STRAT ÉGIE D’ÉCOTOURISME  EN  VALL É E DE SOULE www.valleedesoule.com / www.soule-xiberoa.fr Journée MOPA sur le Tourisme ...
1- DONN É ES DE CADRAGE
La Soule :   - Province la plus orientale du Pays basque ,  frontalière avec l’Espagne (Navarre)   - Superficie:  720 km² ...
L’économie touristique souletine : <ul><li>Principaux chiffres :  </li></ul><ul><ul><li>un chiffre d’affaires annuel   dir...
L’économie touristique souletine : Hébergements :   <ul><ul><li>une capacité d’accueil marchande relativement  réduite : e...
Hôtel Piellenia - Tardets Hôtel Etchemaïté - Larrau PRL Les Chalets de Soule - Montory Hostellerie du Château - Mauléon Ca...
Gorges de Kakouetta Iraty - Eté Pont suspendu d’Holzarte Iraty - Hiver Canyonning Hydrospeed
Château-Fort Mauléon Eglise Hôpital-St-Blaise (UNESCO) Partie de pelote Pastorale Foire aux fromages - Tardets
2- LA STRAT É GIE D’ É COTOURISME
Le tourisme dans la stratégie  de territoire :  <ul><li>Pôle écotouristique inscrit dans le projet plus global de territoi...
La construction du projet  écotouristique :  <ul><li>1 ère  étape :  la définition d’un positionnement fort = L’ECOTOURISM...
Notre conception de l’écotourisme :   <ul><li>une  philosophie de développement , reposant sur quelques valeurs fortes   (...
La construction du projet  écotouristique :  <ul><li>Missions classiques : Accueil/Information, Promotion/Communication,),...
<ul><li>3 ème  étape :  l’élaboration du plan d’actions </li></ul><ul><li>Une stratégie structurée autour de 3 grands axes...
<ul><ul><ul><li>Axe 2 :   </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>consolider les sites existants  :   Maison des Migrateurs d’Irat...
Les opérations du Pôle écotouristique de Soule : 1- Hébergements 2- Sites de visite 3- Animation, production et commercial...
La construction du projet  écotouristique :  <ul><li>4 ème  étape :  la recherche de cadres contractuels de co-financement...
<ul><li>3- LA POLITIQUE D’ HÉBERGEMENT : </li></ul><ul><li>Un projet d’équipement </li></ul><ul><li>Une action d’animation...
Eco-auberge du château de Libarrenx :   <ul><li>Aujourd’hui :  </li></ul><ul><li>Propriété de la commune de  Mauléon, le C...
Eco-auberge du château de Libarrenx :   Acteurs : <ul><li>Objectifs : </li></ul><ul><li>Accroître le chiffre d’affaires de...
Eco-auberge du château de Libarrenx :   <ul><li>Contenu du projet : </li></ul><ul><li>ré-agencement du château et création...
 
Eco-auberge du château de Libarrenx :   Calendrier :  Fév. 2008   : choix du maître d’œuvre  Juin 2008 : avant-projet défi...
Démarche collective hébergeurs :   <ul><li>Enjeux :  </li></ul><ul><ul><li>Pour le territoire :   </li></ul></ul><ul><ul><...
Démarche collective hébergeurs :   <ul><li>Méthodologie :  une approche pragmatique </li></ul><ul><ul><li>Prendre appui su...
Démarche collective hébergeurs :   <ul><li>Exemples d’actions collectives : </li></ul><ul><ul><li>Manuel de sensibilisatio...
Démarche collective hébergeurs :   <ul><li>Politique d’achats groupés :  </li></ul><ul><ul><li>mise en place d’un partenar...
Démarche collective hébergeurs :   <ul><li>Accompagnement de 3 hôtels vers la certification écolabel européen :  </li></ul...
4- PREMIER BILAN
Premier bilan :   <ul><li>Faiblesses et difficultés  :  </li></ul><ul><ul><li>un  partage de la compétence tourisme  à app...
Contacts :   1) Yannick LEVADE Chargé de mission tourisme – CDC de Soule Tél.: 05 59 28 41 80 E-mail :  [email_address] 2)...
Upcoming SlideShare
Loading in …5
×

Yannick Levade Communauté De Communes Soule Xiberoa

2,500 views
2,321 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
2,500
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
70
Actions
Shares
0
Downloads
18
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Yannick Levade Communauté De Communes Soule Xiberoa

  1. 1. STRAT ÉGIE D’ÉCOTOURISME EN VALL É E DE SOULE www.valleedesoule.com / www.soule-xiberoa.fr Journée MOPA sur le Tourisme Durable
  2. 2. 1- DONN É ES DE CADRAGE
  3. 3. La Soule : - Province la plus orientale du Pays basque , frontalière avec l’Espagne (Navarre) - Superficie: 720 km² - Population : 14.000 hab. - 2 cantons, 35 communes - Classement en ZRR Fiche d’identité :
  4. 4. L’économie touristique souletine : <ul><li>Principaux chiffres : </li></ul><ul><ul><li>un chiffre d’affaires annuel direct de 13 millions d’euros </li></ul></ul><ul><ul><li>une soixantaine d’opérateurs totalisant 350 emplois dont 90 directs </li></ul></ul><ul><ul><li>une fréquentation touristique annuelle estimée à environ 465.000 nuitées , en cumul des secteurs marchand et non marchand (chiffres du CDT Béarn – Pays Basque) </li></ul></ul>
  5. 5. L’économie touristique souletine : Hébergements : <ul><ul><li>une capacité d’accueil marchande relativement réduite : env. 3.500 lits dont 40% en hôtellerie de plein air soit env. 3% du nombre de lits classés à l’échelle du département </li></ul></ul>Activités : <ul><ul><li>une offre principalement structurée autour de l’ agrotourisme et de filières de pleine nature : </li></ul></ul><ul><li>randonnée </li></ul><ul><li>pêche </li></ul><ul><li>spéléologie </li></ul><ul><li>ornithologie </li></ul>
  6. 6. Hôtel Piellenia - Tardets Hôtel Etchemaïté - Larrau PRL Les Chalets de Soule - Montory Hostellerie du Château - Mauléon Camping Uhaitza - Mauléon
  7. 7. Gorges de Kakouetta Iraty - Eté Pont suspendu d’Holzarte Iraty - Hiver Canyonning Hydrospeed
  8. 8. Château-Fort Mauléon Eglise Hôpital-St-Blaise (UNESCO) Partie de pelote Pastorale Foire aux fromages - Tardets
  9. 9. 2- LA STRAT É GIE D’ É COTOURISME
  10. 10. Le tourisme dans la stratégie de territoire : <ul><li>Pôle écotouristique inscrit dans le projet plus global de territoire ( programme «  Xiberoa 2010   » ) mis en route dès la création de la CDC (2000) et orienté vers : </li></ul><ul><ul><li>l’amélioration de l’attractivité valléenne : cadre de vie, services à la population, etc. </li></ul></ul><ul><ul><li>la reconversion industrielle et l’essor d’activités économiques diversifiées et à forte valeur ajoutée </li></ul></ul><ul><li>2005 : réactualisation du volet « développement économique » : </li></ul><ul><ul><li>Juin 05 : séminaire d’Iraty associant élus, techniciens et chefs d’entreprise (35 personnes) </li></ul></ul><ul><ul><li>Juin/Sept. 05 : rédaction du cadre de référence du développement économique de Soule </li></ul></ul><ul><ul><li>Automne 05 : choix des domaines d’activités stratégiques du territoire – 6 au total dont l’un consacré au tourisme – et constitution des commissions de pilotage thématiques </li></ul></ul>
  11. 11. La construction du projet écotouristique : <ul><li>1 ère étape : la définition d’un positionnement fort = L’ECOTOURISME fondé sur : </li></ul><ul><li>la prise en compte des enjeux majeurs de la vallée : </li></ul><ul><ul><li>l’amélioration de l’attractivité </li></ul></ul><ul><ul><li>la promotion d’un mode de développement durable </li></ul></ul><ul><ul><li>l’équilibre territorial </li></ul></ul><ul><li>le souhait exprimé par les acteurs de la filière locaux pour la mise en oeuvre d’un tourisme doux, de qualité, source de bénéfices directs pour le territoire </li></ul><ul><li>les principales ressources du territoire : </li></ul><ul><ul><li>un environnement naturel bien préservé </li></ul></ul><ul><ul><li>une identité culturelle forte </li></ul></ul><ul><ul><li>une offre d’activités nature déjà bien structurée </li></ul></ul><ul><li>le contexte concurrentiel et l’évolution des pratiques touristiques </li></ul>
  12. 12. Notre conception de l’écotourisme : <ul><li>une philosophie de développement , reposant sur quelques valeurs fortes (> forme touristique en soi) </li></ul><ul><li>la volonté de promouvoir un tourisme qui : </li></ul><ul><ul><li>donne à découvrir et à comprendre notre territoire (paysages, activités, hommes) et favorise la rencontre hôtes/visiteurs (dimension pédagogique) </li></ul></ul><ul><ul><li>prend au maximum appui sur les ressources locales : humaines, naturelles et culturelles </li></ul></ul><ul><ul><li>contribue à la préservation et à la valorisation de ce capital local </li></ul></ul><ul><ul><li>fait des acteurs locaux les principaux protagonistes et les premiers bénéficiaires de l’activité touristique </li></ul></ul><ul><ul><li>s’insère harmonieusement dans le tissu économique local, grâce à des liens de coopération étroits noués avec les autres secteurs d’activité </li></ul></ul>
  13. 13. La construction du projet écotouristique : <ul><li>Missions classiques : Accueil/Information, Promotion/Communication,), Animations </li></ul><ul><li>Gestion de site : Château-Fort de Mauléon </li></ul><ul><li>Commercialisation : centrale BPBCM </li></ul><ul><li>- Développement : co-animation de la démarche territoriale, Mission « Pêche 64 » </li></ul><ul><li>Office de Tourisme communautaire de Soule : </li></ul><ul><ul><li>2 bureaux (Mauléon/Tardets) </li></ul></ul><ul><ul><li>8 salariés permanents </li></ul></ul>- Hébergeurs - Restaurateurs - Prestataires d’activités de loisirs - Associations d’éducation à l’environnement et de protection du patrimoine Socio-professionnels locaux : Aménagement des infrastructures et services touristiques - SIVU Haute Soule – Barétous - Commission syndicale de Soule - Communes Définition et animation de la stratégie touristique territoriale Communauté de Communes Soule-Xiberoa Commission tourisme 1ère étape : <ul><li>2 ème étape : l’organisation territoriale </li></ul><ul><li>Prise (partielle) de la compétence développement par la CDC : embauche d’un chargé de mission (mai 2006) </li></ul><ul><li>Partage de l’animation entre CDC et OTS </li></ul><ul><li>Efforts pour développer le partenariat public/privé </li></ul>
  14. 14. <ul><li>3 ème étape : l’élaboration du plan d’actions </li></ul><ul><li>Une stratégie structurée autour de 3 grands axes de travail : </li></ul><ul><ul><li>l’hébergement </li></ul></ul><ul><ul><li>l’offre d’activités </li></ul></ul><ul><ul><li>la politique d’animations </li></ul></ul><ul><li>Une déclinaison de chaque axe en plusieurs opérations complémentaires : </li></ul><ul><ul><ul><li>Axe 1 : </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>accroître et diversifier la capacité d’accueil marchande : dispositif hôtellerie, éco-auberge de jeunesse de Libarrenx, gîte Karrikia, projet d’éco-village </li></ul></ul><ul><ul><li>promouvoir l’adoption de bonnes pratiques de gestion et la qualification de l’offre selon des critères environnementaux : démarche d’animation collective, dispositif écolabel, etc. </li></ul></ul>La construction du projet écotouristique :
  15. 15. <ul><ul><ul><li>Axe 2 : </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>consolider les sites existants : Maison des Migrateurs d’Iraty, Voie jacquaire de Piémont </li></ul></ul><ul><ul><li>enrichir l’offre d’activités par des créations nouvelles (sites couverts) : Maison du Docteur Elissèche de Tardets </li></ul></ul><ul><ul><li>contribuer à la valorisation d’autres productions économiques (agricoles, artisanales, etc.) </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Axe 3 : </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>proposer une animation quasi-permanente, en lien étroit avec les thématiques des sites de visite </li></ul></ul><ul><ul><li>consolider les outils de production et de commercialisation territoriaux </li></ul></ul>La construction du projet écotouristique :
  16. 16. Les opérations du Pôle écotouristique de Soule : 1- Hébergements 2- Sites de visite 3- Animation, production et commercialisation 1.4- Démarche collective de qualité environnementale MO : CC Xiberoa et OT de Soule 1.3- Centre d’accueil pour personnes handicapées (Gîte Karrikia) MO : commune d’Idaux-Mendy Gestion : Hanima 1.2- Eco-auberge de jeunesse du Château de Libarrenx MO: commune de Mauléon Gestion: Asso. Château Libarrenx 1.1- Accompagnement de l’ hôtellerie indépendante 2.2- Maison des Migrateurs d’Iraty MO et gestion : CSPS 2.1- Maison du Docteur Elissèche MO : SIVU Haute-Soule et CC Xiberoa Gestion: OT de Soule 2.3- Pôle jacquaire (Piémont) MO et gestion : communes de L’Hôpital-Saint-Blaise et d’Ordiarp 2.5- Valorisation Château-Fort MO: commune de Mauléon Gestion: OT Soule 2.4- Centre de l’Espadrille MO: commune de Mauléon Gestion : OT Soule et fabricant(-s) <ul><li>3.3- Consolidation des outils de commercialisation : </li></ul><ul><li>renforcement de la centrale de réservation BPBCM </li></ul><ul><li>partenariats avec agences de voyages et TO spécialisés </li></ul><ul><li>3.2- Stratégie de promotion et de communication : </li></ul><ul><li>plan et supports de communication </li></ul><ul><li>inscription dans des réseaux nationaux et internationaux </li></ul>3.1- Evénementiels : Fête de l’Espadrille, Spectacle historique « Herria », Fête de la Transhumance, Foire aux Fromages et marchés paysans, Salon des Energies Renouvelables AXES OPÉRATIONS 1.5- Eco-village (PRL) MO et gestion: à définir OPÉRATIONS DE COURT TERME : OPÉRATIONS DE MOYEN/LONG TERME :
  17. 17. La construction du projet écotouristique : <ul><li>4 ème étape : la recherche de cadres contractuels de co-financement et la mise en œuvre des opérations </li></ul><ul><ul><li>Déc. 2006 : obtention du label « Pôle d’Excellence Rurale » (PER) – Enveloppe : 685.000 € </li></ul></ul><ul><ul><li>2007-2010 : exécution des principaux projets structurants </li></ul></ul>
  18. 18. <ul><li>3- LA POLITIQUE D’ HÉBERGEMENT : </li></ul><ul><li>Un projet d’équipement </li></ul><ul><li>Une action d’animation </li></ul>
  19. 19. Eco-auberge du château de Libarrenx : <ul><li>Aujourd’hui : </li></ul><ul><li>Propriété de la commune de Mauléon, le Château fonctionne comme hébergement de groupes depuis le début des A 1990 : </li></ul><ul><ul><li>une capacité de 70 couchages + 40 places en hébergement de plein air pour un total de 6.500 nuitées/an soit TO = 25% </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>un parc arboré de 3 ha en bordure du gave </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>clientèles actuelles : centres de vacances, clubs sportifs, classes découverte, réunions de famille + CLSH </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>Origines du projet : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Fin 2005 : étude de concept et de faisabilité par FTC  concept d’éco-auberge de jeunesse </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Décembre 2006 : labellisation PER </li></ul></ul></ul>
  20. 20. Eco-auberge du château de Libarrenx : Acteurs : <ul><li>Objectifs : </li></ul><ul><li>Accroître le chiffre d’affaires de l’équipement et s’ouvrir à de nouvelles clientèles </li></ul><ul><li>Proposer une formule d’hébergement nouvelle, de qualité et ouverte au plus grand nombre (familles, 3 ème âge, PMR, etc.) </li></ul><ul><li>Etre un laboratoire pour des techniques d’éco-construction et une locomotive de la démarche collective de bonne gestion environnementale </li></ul><ul><li>Développer une offre de séjours écotouristiques, en partenariat avec le tissu de prestataires associatifs et privés locaux </li></ul><ul><li>Association d’éducation à l’environnement </li></ul><ul><li>Associations culturelles </li></ul><ul><li>Prestataires d’activité </li></ul><ul><li>Traiteurs locaux </li></ul><ul><li>Office de tourisme </li></ul>Partenaires 2.458.200 € HT Budget global Association du Château de Libarrenx (DSP affermage) Gestionnaire Commune de Mauléon + AMO-HQE Maître d’ouvrage
  21. 21. Eco-auberge du château de Libarrenx : <ul><li>Contenu du projet : </li></ul><ul><li>ré-agencement du château et création de nouveaux espaces de sommeil (capacité : 130 lits en dur + 80 en plein air), de restauration (capacité : 300 couverts) et de salles d’activité </li></ul><ul><li>mise en œuvre d’une démarche HQE : </li></ul><ul><ul><li>matériaux sains (brique monomur) </li></ul></ul><ul><ul><li>énergie : chaudière-bois, solaire thermique et photovoltaïque, ventilation double flux, systèmes économiseurs, etc. </li></ul></ul><ul><ul><li>eau : systèmes économiseurs, récupération d’eau de pluie, etc. </li></ul></ul><ul><ul><li>mise en scène du parc et préservation des essences végétales </li></ul></ul><ul><li>adoption d’un système de management environnemental (SME) : écolabel européen ( + label Tourisme & Handicaps – 4 familles) </li></ul><ul><li>mise en place d’une offre d’activités et de séjours écotouristiques : </li></ul><ul><ul><li>centre d’éducation à l’environnement animé par une association spécialisée - installée à demeure </li></ul></ul><ul><ul><li>jardin et serre biologiques </li></ul></ul>
  22. 23. Eco-auberge du château de Libarrenx : Calendrier : Fév. 2008 : choix du maître d’œuvre Juin 2008 : avant-projet définitif + dépôt permis Juil. 2008 : DCE et appel d’offres Sept. 2008 : choix des entreprises Janv. 2009 : démarrage du chantier Début 2010 : livraison de l’équipement
  23. 24. Démarche collective hébergeurs : <ul><li>Enjeux : </li></ul><ul><ul><li>Pour le territoire : </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>préserver le cadre de vie comme attrait touristique </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>promouvoir une offre d’hébergements de qualité </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>se démarquer des destinations concurrentes </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>Pour les hébergeurs : </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>réduire les coûts d’exploitation grâce à une meilleure maîtrise des flux (énergie, eau, déchets, achats) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>fidéliser la clientèle et accéder à de nouveaux segments de marché </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>s’insérer dans une démarche collective et cohérente de territoire </li></ul></ul></ul></ul><ul><li>Objectifs : </li></ul><ul><ul><ul><ul><li>1 er niveau : favoriser l’adaptation de pratiques environnementales simples par le plus grand nombre d’hébergeurs ; </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>2 nd niveau : accompagner les plus dynamiques vers l’adoption de signes de qualité officiels (Ecolabel UE) Indicateur de réussite = 10% de lits touristiques marchands éco-labellisés d’ici 2010 </li></ul></ul></ul></ul>
  24. 25. Démarche collective hébergeurs : <ul><li>Méthodologie : une approche pragmatique </li></ul><ul><ul><li>Prendre appui sur les initiatives individuelles mises en œuvre par certains hébergeurs : cf. les 2 campings labellisés « Clé verte » : </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Camping Uhaitza (Mauléon) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Camping du Pont d’Abense (Abense-de-Haut) </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>Cristalliser un groupe-pilote : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Fin 2005 : cycle de formations environnementales animées par FTC  6 hébergeurs participants </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Depuis lors, le groupe s’est élargi à une quinzaine de membres représentant tout l’éventail d’hébergements </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Créer des outils d’accompagnement répondant aux besoins concrets des professionnels </li></ul></ul>
  25. 26. Démarche collective hébergeurs : <ul><li>Exemples d’actions collectives : </li></ul><ul><ul><li>Manuel de sensibilisation aux bonnes pratiques </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>Centre de ressources en ligne </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>www.valleedesoule.com/ecotourisme.html </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>Affiches-clients </li></ul></ul>
  26. 27. Démarche collective hébergeurs : <ul><li>Politique d’achats groupés : </li></ul><ul><ul><li>mise en place d’un partenariat avec un distributeur local de produits d’entretien titulaires de la Fleur européenne (été 2007) </li></ul></ul><ul><ul><li>espace consacré à des fournisseurs locaux en écoproduits et solutions environnementales lors du prochain « Salon des Energies Renouvelables et de l’Eco-construction de Soule » (fin 2008) </li></ul></ul><ul><li>Eductours : </li></ul><ul><ul><li>participation au Salon Ecorismo en 2007 et 2008 </li></ul></ul><ul><ul><li>visite d’une déchetterie et d’un centre de tri dans les Landes (novembre 2007) </li></ul></ul>
  27. 28. Démarche collective hébergeurs : <ul><li>Accompagnement de 3 hôtels vers la certification écolabel européen : </li></ul><ul><ul><li>Dispositif piloté par l’UMIH-Aquitaine, en partenariat avec l’ADEME et le Conseil Régional dans le cadre du Programme Régional Aquitain pour l’Environnement (PRAE) </li></ul></ul><ul><ul><li>Objet = conduire 11 hôtels vers l’adoption de l’écolabel européen avec l’aide d’un cabinet d’études spécialisé (FTC ou IDE-Environnement) </li></ul></ul><ul><ul><li>3 des 11 hôtels sélectionnés sont situés en Soule : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Hostellerie du Château (Mauléon) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Hôtel Piellenia (Tardets) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Hôtel Etchemaïté (Larrau) </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Financement : 80% du coût HT de l’accompagnement (assiette : 3.800 €) </li></ul></ul><ul><ul><li>Calendrier : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Automne 2007 : diagnostic initial </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>1 er semestre 2008 : plan d’actions environnementales </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>2 nd semestre 2008 : audit de certification </li></ul></ul></ul>
  28. 29. 4- PREMIER BILAN
  29. 30. Premier bilan : <ul><li>Faiblesses et difficultés : </li></ul><ul><ul><li>un partage de la compétence tourisme à approfondir : </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>dilution vs cohérence territoriale </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>capacité de portage des maîtres d’ouvrage </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>missions et moyens de l’OTS </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><li>nécessité de structurer un discours collectif partagé par les élus/techniciens et les acteurs de la filière </li></ul></ul><ul><ul><li>des thématiques nouvelles, source d’expérimentations et de tâtonnements , d’où l’intérêt des échanges d’expériences </li></ul></ul><ul><ul><li>la capacité d’animation technique  nécessité de hiérarchiser les priorités d’action </li></ul></ul><ul><li>Perspectives : le succès de la phase opérationnelle de notre politique semble tributaire de : </li></ul><ul><ul><li>de notre capacité à concrétiser 1 ou 2 projet(s) locomotive(s) à brève échéance </li></ul></ul><ul><ul><li>de notre aptitude à positionner notre stratégie à l’échelle d’un périmètre touristique plus vaste : cf. Montagne basque </li></ul></ul><ul><ul><li>de notre faculté à intégrer les bons réseaux et à tisser des partenariats extérieurs </li></ul></ul>
  30. 31. Contacts : 1) Yannick LEVADE Chargé de mission tourisme – CDC de Soule Tél.: 05 59 28 41 80 E-mail : [email_address] 2) Jean OTAZU Directeur de l’Office de Tourisme de Soule Tél.: 05 59 28 02 37 E-mail : [email_address]

×