Pdf edition-page-6-sur-38-edition-d-epinal-et-la-plaine-du-21-03-2013
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Pdf edition-page-6-sur-38-edition-d-epinal-et-la-plaine-du-21-03-2013

on

  • 177 views

 

Statistics

Views

Total Views
177
Views on SlideShare
177
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
0
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Pdf edition-page-6-sur-38-edition-d-epinal-et-la-plaine-du-21-03-2013 Pdf edition-page-6-sur-38-edition-d-epinal-et-la-plaine-du-21-03-2013 Document Transcript

  • 6 Vosges L’info Mariage pour tous : trois bus INDICE DE QUALITÉ DE L’AIR Débat autour affrétés pour dire « non » HIER AUJOURD’HUI de l’agriculture de montagne L’agriculture de montagne est fragile dans le massif vos­ gien. Pour compenser les handicaps liés à la montagne, Impliquée depuis sa création contre l’ouverture du mariage aux couples homosexuels, l’association Manif pour tous 88 organise un convoi destiné à rallier la manifestation parisienne de ce dimanche 24 mars. « Le mariage est une institution, justifie Béatrix Flach, membre du bureau de l’association. Changer ses statuts revient à porter atteinte 4 4 certains secteurs ont bénéficié de mesures agri­environne­ à une grande partie de la société. Le projet de loi occupe l’espace public mentales faisant suite soit à un zonage Natura 2000, soit à des et divise les Français. Nous sommes favorables à une alliance civile Surveillance de la qualité plans de paysages. Qui bénéficie actuellement de ces mesu­ pour les couples de même sexe, sans pour autant modifier le concept de l’air en Lorraine res ? Quels en sont les effets sur les tissus agricoles et les de mariage tel qu’il existe. » Trois bus seront ainsi mis à la disposition Tél : 03.83.44.38.89 1-2 très bon, 3-4 bon, 5 moyen, paysages ? L’association du massif vosgien organise demain des Vosgiens qui souhaitent rejoindre la capitale. 6-7 médiocre, 8-9 mauvais, une réunion sur le thème « PAC 2014­2021, mesures agri­envi­ Départs : Saulxures, place de Lattre à 5 h ; Remiremont, gare routière à 5 h 30 ; Épinal, parking www.air-lorraine.org 10 très mauvais ronnementales : une opportunité pour les agriculteurs de Décathlon à 6 h ; Gérardmer, place du 4­Mai à 5 h ; Saint­Dié­des­Vosges, parking Leclerc à 5 h 30 ; montagne et pour les paysages ? » Raon­l’Étape, parking Leader Price à 6 h ; Vittel, gare à 5 h 30 ; Dompaire, rond­point à 6 h ; L’indice est un indicateur général, basé sur la moyenne de 5 points d’observation en centre Vendredi 22 mars à 14 h en mairie de Gérardmer. Mirecourt, restaurant Le Luth à 6 h 15 ; péage A31 à 6 h 30 ; Charmes, parking Le Sphinx à 6 h 30. ville et en périphérie, pour 4 polluants. Son mode de calcul ne permet pas de traduire des Réservation obligatoire au 03 55 19 54 61. situations locales contrastées. Entreprise Formation Les quatre­vingt­dix printemps de Linvosges Un robot s’invite dans l’ameublement À l’occasion des portes ouvertes à l’AFPIA de Liffol­le­Grand, les visiteurs pourront découvrir un robot tout neuf capable d’apporter une contribution efficace dans l’industrie du meuble. LIFFOL­LE­GRAND industries de l’ameubleme­ l’entreprise Néosièges, qui a nent du temps. Le salarié départ qui se chiffre à nent) qui auront lieu samedi. déjà mis en place un robot du pourra ainsi se focaliser sur un 50 000 euros. Plus tard, nous L es ingénieurs de l’entre­ « L’apport d’un tel matériel même type dans son usine. travail plus technique », argu­ pourrons développer sa fonc­ prise suédoise ABB dans le métier du meuble est « La robotisation avec l’aide mente Jérôme Causin. tionnalité avec l’acquisition s’affairent aux derniers indéniable. Il va en premier de logiciels adaptés constitue d’autres logiciels », révèle le réglages aujourd’hui. Un tout lieu permettre d’éviter les une réponse à l’industrie Vers les salariés directeur de l’établissement. nouveau robot sera ainsi opé­ tâches répétitives comme la moderne. Ce robot tire ses ori­ L’AFPIA accentue donc son rationnel à l’occasion des por­ mise en place des pièces de gines de l’automobile avec de Selon les cadences d’utilisa­ ouverture vers la formation tes ouvertes de l’AFPIA (asso­ bois sur les machines », expli­ multiples avantages possibles tion, le robot pourra être des salariés avec une partie ciation pour la formation que Jérôme Causin, partenai­ pour la fabrication. Avec celui amorti entre un an et trois ans. importante consacrée à la for­ « Un jour, on pourra envisager professionnelle dans les re de l’AFPIA et directeur de installé à Néosièges, ce sont mation continue en entrepri­ des pièces de bois avec le les deux premiers robots de robot qui les déposera sur une se. Les portes ouvertes de Lorraine pour le meuble tel machine en ligne », ajoute samedi devraient permettre que nous le fabriquons dans la l’expert électronicien. d’ouvrir les yeux à certainsL’expo a été inaugurée par Marie­Françoise Kerhuel, région. L’expérience nous per­ La robotisation s’installe vers un métier du bois riche enprésidente du groupe. (Photos Philippe BRIQUELEUR) mettra d’envisager son utilisa­ donc parmi les programmes technicité. tion vers d’autres applications phare de formation à l’AFPIA. GERARDMER Evelyne Haxaire, en sachant dans l’ameublement », confie « C’est un investissement de E. NURDIN qu’en 1944, un incendie a Jean­Luc Arnault, le directeur Quatre­vingt­dix ans, ça se entièrement détruit le siège de l’AFPIA.fête ! Linvosges Gérardmer aévidement tenu à marquer le social. Mais depuis, tout a été conservé. Et puis nous avons Un robot contre la pénibilité Portes ouvertes samedicoup. Sans en rajouter. Une également pu utiliser des pho­exposition, à travers différen­ tos que des clients nous ont du travailtes photos, graphiques, cartes gentiment prêtées. » Des portes ouvertes sont organisées à l’AFPIA est­nord depostales qui relatent le par­ De quoi rappeler de bons Toutefois, les deux spécia­ Liffol­le­Grand samedi de 10 h à 17 h. L’établissement proposecours de cette entreprise créée souvenirs aux plus anciens et listes veulent immédiatement une formation aux divers métiers du meuble, par apprentissa­en 1923 par Charles Prudent, montrer aux jeunes comment désamorcer une possible ge ou par professionnalisation, du CAP à la licence profession­restera néanmoins le fait mar­ Linvosges a passé les années. inquiétude concernant En s’appuyant toujours sur le nelle.quant de cet anniversaire. l’emploi. En tout cas, le travail de savoir­faire de ses brodeuses, Programme : démonstrations des savoir­faire dans les ate­ même si, aujourd’hui, l’atelier « Ce robot représente un liers, exposition photographique de P. Bodez « L’art du geste »recherche, de compilation dedocuments et de mise en pla­ confection n’a plus la même plus dans l’activité de l’entre­ en partenariat avec la CCBN, exposition de mobilier réalisé parce, réalisé par Evelyne Haxai­ activité que par le passé. Il prise. Il permet de soulager les apprentis, remise des prix du concours inter­ateliers, atelierre, assistante de direction, n’empêche que la renommée l’ouvrier qui effectue souvent de la société géromoise, prési­ mobi­découverte, réflexion autour du processus de fabricationmérite toute l’attention des des tâches répétitives préjudi­visiteurs qui se rendront au dée par Marie­Françoise ciables pour sa santé : des avec le designer Jonathan Caye : pilotage d’un robot usineurmagasin, place des Déportés. Kerhuel et dirigée localement mouvements de rotations, du six axes, laboratoire d’essais mécanique et physique du bois…Des clients aussi qui, durant par Jean­Louis Chotard, n’est portage… Le robot assumera AFPIA est­nord, 2 rue du 8­Mai­1945 à Liffol­le­Grand ;deux mois (le temps de plus à faire. La vente par cor­ L’industrie du meuble dans l’ouest vosgien pénètre dans l’ère de la robotisation avec l’arrivée de deux engins tout neufs. ainsi des fonctions qui pren­ tél. 03 29 06 60 60.l’expo), pourront se faire une respondance et la vente enidée plus précise sur ce qu’a direct se portent parfaitement Site : www.afpia­estnord.frété Linvosges durant ces neuf bien. Parce que Madame Religiondernières décennies. Kerhuel a su combiner qualité Toutes les étapes de la vie de et prix. Et développer une acti­cette entreprise, qui a vécuquelques turbulences sociéta­ vité qui était restée trop long­ temps en sommeil. Ce n’est plus le cas désormais. La campagne de Carême se poursuitles, qui a connu des hauts etdes bas avant de repartir du EPINALbon pied depuis 2007, sont Cl.G.parfaitement matérialisées sur Un défilé de mode avec desune foule de documents. « J’ai produits de Linvosges aura Dans le cadre de sa campa­pu rassembler un grand nom­ lieu le 12 avril (19 h 45) à gne de Carême, le comitébre de choses, soulignait l’espace Lac à Gérardmer. catholique contre la faim et pour le développement (CCFD) poursuit son action de solidarité envers les pays du sud. Comme chaque année à pareille période, l’organisa­ tion initie une collecte de dons destinée à financer 450 projets disséminés dans 65 pays. « En 2013, nous travaillons sur la thématique de l’égalité des sexes, précise Bernard Vuidel, Présente mardi soir au Thillot, Cynthia Dahdah est également président de l’antenne vos­ intervenue en milieu scolaire comme à Mirecourt et Ramonchamp. gienne. Parmi nos projets, cer­ tains font la promotion de la place des femmes dans ces tion Fair trade lebanon, anime à Saint­Dié ce soir dès 19 h 30 sociétés. L’un des leviers qui des conférences à travers les à la tour de la liberté, pour permettra le développement Vosges. « Par le biais du com­ témoigner de l’action des fem­ de ces pays consiste à donner merce équitable, cette ONG mes en faveur d’une écono­ davantage de responsabilités participe au développement mie sociale et solidaire. Elle et d’égalité aux femmes, local des régions rurales iso­ poursuivra demain à Thaon­ notamment dans l’appareil lées du Liban, poursuit Ber­ les­Vosges à 20 h au centre économique. » nard Vuidel. Il est possible de social et samedi à Épinal, pla­ À l’instar des autres années, trouver quelques­uns de leurs ce Pinau à partir de 15 h 30. le CCFD a invité l’un de ses produits dans les magasins Pour soutenir les projets du CCFD, vous partenaires à venir témoigner Artisans du monde par exem­ pouvez joindre le président au de la réalité de son pays. Cette ple. » Déjà présente dans les 06 32 16 76 13. semaine, en accord avec la Vosges depuis le début de la thématique « l’autonomie semaine, Cynthia Dahdah sera G.H.L’histoire de Linvosges sera exposée pendant deux mois au économique des femmes, »magasin de la place des Déportés. Cynthia Dahdah, de l’associa­ Fils des morts pour la France Le mode d’indemnisation ne satisfait pas EPINAL sés aux veuves de guerre. » De nombreuses actions sont en L’espace prévu pour effet entreprises au bénéfice l’assemblée générale était des veuves ou orphelins de bien occupé. De nombreux guerre, ainsi qu’aux pupilles élus avaient tenu à faire le de la Nation : les colis donc, déplacement jusqu’à l’espace l’aide apportée, sur dossier, à Cours d’Épinal pour assister à tous ceux qui sont en difficulté aux travaux statutaires de financière et les diverses l’association des fils de morts manifestations conviviales. pour la France, émanation Sans oublier la transmission locale de la fédération natio­ de la mémoire à l’égard des nale. Et pour féliciter son pré­ plus jeunes notamment. Et sident. Pierre Charton, en mar­ très appréciée des élus. ge de la réunion, a en effet été Mais ces actions caritatives décoré de l’Ordre national du n’occultent pas la controverse Veuves ou orphelins de guerre avaient fait le déplacement mérite, au cours d’une brève politique. Une partie des adhé­ cérémonie place Foch, devant rents, excédée, n’a pas hésité jusqu’à l’espace Cours d’Épinal pour les assises annuelles. le monument aux morts. à interpeller les élus, le prési­ L’année 2012 s’est bien dent du conseil général Chris­ disparité de traitement a, phe : « Vous avez des revendi­ déroulée : « Nous gardons, tian Poncelet, et le député­ depuis, nourri tensions et res­ cations mais tout ne peut pas précise le président, une situa­ maire d’Épinal Michel sentiments. être obtenu en un jour. La vie tion à peu près stable pour les Heinrich en tête. La question « En mai 2012, indique est un combat de tous les effectifs. » Sur le plan finan­ qui fâche est l’indemnisation Michel Heinrich, plusieurs jours. Ceux qui luttent sont députés ont posé cette ques­ ceux qui vivent. » D’aucuns, cier, l’exercice s’est soldé par des orphelins de guerre. Deux dans l’assistance, n’ont juste­ un débit de 1 032 € sans pour décrets de 2000 et 2004 ont tion au gouvernement. La ment pas manqué de se autant inquiéter outre mesure fixé une réparation pour les réponse est toujours la demander à voix haute si l’État Pierre Charton, qui rappelle la souffrances nées de la perte même : maintien de la spécifi­ n’attend pas délibérément philosophie altruiste de l’asso­ d’un mari ou d’un père durant cité. » Donc des deux décrets qu’il n’y en ait plus beaucoup, ciation : « Ce n’est pas la peine la Seconde Guerre mondiale, et des critères exclusifs qui les des vivants. Histoire que les d’avoir beaucoup d’argent sur mais selon des critères précis. accompagnent. Le président indemnisations, mécanique­ le compte. Cette année, nous Tout le monde, loin s’en faut, du Conseil général et sénateur ment, ne pèsent pas trop sur avons augmenté les colis ver­ n’en a pas bénéficié. Et cette se veut, pour sa part, philoso­ les finances publiques… jeudi 21 mars 2013 La Liberté de l’Est ­ L’Est Républicain