Le e Tourisme au coeur de notre métier Marquèze 10 mai 2012

  • 1,128 views
Uploaded on

Présentation de Corinne Crabe-Permal, directrice de l'Office de tourisme de Laruns Artouste sur sa stratégie numérique lors de la journée du eTourisme aquitaine spéciale élus le 10 mai 2012 dans les …

Présentation de Corinne Crabe-Permal, directrice de l'Office de tourisme de Laruns Artouste sur sa stratégie numérique lors de la journée du eTourisme aquitaine spéciale élus le 10 mai 2012 dans les Landes

More in: Travel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
1,128
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2

Actions

Shares
Downloads
10
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Le e-tourisme au coeur de nos métiersLaruns -Artouste en vallée d’Ossau une commune touristique qui mise sur le e-tourisme
  • 2. Du e-tourisme partout• Il ny a pas une stratégie commerciale qui puisse se passer dinternet et du web 2.0• Même sur nos territoires ruraux, de montagne rare sont les prestataires qui n’ont pas leur page web.• Aujourd’hui on achète, on vend sur internet, on se renseigne, on discute, on se cultive...• On prépare et on achète ses vacances.
  • 3. Le e-tourisme, cest déjà notre métier !Accueillir -renseigner –échanger -partagerdes expériences sont nos missions premièresdaccueilLe numérique s’installe dans nos missions.
  • 4. Le numérique devient une nécessité pour l’office de tourisme• On est loin du rôle d’agent d’accueil, distributeur de brochures.• Le développement d’internet oblige les offices de tourisme à s’adapter aux nouvelles demandes de la clientèle.• Etre plus réactif, plus précis dans l’information donnée, donner envie sur nos sites internet de choisir notre destination.• Il est donc important de créer de nouveaux outils pour répondre à ces nouvelles exigences.
  • 5. Les nouveaux outils de l’office de tourisme• Le site internet est aujourd’hui la base de toute stratégie numérique.• Il doit être complet. Bien étayé. Avec tous les détails pratiques pour préparer son voyage mais aussi pendant son voyage pour ceux qui utilisent internet durant leur séjour.• Il doit donner envie de venir, d’en savoir plus sur la destination. Séduire par des photos et des textes de qualité.
  • 6. Un site internet, de l’actu au quotidien• Pour alimenter un site, il faut du temps.• Le remettre à jour continuellement sur les infos, les actualités, l’agenda, les évènements qui se passent sur le territoire.• Plus on le remet à jour, plus il est repéré par les moteurs de recherche qui permettent de le placer dans les premiers sites qui remontent sur la destination – référencement naturel
  • 7. Site internet, référencement, mots-clés• Un site lorsqu’il est bien conçu, s’adresse à des cibles de clientèle.• Il est important d’avoir un site efficace qui remonte dans Google• Pour cela, nous nous sommes fait accompagner par un consultant en référencement pour l’optimiser.
  • 8. Site internet, référencement, mots-clés• Le travail sur les mots-clés pertinents, tapés par les internautes lors de leur recherche va permettre d’augmenter notre visibilité.• Un travail de web editorial, écriture spécifique pour le web est aussi nécessaire pour le référencement.
  • 9. Un blog• Pourquoi un blog ?• On ne peut pas tout dire dans un site.• Un site est plus informatif.• Un blog permet d’avoir un autre regard sur le territoire et d’inviter au voyage par des textes plus littéraires, des photos choisis, des pages blanches de collaborateurs.• Dans notre cas, il était important de travailler notre référencement en attendant de refondre notre site internet.
  • 10. S’ouvrir de nouveaux horizons• Un site et un blog, s’ils sont bien référencés, c’est déjà une bonne base.• Cependant, nous ne pouvions pas passer à côté de 800 millions d’utilisateurs facebook.• Il nous est apparu important d’avoir non seulement une page facebook destination mais d’établir une stratégie pour chacune de nos cibles de clientèle sur Facebook.
  • 11. Des actions sur chaque cible Cible 1 les Freestyler C’est l’image de marque de la station
  • 12. Les freestyler• Sur la station d’Artouste l’hiver, nous avons identifié une clientèle jeune, principalement des freestyler (snowboarders et skieurs) férus de technologies• Comment toucher cette clientèle cible et linciter à venir tenter lexpérience sur notre station pour ceux qui ne connaissent pas Artouste ?• Comment fidéliser la clientèle qui a choisi depuis toujours sa station ?
  • 13. • Une des réponses a été de créer une page facebook spécifique dédiée au Snowpark d’Artouste, en plus de celle de l’office de tourisme.• Le but étant de fidéliser et de continuer à conquérir cette clientèle qui a besoin de s’identifier à la station.
  • 14. pour fidéliser, séduire…• Accompagné d’un pratiquant, nous avons tout le long de la saison alimenté la page Artouste snowpark, en postant à travers la chaîne You Tube des films pris à l’aide d’une caméra Go Pro.• Les films ont créé un engouement sur la page. Ceci nous a permis de créer une interaction forte avec cette clientèle et de la maintenir sur la station.• Il en a été de même pour les post de photos.• A côté de ce travail de séduction, fidélisation et conquête, nous avons également traité beaucoup de demandes d’informations sur l’état du snowpark, du domaine skiable, des informations pratiques …
  • 15. Cible N°2 skieurs/ promeneurs• C’est le skieur classique en séjour ou à la journée qui aime la station pour la beauté du paysage et son côté sauvage.• Le promeneur peut être l’accompagnant du skieur ou les grands-parents qui ne skient pas et attendent leurs petits-enfants.• C’est aussi celui qui a choisi de pratiquer d’autres activités montagne comme la raquette ou le ski de rando.• Il peut être contemplatif
  • 16. La séance photo• Pour cette cible, nous avons créé cette année la séance photo.• L’organisation d’une séance photo face au Pic du Midi d’Ossau avec un photographe professionnel nous a permis de faire une action de communication numérique vers notre clientèle skieurs /promeneurs.• Campagne d’informations à travers notre page facebook Laruns Artouste office de tourisme et ensuite les photos à retirer sur le blog de l’office de tourisme.
  • 17. La séance photo• Une interaction entre les supports de communication de l’office de tourisme• La séance photo aura également permis d’installer le Pic du Midi d’Ossau comme l’emblème de la communication sur notre territoire.• Une nouvelle séance photo cet été viendra renforcer cette image sur laquelle nous communiquons désormais.
  • 18. La séance photo face au Pic
  • 19. Cible 3 la clientèle espagnole• Férus de technologies, les espagnols utilisent également les réseaux sociaux.• Nous avons ajouté l’utilisation de tweeter pour communiquer avec la clientèle espagnole. Nous avons tweeté sur les ouvertures du domaine, les nouveaux modules en place, … en espagnol tout au long de la saison pour inciter les espagnols à venir.
  • 20. Mesurer le taux de satisfaction• Globalement sur toutes les cibles, un autre intérêt de facebook a été de nous donner à chaque moment de la saison un baromètre mesurable de satisfaction clientèle.• Ces pages nous ont servi à mesurer le taux de satisfaction de la clientèle qui utilisait les pages facebook par le post de commentaires positifs ou négatifs.
  • 21. Le e-tourisme un fantastique outil de promotion• Leffet réseau• Internet et le web 2.0 vont nous permettre de gagner en visibilité auprès de nos clientèles- cibles, de partager, de fidéliser, de séduire et de conquérir de nouvelles clientèles.• A condition d’avoir une base de fan de la page qualifiée.• A condition également d’animer la page pour susciter l’interactivité.
  • 22. Les effets secondaires• Internet : une potion magique qui a des effets secondaires• Comme toute potion, leffet internet produit également des effets secondaires quil faut que lon apprenne à maîtriser.• Maîtriser le temps passé à alimenter tous les supports, le temps de créativité pour donner de l’intérêt aux publications, le temps de créer.
  • 23. De nouveaux métiers dans les offices• Le e-tourisme un bouleversement de nos métiers• Avec le développement d’internet au coeur de nos métiers, de nouvelles tâches apparaissent, de nouveaux métiers voient le jour..
  • 24. Le e-tourisme fait partie du bagage• Le e-tourisme ne doit plus être une compétence en option dans les offices de tourisme.• Au même titre que les langues, il doit faire partie du bagage dun agent daccueil, dun responsable commercial, dun chargé évènementiel…• C’est un critère que je prends en compte dans les nouveaux recrutements que j’effectue au sein de l’office.
  • 25. Conclusion• Le numérique cest mieux si on y est tombé dedans quand on était petit car les mutations ne vont pas sans poser problème de formation et d’adaptation au sein des offices.• C’est pas loin dêtre une potion magique qui décuple les forces dun territoire, déploie des réseaux sociaux et promeut au mieux les activités et sites touristiques dun territoire.