Yannick Levade   Communauté De Communes Soule Xiberoa
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
3,503
On Slideshare
3,442
From Embeds
61
Number of Embeds
4

Actions

Shares
Downloads
10
Comments
0
Likes
0

Embeds 61

http://aquitaine-mopa.fr 37
http://www.aquitaine-mopa.fr 21
http://www.slideshare.net 2
http://209.85.229.132 1

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. STRAT ÉGIE D’ÉCOTOURISME EN VALL É E DE SOULE www.valleedesoule.com / www.soule-xiberoa.fr Journée MOPA sur le Tourisme Durable
  • 2. 1- DONN É ES DE CADRAGE
  • 3. La Soule : - Province la plus orientale du Pays basque , frontalière avec l’Espagne (Navarre) - Superficie: 720 km² - Population : 14.000 hab. - 2 cantons, 35 communes - Classement en ZRR Fiche d’identité :
  • 4. L’économie touristique souletine :
    • Principaux chiffres :
      • un chiffre d’affaires annuel direct de 13 millions d’euros
      • une soixantaine d’opérateurs totalisant 350 emplois dont 90 directs
      • une fréquentation touristique annuelle estimée à environ 465.000 nuitées , en cumul des secteurs marchand et non marchand (chiffres du CDT Béarn – Pays Basque)
  • 5. L’économie touristique souletine : Hébergements :
      • une capacité d’accueil marchande relativement réduite : env. 3.500 lits dont 40% en hôtellerie de plein air soit env. 3% du nombre de lits classés à l’échelle du département
    Activités :
      • une offre principalement structurée autour de l’ agrotourisme et de filières de pleine nature :
    • randonnée
    • pêche
    • spéléologie
    • ornithologie
  • 6. Hôtel Piellenia - Tardets Hôtel Etchemaïté - Larrau PRL Les Chalets de Soule - Montory Hostellerie du Château - Mauléon Camping Uhaitza - Mauléon
  • 7. Gorges de Kakouetta Iraty - Eté Pont suspendu d’Holzarte Iraty - Hiver Canyonning Hydrospeed
  • 8. Château-Fort Mauléon Eglise Hôpital-St-Blaise (UNESCO) Partie de pelote Pastorale Foire aux fromages - Tardets
  • 9. 2- LA STRAT É GIE D’ É COTOURISME
  • 10. Le tourisme dans la stratégie de territoire :
    • Pôle écotouristique inscrit dans le projet plus global de territoire ( programme «  Xiberoa 2010   » ) mis en route dès la création de la CDC (2000) et orienté vers :
      • l’amélioration de l’attractivité valléenne : cadre de vie, services à la population, etc.
      • la reconversion industrielle et l’essor d’activités économiques diversifiées et à forte valeur ajoutée
    • 2005 : réactualisation du volet « développement économique » :
      • Juin 05 : séminaire d’Iraty associant élus, techniciens et chefs d’entreprise (35 personnes)
      • Juin/Sept. 05 : rédaction du cadre de référence du développement économique de Soule
      • Automne 05 : choix des domaines d’activités stratégiques du territoire – 6 au total dont l’un consacré au tourisme – et constitution des commissions de pilotage thématiques
  • 11. La construction du projet écotouristique :
    • 1 ère étape : la définition d’un positionnement fort = L’ECOTOURISME fondé sur :
    • la prise en compte des enjeux majeurs de la vallée :
      • l’amélioration de l’attractivité
      • la promotion d’un mode de développement durable
      • l’équilibre territorial
    • le souhait exprimé par les acteurs de la filière locaux pour la mise en oeuvre d’un tourisme doux, de qualité, source de bénéfices directs pour le territoire
    • les principales ressources du territoire :
      • un environnement naturel bien préservé
      • une identité culturelle forte
      • une offre d’activités nature déjà bien structurée
    • le contexte concurrentiel et l’évolution des pratiques touristiques
  • 12. Notre conception de l’écotourisme :
    • une philosophie de développement , reposant sur quelques valeurs fortes (> forme touristique en soi)
    • la volonté de promouvoir un tourisme qui :
      • donne à découvrir et à comprendre notre territoire (paysages, activités, hommes) et favorise la rencontre hôtes/visiteurs (dimension pédagogique)
      • prend au maximum appui sur les ressources locales : humaines, naturelles et culturelles
      • contribue à la préservation et à la valorisation de ce capital local
      • fait des acteurs locaux les principaux protagonistes et les premiers bénéficiaires de l’activité touristique
      • s’insère harmonieusement dans le tissu économique local, grâce à des liens de coopération étroits noués avec les autres secteurs d’activité
  • 13. La construction du projet écotouristique :
    • Missions classiques : Accueil/Information, Promotion/Communication,), Animations
    • Gestion de site : Château-Fort de Mauléon
    • Commercialisation : centrale BPBCM
    • - Développement : co-animation de la démarche territoriale, Mission « Pêche 64 »
    • Office de Tourisme communautaire de Soule :
      • 2 bureaux (Mauléon/Tardets)
      • 8 salariés permanents
    - Hébergeurs - Restaurateurs - Prestataires d’activités de loisirs - Associations d’éducation à l’environnement et de protection du patrimoine Socio-professionnels locaux : Aménagement des infrastructures et services touristiques - SIVU Haute Soule – Barétous - Commission syndicale de Soule - Communes Définition et animation de la stratégie touristique territoriale Communauté de Communes Soule-Xiberoa Commission tourisme 1ère étape :
    • 2 ème étape : l’organisation territoriale
    • Prise (partielle) de la compétence développement par la CDC : embauche d’un chargé de mission (mai 2006)
    • Partage de l’animation entre CDC et OTS
    • Efforts pour développer le partenariat public/privé
  • 14.
    • 3 ème étape : l’élaboration du plan d’actions
    • Une stratégie structurée autour de 3 grands axes de travail :
      • l’hébergement
      • l’offre d’activités
      • la politique d’animations
    • Une déclinaison de chaque axe en plusieurs opérations complémentaires :
        • Axe 1 :
      • accroître et diversifier la capacité d’accueil marchande : dispositif hôtellerie, éco-auberge de jeunesse de Libarrenx, gîte Karrikia, projet d’éco-village
      • promouvoir l’adoption de bonnes pratiques de gestion et la qualification de l’offre selon des critères environnementaux : démarche d’animation collective, dispositif écolabel, etc.
    La construction du projet écotouristique :
  • 15.
        • Axe 2 :
      • consolider les sites existants : Maison des Migrateurs d’Iraty, Voie jacquaire de Piémont
      • enrichir l’offre d’activités par des créations nouvelles (sites couverts) : Maison du Docteur Elissèche de Tardets
      • contribuer à la valorisation d’autres productions économiques (agricoles, artisanales, etc.)
        • Axe 3 :
      • proposer une animation quasi-permanente, en lien étroit avec les thématiques des sites de visite
      • consolider les outils de production et de commercialisation territoriaux
    La construction du projet écotouristique :
  • 16. Les opérations du Pôle écotouristique de Soule : 1- Hébergements 2- Sites de visite 3- Animation, production et commercialisation 1.4- Démarche collective de qualité environnementale MO : CC Xiberoa et OT de Soule 1.3- Centre d’accueil pour personnes handicapées (Gîte Karrikia) MO : commune d’Idaux-Mendy Gestion : Hanima 1.2- Eco-auberge de jeunesse du Château de Libarrenx MO: commune de Mauléon Gestion: Asso. Château Libarrenx 1.1- Accompagnement de l’ hôtellerie indépendante 2.2- Maison des Migrateurs d’Iraty MO et gestion : CSPS 2.1- Maison du Docteur Elissèche MO : SIVU Haute-Soule et CC Xiberoa Gestion: OT de Soule 2.3- Pôle jacquaire (Piémont) MO et gestion : communes de L’Hôpital-Saint-Blaise et d’Ordiarp 2.5- Valorisation Château-Fort MO: commune de Mauléon Gestion: OT Soule 2.4- Centre de l’Espadrille MO: commune de Mauléon Gestion : OT Soule et fabricant(-s)
    • 3.3- Consolidation des outils de commercialisation :
    • renforcement de la centrale de réservation BPBCM
    • partenariats avec agences de voyages et TO spécialisés
    • 3.2- Stratégie de promotion et de communication :
    • plan et supports de communication
    • inscription dans des réseaux nationaux et internationaux
    3.1- Evénementiels : Fête de l’Espadrille, Spectacle historique « Herria », Fête de la Transhumance, Foire aux Fromages et marchés paysans, Salon des Energies Renouvelables AXES OPÉRATIONS 1.5- Eco-village (PRL) MO et gestion: à définir OPÉRATIONS DE COURT TERME : OPÉRATIONS DE MOYEN/LONG TERME :
  • 17. La construction du projet écotouristique :
    • 4 ème étape : la recherche de cadres contractuels de co-financement et la mise en œuvre des opérations
      • Déc. 2006 : obtention du label « Pôle d’Excellence Rurale » (PER) – Enveloppe : 685.000 €
      • 2007-2010 : exécution des principaux projets structurants
  • 18.
    • 3- LA POLITIQUE D’ HÉBERGEMENT :
    • Un projet d’équipement
    • Une action d’animation
  • 19. Eco-auberge du château de Libarrenx :
    • Aujourd’hui :
    • Propriété de la commune de Mauléon, le Château fonctionne comme hébergement de groupes depuis le début des A 1990 :
      • une capacité de 70 couchages + 40 places en hébergement de plein air pour un total de 6.500 nuitées/an soit TO = 25%
            • un parc arboré de 3 ha en bordure du gave
            • clientèles actuelles : centres de vacances, clubs sportifs, classes découverte, réunions de famille + CLSH
      • Origines du projet :
        • Fin 2005 : étude de concept et de faisabilité par FTC  concept d’éco-auberge de jeunesse
        • Décembre 2006 : labellisation PER
  • 20. Eco-auberge du château de Libarrenx : Acteurs :
    • Objectifs :
    • Accroître le chiffre d’affaires de l’équipement et s’ouvrir à de nouvelles clientèles
    • Proposer une formule d’hébergement nouvelle, de qualité et ouverte au plus grand nombre (familles, 3 ème âge, PMR, etc.)
    • Etre un laboratoire pour des techniques d’éco-construction et une locomotive de la démarche collective de bonne gestion environnementale
    • Développer une offre de séjours écotouristiques, en partenariat avec le tissu de prestataires associatifs et privés locaux
    • Association d’éducation à l’environnement
    • Associations culturelles
    • Prestataires d’activité
    • Traiteurs locaux
    • Office de tourisme
    Partenaires 2.458.200 € HT Budget global Association du Château de Libarrenx (DSP affermage) Gestionnaire Commune de Mauléon + AMO-HQE Maître d’ouvrage
  • 21. Eco-auberge du château de Libarrenx :
    • Contenu du projet :
    • ré-agencement du château et création de nouveaux espaces de sommeil (capacité : 130 lits en dur + 80 en plein air), de restauration (capacité : 300 couverts) et de salles d’activité
    • mise en œuvre d’une démarche HQE :
      • matériaux sains (brique monomur)
      • énergie : chaudière-bois, solaire thermique et photovoltaïque, ventilation double flux, systèmes économiseurs, etc.
      • eau : systèmes économiseurs, récupération d’eau de pluie, etc.
      • mise en scène du parc et préservation des essences végétales
    • adoption d’un système de management environnemental (SME) : écolabel européen ( + label Tourisme & Handicaps – 4 familles)
    • mise en place d’une offre d’activités et de séjours écotouristiques :
      • centre d’éducation à l’environnement animé par une association spécialisée - installée à demeure
      • jardin et serre biologiques
  • 22.  
  • 23. Eco-auberge du château de Libarrenx : Calendrier : Fév. 2008 : choix du maître d’œuvre Juin 2008 : avant-projet définitif + dépôt permis Juil. 2008 : DCE et appel d’offres Sept. 2008 : choix des entreprises Janv. 2009 : démarrage du chantier Début 2010 : livraison de l’équipement
  • 24. Démarche collective hébergeurs :
    • Enjeux :
      • Pour le territoire :
          • préserver le cadre de vie comme attrait touristique
          • promouvoir une offre d’hébergements de qualité
          • se démarquer des destinations concurrentes
      • Pour les hébergeurs :
          • réduire les coûts d’exploitation grâce à une meilleure maîtrise des flux (énergie, eau, déchets, achats)
          • fidéliser la clientèle et accéder à de nouveaux segments de marché
          • s’insérer dans une démarche collective et cohérente de territoire
    • Objectifs :
          • 1 er niveau : favoriser l’adaptation de pratiques environnementales simples par le plus grand nombre d’hébergeurs ;
          • 2 nd niveau : accompagner les plus dynamiques vers l’adoption de signes de qualité officiels (Ecolabel UE) Indicateur de réussite = 10% de lits touristiques marchands éco-labellisés d’ici 2010
  • 25. Démarche collective hébergeurs :
    • Méthodologie : une approche pragmatique
      • Prendre appui sur les initiatives individuelles mises en œuvre par certains hébergeurs : cf. les 2 campings labellisés « Clé verte » :
          • Camping Uhaitza (Mauléon)
          • Camping du Pont d’Abense (Abense-de-Haut)
      • Cristalliser un groupe-pilote :
        • Fin 2005 : cycle de formations environnementales animées par FTC  6 hébergeurs participants
        • Depuis lors, le groupe s’est élargi à une quinzaine de membres représentant tout l’éventail d’hébergements
      • Créer des outils d’accompagnement répondant aux besoins concrets des professionnels
  • 26. Démarche collective hébergeurs :
    • Exemples d’actions collectives :
      • Manuel de sensibilisation aux bonnes pratiques
            • Centre de ressources en ligne
            • www.valleedesoule.com/ecotourisme.html
      • Affiches-clients
  • 27. Démarche collective hébergeurs :
    • Politique d’achats groupés :
      • mise en place d’un partenariat avec un distributeur local de produits d’entretien titulaires de la Fleur européenne (été 2007)
      • espace consacré à des fournisseurs locaux en écoproduits et solutions environnementales lors du prochain « Salon des Energies Renouvelables et de l’Eco-construction de Soule » (fin 2008)
    • Eductours :
      • participation au Salon Ecorismo en 2007 et 2008
      • visite d’une déchetterie et d’un centre de tri dans les Landes (novembre 2007)
  • 28. Démarche collective hébergeurs :
    • Accompagnement de 3 hôtels vers la certification écolabel européen :
      • Dispositif piloté par l’UMIH-Aquitaine, en partenariat avec l’ADEME et le Conseil Régional dans le cadre du Programme Régional Aquitain pour l’Environnement (PRAE)
      • Objet = conduire 11 hôtels vers l’adoption de l’écolabel européen avec l’aide d’un cabinet d’études spécialisé (FTC ou IDE-Environnement)
      • 3 des 11 hôtels sélectionnés sont situés en Soule :
        • Hostellerie du Château (Mauléon)
        • Hôtel Piellenia (Tardets)
        • Hôtel Etchemaïté (Larrau)
      • Financement : 80% du coût HT de l’accompagnement (assiette : 3.800 €)
      • Calendrier :
        • Automne 2007 : diagnostic initial
        • 1 er semestre 2008 : plan d’actions environnementales
        • 2 nd semestre 2008 : audit de certification
  • 29. 4- PREMIER BILAN
  • 30. Premier bilan :
    • Faiblesses et difficultés :
      • un partage de la compétence tourisme à approfondir :
          • dilution vs cohérence territoriale
          • capacité de portage des maîtres d’ouvrage
          • missions et moyens de l’OTS
      • nécessité de structurer un discours collectif partagé par les élus/techniciens et les acteurs de la filière
      • des thématiques nouvelles, source d’expérimentations et de tâtonnements , d’où l’intérêt des échanges d’expériences
      • la capacité d’animation technique  nécessité de hiérarchiser les priorités d’action
    • Perspectives : le succès de la phase opérationnelle de notre politique semble tributaire de :
      • de notre capacité à concrétiser 1 ou 2 projet(s) locomotive(s) à brève échéance
      • de notre aptitude à positionner notre stratégie à l’échelle d’un périmètre touristique plus vaste : cf. Montagne basque
      • de notre faculté à intégrer les bons réseaux et à tisser des partenariats extérieurs
  • 31. Contacts : 1) Yannick LEVADE Chargé de mission tourisme – CDC de Soule Tél.: 05 59 28 41 80 E-mail : [email_address] 2) Jean OTAZU Directeur de l’Office de Tourisme de Soule Tél.: 05 59 28 02 37 E-mail : [email_address]