Présentation du club banques et etablissements financiers 09022011

1,887 views
1,757 views

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
1,887
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
9
Actions
Shares
0
Downloads
24
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

Présentation du club banques et etablissements financiers 09022011

  1. 1. Présentation du Club Banques et Etablissements Financiers Philippe KHATTOU 09/02/2011
  2. 2. Sommaire <ul><li>Le Cloud Computing et les Banques/Etablissements financiers </li></ul><ul><li>L’Approche proposée par le Club Alliances </li></ul><ul><li>Les actions et supports mis en place </li></ul><ul><li>Pourquoi rejoindre le Club Banques/Etablissements financiers ? </li></ul>
  3. 3. Sommaire <ul><li>Le Cloud Computing et les Banques/Etablissements financiers </li></ul><ul><ul><li>Focus sur le modèle SaaS au niveau du secteur Banque & Finance </li></ul></ul><ul><ul><li>Pourquoi cette frilosité voire réticence ? </li></ul></ul><ul><ul><li>Focus sur les contraintes majeures et risques du SaaS pour le secteur Banque & Finance </li></ul></ul><ul><ul><li>La modélisation des principaux besoins </li></ul></ul><ul><ul><li>Enseignements à tirer </li></ul></ul><ul><li>L’Approche proposée par le Club Alliances </li></ul><ul><li>Les actions et supports mis en place </li></ul><ul><li>Pourquoi rejoindre le Club Banques/Etablissements financiers ? </li></ul>
  4. 4. Focus sur le modèle SaaS au niveau du secteur Banque & Finance <ul><li>Comme pour les autres secteurs, les même domaines de prédilection (collaboration, messagerie, bureautique, finance, trésorerie, …). </li></ul><ul><li>Peu d’offres SaaS « Cœur Métier » (Core Banking, Crédit, Epargne, Flux, …). Quelques exemples: </li></ul>Marché des progiciels <ul><li>Exemples d’utilisation du SaaS : </li></ul><ul><ul><li>Google Apps : en test par une grande banque française </li></ul></ul><ul><ul><li>Salesforce.com : Trust Bank, Merrill Lynch, Deutsche Bank, Banque Postale japonaise, … </li></ul></ul><ul><ul><li>Callatay & Wouters : Dresdner Bank Luxembourg, Nord Europe Private Bank </li></ul></ul><ul><ul><li>TSYS : Tesco Bank (Royaume Uni, 6M de comptes clients et 2,4M de cartes de crédit) </li></ul></ul><ul><ul><li>SEPA Solutions payment : Bank of Tokyo Mitsubishi pour ses filiales basées à Amsterdam et Paris </li></ul></ul><ul><ul><li>… . </li></ul></ul><ul><li>Mais globalement, l’adoption du modèle SaaS par le secteur Banque & Finance est très en retrait par rapport à d’autres secteurs aussi bien pour les domaines de prédilection que pour les offres « Cœur Métier ». </li></ul><ul><li>Causes : Contraintes, Risques et Atouts encore ignorés </li></ul>Avancée
  5. 5. Pourquoi cette frilosité voire réticence ? ? Utilisation du SaaS au sein d’une banque ou d’un établissement financier Bénéfices : Rapidité de la mise en œuvre et de déploiement Contraintes : Qualité réseau (Bande passante) Bénéfices : Accès aux dernières innovations sans investissement, et ce quel que soit la taille de l’entreprise Bénéfice : Facturation en fonction des volumes (utilisateurs, opérations, …) Contraintes : Qualité et disponibilité des services Bénéfices : Réduction des coûts. Aucun investissement matériel et logiciel Contraintes : Impacts organisationnels DSI Contraintes : Interopérabilité des services/SI Atouts encore ignorés Risques : Sécurité et confidentialité des données ?
  6. 6. Focus sur les contraintes majeures et risques du SaaS pour le secteur Banque & Finance (1/2) <ul><li>Impacts organisationnels DSI </li></ul><ul><ul><li>Peu de changement au niveau de la Direction des Etudes Informatiques, rompue au pilotage des SSII pour la réalisation des projets d’intégration. </li></ul></ul><ul><ul><li>Quant à la Direction de la Production Informatique, chargée habituellement à exploiter du SI, elle doit se former à la contractualisation et au pilotage de prestataires d’infogérance : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Audit et monitoring afin de contrôler le respect des engagements de service, de vérifier les pratiques de sauvegarde et le respect de la confidentialité et des obligations règlementaires. </li></ul></ul></ul><ul><li>Sécurité et confidentialité des données </li></ul><ul><ul><li>Réglementation transverse </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Nécessité de demander une approbation à la CNIL pour traiter et stocker les données en dehors de l’UE. Les données peuvent être transférées à condition que le pays en question assure un niveau de confidentialité adéquat. Cette règlementation n’est pas reconnu (entre autre) pour les Etats-Unis. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Cependant, un accord spécifique, Safe Harbor, sur la confidentialité des données passé entre l’Union européenne et les Etats-Unis a été mis en place, permettant aux entreprises européennes de transférer légalement des données aux Etats-Unis. </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Réglementation sectorielle </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Il est stipulé que les données bancaires doivent être stockées dans le pays même, ou dans l’Union Européenne ou l’Espace Economique Européen. </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Afin de palier à cette problématique, des fournisseurs SaaS, la plupart américains, offrent des garanties sur l’emplacement physique des données (Etats Unis ou Europe). </li></ul></ul></ul>
  7. 7. Focus sur les contraintes majeures et risques du SaaS pour le secteur Banque & Finance (2/2) <ul><li>Utilisation du SaaS signifie faire recours à l’externalisation du SI. Peut on tout externaliser ? </li></ul><ul><ul><li>Domaines facilement externalisables </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Domaines non critiques </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Domaines standardisés </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Domaines réglementaires ayant peu de valeur ajoutée pour l’entreprise (gestion des mandats SEPA par exemple) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Domaines Traitements de masse non différenciants (plateforme de paiements par exemple) </li></ul></ul></ul><ul><ul><li>Domaines plus difficile à externaliser </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Domaines stratégiques et différenciants </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Domaines à forte nécessité de performance </li></ul></ul></ul>
  8. 8. La modélisation des principaux besoins <ul><li>Gestion des Canaux </li></ul><ul><li>Agences </li></ul><ul><li>echannels (internet, smartphone, SMS, SVR) </li></ul><ul><li>Contact centers </li></ul><ul><li>Bourse en ligne: passage d’ordres, informations </li></ul><ul><li>Aide à la vente </li></ul><ul><li>Marketing </li></ul><ul><li>Portail commerciaux / Gestion commerciale / CRM </li></ul>Gestion de portefeuille GAB/DAB POS Salle des marchés <ul><li>Gestion des Crédits </li></ul><ul><li>Entreprises / Particuliers </li></ul><ul><li>Remises documentaires </li></ul>Cash management <ul><li>Moyens de paiements </li></ul><ul><li>Paiements domestiques, SEPA, internationaux </li></ul><ul><li>Cartes de débit/crédit </li></ul>Gestion de l'Epargne réglementée et libre Trésorerie - Change Gestion de la conservation Gestion de la fiscalité Gestion des OST Leasing Tenue de Référentiels clients comptes <ul><li>Finances </li></ul><ul><li>Comptabilité, rentabilité, performance portefeuilles, </li></ul><ul><li>Analyse financière des bilans </li></ul><ul><li>Audit </li></ul><ul><li>Consolidation, IFRS </li></ul><ul><li>Reporting clients </li></ul><ul><li>Reporting réglementaire et fiscal, Bâle II </li></ul><ul><li>Contrôle des risques </li></ul><ul><li>Crédit, marchés, opérationnels, liquidité, change, anti blanchiment, engagement </li></ul><ul><li>Conformité </li></ul><ul><li>Contrôles MiFID, </li></ul><ul><li>Règles de négociation des titres </li></ul>Achats Ressources Humaines Juridique Gestion Electronique des Documents Sécurité physique et logique Echanges de données -Swift, FIX - Etebac - Ebics Outils d'exploitation -Téléphonie - Réseaux -Serveurs Front Office Back Office Transverses
  9. 9. Enseignements à tirer <ul><li>Il faut sensibiliser le marché sur les opportunités offertes par le Cloud Computing </li></ul><ul><li>Les offres SaaS peuvent attirer les banquiers à condition de bien communiquer (contrer) sur les principaux freins (sécurité, confidentialité des données …) </li></ul>
  10. 10. Sommaire <ul><li>Le Cloud Computing et les Banques/Etablissements financiers </li></ul><ul><li>L’Approche proposée par le Club Alliances </li></ul><ul><ul><li>Le Club Alliances : Une Alliance des Compétences métier par métier, fonction par fonction </li></ul></ul><ul><ul><li>Le Club Alliances aide ses membres à … </li></ul></ul><ul><ul><li>La modélisation fonctionnelle du Club </li></ul></ul><ul><ul><li>Les membres actuels du Club </li></ul></ul><ul><li>Les actions et supports mis en place </li></ul><ul><li>Pourquoi rejoindre le Club Banques/Etablissements financiers ? </li></ul>
  11. 11. Le Club Alliances : Une Alliance des Compétences métier par métier, fonction par fonction <ul><li>Les membres du « Club Alliances » se regroupent autour d’IBM pour apporter aux entreprises des solutions métier complètes en mode « as-a-service ». </li></ul><ul><li>Club RH - Club DAF - Club Ventes Marketing - Club DSI </li></ul><ul><li>Club Banques et Etablissements Financiers </li></ul><ul><li>Une Solution-as-a-Service est typiquement fournie comme un service permanent, payé à l’usage , et non plus simplement comme un assemblage de matériels, de logiciels et de prestations </li></ul>
  12. 12. Le Club Alliances aide ses membres à : <ul><li>Créer des partenariats et Alliances pertinents </li></ul><ul><li>Mutualiser et partager les meilleures pratiques dans les domaines du « as a service » [ SaaS, BPO, Externalisation, Infogérance …] </li></ul><ul><li>Avoir accès à la puissance informatique fournie par IBM , à la demande, en mode « as-a-service » ! </li></ul><ul><li>Co-formaliser, co-promouvoir, co-vendre, co-délivrer des solutions innovantes à forte valeur ajoutée (voir slide suivant) </li></ul>
  13. 13. FRONT OFFICE BACK OFFICE TRANSVERSE SUPPORT X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X X Banques de détail Banques Privés Banques d’affaires Activités annexes : assurance, CGP… Aide à la vente Gestion des Canaux Moyens de paiements GAB / DAB Tenue de référentiels clients comptes Epargne Crédits Gestion d’actifs - OST Administration de fonds Gestion de la fiscalité Comptabilité et Finances Trésorerie – Change Risques et Conformité Echanges de données Dématérialisation Gestion Electronique des Documents Ressources Humaines Achats Juridique Sécurité physique et logique Outils d'exploitation
  14. 14. Les membres actuels du Club <ul><li>Éditeur de deux solutions « Globale Bancaire» modulaires: </li></ul><ul><li>La Banque de détail et d’entreprises : SAB </li></ul><ul><li>La Banque Privée et la conservation Titres : SAMIC </li></ul><ul><li>Editeur de solutions « Toolbox » pour les lignes de métier :  Crédits, Epargne, Titres, Paiements, Portail Commercial, Comptabilité-Reporting </li></ul><ul><li>Éditeur de deux solutions « Globale Bancaire» modulaires: </li></ul><ul><li>La suite megara : une plateforme « Titres » </li></ul><ul><li>Omega FA : un logiciel de gestion administrative, comptable et réglementaire des portefeuilles d’actifs financiers. </li></ul><ul><li>Métier des titres et gestion d’actifs </li></ul><ul><li>Éditeur de trois solutions : </li></ul><ul><li>Dématérialisation de documents </li></ul><ul><li>Systèmes d'Informations Documentaires </li></ul><ul><li>Dématérialisation de bilans et de liasses fiscales </li></ul><ul><li>Partenaires techniques </li></ul>
  15. 15. Sommaire <ul><li>Le Cloud Computing et les Banques/Etablissements financiers </li></ul><ul><li>L’Approche proposée par le Club Alliances </li></ul><ul><li>Les actions et supports mis en place </li></ul><ul><li>Pourquoi rejoindre le Club Banques/Etablissements financiers ? </li></ul>
  16. 16. Les actions et supports mis en place <ul><li>Création d’un Blog en 2010 : </li></ul><ul><li>Organisation d’un événement en 2010 : </li></ul><ul><li>Forum SaaS & Cloud pour les métiers Banque/Finance, </li></ul><ul><li>Vendredi 26 novembre 2010 </li></ul>
  17. 17. Sommaire <ul><li>Le Cloud Computing et les Banques/Etablissements financiers </li></ul><ul><li>L’Approche proposée par le Club Alliances </li></ul><ul><li>Les actions et supports mis en place </li></ul><ul><li>Pourquoi rejoindre le Club Banques et Etablissements Financiers ? </li></ul><ul><ul><li>Les activités co-financées </li></ul></ul><ul><ul><li>Les prochaines étapes … </li></ul></ul>
  18. 18. <ul><li>Réalisation d’un rapport d’étude (1 er semestre 2011) : </li></ul><ul><ul><li>Thématiques : SaaS, Sécurité, Core Banking, Titres, GED </li></ul></ul><ul><ul><li>La vocation de l’étude est de sensibiliser le marché tout en détectant des projets et des intentions d’amélioration de leur processus organisationnels (qui seront transmis aux membres du Club) </li></ul></ul><ul><li>Le process sera le suivant : </li></ul>Pourquoi rejoindre le Club Banques et Etablissements Financiers ? Les prochaines étapes …
  19. 19. <ul><li>Organisation de 2 événements en 2011: </li></ul><ul><ul><li>1 er Avril 2011 : Conférence sur la Sécurité, le Cloud et le secteur Banque/Finance </li></ul></ul><ul><ul><li>Octobre 2011 : Forum international*, sur les mêmes thématiques </li></ul></ul><ul><ul><li>Exemple : Forum du 26 Novembre 2010 </li></ul></ul>Pourquoi rejoindre le Club Banques et Etablissements Financiers ? Les prochaines étapes … * Sur financement additionnel
  20. 20. Pourquoi rejoindre le Club Banques et Etablissements Financiers ? Les prochaines étapes … <ul><li>Mis en place d’une stratégie communautaire autour des problématiques SaaS - Cloud - Banque … sur un groupe Linkedin en 2011 </li></ul><ul><li>Cela s’inspire d’une infrastructure marketing éprouvée depuis plus d’un an sur d’autres Clubs </li></ul>
  21. 21. <ul><ul><li>Les activités co-financées couvrent typiquement (1/2) : </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Mise à jour et gestion des sites web et Blogs du Club Alliances, avec les documents associés, </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Veille et mise en œuvre pertinente des outils de référencement, présence, animation, visibilité... notamment sur les moteurs de recherches, applications de partage de documents [eg Slideshare], outils de partage [eg Twitter, Google Reader, Google Docs...], réseaux sociaux [LinkedIn, Viadeo] </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Participation au forum SaaS & Cloud IBM du Club Alliances et autres manifestations du Club Alliances (possibilité d’animation d’ateliers, d’avoir un stand…)1 et au forum SaaS et Cloud métier </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Etablissement de relations avec la presse et les institutionnels informatiques (Syntec numérique, Cigref, Afdel, Eurocloud…), consulaires (CCI et équivalent) ou patronaux (Medef, CGPME…) </li></ul></ul></ul></ul>Pourquoi rejoindre le Club Banques et Etablissements Financiers ?
  22. 22. <ul><ul><li>Les activités co-financées couvrent typiquement (2/2) : </li></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Accompagnement du membre dans l'exploitation du programme IBM Partnerworld </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Possibilité de poster vos présentations et proposition de valeur, publier et contribuer aux contenus génériques du Club Alliances </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Favorisation de relations business entre les membres du Club, dont IBM... </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Utilisation du logo « Solutions as a Service – Club Alliances » </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li>Veille et animation de l’infrastructure marketing 2.0 (blog + outils de publication) pour acquisition de visibilité et crédibilité additionnelles et génération de contacts </li></ul></ul></ul></ul>Pourquoi rejoindre le Club Banques et Etablissements Financiers ?
  23. 23. Les partenaires du Club Alliances Banques et Etablissements Financiers: Pour en savoir plus ou nous contacter : Notre blog : http://www.saas-cloud-banque-finance.com/ Le site du Club Alliances : http://www.cluballiances.com/ Notre email : [email_address] Téléphone : 01 71 16 19 60

×