TFE elaboration d'un portail dédié à la communauté homosexuele

  • 2,567 views
Uploaded on

Travail d'étude réalisé en 2009 par Louise pour son baccalauréat en Ecriture Multimédia, réussi avec grande distinction.

Travail d'étude réalisé en 2009 par Louise pour son baccalauréat en Ecriture Multimédia, réussi avec grande distinction.

  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
2,567
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2

Actions

Shares
Downloads
0
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. 1HAUTE ECOLE PROVINCIALE DE CHARLEROIUNIVERSITE DU TRAVAILEnseignement Supérieur SocialDe la naissance d’une idée à sa mise en œuvreÉlaboration d’un portail dédié à la communauté homosexuelleMATON, LouiseBachelier en écriture multimédia2008 - 2009
  • 2. 21. AVANT-PROPOS : LA TOUTE PREMIERE FOIS............................................................................................................. 52. INTRODUCTION.................................................................................................................................................. 7REFLEXION STRATEGIQUE................................................................................................................................ 83. ANALYSE DU PUBLIC CIBLE :.................................................................................................................................. 9a. Définitions du Larousse 2008 :.................................................................................................................. 9b. Regard sur le passé :................................................................................................................................. 9 Droit des homosexuels dans le monde : illustration Wikipédia .......................................................................... 10 L’union homosexuelle en Europe : illustration Wikipédia................................................................................... 11c. Et point de vue marketing, qu’en pense-t-on ?....................................................................................... 11d. Sondage LGBT......................................................................................................................................... 13 Conclusion :......................................................................................................................................................... 164. IDEES ET OBJECTIFS : ......................................................................................................................................... 17a. Esprit de communauté :.......................................................................................................................... 20b. Notion de portail web:............................................................................................................................ 215. ANALYSE ........................................................................................................................................................ 22a. SWOT :.................................................................................................................................................... 22b. Grilles d’audit.......................................................................................................................................... 23 http://gaygraffiti.free.fr/..................................................................................................................................... 24 http://www.actu-gay.com et http://www.begay.fr/ .......................................................................................... 26 http://www.citegay.fr/ ....................................................................................................................................... 29 http://www.gayclic.com/.................................................................................................................................... 31 http://www.gayonline.be ................................................................................................................................... 33 http://www.gaybelgium.be/............................................................................................................................... 35 Conclusion générale des audits :......................................................................................................................... 37c. Boîte à idées ........................................................................................................................................... 38REFLEXION TACTIQUE.................................................................................................................................... 401. COMMENT VA-T-ON S’Y PRENDRE ?..................................................................................................................... 402. CHOIX DU NOM DE DOMAINE :........................................................................................................................... 413. VEILLE ET RECHERCHE DE CONTENU...................................................................................................................... 42a. Moteur de veille ou d’actualité............................................................................................................... 43b. Newsletter .............................................................................................................................................. 44c. Fil RSS et lecteur de flux.......................................................................................................................... 44d. Site web, forum, blog.............................................................................................................................. 44e. Bibliothèque............................................................................................................................................ 454. PROMOTION ................................................................................................................................................... 46a. Réseaux sociaux...................................................................................................................................... 46b. Communiqué de presse........................................................................................................................... 46c. Référencement........................................................................................................................................ 47
  • 3. 3 Référencement payant :...................................................................................................................................... 47 Référencement naturel :..................................................................................................................................... 48 Référencement manuel :..................................................................................................................................... 49 Référencement automatique :............................................................................................................................ 495. FIDELISER L’INTERNAUTE.................................................................................................................................... 49a. Création d’une newsletter : .................................................................................................................... 50b. Flux RSS :................................................................................................................................................. 50c. Webradio :.............................................................................................................................................. 506. RENTABILISER SON PROJET ................................................................................................................................. 50 Google AdSense .................................................................................................................................................. 51 Affiliation............................................................................................................................................................. 51REFLEXION TECHNIQUE : ............................................................................................................................... 531. CHOIX DE L’HEBERGEUR :................................................................................................................................... 542. CHOIX D’UN CMS LIBRE DE DROIT :..................................................................................................................... 56 Logiciel libre ........................................................................................................................................................ 56 Oui mais lequel ?................................................................................................................................................. 57 Drupal en quelques mots, d’après inéation.com : .............................................................................................. 583. WEB DESIGN :................................................................................................................................................. 60 Définition : désigne la conception graphique d’un site Web .............................................................................. 60 Création d’un template Drupal avec « Artisteer » .............................................................................................. 60CAHIER DE CHARGE ....................................................................................................................................... 611. PRESENTATION DU PROJET ................................................................................................................................. 622. MAQUETTE, ELEMENTS RECURRENTS ET TEMPLATE ................................................................................................. 633. ERGONOMIE ................................................................................................................................................... 654. CREATION D’UNE WEBRADIO :............................................................................................................................ 665. PROMOTION ET REFERENCEMENT :...................................................................................................................... 666. HEBERGEMENT ET NOM DE DOMAINE :................................................................................................................. 677. STATISTIQUES DE VISITES : ................................................................................................................................. 678. PUBLICITE :..................................................................................................................................................... 679. ESTIMATION BUDGETAIRE :................................................................................................................................ 6710. CONCLUSION .............................................................................................................................................. 68BIBLIOGRAPHIE :....................................................................................................................................................... 71SYLLABUS :.............................................................................................................................................................. 71SITOGRAPHIE : ......................................................................................................................................................... 71ANNEXES :..................................................................................................................................................... 74
  • 4. 4Je remercie toutes les personnes qui ont contribué à l’élaboration de ce TFE.Je pense notamment aux professeurs qui nous ont enseigné leur savoir au cours de ces 3 ans, auxprofessionnels rencontrés à technofutur qui nous ont fait partager l’amour de leur métier.A Philippe Floc’h, mon maître de stage, qui m’a prodigué de fabuleux conseils et n’a pas hésité à mefaire rencontrer d’autres professionnels afin d’avoir des réponses à mes questions.Je remercie aussi toutes les personnes qui ont participé au sondage et me soutiennent, ainsi que lapersonne qui accompagne ma vie et qui a du supporter patiemment mes états d’âmes qu’inflige letravail de fin d’étude surtout dans ses derniers instants !Merci à tous…
  • 5. 51. Avant-propos : La toute première foisJe me souviens de mon premier ordinateur, de son petit écran, ses grosses touches et surtout de sespremiers jeux sur les toutes grandes disquettes. Puis l’évolution, Windows 3.1 avec son Démineur etson Solitaire, Widows 95 avec mes premiers jeux cd-rom comme « Monkey Island », « Alone in thedark » ou encore« Warcraft », mais si souvenez-vous ! Enfin, Windows 98 et ma PREMIERE connexionà INTERNET avec ma première adresse email et mon premier chat sur l’incontournable Caramail ainsique les premières recherches sur Alta Vista ou Yahoo. Toute première fois, toute toute première fois,….Bref, les années passent, les techniques évoluent et me voilà à dos de mon Core 2 duo, 3Go, DD 1 To,écran 22’’. Elle est loin l’époque où les 16 Mo de ram suffisaient à faire ronronner nos machines !Nous voilà à l’ère de 2.0 ! Télévision, radio, téléphone, vidéo, musique, cv, offres d’emploi,information, magasin, vacances, etc. Tout, on trouve absolument tout sur Internet !Les nouvelles technologies sont passionnantes et surtout cette gigantesque toile ! C’est là, entreautres, que je veux m’épanouir professionnellement. J’ai mis du temps à trouver ma voie et l’école quime conviendrait le mieux. Quand j’ai découvert la section Ecriture Multimédia, j’ai su instantanémentque c’est ce que je voulais faire tant les cours sont intéressants et surtout diversifiés.Me voilà déjà dans cette dernière année charnière, celle du TFE que j’attendais avec impatience afind’avoir toutes les clefs en main pour mettre en œuvre un projet qui me tient à cœur depuis bienlongtemps : un site, de type portail, sur la thématique homosexuelle.En effet, j’évolue, depuis quelques années déjà, auprès d’amis homosexuels qui m’ont fait découvrirdes lieux de sorties sympathiques où j’ai aimé passer du temps, non sans avoir, j’avoue, d’abord trouvécela curieux. J’ai apprécié, pour certains, leur coté « déjanté » et « hors-norme », pour d’autres, leurphilosophie de vie couplée à une plus grande ouverture d’esprit ou encore l’écoute et les conseilsqu’ils ont pu m’apporter et que je n’ai pu trouver ailleurs, sans doute parce que tout homosexuel a du,un jour, se retrouver confronté à une remise en question difficile le mettant en marge de la société etdes schémas familiaux habituels, il a du apprendre à se protéger et surtout à relativiser afin des’accepter et se faire accepter par les autres tel qu’il est.Bien sûr, ceci reste un avis personnel, sujet à la controverse mais qu’importe ! Un jour, en recherchantdes informations pour un travail scolaire, je me suis aperçue que le Web manquait cruellement de
  • 6. 6sites politiquement corrects traitant de l’homosexualité. Ainsi, j’ai trouvé des sites parlant uniquementde dvd ; livres ; rencontres ; témoignages divers sur le coming-out ou encore des forums surl’homoparentalité, adoption, le mariage comme si chaque thème lié à l’homosexualité était lié à unemicrosociété indépendante les unes des autres. J’ai donc trouvé regrettable qu’il soit difficile detrouver un site « complet » traitant en profondeur de plusieurs sujets comme on peut en trouver dansn’importe quelle autre thématique.Mon but est donc simple, j’aimerais créer un site internet répertoriant une grande partie de la culturehomosexuelle.Le site serait un genre de portail ou bibliothèque virtuelle belge rassemblant toutes sortes d’actualitésgay. En passant des dernières nouvelles gouvernementales à la sortie de quelque magasines, livres,dvd,… et autres sujets faisant référence à la communauté dite homosexuelle.
  • 7. 72. IntroductionUne des clefs de la réussite d’un projet Web se trouve dans sa phase de réflexion, il convient donc d’yaccorder du temps et d’appliquer les bonnes méthodes afin d’assurer la pérennité de son projet. Tropsouvent, des projets Web échouent car la phase de définition a été bâclée et qu’aucune stratégie n’aréellement été mise en place.Etant donné l’étendue du projet, mon travail de fin d’étude a pour objectif d’établir avant tout uneligne de conduite, de vous expliquer ma démarche qui permettra de réaliser ce projet qui me tient tantà cœur de façon logique et réfléchie et d’y appliquer les bonnes méthodes.Etant donné que le secteur belge est assez désert, c’est une opportunité pour moi d’entamer cettedémarche qui je l’espère à des chances d’aboutir.Aussi, je suis consciente que la route sera longue pour atteindre mon but final et qu’il est impossibledans le cadre de ce travail de fin d’étude et dans les limites du temps qui me sont impartis de vousoffrir un produit fini.Cependant, j’ai essayé au mieux de lister et expliquer les étapes fondamentales qui me mèneront à lacréation de mon portail thématique.- Le public cible a-t-il une particularité ? Quelles sont ses attentes ?- Comment réaliser un audit efficace et en tirer des conclusions pour se démarquer ?- De quelle façon vais-je développer mon projet ?- Choix d’un CMS, lequel choisir ?- Quel moyen de communication déployer afin de promouvoir mon site ?- Comment choisir un nom de domaine efficace ?- Comment fidéliser mes internautes ?- Le site peut-il être rentable ?- Comment se tenir informé des dernières nouveautés dans son domaine ?La liste des questions n’est pas exhaustive et je serai surement amenée à m’en poser d’autresdurant les prochains jours. Je vais donc tenter par le biais de ce projet de mettre en pratique, nonseulement, ce que j’ai pu apprendre durant ces 3 années à l’école et durant mes stages mais aussice j’aurai pu apprendre de façon autodidacte.
  • 8. 8Réflexion stratégique
  • 9. 93. Analyse du public cible :a. Définitions du Larousse 2008 :• Homosexuel, homosexuelle : adjectif et nom. Qui éprouve une attirance sexuelle pour lespersonnes de son sexe (par opposition à hétérosexuel). [Abréviation familière : homo.]• Homophobie : nom féminin. Rejet de lhomosexualité, hostilité systématique à légard deshomosexuels.• Coming out : nom masculin invariable. (de langlais to come out, rendre public, révéler)Révélation par une personne de son homosexualité : Faire son coming out.• Bisexualité : nom féminin. Pratiques sexuelles aussi bien avec des partenaires de même sexeque de sexe différent.b. Regard sur le passé :L’homosexualité a toujours existé, cependant le terme a été inventé en 1869 par le psychiatre etsexologue hongrois Károly Mária Kertbeny. Ce terme avait une connotation scientifique qui permettaitde parler du phénomène de façon objective et sans jugement négatif.On retrouve des traces de l’homosexualité tout au long de l’histoire, que ce soit en Egypte Ancienneavec les harems de beaux garçons, au Japon où les Samouraïs s’adonnaient à des relationshomosexuelles, à Rome où l’on tolérait le mariage homosexuel à condition que l’homme soit aussimarié à une femme, en Grèce où les hommes enseignaient la sexualité aux jeunes garçons. Acontrario, le lesbianisme était très mal vu et on y voyait une provocation à la toute puissancemasculine. Parallèlement l’homophobie y était aussi présente et prenait une envolée certaine avecl’apparition du christianisme mais aussi à cause des guerres, des épidémies et des tremblements deterre qui décimaient notamment la population romaine, dès lors c’est la survie de l’humanité qui étaiten jeu, les homosexuels ont été accusés de tous les maux et constituaient une menace pour lerepeuplement, les lois se sont donc durcies et ils ont été brulés. Les mœurs se sont adoucies un peu audébut du Moyen-âge où les pratiques homosexuelles se sont répandues à la cour des princes commechez les serfs ou dans l’histoire des monastères mais cela n’a pas duré. Avec la montée de
  • 10. 10l’absolutisme, l’église a relancé le combat contre les sodomites, beaucoup de débordements ont eulieu à cette époque et ont descendu la toute puissance des Templiers.A la renaissance, l’homosexualité renaît à travers l’art dans les milieux aisés, on comptait d’ailleursparmi les homosexuels célèbres les peintres Léonard de Vinci, Raphaël ou encore Michel-Ange.Ensuite, même si l’homosexualité est toujours restée condamnée, à la cour de France, Henri III, LouisXIII, son frère Gaston d’Orléans et d’autres souverains anglais affichaient clairement leur préférence.Avec l’apparition du capitalisme, de l’industrie et de la bourgeoisie du XIXème siècle, la condamnationdes mœurs homosexuelles s’est amplifiée et est devenue une coquetterie clandestine des artistes etdandys aristocrates.Dans l’entre-deux guerres, les homosexuels ont connu une trêve de joie « les années folles », lesétablissements dédiés ont fleuri et Berlin est devenu leur capitale. Malheureusement en 1933, lenazisme est monté et jusqu’à 1945, +- à 100 000 homosexuels on été arrêtés, +- 50 000 ont étécondamnés officiellement comme tel et +- 10 000 ont été envoyés dans les camps de concentrationaboutissant à un taux de mortalité de +- 60%.Au cours des siècles, l’homosexualité a connu des périodes de condamnations et semi-acceptations etdepuis les années 60, une aire de libération sexuelle a vu le jour dans la plus part des paysoccidentaux. La 1èregay pride est apparue à New-York an 1970, 1 an après les émeutes de Stonewall.En 1973, l’homosexualité n’a plus été considérée comme une maladie mentale, et enfin le 1eravril2001, les Pays-Bas ont marqué le coup en étant le premier pays au monde à autoriser le mariagehomosexuel. Droit des homosexuels dans le monde : illustration Wikipédia
  • 11. 11 L’union homosexuelle en Europe : illustration Wikipédiac. Et point de vue marketing, qu’en pense-t-on ?
  • 12. 12C’est indéniable, les mœurs évoluent et les marketeurs l’ont bien compris. Les gays attirent lesmarques et les annonceurs :« Pour expliquer l’irrésistible attraction que les homosexuels semblent exercer sur les marques et lesannonceurs, on fait généralement référence à un concept formulé par les experts en marketing, le DINK: Double Income No Kids. Avec leurs deux revenus et pas d’enfants, les foyers homosexuels seraient,selon ces spécialistes, des consommateurs de rêve dotés d’un pouvoir d’achat justifiant qu’ils fassentl’objet d’un traitement de faveur par les marques et la publicité. Dans la mesure où ils n’ontgénéralement pas de charge de famille et que, en l’absence de filiation, ils ne s’inscrivent pas dans unelogique d’accumulation patrimoniale, les homosexuels présentent l’avantage pour le systèmeéconomique de n’avoir que très peu recours à l’épargne. C’est-à-dire qu’ils sont potentiellement de pursconsommateurs »La nouvelle servitude des homosexuelshttp://www.communautarisme.net/La-nouvelle-servitude-des-homosexuels_a91.htmlEvidemment tous les homosexuels n’ont pas le même profil et ne tombent pas tous dans les clichésmais ceux qui sont vus sous cet angle, ont une meilleure flexibilité dans leur mode de vie, ce qui leurpermet d’être des sur-consommateurs dans le domaine des loisirs, vacances, sorties, décorations,vêtements de marque, produits cosmétiques, etc.On voit d’ailleurs pulluler sur le net, dans les livres et certains journaux des études sur le « gaymarketing », ce secteur qui était autrefois considéré comme « niche » est maintenant un secteurmarketing à part entière et les sociétés les intègrent de plus en plus dans leur publicité comme CalvinKlein, Levis, Ikéa, Absolut vodka, D&G, Subaru, IBM, Pepsi, Diesel, etc.On voit naître également des « packages gays » dans tous les domaines : Tourisme, agenceimmobilière, assurance, club de sport, bar, magasin rainbow, dvd, livre, magazine, série tv, émission detéléréalité, radio … Tous les secteurs sont touchés et il suffit d’effectuer une recherche dans notremoteur préféré pour s’en rendre compte.
  • 13. 13d. Sondage LGBTSondage1L’avantage de ce système est que tout est automatisé, il suffit de rentrer les questions et réponsespossibles dans une page prévue à cet effet qui une fois enregistrée nous renverra vers un liendiffusable à souhait. Les résultats peuvent être récupérés sous l’un des formats les plus courants etune feuille de résultats graphiques est même créée.réalisé par mes soins et envoyé essentiellement via Facebook et par mail au près de 400personnes du 20 avril 2009 au 14 mai 2009 grâce à Google Documents qui permet de créer en lignedes documents de type Word, Excel, Power Point ainsi que des formulaires.Vous êtes ?- Un homme 135 34%- Une femme 261 65%- En train de changer de sexe 4 1%Vous vous définissez comme :- Lesbienne 227 57%- Gay 103 26%- Bi 58 14%- Friendly212 3%Dans quelle tranche d’âge vous situezvous ?- 18 ans et moins 57 14%- 19 à 24 ans 157 39%- 25 à 30 ans 72 18%- 31 à 35 ans 36 9%- 36 à 40 ans 26 7%1Sondage d’origine visible en annexe 12Friendly : « Ami » des homosexuels
  • 14. 14- 40 ans et + 49 12%Avez-vous fait votre coming-out ?- Oui 336 84%- Non 38 10%- Bientôt 15 4%- Pas besoin, je suis friendly 11 3%Suivez-vous lactualité LGTB ?- Oui 154 39%- Non 83 21%- De temps en temps 163 41%Surfez-vous sur des sites, forums, blogshomosexuels ?- Oui, tous les jours 143 36%- Oui, 1 à 2 x par semaine 103 26%- Oui, 1 à 2 x par mois 101 25%- Jamais 52 13%Si oui, sont-ils :- Mixte 254 64%- 100% Gay 64 16%- 100% Lesbienne 82 21%
  • 15. 15Pensez-vous quil y a assez de sites WebLGTB à caractère non pornographique ?- Non 46 12%- Non et cest dommage ! 288 72%- Oui 66 17%Qu’attendez-vous à trouver sur un siteLGTB ?- Des news 285 71%- les sorties ciné, dvd, lecture 295 74%- les adresses dassociations 197 49%- lieux de rencontres 220 55%- dates des prochaines soirées 226 56%- où partir en vacances "rainbow"186 47%- témoignages 214 54%- forum 191 48%- des chroniques 158 40%- une liste des icônes gay 100 25%Une radio 100% LGTB, ca vous intéresse ?- Oui 148 37%- Non 65 16%- Pourquoi pas ? 187 47%
  • 16. 16Dans la catégorie LGTB, vous êtesintéressé(e) par :- la presse 155 39%- les romans 151 38%- les films et séries 382 96%- les émissions tv 214 54%- les émissions radio 98 25%- les "grosses" soirées 152 38%- les bars "tranquilles" 254 64%- les discothèques 164 41%- la musique 164 41%- le tourisme 98 25%- Je ne mintéresse pas au milieu ! 19 5%Pensez vous que le nom "Lez Bi Gay" est ilbien choisi ?- Oui cest chouette ! 201 50%- Oui, sans plus 156 39%- Non ! 43 11% Conclusion :Bien entendu, les résultats ne sont pas entièrement représentatifs de la communauté homosexuelle etles résultats doivent être considérés de façon subjective.Il ressort de ce sondage que la majorité des répondants ont entre 19 et 30 ans, c’est donc cettepopulation qu’il faudra viser lors de la création de contenu. 84% des personnes sondées ont fait leurcoming out et 4% comptent le faire bientôt, ce pourcentage impressionnant montre bien l’évolution
  • 17. 17des mœurs par rapport à une société de plus en plus tolérante -n’oublions pas que l’homosexualitén’est plus considérée comme une maladie que depuis 1973.39% suivent l’actualité LGBT régulièrement et 41% de façon aléatoire, ce qui fait un total de 80% quisuivent d’une façon ou d’une autre l’actualité qui les concerne, il sera donc important de ne pasnégliger cet aspect et de consacrer une partie de la page d’accueil à l’actualité.62% surfent de « tous les jours » à « 1 à 2x par semaine » sur des sites à caractère homosexuel quelqu’ils soient. Seulement 13% disent ne jamais visiter ce genre de sites et ce chiffre tombe à 10% si onenlève les répondants « friendly ». 64% surfent sur des sites dits « mixtes » pourtant quand on analyserapidement la liste des sites que ces personnes visitent, il en ressort qu’ils sont, pour la plus part, tousà 80% gay car les femmes y sont très peu représentées.Voici, pour moi, la question phare du sondage « Pensez-vous quil y a assez de sites web LGBT àcaractère non pornographique ? » 72% pensent que « non et c’est dommage », cette réponse que jeredoutais confirme que mon projet à sa place au sein de web et que la demande est bien réelle, jepense donc qu’il trouvera aisément des lecteurs.Les 2 graphiques LGBT se rejoignent et se complètent, ils doivent me permettre de mesurer uneesquisse de tendance que les homosexuels aiment et/ou aimeraient trouver sur un site LGBT afin quele contenu offert soit le plus en concordance avec leurs attentes. Ainsi, il me parait essentiel deconsacrer une partie du site aux films et séries sans oublier de mettre un point d’honneur à l’actualité.Un référendum d’adresse des bars « tranquilles », d’associations et des dates de soirées devra voir lejour. Une section témoignage sera aussi créée.37% soutiennent mon idée de créer une webradio3Et pour terminer, il me semblait essentiel de demander aux personnes sondées ce qu’elles pensent dunom que j’ai choisi pour accompagner mon projet : « Lez Bi Gay » et je suis ravie du résultat.100% Gay et 47% n’y sont pas contre.Par le biais de ce sondage, j’ai aussi pu récolter un peu plus de 300 emails laissés volontairement poursuivre l’évolution future de « Lez Bi Gay ».4. Idées et objectifs :3Webradio : Radio en streaming sur internet
  • 18. 18La communauté homosexuelle est omniprésente dans notre société, il est évident que ces dernièresannées, les mœurs ont évolué grâce aux combats perpétuels de nombreuses personnes afin d’obtenirdes droits équitables à ceux accordés aux hétérosexuels et donc de les aider à mieux s’intégrer dans lasociété. Toute communauté à son histoire, sa culture, ses points de ralliement et chaque personne esten droit de la connaître et de faire partager ses émotions, son expérience, ses conseils autour deplusieurs thèmes.C’est pourquoi, j’ai décidé de créer le projet Lez-Bi-Gay afin de rassembler la communautéhomosexuelle francophone de Belgique et d’ailleurs. Il doit permettre au public LGTB4et « gay-friendly 5En effet, actuellement, il n’existe plus de site portail francophone belge mis à jour et il faut souventparcourir plusieurs sites pour trouver l’information que l’on cherche, et ce quand le bouche à oreillen’est pas plus rapide. L’absence de concurrents territoriaux est une opportunité non négligeable dansma démarche, elle peut donc m’être bénéfique.» de pouvoir se tenir informé de manière simple et rapide sur les questions d’actualité belgeet mondiale le concernant qu’elles soient culturelles, festives, gouvernementales ou autres.Le sondage effectué me permet de mieux axer les thèmes des futurs contenus. Ainsi, je peux direqu’en général, la communauté homosexuelle aime savoir ce qui se passe dans son « milieu » : Quellessont les dernières nouvelles ? Où puis-je sortir prochainement ? Quelle est la dernière parution dvd oulivre à tendance gay ?, Quel est le bar où je pourrai parler tranquillement le plus proche de chez moi ?Et niveau gouvernement, où en sommes-nous ? Une expo, un spectacle à ne pas manquer ?Le but de ma démarche est de répondre à toutes ces questions et de rassembler et fournir au sein d’unseul et même site internet, à toute personne touchée de près ou de loin par la question del’homosexualité, un ensemble de ressources utiles à son information et à son épanouissementpersonnel.Aussi, il est important de ne pas négliger la partie témoignage, forum et association car c’est la que lespersonnes souffrant de mal-être pourraient trouver un soutien et du réconfort.Par le biais de ce site internet, je veux aussi rassembler une communauté participante à l’évolution dusite afin que chacun puisse y trouver une place, une écoute, un soutien et une réponse à ce qu’ilcherche à travers un échange d’idées et de contenus aussi diversifiés que possible, qu’il soit une fille4LGBT : Lesbienne, Gay, Bisexuel & Transsexuel5Amis, sympathisants des homosexuels
  • 19. 19ou un garçon. Je pense que l’interactivité au sein d’un site web est importante, un site vivant aura plusde visiteurs qu’un site transparent et un site qui rapporte beaucoup de visiteurs sera égalementgénérateur de profit.L’état d’esprit du site se voudra convivial, proche de son lectorat, gratuit et accessible à tous.
  • 20. 20a. Esprit de communauté :• Communauté6Internet est un outil de communication formidable, chaque jour plusieurs dizaines voire centaines desites sont créés à travers le monde. Toutes sortes d’informations sont échangées et quelque individuque ce soit derrière sa connexion peut avoir accès à ce qu’il recherche n’importe où dans le monde.: nom féminin. État, caractère de ce qui est commun à plusieurs personnes :Une communauté de biens, dintérêts.L’accès au réseau est universel, simultané et indépendant du temps et de la distance.N’importe quel internaute averti peut créer sa propre page sur des sujets aussi variés quesurprenants ! Il crée son espace virtuel pour faire partager son univers : une passion, un voyage, uneanecdote, un endroit sympa, une astuce, un bon plan,… bref, un sujet qui lui tient à cœur dans le butde le faire découvrir aux autres. De ces sites découlent des échanges d’information, des fils dediscussion, des avis différents, des débats, une écoute et de ces échanges naissent des« communautés »7Inversement, dans la « reality life », de nombreuses communautés existent à petite ou grande échelleet l’apparition d’internet permet de faire circuler à grande vitesse une multitude d’informations. Lescommunautés peuvent à présent communiquer entre elles à travers le monde. Grâce à cela, despersonnes isolées peuvent y accéder et commencer à tisser des liens sociaux en communicant avecd’autres personnes ayant les mêmes centres d’intérêt par le biais de forums, blogs, site de rencontres,etc., les sortant parfois de leur solitude et leur désarroi, tel peut-être le cas de la communautéhomosexuelle.virtuelles d’internautes étant attiré par un même sujet et débouchant parfois surde réelles rencontres.6http://www.larousse.fr7J’utilise des guillemets car la définition de communauté est très subjective et propre à chacun.
  • 21. 21b. Notion de portail web:La définition du Larousse se rapprochant le plus de cette notion est :• Portail informatique : nom masculin. Site conçu pour être le point dentrée sur Internet etproposant aux utilisateurs des services thématiques et personnalisés.D’après techno-science.net, « un portail Web est un site internet ou intranet qui offre une portedentrée unique sur un large panel de ressources et de services (messagerie électronique, forum dediscussion, espaces de publication, moteur de recherche) centrés sur un domaine ou une communautéparticulière. »« Linternet est devenu la principale source dinformations dactualité pour les internautes,derrière la télévision, mais devant la radio et les journaux. »En effet, internet est devenu un immense réservoir d’informations, d’outils et de services, commentpeut-on alors s’y retrouver à travers ce dédale ? Lobjectif dun site portail est doffrir un point dentréeunique et reconnu vers des informations et des contenus dont les internautes ont besoin. Un siteportail a donc pour but de vous aider dans la recherche en recensant l’information la plus fiable, on ytrouve en général :- De l’actualité en direct, des magazines, des flux RSS, une newsletter,…- Coin shopping, e-commerce, voyage, sport, culture, finance,…- Un annuaire répertoriant les meilleurs sites triés sur le volet de façon humaine, un annuaire« fourre-tout » est très vite décrédibilisé.- Services offerts : Email, Espace disque pour héberger des sites personnels, T’Chat, forums, filsde discussion, petites annonces, horoscope, météo, programme tv, jeux,…Bien entendu, cette liste n’est pas exhaustive et rentre plutôt dans une démarche de site portailgénéraliste comme Yahoo, Voila, MSN, etc. Avec le succès du web et la croissance phénoménale dunombre de sites disponibles, sont apparus des sites portails thématiques. Leur but étant de fédérerdes communautés dintérêt autour d’un seul thème et d’en devenir la référence afin de générer dutrafic.Le modèle économique des sites portails repose essentiellement sur le trafic qu’ils génèrent. De fait, larentabilité de ces sites est assurée directement ou indirectement par le trafic, grâce à la ventedespaces publicitaires et aux partenariats commerciaux qu’ils développent.
  • 22. 225. Analysea. SWOT :L’analyse SWOT est outil de stratégie d’entreprise permettant de déterminer les forces, faiblesses,opportunités et menaces d’un projet. Faire cette analyse est essentielle : elle nous permet d’avoir unevision plus concrète et d’appréhender au mieux le marché et ses acteurs.Strengths (Forces) Weaknesses (Faiblesses) Opportunities (Opportunités) Threats (Menaces)Conduire une analyse SWOT consiste à effectuer deux diagnostics :• Un externe, qui identifie les opportunités et les menaces présentesdans lenvironnement.• Un interne, qui identifie les forces et les faiblesses du projet.Forces- Connaissance du milieu- InnovationMenaces- Réaction des concurrents français- Juridique, protection des donnéesFaiblesses- Financement- 1 seule personne pour tout gérerOpportunités- Pouvoir d’achat des gays- Ere du coming-out- Concurrence belge peu active- Partenariats
  • 23. 23b. Grilles d’auditLes sites à caractère homosexuel sont nombreux sur la toile mais il n’est pas toujours facile d’entrouver des « politiquement corrects ». En effet, les termes gay et lesbienne sont souvent liés à lapornographie.Prenons, par exemple, le terme « gay » dans google.fr section francophone.Sur les 10 premiers résultats, on compte 4 sites pornographiques, 1 blog érotique, 1 site touristique, lesite officiel du magazine « Têtu », 1 annuaire, 1 portail régional et le plus gros blog français d’actualitégay. Quant aux liens commerciaux, ils sont eux aussi très tendancieux.
  • 24. 24A titre de comparaison, j’ai aussi recherché le terme « lesbienne » et le résultat est sans grandesurprise, 8 des 10 résultats sont pornographiques ainsi que tous les liens commerciaux. Au vu desrésultats et termes associés à cette recherche, ajouter une capture d’écran n’apporterait rien.Quelques chiffres sur les résultats de recherche sans filtre pour :• « gay » : 4 500 000• « lesbienne » : 1 860 000Avec la fonction SafeSearch8• « gay » : 3 610 000en mode strict :• « lesbienne » : 451 000Il parait évident que la recherche d’un seul de ces 2 termes voire les 2 est trop générique pour trouverun portail homosexuel mixte digne de ce nom.J’ai donc effectué plusieurs recherches avec des termes associés tels que : portail, actualité, culture,LGBT, gay pride, annuaire, association, Belgique,…J’ai sélectionné 6 sites de qualité différente :• http://gaygraffiti.free.fr : site web d’une ancienne radio en Bourgogne sur la culture gay, il m’asemblé intéressant car c’est un mini portail culturel avec une multitude de liens culturels trèspertinents.• http://www.actu-gay.com : Blog d’actualité créé par une association qui gère 3 autres sites surla thématique homosexuelle ce qui fait leur force.• http://www.citegay.fr : Un des portails français homosexuels• http://www.gayclic.com : Blog « portail » complet très actif.• http://www.gaybelgium.be : Portail belge, partie francophone abandonnée.• http://www.gayonline.be : Autre portail belge. http://gaygraffiti.free.fr/8La fonction SafeSearch de Google empêche l’affichage dans les résultats de recherche des pages Web àcaractère sexuel
  • 25. 25PR : 2Backlink dans Google : 4Pages indexées dans Google : 146Type : Site Web d’une ancienne radio sur la culture gay.Url I S B TBPertinente xFacile à retenir xRéférencement I S B TBChaque page a une adresse propre xMots clefs pertinents xVisibilité dans les moteurs de recherche x« ALT » ou légende pour les images xNavigation & Ergonomie I S B TBVitesse de chargement des pages xBarre de navigation visible sur toutes les pages xNavigation entre les pages xPlan du site xOutils de recherche xNom des menus pertinent xStructuration des textes & images xAdapté à l’impression xPolice adaptable xPas de liens/images/… morts xDate de mise à jour indiquée xConformité au W3C xContenu I S B TBObjectifs énoncés xPublic-cible énoncé xPertinence xSources - Validité xOrthographe - Grammaire xOrganisation logique xActualisé xTitres explicites xChapeau contenant l’essentiel xLongueur des textesDécoupage des longs textes x
  • 26. 26Pyramide inversée xLiens pertinents xInteractivité I S B TBInscription xCommentaires des utilisateurs xAgenda xPage de liens xPage contact xNewsletter xForum xService gratuit réservé aux membres xPossibilité de recommander les articles à un ami xPossibilité de faire suivre les articles sur les réseaux sociaux xDesign I S B TBSimple xAttrayant xLogo pertinent xChoix des couleurs xChaque bouton ou image à une fonction xConclusion :(-) Le site parait ancien, n’est plus mis à jour, la navigation est très mauvaise entre les pages, de plusson référencement est très mauvais, toutes les balises meta-tags sont vides. Le site n’a pas l’air d’êtremis à jour, utilisation abusive des .gif animés, les textes ne sont pas optimisés pour une utilisation surle net. Pas d’interaction directe avec les visiteurs. Portrait typique d’un vieux site personnel.(+) Par contre le contenu est assez varié au niveau culturel, on y trouve beaucoup de chosesintéressantes dont des liens très pertinents dont je pourrai m’inspirer pour remplir le contenu de monsite. Le plan du site est très complet. Possibilité d’envoyer des idées par mail afin que le site évolueA retenir pour la conception de Lez Bi Gay : Plan du site détaillé par thème, chaque dossier est appuyépar une bibliographie et/ou sitographie. http://www.actu-gay.com et http://www.begay.fr/PR : 4 (actu-gay)Backlink : 29
  • 27. 27Pages indexées : 1370Type : Blog, site web, réseau social : les 4 sites sont crées par la même association.Url I S B TBPertinente xFacile à retenir xRéférencement I S B TBChaque page a une adresse propre xMots clefs pertinents xVisibilité dans les moteurs de recherche x« ALT » ou légende pour les images + nom pertinent xNavigation & Ergonomie I S B TBVitesse de chargement des pages xBarre de navigation visible sur toutes les pages xNavigation entre les pages xPlan du site xOutils de recherche xNom des menus pertinent xStructuration des textes & images xAdapté à l’impression xPolice adaptable xPas de liens/images/… morts xDate de mise à jour indiquée xConformité au W3C xContenu I S B TBObjectifs énoncés xPublic-cible énoncé xPertinence xSources - Validité xOrthographe - Grammaire xOrganisation logique xActualisé xTitres explicites xChapeau contenant l’essentiel xLongueur des textes xDécoupage des longs textes xPyramide inversée x
  • 28. 28Liens pertinents xInteractivité I S B TBInscription xCommentaires des utilisateurs xAgenda xPage de liens xPage contact xNewsletter xForum xService gratuit réservé aux membres xPossibilité de recommander les articles à un ami xPossibilité de faire suivre les articles sur les réseaux sociaux xDesign I S B TBSimple xAttrayant xLogo pertinent xChoix des couleurs xChaque bouton ou image à une fonction xConclusion :
  • 29. 29Actu-gay est l’un des 4 sites de begay.fr. Il y a un site pour l’actualité (http://www.actu-gay.com), unsite institutionnel (http://www.begay.fr), un skyblog (http://belgbtq.skyrock.com) et un réseau social(http://belgbtq.ning.com). Je me suis intéressée plus particulièrement à Actu gay et Begay qui serapprochent le plus de l’image de site que je désire créer.(+) Le site est mixte, toute la thématique homosexuelle y est présente « coming-out, témoignage,association, homophobie, actualité, prévention, coin découverte de la culture, agenda,… ».C’est un site de type professionnel, très propre, optimisé pour le référencement, design soigné et aéré,structuration et contenu pertinent. On a la possibilité de recevoir une newsletter à chaque nouvelarticle ou un récapitulatif de temps en temps.(-) On regrette par contre l’absence de liaisons visibles entre les 4 sites, j’ai découvert cette liaison parhasard dans la page de liens, on trouve aussi quelques erreurs de navigation, des pages enconstruction et des difficultés à retrouver la page d’origine. Pas de liens internes, ni d’interactiondirecte avec les visiteurs.La force de ce site est sans conteste sa pluridisciplinarité, avec ses 4 sites, il occupe l’espace web. Ilsont même créé leur propre radio sur internet.J’ai une position un peu similaire à l’ensemble de leurs sites, j’aimerais offrir un espace culturel et del’actualité mais y ajouter de l’interaction entre les utilisateurs sur l’ensemble du site ainsi que leurparticipation à l’évolution du contenu mais à plus grande ampleur.A retenir :Pour begay : Structure du contenu : « Image, texte, lire la suite », design réussi.Pour actu-gay : Structuration de l’actualité par thème et/ou région http://www.citegay.fr/Backlink : 51Pages indexées : 840
  • 30. 30Type : Site Web : Actualités gays et lesbiennes dans les pays de la FrancophonieUrl I S B TBPertinente xFacile à retenir xRéférencement I S B TBChaque page a une adresse propre xMots clefs pertinents xVisibilité dans les moteurs de recherche x« ALT » ou légende pour les images xNavigation & Ergonomie I S B TBVitesse de chargement des pages xBarre de navigation visible sur toutes les pages xNavigation entre les pages xPlan du site xOutils de recherche xNom des menus pertinent xStructuration des textes & images xAdapté à l’impression xPolice adaptable xPas de liens/images/… morts xDate de mise à jour indiquée xConformité au W3C xContenu I S B TBObjectifs énoncés xPublic-cible énoncé xPertinence xSources - Validité xOrthographe - Grammaire xOrganisation logique xActualisé xTitres explicites xChapeau contenant l’essentiel xLongueur des textes xDécoupage des longs textes xPyramide inversée xLiens pertinents xInteractivité I S B TB
  • 31. 31Inscription xCommentaires des utilisateurs xAgenda xPage de liens xPage contact xNewsletter xForum xService gratuit réservé aux membres xPossibilité de recommander les articles à un ami xPossibilité de faire suivre les articles sur les réseaux sociaux xDesign I S B TBSimple xAttrayant xLogo pertinent xChoix des couleurs xChaque bouton ou image à une fonction xConclusion :(+) Site professionnel, assez complet, le contenu est sa force, les textes sont optimisés pour le Web etrenvoient vers des liens externes. (-) Par contre la structuration des pages est assez diffuse, trop decontenu, l’écriture est petite, des menus apparaissent et disparaissent au fil de la navigation, on estnoyé par l’information et on s’y perd. De plus, il n’y a pas de plan clair du site, ni d’option derecherche.(+) Le site parait mixte et malgré sa forte tendance gay, il a aussi un coté friendly avec ses articles toutpublic.A retenir : Le coté commercial est assez bien développé notamment grâce à plusieurs partenariats demagasins en ligne, la création de leur propre régie publicitaire et une partie vente de logos etsonneries pour téléphone portable.Site assez similaire dans la démarche à mon projet mais manquant d’interactivité. http://www.gayclic.com/Backlink : 769Pages indexées : 4140Type : Blog professionnel d’actualité LGBT
  • 32. 32Url I S B TBPertinente xFacile à retenir xRéférencement I S B TBChaque page a une adresse propre xMots clefs pertinents xVisibilité dans les moteurs de recherche x« ALT » ou légende pour les images xNavigation & Ergonomie I S B TBVitesse de chargement des pages xBarre de navigation visible sur toutes les pages xNavigation entre les pages xPlan du site xOutils de recherche xNom des menus pertinent xStructuration des textes & images xAdapté à l’impression xPolice adaptable xPas de liens/images/… morts xDate de mise à jour indiquée xConformité au W3C xContenu I S B TBObjectifs énoncés xPublic-cible énoncé xPertinence xSources - Validité xOrthographe - Grammaire xOrganisation logique xActualisé xTitres explicites xChapeau contenant l’essentiel xLongueur des textes xDécoupage des longs textes xPyramide inversée xLiens pertinents xInteractivité I S B TBInscription xCommentaires des utilisateurs x
  • 33. 33Agenda xPage de liens xPage contact xNewsletter xForum xService gratuit réservé aux membres xPossibilité de recommander les articles à un ami xPossibilité de faire suivre les articles sur les réseaux sociaux xDesign I S B TBSimple xAttrayant xLogo pertinent xChoix des couleurs xChaque bouton ou image à une fonction xConclusion :Gayclic.com est le plus gros blog français traitant de l’homosexualité. De l’actualité tous les jours surtous les sujets : cinéma, série, people, politique, sport, musique,…(+) La navigation est facile et agréable, les pages sont biens structurées, les images ont des légendes,les sources sont indiquées, les url sont propres et les menus sont clairs. Seul point noir, même sil’information est pertinente, il y a en a tant que l’on ne sait plus où regarder.Niveau interactivité, on peut laisser des commentaires et même y ajouter une photo prise au vol avecsa webcam. (-) Par contre, il est étonnant pour un blog de cette envergure qu’il ne soit pas lié à unréseau social où tout autre possibilité de dialogue en direct ou système de rencontres. Le nombre devisiteurs permanents étant d’approximativement 250 personnes.(+)Gayclic a sa propre régie publicitaire qui est d’ailleurs très bien pensée ! La pub est présente partoutmais elle se fond tellement bien dans le décor qu’elle n’est aucunement intrusive.A part le fait que Gayclic soit un blog, ma démarche est assez similaire au niveau culturel et interactionavec les utilisateurs mais le contenu sera ensuite trié par nom dans une rubrique. http://www.gayonline.beBacklink : 35Pages indexées : 127
  • 34. 34Type : Site Web de type portailUrl I S B TBPertinente xFacile à retenir xRéférencement I S B TBChaque page a une adresse propre xMots clefs pertinents xVisibilité dans les moteurs de recherche x« ALT » ou légende pour les images xNavigation & Ergonomie I S B TBVitesse de chargement des pages xBarre de navigation visible sur toutes les pages xNavigation entre les pages xPlan du site xOutils de recherche xNom des menus pertinent xStructuration des textes & images xAdapté à l’impression xPolice adaptable xPas de liens/images/… morts xDate de mise à jour indiquée xConformité au W3C xContenu I S B TBObjectifs énoncés xPublic-cible énoncé xPertinence xSources - Validité xOrthographe - Grammaire xOrganisation logique xActualisé xTitres explicites xChapeau contenant l’essentiel xLongueur des textes xDécoupage des longs textes xPyramide inversée xLiens pertinents xInteractivité I S B TB
  • 35. 35Inscription xCommentaires des utilisateurs xAgenda xPage de liens xPage contact xNewsletter xForum xService gratuit réservé aux membres xPossibilité de recommander les articles à un ami xPossibilité de faire suivre les articles sur les réseaux sociaux xDesign I S B TBSimple xAttrayant xLogo pertinent xChoix des couleurs xChaque bouton ou image à une fonction xConclusion :Gayonline.be est l’un des 2 portails belges francophones existant. Le terme portail est mal choisi, c’estplutôt un site de rencontres avec un peu d’actualité, un agenda géré par Netevents.be, un forum quifait office d’agence matrimoniale et un annuaire rempli d’erreurs et de liens morts ! Des erreurs aussidans la navigation, si vous n’êtes pas inscrit, pas de retour en page d’accueil possible en 1 clic. De plus,le design manque de fraicheur, quelle déception pour un site qui se veut être « le portail gayfrancophone de Belgique ». Bref, c’est un site qui survit mais n’évolue plus.Je n’ai pas vraiment d’éléments positifs à retenir de ce site pour mon projet, nous ne sommes pas dansla même démarche. http://www.gaybelgium.be/Backlink : 159Pages indexées : 7710Type : Site Web
  • 36. 36Url I S B TBPertinente xFacile à retenir xRéférencement I S B TBChaque page a une adresse propre xMots clefs pertinents xVisibilité dans les moteurs de recherche x« ALT » ou légende pour les images xNavigation & Ergonomie I S B TBVitesse de chargement des pages xBarre de navigation visible sur toutes les pages xNavigation entre les pages xPlan du site xOutils de recherche xNom des menus pertinent xStructuration des textes & images xAdapté à l’impression xPolice adaptable xPas de liens/images/… morts xDate de mise à jour indiquée xConformité au W3C xContenu I S B TBObjectifs énoncés xPublic-cible énoncé xPertinence xSources - Validité xOrthographe - Grammaire xOrganisation logique xActualisé xTitres explicites xChapeau contenant l’essentiel xLongueur des textes xDécoupage des longs textes xPyramide inversée xLiens pertinents xInteractivité I S B TBInscription xCommentaires des utilisateurs x
  • 37. 37Agenda xPage de liensPage contact xNewsletter xForum xService gratuit réservé aux membres xPossibilité de recommander les articles à un ami xPossibilité de faire suivre les articles sur les réseaux sociaux xDesign I S B TBSimple xAttrayant xLogo pertinent xChoix des couleurs xChaque bouton ou image à une fonction xConclusion :(+) Le second site portail belge, attrayant au premier abord. On y trouve de l’actualité, une petitegazette, des dossiers intéressants, des conseils, un coin rencontre,… Le contenu est assez pertinent etbien structuré du moins en page d’accueil car la structuration se dégrade à la lecture des articles. (-)Malheureusement la partie francophone n’a plus été mise à jour depuis fin 2005 (contrairement à lapartie néerlandophone qui elle continue d’avancer), du coup certaines pages sont très longues àcharger et des erreurs apparaissent au cours de la navigation.Point positif, le site est configuré pour les téléphones mobiles et offre la possibilité d’acheter del’espace publicitaire.Bien que le site soit à l’abandon et que le contenu soit un peu pauvre, la structuration est assezsimilaire à ma démarche : cliquer sur une rubrique menant à une présentation de plusieurs articlesrésumés avec une petite photo, il n’y a plus qu’à choisir et ouvrir celui qui nous intéresse. Conclusion générale des audits :La France compte une dizaine de sites Web de type « portail » gay et friendly non pornographique tousassez différents. Certains misent sur le coté rencontre, culture, sortie et d’autres sur l’actualité avec lecontenu écrit et/ou vidéo.
  • 38. 38En Belgique, comme constaté dans les 2 analyses ci-dessus, le secteur est assez désert. Toutes lesinformations sont dispersées sur les sites d’association et sur les grands sites français.Le référencement des sites analysés est bâclé, seul gayclic.com sort du lot et obtient la 3èmepositionsur google.frOn regrette aussi l’absence d’une totale mixité que ce soit en France ou en Belgique, la plus part dessites ont une forte tendance gay avec de temps à autre un article à destination féminine.Je suis étonnée de ne pas trouver de vrais sites complets comme on peut en trouver dans d’autresthématiques, pourtant les sujets sont nombreux ainsi que les sources, on trouve énormément de sitespersonnels tout à fait sérieux traitant d’un sujet où l’autre, il faudrait pouvoir tous les rassembler enun seul qui deviendrait référence en la matière.Pour pouvoir sortir du lot, il va falloir construire des contenus pertinents et bien structurés dans desrubriques adéquates, on note une tendance à insérer une photo avec un léger descriptif invitant lelecteur à « lire plus » s’il l’utilisateur le souhaite, il faudra aussi ajouter les sources. Il peut êtreintéressant de rajouter une ou plusieurs vidéos en rapport avec le contenu quand c’est possible. Aussi,il faudra faire attention à ne pas noyer le lecteur dans un flot d’informations, privilégier quelques bonsarticles plutôt qu’un effet de masse, n’oublions pas que « la qualité vaut mieux que la quantité».Le site devra être optimisé pour le référencement9Il faudra aussi optimiser le site pour le web mobile, c’est un plus pour l’avenir., trop de sites ont bâclé cet aspect.La création d’une régie publicitaire est un atout afin de commercialiser son espace autrement que parGoogle, cependant, il faut d’abord attendre d’attirer plusieurs centaines de visiteurs par jour.C’est de cette façon qu’on pourra atteindre une image de marque.c. Boîte à idéesAprès avoir parcouru de nombreux sites de toutes tailles traitant de l’homosexualité, j’ai fait un listing« en vrac » de tous les menus/rubriques/thèmes que j’ai pu trouver ainsi que les idées que je pourraisy associer afin de m’aider dans la construction de mon propre portail.Le sigle (€) indique une possibilité de tirer profit d’un partenariat, d’échange de services ; affiliations.9Voir chapitre référencement à partir de la page 53
  • 39. 39Le sigle (@) indique une possibilité aux personnes enregistrées de contribuer au contenu aprèsvérification du webmaster- Cinéma, dvd, série tv, littérature (€)(@): listing des œuvres, description, avis, notation- Documentaire, émission tv(@) : listing + mise à disposition streaming (si possible)- Dossier thématique (@) : histoire, actualité, coming out, gay pride, adoption, religion…- Santé : prévention, conseil, service d’orientation médicale- Témoignage (@) : coming-out, mariage, homoparentalité, naissance,…- Musique (@) (€): découverte d’artistes, d’albums, de chansons + création d’une radio- Art (@): listing des œuvres connues, présentation d’artiste (€)- Agenda(@) : soirée, gay pride, exposition, théâtre…- Annuaire (@) : bar, discothèque, sauna, salle de sport, association, lieu de rencontre + créationd’une page photo, description, adresse email moyennant forfait (€)- Shopping (€) : vêtement, bijoux, soin du corps, décoration,…- Tourisme (€) : agence de voyage, destination friendly, voyage…- People (@) : listing avec biographie, gay-friendly avec article de prise de position- Sondage : pour améliorer le site, connaitre des tendances ou un avis- Politique : prise de position des partis- Juridiction : Texte de lois- Humour (@) : blague, chronique,- Service : mail (Ton nom(@) lezbigay.be), forum, dialogue en direct- …
  • 40. 40Réflexion Tactique1. Comment va-t-on s’y prendre ?Maintenant que les concurrents sont analysés, les idées exposées et les objectifs déterminés, il esttemps de réfléchir à une tactique, une ligne de conduite afin de savoir comment on va s’y prendrepour créer un tel site.La construction d’un portail doit se faire par étape, il est impossible d’être bon et de devenir uneréférence dans tous les domaines du jour au lendemain. Il va falloir prendre le temps de se construire
  • 41. 41une image et une réputation. Pour cela, la qualité et le choix du contenu est essentielle ainsi que lastructuration des pages, le design et le nom. Il faudra aussi mettre un point d’honneur sur leréférencement et la promotion du site.Prenons le cas bien connu du devenu portail « amazon.fr », au départ Jeff Bezos (son fondateur) ouvreune librairie en ligne où il propose aux internautes de faire eux mêmes la critique des livres, favorisantà peu de frais la fidélisation des internautes. Petit à petit, le phénomène « Bezos » voit le jour, lamasse d’internautes est devenue de plus en plus importante et les thèmes se sont multipliés. Enconclusion, il vaut mieux commencer en bas de l’échelle et gravir les échelons en fonction de laréaction des internautes.Donc, afin d’atteindre mes objectifs, j’ai choisi de privilégier deux thèmes dès le départ et récolter unmaximum d’informations sur le sujet afin de commencer à constituer une base de contenu à mettre enligne : l’un concernera l’actualité et l’autre les dvd et séries tv. Ces choix reposent entièrement sur lesrésultats du sondage effectué en amont.Une fois que cette partie du site sera mise en place et complète au niveau du contenu, je pourraienvisager d’ajouter un autre thème et ainsi de suite.2. Choix du nom de domaine :Le choix du nom de domaine est une étape primordiale dans l’élaboration d’un site internet et de lastratégie qui sera développée autour, il demande donc une période de réflexion afin que ce choix soitsuffisamment judicieux pour l’avenir.
  • 42. 42Un nom de domaine doit être simple, court -une dizaine de caractères en moyenne, accrocheur etaussi facile à prononcer qu’à épeler afin de marquer l’esprit des internautes. De plus, un nom bienchoisi favorisera la mémorisation et, par conséquent, le bouche à oreille.L’ajout d’un ou plusieurs mots-clefs séparé par un tiret dans le nom de domaine peut s’avérer positifpour le référencement.Bien entendu, comme il est préférable de rester court, l’idéal, à l’heure actuelle, vu la démocratisationdu prix, est d’acheter plusieurs noms de domaine : un premier (auquel l’hébergement sera lié)contenant les mots clefs utiles pour les moteurs de recherche ; un deuxième, court et accrocheurcomme adresse officielle et d’autres déclinaisons d’écriture avec un maximum d’extensions utiles,redirigées vers le premier. Ces derniers permettront aux visiteurs du site de mémoriser la forme etlextension qui leur sera la plus usuelle possible et de protéger le site contre les concurrents potentiels.Mon choix se porte donc sur les noms de domaine suivants : http://www.lez-bi-gay.be (lié à l’hébergement) http://www.lez-bi-gay.fr http://www.lez-bi-gay.com http://www.lezbigay.be http://www.lezbigay.fr http://www.lezbigay.comPourquoi Lez Bi Gay ? Lez est le diminutif anglais de lesbienne, Bi pour bisexuel et Gay pour le mot clef.J’ai essayé d’autres combinaisons mais il s’avère que c’est celle qui ressort le mieux.Le « .be » car le site s’adresse d’abord à un public belge, puis aux autres pays francophones d’où le« .fr » et enfin le « .com » car le site pourrait voir apparaitre une boutique en ligne dans le futur.A part lez-bi-gay.be qui est lié à l’hébergement, tous les autres noms de domaine ont été achetés chezovh.fr en raison des tarifs avantageux qu’ils pratiquent.3. Veille et recherche de contenuInternet fonctionne comme une immense bibliothèque qui regroupe tous les sujets que l’on puisseimaginer, chaque jour les murs sont repoussés pour accueillir de nouveaux ouvrages sous toutes sesformes et dans toutes les langues. Chacun peut y donner son avis, demander l’avis d’un expert etmême mettre sa pierre à l’édifice. Deux solutions s’offrent à nous, fouiller au hasard de temps à autres
  • 43. 43des ouvrages et en tirer des conclusions ou s’assoir au milieu d’une rangée et surveiller tous les « va etvient » du domaine qui nous intéresse afin d’en tirer le maximum.Dans le cas d’une recherche précise, on utilisera un moteur de recherche généraliste, qui parcourerapour nous l’ensemble de la bibliothèque virtuelle en fonction de nos mots clefs et nous guidera versles sites les plus appropriés. Des annuaires et moteurs spécialisés pourront aussi affiner notrerecherche afin de dresser une liste de sites ou documents les plus pertinents… du moment ! Alors, àmoins de revenir tous les jours et recommencer la même démarche, il serait quand même plus simpled’automatiser tout cela et ce de plusieurs façons :a. Moteur de veille ou d’actualitéUn moteur de veille fonctionne un peu comme un moteur de recherche « normal » sauf qu’il axe sesrecherches sur toute l’actualité venant de centaines de sources différentes par rapport à un mot clefdonné. Les résultats trouvés ne sont plus des sites internet mais des articles et vidéos sur le thème quevous recherchez dans une multitude de sites. Exemple :Dans lemoteur deveille Wikio.fr, l’affichage des résultats propose plusieurs choix, on peut commenter, envoyer à un ami,voter pour le résultat le plus pertinent, créer sa propre page en fonction d’un ou plusieurs thèmes et lapartager par mail, sur votre site ou sur différents réseaux sociaux ; s’abonner au fil RSS de la sourcechoisie ou encore aux résultats de votre mot clef de Wikio et même de vous envoyer les résultatschaque jour sous forme de Newsletter.
  • 44. 44Il existe d’autres moteurs de veille similaire comme Google News, Yahoo ! Actualités,… ainsi que deslogiciels de veille utilisés par les professionnels afin de couvrir les thèmes hyperconcurrentiels enprofondeur.b. NewsletterLa newsletter est un document numérique envoyé périodiquement aux abonnés sous la forme duncourrier électronique apportant des informations à linternaute sur lactualité, les nouveautés ou surun sujet particulier qu’il a choisi de recevoir. La newsletter est souvent rédigée sous forme denouvelles brèves et elle permet de fidéliser les internautes.Elle est donc aussi un bon moyen de se tenir informé en s’abonnant à toutes celles de nos concurrents.c. Fil RSS et lecteur de fluxLes fils RSS « Really Simple Syndication » sont les derniers moyens mis en place pour se tenir informéde façon rapide et facile d’un site internet sans avoir à le consulter.« RSS est un format de description de données qui facilite la diffusion de fils dinformations, de façonautomatisée, à lintention des internautes et qui favorise la syndication de contenus en permettant àdautres sites de republier facilement tout ou une partie de ces données.Grâce à ce format, vous n’avez plus besoin de consulter un par un vos sites préférés pour être informéde leurs nouveautés : il suffit d’insérer leur fil d’informations RSS dans un logiciel compatible pour avoirtoutes vos sources d’informations agrégées sur un seul écran ! »10En effet, il existe plusieurs moyens pour accéder au flux RSS : vous pouvez les recevoir par mail ou lesrassembler en une ou plusieurs pages grâce à des lecteurs de flux comme Netvibes, Google Reader, MyYahoo, Wikio et bien d’autres encore.d. Site web, forum, blogDans le cas de contenu « statique » qui n’évolue plus dans le temps comme les faits historiques,scientifiques, description d’objets ou d’événements, etc. Il existe de nombreux sites, blogs, forumsavec des avis d’expert en la matière ou du moins de gens passionnés qui partagent de nombreuses10http://www.01net.com/editorial/267676/quest-ce-que-rss-comment-acceder-aux-flux-rss/
  • 45. 45informations entre eux et pour les autres dont on peut s’inspirer. Attention quand même à vérifier lessources et surtout la qualité du contenu sous peine de véhiculer des erreurs.e. BibliothèqueN’oublions pas non plus nos bonnes vieilles bibliothèques, chercher du contenu uniquement sur leweb serait une erreur. Tout le monde sait maintenant que quiconque peut mettre tout et n’importequoi sur une page web ce qui entraine souvent bien des erreurs et de la désinformation ; et fairevéhiculer de fausses informations sur son site web marque un manque de sérieux et par conséquentde crédibilité. Les livres, magazines, reportages, ... sont encore à mon sens les ressources les plusfiables sur lesquelles nous devons nous reposer.
  • 46. 464. PromotionLa valeur d’un site dépend en premier lieu de son trafic car plus les visiteurs sont nombreux, plus lepotentiel de communication est important. Un site réussi au niveau de sa conception et sonergonomie ne se distinguera pas des autres sans une bonne stratégie de promotion.En effet, la promotion d’un site Web passe par 2 techniques complémentaires : une campagne decommunication qui vise à développer rapidement la notoriété du site et le référencement qui assuresa visibilité continue. Voici quelques pistes :a. Réseaux sociauxA l’heure actuelle, les réseaux sociaux font partie intégrante de notre quotidien, que ce soit de façonpersonnelle via Facebook pour retrouver d’anciens amis, découvrir des artistes musicaux grâce àMySpace ou encore se créer un carnet d’adresse professionnelle avec Viadeo, tout le monde s’est déjàtrouvé, un jour, confronté à la possibilité de s’inscrire sur un réseau social ou au moins de voircomment cela fonctionne.MySpace compte plus de 130 millions d’utilisateurs, Facebook plus de 200 millions ! Dès lors, vul’ampleur du phénomène, il serait idiot de ne pas en profiter pour se faire connaître et attirer les futursprospects.J’ai créé un groupe Facebook « Lez Bi Gay », le 20 avril, 1 mois plus tard, je compte déjà plus de 200membres et futurs visiteurs potentiels intéressés par mon projet alors que le site n’est pas encore enligne.b. Communiqué de presseIl est utilisé pour annoncer différentes nouveautés ou événements à venir. Le communiqué de presse apour cible les journalistes, il contient généralement toutes les informations et coordonnéesnécessaires pouvant aider à la rédaction d’un article.Dans le cadre du projet « Lez Bi Gay », il serait intéressant de profiter des communiqués de pressesurtout en période de Gay pride, ou d’événement LGBT important. C’est en profitant des momentspropices que les journalistes peuvent nous apporter de la publicité gratuite.
  • 47. 47c. RéférencementLe référencement désigne le fait d’inscrire un site web dans les moteurs de recherche et les annuairesafin que les internautes puissent y avoir accès mais il comprend aussi toutes les techniques visant à enoptimiser la visibilité dans ces différents outils de recherche afin de se positionner dans les 10premiers résultats et par conséquent générer plus de trafic.A l’heure actuelle, bien référencer son site est une des clefs du succès, un site bien fait mais malréférencé ne générera aucun trafic, il faut donc l’optimiser et créer du backlink ! Etre bien référencéest une démarche qui ne s’improvise pas et dont les résultats ne sont pas nécessairement immédiats.L’optimisation des pages d’un site n’est pas une mince affaire, les critères sont différents pour chaqueoutil de recherche et nécessite une bonne connaissance de ceux-ci, ce qui est indispensable pour uneoptimisation de qualité.Les outils de recherche sont de plus en plus sollicités à cause du nombre grandissant de pages Internetà indexer et les moteurs ont donc mis en place des algorithmes toujours plus poussés et plus sélectifs,ce qui complique d’avantage le positionnement d’un site par rapport à des mots clés spécifiques à sonactivité sur s’il utilise des mots clefs génériques.On distingue plusieurs types de référencement, complémentaires les uns avec les autres : Référencement payant :Le référencement payant regroupe une série de techniques proposées par les moteurs de recherchecomme les liens sponsorisées Google Adwords, Yahoo ! Search Marketing ou encore MicrosoftadCenter. Le principe est d’acheter aux enchères des mots clefs et de les afficher en haut ou sur le cotéde la page de résultats correspondant à vos recherches. Vous ne payez qu’en fonction des clics11Il existe aussi de nombreuses régies publicitaires, elles achètent de grandes quantités d’espacespublicitaires et les commercialisent auprès des annonceurs, elles servent d’intermédiaire. Dans ce cas,on paiera au CPM, coût pour 1000 affichages et au coût par clic.quevous recevez.A savoir, le référencement payant n‘influence pas le référencement naturel, il est instantané.11CPC : coût par clic
  • 48. 48 Référencement naturel :Le référencement naturel regroupe lensemble des pratiques visant à optimiser un site pour lesmoteurs de recherche. Selon un expert Google, c’est l’une des techniques les plus sures pour bienpositionner une page dans les résultats.Depuis la conception jusquà la mise en ligne, la création dun site doit intégrer les contraintes induitespar le référencement en optimisant techniquement le code html. Le moteur doit pourvoir parcourirfacilement tout le contenu et atteindre toutes les pages.1210 ETAPES INCONTOURNABLES POUR BIEN REFERENCER SON SITE WEB12http://blog.kinoa.com/wp-content/uploads/2008/planoptimise.jpg
  • 49. 49La première chose à faire en matière de référencement est d’établir une liste de mots clefspertinents qui nous suivra tout au long de notre démarche. Ils devront se trouver dans toutes lesbalises meta13- Title : associe un titre, de façon judicieuse sur chaque page et en fonction du contenu :- meta-description : permet d’associer une phrase descriptive- meta-keyword : liste des mots clefsBien qu’actuellement, les balises méta ne soient plus primordiales dans le référencement, elles restenttout de même les fondations de base. D’autres points sont essentiels :- Nom de domaine significatif, URL propre et optimisée avec des mots clefs- Respecter les normes du W3C afin d’assurer facilement le passage des spiders14- Mettre en valeur les contenus de façon intelligente avec les balises HTML appropriées- Contenu alternatif : Alt – image : description de l’image apparaissant au vol de la souris- Rediriger les erreurs 404 soit vers la page d’accueil ou le plan de site- Utiliser des titres significatifs pour les liens- Créer du backlink avec des sites de qualité et des liens internes entre les pages- Créer un plan du site et un siteMaps Google à lui soumettre- Mettre du nouveau contenu régulièrement Référencement manuel :Il consiste à ajouter manuellement un site ou plusieurs pages spécifiques dans un maximum d’annuairede qualité en passant par les rubriques de soumission propre à chaque outil de recherche et enremplissant les champs de description de façon optimisée afin d’être correctement positionné. Référencement automatique :Ici, l’indexation par l’utilisation de logiciels inscrivant de façon automatique un site Web dans desmilliers d’outils de recherche en quelques minutes.Si cette méthode a l’avantage de traiter l’aspect quantitatif du référencement c’est au détriment deson aspect qualitatif : elle ne donne pas lieu à une optimisation de pages en fonction des algorithmesde chaque moteur. Le site sera donc présent dans les bases de données mais ne bénéficiera pas d’unbon positionnement.5. Fidéliser l’internaute13Balises propres au référencement14Robot utilisé par les moteurs de recherche afin de parcourir les pages pour les référencer
  • 50. 50Attirer des visiteurs sur son site ? C’est bien ! Mais arriver à le fidéliser, c’est encore mieux !a. Création d’une newsletter :La création d’une newsletter est le meilleur moyen d’inciter les internautes de passage à laisservolontairement leur email. Pour ce faire, il va de soi qu’il faut placer stratégiquement sur votre site unchamp de formulaire permettant à linternaute de saisir son adresse e-mail. Il faut préférer lesformulaires courts avec une méthode de confirmation dinscription (opt-in). Grâce à cet email, onpourra tenir informé le nouvel abonné de nos mises à jour, si l’information est suffisammentpertinente, il se peut qu’il l’envoie à son tour à des amis. Ce pourquoi, il ne faudra pas oublierd’ajouter une possibilité de s’abonner ou se désabonner simplement.b. Flux RSS15L’autre moyen de fidéliser les internautes est la création d’un flux RSS comportant toutes lesnouveautés du site, ainsi l’utilisateur pourra s’y abonner et suivre vos informations depuis n’importequel lecteur de flux.:c. Webradio16Les webradios sont similaires aux stations radios FM à la différence qu’elles sont diffusées sur interneten utilisant le procédé de streaming. Les webradios ont l’avantage de ne pas être soumise à desrèglementations particulières comme les quotas imposés par le CSA:17En créant une webradio, on peut ainsi fidéliser les internautes de façon auditive en leur proposant unesélection de musique et émissions les concernant.et ne requièrent pas lobtentiondune autorisation de diffusion. Il en existe des milliers car, techniquement, nimporte qui peut créer sapropre station de radio à faible coût.Bien qu’actuellement les webradios restent encore destinées aux internautes, des appareils radio-wificommencent à voir le jour et sont en constante évolution mais il faudra à mon sens attendre encoreune dizaine d’années avant que tout le monde puissent en profiter.6. Rentabiliser son projet15Voir fil RSS page 4316http://fr.wikipedia.org/wiki/Webradio17Conseil supérieur de laudiovisuel : autorité de régulation de laudiovisuel en France
  • 51. 51Créer un site Web ? C’est bien ! Attirer des visiteurs en proposant un contenu attractif ? C’est mieux !Rentabiliser son projet web ? C’est encore mieux et en plus, c’est possible ! Google AdSense« Gagnez de largent en diffusant des annonces pertinentes sur votre site Web »Google AdSense est la régie publicitaire de Google, elle offre aux éditeurs de sites Web une possibilitéd’insérer des encarts publicitaires pertinents en fonction du contenu afin de générer des revenuspublicitaires.Comment ça marche ? Il suffit d’insérer un code JavaScript généré par Google AdSense dans le codeHTML à l’endroit où vous voulez que la publicité apparaisse. Ensuite Google s’occupe du reste, lesannonces sont choisies en fonction de l’analyse des mots clefs, de la fréquence des mots, de la taille dela police et de la structure générale de la page Web ainsi chaque page à ses propres annonces ciblées.Il existe 5 types d’annonces Google :- Pour les pages de contenus comme décrit ci-dessus et sous plusieurs formats.- Pour les recherches en plaçant un champ de recherche édité par Google et entièrementparamétrable, la page de résultat affichera des annonces pertinentes sponsorisées en plus devos résultats.- Pour les pages de contenu destiné aux téléphones mobiles.- Pour les flux RSS, en insérant des annonces ciblées dans votre flux.- Pour les noms de domaines inutilisés, au lieu d’afficher une erreur 404 ou une page enconstruction, Google affiche plusieurs annonces en fonction de la sémantique du nom dedomaine.Les annonces Google peuvent être facturées soit coût par clic et/ou au coût pour mille impressions etles paiements sont effectués chaque mois à partir de 70€. Affiliation
  • 52. 52Un autre moyen de rentabiliser son site Web est l’affiliation. C’est une technique de marketing parlaquelle un site marchand ou site affilieur propose de diffuser un ou plusieurs produits par le biais debandeaux publicitaires ou de liens sponsorisés sur des sites Web qui s’y abonnent ou pluscommunément qui s’y affilient. Quand un visiteur clique sur une publicité ou achète parl’intermédiaire d’un de ces liens, le site Web affilié reçoit une commission. Ainsi, les 2 parties sontsatisfaites, l’annonceur augmente sa visibilité et par conséquent son nombre de ventes et l’affilié peutrentabiliser son site Web.• L’exemple avec Amazon.fr :Amazon est l’un des plus connus en matière d’affiliation, après s’être enregistré sur le site, vousdevenez affilié, une série de choix vous est alors proposé pour intégrer la publicité à votre site Webgrâce à un code HTML généré par Amazon :- aStore : permet de créer une boutique personnalisable avec une sélection de produitsproposée par Amazon.- Liens textuels et liens produits : présentation d’un ou plusieurs produits sous forme textuelle,avec ou sans image. Le lien intègre votre numéro de client afin d’obtenir des commissions surles ventes générées.- Bandeaux publicitaires : sur les catégories choisies- Widgets : il existe aussi toute une série d’outils interactifs proposant de mettre en valeur desproduits sélectionnés par Amazon ou par vous-même.Bien entendu, Google AdSense n’est pas la seule régie publicitaire existante mais c’est une solution quia fait ses preuves auprès de milliers d’utilisateurs, ce pourquoi je l’ai choisie ainsi que le systèmed’affiliation d’Amazon que j’intégrerai dans mes pages liées à la culture.
  • 53. 53Réflexion technique :
  • 54. 541. Choix de l’hébergeur :Le choix de l’hébergement est aussi une étape importante, il convient donc d’y réfléchir sérieusementafin de ne pas se retrouver coincé, plusieurs critères sont à prendre en considération et selon le sensdans lequel le site évoluera, il faudra un serveur à la hauteur de nos espérances.Le nombre d’offre d’hébergement pullule sur la toile et il n’est pas toujours facile de trouver ce quicorrespond le mieux à notre demande surtout pour la première fois.Il faut savoir qu’il existe plusieurs types d’hébergement pour mettre en ligne un site web mais ils n’ontpas tous la même capacité ayant leurs avantages et inconvénients :• Hébergement mutualisé : Des centaines de sites sont hébergés sur un même serveur. C’est lasolution la moins onéreuse, elle ne nécessite pas de connaissance technique élevée pourl’utiliser et convient très bien pour des petits et moyens sites. Malheureusement, il n’est paspossible dans ce type d’hébergement d’administrer le serveur. Le client mutualisé est donctributaire de l’administrateur serveur et dépend de celui-ci pour les mises à jour de sécurité etl’installation de technologies particulières. De plus, la charge du serveur se répartit surl’ensemble des sites, si un site commence à utiliser trop de bande passante, il pénalise leserveur et les autres sites en pâtissent. Cependant, ce type d’hébergement convient très bienpour des petits à moyens sites.• Serveur dédié : On dispose de son propre serveur physiquement chez son hébergeur, on peutle paramétrer comme on le souhaite, c’est donc très performant et offre un certain confortd’utilisation. Ce pendant, le prix est assez élevé et il faut être suffisamment compétent pourpouvoir paramétrer son serveur correctement ou faire appel à un service d’infogérence18• Serveur virtuel : fort similaire au serveur dédié, il est virtuel et partage l’espace d’un serveurphysique avec d’autres serveurs virtuels sans en atténuer les performances car ils sontcomplètement isolées les uns des autres. C’est une solution un peu moins onéreuse que leserveur dédié.. Cetype d’hébergement convient pour les sites de grande envergure, utilisant énormément debande passante.18Service qui propose d’arranger les problèmes techniques qu’on pourrait rencontrer.
  • 55. 55Au vu des besoins définis plus haut et sans connaître l’évolution future de « Lez Bi Gay », j’ai pourl’instant opté pour l’offre mutualisée d’Infomaniak.be, comme ils ont une implémentation de leursserveurs en Belgique, ca peut jouer sur le référencement.La réservation de l’hébergement m’a confronté à un premier problème, leur charte est très stricte etne tolère aucune dérive sexuelle, si infime soit elle ! Tel fût l’objet d’un contact téléphonique pimentéoù j’ai du défendre les intérêts de mon projet, déjà victime d’un stéréotype, d’une discrimination ouencore d’homophobie ? La question me taraude mais qu’à cela ne tienne, j’ai signé une décharge19Avec du recul, j’aurais peut-être du refuser mais les autres offres belges que j’ai pu trouver sont pluschères et n’offrent pas autant de possibilités. Au pire, si cela devait se faire, je passerai sur une offrefrançaise similaire.leur assurant de mes bonnes intentions.19Voir Annexe
  • 56. 562. Choix d’un CMS libre de droit :A l’heure actuelle, on utilise de plus en plus souvent des « content management system » ou systèmede gestion de contenu en français qui permettent aux utilisateurs de créer un site Web dynamique entout simplicité, sans avoir à apprendre les langages lié au développement.Les CMS offrent la possibilité de faire travailler simultanément plusieurs personnes sur le contenud’un même site Web via un navigateur et ce, quel que soit le système d’exploitation, sans installer delogiciels spécifiques supplémentaires. La mise à jour est dès lors facilitée.Le principe est simple, le contenu est stocké dans une base de données, structurée en tables et enchamps. Ce sont les champs qui pourront être créés ou modifiés facilement pour ajouter du contenusous forme d’article grâce à une interface WYSIWIG similaire à celle que l’on trouve dans touttraitement de texte.Le design est dissocié du contenu grâce à un Template qui définit les règles de mise en page, ce quipermet aussi de changer facilement de design à souhait.De nombreux CMS gratuits et payants existent sur la toile, par souci d’économie, j’opterai donc pourl’un des plus populaires des logiciels libres : Joomla, Drupal ou Wordpress.GOOGLE TRENDS : OUTIL PERMETTANT DE CONNAITRE LA FREQUENCE A LAQUELLE A ETE TAPE UN TERME DANS GOOGLECe graphique montre la fréquence des recherches Google faite par les internautes à un niveau mondialsur les termes : Joomla, Drupal et Wordpress. Comme constaté sur le graphique, Joomla et Wordpresssont les plus connus du grand public mais Drupal commence tout doucement à faire parler de lui.Comme ils n’offrent pas les mêmes services, un choix s’impose. Logiciel libre
  • 57. 57• Un logiciel libre20D’après logiquelibre.com, « il y existe plusieurs avantages à utiliser un logiciel libre, en plus d’êtregratuit, ces applications sont en général très sécurisées. En effet, louverture du code source permet àtout et chacun, dans la communauté des développeurs, de corriger le moindre petit bogue rapidementet déviter que des individus malveillants tentent de dissimuler dans le code une « porte arrière dérobée» (back door) permettant de pénétrer le système sans autorisation. La disponibilité du code sourcegarantit la pérennité des logiciels quils utilisent. Désormais, une société qui adopte le logiciel libre nestplus tributaire des « humeurs » dun éditeur. Elle aura toujours le choix de conserver son application, ouencore de la faire évoluer à partir du code source existant. De plus, ils respectent les normes et lesstandards ».est un logiciel dont la licence dite libre donne à chacun (et sanscontrepartie) le droit dutiliser, détudier, de modifier, de dupliquer, et de diffuser(donner et vendre) le dit logiciel.Les logiciels libres ont donc l’avantage d’évoluer plus vite de ceux qui ne le sont pas grâce à leurcommunauté. Toujours du fait du grand nombre dintervenants, et surtout de par la possibilité deconsulter et de modifier librement le code source, le cycle de détection/identification/correction desbogues est très court, ce qui fait que les logiciels libres sont généralement très fiables. De plus, ilsdisposent souvent des dernières fonctionnalités à la mode et en fonction de ses besoins, chacunpourra trouver une application qui lui convient voire même de la développer.Le problème avec les logiciels libres, c’est qu’il y en a tellement que l’on ne sait pas forcément lequelchoisir, ni lequel sera le meilleur en fonction de ce que l’on recherche. De plus, on peut tomber sur unlogiciel incomplet, dès lors on aura donc tendance à passer d’un logiciel à un autre à la premièredifficulté sans approfondir ses connaissances surtout si la communauté attenante n’est passuffisamment active.Laspect le plus important des logiciels libres est le fait quils garantissent la liberté des utilisateurs parrapport aux éditeurs de logiciels. En respectant les standards, ils garantissent une interopérabilitéabsolue. Il nest que trop courant de voir les éditeurs de logiciels enfermer leurs clients dans unedépendance vis à vis deux, simplement en leur faisant utiliser des produits fermés et inutilisables sansleur concours. Oui mais lequel ?20Définition de http://fr.wikipedia.org/wiki/Logiciel_libre
  • 58. 58Après avoir parcouru de nombreux sites et forums ventant chacun les mérites de leur favori, j’ai puconstater que Wordpress est surtout utilisé comme l’outil incontournable des bloggeurs donc hors dema catégorie.Joomla est à l’heure actuelle le CMS le plus populaire, il offre énormément de possibilités et permet degérer tout type de site, du simple au professionnel. La communauté qui tourne derrière est trèsdéveloppée, ce qui lui permet des mises à jour régulières et l’apparition de nouveaux modules tous lesmois. C‘est une machine de guerre pour celui qui sait l’utiliser car ayant déjà pu tester Joomla par lapassé, je peux dire que trouver une information correcte ou un module facile qui fonctionne dans lesforums n’est pas toujours simple, les flots de réponses sont nombreux et pas toujours adéquats àvotre recherche, on s’y perd facilement. De plus, bon nombre de modules parfaitement fonctionnelssont payants. Ce qui est assez, à mon sens, regrettable pour un logiciel libre. C’est pourtant la solutionque j’avais choisi jusqu’à récemment, avant de découvrir Drupal et sa possibilité de construire unréseau social, ce qui semble encore assez difficile sous Joomla et nécessite des plugins payants.Drupal, au même titre que Joomla permet de créer tout type de site, c’est un CMS assez prometteur21En fait, choisir Drupal est avant tout un challenge personnel, n’étant pas satisfaite des comparaisons« Joomla contre Drupal », le meilleur moyen est encore de le tester soi-même à travers ce projet etd’en faire sa propre opinion.,il est d’ailleurs en constante évolution et sa communauté s’agrandit de jour en jour même si elle resteencore à l’heure actuelle assez anglophone. Il propose de nombreux modules et permet de faire aussibien que Joomla voire mieux ! De plus, la communauté semble être plus dans un esprit de partage queJoomla, ici, on ne fait pas de commerce. Aussi, d’après certains professionnels, la création detemplates et le développement de modules seraient plus abordables que son comparse. Drupal en quelques mots, d’après inéation.com2221Voir schéma Google Trends page 55:22http://www.ineation.com/drupal
  • 59. 59« Drupal est une application open source destinée à la création et lagestion de sites web et de réseaux sociaux. Elle permet à des individus,des équipes, des entreprises ou des communautés de publier descontenus divers et variés sur un site web tout en favorisant lesinteractions entre ses utilisateurs. Comme cette interaction estmaintenant la clé du succès dun site web.Drupal est prêt à lemploi : ses fonctionnalités standards permettent dorganiser les contenus dun site,de gérer ses utilisateurs et leurs droits, de proposer des blogs, de collaborer sur des wiki, de classer oude tagger les informations, dafficher des photographies et bien plus encore. Cette apparente facilitécache un modèle de contenu flexible et une technologie éprouvée par les versions successives deDrupal. Cette mécanique interne assure une performance accrue, sécurise lapplication et la protègedes attaques malveillantes.Drupal est flexible: cest en le combinant avec des dizaines de modules dextension de qualité, tousdisponibles gratuitement, que Drupal prend toute sa dimension en permettant détendre facilementses fonctionnalités et de tirer parti des dernières technologies du monde internet : gestion decommunauté, e-commerce, géo localisation, service web, gestion de ressource multimédia, protectionanti-spam, messagerie...Drupal est puissant: son robuste Framework de développement a été conçu pour vous permettre dedévelopper et intégrer les fonctionnalités innovantes qui feront le succès de votre application. Lesdesigners quand à eux peuvent laisser libre cours à leur créativité et se reposer sur un système degabarit flexible et puissant qui permet à chaque site Drupal de se créer une identité visuelle unique.Ainsi Drupal a été conçu pour vous permettre de créer rapidement et à moindre coût la majeure partiede votre application afin de concentrer vos ressources et votre temps pour développer desfonctionnalités spécifiques à forte valeur ajoutée pour vos utilisateurs ou vos clients... »
  • 60. 603. Web design : Définition : désigne la conception graphique d’un site WebConstruire un design est une étape clef dans l’élaboration d’un site Web, l’aspect esthétique est lepremier facteur influençant l’appréciation générale d’un internaute lors de sa visite. En effet, combiend’entre nous ont déjà quitté un site sans avoir pris la peine de lire le contenu tant le design étaitinadéquat ? Un design de qualité devra allier simplicité et harmonie des couleurs afin de véhiculer uneimage positive, un visiteur sera plus enclin à lire du contenu s’il se trouve dans un espace visuel qui luiconvient et/ou du moins qui ne le dérange pas.La construction d’un logo ne doit pas non plus être sous estimée, cette étape doit être en adéquationavec votre identité et l’image que vous voulez véhiculer. Il doit faire passer un message visuel fort pardes formes et des couleurs. Un bon logo doit dêtre lisible dans toutes les couleurs, en réduit ou enagrandi. Il est important aussi de tenir compte de la symbolique des formes afin de faire évoquer unsentiment en concordance avec votre image.A l’heure actuelle, outre les webdesigners qui créeront votre design sur mesure, de nombreux sitescommercialisent des offres packagées contenant tous les éléments visuels du site web, ce sont lestemplates, il ne vous reste alors plus qu’à intégrer vos contenus et logo.Drupal quant à lui demande un bon niveau de connaissance CSS, XHTML et PHP afin de créer untemplate compatible et entièrement fonctionnel. Comme c’est assez complexe, dans un premiertemps, j’ai choisi d’utiliser un logiciel pour me faciliter la tâche, c’est « Artisteer ». Création d’un template Drupal avec « Artisteer »Artisteer2323http://www.artisteer.com/est un logiciel de création assistée de template, il permet de générer facilement des thèmespour Drupal, Joomla et Wordpress sans aucune connaissance en CSS ni HTML. Différents thèmes sontprésentés de façon aléatoire et l’interface logicielle permet de modifier et aménager tous les aspectsdu template qui vous est présenté par défaut. On peut ainsi aisément travailler les couleurs, la formedes boutons, la taille du site, le nombre de colonnes, le style d’écriture, etc. Une fois le travail dewebdesigner terminé, le résultat est exportable dans le format associé à votre CMS, il ne reste plusqu’à l’installer.
  • 61. 61Cahier de charge
  • 62. 621. Présentation du projetClient : Louise MatonType de site : portail thématiqueObjectif : créer un portail thématique interactif pour la communauté homosexuelle francophone deBelgique en proposant de rassembler un maximum d’informations sur des sujets aussi diversifiés quepossible afin que tout un chacun puisse trouver des réponses à ce qu’il cherche sur le thème del’homosexualité.Cible : Le public cible concerne aussi bien les hommes que les femmes se caractérisant commehomosexuel, bisexuel, friendly et tout autre personne se sentant touchée de près ou de loin par laquestion de l’homosexualité quel que soit son âge.Enjeux : - Développer un nouveau moyen de communication à destination de la communauté- Elargir les connaissances de chacun- Promouvoir une image positive de l’homosexualité hors des clichés- Se différencier de la concurrence- Conquérir la population homosexuelle et friendly belge surfant actuellement sur les sitesfrançais.- Devenir le portail de référenceRisque : - Copyright : une fois que les infos sont sur le net, elles sont facilement recopiables.- Possibilité de rejet et de non intérêt du public cible
  • 63. 632. Maquette, éléments récurrents et templateLe site devra se présenter comme suit :Dimensions :- Largeur totale du site : 1000 px- Hauteur : réglable en fonction du contenu- Header : 1000 x 180 px- Espace menu gauche : 200 px de large, hauteur variable selon le contenu- Espace menu droite : 180 px de large, hauteur variable- Contenu : 620x de large, hauteur variable- Logo : 150 px de hauteur max, longueur variableEléments récurrents :Dans tous les cas de figure, devront être présents sur toutes les pages :- Le header composé du logo et de l’image d’illustration- Dans les espaces menus :o A gauche : - menu comprenant le titre de la rubrique et des sections- Pavé newsletter avec espace permettant d’ajouter son emailo A droite : - Fonction de recherche interne au site- Espace publicitaire- Le footer composé d’un copyright et d’un lien « contact » et « plan du site »
  • 64. 64Template :A l’heure où j’écris ces quelques lignes, la version finale du template n’est pas encore tout à fait prêtemais elle devrait se rapprocher de cette version.La couleur mauve a été choisie comme dominante du site. Ce choix est le résultat d’un mélange entrele bleu, couleur des garçons et le rose, couleur des filles. Le mauve est pour moi une couleur mixte quireprésente bien l’objectif du site : être mixte.Logo :Le logo final est l’élément qui m’a demandé le plus de patience et de créativité mais je pense êtrearrivée à un bon compromis entre simplicité et attrayant tout en rappelant les couleurs du drapeaugay.D’autres logos que je n’ai finalement pas retenus se trouvent en annexes.
  • 65. 653. ErgonomieAfin de permettre aux visiteurs de parcourir le site de façon simple et agréable, un certain nombre derègles ont été définies pour :- Le site en général :o Optimisation des pages en 1024 x 768 pxo Lisibilité sur tous les navigateurs- Header :o Logo cliquable à l’extrême gauche pointant vers la page d’accueil.- Emplacement menu gauche visible sur toutes les pages :o Menu principal, il sera scindé en plusieurs thèmes afin de faciliter la lecture. Le nomdes rubriques devra être choisi de façon à représenter suffisamment les sous-rubriques qui s’y trouvent.o Pavé newsletter : se trouvera sous le menu principal, un des éléments primordial à lafidélisation des visiteurs, il doit toujours rester visible.- Emplacement menu droit visible sur toutes les pages :o Onglet de recherche Google, les résultats seront affichés dans une nouvelle fenêtre.o Encart publicitaire- Footer :o Icône RSS permettant de s’inscrire au flux du siteo Copyright : Louise Matono Page de contact reprenant les coordonnées et un formulaire d’envoi d’emailso Plan du site clair et précis, présenté de façon hiérarchisée- Contenu : l’écriture du contenu devra se faire de façon synthétique et claire en tenant comptede règles de l’écriture web. L’information doit sauter aux yeux du lecteur et être compriserapidement, n’oublions pas que la plupart des gens lisent en diagonale. Les longs textes serontdonc découpés et agrémentés de photos en rapport avec le sujet. On utilisera un titre pourchaque texte ainsi qu’un résumé de 2 ou 3 lignes si nécessaire, les sources seront citées et des
  • 66. 66liens ajoutés, le contenu doit être interactif. Chaque contenu sera agrémenté d’option decommentaires et diffusion.- Police d’écriture :o Titre : Verdana, 18 px, mauveo Contenu : Verdana, 12 px, noir- Liens :o Non visités : Soulignés dans les textes et d’une couleur mauve clair,o Visités : mauve foncéo Survolés : gras et mauve foncéo Externes : Ouverture dans une nouvelle fenêtre afin que l’utilisateur ne soit paspropulsé sur un autre site sans pouvoir y revenir simplement.o Menu : agrémenté d’une flèche, le lien survolé sera souligné et mauve foncé- La page d’accueil devra contenir les informations les plus importantes du moment ou du moinstous les éléments susceptibles d’intéresser l’internaute. A savoir, au minimum l’actualité LGBT,le reste sera définit en fonction de l’avancement du site.- Chaque nouvel article se verra agrémenté d’une possibilité de commentaires (à condition des’être inscrit au préalable) et de faire partager l’information sur les différents réseaux sociaux.- Ascenseur ou scroolbar : l’idéal est de se limiter à 2 hauteurs d’écran, il vaut mieux découperl’information en plusieurs pages que d’en créer une qui n’en finit pas.- Toutes les pages devront être adaptées à l’impression et téléphones mobiles.- Veiller à ce que le chargement des pages soit rapide.4. Création d’une webradio :Une webradio sera créée via le site http://www.radionomy.com, le contenu sera essentiellement de lamusique sur le thème homosexuel ou créée par les icônes gays. Un onglet radio sera en permanencesur toutes les pages du site afin d’agrémenter la visite par une sélection musicale pour celui qui veut.5. Promotion et référencement :
  • 67. 67Quand le site sera mis en ligne, il conviendra d’appliquer tous les conseils d’optimisation pour leréférencement et de déployer une campagne de promotion, notamment via Google AdWords, afin degénérer un maximum de trafic. Ces 2 techniques complémentaires son expliquées au chapitre 4 de laréflexion tactique. Aussi, il faudra se renseigner si de nouvelles méthodes ont vu le jour entre tempsafin de ne pas se laisser submerger et attaquer d’autres réseaux sociaux en plus de Facebook.6. Hébergement et nom de domaine :La location de l’hébergement s’est faite pour 1 an auprès de http://www.infomaniak.be.L’achat des noms de domaine cités en page 41 ont été effectués chez http://www.ovh.frL’ensemble des noms de domaine et de l’hébergement sont la propriété de Louise Maton7. Statistiques de visites :Afin de suivre l’évolution du site, il conviendra d’intégrer des outils tels que Google Analytics afind’analyser les statistiques de visites et grâce à cela optimiser au mieux toutes les pages.8. Publicité :La publicité visible sur le site viendra, dans un premier temps, essentiellement des annoncesrémunérées de Google Adsense. Ensuite, un partenariat avec Amazon.fr sera intégré en aux contenusparlant de cinéma et de lecture afin de pousser les internautes à acheter.9. Estimation budgétaire :L’estimation budgétaire de ce projet est difficile à déterminer car elle s’étend sur un développement àlong terme et plusieurs métiers rentrent en ligne de compte. De plus, je n’ai jamais été amenée àévaluer un produit créé. Cependant, je vais tacher d’être la plus objective possible en imaginant lamasse de travail qu’il faudrait facturer si le projet était réalisé par des professionnels.Travail Heures Prix TotalRéflexion stratégique :- Analyse public cible- Analyse des concurrents16h16h60€/h60€/h960€960€
  • 68. 68- Idées des objectifs 8h 60€/h 480€Design :- Maquette- Charte graphique- Création du template4h16h8h50€/h50€/h50€/h200€800€400€Mise en place de Drupal avec tousles modules fonctionnels40h 50€/h 2000€Promotion web et référencement 24h 50€/h 1200€Hébergement 1 an +http://www.lez-bi-gay.be90 € 90€Nom de domaine : 1 anhttp://www.lezbigay.behttp://www.lezbigay.comhttp://www.lez-bi-gay.com7,16 €5,97 €5,97 €21,10€Licence Artisteer 2 90€ 90€Création de contenu 160h 50€ 8000€Eléments imprévisibles 10h 50€ 500€Sous total HTVATOTAL TTC+ TVA 21%15702.10€3297,44€18999,54€10.Conclusion
  • 69. 69Voila enfin la dernière étape de ce travail de fin d’étude, j’y arrive non sans mal mais avec un sourirede soulagement. Grâce à toutes ces recherches, livres, syllabus, conseils et les innombrables heuresque j’ai passé derrière l’écran à assimiler de l’information, je pense avoir enfin toutes les clefs en mainpour mener à bien mon projet.Ayant l’avantage d’être le propre maître de mon projet et d’avoir pu définir mes objectifs en fonctionde mes envies, j’ai vraiment apprécié passer du temps à retourner le Web afin de déterminercomment j’allais le déployer au mieux.Même si je savais déjà que la création d’un site Web n’était pas si simple, je n’imaginais pas à quelpoint la masse de travail réflexive était importante, j’ai dû assimiler de nombreuses notions avant deme lancer dans le vif du sujet.Les premières pages de cet écrit s’axent sur la définition du public cible afin d’évaluer son profilgénéral et proposer un site en fonction de ses attentes. Les résultats du sondage m’ont notammentpermis de décider quels seraient les 2 premiers thèmes à développer.J’ai aussi pu, grâce à l’analyse des sites concurrents, déterminer de quelle façon j’allais pouvoir lancermon projet et surtout peaufiner les idées à déployer dans le futur. C’est en observant les autres qu’onfinit par devenir meilleur qu’eux, il était donc essentiel de tirer des conclusions en relevant leséléments positifs et négatifs de chaque site.J’ai compris l’importance d’un bon référencement et me suis aperçue de la négligence d’innombrablessites sur ce point, c’est pourtant un des éléments essentiels pour trouver de nouveaux prospects etgarantir une visibilité continuelle sur la toile.Je me suis aussi rendue compte la nécessité de déployer une communication efficace autour d’un siteWeb et notamment en profitant des moments propices qui peuvent nous permettre de profiter d’unepublicité gratuite faite par les journalistes.Je pense aussi qu’à terme, s’il attire le public escompté, c’est un projet qui peut devenir rentable àl’aide d’une location d’espace publicitaire00 privé, de différents partenariats et d’autres idées émisesen page 38.Dès le départ, j’ai su que j’allais utiliser un CMS pour créer mon projet, n’ayant pas les capacitésnécessaires pour développer les fonctions que je veux mettre en place, le CMS parait une solutionévidente. Par contre, jusqu’à il y a peu, je pensais utiliser Joomla et il s’est avéré, après de nombreusesrecherches que ce n’était pas le CMS adéquat à mes attentes, je me suis donc tournée vers Drupal.
  • 70. 70La mise en place de Drupal est la partie qui m’a demandé le plus de temps, de patience etd’acharnement car il faut trouver, installer, tester et apprendre à utiliser tous les modules nécessairesà la mise en page de son contenu et ce n’est franchement pas une partie de plaisir. Après une dizainede jours d’installation et configuration, j’ai enfin réussi à mettre en ligne un contenu écrit agrémentéde photos et d’une vidéo ce qui nécessite l’utilisation de 3 modules complémentaires. Je pense que lamise en place de contenu plus sophistiqué me demandera encore quelques jours de travail. Cependant, comme pour tout, c’est une question d’habitude et je ne désespère pas de pouvoir utiliserDrupal aisément d’ici peu.Je suis consciente que l’ampleur de mon projet risque de me prendre énormément de temps et que deme lancer dans cette aventure toute seule risque d’être assez compliqué mais je sais qu’il existe desgens volontaires et sérieux dont j’espère découvrir l’existence en cours de route.Je suis contente d’avoir eu la possibilité d’élaborer ce projet par le biais de ce TFE, il me permettraaussi d’avoir des critiques positives et négatives par l’avis de professionnels dont je pourrai tenircompte par la suite. Grâce à toutes mes recherches et aux conseils que j’ai pu recevoir, j’ai purépondre à l’ensemble des questions que je me suis posée mais je pense que le plus dur reste à venir :la mise en pratique ! Je devrai, tour à tour, me mettre dans la peau de professionnels aux qualitésdifférentes afin d’atteindre mes buts.En conclusion, même si le site n’est pas encore ligne, je dois dire que je suis assez satisfaite de ce quej’ai appris par moi-même en élaborant ce TFE et que même si mon projet n’arrive pas au bout de mesattentes initiales, je sais que j’en ressortirai grandie et que j’en tirerai une énorme satisfaction. Lesconnaissances que j’ai pu assimiler jusqu’à présent ne pourront que me servir à l’avenir et j’ai déjàhâte de les mettre en application via Drupal dans ce premier vrai projet personnel.http://www.lezbigay.be
  • 71. 71Bibliographie :CHU Nicolas, Réussir un projet de site web, Eyrolles 2003BORDAGE Stéphane, Conduite de projet web, Eyrolles 2003DAVID MERCER, Drupal 6, Le Campus 2008Syllabus :Technofutur TIC, Promotion de sites et référencement, 2008DANTINNE Fabrice, Hébergement & réseaux, 2008GOBERT Didier, Comment développer un site web commercial conforme à la loi ?, 2008DEJARDIN Antoine, Le marketing gay, 2006Sitographie :Historique Gay et Lesbien :http://www.lambda-education.ch/content/menus/histoire/index.html 15/04Nom de domaine :http://www.easy-concept.com/blog/?2008/06/19/553-des-noms-de-domaine-avec-ou-sans-trait-d-union 12/04Hébergement :http://www.annuaire-hebergement.info/ 10/05Logiciels libres :http://casteyde.christian.free.fr/system/linux/guide/online/x255.html 11/05Swot :http://www.grouperessources.com/index.php?p=Offre2 11/05Site portail :http://www.awt.be/contenu/tel/ebu/ebu,fr,fic,055,000.pdf 11/05http://www.sam-mag.com/archives/portails.htm 10/05Moteur de veille :http://www.sam-mag.com/archives/veille1.htm 13/05
  • 72. 72Référencement :http://blog.kinoa.com/2008/03/06/10-astuces-pour-le-referencement-de-votre-site-web/http://www.awt.be/web/ebu/index.aspx?page=ebu,fr,foc,100,101 15/05Histoire d’Amazon :http://www.journaldunet.com/0008/000825amazon2.shtml 21/05Newsletter :http://www.graphic-evolution.fr/definition/newsletter-61.html 21/05http://www.devparadise.com/technoweb/promo/a365.php 21/05Importance de webdesign :http://www.cortixselections.com/importance-cle-du-design-pour-la-reussite-dun-site-internet-cortix-selections/ 22/05http://www.placeaudesign.com 22/05Grilles d’audit :http://www.mines.inpl-nancy.fr/~tisseran/cours/internet/miseenpages/audit_e-biz.htmlhttp://fr.opquast.com/bonnes-pratiques/Google Adsense :https://www.google.com/adsense/ 23/05Affiliation:http://www.equinoxe-marketing.com/marketing-affiliation/definition-affiliation.htm 23/05Réseaux sociaux :http://www.lemondeinformatique.fr/actualites/lire-un-ancien-dirigeant-de-facebook-prend-la-tete-de-myspace-28511.html 23/05http://www.pointsdactu.org/article.php3?id_article=1293 23/05Pour appuyer toutes mes recherches :http://www.wikipedia.fr
  • 73. 73
  • 74. 74Annexes :