Rapport 2013 sur l'économie de Laval

  • 169 views
Uploaded on

Les faits saillants de l'économie de la ville de Laval au Québec en 2013

Les faits saillants de l'économie de la ville de Laval au Québec en 2013

More in: Business
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
169
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
1
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. RAPPORT2013SURL’ÉCONOMIEDELAVAL LAVALTECHNOPOLE 1 2013CRÉER · INNOVER · PROMOUVOIR Rapport sur l’économie de Laval
  • 2. Les mots du maire et du président du conseil d’administration page 3 2013 en bref page 4 Les faits saillants de l’économie de Laval en 2013 page 5 Des pôles et des services au cœur de l’économie lavalloise page 10 Le comité exécutif et le conseil d’administration page 18 L’équipe de Laval Technopole page 19 TABLE DES MATIÈRES Produit par LAVAL TECHNOPOLE Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec ISBN 2-921448-91-2
  • 3. RAPPORT2013SURL’ÉCONOMIEDELAVAL LAVALTECHNOPOLE 3 MOT DU MAIRE À l’aube du 50e anniversaire de Laval, il est opportun de réfléchir à notre vision du développement économique et aux moyens à prendre pour la concrétiser. Peu importe sa forme finale, cette réflexion devra nous rassembler autour d’un objectif primordial : placer les citoyens au cœur du projet économique de leur ville. Mon intention est de faire en sorte que les Lavallois profitent d’une économie durable fondée sur des valeurs de probité, d’équité et d’humanisme. C’est ainsi qu’ils retrouveront leur fierté et le respect envers les institutions lavalloises. Pour y arriver, l’environnement d’affaires doit être favorable à la prospérité. Ainsi, la réglementation doit donner un cadre, mais ne jamais être un frein pour les entrepreneurs. Le développement économique est un objectif important, certes, mais il devient insensé s’il ne contribue pas à la qualité de vie des citoyens. Plus encore, le développement, pour être justifiable, doit se concrétiser par un legs profitable aux prochaines générations. C’est ainsi que les pouvoirs publics peuvent légitimement soutenir la communauté d’affaires et devenir un levier économique à la fois puissant et dynamique. C’est ainsi que nous souhaitons agir. Au-delà de notre situation géographique favorable, au-delà de notre territoire vaste et riche, la plus grande force de Laval se situe dans le potentiel humain de ses habitants. Ce potentiel doit être valorisé par l’éducation, par l’intégration des immigrants à l’emploi, par le logement et par la création de milieux de vie attrayants parce que sains, agréables et humains. Concilier les impératifs de développement économique à ceux du développement humain, harmoniser les conditions propices aux affaires aux bénéfices attendus par les citoyens, voilà les défis qui nous attendent. M. Marc Demers, maire de Laval MOT DU PRÉSIDENT DU CONSEIL D’ADMINISTRATION Année après année, le développement des axes d’excellence de Laval génère une activité qui fait de notre région un pôle majeur de l’économie métropolitaine. Or, les résultats de l’année 2013 confirment la capacité d’attraction de Laval. Pour l’avenir, il appartient aux institutions et à toute la société civile de définir la vision du développement économique de notre ville. Bien entendu, Laval Technopole se situe à l’avant‑scène de cet exercice de réflexion essentielle. Par ailleurs, nous avons entamé cette année un exercice d’analyse de la gouvernance de notre organisme pour en améliorer l’efficacité et pour le rendre plus transparent aux yeux des citoyens qui le financent. Nous espérons que cet exercice nous permettra également de mobiliser nos ressources humaines afin de leur offrir un milieu propice au déploiement de leur talent. L’équipe de Laval Technopole a déjà démontré qu’elle est capable d’innover et de se dépasser. J’ai donc confiance en sa capacité de propulser la croissance économique de Laval vers de nouveaux sommets. Je tiens à remercier tous les employés de Laval Technopole pour le travail accompli en 2013. Cette année a été marquée par quelques turbulences et l’équipe a maintenu le cap. L’année en cours apporte un vent de renouveau et je suis convaincu que nous saurons ensemble en profiter pour le plus grand bénéfice des Lavallois. M. David De Cotis, président du conseil d’administration
  • 4. RAPPORT2013SURL’ÉCONOMIEDELAVAL LAVALTECHNOPOLE 4 976 041 465 $ 247 200 668D’INVESTISSEMENTS TOTAUX POPULATION ACTIVE DE projets d’investissements 2 40929 PERSONNES Entreprises de services et sièges sociaux industriels Californie, Colombie, Turquie (Futurallia) NOUVEAUX EMPLOIS CRÉATION D’UN NOUVEAU PÔLE PROJETS DE NOUVELLES IMPLANTATIONS COMMERCIALES TROIS MISSIONS 2013 EN BREF 500NOUVEAUX ABONNÉS TWITTER NOUVEAUX ABONNÉS LINKED IN 265 LANCEMENT DU 1ER GUIDE IMMOBILIER commercial lavallois
  • 5. RAPPORT2013SURL’ÉCONOMIEDELAVAL LAVALTECHNOPOLE 5 L’année 2013 s’inscrit parmi les bonnes années de Laval grâce à de bons résultats, sans être les plus élevés. Ceux-ci confirment toutefois la stabilité de Laval comme pôle d’attraction. L’année 2013 a été marquée par un ralentissement économique au niveau provincial et la région de Laval n’y a pas échappé. La situation économique mondiale demeure fragile et la reprise de l’économie américaine reste timide. Dans ce contexte, la majorité des indicateurs économiques le démontrent, l’économie du Québec et de Laval a été mise à rude épreuve en 2013 par rapport à 2012. Toutefois, l’étude économique de Desjardins « Survol et prévisions économiques », démontre que Laval tire très bien son épingle du jeu. Selon l’Institut de la statistique du Québec, Laval bénéficiera d’un accroissement démographique parmi les plus forts des régions administratives du Québec de 2006 à 2031 (29 % contre 16 % pour la moyenne québécoise). La migration continuera à jouer son rôle de locomotive et demeurera un enjeu de premier plan. En 2013, la croissance de l’emploi à Laval s’est poursuivie et la cadence est demeurée plus rapide que celle du Québec. Pour sa part, le taux de chômage régional, à l’instar de la province, a continué sur sa tendance baissière. Référence : Desjardins, Études économiques, volume 8/ Région 13, octobre 2013. LES FAITS SAILLANTS DE L’ÉCONOMIE DE LAVAL EN 2013
  • 6. RAPPORT2013SURL’ÉCONOMIEDELAVAL LAVALTECHNOPOLE 6 INVESTISSEMENTS DE 976 041 465 $ Cette année, ce sont les secteurs résidentiel et industriel qui soutiennent les résultats des investissements totaux de la région avec des parts respectives de 45 % et de 35 %. LE SECTEUR INDUSTRIEL 2,6 % PLUS D’EMPLOIS CRÉÉS PAR RAPPORT À 2012 En ce qui concerne le secteur industriel, il a connu une baisse des investissements mais une hausse de la création d’emplois. Les investissements de 340 679 792 $ ont généré 2 409 emplois. 29 NOUVELLES IMPLANTATIONS INDUSTRIELLES En 2013, on dénombre 29 projets de nouvelles implantations sur le territoire lavallois, soit une diminution de 56 % par rapport à l’an dernier. Ces projets ont généré des investissements de l’ordre de 73 M$. Ces nouveaux projets ont permis la création de 447 nouveaux emplois. TYPES D’INVESTISSEMENT INVESTISSEMENTS % Terrain 6 074 915 $ 1,8 % Bâtiment 130 029 904 $ 38,2 % Machinerie et équipement 87 186 183 $ 25,5 % Recherche et développement 105 835 096 $ 31,1 % Formation 11 553 694 $ 3,4 % TOTAL 340 679 792 $ 100 % SECTEURS INVESTISSEMENTS % PROJETS Industriel 340 679 792 $ 35 % 697 projets Commercial 86 206 236 $ 9 % 278 projets Institutionnel 105 447 279 $ 10,5 % 49 projets Résidentiel 443 708 158 $ 45,5 % 2 240 permis TOTAL 976 041 465 $ 100 % Source : Service d’urbanisme -Ville de Laval et Laval Technopole.
  • 7. RAPPORT2013SURL’ÉCONOMIEDELAVAL LAVALTECHNOPOLE 7 PRINCIPALES NOUVELLES IMPLANTATIONS ENTREPRISES SECTEURS INVESTISSEMENTS NOMBRE D’EMPLOIS Mack Laval INDUSTRIEL – Distribution de véhicules lourds 5,2 M$ 12 Greene Lyon Group INDUSTRIEL – Centre de recherche dans le recyclage électronique des métaux précieux 3,3 M$ 3 Global EMC BIOTECH – Laboratoire d’essais, évaluation et certification de produits 1,6 M$ 10 Imprimerie l’Empreinte INDUSTRIEL – Imprimerie 1,5 M$ 114 iSaute RÉCRÉOTOURISME – Centre de trampoline extrême 1,5 M$ 45 Clip ‘n climb RÉCRÉOTOURISME – Centre d’escalade intérieur 1,2 M$ 6 Institut de formation aérospatiale SERVICES – Centre de formation en aérospatiale 1 M$ ND Laboratoires BNK BIOTECH – Domaine du diagnostic 1 M$ 20 Uniformes Town & Country INDUSTRIEL – Textile/Créateurs d’uniformes 0,5 M$ 50 QUELQUES PROJETS 668 EXPANSIONS INDUSTRIELLES  En 2013, on dénombre 668 projets d’investissements qui proviennent de l’expansion d’entreprises locales. Ces entreprises ont généré des investissements de l’ordre de 267,5 M$ qui permettront la création de 1 844 nouveaux emplois. Ce montant représente plus de 78 % de l’ensemble des investissements industriels totaux annoncés à Laval en 2013. SANOFI INRS-ARMAND FRAPPIER PROMETIC SCIENCES DE LA VIE KLOX TECHNOLOGIES SERVIER CANADA 26,9 M$ 16,3 M$ 5,1 M$9 M$ 5 M$
  • 8. RAPPORT2013SURL’ÉCONOMIEDELAVAL LAVALTECHNOPOLE 8 INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS Nous avons dénombré 43 projets d’expansion et deux nouvelles implantations de sociétés étrangères qui représentent 109,8 M$ d’investissements. La présence importante d’entreprises étrangères, telles que GlaxoSmithKline, Sanofi et Servier, qui investissent à Laval, démontre bien que Laval est un pôle économique solide. L’année 2013 a été marquée par la création du pôle Entreprises de services et sièges sociaux qui répond à la nouvelle stratégie de Laval Technopole en matière de développement économique. Celle-ci tient compte de la progression importante des activités dans le secteur tertiaire moteur et du besoin d’attirer des sièges sociaux. Cette stratégie vise aussi la densification du territoire. Source : Laval Technopole–Enquête statistique 2013. PÔLES INVESTISSEMENTS % NOUVEAUX EMPLOIS % AGROPÔLE 23,7 M$ 7,1 % 220 9,1 % CITÉ DE LA BIOTECH 130,1 M$ 38,1 % 284 11,8 % ENTREPRISES DE SERVICES ET SIÈGES SOCIAUX 10,8 M$ 3,2 % 369 15,3 % e-PÔLE 22,3 M$ 6,5 % 191 7,9 % PÔLE INDUSTRIEL 138,6 M$ 40,7 % 957 39,7 % PÔLE RÉCRÉOTOURISME 15,1 M$ 4,4 % 388 16,2 % TOTAL 340,7 M $ 100 % 2 409 100 % RÉPARTITION DES INVESTISSEMENTS ET DES NOUVEAUX EMPLOIS PAR PÔLE GlaxoSmithKline 35 M$ Servier 16,3 M$ Centropolis 2,2 M$ Sanofi 26,9 M$ Embrionix 3 M$ iSaute 1,5 M$ Cité des affaires 20 M$ Clip ‘n climb 1,2 M$ Greene Lyon Group 3,3 M$ Place de la gare 12 M$ Gebo 1,5 M$ QUELQUES INVESTISSEMENTS MARQUANTS DE 2013
  • 9. RAPPORT2013SURL’ÉCONOMIEDELAVAL LAVALTECHNOPOLE 9 COLLÈGE MONTMORENCY LAVAL – Maison Le Passage COMMISSION SCOLAIRE DE LAVAL – École primaire L’Orée-des-Bois COMMISSION SCOLAIRE DE LAVAL – École primaire Vimont CITÉ DE LA SANTÉ VILLE DE LAVAL – Station de pompage Sainte-Dorothée COLLÈGE LETENDRE VILLE DE LAVAL – Aréna St-François 17,6 M $ 17,3 M $ 13 M $ 10,3 M $ 7,3 M $ 6,7 M $ 5 M $ 4 M $ Source : Laval Technopole–Enquête statistique 2013, ville de Laval–Permis de construction 2013. PROJETS INVESTISSEMENTS LE SECTEUR COMMERCIAL Le secteur commercial jouit d’une très grande vitalité depuis plusieurs années, c’est ce qui explique qu’il domine en matière d’emplois existants. Les investissements annoncés dans le secteur commercial ont diminué de l’ordre de 53 %, passant de 183,6 M$ en 2012 à 86,2 M$ en 2013. Près de 278 projets commerciaux se partagent 9 % de l’ensemble des investissements totaux de l’année. Les principaux projets d’investissements dans ce secteur en 2013 sont attribuables à l’implantation d’un nouveau supermarché IGA aux Galeries Laval (12 M$), à l’annonce d’un nouveau concessionnaire Arbour Volkswagen dans l’est de Laval (6,6 M$), aux rénovations faites au Centre Laval (5 M$) et à celles effectuées aux Galeries Laval (4,5 M$). LE SECTEUR RÉSIDENTIEL UN PILIER IMPORTANT Bien que le secteur résidentiel connaisse un léger ralentissement, il n’en demeure pas moins un pilier pour l’économie lavalloise. On prévoit déjà pour 2014 un retour à la croissance aussi bien à Laval qu’au Québec. Le secteur résidentiel soutient les résultats de 2013 avec des investissements de 443 708 158 M$, ce qui représente 45,5 % des investissements totaux. Pour 2014, le rythme des mises en chantier et du marché de la revente devrait être plus rapide à Laval qu’au Québec en raison d’une croissance démographique et d’une vigueur économique plus forte. LE SECTEUR INSTITUTIONNEL Les investissements dans ce secteur sont évalués pour l’année 2013 à 105,4 M$, une diminution de 29 % par rapport à l’année dernière. Le nombre de projets a également diminué, passant de 78 en 2012 à 49 projets en 2013.
  • 10. RAPPORT2013SURL’ÉCONOMIEDELAVAL LAVALTECHNOPOLE 10 PÔLE INDUSTRIEL UNE FORCE POUR L’ÉCONOMIE LAVALLOISE En 2013, le pôle industriel a accueilli une délégation américaine de Site Locators, sociétés spécialisées en choix de sites d’implantation de nouveaux projets, pour les sensibiliser aux atouts de Laval. Le pôle a aussi participé à la finalisation des travaux du Comité de pilotage des espaces industriels du Grand Montréal de la CMM. Le pôle industriel a également réalisé 15 visites industrielles dont six filiales et il a été impliqué dans quatre projets majeurs de construction qui génèreront des investissements de 45 M$ et la création de 145 nouveaux emplois. La direction du pôle a également collaboré à huit projets d’expansion ou de relocalisation qui ont donné lieu à 42,8 M$ d’investissement, tout en conservant 127 emplois et en en créant 194 autres. NOUVEAUX PROJETS La Cité des affaires est un parc de condos industriels et de bureaux qui représente un investissement de plus 20 M$. La Place de la gare est un bâtiment mixte de 73 000 pi2 situé dans le parc industriel centre qui a nécessité des investissements de 12 M$. La localisation du site est un atout indéniable étant donné la proximité du train de banlieue et du métro ainsi que la proximité des grandes artères et ponts menant à Montréal. majeurs de construction 4PROJETS GILBERT LEBLANC Vice-président – Développement, investissement et immobilier et directeur du PÔLE INDUSTRIEL.
  • 11. RAPPORT2013SURL’ÉCONOMIEDELAVAL LAVALTECHNOPOLE 11 PÔLE ENTREPRISES DE SERVICES ET SIÈGES SOCIAUX UN NOUVEAU PÔLE POUR PROMOUVOIR LAVAL Ce pôle a été créé en 2013 afin de faciliter le développement, l’expansion, l’attraction et la rétention des entreprises de services et des sièges sociaux. D’ailleurs, Laval compte près de 100 sièges sociaux et plus de 900 entreprises de services. Laval est une ville attractive pour les grandes entreprises internationales notamment grâce à sa main‑d’œuvre qualifiée, à un système de transport efficace et à un milieu de vie exceptionnel. Le pôle a réalisé une carte géoréférencée des sièges sociaux, un dépliant promotionnel et le premier guide immobilier commercial lavallois. Ce guide expose les options sur le marché locatif et les coûts de construction ou d’acquisition de nouvelles installations. LAVAL, VILLE DE CHOIX Quatre nouvelles tours de bureaux ont vu le jour en 2013 et deux nouveaux sièges sociaux, Esposito et Uniformes Town & Country, se sont implantés à Laval. À Laval depuis 1970, Kolostat a fait le choix d’y conserver son siège social. L’entreprise a déménagé dans de nouveaux bureaux qui offrent aux employés un environnement de travail plus spacieux et plus confortable, propice à l’épanouissement et à la productivité. SIÈGES 100 CHANTAL JOYAL Directrice – ENTREPRISES DE SERVICES ET SIÈGES SOCIAUX SOCIAUX
  • 12. RAPPORT2013SURL’ÉCONOMIEDELAVAL LAVALTECHNOPOLE 12 e-PÔLE DES TECHNOLOGIES INNOVANTES La direction du e-Pôle a effectué plus de 29 visites d’entreprise et a étudié 27 dossiers dont 7 ont abouti, générant plus de 22 M $, créant 191 emplois et en conservant 279 autres. Le e-PÔLE planche sur le projet «Laval : plateforme d’innovation numérique.» Ce projet vise à rendre disponible, sur l’ensemble du territoire, une infrastructure de télécommunication à très haut débit, accessible à tous, à des prix compétitifs et en mesure d’évoluer selon la demande exponentielle des entreprises et des citoyens. DES ENTREPRISES NOVATRICES Berger-Levrault International, un éditeur français de logiciels, vient d’implanter sa première filiale au Québec avec l’acquisition de COBA, entreprise lavalloise réputée pour ses logiciels de gestion qui s’adressent aux institutions d’enseignement. La nouvelle filiale canadienne du groupe français a emménagé dans de nouveaux locaux en octobre 2013. Leurs stratégies de croissance passent par l’adaptation des logiciels de Berger- Levrault au marché nord-américain et de COBA au marché européen ainsi que par l’acquisition d’entreprises, le maintien et la création d’emplois à haute valeur ajoutée. Croesus Finansoft, quant à elle, est une référence en matière de solutions de gestion de portefeuille au Canada. Les utilisateurs du logiciel de portefeuille gèrent ensemble un total de 480 milliards d’actifs. L’entreprise, qui connaît un succès grandissant depuis sa création et qui s’est relocalisée dans le parc de la Cité de la Biotech en juin dernier, a créé 12 emplois et en a maintenu 83. 191EMPLOIS CRÉÉS JEAN-MARIE PRESSÉ Directeur – e-PÔLE
  • 13. RAPPORT2013SURL’ÉCONOMIEDELAVAL LAVALTECHNOPOLE 13 LA CITÉ DE LA BIOTECH DE GRANDES PREMIÈRES En 2013, la Cité de la Biotech a effectué 20 visites de compagnies ciblées et 22 entreprises résidentes. Elle a aussi assisté à l’implantation de cinq nouvelles entreprises : la société coréenne ATGen dans le Centre québécois d’innovation en biotechnologie (CQIB), les Laboratoires BNK, Elpis Soins Afrique, SME Corporation et Global EMC. L’année 2013 a été marquée par l’ouverture du siège social mondial de Valeant, la relocalisation du siège social de Sanofi Canada et la construction du centre d’excellence en recherche clinique de Servier Canada. De plus, Santé Canada a approuvé l’usage en milieu hospitalier de la formule de probiotiques visant à réduire le risque d’infection à C. difficile de Bio‑K Plus International. LAVAL, UN LIEU PRIVILÉGIÉ POUR L’INNOVATION En mai 2013, Valeant Pharmaceuticals International a officiellement inauguré son nouveau siège social international à Laval, devenant ainsi la première et seule multinationale pharmaceutique à s’établir en sol québécois. Servier Canada a annoncé en septembre dernier la construction sur son site de Laval d’un centre d’excellence en recherche clinique qui participera au développement de médicaments pour traiter des maladies cardiovasculaires et neuropsychiatriques ainsi que certains cancers. Ce centre d’excellence représente un investissement de 16,3 M $. NOUVEAUX EMPLOIS 284 JEAN-MARC JUTEAU Directeur – CITÉ DE LA BIOTECH
  • 14. RAPPORT2013SURL’ÉCONOMIEDELAVAL LAVALTECHNOPOLE 14 PÔLE RÉCRÉOTOURISME DES ACTIVITÉS RÉCRÉATIVES ATTRAYANTES Afin de développer des concepts novateurs, le PÔLE RÉCRÉOTOURISME a lancé une démarche créative, RÉCRÉOLAB, sous le thème « Osez rêver Laval ». C’est ainsi que plusieurs partenaires lavallois ont rencontré une quarantaine de personnes, principalement des promoteurs, pour amorcer une réflexion et discuter de leur vision du développement dans ce secteur. Certaines alliances entre entreprises permettent déjà d’entrevoir de nouvelles relations d’affaires. En parallèle, la direction du récréotourisme effectue en continu une veille de concepts pour stimuler l’établissement de nouvelles entreprises sur le territoire. En 2013, Laval a accueilli trois entreprises en récréotourisme : Laser Quantum, un manufacturier et producteur de spectacles de laser, de lumière et de fontaines d’eau. iSaute, le premier centre de trampoline extrême intérieur lavallois, qui annonce l’ouverture de quatre autres centres au Québec d’ici la fin de l’année. Clip ‘n climb, un centre d’escalade intérieur, dont le projet de développement s’est fait en 2013, a aussi ouvert ses portes au printemps 2014. Des rencontres avec une dizaine d’entreprises lavalloises au cours de l’année ont été réalisées afin de les soutenir dans leur croissance. Pour stimuler l’implantation d’entreprises du domaine cinématographique et promouvoir notre ville comme lieu de tournage, Laval a dorénavant sa place dans le Québec Film SourceBook publié par le Bureau du cinéma et de la télévision du Québec (BCTQ). NOUVELLES ENTREPRISES 3 MARTINE-ANDRÉE RACINE Directrice – PÔLE RÉCRÉOTOURISME
  • 15. RAPPORT2013SURL’ÉCONOMIEDELAVAL LAVALTECHNOPOLE 15 AGROPÔLE UN SECTEUR EN DÉVELOPPEMENT En 2013, la direction de l’AGROPÔLE s’est’impliquée dans les travaux liés au Plan de développement de la zone agricole. Elle a notamment collaboré avec la MRC‑Ville de Laval pour élaborer le portrait et le diagnostic de la zone agricole lavalloise, mission qu’elle poursuivra en 2014. De plus, le programme de fidélisation Saveurs de Laval, premier programme consacré aux entreprises agroalimentaires, a été officiellement lancé en 2013. Ce programme unique récompense les consommateurs qui achètent des produits locaux chez nos producteurs agricoles, entreprises de transformation, restaurateurs et boutiques spécialisées participants. Au cours de l’été, les Fermes Lufa ont investi 3 M$ dans l’aménagement d’une serre sur le toit d’un nouvel édifice à Laval. Cet aménagement assure un gain énergétique considérable puisqu’il garantit une meilleure isolation et une meilleure récupération des eaux de pluie. Avec 3 995 m2 , la serre lavalloise est la plus grande serre commerciale au monde. Enfin, la première phase du projet pilote de verdissement industriel débutait en septembre. Le projet vise à convertir le marché de l’horticulture ornementale en une horticulture plus environnementale en produisant des espèces végétales répondant aux impératifs de plantation en milieu minéralisé et qui auront un effet sur la réduction des îlots de chaleur. 30% DU TERRITOIRE NANCY GUAY Directrice – AGROPÔLE ZONE AGRICOLE
  • 16. RAPPORT2013SURL’ÉCONOMIEDELAVAL LAVALTECHNOPOLE 16 LE CENTRE DES AFFAIRES INTERNATIONALES UN ACCOMPAGNEMENT QUI GÉNÈRE DES RÉSULTATS Le Centre des affaires internationales, moteur économique lavallois qui aide les entreprises dans leur internationalisation, a organisé trois missions commerciales, 24 formations et quatre formations‑coaching : plus de 633 participants et 259 entreprises ont bénéficié de ces services. Celles‑ci prévoient une croissance de leurs ventes de 52,7 M$ au cours des deux prochaines années. De plus, ces entreprises envisagent d’investir 5 M$ et ont obtenu 990 000 $ en financement. Dans le cadre des missions commerciales, des mandats de consultation et des projets d’accompagnement, 27 entreprises sélectionnées ont été encadrées plus étroitement. Leurs résultats sont fort intéressants : 24 prévoient augmenter leurs ventes, 13 ont été invitées à soumissionner sur divers marchés, 13 prévoient embaucher et un minimum de 68 nouveaux emplois seront créés, et 14 ententes de distribution ont été signées à l’étranger. À titre d’exemple, l’entreprise lavalloise CDVI Amériques, qui conçoit des systèmes de contrôle d’accès sécurisé et de verrouillage électronique, a atteint son objectif de signer une entente avec l’important distributeur américain ADI en 2013. L’entreprise de 20 personnes a mis au point, de 2009 à 2011, un produit novateur à la fine pointe de la technologie : le contrôleur d’accès ATRIUM. de ventes potentielles 52,7 M $ VÉRONIQUE PROULX Directrice – CENTRE DES AFFAIRES INTERNATIONALES DE LAVAL TECHNOPOLE
  • 17. RAPPORT2013SURL’ÉCONOMIEDELAVAL LAVALTECHNOPOLE 17 LES SERVICES MARKETING ET COMMUNICATION UNE FORCE STRATÉGIQUE Le service est responsable de la stratégie et du plan d’action marketing de Laval Technopole. Sa direction collabore également à la planification stratégique de la ville de Laval. Depuis le printemps 2013, Laval Technopole diffuse une infolettre mensuelle sur la vie économique lavalloise et une autre du Centre des affaires internationales sur l’exportation. En 2013, trois bulletins économiques qui font la promotion des entreprises lavalloises ont été publiés ainsi qu’un cahier pour le secteur agroalimentaire dont l’objectif est de faire découvrir les artisans de Laval. De nouveaux outils en soutien aux pôles ont été réalisés : une brochure pour les sièges sociaux « Choisir Laval », un guide immobilier commercial, sept vidéos d’entreprise et une vidéo sur Laval Technopole. Une campagne publicitaire a été réalisée à l’aéroport de Montréal pour positionner Laval comme une destination d’affaires. Elle permet de parler directement aux gens d’affaires et de leur présenter les nombreux atouts de Laval pour les convaincre d’y installer leur entreprise. Laval Technopole a renforcé sa présence sur les médias sociaux et sa communauté n’a cessé d’augmenter : 520 nouveaux abonnés sur Twitter et 265 nouveaux abonnés sur LinkedIn. Les comptes LinkedIn et Twitter ont entraîné une hausse des visites du site Web respectivement de 800 % et de 400 %. CAMPAGNE PUBLICITAIRE Montréal-Trudeau SYLVIE GAUTHIER Directrice – SERVICES MARKETING ET COMMUNICATION À L’AÉROPORT
  • 18. RAPPORT2013SURL’ÉCONOMIEDELAVAL LAVALTECHNOPOLE 18 COMITÉ EXÉCUTIF DONNÉES DE DÉCEMBRE 2013 PRÉSIDENT DAVID DE COTIS Vice-président du comité exécutif, VILLE DE LAVAL VICE-PRÉSIDENTS ARMAND AFILALO Président, MEP TECHNOLOGIES ALEXANDRE JARRY Associé, JARRY GIRARD, AVOCATS & CONSEILLERS D’AFFAIRES SECRÉTAIRE GILLES LACROIX Producteur, LES SERRES GILLES LACROIX TRÉSORIER MARTIN DESROCHERS Président, MADECO CONSTRUCTION CONSEIL D’ADMINISTRATION DONNÉES DE DÉCEMBRE 2013 PIERRE DESROCHES Président-directeur général, LAVAL TECHNOPOLE ROBIN BLANCHET Directeur général, FÈVES AU LARD L’HÉRITAGE DANIEL CODERRE Recteur, INRS STÉPHANE CORBEIL Président, TERIS SERVICES D’APPROVISIONNEMENT VIRGINIE DUFOUR Membre du comité exécutif, VILLE DE LAVAL MICHEL GALLAND Chef de la direction, GROUPE GALLAND ANTHONY LACOPO Président, UTOPIA IMAGE CLAUDE LEMIEUX Président, NORSECO DENIS PICHÉ Vice-président et gestionnaire de portefeuille, RBC DOMINION VALEURS MOBILIÈRES LOUIS PROULX Président du conseil, GPL ASSURANCE CINDY WALSH Vice-présidente – finances et opérations, OKIOK
  • 19. RAPPORT2013SURL’ÉCONOMIEDELAVAL LAVALTECHNOPOLE 19 DIRECTION GÉNÉRALE DAVID DE COTIS Président-directeur général par intérim JOHANNE GÉLINAS Adjointe exécutive DÉVELOPPEMENT, INVESTISSEMENT ET IMMOBILIER GILBERT LEBLANC Vice-président – Développement des investissements et immobilier NANCY GUAY Directrice AGROPÔLE CHANTAL JOYAL Directrice PÔLE ENTREPRISES DE SERVICES ET SIÈGES SOCIAUX JEAN-MARC JUTEAU Directeur Cité de la Biotech JEAN-MARIE PRESSÉ Directeur e-PÔLE MARTINE-ANDRÉE RACINE Directrice PÔLE RÉCRÉOTOURISME CLAUDINE MAYNARD Chargée de projet CLAUDINE DISERENS Adjointe administrative JULIE THÉROUX Adjointe administrative SYLVIE TREMBLAY Adjointe administrative STRATÉGIE D’AFFAIRES ET FINANCEMENT DAMIEN CLOUTIER Vice-président – Stratégie d’affaires et financement SERVICES FINANCIERS (CLD) STÉPHANE PICHARD-SUCHEYRE Directeur – Mobilité internationale NATHALIE CARON Conseillère en développement des entreprises ANDRÉ FILION Conseiller principal – Financement CÉLYNE LAFRANCE Conseillère en développement des entreprises TIEN TAI LE Conseiller principal – Financement CHERRYL BYRNS Responsable des communications ELOÏSE GIRARDOT Responsable – Gestion des opérations CLAUDIE PRONOVOST Technicienne en administration DÉVELOPPEMENT ENTREPRENEURIAL (CLD) NATHALIE PLANTE Directrice LAURENCE B. CHAUMILLON Conseillère en développement des entreprises MARTIN LAPIERRE Conseiller en développement des entreprises ANDRÉANNE LEDUC Conseillère en développement des entreprises PATRICK VILLAPIANA Conseiller en développement des entreprises EMMANUELLE SAULNIER Technicienne en développement entrepreneurial L’ÉQUIPE ET LES SERVICES CENTRE DES AFFAIRES INTERNATIONALES DE LAVAL TECHNOPOLE VÉRONIQUE PROULX Directrice FRÉDÉRIQUE BOISSIER Chargée de projet CAROLINE BOUCHARD Conseillère BRUNO SÉGUIN Conseiller CÉLIA LIGAN Technicienne en gestion administrative SERVICES MARKETING ET COMMUNICATION SYLVIE GAUTHIER Directrice FLORENT ESCALLE Coordonnateur/Gestionnaire de communauté CLAIRE MONTEIL Conseillère principale LOUISE PERREAULT Secrétaire-réceptionniste SERVICES ADMINISTRATIFS ET RESSOURCES HUMAINES FRANCINE PERROTTE Directrice LUCIE DÉSILETS Coordonnatrice – Ressources humaines GINETTE ROBERGE Responsable de l’informatique – Gestion interne et bâtiment LUCIE SUMMERSIDE Technicienne - comptable
  • 20. RAPPORT2013SURL’ÉCONOMIEDELAVAL LAVALTECHNOPOLE 20 1555, boulevard Chomedey, bureau 100, Laval (Québec) H7V 3Z1 CANADA Téléphone: 450 978-5959 | Télécopieur : 450 978-5970 Courriel : info@lavaltechnopole.com | Internet : lavaltechnopole.com