Your SlideShare is downloading. ×
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Revue de presse - Juin 2013
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

Revue de presse - Juin 2013

445

Published on

0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
445
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. revue de presse Lettres de châteaux juin 2013 Lettres de Châteaux - Marie-Stéphane Malbec 05 56 44 63 50 - ms.malbec@lettres-de-chateaux.com
  • 2. Le Point - 27 Juin 2013
  • 3. Le Point - 27 Juin 2013
  • 4. Le Nouvel Observateur - 13 Juin 2013
  • 5. Le Nouvel Observateur - 13 Juin 2013
  • 6. Le Nouvel Observateur - 13 Juin 2013
  • 7. L’Express Hors Série - Juin/Juillet 2013
  • 8. L’Express Hors Série - Juin/Juillet 2013
  • 9. L’Express Hors Série - Juin/Juillet 2013
  • 10. VSD – 27 Juin 2013
  • 11. Femme Actuelle hors-série - Juin 2013 13 RUE HENRI BARBUSSE 92624 GENNEVILLIERS - 01 73 05 45 45 JUIN 13 Parution irrégulière Surface approx. (cm²) : 550 N° de page : 102 Page 1/1 LORGERIL 2598576300504/GTH/OTO/2 Eléments de recherche : CHATEAU PENNAUTIER ou CHATEAU DE PENNAUTIER ou CHATEAU PENNAUTIER CABARDES : uniquement le vin de l'Aude (11), toutes citations BANC D'ESSAI 8 rosés ensoleillésVINS DE BONNE HUMEUR ET DE SOLEIL, FRAIS ET AÉRIENS, LÉGERS OU VINEUX, LES ROSÉS D'ÉTÉ PERMETTENT TOUTES LES FANTAISIES CULINAIRES SERVEZ-LES AUTOUR DË 8 °C, C'EST À CETTE TEMPÉRATURE QU'ILS OFFRENT LEURS PLUS JOLIS ARÔMES. Cuvée COTES DA 1. Festif et sans chichi »-CôtesdeGascogne- Les pieds en éventail. Assemblagedecépages cabernet sauvignon, merlot et cabernetfranc. Ce rasé gascon élaboré par la Cave de Plaimont est fruité, frais et gourmand. Il se déguste à l'apéritif sur des tapas ou des barbecues.Atoutsup- plémentaire, son prix très attractif. (Grandes surfaces ou à la cave, 3€). 2. Elégant et délicat frCôtes deProvence-Château de Berne - Grande récolte. Assemblagedecêpages cinsault et grenache. Lin rosé fin et délicat aux notes fleuries et fruitées de pêche, d'abricot et de fruits rouges. Parfait pour les déjeuners les plus gourmands. (Grandes surfaces ou à la cave. Prix conseillé, 7,90€). 3. Pratique et gourmand >•PostièredeNîmes-Château de la tuilerie - Dinette et croustille. Assemblage de cépages syrah et grenache, lin vin séduisant et friand. Sa contenance de 50cl et sa capsule à vis recy- clable en font le rosé idéal à emporter en pique-nique. Il offre un joli nez de fruits rouges, fraise, framboise. La bouche ronde et fraîche marque l'expression d'un joli terroir. (Monoprix ou à la cave:5,50€les50cl). 4.Très «Midi» > Côtes de Provence • La bastide des Bertrands - BistrotTropézien- Assemblage de cépages cinsault et grenache. Elaboré au coeurde la Provence dans un vignoble serti par la chaîne des Maures, c'est un rosé tout en délicatesse mais qui ne man- que pas de caractère avec ses arômes vifs de fleurs et de fruits. Parfait à l'opéra, avec du salé ou du sucré. (Leclerc et Carrefour, 5€). 5. Insolite et craquant Côtes d'Auvergne - Cuvée des Volcans-100% cépage gamay. Peu connus encore, les vins d'Auvergne méritent une dégustation. Proposé par la cave de SaintVerny,ce rosé affiche des saveurs à la fois vives et fruitées, lin vin de soif ultra-rafraîchissant. (Grandes surfaces, 4,50 €). 6. Elaboré et complexe * Cacardes - Château de Pennautier -Terroir d'altitude. Assemblagedecépages grenache et syrah. Issu du terroir de Cabardès baigné par un climat associant l'ensoleillement méditerra- néen à la fraîcheur de l'Aqui- taine. Complexité et richesse sont ses caractéristiques principales liées à un éle- vage pour partie en barrique neuve (10%). La robe est d'une teinte soutenue, le nez s'exprime sur des notes florales et une pointe d'agrumes. Lin vin que l'on a envie de boire à table. (Monoprix,8,95€). 7. Authentique et harmonieux Côtes catalanes - Domaine Cazes - Le canon du marê- chal.Assemblage de cé- pages syrah et mourvèdre. Lin rosé plaisir élaboré dans un domaine qui travaille en agriculture biologique Nê sur les contreforts des Corbières sur des terroirs de qualité. il offre une robe lumineuse, de jolis arômes de fruits des bois, une bouche charnue, ronde et ferme. L'allié parfait de la cuisine provençale à déguster au frais sous les grands arbres. (Cavistes, BioCoop etBotanic,7€). 8. Frais et aromatique Vin de Pays des Collines rhodaniennes - Cave deTainl'Hermitage-100% cépage Syrah.Yrisé est un rosé racé, savoureux, inten- sément aromatique sur des notes gourmandes de fraise, de cassis et de groseille, tout en fraîcheur avec une touche mentholée.A déguster avec une salade thaïe, un velouté de courgettes et coriandre, des figues rôties. (Grandes surfaces Leclerc, Intermarché, 4,50 €). L'abusd alcool estdangereux pourlasante,aconsommeravec modération
  • 12. Papilles - Juin / Juillet 2013
  • 13. 750g le Mag - Juin/Juillet 2013 750G LE MAG 8 RUE FRANCOIS-ORY 92543 MONTROUGE CEDEX - 0146484848 JUIN/JUILLET 13 Bimestriel Surface approx. (cm²) : 513 Page 1/1 CARBONNIEUX 1598336300509/GNN/ALH/2 Eléments de recherche : CHATEAU CARBONNIEUX : vin de Gironde (33), toutes citations Best of des internautes Paella au feu de bois «Je cuis d'abord le poulet et le lapin, qui nécessitent un temps cle cuisson plus lons Ie poursuis avec les legumes, puis les moules, qui vont s'ouvrir et parfumer le plat J'aime terminer par un trait de jus PAELLA AU FEU DE BOIS Préparation : 20 min Cuisson: I h INGREDIENTS POUR 4 PERSONNES: . 300 g de calamars. 300 g de joues de lotte (Facultatif). 8 langoustines . 8 gambas. 15 palourdes. 20 moules d'Espagne (grosses). 4 cuisses de poulet. 4 morceaux de lapin (facultatif) . 2 beaux oignons. I gousse d'ail . 2 poivrons rouges. I boîte de tomates pelées (500 g). I kg de riz .2 citrons jaunes .bouillon de volaille . I pincée de safran en pistils ou en poudre. huile d'olive. sel, poivre Chauffez J e. à s. d'huile d'olive dans une poêle, faites-y dorer les gambas etleslangoustinessaleesetpoivrées, puis retirez-les A la place, faites dorer les joues de lotte salees et poivrées, etenlevez-les Puisdorezlescalamars et ôtez-les, en remettant si nécessaire de l'huile d'olive au fur et a mesure Coupezlescuissesdepouletet lelapin en morceaux de 3 ou 4 cm, assaisonnez-lesetfaites-lesdorer Reservez Faitesouvrirles moulesetles palourdesdansunecasserole avecI e a s d'eau Des que les coquillages sont ouverts, decoquillez-les Filtrez le jus et conservez-le au frais Dans la poêle, faites fondre l'oignon et l'ail éminces ainsi que les poivrons coupes en lanières, avec3e as d'huile d'olive Ajoutez les tomates et lesviandes Salez,poivrezetlaissez mijoter pendant 10 mm, en remettant del'huilesinécessaire Répartissezlepoisson, lescalamars etlejusdes crustacés dansla poêle, puis parsemez de safran Versez le riz uniformément sur l'ensemble,disposezlesgambas et les langoustines tout autour du plat, puis laissez cuire sur feu doux Oe petites bullesdoivent se former a la surface Faites chauffer le bouillon de volaille dansunecasseroleetajoutez-en de temps en temps sur le riz, qui doit être toujours nouille (vous pouvezleremplacerpar de l'eau, maîsce sera moins bon) Incorporezlespalourdes et les moules en les enfonçant légèrement dans le riz Coupez les citrons en quatre et disposez-les tout autour du plat Au bout de 15 mm de cuisson du riz, retirez la poêle du feu et couvrez la paella d'une feuille d'aluminium Laissez ainsi jusqu'au moment de servir Larecettede Lionel revue . Chef Damien ci-dessus Avec la paella rn La paella, ses fruits de <£ mer et ses viandes —_^ blanches se marient généralement avec un vm blanc, maîs la cuisson au feu de bois apporte ici unepuissance gustative et aromatique qui orientera le choix vers un vm tres délicatement boise, comme un pessac-leognan blanc, originaire du Bordelais Cesecond vm du Château Carbonmeux estun vm nerveux, equilibre, aux arômes évoquant la brioche et le bois, escortera a merveille la paella et tous lespoissonsgrilles Château Carbonmeux «La Croix ae Carbonmeux", Pessac-teognan blanc 2010 16,30 € (Ou le trouver ? Voir p 129) Plus d'accords vous attendent
  • 14. Cuisine et Vins de France - Juin/Juillet/Aout 2013
  • 15. Cuisine et Vins de France - Juin/Juillet/Aout 2013
  • 16. Cuisine et Vins de France - Juin/Juillet/Aout 2013
  • 17. Bonus : la sélection des 100 rosés de l’année L’été est le meilleur moment pour déboucher une bouteille de rosé. Mais lequel choisir ? Dans notre région, des centaines de domaines proposent aux formes parfois originales et à la robe séduisante. Région phare de la production de rosé en France, la Provence revendique 136 millions de bouteilles en 2013 soit 5% de la production mondiale. Autre motif de satisfaction, la hausse constante de la qualité de nos vins qui séduit une part croissante d’acheteurs partout dans le monde. Domaine de la Bégude, L’irréductible, 20€ Il a la couleur d’un bandol mais ce n’est pas un bandol. Ce rosé bio du Camp -du-Castellet (Var) est classé vin de France. Mais il vaut le détour ! Fruité et gras, avec des notes de fraise, il fait merveille sur la charcuterie corse. Pierre PSALTIS
  • 18. L’Alsace – 14 juin 2013
  • 19. Sud Ouest Bordeaux Rive Gauche - 6 Juin 2013
  • 20. Terre de Vins HS - Juin 2013
  • 21. Terre de Vins HS - Juin 2013
  • 22. Terre de Vins HS - Juin 2013
  • 23. Vini,  Vidi,  Vinexpo     Tout  le  mondovino  était  la  semaine  dernière  à  Bordeaux  pour  le  salon  international  du  vin  et  des  spiritueux   :  Vinexpo.     Tous  les  deux  ans  Vinexpo  revient  sur  ses  terres  natales  à  Bordeaux  est  rassemble  tout  ce  qui  fait  le  monde  du   vin   :   producteurs,   négociants,   importateurs,   distributeurs,   journalistes,   blogueurs…   Le   Mondovino   est   rassemblé  dans  le  parc  des  Expositions  de  Bordeaux  Lac  pendant  5  jours.   Un   salon   très   pro,   pas   ouvert   au   grand   public,   souvent   bondé   et   parfois   critiqué   mais   un   rendez-­‐vous   important,  avec  de  belles  rencontres  et  surtout  un  gros  coup  de  projecteur  sur  le  vin  en  général…  On  y  est   allé,  on  a  vu,  (il  a  plu),  on  a  bu,  et  on  vous  raconte  !     Vinexpo,  here  we  go  !         L’aéronautique   a   son   Bourget,   le   vin   a   son   Vinexpo.   L’analogie   est   d’autant   plus   pertinente   que   le   vin   représente  le  deuxième  secteur  d’exportation  français,  talonnant  ainsi  l’aéronautique.   A  l’entrée  de  cet  immense  hangar  de  10  hectares  (95000m²)  réaménagé  avec  des  kilomètres  de  stands  à  perte   de  vue,  on  se  rend  immédiatement  compte  de  l’ampleur  du  marché  du  vin  et  de  sa  diversité.   Evidemment  les  grandes  marques  sont  bien  présentes  et  très  (trop)  visibles  grâce  notamment  à  des  stands   toujours  plus  grands,  des  animations,  mais  aussi  et  surtout  grâce  à  la  présence  de  très  jolies  hôtesses  dans  les   allées  du  salon…  Comment  elles  disaient  déjà  nos  grands-­‐mères  ?  «  C’est  dans  les  vieux  pots  qu’on  fait  les   meilleures  soupes  »…                
  • 24. Business  is  Business         Castel  avec  ses  sacs  cadeaux  bien  repérables,  Bernard  Magrez  qui  a  mis  cette  année  un  olivier  millénaire  au   centre  de  son  bar,  Barton&Gestier  et  leurs  animations  autour  de  Dominique  Laporte,  Drappier  et  son  Salomon   de   Champagne   en   dégustation   ou   encore   Val   d’Orbieu   qui   proposait   chaque   jour   une   thématique   géographique  à  découvrir  (Russie,  Japon…).  Tous  ont  rivalisé  avec  plus  ou  moins  d’ingéniosité  et  de  réussite   pour  briller  au  milieu  du  très  long  Hall  1.   Chez  les  négociants  on  lève  le  coude  mais  à  condition  de  signer  des  contrats  !  Très  pro,  ces  stands  sont  assez   fermés  et  si  les  jéroboams  factices  de  Lafite  ou  de  Latour  attirent  votre  œil,  ne  pensez  même  pas  pouvoir  y   entrer  sans  montrer  patte  blanche.  Ici  on  fait  du  business.  Les  commerciaux  courent  dans  tous  les  sens  en   enchaînant  les  rendez-­‐vous,  surtout  dans  un  contexte  de  campagne  primeur  difficile.   Plus  accessible  et  surtout  plus  sympa  :  les  «  petits  »  producteurs.  Egalement  présents  mais  plus  discrets  et  sur   des  stands  moins  coûteux,  ils  étaient  très  nombreux  encore  cette  année  et  de  toutes  les  régions  viticoles.   Du  business  donc  mais  aussi  beaucoup  de  relationnel,  d’échange  et  de  découverte  autour  des  vins.     Au  fait  on  boit  quoi  à  Vinexpo  ?       Et  bien  on  boit  au  fil  des  rencontres...   C’est  ainsi  qu’entre  le  bar  du  salon  presse  où  l’on  croise  régulièrement  des  figures  connues  de  la  blogosphère   comme  Miss  Vicky  Wine,  Marthe  de  l’Actu  du  vin  ou  encore  le  Nombriliste,  on  peut  boire  un  verre  avec  le   facétieux  et  «  bon  vivant  »  Daniel-­‐Etienne  Defaix.  Un  producteur  à  Chablis  qui  nous  raconte  que  la  personne  à   qui  il  vient  de  serrer  la  main  est  le  meilleur  ami  de  Vladimir  Poutine,  et  que  Lady  Di  n’avait  d’yeux  que  pour   son  vin,  avant  de  nous  lancer  sur  son  amour  de  la  corrida.  (Vidéo  disponible  sur  la  WineTV)      
  • 25.   Tout  comme  il  est  possible  deux  stands  plus  loin  de  capturer  une  discussion  amusée  entre  Philippe  Faure-­‐Brac   (meilleur  sommelier  du  monde)  et  Charles  Philipponnat  (Champagne  Philipponnat),  une  coupe  du  Clos  des   Goisses  à  la  main.  (Vidéo  disponible  sur  la  WineTV).   Si   vous   pensez   que   Vinexpo   est   un   endroit   barbant   c’est   que   vous   n’êtes   pas   allés   sur   le   stand   d’Antoine   Olivier,   Jean-­‐Michel   Chartron,   et   Thibaut   Marion   alias   les   Barbouzes.   (Domaine   Olivier)   Des   bourguignons   barbus  peut  être  mais  pas  barbant.  Il  y  a  deux  ans  nous  les  avions  rencontrés  au  même  endroit,  à  l’époque  ils   se  faisaient  appeler  les  «  flying  vignerons  »  cette  année  ils  ont  un  nouveau  thème  :  les  «  diving  vignerons  ».   Des  magnums  équipés  de  masques  et  de  tubas  parce  que  «  nous  notre  oxygène  c’est  le  vin  ».         Une   déco   décalée   pour   un   petit   stand   très   visité   grâce   à   la   qualité   des   vins   bien   sûr   mais   aussi   pour   l’ambiance.  «  Etre  vigneron  est  un  métier  sérieux  mais  on  n’est  pas  obliger  de  se  prendre  au  sérieux  »  nous   confiait  Antoine  Olivier.  (Interview  vidéo  sur  la  WineTV)   Plein  de  belles  dégustations  comme  sur  le  stand  du  Château  Mangot  (Saint-­‐Emilion),  avec  Olivier  Dauga  (vidéo   disponible  sur  la  WineTV)  et  son  Château  la  Pirouette,  mais  aussi  avec  Clément  Jolivet  et  la  très  belle  gamme   de  Sancerres  Pascal  Jolivet  (disponible  ici)  ou  encore  au  Château  Moulin  à  Vent,  un  beaujolais  à  ne  pas  rater   (interview  d’Edouard  Parinet  à  retrouver  dans  la  Wine  TV).     Tu  es  plutôt  «  in  »  ou  «  off  »  Vinexpo  ?         A  Vinexpo,  il  y  a  ceux  qui  sont  «  in  »  et  qui  traversent  de  long  en  large  le  parc  des  Exposition  puis  il  y  a  ceux  qui   sont  «  off  »  et  qui  préfèrent  le  calme  des  propriétés  aux  alentours  et  les  soirées  qui  y  sont  organisées.  Enfin  il   y  a  ceux  qui  veulent  tout  faire  (nous)  et  qui  se  retrouvent  avec  des  petites  mines  le  dernier  jour.   Mouton   Rothschild,   Domaine   de   Chevalier,   Guiraud,   Phélan   Ségur   et   bien   d’autres   ont   donné   des   soirées   magnifiques  chaque  soir.  Tour  de  France  des  vins  au  Domaine  de  Chevalier  où  Olivier  Bernard  a  convié  ses   amis  vignerons  d’autres  grandes  régions  viticoles  à  présenter  leurs  vins.   Les  traditionnels  feux  de  la  Saint  Jean  organisés  au  Château  Phélan  Ségur  rassemblent  dans  le  nord  médoc   tout  le  mondovino  la  veille  de  la  fin  de  Vinexpo.  L’occasion  de  déguster  du  Champagne  Billecart  Salmon  au  son   des  crépitements  des  grandes  embrasés  sur  la  pelouse  du  château  et  de  manger  de  grandes  langoustines  en   redécouvrant  les  grands  vins  rouge  de  la  propriété  de  la  famille  Gardinier.        
  • 26.   Vin  de  Guerre  au  Château  Guiraud         Le  Château  Guiraud,  à  retrouver  ici,  organisait  cette  année  un  diner  avec  quelques  journalistes  autour  des  vins   de  plusieurs  propriétés.  Guiraud  bien  sûr  mais  aussi  les  Champagnes  Philipponnat,  les  Châteaux  Marquis  de   Terme  et  Cantemerle  pour  une  soirée  sur  le  thème  des  accords  entre  la  cuisine  chinoise  et  les  vins  de  ces   propriétés.  Bonne  ambiance  et  une  belle  dégustation  de  vieux  millésimes  avec  un  Jéroboam  de  Marquis  de   Terme  1983  et  un  autre  de  Cantemerle  1989.  C’est  toujours  intéressant  de  goûter  ses  vins  dans  des  grands   formats  surtout  sur  ce  très  beau  millésime  de  Cantemerle  qui  confirme  que  la  régularité  des  millésimes  plus   récents  s’inscrit  aussi  dans  le  temps.   Pour  finir,  une  très  belle  expérience  avec  un  Château  Guiraud  1942  sorti  tout  droit  de  la  cave  par  Xavier  Planty   sous   les   conseils   d’Olivier   Bernard.   Un   vin   de   guerre   fait   à   cette   époque   d’occupation   Allemande   par   les   femmes  de  la  propriété.   Au  moment  de  la  présentation  de  ce  vin  par  Xavier  Planty,  ce  dernier  en  rigolant  à  envoyer  une  pique  à  son   copropriétaire   Stephan   von   Neipperg,   allemand   d’origine   et   propriétaire   de   la   Mondotte   et   Canon   la   Gaffelière  à  Saint-­‐Emilion,  en  disant  «  c’est  peut  être  ton  père  Stephan  qui  a  vu  ce  vin  se  faire  à  cette  époque   ».   La   réponse   fuse   non   sans   preuve   d’ironie   :   «   si   ça   avait   été   mon   père,   il   n’y   aurait   plus   de   bouteilles   aujourd’hui  !  ».  Applaudissement  de  l'ensemble  des  convives.   Dans   des   bouteilles   soufflées   de   récupération,   certaines   sont   même   des   bouteilles   vertes   de   vin   rouge   recyclées,  le  vin  a  pris  une  belle  couleur  caramel  que  la  lumière  transperce.  En  bouche,  une  grande  suavité  et   de  très  beaux  arômes  confiturés  donnent  une  note  de  douceur  à  cette  fin  de  soirée.   Le  vin  on  en  fait  souvent  toute  une  histoire  mais  c’est  aussi  de  l’Histoire  à  l’état  brut  qu’il  y  a  autour  et  dans   ses  grandes  bouteilles,  véritable  empreinte  du  passage  d’hommes  et  de  femmes  sur  ces  propriétés.   Vinexpo  fut  donc  aussi  l’occasion  d’ouvrir  de  grands  vins  en  «  in  »  ou  en  «  off  ».  Si  il  y  a  toujours  des  gens  pour   critiquer  ce  genre  de  manifestation  (souvent  les  mêmes  qui  critiquent  la  semaine  des  primeurs),  Vinexpo  reste   une  fois  tous  les  deux  ans  une  occasion  de  se   rassembler,   de   se   retrouver,   d’échanger,   de   faire   de  belles   affaires   pour   ceux   qui   en   font,   d’ouvrir   de   belles   bouteilles   et   surtout   de   faire   parler   du   vin   de   manière   positive.   Rendez-­‐vous  dans  deux  ans  !             IntoTheWine.com – 25 Juin 2013
  • 27. www.terredevins.com www.terredevins.com – 10 juin 2013

×