Your SlideShare is downloading. ×
Dr Jean-Marc ADDA
Dr Jean-Marc ADDA
Dr Jean-Marc ADDA
Dr Jean-Marc ADDA
Dr Jean-Marc ADDA
Dr Jean-Marc ADDA
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Dr Jean-Marc ADDA

1,651

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,651
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
14
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. Dr Jean-More ADDA - Boulogne BillancourtLA LUXOPUNCTURE : UNE AIDE DÉCISIVE DANSLA PRISE EN CHARGE DES SURCHARGES PONDÉRALES• HISTORIQUE 2/ Lesfacteurs liés à la dépense énergétiqueAI Origine dune surcharge pondérale Il sagit de la sédentarité au sens large, et du passage dune activité physique importante à la sédentarité.Expliquer un surpoids est un exercice complexe, chaque Concernant une activité sportive, même celle-ci ne fait paspersonne étant différente face aux facteurs favorisant une réellement maigrir ou de façon négligeable, celle-ci parti-surcharge pondérale. cipe à un bon équilibre psychique et à une bonne stimu- lation de lorganisme qui fonctionnera mieux (systèmeIl est néanmoins possible de lister les principaux facteurs cardio-vasculaire, système digestif ...).déclenchant un surpoids : 3/ Lesfacteurs génétiques1/ Lesfacteurs alimentaires Très rarement, une prédisposition génétique (liée à deLa prise alimentaire est le principal paramètre, car lexcès multiples gènes et non à un seul) rend un individu donné,dapport énergétique est à la base de toutes les surcharges ou une famille dindividus donnée, plus exposés à un sur-pondérales. La personne a tendance à manger de manière poids dans un environnement et une alimentation don-trop importante par rapport aux besoins de lorganisme. nés. Ce surpoids commence relativement tôt dans lenfance.Lexcès dapport quantitatif: un apport calorique excessifpar rapport aux besoins entraîne inévitablement une prise 4/ Lesfacteurs psychologiquesde poids significative. Le nombre moyen de calories ab-sorbées chaque jour dépend de lactivité de la personne. Il ny pas de profil psychologique type de la personne enLe sédentaire na pas les mêmes besoins que le travail- surpoids, cest-à-dire quil ny a pas de trait de caractère ouleur de force. danomalie du psychisme qui prédispose de manière for- melle au surpoids. Comme abordé au chapitre "troublesLexcès dapport qualitatif: la consommation excessive de du comportement alimentaire", lapparition dun surpoidsglucides simples comme les sucreries, les biscuits, les cho- peut correspondre à un traumatisme psychologique. Lacolats, etc. .. ou de graisses joue un rôle majeur dans lap- nourriture apparaît alors comme une source de compen-parition dun déséquilibre. En effet, les aliments riches en sation (au même titre que la cigarette ou lalcool). Cer-sucres et en graisses, à forte teneur énergétique, dont le taines périodes de la vie sont propices à lapparition dungoût est souvent agréable, retardent la sensation de sa- surpoids, comme par exemple un divorce ou une pertetiété, ce qui entraîne leur surconsommation. Les glucides demploi, un changement du statut hormonal (adoles-et lipides seront stockés sous forme de graisse sils ne sont cence, grossesse, ménopause ...), un état de stress ou unpas immédiatement dépensés. syndrome dépressif. De même, la situation est rendue plus compliquée par leLes troubles du comportement alimentaire (TCA) : fait que le surpoids en lui-même contribue à développer- Issus des dépendances alimentaires: une vie stressante, certains traits psychologiques anormaux, pris à tort commeune mauvaise hygiène alimentaire, une déstructuration une cause de ce surpoids. La personne tombe alors dansdes repas caractérisent les modes de vie actuels et sont à un cercle vicieux.lorigines de dépendances alimentaires (fringales, com-pulsions alimentaires, grignotage, boulimie ...). S/ Lesfacteurs médicaux- Issus des habitudes culturelles: repas de famille gar-gantuesques, repas daffaires, accès aux nourritures à Certains médicaments tels que les sédatifs type neurolep-risques (notamment pour les enfants), sensibilité aux tiques qui diminueraient les taux de sérotonine, peuventmessages publicitaires ... être responsables de lapparition dun surpoids. Décembre 2011
  • 2. eLa pilule, trop fortement dosée, peut faire prendre du TCAà une alimentation équilibrée correspondant à sespoids. besoins alimentaires?Larrêt du tabac peut entraîner une prise de poids. Les per-sonnes arrêtant de fumer peuvent reporter leur compul- CI Comment corriger le comporte esion tabagique sur la nourriture. alimentaireBI Réduction dune surcharge pondérale Notre comportement (appétit, sommeil, humeur, motiva- tion ...) est géré par le système hormonal, qui produit 3Pour une personne, la seule façon de perdre un surpoids hormones essentielles:sur le long terme, cest donc de corriger son alimentation,avec une phase hypocalorique pendant lamaigrissement. La sérotonineEnsuite pour stabiliser le poids de forme atteint, lalimen- Elle influe sur lappétit, lhumeur et le sommeil. En man-tation doit correspondre aux besoins alimentaires de lor- quer cest avoir un appétit dépassant ses besoins alimen-ganisme. taires, des fringales avec comme conséquence une prise de poids.Deux difficultés surviennent lorsquune personne se dé- Elle a un effet antidépresseur et procure un sentiment decide à perdre du poids: détente. Un état dépressif serait lié à un déficit en séroto- nine.- La première est de changer ses habitudes alimentaires De récentes études démontrent que la consommation depour une alimentation hypocalorique et de ne pas se dé- sucre ou de chocolat augmenterait le taux de sérotonine.courager jusquà lobtention du poids visé. Ceci expliquerait, en cas détat de stress, lattirance ou la compulsion vers les aliments sucrés ou le chocolat, créant- La seconde est de stabiliser le poids dans le temps, cest ainsi un état de dépendance alimentaire.à dire conserver une bonne hygiène alimentaire, et que Lendorphineles apports alimentaires correspondent aux besoins de lor- Elle procure plaisir, calme et sérénité. En manquer, cestganisme. se sentir anxieux, stressé. Lexpérience gustative des sucres, des graisses, du choco-Ces difficultés proviennent en grande partie du fait que, lat produit des endorphines dans le corps,chez une personne dans la démarche de maigrir, la vo- tout comme la consommation de tabac ou dalcool.lonté soppose aux frustrations subies. Le plus souvent les La dopaminebonnes résolutions sont rapidement abandonnées (dans Un déséquilibre dans les taux de dopamine, appelée aussienviron 85% des cas, et 95% à 3 ans). "hormone des drogues", augmenterait les compulsions, cest-à-dire lenvie irrépressible deCes frustrations seraient liées aux troubles du comporte- consommer des aliments sucrés ou gras,ment alimentaire (TCA)appelées également dépendances de fumer ou de consommer de lalcool, car ces actes aug-alimentaires: menteraient les taux dendorphines et de sérotonine, pro-- appétit excessif curant ainsi un état de bien-être.- fringales (appétit se déclenchant en dehors des heuresde repas) Tableau: symptômes dun déséquilibre hormonal- compulsions (besoins irrépressibles de grignoter, de EQUILIBRE DESORDREconsommer des aliments sucrés, gras, du chocolat...) à dif-férentes heures de la journée. Sérotonine Appétit normal Appétit excessif Satiété FringalesChez lindividu, ces dépendances alimentaires, compara- Humeur État dépressifbles aux dépendances tabagique ou alcoolique, seraient Sommeil Troubles du sommeilune réponse à un état anxieux. Dopamine Satisfaction des Compulsions (besoins) : besoins vitaux - Nourriture (grignotage,Le traitement efficace des surcharges pondérales passe sucre, graisses...)donc par la correction des troubles du comportement - Tabac, alcool. ..alimentaire. Comment aider la personne à passer Endorphines Bien-être Stressdune alimentation déséquilibrée, conséquence de ses Plaisir Troubles du sommeil Calme Sensibilité à la douleur Décembre 20
  • 3. Lestroubles du comportement alimentaires (TCA)trouvent • LA LUXOPUNCTURE OU ACUPUNCTURE INFRAROUGEleur origine, en partie, dans un déséquilibre fonctionneldu système hormonal. Rétablir léquilibre hormonal, no- AI Objectifstamment au niveau de la production de sérotonine, en-dorphines et dopamine, corrigerait donc les troubles du La luxopuncture est basée sur un appareil médical géné-comportement alimentaire, lanxiété et des troubles du rant un rayonnement infrarouge. Cette technique est utili-sommeil. sée dans la prise en charge de ces troubles anxieux et compulsifs. Elle est simple à mettre en place au cabinet, auNB : Définition médicale de la compulsion: Besoin irré- terme dune journée de formation.pressible deffectuer un acte ou un rituel visant à réduirelanxiété. Ces actes peuvent être notamment manger, Cette prise en charge est destinée aux sujets ayant un In-fumer une cigarette, boire de lalcool ... dice de Masse Corporelle (IMC) inférieur ou égal à 30-32.DI Les réflexothérapies Lobjectif est de ramener cet IMC à une valeur de 23-24 et de le stabiliser ensuite.Les réflexothérapies comme lacupuncture ou lostéopa- NB : {MC = Poids/ (ïeitîe): Poids en kg, taille en m.thie sont basées sur lhypothèse que la stimulation duneou plusieurs zones précises du corps va provoquer un ré- IMC INDICE OBESITEflexe qui va rétablir léquilibre fonctionnel dun organe, parexemple le système hormonal, et ainsi faire disparaître ou Normal Moyenne Importante Graveatténuer les troubles anxieux et compulsifs (cf. Tableau:symptômes dun déséquilibre hormonal). HOMME Entre et 25 20 1------+-----1 Entre et 30 Entre et 40 25 31 > 40 FEMME Entre19et 24Lexpérience montre que les réflexothérapies telles quelacupuncture peuvent être très efficaces sur la régulationdu système hormonal et sur les troubles compulsifs et BI Matérielanxieux. Cestroubles touchent une grande partie de la po-pulation : dépendances alimentaires, au tabac et à lalcool, La luxopuncture stimule les points réflexes au moyen dunstress, troubles du sommeil. .. rayonnement infrarouge. La zone couverte par le faisceau est denviron 30mm2, facilitant la localisation et donc laIl Y a plusieurs obstacles à la mise en place dune réflexo- stimulation du point.thérapie au sein dune pratique médicale:- absence de consensus sur les prises en charge du patient(nombre de séances, nombre de points stimulés pendantune séance, suivi du patient...) LUXOPUNCTURE ACUPUNCTURE Faisceau divergent- manque de répétitivité des résultats dans la stimulationpar aiguille ou laser I;:;~~-;:;;;l Localisation facile flfc~~Fm=~ii ou Laser _ Aiguille Localisation difficile Ci"~J- disparité dans la durée et la qualité des formations dis-pensées. CI Prise en chargeTout ceci menant a un manque de fiabilité et de crédibi-lité concernant les résultats quon peut atteindre avec les La prise en charge repose sur 3 axes:réflexothérapies. 1- La correction du comportement alimentaire 2- La reprise dune alimentation équilibréeNéanmoins certaines études et méta-analyses scienti- 3- Le suivi du praticien pour gérer les écartsfiques permettent de mettre en avant des résultats inté-ressants dans la prise en charge des états compulsifs et 1/ Les séancesanxieux. Lors du premier entretien, le praticien réalise un bilan et définit avec la personne en surpoids lobjectif de poids de forme (en général, correspondant à un IMC de 23-24) et Décembre 2011
  • 4. ainsi le nombre de séances conseillées. Un guide diététique 3/ Stabilisation du poids de forme et des prisesest remis à-la personne, pour lui réapprendre à salimenter alimentairesde façon saine et équilibrée. Au terme de la cure, en phase de stabilisation: si le systèmeLorsdes séances (en général 1 séance de 30 minutes par se- hormonal est équilibré, notamment les cycles de sérotonine,maine), la personne est installée sur une table de soins. Avec pendant les repas, le cerveau envoie des signaux pour aver-lappareil, le praticien stimule une trentaine de points ré- tir que les apports alimentaires sont suffisants en quantitéflexes. (quand la personne ressent la satiété) et en qualité (quand cesse le plaisir de manger). Ces signaux ne sont plus res-Les séances ont pour but de supprimer les troubles du sentis par les personnes en surpoids, compulsives ou bouli-comportement alimentaire à lorigine des frustrations, de la miques.faim, du stress subis au changement dalimentation. Le patient régule ainsi ses apports alimentaires en respec- tant les sensations relatives aux prises alimentaires: la sa- tiété et le plaisir de manger. En fin de prise en charge, il est indiqué au patient que si il ressent que les troubles du comportement alimentaire se manifestent à nouveau (reprise de poids, fringales, grigno- tage ...), de revenir suivre 3 séances espacées dune semaine en stabilisation, en moyenne tous les 6 mois, pendant 3 à 4 ans. 0/ Résultats 1ère phase: réduction de surcharge pondérale A partir de la 2ème ou 3ème séance, le patient rapporte une diminution de lappétit, une disparition ou une diminution des compulsions (grignotage, chocolat...) et une moindre ap- pétence pour les aliments sucrés ou gras. Sont égalementLobjectif est que la personne puisse suivre le guide diété- rapportés un meilleur sommeil, une diminution de lanxiété,tique en tout confort, sans faim ni compulsions, et sans "cra- un meilleur transit et une diminution des rétentions lym-quer", comme cela arrive souvent avec un régime classique. phatiques. Lexpérience montre que la plupart des sujets étudiés2/ Le guide diététique avaient eu auparavant des difficultés à modifier leur ali- mentation dans le cadre dun amaigrissement, abandon-Le guide diététique donne les conseils pour atteindre et nant souvent leurs bonnes résolutions au bout deconserver le poids de forme. Il explique comment reprendre quelques jours ou quelques semaines et reprenant inexo-une bonne hygiène alimentaire et gérer les écarts. Il décrit rablement du poids (le fameux effet yo-yo). Avec lesles phases de rééquilibrage alimentaire à suivre, basées sur séances de luxopuncture, la modification de lalimentationune alimentation traditionnelle et familiale, sans aucun com- est facilitée car les troubles du comportement alimentaireplément alimentaire. disparaissent ou sont fortement atténués. Le patient mo-Pendant la phase de perte de poids, les apports alimentaires difie son alimentation en douceur, sans frustrations, etsont denviron 1600 kcaljjour, pour perdre de 3 à 4 kilos par sans limpression de subir un régime restrictif. Si des écartsmois, rythme maximum médicalement préconisé pour éviter se produisent, le praticien doit encourager, par son suivi,fatigue ou hypoglycémie. le patient à suivre une diététique associée.Les aliments naturels sont privilégiés (viandes, poissons, lé-gumes, féculents, fruits ...). Les aliments trop sucrés ou gras, En 2007, une évaluation sur 291 personnes a été menéeainsi que les aliments "Iights" sont proscrits. par le bureau de recherche clinique TEREO(Lille). Décembre 2011 •
  • 5. afme Les résultats ont montré un taux de satisfaction atteignant 2ème phase: stabilisation du poids de forme et des95,6% pour des amaigrissements de 2 à 36 kg. prises alimentaires• Nombre de sujets: 291 Lexpérience montre que les effets de la luxopuncture du-• 93% femmes et 7% hommes rent en moyenne 6 mois. Pendant cette période, la grande• Age moyen des sujets: 44 ans (Mini 13, Maxi 74) majorité des patients maintiennent leur poids de forme• IMC initial =< 32 grâce à la régulation de leur comportement alimentaire.• IMC final >= 24• Poids moyen avant la cure: 76 kg (Mini 47, Maxi 142) Moyennant 3 séances espacées dune semaine, en• Perte de poids moyenne recherchée: 11 kg moyenne tous les 6 mois, de nombreux cas de patients (Mini 2, Maxi 36) ayant stabilisé leur poids de forme sur plusieurs années ont été rapportés. 120 - La réflexothérapie est également proposée consécutive- ment aux interventions de liposuccion et de lipolyse, afin 100 - If)Q) que le patient maintienne les bénéfices de lintervention.S sur le long terme. Une évaluation a été menée à la Cli- <fJ 80 - al nique Esthétique Aquitaine en 2009, sur 7 patients en sta-U ~..0 60 - bilisation post-opératoire, et présentée par le Chirurgien E 0 Plastique Denis de Lonca, en conférence à lEMAA à ParisZ 40 - en Octobre 2009. 20 - SUJETS • Nombre de sujets: 7 0 • 6 femmes et 1 homme <20 20-40 40-60 60-80 • Age moyen des sujets: 45 ans (Mini 22, Maxi 56) Répartition des ages (ans) • Traitement précédent: liposuccion et/ou diète hyperprotéinée Satisfaction des patients • Conseils diététiques de stabilisation 95.6 Ofo • IMC moyen avant Luxo : 29 en fin du traitement • Poids moyen avant Luxo : 76.2 kg perte de poids moyenne RESULTATS o • Durée du traitement: 3 mois 2 3 • Nombre de séances: 1 par semaine 4 • Perte de poids supplémentaire: environ 700 gjmois • Diminution des compulsions de grignotage, daliments 1 6 ---! -------"!~~ sucrés ou salés ~,:---1--- 12 f 1 IC95% • Diminution des niveaux de stress et des troubles du sommeil • IMC moyen après 12 semaines de traitement: 28.2 • Poids moyen après 12 semaines de traitement: 74.1 kg 14 Evolution du poids 76,50 l===~=_=~ ------..., 76,00 2 4 6 8 10 12 14 16 18 20 75,50 75.00 nombre de séances 74,.50Un point remarquable dans le graphique ci-dessus est 74,00 73.50létroitesse de lIntervalle de Confiance à 95%. Cela dé- 73,00montre bien que la luxopuncture favorise et fiabilise laperte de poids, associée à un guide diététique. 10 11 12 Nb de seances Décembre 2011
  • 6. afme• CONCLUSION 02/1112011 : VEND IPL LUMISCULPT FME lumiere pulsée année 2007; tête neuve.révisée; avec pièce àSont donc associés une réflexothérapie, une diététique fa- main épilation tàches pigmentaires et photo rajeunissementmiliale et un suivi du patient. Aucun médicament ni com- 14000 € ( voleur neuve 54000 €); Formation assurée.plément alimentaire nest utilisé. e-mail: üvescooltleoolcom ou au 0611868600Une réflexothérapie comme la luxopuncture corrige les 02/1112011 :troubles du comportement alimentaire (appétit excessif, VENDS LASER ALEXANDRITE 755 NM MINICŒNTLE LASERfringales, compulsions, appétence pour les aliments sucrés Candela année 2004. Appareil en excellent état, révisé il y a 5 mois. Tailles de scots 6, 8, 10, 12, 15 et 18 mm.Fréquence de tirou gras...) chez les personnes en surpoids modéré à im- 1.5 Hz. Vendu avec adaptateur candela pour brancher éventuel-portant (IMC < 30-32) et aide efficacement ceux-ci à adop- lement un cryo zirnmer,30 distClflces Gouge 18 mm,1 distanceter une alimentation saine et équilibrée tout en stabilisant gouge métaflique, 200 lentilles de rechange, 2 paires de lunettessur le long terme un IMC de 23-24. patient, un masque de protection praticien, 8 eanisters. Appareil avec seulement 1 million de tirs. 26000 €. Possibilité dune révisionA noter labsence deffets secondaires et de risques médi- complète par candela avant la vente.caux qui rendent cette alternative thérapeutique encore e-mail: dr.lenaoures@hotmail.frou au 0635276718plus attractive, dans un domaine ou lallopathie atteint ses 27/1012011 : CENTRE LASER ET AA MELUN 77limites. recherche medecins pour pour vocations laser et esthétique. Formation anti âge et/ou laser nécessaire• BIBLIOGRAPHIE e-mail: delille59000@gmail.comLuxomed - Evaluation TEREO, ureau de recherche clinique, bmenée sur 291 sujets en surpoids en 2007 - Congrès AMWC - 24/1012011 : VENDS PUISSANT LASER ALEx:A.NDRITE Cynosure APOGEE 9300,(cause renouvellement) sous contratMonaco 2009 dentretien constant depuis lachat en 2005. Taille spot maxi 15mm,The treatment of obesity by acupuncture. International Journal vitesse de tir 2 Hz. Refroidissement du spot par air par air pulséof Neuroscience, 2006 ïeb, 116(2): 165-75 (non fourni). Disponible immédiatement. Prix:25 000 €Effects of Bilateral Auricular Acupuncture Stimulation on Body cabinet médical FOCH. Au 0478899397Weight in Healthy Volunteers and Mi/dly Obese Patients. Exp BiolMed 228:1201-1207,2003. 21/1012011 : VENDS PISTOLET MÉSO U225Résultats du traitement des obésités. Rat P.Conférences dAcu- de déc 09, état neuf. Vendu avec 2 kits 50 de tubulures/aigvill.espuncture, GERA,Toulon. 1980i5:204-8. à 50% prix initial soit 1950 € à emporter de mon cabinet 6 place de la Madeleine Paris 8e. Au 0680963648Programmes contre l obésité et le tabagisme - Centre dAcu-puncture dAsie - Paris 20/1012011 : VENDS LASER NDYAG CUTERA AVEC TITANAcupuncture for anxiety and anxiety disorders - a systematic li- cavité laser et têtes neuves (facture 10000 eu) Prix: 20000 € surterature review. Pilkington K, Kirkwood G, Rampes H, Cummings lille.livraison possible. Au 0686904975M, Richardson J. Acupuncture in Medicine. 2007i25(1-2): 1-10.Acupuncture increases nocturnal melatonin secretion and re- 21/0912011; VENDS APPAREIL RADIO FREQUENCE TRIPOI.I.ARduces insomnia and anxiety: a preliminary report. Spence Ow, REGEN XL ETAT NEUF. Valeur 47000 € cédé à 25000 €Kayumov L, Chen A, Lowe A, Jain v, Katzman MA, Shen J, Pe- e-mail: marechal.t@orange.frrelman B, Shapiro CM.J Neuropsychiatry Clin Neurosci. 2004 12/0912011: VENDS IPL MD LlGHTwintet, 16(1): 19-28. Tête neuve, prix neuf 54000 €, cédé à 25000 € e-mail: isaflety@orange.fr ou au 0616304934 PETITES ANNONCES 12/0912011: VENDS SMART LlPO DEKA prix neuf 37()()O € cédé 20000 €05/1212011: VENDS LAMPE OMNILUX e-mail; isafleiy@orange.fr ou 0616304934qoosl neuve 630nm (rouge pour esthétique et POT) 5000 €.e-mail: clairboiL120@hotmail.com ou au 06 68 22 71 48 23/0812011 : RECHERCHE ASSOCIÉ sur Montpellier; Médecin Esthétique femme formation collège04/11/2011: VENDS LASER DIODE 808 MM international de médecine esthétiqueépilation chinoise neuve, vitesse max 10Hz spot 12*12mm Au 0613441916e-mail: docteurcovic@gmail.com ou au 0681142871 Décembre 2011 •

×