour les demandeurs d’emploi : 361 bourses d’immersion et 327.980 heures additionnelles de formation intensive
    • pour les rhétos : 417 bourses d’immersion (1 année ou 2 semestres dans un établissement scolaire et/ou une école de langues, ciblant les langues nationales + l’anglais)
    • + lancement d’un marché visant la mise à disposition d’un didacticiel de langues (langues nationales + anglais ) accessible à tout citoyen wallon (au départ d’un centre de formation/multimédia ou du domicile) et s’inscrivant dans la « Dynamique du Plan Marshall 2.vert »
    • f) Renforcement de l’alternance
    • IFAPME: Volume additionnel de 51.304 heures/formateurs  (« vert »: 19.057 heures)
    • IFAPME/Forem: Installation de la méthode de l’alternance au profit des demandeurs d’emploi inscrits au Forem
  • 21.
    • g) Aide à la création d’emploi
    • Pour les PME : octroi de points APE pour un total de 1.173 ETP
    • soit d’APE « marchand »: 10 ou 12 points à 2.866,74 EUR pendant 3 ans maximum pour des fonctions de développement, de promotion, etc. (soit entre 28.600 et 34.700 EUR par an),
    • soit d’APE « Jeunes »: 3 points à 2.866,74 EUR pendant 3 ans pour l’engagement de jeunes peu qualifiés (soit 8.600 EUR par an)
    • Pour le non-marchand et les pouvoirs locaux : octroi de points APE pour un total de 1.645 ETP et de postes PTP pour un total de 492 ETP, pour des services d’accueil de l’enfance et d’aide aux personnes
  • 22.
    • h) Le Plan Airbag, parce que l’emploi c’est aussi être indépendant !
    • But  : soutenir la transition professionnelle vers le statut d’indépendant à titre principal par le biais d’un incitant financier et par de nouvelles mesures en matière de formation et d’accompagnement.
    • 1.500 personnes bénéficieront, après sélection, de cet incitant financier sous cette législature . Celui-ci s’élève à 12.500 € maximum par indépendant sur deux ans.
    • Bénéficiaires  : les personnes exerçant une activité complémentaire depuis plus de 3 ans et celles ayant suivi une formation spécifique pour devenir indépendant auprès des Classes Moyennes (ex: formation « chef d’entreprise » de l'Ifapme) ou qui peuvent valoriser leur parcours auprès d'une SAACE.
    • Utilisation de chèques–formation à la création d’entreprise un an après le lancement de l’activité
    • Mise en œuvre effective du plan Airbag: octobre 2011
  • 23.
    • i) Poursuivre et amplifier la dynamique des Pôles de compétitivité existants
    • Bilan des pôles de compétitivité et des réseaux d’entreprises 
    • Lancement du 6 ème pôle de compétitivité « Greenwin » spécialisé dans les matériaux durables et la chimie durable.
    •  
    • Lancement d’un 7 ème appel à projets
    • Nouveau décret pôle / réseau d’entreprises en cours d’adoption
  • 24.
    • j) L ancer un Pacte de Soutien à l’Initiative
    • 1. Faciliter l'entrepreneuriat, soutenir la croissance des entreprises et en faciliter la transmission
      • Transmission d’entreprises 
    • 2. Assurer un environnement financier favorable
      • Indépendants et professions libérales : possibilité depuis fin janvier 2011 d’octroi de garantie et de cofinancement
      • Cellule du médiateur crédit 
  • 25.
    • j) L ancer un Pacte de Soutien à l’Initiative
    • 3. Positionner la Wallonie à l’International
      • SOFINEX : financement direct
      • Partenariats technologiques : un accord (M.O.U) signé entre la SOFINEX et la principale université du Texas (Texas A&M System)
      • Développer le soutien à l’internationalisation des Pôles de Compétitivité 
      • Dans le domaine de la recherche d’investisseurs étrangers dans les secteurs couverts par les Pôle 
  • 26.
    • j) L ancer un Pacte de Soutien à l’Initiative
    • 3. Positionner la Wallonie à l’International
      • Développement d’une stratégie d’image de marque de la Wallonie préalablement au lancement d’une nouvelle campagne de visibilité de la Wallonie à destination principalement des zones à forte croissance
      • Les bourses EXPLORT 
      • Poursuite de l’action relative à la mise en place des centres de services pour les investisseurs provenant de marchés spécifiques (Chine, Inde, Brésil)
  • 27.
    • k) Mobiliser le territoire wallon pour développer l'activité
    • économique à grande échelle
    • 1. Assainir les sites pollués
    • 2. Réhabiliter les sites à réaménager
  • 28.
    • k) Mobiliser le territoire wallon pour développer l'activité
    • économique à grande échelle
    • 3. Poursuivre l’équipement des zones d’activités économiques (ZAE)
      • Poursuivre l’équipement des ZAE Plan Marshall 1
      • Equiper de nouvelles Zones d’activités économiques
      • Lancer 5 expériences-pilotes d’éco-zonings
      • Développer des micro-zones en tissu urbanisé
  • 29.
    • l) Favoriser l'activité économique dans les zones franches urbaines et rurales
    • 1. Pérenniser les mesures favorisant l’activité économique dans les zones franches
    • 2. Financer les infrastructures d’accueil bâties en zones franches urbaines et rurales
  • 30.  
  • 31. Plan Marshall 2.Vert Mesure II.1. – Poursuivre et amplifier la dynamique des Pôles de compétitivité existants Bilan des pôles de compétitivité et des réseaux d’entreprises  
  • 32. Plan Marshall 2.Vert
    • Mesure II.1. – Poursuivre et amplifier la dynamique des Pôles de compétitivité existants
    • Lancement du 6 ème pôle de compétitivité « Greenwin » spécialisé dans les matériaux durables et la chimie durable.
    •  
    • Lancement d’un 7 ème appel à projets
    • Nouveau décret pôle / réseau d’entreprises en cours d’adoption
  • 33. Plan Marshall 2.Vert
    • Mesure IV.1. : lancer un Pacte de Soutien à l’Initiative :
    • ACTION IV.1.B. Faciliter l'entrepreneuriat, soutenir la croissance des entreprises et en faciliter la transmission
    • Transmission d’entreprises  
      • En 2010, 17 dossiers de prêt dans le cadre de transmission (grâce notamment à la réalimentation de 5 millions € du fonds de transmission)
      • Outils de sensibilisation et d‘information
        • Mise en ligne d’un test pour les repreneurs potentiels (fin avril 2011)
        • Lancement 1 er réseau européen sur la transmission d’entreprises, Transeo
        • 8 missions d’accompagnement au profit des repreneurs en 2010
        • 220 heures de formation aux repreneurs (31 personnes concernées)
  • 34. Plan Marshall 2.Vert
    • ACTION IV.1.C. Assurer un environnement financier favorable
    • Indépendants et professions libérales : possibilité depuis fin janvier 2011 d’octroi de garantie et de cofinancement
    • Cellule du médiateur crédit : 94 entreprises accompagnées en 2010 
  • 35. Plan Marshall 2.Vert
    • ACTION IV.1.D. Positionner la Wallonie à l’International
    • SOFINEX : financement direct
        • PME : 5 dossiers acceptés – subvention de 1.205.000 € pour un investissement total de 4.160.000 €)
        • GE : 2 dossiers acceptés - subvention de 916.000 € pour un investissement total de 2.300.000 €
        • Lignes bilatérales & Pays émergents : 13 contrats ont été obtenus pour un montant total de  3.422.954,96 €.
    • Partenariats technologiques : un accord (M.O.U) signé entre la SOFINEX et la principale université du Texas (Texas A&M System)
  • 36. Plan Marshall 2.Vert
    • ACTION IV.1.D. Positionner la Wallonie à l’International
    • Développer le soutien à l’internationalisation des Pôles de Compétitivité :
      • 144 projets ou démarches de promotion des exportations et de la visibilité internationale des Pôles financés dont :
      • 42 missions, foires, salons, invitations d’acheteurs, séminaires et conférences ;
      • 49 rencontres avec des Pôles/clusters/fédérations sectorielles étrangers dans le but d’établir des collaborations et des partenariats internationaux ;
      • 37 actions de promotion et de communication internationale ;
      • Appui au recrutement de 2 « ambassadeurs » des Pôles à l’étranger
  • 37. Plan Marshall 2.Vert
    • ACTION IV.1.D. Positionner la Wallonie à l’International
    • Dans le domaine de la recherche d’investisseurs étrangers dans les secteurs couverts par les Pôle  :
      • 5 postes d’experts sectoriels-promoteurs engagés en 2006 et 2007 au sein de l’AWEX pérennisés.
      • procédures de recrutement d’un sixième expert spécialisé dans les domaines du 6 ème Pôle de compétitivité en cours.
      • en 2010 : 20 dossiers d’investissements étrangers impliquant :
        • 41.500.000 € de montants investis
        • création de 298 emplois  
  • 38. Plan Marshall 2.Vert
    • ACTION IV.1.D. Positionner la Wallonie à l’International
    • Développement d’une stratégie d’image de marque de la Wallonie préalablement au lancement d’une nouvelle campagne de visibilité de la Wallonie à destination principalement des zones à forte croissance
    • Les bourses EXPLORT :
      • Ces bourses permettent à des étudiants en commerce extérieur/langues et à des demandeurs d’emplois d’acquérir des connaissances dans l’exportation et la promotion de biens et services en et hors Europe.
      • en 2010, 320 bourses financées par le Plan Marshall (objectif 2010 initial : 200 bourses)
  • 39. Plan Marshall 2.Vert
    • ACTION IV.1.D. Positionner la Wallonie à l’International
    • Poursuite de l’action relative à la mise en place des centres de services pour les investisseurs provenant de marchés spécifiques (Chine, Inde, Brésil) . Actuellement, 2 centres crées  :
      • le «  China Welcome Office  » :
        • il a participé en 2010 à diverses actions (Roadshow s en Chine, accueil de l’ambassadeur de Chine, de diverses délégations chinoises ainsi que de journalistes)
        • il abrite 4 sociétés chinoises dont 3 sont devenues des sociétés de droit belge
      • l’  «  India Welcome Office  » : il abrite 2 sociétés indiennes
      • opérationnalisation en cours d’un 3 ème centre dédié au marché de la zone d’Amérique latine, «  Welcome Office Brasil-Latinam  »
    •  
  • 40. Plan Marshall 2.Vert
    • Mesure IV.2. – Mobiliser le territoire wallon pour développer l'activité économique à grande échelle.
    • ACTION IV.2.A - Assainir les sites pollués
    • Poursuite de l’assainissement des 37 sites pollués initiés dans le cadre du 1er Plan Marshall : budget de 243.750.000 euros ;
    • Assainissement d’au moins 13 sites supplémentaires pour porter le nombre de sites réhabilités en fin de législature à 50 : budget de 125.000.000 euros ;
    • Au 31 décembre 2010: 9 sites sont terminés ; 15 sites ont démarré les travaux de réhabilitation et 4 sont en cours d’étude de faisabilité.
    • ACTION IV.2.B - Réhabiliter les sites à réaménager
    • Poursuite de la réhabilitation des 109 SAR initiés dans le cadre du 1er Plan Marshall : budget de 104.950.000 euros ;
    • Réaménagement de 70 sites complémentaires : budget de 100.000.000 euros ;
    • Au 31 décembre 2010: 38 sites sont terminés et 55 sites ont démarré les travaux de réhabilitation.
  • 41. Plan Marshall 2.Vert
    • ACTION IV.2.C - Poursuivre l’équipement des zones d’activités économiques (ZAE)
    • IV.2.C.1 – Poursuivre l’équipement des ZAE Plan Marshall 1
    • Poursuite de l’équipement des 54 projets initiés dans le cadre du 1er Plan Marshall : budget de 200.100.000 euros. Au 31 mars 2011:
    • 14 projets (84 hectares nets) étaient terminés pour un total de 14,6 millions d’euros ;
    • 26 projets (290 hectares nets) ont démarré les travaux et seront terminés en 2011 pour un total de 76,4 millions d’euros ;
    • 14 projets (354 hectares) ont pour la plupart démarré les travaux et seront terminés en 2012 pour un total de 98,9 millions d’euros.
    • Evaluation du Plan prioritaire bis : 42 projets évalués favorablement pour une superficie totale de 1.712 ha. Une deuxième phase est prévue pour identifier 406 ha supplémentaires
    • IV.2.C.2 - Equiper de nouvelles Zones d’activités économiques
    • Budget de 170 millions d’euros dont 34 nouveaux projets d’équipement sélectionnés par le Gouvernement pour un budget total de 152.571.454,48 euros ;
    • Solde permettant d’assurer la continuité avec les projets PM1 comme le prévoit la DPR
  • 42. Plan Marshall 2.Vert
    • ACTION IV.2.C - Poursuivre l’équipement des zones d’activités économiques (ZAE)
    • IV.2.C.3 – Lancer 5 expériences-pilotes d’éco-zonings
    • Financement d’études de faisabilité dans le cadre de projets d’écologie industrielle pour tendre vers une optimisation des flux entrants et sortants (énergie, matières, déchets, ...)
    • Budget de la mesure: 2,5 millions d’euros
    • 5 projets ont été sélectionnés par un jury indépendant (Tertre, Chimay-Baileux, Liège Science Park, Ecopole Farciennes et Engis).
    • Par ailleurs, le Gouvernement a décidé de laisser la possibilité aux dossiers non retenus de représenter leur dossier d’ici le mois de septembre 2011.
    • IV.2.C.4 - Développer des micro-zones en tissu urbanisé
    • Cette action vise l’installation en milieu urbanisé d’entreprises dont les activités sont compatibles avec le cadre de vie local et le bon aménagement des lieux.
    • 10 projets de micro-zones d’activités économiques ont été sélectionnés par le Gouvernement pour une superficie globale de 30 hectares et un budget de 10 millions d’euros.
  • 43. Plan Marshall 2.Vert
    • Mesure IV.3. – Favoriser l'activité économique dans les zones franches urbaines et rurales
    • ACTION IV.3.A.1. Pérenniser les mesures favorisant l’activité économique dans les zones franches
    • Majoration des aides EXPA dans les zones franches urbaines et rurales : e n 2010, 853 dossiers ont ainsi bénéficié d’un « Bonus » zone franche et ce pour un montant global d’aides publiques de 18.592.009€ et 633 créations d’emplois estimées.
    • ACTION IV.3.A.2. Financer les infrastructures d’accueil bâties en zones franches urbaines et rurales
    • Cette mesure prévoit de financer des projets d’infrastructures d’accueil des activités économiques dans les communes reconnues comme zone franche urbaine, tels que bâtiments relais, incubateurs, couveuses d’entreprises, etc.
    • 5 projets sélectionnés en zones franches urbaines pour un budget de 15 millions d’euros;
    • Un budget de 2 millions d’euros est réservé afin de financer des infrastructures de type « ateliers de travail partagés » au profit des opérateurs privés
    • 4 projets sélectionnés en zones franches rurales pour un budget de près de 3 millions d’euros.
  • 44. Plan Marshall 2.Vert
    • Mesure IV.3. – Favoriser l'activité économique dans les zones franches urbaines et rurales
    • ACTION IV.3.A.2. Financer les infrastructures d’accueil bâties en zones franches urbaines et rurales
    • Cette mesure prévoit de financer des projets d’infrastructures d’accueil des activités économiques dans les communes reconnues comme zone franche urbaine, tels que bâtiments relais, incubateurs, couveuses d’entreprises, etc.
    • 5 projets sélectionnés en zones franches urbaines pour un budget de 15 millions d’euros;
    • Un budget de 2 millions d’euros est réservé afin de financer des infrastructures de type « ateliers de travail partagés » au profit des opérateurs privés
    • 4 projets sélectionnés en zones franches rurales pour un budget de près de 3 millions d’euros.