• Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
115
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
1
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. SOMMAIRE Contexte et enjeux du MiMo ................................. p 02 Objectifs du MiMo ................................. p 03 Structure du réseau MiMo ................................. p 04 Quelques ordres de grandeur ................................. p 06 Le réseau au domicile du particulier ................................. p 08 Construction et vie du réseau : qui fait quoi ? ................................. p 09 Les ondes et leur rayonnement ................................. p 10 Glossaire ................................. p 11 02 OBJECTIFS DU MiMo CONTEXTE ET ENJEUX DU MiMo L’ADSL, qui connecte aujourd’hui 95% de la population à Internet, est une technologie inégalitaire. En effet, plus votre domicile est éloigné du central téléphonique, plus le débit de votre connexion sera faible. Dès sa création en 2004, Manche Numérique s’est donc donné comme objectif de garantir l’accès à internet pour tous. Se donner les moyens Pour atteindre cet objectif, le syndicat mixte a conçu et déployé le réseau WiFi, offrant un débit de connexion supérieur à 2 Mbit/s pour les foyers situés dans des zones non éligibles à l’ADSL, dites “zones blanches“. Après plusieurs années d’exploitation, celui-ci atteint aujourd’hui les limites de son développement et nécessite d’être remplacé. Anticiper En parallèle, Manche Numérique a lancé son “plan fibre jusqu’à l’abonné“ pour 100% des habitants du département d’ici à 2027. Et à l’heure où l’on évoque l’arrivée du “Très Haut Débit pour tous“, la question des foyers encore mal couverts en haut débit est primordiale. Afin d’éviter une fracture numérique et dans l’attente de raccorder tous les foyers à la fibre optique, Manche Numérique prépare donc la création de ce nouveau réseau : le réseau MiMo (Multiple inputs, Multiple outputs). Le déploiement du MiMo offrira une montée en débit significative (de l’ordre de 10 Mbit/s pour le débit descendant et 3 Mbit/s pour le débit montant) comparable à une connexion ADSL de bonne qualité. Avant généralisation sur tout le département, Manche Numérique mène trois expérimentations sur différents territoires en conditions réelles sur cette nouvelle technologie. Les habitants testant le MiMo, auparavant clients du réseau WiFi, témoignent de leur satisfaction. Attention : certains foyers ne seront pas éligibles au MiMo (relief, végétation, etc.), la technologie satellitaire permet d’accéder également à internet haut débit et le dispositif de financement d’installation des antennes satellites de connexion par Manche Numérique reste en place. 03
  • 2. STRUCTURE DU RÉSEAU MiMo Le réseau MiMo est composé des éléments suivants : - Un ensemble de sites primaires : points hauts fibrés, équipés d’antennes FH (faisceau hertzien), raccordant un ou plusieurs sites secondaires au réseau. 80 sites environ sont programmés pour le déploiement du réseau. - Un ensemble de sites secondaires : points hauts non fibrés, raccordés par un faisceau hertzien à un site primaire, équipé d’antennes de diffusion, et ayant pour but la desserte des foyers. A terme, le réseau MiMo comptera environ 330 sites secondaires. 04 De manière générale, l’architecture du réseau MiMo utilisera autant que possible des sites déjà existants dans le réseau WiFi actuel (château d’eau, église...). Néanmoins, la création de nouveaux points hauts sera nécessaire (environ 180 sites secondaires sont à créer). Ces nouveaux points seront implantés sur des mâts en béton centrifugé d’une hauteur de 12m. Les anciens sites du réseau WiFi qui ne seront pas repris dans le réseau MiMo seront démontés. 05
  • 3. 06 07
  • 4. CONSTRUCTION ET VIE DU RÉSEAU : QUI FAIT QUOI ? Rôle de Manche Numérique (maître d'ouvrage) la • conception de l’architecture du réseau • la maîtrise d’ouvrage de la construction du réseau • le contrôle et le suivi de la délégation de service public la • construction des équipements passifs (construction des points hauts, raccordement en fibre optique, coffret électrique…) Rôle du Conseil général euvre - direction (maître d'o des infrastructures) • la maîtrise d’œuvre de la construction du réseau • la prise de contact avec les collectivités pour la création et l’implantation de nouveaux points hauts , Rôle de l exploitant (délégation de service public) • le déploiement des équipements actifs du réseau (antenne de diffusion, FH…) l’exploitation technique du réseau • construit • la commercialisation auprès des fournisseurs d’accès à internet • le maintien de la qualité de service quel que soit le nombre d’abonnés Rôle des FAI (fournisseurs d'accès à internet) • la commercialisation des offres d’accès à internet auprès des particuliers • la gestion de la relation client : gestion des abonnements, gestion des équipements chez les clients, facturation, centre d’appels, etc. Planning prévisionnel 1ère activation programmée fin 2014 puis activation progressive zone par zone. 08 09
  • 5. LES ONDES ET LEUR RAYONNEMENT Il est à noter que la puissance d’un relais MiMo est extrêmement faible - voire négligeable comparée à des sources de rayonnement très répandues, telles que le téléphone portable ou l’antenne relais de téléphonie mobile. Par ailleurs, la distance est également un facteur important : une antenne MiMo est installée à une hauteur minimale de 12 mètres, tandis qu’un téléphone portable, par exemple, se trouve fréquemment dans la poche de son propriétaire. GLOSSAIRE FH : faisceau hertzien. Un faisceau hertzien est un système de transmission de signaux généralement permanent, entre deux sites géographiques fixes. Point haut primaire : point haut fibré, équipé d’antennes FH (faisceau hertzien), raccordant un ou plusieurs sites secondaires au réseau. Point haut secondaire : point haut non fibré, raccordé par un FH à un site primaire, équipé d’antennes de diffusion, et ayant pour but la desserte des clients. Fibre optique : fil de verre très fin qui a la propriété de conduire la lumière et permet de transmettre les données. Elle offre un débit d’informations supérieur à celui des câbles téléphoniques et supporte un réseau par lequel peuvent transiter aussi bien la télévision, le téléphone, la visioconférence que les données informatiques. WiFi : technologie permettant d’accéder à Internet grâce au réseau hertzien. ADSL (Asymetric digital subscriber line) : technologie permettant d’accéder à Internet grâce à la ligne téléphonique Zone blanche : Zone où les services haut débit ne sont pas disponibles FAI (Fournisseur d’Accès à Internet) : entreprise proposant un accès à Internet ainsi que des services complémentaires (téléphonie via Internet, télévision…) Délégation de service public : l’ensemble des contrats par lesquels une personne morale de droit public confie la gestion d’un service public dont elle a la responsabilité à un délégataire public ou privé dont la rémunération est substantiellement liée au résultat d’exploitation du service. Partenaires financiers 10 11