Your SlideShare is downloading. ×

Courrier international - Nouvelle Formule

1,257

Published on

Présentation de la Nouvelle formule print et digitale de Courrier international - Lancement le 4 octobre 2012

Présentation de la Nouvelle formule print et digitale de Courrier international - Lancement le 4 octobre 2012

Published in: News & Politics
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,257
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
3
Actions
Shares
0
Downloads
45
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. nouvelle formuleLE NEWS MAGAZINE   de la presse mondiale OCTOBRE 2012  
  • 2. LE NEWS MAGAZINEPRINT ET DIGITAL   de la presse ale mondi > une grille de lecture DES ÉVOLUTIONS DE LA PLANÈTE ET DE SES HABITANTS > une fonction d’anticipation PAR LA MISE EN AVANT DES « SIGNAUX FAIBLES »
  • 3. Comment ça marche ? « PEOPLE FIRST ».70 journalisteset 30 « vigies »(journalisteslocaux,chercheurs…)inter reliés..la maîtrise detoutes les langues
  • 4. Comment ça marche ? CONTENUS.1 500 journaux« auscultés »+ presse en ligne.entre 30et 50 titres« sélectionnés »par numéro
  • 5. Pourquoi ça marche ?UNE COMBINAISON EXCLUSIVE qui crée la singularitéde l’offre éditoriale de Courrier internationalet celle de l’expérience de lecture D C E LE DÉCENTRAGE LA CURATION L’EMPATHIE
  • 6. Courrier Noooodu ~au l6wp~ ~l OOIIMotol~..­ rq,nc..:l.SoO( Courrier N"OOOOdu:»>tul6~:»01t c:~loMI.c­ international r~:)o.SOC internationalSéries télé-Tel Aviv canonne à Hollywood Sommetde~o -Une ville ws EUSABEFHII -IUBIU ET MRR!NCE ISLANDE-uNMODùE vraiment écolo POURLAGRKE? 20 ans ap~s. où en sont les engagements LOC6SJANE -lARGENT """ kt planète. DES PRISONS
  • 7. Courrierinternational
  • 8. DONNER HIÉRARCHISER ACTIVER NOURRIR METTRE LE PLAISIRÀ COMPRENDRE POUR FACILITER LA CURIOSITÉ LES CENTRES ET LA DÉCOUVERTECE QUI FAIT L’ACCÈS ET MIXER ET FOND D’INTÉRÊT AU CENTRE DEL’ACTU AU MONDE ET FORME LA LECTURE
  • 9. NOUVELLESRUBRIQUES
  • 10. NOUVELLESRUBRIQUES
  • 11. NOUVELLESRUBRIQUES
  • 12. à la une1 . .... ...__,......,..,.. .,....._... o--t,_..,... ..,__ le"pmtemps •"-d•.;naM,...... ............. ............,.....,...,. ...,......,..... ............. ... ~-·~ .........,._.................. . . . . . . . . . . .)1 . . . . . ,..,.._...,.. érable" .... ~-~..... 11-·- .....,_............. ......... . . ......................................" ................................ ~ --.,~ ............. passera-t-il ......f.iî ...... _---~ ~~ ...... ,__,._ ............. .. _ _ ~,.......-.-ac ............ .. lljl Fété? .. ...................._... ....... ............ ..... ... *-".-......,.•-*.-.r-..:- ... _,...._...a.J.li:• C.:« .......... •.. ...-:~~~ ~ ........--........ ~ . . . .-r• .-;. .............._ ----------- .. .. ~ra~u,_,~..., ,......,......... .._..__ ...... .,....,............... ...-..-1011 ~-- .,...~ ....,...,~,._, ... _ ..... ..... .......... . . .. . . . . 411111111 ...... ~ . . . . . . . . . . . ~ ._~ ,~ ..... ...........-.... -· ...~ ... PW1 .............. . . . ~ ............... -~ ..........................._,_ ~._..,.,........, ~ .,...,._.........,.. . . . . . . . . ._ _ . .................... tl ................,., ..... ....,..~ ~ . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . Lon e a ........ Htt u....s.r............ ............J,u ............... ....,.u..:....................... ..--..J ........ !IWW u .... ,.,. ..... . ....._..,.,.,.v.. _....._,_,_ .. ~-. ....................... ............................. ~a~ _......._.,......_.(J .. . ...- ,..,..,.. r......... ......,u,.......-.. ~ . __.,.....,.,.,. .......... ··- -- ....... ................... .....fllllll:dlt.,.....,__... ~ ~ C-t,..~ -~-- t.M-~~ ............ __ ... ..-- ...._,ji ...... ~·-" ~ c.~~ .................. ~ D · - .....,..... ~at~~w-kr-. _ _ ,.......-.n. ...... ... ........a-.,-=-•...._.. ....... c..,........... """ .......... . ............ ... •r-•.mr•a~~nr~•.Jrt . ........... .... e J.t.-HII ... ..................................... ~ ~ ................................. .....,........,or ... ..... .... ............. ,..... ~ -~lM ~ • ............................. ............... ......... .,,........,,_.........,...tut-."t ~ .... .,..WII_...,._Ir_. ..... ...... ..,.,.~··~~-- ...................................... .....,..,,..., ......_......... ...... ........ ......k*t,...,.,..................... ~ ~ ~-~- o.Ni·~- .......................,*.._...., ,..,._.,., .... Dwliidl. ....... a..... ...,.,.....,........... - ............... --- ........ ~ --..o.n. .................... ....,..........................., .,...... .....,..........,._.........,.... ........ ln ............ ...........*...,.,.,......_......., ......... ..... ........... .. ~ ........,.,...~.,.,.... ,..,..,.~ ............... ---....~ ....................................... . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .;t.. . . .fql . . ..... ~,.,......-- -~ "· ·~- .................. ..... ........................ -·---e~r~~- ~-~,,..-~ ..-.~n ...................... tn ...... .... ...... n ............... l.a. . ., .. . . .rt-.r ....._• ....__..,r ~.­ ..................,............................ ..........._..,.......... ._c.. ~-- .... xu. ~ -...~, .,~ ... ,................................. ............... ~ ......_.~..._,_ .....,._,.._c-r.._,..,,.... ~tildt. ....lla. . . . .,._ __ . . ................p:b_....._.......... ..... _.....--... .......... .. ,...._........_,_.._...,.._._,.,. ;dft......_.,....._......... . . , .. . . . , . . ~~b , . . . . .. tcualrC.-. . . . .~ .......... lr ......b,__.bll. .... .....-..._.........,......,.,._, ....._.........,o.-__ .. .... . . . . . . ., . . . _ ... Rfrn~U~t., ......... ~----flllt~Ufit........,U...,.. ......... ...... __ .,..,.,..~, ... ...,......"-".....,fnNI ....,. .........._ ...... .. ....... o-,... ..,__.._....... ,.Hl~ lr.....
  • 13. Courrier international - n° 1144 du 4 au 1 octobre 2012. 0 ------ --~~~-~~On vient de loin pour y manger. Le restaurant"Karim" perpétue les traditions de la cuisine moghole.Les recettes, gardées secrètes, sy transmettentuniquement de père en fils -Sohini Chattopadhyay- Open (txtmits) Ntw Ddhi de multiplier les petits boulots, il icut dans la misère. pour bâtir la oouvelle capitale, opulente vitrine dun em- CCla ne lempêcha pas dapprendre la cuisine à ses fils, car pirebritanniquedéj~ surie dé-clin.C cst laphotolaplu~ ancicnnequelafamill.< . il était convairKU que~ reœtt<"S n le 53"oir-faire de la Beaucoup de œs visitcun étaient é-tl"lngers. Le stand au possède de Karimuddin, le fondateur du res- gastronomie rQ)"ale constituaient un hérit~ préci("W{ Durbar remporta un tel suœès que Karimuddin continua taurantKarim.llestassisaucemredelimagc-, "Chait nom parrimoînt, expliq~.~e Zahooruddin. Il ptnSQît à Cndre aloo-grosht C1 d4l bien ap.ts la fin des cérémonies. un bébé sur les genoux. A sa gauche, son !ils qutlntfollaitpasltlaissndispamîm.~ Tant ct si bien quau bout de quelques années il décida Nooruddin; il $il droite, un ami de œlui-çi. l.e ~ILl orW~~~a du rr.staunml Karim rnm:mtmt liU moiRS au doufir un restaurant. Cet établissement originel sc si- poupon est son pem.fils, Zahooruddin. Kan- ttmps du dmlitrtlllptrtUr mogllol, Bahadur Shah Zajar (qui tuait ~ quelques pas seulement de lenseigne actuelle.muddin porte des vêtcmtnu Joufdj mais bie-n coupés. sa rtgno lk 1837 d 1857 tt l!l()llrut t?I186J)", confilm( Salma Ce-lle-ci, étitable aimant pour les gourmets de la ieillebarbe et ses moustaches som bien taillées. son regard rst llusain. Cene historienne de la cuisine moghole, auteure ville, populeuse et bruyante, est désormais tout aussi au-paisible. ses traits sont fermes et son visage na pas de ba- de plusieurs ouvrages somptUCW!, dont Tltt Emptrors réolée de glOire que la grande mosquée Jama Masji<l.joues, .11 moins que sa barbe ne les dissimule habilement. Thble: Tht Art ofMughal CuisiM (La table d( lcrnpc-rcur :Karimuddin est un jeune grand-père. lart de la cuisine moghole, inédit en fraoçais], a tr:rvaillé L oo .premièrcs ."""s,lcrestaurantouvraitde .. . Sa famille ne connaît pas la date exacte du cliché, mais awc ArchiCS nationales indiennes, où cne a pu mener des midi à u heures environ. Le matin, Karimuddina de bonnes raisons de penser quil a été pris en 1932. recherches approfondies sur son sujet de prédilection. allait lui-IOCmc acheter ses produits. Il se mon-annh de la naissance de Zahooruddin, ~ aujounfhui de ~Lain~~ lk Kllrimwldin ltaitun $0ldat saoudim ~-mu m lndt tr.utparticulièremcntexigeamsur ladécoupedu8o ans, qui est le dircetcur général de lemblématique pourrallierlarmitlkBahur[lt.(ùrr.tWteurd.rWdyllastic~M" mouton, C1 ms1strut pour que Je boucher taillâtchaîne de restaurants Karim HOiels.,crHc par son grand- ghclt,auxvr.rihV].Mail;S~tStalmts/avaimthissiaurongck KS morceaux en suivant KTUpuleusement sespèredansleieuxDelhi. cui$i11ferpmomltl ckltmptrtUr". explique Saima Husain. instructions. llnachetllitsaviandequauprè!;dcquelques La tradition familiale CIt que Karimuddin ait pratiqlH! En1911,lEmpircbritanniquedrslndcsd~asaapi­ bouchers de oonlianct. Et :k ce jour, la famille a oonscréla lutte ct sy soit illustré parson adresse ct son cndul"3.l(C. talcdcCa1c-utta:kDelhi.l.adéCisionfutofficialiséclors les mi-mes fournisseurs.A8oans passés. il pou:lit SOI.IIewrune massue de zokilos dunc• siteduroiGcorgeVctdclareincMary,quiC- i Lhcuredefcnncturedurcstaurantpoo-aitvarierdunC1 fréquentait encore les rings. Tous les jours, il passait naient daccéder au trône. Une majestueuse cfrémonic, jour.illautre,sclonlafréquentation.Ccrtainsjours,sidesquelques heures :k lentraînement. Le rcstede lajoumœ.ll connue sous le nom de Ourbar [litténlement "audience festivités ou quelq ue autre é•énement av-aient attiré dufallait qu~l soit pn!:scnt dans son restaurant qui ouvrait dès publique1. fut organisée~ Delhi afin de penneure aux su- monde dans la ville, létablisscmcm rest.ait ouvert jusq~8 heures, pour le pctit-déjcuoc-r,et fermait habituellement jets de Sa Majesté, aux rois ct aux prioœs lndicnsde Cnir tard dans la soirée. La famille, manifestement Bchtea~tt!(Sportcsàuheurcs. rendre homm~ à la couronne. Karimuddin 11.1t alors les dates, ne sait plus combien de temps a duré cette Le père de Karimuddin, Mohamcd Aziz, aurait été em- lid«, inédite pour son temps, dinstaller un ~tand de res- phascdhc-urcuscsouplcssehoraire.UncehoseestsCtre :plo;,-é dans lrs cuisines f0)3les du Fort Rouge [aJoN palais tauration pour les participants. Il dressa son kiosque pres Karimuddin comprit uts vite que le petit déjeuner pou-impérial] de Delhi. Quand, en 1857,la rbOitc des cipayes de lactuelle pone n• 1 de la mosquée Jama Masjid, avec vait ~reuncré-neaulUCT3.tif,c-tlcrcstaurantsemit.11ou­[soldats indiens de larmée britannique] atteignit la ville , deux plats~ la carte: a/oo-pht [ragoùt de mouton aux vrirSC5portcs dès8hcuresdumatin.le dcmicr empereur moghol, de-enu une ligure de proue pornmtSde terre] ct dai [prtparation ~ base de lentilles]. "Cnt ainsi qu.t now- nous som mn «nUtit ul urn rlinlfHtdcsinswgés,futem-oyécnexîlparlc-s6ritanniques,ctson ~A lipoqllt , rappelle Zaeemuddin, codirecteur de Karim dhabifuh ltrullf"J.I/s wnaû-nt prendiT ltur petit dljn mtrpersonnel sc reUOU3 sans emploi. I.e père de Karimud- Hotcls ct arrière-petit-fils du fondateur, mQngn- à ltxtl- surkcMmin au tTaV~tù. Lun dtn0$rlitnrsk:s plustn •w&aitdin partit pour b ville OiSine deGhazi.1bad où, contraint rM<rnltGilpC~SdutoutdaiiSlfsprCitiqunoourorrtes.C"CS1« ltministrtdlsTro•Cluxpublics.quiG~Clitson al"kkGtmtnSUtl­ q~M ma rorontl mon grand-pin. Citait mhnt hQIItnu, ks ltclu:: now", raconte Zahooruddin. La carte sétoffia aJon p dtmilndaWit: Mais pourquoi ma~-tu dehors? Tu pour inclure rod [ pains non levés], sab:-i ( plats de Jé- nas done ni mère ni sa:ur pour faire la cuisine~ toi~·· gumcspiryani (préparation~ base de riz épicé} C1 aut!(S Le fait est que Delhi accueillait alors un gr.md nombre mets au mouton. Mais pas de bœuf, car une grande partie de 1Siteurs qui, précisément, n33ient pas de famille sur des clients de Karim ét.aient hindous (alors que Karimud- place pour l11.1r préparer à mang.-r: toute une population din c-t sa famille tra ient musulmans] c-t navaient pas le itinérante attirée dans la ville par le Durbar, mais aussi droit den consommer. ~Nous aVOIIS t~rseu Urn -+s9
  • 14. com.  
  • 15. ENV OYEZ PROMENER VOTRE VISIO N DES LECTEURS
  • 16. SINGULARITÉUn « News », mais « pas que » ! Semaine 34. 2012
  • 17. ATTRACTIVITÉ 195 460 194 517 170 174 2011 2009 Crise éco- nomique 134 677 2003 96 622 Guerre en Irak 2001 60 944 1998 Lancement Sommet de l’euro de Tokyo 11 Septembre39 443 1992 Maastricht 1990 1er numéro Source : OJD, PV 1990-2011 ; Diffusion France payée, en nombre d’exemplaires diffusés
  • 18. DIGITALISATION Chaque mois, la marque Courrier international adresse : 2,8 MILLIONS D’INDIVIDUS (Hebdomadaire, web, mobile et tablette)* 63 % EXCLUSIFS 17 % 20 % COMMUNS EXCLUSIFS PRINT PRINT DIGITAL Hebdomadaire ET DIGITAL Web, mobile, tablettesSource : *AudiPresse ONE 2011 – Indicateur Brand Global 30 jours, LDP pour l’hebdomadaire – Pop. française 15 ans et + : 50 860 000 ind.**AudiPresse ONE 2011 – Pop. française 15 ans et + : 50 860 000 ind. – Indicateurs Brand Regular, Print Regular, Digital 30 jours
  • 19. CIBLAGEDes « ”alt” + ”shift” readers »
  • 20. CIBLAGE
  • 21. CIBLAGE
  • 22. EXCLUSIVITÉ 567 000 LECTEURS soit 61% des lecteurs de NE LISENT PAS L’UN DES 3 PRINCIPAUX HEBDOS D’ACTUALITÉ*.* Le Nouvel Observateur, L’Express, Le Point
  • 23. AUDIENCES PLANNING
  • 24. OFFRE DE LANCEMENTÀ l’occasion des 4 premiers numéros,une série événement sur les US4 PAGES (4, 11, 18, 25 octobre 2012)20 K€ net net courrierinternational.com en octobre : 600 000 impressionsUne présence sur2 jours exclu HP (arche + demi page) + 10 jours en RG (demi page) 5 K€ net net*Offre valable pour une même campagne sur la période 4 au 25 octobre 2012, hors emplacements préférentiels.Merci de consulter les CGV de M Publicité, disponibles sur demande. L’offre Nouvelle formule ne peut en aucuncas être cumulée avec dautres offres commerciales de la régie, quelle que soit leur nature. L’offre Nouvelleformule 2012 sentend Nette Fin dOrdre, cest à dire toutes remises éventuelles déduites (remise professionnelle,cumul de mandats, dégressif volume).
  • 25. Courrierinternational
  • 26. •CourrJ.erinternational HOLLANDE VEUT LÉGALISER ~•l&&i;it;B• FÊTE SES 11 ANS EN HOLLANDE
  • 27. C ONTACTS ÉTIENNE GRASSOT HEDWIGE THALER DIRECTEUR DE PUBLICITÉ DIRECTRICE DE CLIENTÈLE etienne.grassot@mpublicite.fr hedwige.thaler@mpublicite.fr 01 57 28 38 63 01 57 28 38 09 MARJORIE COUDERC MUSTAPHA EL HAYANI CHEF DE PUBLICITÉ DIRECTEUR DE CLIENTÈLE marjorie.couderc@mpublicite.fr mustapha.elhayani@mpublicite.fr 01 57 28 37 97 01 57 28 38 11 OPÉRATIONS SPÉCIALES AUDREY VALENTE audrey.valente@mpublicite.fr 01 57 28 39 75 DIGITAL DAVID LICOYS david.licoys@mpublicite.fr 01 57 28 37 00 MARKETING ELISABETH CIALDELLA elisabeth.cialdella@mpublicite.fr 01 57 28 39 68
  • 28. nouvelle formuleLE NEWS MAGAZINE   de la presse mondiale OCTOBRE 2012  

×