Your SlideShare is downloading. ×
L'entreprise apprenante 2.0 & l'organisation 2.0
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

L'entreprise apprenante 2.0 & l'organisation 2.0

1,624
views

Published on

Comment retrouver la compétitivité de nos entreprise a l'aide des outils numériques de partage, et d'intelligence collective d'aujourd'hui

Comment retrouver la compétitivité de nos entreprise a l'aide des outils numériques de partage, et d'intelligence collective d'aujourd'hui

Published in: Technology

0 Comments
3 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

No Downloads
Views
Total Views
1,624
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
47
Comments
0
Likes
3
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. :: L’entreprise 2.0 & L’ organisation 2.0 VOYAGE VERS VOTRE FUTUR conférence les mardis de l’IDRAC INTERVENANT MARCEL NIZON Consultant chercheur en NTIC Dans un monde de plus en plus numérique & interconnecté, un nouveau principe dorganisation est en train de naître ! Le 2.0 Communication Marcel NIZON via Linkdin & Viadéo ou Facebook ‹N°›
  • 2. :: Tripler votre productivité tertiaire 95 % de l’information produite est aujourd’hui . numérique! Mais 85 % des factures reçues sont sous forme papierAlors que le tertiaire représente plus de70 % ! de la population active... 273 % 300 SA PRODUCTIVITE NA PAS 250 PROGRESSE DE PLUS DE 10 % 200 86 % 150 100 10 % 50 0 AGRICULTURE INDUSTRIE TERTIAIRE Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°›
  • 3. :: Répartition de la VA The future belongs to those who give the next génération reason for hope * entreprise prêteurs impôts salariés * Teilhard de Chardin Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°›
  • 4. :: Nos collaborateurs selon Maslow2 Se comparer Besoins accomplissement Indice de pertinence Valoriser son de notoriété expertise Blog et Wilki Besoins d’estime FAQ collaborative Reconnaissance, statut… Réseauter Réseaux sociaux Applications Besoins d’appartenance collaboratives Se protéger communautaire Anti-virus mutualisé Archivage en ligne Intégration, implication… FAQ collaborative Besoins sécuritaires Protéger ses données, sécuriser les accès, trouver de l’aide… Besoins physiologiques Travailler Communiquer, échanger… Messagerie Outils de publication Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°› Applications en ligne
  • 5. Une nécessité en période de crise: faire des:: économies d’échelle pour abaisser les coûts.  Une entreprise 2.0 est une entreprise multicanal qui communique sur tous les outils (sites, newsletter, forums, blogs, réseaux sociaux, etc..)  Une entreprise 2.0 est une entreprise qui échange en pull (portail collaboratif) et non en push, avec des mails avec pièce jointe qui mangent la bande passante, que ce soit avec ses clients, collaborateurs, partenaires, prospects, concurrents, influenceurs au sens STAKEHOLDER Une entreprise 2.0 est une entreprise ’’Googlelisée’’ Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°›
  • 6. :: En 1 minute sur le Net, ça bouge ! -1600 partages de connaissance CAD 35 mails/personnes/jour ! Réseau pro 700 000 commentaires© Marcel NIZONmention de l’auteur 6 ‹N°›Marcel NIZON copie autorisée avec
  • 7. :: PLAN Introduction : l’entreprise face à de nouveaux défis numériques 1- L’Entreprise 2.0 comme réponse à un écosystème mouvant  Les enjeux clés de l’évolution vers l’organisation 2.0 & l’entreprise 2.0  Le style de management: volonté de partage et de transparence  L’impact des générations Baby-boomers & Y sur la com écrite  Le nouveau rôle de la fonction Rh et des systèmes d’évaluation 2- Les bénéfices mesurables d’une approche Entreprise 2.0 3- De la collaboration à la mobilisation de l’intelligence collective  L’émergence d’outils et d’usages technologiques gratuits en web. Des progiciels d’agrégation en mode SAAS via le cloud et la GEIDE 4- Le bilan de quelques sociétés accompagnées par Marcel NIZON en mode 2.0 Conclusion :Votre bilan personnel et vos résolutions après cette conférence, Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°›
  • 8. :: Quels flux numériques avons-nous géré en 60 secondes ?  168 millions d’emails envoyés : le courrier électronique reste toujours très utilisé à travers le monde, soit 242 milliards par jour,c’ est assez explicite nous sommes restés en Push  700 000 statuts Facebook mis à jour. Il faut le rappeler. Facebook compte d’ailleurs environ 510 000 commentaires publiés et 79 000 messages sur les murs mis en ligne.  700 000 recherches sur Google. Toutes les 60 secondes, soit environ 1 milliard par jour.  370 000 minutes d’appels vocaux sur Skype logiciel, soit 27 millions de membres connectés simultanément.  100 000 tweets publiés par minute sur Twitter, soit plus de 144 millions par jour.  13 000 applications iPhone sont téléchargées en une minute sur l’App Store. Cela fait près de 19 millions par jour,. 8 ‹N°› Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 9. :: Quelle est notre activité numérique interne ? Cerveau droit  Cerveau gaucheSource : Teemu Arina en Finlande explore le rôle destechnologies sociales dans linteraction humaine les médiassociaux pour lapprentissage organisationnel, le leadershipet le travail intellectuel Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°›
  • 10. Répartition du temps de travail dun cadre:: (source IBM) 1980 Rech. doc. Conception Classemt 9% 12% 7% Courrier 7% Déplact. Réunion 8% 2.0 Réunion Analyse 42% 8% Réflexion 7% Des tâches & workflow non structurées sur lesquelles il est difficile dagir ! Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°›
  • 11. :: Evolution du travail d’un cadre en flux numérique 2 1,8 1,6 1,4 1,2 1 0,8 1.0 0,6 2.0 0,4 0,2 0 Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°›
  • 12. :: COURRIEL ENTRANT : Créer des règles de classement Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°›
  • 13. :: Y Des habitudes bien différentes dans l’écrit Génération Y: les messages ont tendance à Qui est le plus se réduire en longueur, à devenir plus productif ? informels (SMS & tweet). Si tout le monde a encore le droit d’écrire 5 pages de courriel (voir le coût ?) , plus personne n’a vraiment l’envie de le faire. Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°›
  • 14. ::La mort de l’email génération Y textes courts pourquoi ?  Si les textos & les twitts chez les jeunes ont pris le dessus sur l’e-mail dans la communication interpersonnelle, c’est pour 3 raisons : 1. La garantie de n’être sollicité que par une personne identifiée 2. La contrainte d’un format court (140 caractères) permettant d’aller à l’essentiel sans avoir à s’encombrer de contraintes de formes Pas de spam !qui représente aujourd’hui 73 % des courriels !! 14 ‹N°›Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 15. :: La réunion 1.0 ou 2.O les partages d’agendas 9 mails pour se mettre d’accord sur l’agenda ! Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°›
  • 16. :: émis Moins de 10 % des documents sortent de votre entreprise !  15 % en courrier ou courriels interne  15% en retouche après lecture de lauteur  20 % en réédition pour mise en forme  10 % en archivage papier et classement chrono  10 % en archivage et classement alpha  5 % en freinte diverse et bourrage  10 % en manuscrits et brouillons  5 % en démarque inconnue La seule création de valeur c’est les mails ou courriers sortants Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°›
  • 17. L’entreprise comment créer trois fois de valeur::Création de valeur par l’entreprise Création de valeur technologie1. Je réalise des économies sur mes coûts de factures fournisseurs 1. Innovation LAD & intégration en compta2. Je réalise des économies sur mes coûts de 2. Scan des notes production de NDF3. Je réalise des économies sur mes dépenses marketing et promotionnelles du print cout fixe 3. Buzz marketing, vers le digital cout variable au clic marketing viral, statistiques marge/cv4. Je réalise des économies sur mes frais de cv thèques avec la LAD et le cv universel 4. Réunion 2,0 vision conf1. Je réalise des économies sur mes réunions2. Je réalise des économies sur le classement et la 5. Classement auto recherche des courriels via l’ ECRM 2.0Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°›
  • 18. :: Gérer chaque tâche en 2,0 !  15 % Courriel de 2h à 1 h avec 3 règles  15% Réunion de 2 h à 1h 30 en 2.0  20 % Tél de 500 € à 50 € avec voix sur IP  10 % Recherche d’infos de 1 h à 30 mn avec Geide  10 % Archivage et classement alpha de 30 mn à 0 Numérisa  5 % Partage connaissance de 30mn à 2mn avec wiki’s tion des courriers  10 % Mise à jour CRM vers E CRM 2,0 de 30 mn à 0 triés par service  5 % Enquêtes PUB de 30 mn à 0 avec la com digital Opératrice de contrôle Courriers Factures La chasse aux doudous est ouverte ! Vive la GED !recto verso Scanner Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur haute volumétrie ‹N°›
  • 19. :: Trois piliers  De nouvelles méthodes et habitudes de travail qu’il faut ancrer  L’écrit numérique devient plus court (140c maxi)  De nouveaux outils 2.0 Cloud en mode Saas  De nouveaux référentiels RH 2.0 d’évaluation des collaborateurs de génération Y en fonction de leur capacité à partager l’info Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°›
  • 20. :: De nouvelles mentalités  L’Entreprise 2.0, c’est avant tout l’école du partage et de la collaboration  Combien de blogueurs ou de wikistes dans la salle partagent de l’info sur des portails collaboratifs ?  Les FREINS : les pratiques collaboratives vont à l’encontre de ce qu’on a appris sur le terrain. Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°›
  • 21. :: SORTIR DE LA CRISE AVEC LES OUTILS DE L’ENTREPRISE 2.0  Chez vous : Vous disposez d’un GPS, d’une tablette à la main, d’un grand écran mélangeant télé, internet & jeux et souvent d’un Black Berry ou d’un iPhone.  Alors, pourquoi refuser que ces révolutions rentrent aussi dans votre entreprise ? Netvibes démo Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°›
  • 22. :: La crise, une opportunité ! Un pessimiste voit la difficulté dans chaque opportunité, un optimiste voit lopportunité dans chaque difficulté (Winston Churchill).  Opter pour une culture de créativité, d’expérimentation et d’ouverture au changement. Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°›
  • 23. :: 2.0 « Cé KOI » l’entreprise 2. 0 ?  C’est bien plus que l’utilisation des réseaux sociaux internet, intranet, logiciels collaboratifs et les RERS (réseaux d’échanges réciproques de savoir) pour créer de la valeur en sus.  Une entreprise est dite 2.0 lorsqu’elle intègre ces pratiques collaboratives dans sa stratégie globale. 23 ‹N°› Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 24. :: 2 générations s’opposent ! Y & babyboomers Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°›
  • 25. :: Entreprise 1.0 ou Entreprise 2.0 ? Caractéristiques Entreprise 1.0 Entreprise 2.0Structure de l’entreprise Hiérarchie verticale Communication horizontaleTypologie Marketing orientation "print" coût fixe Digitale coût variableConséquence de la structure Bureaucratie et rigidité Agilité et flexibilitéApproche décisionnelle Autorité statutaire Autorité de charisme & dinfluenceOrientation des flux & workflows Centralisée Décentralisée flux RSS content managementConséquence de lorientation des flux Friction entre les différents services Aisance dans la communication transversaleCommunication Bruits de couloir Autonomie & ConfianceStructure de l’organisation Cloisonnée TransparenteStructure des SI (sytème dinformations ) Propriétaire domination informaticien Open SAAS & CloudAvantage compétitif Intelligence individuelle Intelligence collectiveDirection Manager 1.0 Leadership 2.0Mode projet Peer to peer Plateforme collaborativeWeb 1.0 ( client ne communique pas sur le site vitrine ) 1.0 2.0 messages client du web vers lE crmComptabilité Salarié est une charge Salarié est une ressource Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°›
  • 26. :: 2.0 CLOUD ? Ou pas CLOUD Saas ou NON ?  Cloud = Externaliser ses données & programme vers un serveur distant  Le programme est dit Saas (Software As A Service) si accessible par un navigateur  Le tout local : Avez-vous déjà essayé de mettre à jour une version d’un document sans vous perdre dans les erreurs de version & de DLL en local? La solution: le Cloud  Le tout Cloud: si une pelleteuse détruit les réseaux, chômage technique assuré !  La solution: fonctionner en « Best of Breed » et en hybride un peu en local un peu en Cloud mais si demain une guerre arrive ne pas tout mettre aux Etats-Unis ! Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°›
  • 27. INFOCOB Créez une synergie entre:: E CRM & web 2,0 pour traquer vos prospects 27 ‹N°›Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 28. :: Logique 1.0 ou 2.0, se réorganiser mais comment ?  Repenser les logiques d’organisation du travail , s’émanciper des pures logiques hiérarchiques et administratives du passé.  Il faut inverser la pyramide organisationnelle.  Une logique de management participatif, incluant les à la fois les clients 1.0 & collaborateurs 2.0  Les sites web 2,0 deviennent de véritables applications qui se nourrissent du contenu envoyé par les utilisateurs via les réseaux sociaux ou les blogs ou l’E CRM. Par ex: Facebook insight data export .xls 28 ‹N°›Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 29. :: Les workflows d’une E CRM Ex : INFOCOB " Notification d’un prospect Devis intégrée en auto auto Web 2.0 le client E notifie son CRM2.0 message Mail Commercial SAV Chgt adresse ou mail via Réseaux Maj auto nouvelle sociaux adresse 29 ‹N°› Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 30. :: Gérer les comportements : DIGITAL NATIF et DIGITAL MIGRANT  DIGITAL NATIF  DIGITAL  Multi tâches IMMIGRANT  Addict à la connexion web  Mode asynchrone permanente déconnecté  Plus texto court ou tweet sans impression que courriel  Plutôt courriel long qu’il  Messagerie msn instantanée imprime  Logiciel gratuit en ligne  Plutôt logiciel payant en  Data protégé on the cloud local  Il partage et collabore sur  Data en danger en local ses écrits Dans ce contexte, comment  L’information, c’est le faire accepter un pouvoir, il la garde ! produit/service payant au Y ? ‹N°› 30
  • 31. :: Le travail collaboratif, dernière étape avant l’intelligence collective Je ne collabore pas quand : Je collabore quand :  Je participe à un entretien, une  Je donne une réunion ou une rencontre. information gratuite à  Je communique je réponds à une personne une question qu’on me pose, je cherche des idées parce alors même qu’elle ne me qu’on me le demande. l’a pas demandée .  j’aide les autres parce qu’on  Je consacre me l’a demandé. spontanément une partie  J’essaye d’obtenir le maximum de mon activité à de ressources de l’organisation pour réaliser aider les autres en mes objectifs win/win dans leur activité. © Marcel NIZON ‹N°› 31
  • 32. :: Les facteurs clés du succès de l’entreprise 2,0  Sans sponsor, ni ambassadeurs zélés ou stagiaires IDRAC de génération Y, point de salut.  Tant que le “social 2.0 ” ne sera qu’un phénomène de surface plaqué sur une structure qui ne l’est pas danger ,,,,,.  Créer un socle minimum commun d’outils pour manager, et gérer l’information partagée et ses rapports avec les autres: Un socle commun obligatoire, non négociable ! 32 ‹N°› Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 33. :: L’intelligence collective en 2.0 les wikis partie 2 LA GESTION DU PARTAGE DES CONNAISSANCES Vaincre la peur et l’incertitude face à une culture du savoir qui est aujourd’hui non partagée en 1.0 Dans l’Entreprise 2.0, la pierre angulaire des systèmes d’information & wiki’s n’est plus l’accumulation des données, mais leur mise à disposition collective et leur indexation pour faciliter l’usage de l’information et la récupération des connaissances pertinentes » 33 ‹N°›
  • 34. :: Agrégateur de contenus : EX: le Portail netvibes 34 ‹N°› Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 35. :: Gérer l’intelligence collective : 30 000€ perdus lors d’un départ de cadre  1.0 Personne ne savait au juste ce qu’il faisait pas définition de fonction , ses compétences n’étaient pas partagées  2. 0 Le travail quotidien et les modes opératoires de chacun sont répertoriés dans des workflows ou PAOT formalisés  Réunion 2.0 Les compte-rendus de réunion doivent être partagés republiés, enrichis, commentés, etc..  Des discussions peuvent débuter autour d’un document, partagé via google doc permettant ainsi d’enrichir celui-ci. DEMO PAOT,xls wizard scan point  . 35 ‹N°› Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 36. :: LA CYBERNETIQUE DE CASIMIR UN WIKI+ un retour client & ressources autorégulées Les contenus sont facilement diffusables partagés en pull au sein du système d’information de l’entreprise. 1 Le client saisie un incident en web 2.0 module saas 2 si urgent envoi mms Marcel 3 la ressource compétente ouvre l’incident l’horloge démarre 4 recherche dans wiki ‹N°› Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 37. Partage de contenus:: slideshare ou scribd? Entreprise digitale L’intelligence collective : L’idée n’est plus de décider ce que le collaborateur pourra publier ou pas mais ce qu’il va recevoir en KM en fonction de la pertinence du contenu dans le contexte 37 ‹N°› de travail via un agrégateur Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 38. :: L’intelligence collective : c’est aussi SLIDESHARE  Apprendre à partager ses savoirs et recevoir des strokes positifs !  “Dear Marcel Nizon, your documents on SlideShare have had 100 views in three days. Wow! You must be doing something right.  Your slides and docs must be pretty awesome in order to get that many views. Keep it up ... we cant wait to see what you share next. Congratulations,The SlideShare team “ 38 ‹N°› Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 39. :: Lâge de pierre du classement traditionnel Le classement suppose tout dabord qu’ on collecte les documents... qu’ensuite on les classe... quen fin dannée, on vide les armoires dans des boîtes darchives... qu’ on les transfère et qu’ on les reclasse aux archives et surtout…qu’ on arrive ensuite à les retrouver ! .. 39 ‹N°› Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 40. 1.0:: 75 kg de ramettes chacun par an ! 1 - Vos coûts  Aujourdhui quen est-il chez vous ? Entre copieur laser couleur, partagé, réédition et laser personnelle, ou GED & scanner, comment avez-vous tranché ? 150 000 copies à 0,10 € = 15 000 € de budget copies /an 40 ‹N°›Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 41. :: Numérisation et distribution intelligente du courrier dans des corbeilles virtuelles Dispatching des documents Arrivée du Consultation courrier Numérisation en mode Web des courriers triés par service Bannette Courrier Opératrice de contrôle Courriers Factures Note de frais Mode Saas Accès par Ouverture des plis navigateur Web Scanner recto verso haute volumétrie Stockage des documents Avec scan point 41 ‹N°›
  • 42. ::La gamme de fabrication de vos courriers sortant 00 10 M n 20 M n 30 M n 40 M n 50 M n 60 M n 70 M n 80 M n 90 M n100 M n 110 M n1-Saisie2-Correct.3-Visual.4-Mise en F.5-Edition6-Relecture7-Modif.8-Réédition9-Copie 42 ‹N°› Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 43. :: Le coût d’une lettre recommandée: L aviez-vous vu comme ça ? 35 30 Le coût moyen 25 avec la poste à 20 1 Km et 5 mn d’attente 15 = 24 € ! 10 5 0 Concep. Frappe Conso. Affranch. Repro. Archiv. Déplacement Micro Mo 43 ‹N°› Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 44. :: La lettre recommandée électronique pour 6€ 1.0 pour 24 € 2.0 pour 6 € 52 ! 44 ‹N°› Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 45. :: ¨Contrôler vos temps de productions de documents 13 minutes par pages ! 45 ‹N°› Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 46. :: Le coût de traitement d’une facture fournisseur, c’est combien ? Etude conduite par Aberdeen group entre mars et avril 35 2011 auprès des services comptabilité fournisseurs de 130 30 entreprises Un coût moyen de 25 traitement par 20 facture atteignant presque 28 euros 15 ! 10 5 0 Concep. Frappe Conso. Affranch. Repro. Archiv. Micro 77% des factures entrantes restent au format papier et 35% du temps des services comptabilité fournisseurs est consacré à répondre aux demandes internes et aux demandes fournisseurs.‹N°› 46 Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 47. ::Le coût de traitement d’une facture fournisseur papier Source Arthur D Little Les factures papier représentent 77 % Traitement des transactions 00 saisie 10 M n 20 M n 30 M n 40 M n 50 M n 60 M n 70 M n 80 M n 90 M n100 M n 110 M n1-TRAITEMENT 0,9 €ENTREE Validation2-SAISIE Archivage Paiement 1,5 €3-Validation 8,3 €imputation BAP.4-Paiementchèque Gestion5-ARCHIVAGE Traitement Litige Chèque recherche6-GESTION 4€ 1,80 €LITIGE 47 ‹N°› Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 48. ::Le coût de traitement GEIDE d’une facture fournisseur papier scannée en LAD Source Arthur D Little Les factures papier représentent 96 % des transactions 00 10 M n 20 M n 30 M n 40 M n 50 M n 60 M n 70 M n 80 M n 90 M n100 M n 110 M n Traitement1-TRAITEMENT saisieENTREE 0,90€2-SAISIE Validation Archivage Paiement3-VALIDATION 0,9 €IMPUTATION 1,10 €BAP. Nouveau ???4-PAIEMENT cout 3,10 €CHÈQUE Gestion Virement5-ARCHIVAGE Litige recherche sepa 1,8 € 0,2 €6-GESTIONLITIGE 48 ‹N°› Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 49. :: Bilan global 2,0 = série 2 par nature de flux 80 000 70 000 60 000 50 000 40 000 30 000 Série1 20 000 Série2 10 000 0 49 ‹N°› Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 50. :: Les digitals natifs: un "péril jeune" pour les anciens managers ?  Une culture de l’immédiateté, de l’accessibilité, et de la gratuité, du zéro formation sur les logiciels.  Une DEXTERITE extraordinaire par la pratique du «texto», des manettes de jeux vidéos ou encore des écrans tactiles.  Le natif: ses attentes et ses méthodes de travail obligent les managers à s’adapter, faire preuve de transparence et encadrer autrement leurs équipes. Le « NATIF « veut être le premier à diffuser de l’information». 50 ‹N°›Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 51. :: Bénéfices tangibles & Intangibles Bénéfices tangibles Bénéfices intangibles Réduction de nombre d’emails Meilleure gestion des connaissances Réduction des coûts de voyage Satisfaction des employés Réduction des coûts téléphoniques Meilleure capacité d’innovation Réduction des budgets TI Compétitivité renforcée Stratégies de marketing plus efficace Relation client améliorée Développement de produits plus rapide Veille économique Fidélisation de clients Meilleure intégration et communication Meilleure performance individuelle Renforcement de marque Développement professionnel des individus Fidélisation des collaborateurs © Source Alteya montréal Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°›
  • 52. :: 2.0 LE BILAN SEPHIRA LE MANS Résultat net 17 % Pdg Daniel Israel génération Y Actions 2.0 MISE EN PLACE EDITIQUE 50 000 FACTURES MENSUELLESMarcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°›
  • 53. ::2.0 LE BILAN KREACTION RESULTAT NET 15 % Actions : REFONTE DES WORKFLOWS PAOT,XLS Génération yMarcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°›
  • 54. :: Entreprise 2.0: êtes-vous prêt ?  Une entreprise n’acquiert pas du jour au lendemain son statut “2.0″. C’est un processus long et progressif.  Constat : en 1.0 L’information (la bonne, la vraie) est en effet une denrée rare que les collaborateurs s’arrachent : ils la stockent en local dans un fichier qui est jalousement protégé par un mot de passe, une arborescence complexe et un répertoire non- partagé. 2.0 ils la publient immédiatement  La plus grosse erreur serait de sous-estimer le poids des habitudes et surtout la résistance au changement Attention aux freins à la mise en place des outils du troisième millénaire ! 54 ‹N°› Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 55. :: Modifier les comportements: dur, dur….. le changement  La refonte du management est à des années lumière des habitudes, des connaissances et de la compréhension de nombreux chefs d’entreprises hors génération Y.  Pierre & Marie Curie disaient que : La fission de l’atome était plus facile à réaliser que la suppression des freins aux changements ! 55 ‹N°› Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 56. :: Dès demain je commence ma révolution ? En conduite du changement, il y a deux types de transformation : progressive ou disruptive . Et maintenant SCANPOINT en live ! Ce nest pas parce que les choses sont difficiles que nous nosons pas, cest parce que nous nosons pas quelles sont difficiles. (Sénèque) En transformation disruptive, la confiance est un prérequis obligatoire. 56 ‹N°› Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur
  • 57. :: Bibliographie & Webographie  Blog US & FR de Bertrand DUPPERIN  Fred CAVAZZA  GO GLOBE.COM  Travaux de recherche comportementale et numérique de Teemu Arina Finlande  Alteya Montréal  Administration 2.0  Edition Fondapol, Paris  Auteur : Thierry WEIBEL Marcel NIZON copie autorisée avec mention de l’auteur ‹N°›

×