• Share
  • Email
  • Embed
  • Like
  • Save
  • Private Content
L'office de tourisme animateur de son territoire
 

L'office de tourisme animateur de son territoire

on

  • 3,559 views

Synthèse du cycle de formation dispensé par la MOPA

Synthèse du cycle de formation dispensé par la MOPA

Statistics

Views

Total Views
3,559
Views on SlideShare
3,557
Embed Views
2

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

1 Embed 2

http://www.slideshare.net 2

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

    L'office de tourisme animateur de son territoire L'office de tourisme animateur de son territoire Presentation Transcript

    • L’office de tourisme, animateur de territoire
      • Synthèse des 4 journées de formation
    • Le thème du cycle de formation
      • L’office de tourisme, animateur de son territoire, ou la quatrième mission.
      • Code du tourisme :
        • Article L133-3
        • L'office de tourisme assure l'accueil et l'information des touristes ainsi que la promotion touristique de la commune ou du groupement de communes, en coordination avec le comité départemental et le comité régional du tourisme.
        • Il contribue à coordonner les interventions des divers partenaires du développement touristique local.
    • Synthèse première journée (Brassempouy)
      • Coordonner :
        • Mettre en cohérence
      • Les partenaires :
        • Elus décideurs
        • Elus acteurs
        • Population
        • Institutions
        • Socioprofessionnels
        • Tissu associatif
    • Synthèse première journée (Brassempouy)
      • Respecter un ordre :
        • Constitution office de tourisme
        • Définition politique touristique (l’office de tourisme participe, suggère, il prépare la politique cf.CDT)
        • Délégation à l’office de tourisme
        • L’office de tourisme met en œuvre la politique , et il coordonne les divers partenaires du développement touristique local
      • Les outils pour la coordination :
        • Un schéma local d’action , en lien avec le schéma du pays, ou du département.
        • Une boite à outils régionale ou départementale, dans laquelle il puise
    • Synthèse première journée (Brassempouy)
      • Méthode pour mettre en œuvre la « quatrième mission »
        • Etape n°1 : connaître son environnement professionnel : les techniciens en charge du tourisme, de l’économie, de l’agriculture, du conseil général, du conseil régional, du pays.
        • Etape n°2 : faire l’inventaire touristique  : c’est le démarrage ! L’inventaire doit être opéré sur le terrain ; on doit connaître précisément son offre, finement.
        • Etape n°3 : Faire découvrir leur territoire aux prestataires  
        • Etape n°4 : mettre en route des actions collectives
    • Synthèse deuxième journée (Montagrier)
      • La formation développement :
        • Un outil au service des acteurs et des territoires
        • Si on arrive à faire travailler ensemble des porteurs de projet, on va valoriser le territoire et les acteurs.
      • Les partenaires :
        • Porteur de projet
        • Agent de développement local
        • Conseiller en Formation développement
        • Consultant Formateur
    • Synthèse deuxième journée (Montagrier)
      • La vie d’un groupe projet :
      • Création
      • Mise en place
      • Normalisation
      • Production
      • Séparation
      • Les 7 bons amis :
      • Qui
      • Quoi
      • Quand
      • Ou
      • Comment
      • Pourquoi
      • Combien
    • Synthèse deuxième journée (Montagrier)
      • Les cinq temps de la réunion
        • Exposer la situation
        • Recueillir les opinions
        • Conduire le débat
        • Formuler un accord
        • décider.
      • Communiquer sur un territoire : les bonnes questions
        • Qui? Voudrait dire quoi?
        • A qui?
        • Par quels moyens?
        • Avec quels effets? Avec quels effets non prévus?
    • Synthèse deuxième journée (Montagrier)
      • Les typologies d’acteur dans le groupe
        • L’acteur passionné : comportement exagéré
        • L’acteur impliqué : comportement autonome et recherche d’amélioration
        • L’acteur motivé : autonome, mais pas impliqué. Ne prend pas d’initiative
        • L’acteur concerné : il est pour le projet mais ne s’investit pas
        • L’acteur indifférent : inactif par rapport au projet
        • L’acteur opposant : il est contre pas ne perturbe pas le processus
        • L’acteur ennemi : il se consacre au sabotage du projet
    • Synthèse deuxième journée (Montagrier)
      • Les partenaires coopèrent si :
        • Ils mettent en œuvre les actions collectives
        • Ils prennent les décisions après concertation
        • Ils partagent les informations utiles
        • Ils dépassent les cloisonnements
        • Ils construisent des représentations partagées
        • Ils assurent la communication externe de façon convergente
        • Ils acceptent l’existence du conflit
        • Ils savent faire des arbitrages acceptables
    • Synthèse séminaire (Limoges)
        • Les outils de l’animation : motiver les prestataires à participer :
        • Ils doivent trouver leur intérêt
        • Il faut que le sujet les intéresse
        • Selon les corps de métier adapter la forme de la réunion (particularité hotelier et restaurateur ou si l’on veut les individuels sans culture de réseau comme les agriculteurs)
        • L’ organisation collective des prestataires et une condition à la concertation.
          • Donc, trouver toujours des représentants permanents ou ponctuels.
          • Donc il est opportun d’organiser les filières
        • L’office de tourisme est déclencheur et ensuite laisse les acteurs se débrouiller
          • S’appuyer sur un projet.
          • S’appuyer sur un leader
    • Synthèse séminaire (Limoges)
        • La parabole de la brebis égarée
        • Faut-il délaisser les prestataires qui répondent jamais ?
        • Ca dépend du nombre. (règle des 80/20)
        • Le temps n’est jamais totalement perdu : le prestataire peut réagir ; l’animateur peut changer.
        • Mais il faut toujours faire le service minimum car cela crédibilise aussi l’office de tourisme. Ne pas fonctionner qu’avec les mêmes
    • Synthèse séminaire (Limoges)
        • Maintenir l’animation à un niveau optimum
        • Comment relancer une dynamique de prestataires ?
          • Si une action a été abandonnée, il reste toujours quelque chose chez les participants
          • Repartir à zéro ; changer de plan d’actions.
          • Maintenir les sas de formation/action sur le territoire
        • Segmenter les filières dans l’animation
        • Délocaliser les groupes de travail
        • Trouver des leaders au sein des groupes de travail (terme à préférer à commission)
        • Importance du résultat rapide pour le prestataire : les engager sur des actions concrètes
    • Schéma : la professionnalisation à l’échelle des territoires Accompagnement PLF des offices de tourisme PLF de filières ou interfilières Appui Conseil DLA Financement tourisme Accompagnement par un consultant, action collective (élaboration d’une charte) Voyage d’étude, assises du tourisme, réunion de sensibilisation Financement formation Sensibilisation Formation Action Formation professionnelle
    • Synthèse séminaire (Limoges)
        • Quelle bonne échelle de territoire pour la 4ème mission?
        • Echelle : conduire l’animation à l’échelle de chaque office de tourisme, ou avoir un animateur prestataire à l’échelle du pays ?
        • Exemple de l’Office de tourisme d’Eymoutiers et pays Monts et Barrages., Une mission de pays pour chaque office de tourisme ; (éditions, promotion, pleine nature, mise en réseau des prestataires ) ; l’animation des prestataires et collective mais travail minimum de chaque office de tourisme avec les prestataires  : au moins la distribution.
        • L’office de tourisme local ne doit jamais être coupé de ses prestataires, mais il n’y a pas obligation à avoir des offices de tourisme partout, mieux vaut parfois des structures d’animation et de développement (type PAT)
    • Synthèse séminaire (Limoges)
        • Quelle organisation en interne ?
        • Travailler sur le temps de travail et le temps de gestion de nouvelles actions : chaque action doit imaginer son autofinancement financier et en terme de temps.
        • Analyse du temps de travail dédié à chaque action.
        • Donner un début et une fin à une action.
        • Et fermer l’office de tourisme même lorsque les élus attendent que les structures restent ouvertes : c’est la valorisation de la quatrième mission…
    • Synthèse séminaire (Limoges)
        • Comment communiquer, sur quels objectifs?
        • Volet coordination des prestataires dans le rapport d’AG.
          • On ne parle plus de la fréquentation touristique à l’AG (Bénévent).
          • Jusqu’à présent, on n’a jamais parlé de la coordination des prestataires. (Saint Paul les Dax)
        • Communication : blog ou newsletter, dire ce que l’on fiat
        • Indicateurs : ils doivent être très simples ; le nombre de prestataires participant à l’action ; les objectifs : par exemple, taux de participation.
    • Comment mettre en œuvre un programme stratégique de développement touristique public-privé partagé
      • Sensibiliser les élus sur les textes et missions touristiques (échange individuel), plus sensibilisation avec données chiffrées et intervenant extérieur
      • Avoir légitimité (des élus) pour mettre en œuvre un programme d’action, qui doit se traduire par un contrat ( convention d’objectifs)
      • Transmettre une culture touristique aux élus.
      • Connaître le poids du tourisme sur son territoire, ainsi que l’inventaire de l’offre
        • Créer un observatoire local
        • Utiliser les données existantes
        • Se rapprocher des prestataires
    • Comment mettre en œuvre un programme stratégique de développement touristique public-privé partagé
      • L’observation économique peut être un moyen d’animation du territoire :
        • Rencontrer un prestataire pour l’interroger sur son métier
        • En profiter pour présenter les métiers de l’office de tourisme (il faut donc une culture d’entreprise)
      • Trouver l’échelle pertinente
      • Connaître les intérêts individuels des prestataires (puisque l’action collective nait de la somme d’intérêts individuels)
      • Mener une action collective rapidement ( par exemple montage de produits)
      • Communiquer dans tous les sens et sur tous les fronts avec des messages cibles.
    • Comment une même action peut agir sur plusieurs leviers? L’opération 100% Coujou à Brive
      • L’opération présentée par Stéphane Canarias, directeur de l’office de tourisme de Brive :
        • Met en valeur une identité locale séculaire ( les coujous sont les habitants de Brive de l’intérieur des remparts, ainsi nommés car ils repoussaient l’assaillant à coups de cougourdes )
        • S’intègre dans la stratégie de promotion de la station et provoque un « coup de buzz »
        • Mobilise les prestataires restaurateurs qui innovent dans les recettes de « coujou »
        • Est d’un bon rapport financier par les ventes de produits dérivés en boutique (livre de recettes, t shirts, mugs, etc.)
    • Bilan partagé, à l’issue du séminaire.
      • Merci à la FROTSI et à la MOPA. 2 jours très intéressants. Ça m’a donné des pistes de travail intéressantes. Lundi, réunion de travail à 10h à l’office de tourisme : on démarre les actions. Pourquoi pas un séminaire en Aquitaine?
      • Ces deux jours m’ont conforté sur la voie sur laquelle nous nous sommes engagé
      • Regret d’une première matinée un peu speed; aujourd’hui plus concret. J’ai une petite liste d’actions que je peux mener dès lundi
      • 2 journées très positives. Beaucoup d’échanges de contacts; envie de se remettre en question
      • Dans le cadre de la démarche qualité, j’avais besoin de connaître la 4ème mission; j’ai aujourd’hui de la matière
      • Merci à tous, j’ai appris beaucoup de chacun; je ressors boostée à bloc, et ça me donne envie de mettre en place des actions
      • Merci Sophie et la région de mettre en place des actions sur la Région Limousin;
    • Bilan partagé
      • Merci pour ces 2 jours. Pourquoi n’ avait t’on pas pensé plus tôt à faire des formations? Moi qui suis dans un office de tourisme communal où on a tout à faire, j’ai appris beaucoup de choses.
      • 100% positif les deux jours. Ils ont eu comme effet de mettre un souk phénoménal dans mon cerveau! Le premier champ d’application, ce sera le discours avec les élus
      • Pourquoi on n’a pas suivi les deux premières journées? Ca nous a permis de relever la tête du guidon; confrontation intéressante, nouvelles perspectives de travail.
      • Anne est ravie de voir combien le chemin est long sur son territoire et vote pour une fusion Aquitaine/Limousin
      • J’ai trouvé ces journées très instructives; on a du travail à faire, car on n’a pas encore une politique d’ouverture vis-à-vis de nos prestataires. Des idées à mettre en œuvre
    • Bilan partagé
      • Notre office de tourisme a deux ans et est tout neuf, et ce séminaire donne plein d’idées et d’outils à mettre en place sur le territoire
      • Si je travaille dans le développement local, c’est aussi pour rencontrer mes confrères et mes consœurs et ces moments sont trop rares (Mathieu)
      • La chance d’être dans un réseau MOPA; sur les deux jours j’ai l’impression d’une clarification sur les missions
      • Merci pour ces deux jours; très enrichissants. On s’aperçoit qu’il faut toujours reposer les bases. Il faudra lire la synthèse
      • Ravie d’avoir participé à ce cycle de formation. J’ai appris plein de choses, il faut maintenant que je relise mes notes, que je fasse le point et que je croise cela avec la démarche qualité, pour notamment l’écrire.
    • Bilan partagé
      • Merci aux offices de tourisme du Limousin : vos exemples nous ont largement enrichi.
      • Tous les témoignages ont été de bon conseil; ces deux jours de formation constituent une aide précieuse dans cette période transitoire. Vivement les prochaines formations MOPA
      • Je me suis enrichie d’une nouvelle culture touristique et j’en remercie les régions Limousin et Aquitaine
      • Merci à la MOPA. J’essaierai de mettre dès lundi en application le programme.
      • On m’envoie en formation, et je peux directement mettre en application ce que j’apprends, c’est donc satisfaisant. Seul regret je n’ai pas pu acheter assez de Bénéventine
    • Bilan partagé
      • Niveau différent entre pays d’accueil touristique et office de tourisme, j’ai vu la différence et les possibilités d’animation; intéressée par la Creuse en famille
      • Très intéressant; découverte de lieux comme Bénévent. Travaillant dans un pays d’accueil touristique, j’ai pu voir que je n’étais pas dans une mauvaise direction
      • Je me suis remise en question, la formation PLF que je suis en plus me conforte.
      • On a déjà des formations sur ce sujet (PLF); donc on a bien compris, bien digéré; même si on est sur des territoires différents, on a des problématiques communes. Bonne cohésion du groupe
      • Merci à la MOPA pour permettre ces échanges; je la « maudis » aussi parce que je dois refaire mon rapport d’activité que j’avais préparé pour mon AG; J’ai appris que ce n’est pas la grandeur du territoire qui en fait l’attraction( exemple de Bénévent)
    • Bilan partagé
      • Merci pour la formation; cela me conforte dans mon projet de territoire
      • J’étais venu chercher des outils, je repars avec une méthodologie et des exemples; le chantier est vaste, et la démarche qualité est sans doute un bon moyen. Il faut mettre à plat, et ensuite convaincre les élus.
      • Plus on échange, plus on résout ses problèmes; j’ai une caisse à outils bien remplies; rendez-vous à Sarlat à la fête de l’oie le 21 février 2009
      • Deux jours très positifs en terme d’échanges d’expérience; d’autant plus motivant que dans ma structure il y a des changements d’élus et qu’il va falloir les motiver
      • Deux journées très denses. Il va falloir digérer; contente d’avoir partagé avec la Région Aquitaine
    • Bilan partagé
      • En tant que représentant du Conseil Régional du Limousin, je suis très contente de ces deux journées, qui démarrent bien dans notre plan de professionnalisation ; cela a permis aussi d’entendre les questions, les demandes des offices de tourisme
      • Le Conseil Régional ne peut être que satisfait par le résultat. Ce n’est qu’un début, continuons le combat! C’était important de se dire qu’on était pas si nul, et que l’on a des choses à partager.
      • Sophie, Jacques et Jean Luc remercient les stagiaires pour leur participation, et la Région Limousin pour son accueil.