Présentation de l'avis sur la sécurité des plateformes pétrolières
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Like this? Share it with your network

Share

Présentation de l'avis sur la sécurité des plateformes pétrolières

on

  • 924 views

 

Statistics

Views

Total Views
924
Views on SlideShare
907
Embed Views
17

Actions

Likes
0
Downloads
2
Comments
0

1 Embed 17

http://www.lecese.fr 17

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Microsoft PowerPoint

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Présentation de l'avis sur la sécurité des plateformes pétrolières Presentation Transcript

  • 1. De la gestion préventive des risques environnementaux : la sécurité des plateformes pétrolières en mer Avis présenté par Jacques Beall et Alain Feretti, rapporteurs au nom de la Section de l’environnement présidée par Mme Anne-Marie Ducroux
  • 2. Un cadre juridique international complexe et incomplet -La convention sur le droit de la mer reconnaît des droits aux Etats côtiers sur les ressources des fonds marins; -Absence de cadre international pour l’activité offshore, contrairement au transport maritime; -Un projet de règlement européen vient d’être élaboré.
  • 3. Pour la France, les enjeux économiques et environnementaux-11 millions de km2 d’espaces maritimes répartissur tous les océans du globe;-Une richesse environnementale exceptionnelle;-Un potentiel de recherche pétrolier sous-marinimportant.
  • 4. Rénover le cadre de l’action-Rapprocher les pratiques du code minier et du codede l’environnement;-Appliquer les normes les plus élevées de protectiondes populations et de l’environnement, en s’appuyantsur les niveaux d’exigences des installations classées;-Affirmer la responsabilité pleine et entière desopérateurs .
  • 5. Rénover le cadre de l’action-Séparer les fonctions de régulation et decontrôle exercées par l’Etat;-Les préoccupations environnementalesdoivent mieux apparaître dans les décisions.
  • 6. Permettre à la société civile de comprendre et de s’approprier tous les enjeux -Un débat national sur la transition énergétique et les modèles énergétiques est nécessaire; -Il prendra en compte, sur la base de toutes les données disponibles, les enjeux de l’exploitation offshore.
  • 7. Permettre à la société civile de comprendre et de s’approprier tous les enjeux -Concertation régionale dans le cadre des schémas régionaux de développement durable existants en amont de l’ouverture d’une zone d’exploration ; -Information et consultation du public et des parties prenantes (enquête publique) avant attribution des autorisations de travaux; -Transparence des opérations et information du public tout au long du cycle de vie , émergence d’une culture du risque.
  • 8. Améliorer la connaissance en soutenant la recherche sur les écosystèmes et fonds marins Les connaissances sur ces sujets sont parcellaires. Ce sont pourtant, encore plus qu’à terre, des outils indispensables : - À l’appropriation des enjeux par l’ensemble des acteurs; -À une prise de décision publique rationnelle, responsable et éclairée.
  • 9. Renforcer les moyens de l’Etat-Renforcer les moyens humains, techniques,financiers;-Faire porter l’effort sur l’évaluation desrisques et les capacités d’inspection;-Mutualiser moyens et connaissances dans ledomaine de la surveillance, de l’interventiond’urgence et de la dépollution.
  • 10. Accroître l’engagement des acteurs opérationnels -Veiller à l’évaluation des formations sécurité et à leur appropriation par le personnel; -Veiller à la fréquence et à la pertinence des exercices sécurité; -Etendre le rôle des CHSCT; -Définir un statut du lanceur d’alerte en milieu professionnel.
  • 11. Améliorer la réponse aux crises-Evaluation poussée des plans d’interventiond’urgence à tous niveaux et de leurinteropérabilité;-Renforcement du rôle des collectivitésterritoriales dans la planification d’urgence etles exercices;-Evaluation et amélioration en continu desplans d’intervention.
  • 12. Améliorer les règles internationales-En améliorant la gouvernance internationalede l’offshore;-En renforçant les initiatives européennes etdes Etats au niveau régional (Méditerranée…);-En développant les outils d’évaluation desdommages, d’assurance et d’indemnisation.
  • 13. Conclusion