Bulletin d'information économique Laval - Printemps 2014
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Bulletin d'information économique Laval - Printemps 2014

on

  • 414 views

Découvrez notre bulletin d'information économique de Laval - Printemps 2014 ...

Découvrez notre bulletin d'information économique de Laval - Printemps 2014
Dans cette édition spéciale ''Sièges sociaux'', retrouvez les les portraits des entreprises lavalloises Alimentation Couche-Tard, Novexco, Multi Recyclage, Contant, Kolostat et Joanel
Dans le bulletin d'information internationale, retrouvez Show Canada, Fourgons Transit, Bone Structure, Devrun et Sotech Nitram

Statistics

Views

Total Views
414
Views on SlideShare
406
Embed Views
8

Actions

Likes
0
Downloads
1
Comments
0

3 Embeds 8

http://www.linkedin.com 6
https://twitter.com 1
https://www.linkedin.com 1

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Bulletin d'information économique Laval - Printemps 2014 Bulletin d'information économique Laval - Printemps 2014 Document Transcript

  • ÉCONOM I Q U E B U L L E T I N D ’ I N F O R M A T I O N agropôle | cité de la biotech | e-pôle pôle entreprises de services et sièges sociaux pôle industriel | pôle récréotourisme V O L U M E 2 3 , NO 0 1 P R I N T E M P S 2 0 1 4 NOVEXCO Robert de Montigny MULTI RECYCLAGE Sylvain Demers CONTANT Chantal Contant ALIMENTATION COUCHE-TARD Alain Bouchard KOLOSTAT Stan Segal JOANEL Johanne Boivin ALAIN BOUCHARD Alimentation Couche-Tard, p. 4 NUMÉRO SPÉCIAL SIÈGES SOCIAUX
  • BULLETIN D’INFORMATION ÉCONOMIQUE PRINTEMPS 2014– 02 – UNE ENTREPRISE EN PLEIN ESSOR Novexco est à Laval depuis sa fondation. En 2011, elle déménage son siège social dans le parc industriel de l’autoroute 25, dans l’est de Laval, sur un terrain sélectionné avec l’aide de Laval Technopole. Cette relocalisation lui permet de conserver la totalité de ses employés et de profiter d’une bonne visibilité depuis l’autoroute 440 tout en poursuivant sa croissance dans une ville en expansion où la communauté d’affaires est des plus dynamiques. L’entreprise dispose d’une grande capacité de stockage dans son entrepôt de près de 13 000 m2 et de 9,8 m de haut. Tous les articles y sont entreposés avec le plus grand soin pour faciliter la logistique et la livraison aux clients dans les 24 heures, partout au Québec. L’offre de Novexco compte plus de 16 000 produits, dont 2 000 nouveaux se sont ajoutés en 2013. Novexco connaît un grand succès et fidélise sa clientèle en diversifiant ainsi sa gamme de produits au fil des années. « Il faut en permanence se renouveler et être innovant dans un domaine qui ne l’est pas forcément », explique Robert de Montigny. Cet entrepreneur-né cherche continuellement à améliorer son offre et veille à ce que son entreprise reste à la fine pointe de la technologie pour diminuer le taux d’erreur et satisfaire au mieux les clients. Cette volonté d’innover est une force qui permet à Novexco de contribuer à l’évolution du marché des fournitures de bureau. Selon M. de Montigny, développer un plan stratégique, ne pas dévier de ses objectifs, persévérer, être rigoureux et motiver ses employés sont les clés de la réussite. En 2012, l’entreprise lavalloise a d’ailleurs figuré au palmarès Deloitte des sociétés les mieux gérées au Canada. UNE ACQUISITION DE TAILLE Depuis le 1er  janvier 2014, Novexco a acquis la division canadienne de Lyreco. Cette décision répond aux objectifs d’affaires des deux entreprises et a donné naissance à un partenariat stratégique international : Novexco servira les clients internationaux de Lyreco au Canada. En unissant forces et expertises, Lyreco Canada et Novexco forment maintenant la plus grande entreprise à propriété canadienne dans son secteur d’activité et la troisième en importance sur le marché canadien. Grâce à son grand choix de produits pour le travail de bureau et à une logistique rigoureuse, Novexco connaît un franc succès au Québec. L’acquisition de Lyreco Canada devrait aussi permettre à l’entreprise lavalloise de satisfaire encore plus de clients d’un océan à l’autre. UN CHEF DE FILE QUÉBÉCOIS EN PRODUITS POUR LE LIEU DE TRAVAIL NOVEXCO Novexco est née en 1996 de la fusion des groupes de marchands indépendants en fournitures de bureau Sopa et Bureaulab. L’entreprise entièrement canadienne propose, entre autres, des solutions d’affaires marketing, technologiques et d’approvisionnement en produits pour le lieu de travail. Ses bannières BuroPLUS et Club express représentent l’une des nombreuses façons dont Novexco sert sa clientèle ; elle vend aussi directement aux entreprises et aux consommateurs par l’intermédiaire de ses divisions commerciales et de son site Web. POUR EN SAVOIR DAVANTAGE Veuillez communiquer avec M. Robert de Montigny, président et chef de la direction, au 514 335-8521 ou par courriel à robert.demontigny@novexco.ca. www.novexco.ca DEPUIS LE 1ER  JANVIER 2014, NOVEXCO A ACQUIS LA DIVISION CANADIENNE DE LYRECO. Robert de Montigny, président
  • BULLETIN D’INFORMATION ÉCONOMIQUE PRINTEMPS 2014– 03 – LES EXPERTS EN RECYCLAGE DE MATÉRIAUX SECS AU QUÉBEC MULTI RECYCLAGE Sylvain Demers a fondé Multi Recyclage en 1993 pour offrir une solution écologique au traitement de matériaux secs. L’entreprise implantée à Laval se donne la mission de trier, de transformer et de valoriser une grande quantité de débris de construction, de rénovation et de démolition générés dans tout le Québec, tant pour les municipalités que les secteurs commerciaux et résidentiels. DE MULTIPLES SERVICES Le siège social de Multi Recyclage est situé à Laval. La troisième plus grande ville du Québec permet à l’entreprise de jouir d’une situation géographique de choix entre Montréal et la Rive-Nord. Multi Recyclage fait en plus partie du réseau dynamique d’entreprises lavalloises qui font affaire dans une ville en plein développement. L’entreprise loue près de 1 000 conteneurs d’une capacité de 10 à 40 vg3 (7,6 à 30 m3 ) pour la cueillette de matériaux secs provenant de la construction ou de la démolition, tels que le bois, la brique ou le béton. Ils sont ensuite acheminés au centre de tri de l’entreprise où les débris sont triés mécaniquement et manuellement pour ensuite être transformés et valorisés. Multi Recyclage offre en plus des services de démolition et de décontamination de sites industriels. RECYCLER AU MAXIMUM L’entreprise lavalloise recycle actuellement 80 % des déchets de construction qu’elle reçoit. Elle compte les recycler à 100 % dans les prochaines années. Pour y arriver, Multi Recyclage cherche constamment à trouver de nouveaux procédés de recyclage en s’inspirant des méthodes développées en Europe, la référence en la matière. L’entreprise met toute son expertise, sa rigueur et son audace au service de l’innovation pour améliorer les techniques de tri de matériaux secs et les rendre plus performantes, et ce, dans un respect total de l’environnement. « En affaires, on connaît le succès, mais aussi des échecs, l’important c’est de savoir se relever et continuer » explique Sylvain Demers. Le président de Multi Recyclage ajoute que pour réussir, il faut être visionnaire, bien s’entourer et être capable de communiquer ses objectifs et de les respecter. L’entreprise, qui a une forte conscience environnementale, vise à faire des déchets recyclables une ressource sûre pour l’avenir. Contribuer au développement durable, c’est aussi minimiser l’enfouissement pour le bien‑être des générations futures. Multi Recyclage souhaite sensibiliser toutes les municipalités et les entreprises du Québec au recyclage et les inciter à envoyer leurs matériaux secs dans un centre de tri plutôt que de les enfouir. Multi Recyclage se bâtit une réputation d’excellence grâce à son offre complète POUR EN SAVOIR DAVANTAGE Veuillez communiquer avec M. Sylvain Demers, président, au 450 625-9191 ou par courriel à sdemers@multirecyclage.com. www.multirecyclage.com de services et à son engagement sans faille pour l’environnement et pour l’avenir. L’entreprise, qui est en croissance constante, fait rayonner le savoir-faire lavallois dans tout le Québec en apportant des solutions durables de gestion des matériaux secs. Sylvain Demers, président L’ENTREPRISE, QUI A UNE FORTE CONSCIENCE ENVIRONNEMENTALE, VISE À FAIRE DES DÉCHETS RECYCLABLES UNE RESSOURCE SÛRE POUR L’AVENIR.
  • BULLETIN D’INFORMATION ÉCONOMIQUE PRINTEMPS 2014– 04 – de 4 645 m2 , dont la moitié est aménagée de fenêtres ; cela crée un environnement de travail baigné de lumière naturelle et favorable au bien-être des employés. UN SOLIDE MODÈLE D’AFFAIRES Forte d’une grande renommée au Canada, Couche‑Tard est en perpétuel développement à l’international. L’entreprise compte déjà 12 500 magasins répartis dans 18 pays : 6 000 en Amérique du Nord, 4 000 en Asie et 2 500 en Europe. Si Couche‑Tard est en constante croissance depuis sa création, c’est en partie grâce à sa stratégie d’expansion, qui consiste à miser sur des acquisitions et des jumelages avec des stations-service. D’ailleurs, 80 % des magasins Couche‑Tard fournissent du carburant. Pour mieux satisfaire ses clients, l’entreprise dispose aussi d’une offre de prêt-à-manger qui se développe de plus en plus dans l’ensemble des Couche‑Tard. Au printemps 2012, l’entreprise lavalloise a fait l’acquisition de la station-service norvégienne Statoil afin de poursuivre son développement sur le marché européen. Grâce aux 2 300 magasins d’accommodation Statoil répartis dans huit pays de l’Europe du Nord, Couche‑Tard renforce sa présence sur ce marché cible. En 2013, Couche‑Tard a acquis 36 magasins aux États-Unis, soit au Nouveau-Mexique, en Floride et en Géorgie. L’achat des ces dépanneurs, exploités sous la bannière Circle K, fait partie de la stratégie d’affaires de Couche‑Tard, qui compte étendre ses activités sur le marché américain. Couche‑Tard occupe une place de choix sur le marché des dépanneurs en Amérique du Nord et fait la fierté des Québécois. L’entreprise connaît une croissance remarquable sur le marché international et s’est donné l’objectif à long terme d’avoir 25 000 magasins d’accommodation, un objectif ambitieux qui devrait être atteint grâce à une équipe dévouée et à une stratégie d’affaires gagnante. À LAVAL DEPUIS 30 ANS Le siège social et le centre de services de Couche‑Tard sont à Laval depuis le tout début de cette grande entreprise québécoise. Son succès a nécessité de plus grands locaux en 2010. Au moment de décider de l’emplacement idéal pour Couche‑Tard, Alain Bouchard a impliqué ses 260 employés lavallois dans la réflexion : le choix de Laval a été unanime ! Tout le monde s’est entendu pour dire que Laval offre un parfait équilibre entre épanouissement professionnel et personnel. Cette ville jeune et dynamique rassemble de nombreux avantages tels que l’accessibilité à un large réseau de transports en commun et la proximité du lieu d’habitation des employés. Elle dispose en plus d’un bassin de main‑d’œuvre qualifiée et majoritairement bilingue. Couche‑Tard a construit les nouveaux locaux de son siège social et son centre de services en seulement 12 mois ! Un exploit rendu possible grâce à Laval Technopole, qui a facilité les démarches, notamment pour trouver le terrain et pour l’obtention du permis de construction. Depuis 2010, l’entreprise est installée dans une bâtisse L’ENTREPRISE INTERNATIONALE COUCHE-TARD A CHOISI LAVAL POUR SON SIÈGE SOCIAL ALIMENTATION COUCHE-TARD Le premier magasin d’accommodation Couche-Tard a été créé à Laval en 1980 par Alain Bouchard. La raison d’être de l’entreprise ? Satisfaire les clients grâce à une offre pratique et à un service rapide. Chef de file de l’industrie canadienne du commerce de proximité, Couche-Tard connaît une croissance impressionnante et n’a pas fini de conquérir le monde. POUR EN SAVOIR DAVANTAGE Veuillez communiquer avec Mme Martine Coutu, adjointe de direction, au 450 662-6602 ou par courriel à martine.coutu@couche-tard.com. www.couche-tard.com Alain Bouchard, président et chef de la direction
  • BULLETIN D’INFORMATION ÉCONOMIQUE PRINTEMPS 2014– 05 – TROIS CONCESSIONS AU QUÉBEC Le siège social de Contant est situé à Laval depuis sa création. Chantal Contant, la petite fille du fondateur a pris la relève de son père et poursuit la mission familiale de répondre aux besoins des clients en leur offrant des produits et une expérience d’achat de qualité. Plusieurs membres de la famille Contant travaillent au sein de l’entreprise et contribuent au rayonnement de celle-ci au Québec. Depuis plus de 40 ans, Contant est reconnue pour commercialiser les produits récréatifs neufs et d’occasion de Bombardier à des prix compétitifs. En effet, l’entreprise lavalloise offre un grand choix de véhicules récréatifs tels que la motoneige Ski-Doo, la moto à trois roues Spyder et la motomarine Sea-Doo. Contant distribue également des accessoires, des vêtements et du matériel de déneigement. En 1997, l’entreprise s’est lancée dans la fabrication de souffleuses à neige pour compléter sa gamme de produits et répondre aux besoins des clients. Le magasin de Mirabel, ouvert en 2008, a très vite connu un franc succès : en l’espace d’un an, ses activités ont doublé ! En 2009, Contant poursuit sur sa lancée en ouvrant une autre succursale à Sainte-Agathe et Grâce à la synergie entre ses trois succursales et à son équipe d’experts, Contant entretient sa réputation d’excellence au Québec et se positionne comme le plus grand concessionnaire de produits récréatifs Bombardier en Amérique du Nord. LA RÉFÉRENCE QUÉBÉCOISE EN MATIÈRE DE PRODUITS RÉCRÉATIFS MOTORISÉS CONTANT Contant a été fondée à Laval dans les années 1930 par Gaston Contant et a été incorporée en 1976. L’entreprise distribue des produits récréatifs motorisés dans les concessions de Laval, de Mirabel et de Sainte-Agathe. Aujourd’hui, Chantal Contant, qui appartient à la troisième génération à la tête de l’entreprise familiale, poursuit le développement de Contant en Amérique du Nord. Chantal Contant, présidente POUR EN SAVOIR DAVANTAGE Veuillez communiquer avec Mme Chantal Contant, présidente, au 450 666-6676 ou par courriel à chantalcontant@contant.ca. www.contant.ca en ajoutant la motomarine à son offre. Le ponton Cypress Cay et les bateaux Scarab et Centurion viennent étoffer la gamme de produits respectivement en 2010 et en 2014. UNE OFFRE DE SERVICES DE QUALITÉ Contant est fière de se démarquer et de maintenir sa renommée grâce à une équipe formée et certifiée BRP. Cette dernière offre un service d’excellence et des conseils personnalisés qui font la force de l’entreprise. Dans le but de satisfaire les fidèles clients qui reviennent année après année changer un produit usagé ou acheter un nouvel équipement, Contant a renforcé ses effectifs en passant de 75 employés en 2008 à 155 en 2014 ! Contant exporte à titre exceptionnel certains de ses produits en Ontario et au Nouveau‑Brunswick. « Notre objectif est de bien desservir notre territoire au Québec afin de consolider notre position de concessionnaire de choix sur le marché des produits récréatifs et de maintenir un bon rythme de croissance pour nos succursales » précise Chantal Contant. La présidente entend élargir davantage la gamme de produits de Contant et ouvrir une nouvelle concession au Québec dans les années à venir ; des projets qui en disent long sur le potentiel de croissance de l’entreprise. CRÉATION D’EMPLOIS 75 2008 2014 155employés employés
  • BULLETIN D’INFORMATION ÉCONOMIQUE PRINTEMPS 2014– 06 – SON SIÈGE SOCIAL DÉMÉNAGE ET RESTE À LAVAL KOLOSTAT LAVAL, VILLE DE CHOIX Kolostat a été fondée à Montréal par Samuel S. Segal et Paul George Billick qui étaient alors entrepreneurs en chauffage. Après s’être bâti une réputation d’excellence, l’entreprise a commencé à développer son offre et à prendre de l’ampleur. Elle s’est implantée à Laval en 1970 pour faire affaire avec Rojec, société dont elle a d’ailleurs fait l’acquisition en 2010. Étant en pleine croissance, Kolostat a eu besoin de plus d’espace. Stan Segal et John Billick, fils respectifs des fondateurs et dirigeants actuels, ont fait le choix de rester dans cette ville d’affaires dynamique. Laval compte près de la moitié des 250 employés de Kolostat et contribue plus que jamais au développement de l’entreprise. En Ontario, Kolostat emploie également près de 60 personnes dont 10 travaillent à son bureau de Toronto. En janvier dernier, l’équipe de Kolostat a emménagé dans des locaux de 2 787 m2 à Laval. Ce déménagement permet aux employés de travailler dans un environnement plus spacieux et plus confortable, propice à l’épanouissement et à la productivité. La proximité des autoroutes (440 et 15) et le réseau de transport en commun facilitent l’accès à leur lieu de travail. L’INNOVATION ET LA QUALITÉ COMME PRIORITÉS Kolostat connaît un succès grandissant en partie grâce à une équipe multidisciplinaire de talent qui sait mener les projets complexes à bien et à une approche unique de l’innovation. Dans un souci constant de satisfaire ses clients, les projets sont livrés dans le respect des délais et des budgets fixés au départ. L’entreprise conçoit et installe des systèmes mécaniques performants tant pour des bâtiments existants que pour de nouvelles constructions. Grâce à cette expertise, elle peut maximiser l’efficacité énergétique et le confort des occupants. Elle offre également un service personnalisé d’entretien préventif pour répondre aux besoins spécifiques des clients et assurer le bon fonctionnement des équipements. L’innovation est au cœur des activités de Kolostat. Bien que ses ingénieurs et concepteurs élaborent des solutions uniques et adaptées aux contraintes de chaque projet, ils s’inspirent des meilleures pratiques utilisées dans ceux réalisés précédemment. POUR EN SAVOIR DAVANTAGE Veuillez communiquer avec M. Stan Segal, président, au 514 333-7333, poste 333, ou par courriel à ssegal@kolostat.com. www.kolostat.com À ses débuts en 1927, Kolostat était spécialisée dans les systèmes de chauffage. Depuis, l’entreprise a grandi et a diversifié son offre. Aujourd’hui, elle conçoit, installe et entretient des systèmes mécaniques de qualité pour les bâtiments tout en offrant un rendement énergétique aligné sur les besoins et les préoccupations de ses clients. Kolostat a tout récemment déménagé son siège social dans de nouveaux bureaux à Laval : un changement qui souligne sa croissance et consolide sa place de chef de file en mécanique du bâtiment. Ils innovent toujours plus en optimisant l’utilisation judicieuse des technologies disponibles. « Nous sommes fiers de permettre à nos clients, tels que Bell Canada et Hagen, d’être certifiés LEED. Le bâtiment Hagen a d’ailleurs été l’un des premiers au Québec à obtenir cette certification ! » nous livre Stan Segal, président de Kolostat. Avec plus de 85 ans d’expérience, Kolostat se positionne comme un incontournable en matière d’installations mécaniques de qualité, efficaces et durables. Demeurer à Laval lui permet de profiter d’un environnement propice au développement et à la réussite. Sa solution d’affaires, qui a déjà fait de nombreux adeptes, lui permet de jouir de belles perspectives d’avenir sur la Rive‑Nord et dans la région de l’Est canadien. Stan Segal, président
  • BULLETIN D’INFORMATION ÉCONOMIQUE PRINTEMPS 2014– 07 – Johanne Boivin, présidente LEADER DE LA MAROQUINERIE AU CANADA JOANEL INC. Johanne Boivin, designer et femme d’affaires de renom, fonde JOANEL INC. en 1991 et établit son entreprise à Laval dès les premières années. JOANEL INC. est une maison de création de sacs à main, d’accessoires mode et de maroquinerie pour hommes et femmes. L’entreprise a créé quatre marques maintenant reconnues : Ugo Santini, Joanel, Mouflon et Edgar & Sooky. UNE FORTE PRÉSENCE LAVALLOISE Installée à Laval, ville en voie de devenir une destination mode de choix, JOANEL INC. a transformé en 2007 une résidence patrimoniale en bâtiment écologique abritant une maison de création et un centre de distribution à vocation internationale. Le siège social de 2 508 m2 réalise des économies d’énergie considérables notamment grâce à des pratiques écologiques. Engagée envers le développement durable et gérée avec rigueur, JOANEL INC. a reçu en 2008 deux prix Dunamis dans les catégories « Projet d’investissement » et « Distributeur / Grossiste ». JOANEL INC., qui fait rayonner son savoir‑faire en Amérique du Nord, a ouvert en octobre 2012 une boutique phare de 278,8 m2 sur le boulevard Le Carrefour à Laval. Moderne et épurée, la boutique de JOANEL INC. permet de promouvoir ses marques et ses produits soigneusement confectionnés et au design unique : des sacs à main en cuir de très grande qualité, des sacs à main mode en matériaux synthétiques ou encore des portefeuilles, des porte-vin et des accessoires de voyage ou de bureau. L’entreprise lavalloise, qui dispose de plus de 2 000 points de vente tant au Canada qu’aux États‑Unis et qui offre également ses produits sur son site Web transactionnel, maintient une croissance constante. De plus, JOANEL INC. crée des collections d’accessoires et de sacs à main de marque maison pour de grandes entreprises canadiennes telles que le Cirque du Soleil, Bureau en Gros, Sears ou Pajar. POURSUIVRE SA CROISSANCE AUX ÉTATS-UNIS En 2011, JOANEL INC. a pris part au programme « Internationalisez votre PME » organisé par le Centre des affaires internationales en collaboration avec Mercadex. L’entreprise exporte depuis 2012 aux États‑Unis où elle a conclu une entente avec MGM Resorts International pour distribuer certains de ses produits haut de gamme dans les boutiques de cette prestigieuse chaîne hôtelière de Las Vegas. L’entreprise lavalloise est actuellement en pourparlers avec la chaîne de grands magasins Macy’s pour établir un partenariat et augmenter sa présence sur le marché américain. JOANEL INC. réalise 5 % de son chiffre d’affaires à l’exportation et mise sur son sac à main intelligent pour augmenter ce pourcentage. Ce produit, qui fait partie de la collection LUX, contient un système de lumières à DEL intégré à la doublure. Ce tissu intelligent doté d’une technologie brevetée révolutionne le quotidien de la femme moderne en lui permettant de retrouver facilement ses objets dans le noir de son sac à main. Johanne Boivin, forte de plus de 35 ans d’expérience dans le monde de la mode, est à l’avant‑garde des tendances. Elle met son expertise au service de sa créativité pour élaborer des collections aussi élégantes que contemporaines. La présidente souligne qu’il faut « se concentrer sur ses objectifs et laisser libre cours à sa passion » pour se démarquer dans l’industrie de la maroquinerie. Elle souhaite maintenir sa croissance au Canada tout en augmentant ses exportations aux États‑Unis. Grâce au style et à la qualité de ses produits, l’entreprise lavalloise séduira rapidement une large clientèle américaine. POUR EN SAVOIR DAVANTAGE Veuillez communiquer avec Mme Nathalie Roberge, vice-présidente, développement stratégique et international, au 450 963-6069, poste 5224 ou par courriel à nroberge@joanel.ca. www.joanel.ca
  • SYLVIE GAUTHIER Directrice, marketing et communication CLAIRE MONTEIL Conseillère principale, marketing et communication PRINTEMPS 2014 BULLETIN D’INFORMATION ÉCONOMIQUE PUBLIÉ PAR : LAVAL TECHNOPOLE 1555, boul. Chomedey Bureau 100 Laval (Québec) H7V 3Z1 Téléphone : 450 978-5959 Télécopieur : 450 978-5970 info@lavaltechnopole.com www.lavaltechnopole.com 30 POS
  • INTERNATIONALE B U L L E T I N D ’ I N F O R M A T I O N V O L U M E 2 3 , NO 0 1 P R I N T E M P S 2 0 1 4 Centre des affaires internationales LAVAL TECHNOPOLE L’EXPERTISE LAVALLOISE AUX JEUX OLYMPIQUES DE SOTCHI Jean Labadie fonde Show Canada en 1999 et émerveille le monde depuis avec des projets de calibre international. L’entreprise lavalloise est notamment connue pour la conception scénique de certains spectacles du Cirque du Soleil et pour sa performance technique lors des Jeux olympiques de Vancouver et de Londres. Cette année, Show Canada a conçu les éléments scénique des cérémonies d’ouverture et de fermeture des Jeux olympiques et paralympiques de Sotchi ; une belle réussite technique qui propulse Show Canada sur le devant de la scène mondiale ! UN PROJET OLYMPIQUE À la suite de son succès incontestable aux Jeux olympiques de Londres, Show Canada s’est vue confier son plus important contrat à ce jour avec les jeux de Sotchi. L’entreprise lavalloise réalise d’ailleurs 80 % de son chiffre d’affaires à l’exportation de son expertise et de ses concepts. Show Canada a conçu la plupart des éléments scéniques pour l’aménagement du sol du Stade olympique Fisht, soit une surface de 13 000 m2 . Les îles flottantes de 30 m de long, les élévateurs de scène, les colonnes déployées… tout a été un défi technique pour offrir un spectacle grandiose au monde entier. Dans un délai rapide, dix mois seulement, Show Canada a fait preuve d’ingéniosité et de créativité pour relever le défi. À Laval, près de 200 personnes ont mis leur talent et leur rigueur à contribution pour fabriquer et tester les matériaux qui ont ensuite été assemblés en toute discrétion dans les usines de l’ancienne Dominion Bridge à Lachine. Tous les éléments nécessaires à la construction des décors et des scènes ont été acheminés à Sotchi par conteneurs et par avions-cargos. TRAVAILLER EN RUSSIE Pour les besoins du projet olympique, Jean Labadie a ouvert la division Show Canada Russie. L’entreprise lavalloise dispose désormais d’un bureau à Moscou et d’un autre à Sotchi. Le Centre des affaires internationales a été d’une grande aide pour Show Canada puisqu’il a notamment facilité et accéléré les démarches de visas pour les employés, avec l’appui du service de mobilité internationale du Centre local de développement (CLD) de Laval, et l’a conseillée pour l’ouverture d’un compte bancaire et pour les aspects légaux. Jean Labadie envisage d’ailleurs de profiter de la présence de Show Canada en Russie pour y développer ses activités commerciales dans les prochaines années. Les conditions météorologiques à Sotchi ont rendu la tâche difficile pour les quelque 80 employés de Show Canada. À titre d’exemple, l’eau de pluie s’est accumulée par le toit ouvert du stade ce qui a nécessité de remplacer du matériel. « Je suis très fier de mes employés qui n’ont jamais relâché leurs efforts, peu importe les conditions de travail » précise d’ailleurs Jean Labadie. Le président de Show Canada conseille toutefois aux entrepreneurs canadiens de prendre en considération le marché russe qui offre de grandes occasions d’affaires dans le domaine manufacturier. Depuis sa prestation remarquable et remarquée à Sotchi, Show Canada est sollicitée pour de nombreux projets… et pas des moindres : Jeux olympiques d’été de Rio de Janeiro en 2016 et Coupe du monde de la FIFA en 2018. L’entreprise lavalloise compte en plus développer ses activités en Chine où elle ouvre une usine de 13 006 m2 en juin. Grâce à ses prouesses techniques, Show Canada a fait rayonner l’expertise québécoise en Russie. L’entreprise lavalloise émerveille la scène internationale de son savoir-faire et de sa créativité : Show Canada, c’est plus qu’une réussite, c’est un spectacle. POUR EN SAVOIR DAVANTAGE Veuillez communiquer avec Industrie Show Canada inc. au 450 664-5155 ou par courriel à info@show-canada.ca. www.show-canada.com SHOW CANADA
  • BULLETIN D’INFORMATION INTERNATIONALE PRINTEMPS 2014– 02 – ENTRE DE BONNES MAINS J’ai le plaisir de vous annoncer que Bruno Séguin, conseiller au Centre des affaires internationales de Laval Technopole depuis huit ans, assurera l’intérim à la direction du service pendant mon congé de maternité. Je suis convaincue que M. Séguin, qui occupera ces fonctions pendant un an à compter d’avril 2014, réalisera ce mandat avec brio. Il sera accompagné d’une équipe professionnelle, dynamique et qui se dévoue à votre succès en exportation. Ensemble, ils poursuivront la mission du Centre des affaires internationales : soutenir les entrepreneurs lavallois en leur donnant accès à tous les outils et contacts nécessaires au rayonnement international de leur entreprise. D’ailleurs, ce bulletin présente des entreprises exportatrices que nous avons le plaisir d’accompagner dans leur conquête de nouveaux marchés au‑delà des frontières. L’année 2014-2015 est également celle de notre planification stratégique triennale durant laquelle vous aurez l’occasion, une fois de plus, d’être consulté et de nous faire part de vos besoins et attentes. Bonne lecture et au plaisir de vous revoir dans un an ! MOT DE LA DIRECTRICE VÉRONIQUE PROULX EMBA La Colombie offre de belles occasions d’affaires dans une multitude de secteurs pour les PME québécoises. Ce pays se classe d’ailleurs au troisième rang des économies de la région latino-américaine derrière le Brésil et le Mexique, comme l’a annoncé sur Twitter le président colombien M. Juan Manuel Santos le 24 janvier dernier lors du Forum de Davos. UN MARCHÉ PROMETTEUR La Colombie figure parmi les pays émergents les plus prometteurs en raison d’un ensemble de facteurs favorables, tels que la stabilité économique et politique, la modernisation de son économie, la croissance de sa classe moyenne, une stratégie de sécurité menée de main de maître, une économie diversifiée et un vaste marché intérieur. Les PME québécoises ont d’ailleurs un meilleur accès au marché colombien grâce à l’accord commercial préférentiel signé entre le Canada et la Colombie qui est en vigueur depuis le 15 août 2011. Voici, selon Exportation et développement Canada (EDC), les secteurs clés pour les entreprises d’ici : • Construction et infrastructure • Électricité • Infrastructure environnementale et eaux usées • Machines – appareils industriels, de conditionnement et d’analyse • Pétrole et gaz naturel • Télécommunications Au niveau démographique, l’âge moyen des Colombiens est de 30 ans. Par contre, le nombre de personnes âgées de plus de 50 ans atteint aujourd’hui 9,5 millions, et les prévisions tablent sur 11,8 millions en 2020. C’est un marché encore peu exploité susceptible d’intéresser les entreprises offrant des produits et services aux aînés, particulièrement celles dans les secteurs du logement, de la santé, du tourisme et des services financiers. Autre fait intéressant : les consommateurs âgés présentent une fidélité accrue aux marques et ont tendance à acheter des produits classiques et faciles à manipuler. Lors de mon dernier déplacement en Colombie, dans le cadre d’une mission commerciale organisée par le Centre des affaires internationales, j’ai été agréablement surprise de constater que les entrepreneurs colombiens perçoivent très favorablement les entrepreneurs lavallois. En affaires, les Colombiens semblent favoriser les pays du nord au détriment des pays européens et asiatiques. De plus, les similitudes entre nos deux cultures favorisent grandement les échanges. DES DÉFIS À RELEVER Ce marché est donc très porteur, mais y assurer une croissance soutenue n’est pas évident actuellement compte tenu de l’état des infrastructures. Par exemple, selon l’économiste en chef d’EDC, les coûts du transport des biens à l’intérieur du pays sont cinq fois supérieurs aux taux de fret entre l’Asie et la Colombie. Pour contrer cette problématique, le gouvernement a décidé d’injecter 27 milliards de dollars dans les infrastructures. De plus, la faiblesse des institutions, en particulier le processus réglementaire et les problèmes persistants de sécurité et de corruption, soulève de grandes préoccupations malgré les initiatives gouvernementales. Il existe néanmoins de nombreuses solutions pour relever ces grands défis. En raison de l’immense potentiel de ce marché et de ses avantages pour nos entreprises, EDC a officiellement inauguré, en février 2014, une nouvelle représentation à Bogotá – sa 16e à l’étranger – pour répondre aux besoins actuels et futurs des acteurs économiques du Canada dans ce marché. Profiterez-vous de cet essor ? Si ce marché vous intéresse, contactez-moi. LA COLOMBIE, POURQUOI PAS ? LE COIN DU BLOGUEUR LA COLOMBIE SE CLASSE D’AILLEURS AU TROISIÈME RANG DES ÉCONOMIES DE LA RÉGION LATINO-AMÉRICAINE. Caroline Bouchard Visitez notre blogue : www.lavaltechnopole.org/cailt
  • BULLETIN D’INFORMATION INTERNATIONALE PRINTEMPS 2014– 03 – Louis Leclair est à la tête de l’entreprise Fourgons Transit qui a été fondée à Laval par sa mère en 1978. La société familiale compte 200 employés et dispose d’une usine de 11 613 m2 pour fabriquer une grande variété de boîtes de camion destinées à divers secteurs d’activités. Fourgons Transit produit annuellement 2 000 unités et poursuit sa croissance dans l’ensemble du Canada. L’entreprise lavalloise exporte ses boîtes de camion en Ontario, marché de proximité, depuis l’automne 2013. Fourgons Transit souhaite d’ailleurs réaliser 5 % de son chiffre d’affaires à l’exportation d’ici la fin de l’année 2014. C’est dans ce but que l’entreprise a fait partie du programme « Internationalisez votre PME » élaboré par le Centre des affaires internationales en collaboration avec Mercadex : cet accompagnement personnalisé vers l’exportation lui permet de développer une stratégie d’affaires hors Québec en suivant des démarches structurées, basées sur des études de marché. Louis Leclair précise qu’il ne faut pas sous-estimer les démarches d’exportation et qu’il est nécessaire de se préparer au marché ciblé. À long terme, l’entreprise envisage d’exporter ses boîtes de camion au nord-est des États-Unis, un autre marché de proximité à fort potentiel. C’est dans le but de révolutionner les industries de l’habitation et de la construction que Marc-André Bovet fonde BONE StructureMD en 2005 à Laval. Le concept ? Des structures d’acier qui s’assemblent rapidement pour créer des espaces de vie contemporains écoénergétiques. Inspirée des industries automobile et aérospatiale, la technologie BONE Structure « change le monde de l’habitation et change l’habitation à travers le monde ». BONE Structure est déjà très active au Canada et a pour objectif de conquérir le reste du monde. Marc‑André Bovet prévoit réaliser 80 % du chiffre d’affaires de l’entreprise hors Québec en 2014, tout en favorisant la production et la création d’emplois au Québec. Pour atteindre son but, BONE Structure a participé au programme « Internationalisez votre PME » organisé par le Centre des affaires internationales en collaboration avec Mercadex. BONE Structure a notamment été aidée dans l’élaboration de son plan d’action pour pénétrer divers marchés, tels que l’Ontario et la Colombie‑Britannique, où l’entreprise a commencé ses premiers assemblages en début d’année. BONE Structure envisage d’ouvrir des bureaux de vente à Toronto, à Calgary, à Vancouver et en Californie d’ici 2015. Le président conseille aux entrepreneurs lavallois de connaître la culture du marché cible et d’être bien accompagnés tout au long des démarches d’exportation. POUR EN SAVOIR DAVANTAGE Veuillez communiquer avec M. Marc-André Bovet, président, au 450 978-0602 ou par courriel à bovet@BONEstructure.ca. www.bonestructure.ca FOURGONS TRANSIT BONE STRUCTURE BÂTIR UNE SOLIDE RÉPUTATION EN TECHNOLOGIE DE L’HABITATION CHEF DE FILE DANS LA FABRICATION DE BOÎTES DE CAMION AU CANADA POUR EN SAVOIR DAVANTAGE Veuillez communiquer avec M. Louis Leclair, président, au 514 382-0104 ou par courriel à lleclair@transit.ca. www.transit.ca
  • BULLETIN D’INFORMATION INTERNATIONALE PRINTEMPS 2014– 04 – PRINTEMPS 2014 BULLETIN D’INFORMATION INTERNATIONALE PUBLIÉ PAR : LAVAL TECHNOPOLE 1555, boul. Chomedey, bureau 100, Laval (Québec) H7V 3Z1 Téléphone : 450 978-5959 I Télécopieur : 450 978-5970 I info@lavaltechnopole.com I www.lavaltechnopole.com/cailt Le Centre des affaires internationales de LAVAL TECHNOPOLE reçoit l’appui financier de : Fondée à Laval en 2010, Devrun est une agence spécialisée en Web analytique. L’entreprise qui compte huit personnes offre des services de conception et d’optimisation de sites Internet, aussi bien aux petites structures qu’aux gros joueurs sur les marchés québécois et américain. Devrun réalise d’ailleurs 30 % de son chiffre d’affaires à l’exportation aux États-Unis. L’entreprise lavalloise a pour objectif d’accroître sa notoriété et de poursuivre son développement aux États-Unis. Pour y arriver, Devrun a participé en décembre 2013 à la mission commerciale en Californie organisée par le Centre des affaires internationales. Cette expérience a permis aux dirigeants de Devrun d’obtenir un premier contrat du géant de l’énergie solaire SunPower Corporation Sotech Nitram est une entreprise familiale fondée en 1981. Jacinthe Martin, fille du fondateur, dirige la société dont le siège social est situé à Laval depuis 2002. Cet intermédiaire en transport (3PL) offre des services de transport terrestre, aérien, maritime et ferroviaire, quelque soit l’origine ou la destination à travers l’Amérique du Nord. Grâce à ses différents partenaires basés au Canada et aux États‑Unis, l’entreprise réalise plus de 95 % de son chiffre d’affaires en transports transfrontaliers. Elle s’est donné l’objectif d’accroître sa clientèle américaine. Pour y arriver, Sotech Nitram a participé à la mission commerciale en Californie organisée par le Centre des affaires internationales en décembre 2013. Jacinthe Martin a pu y rencontrer de potentiels partenaires dont des dirigeants de firmes 3PL pour envisager des alliances stratégiques. D’ailleurs, la présidente conseille de se faire accompagner par des spécialistes, par exemple par le Centre des affaires internationales, lors de démarches d’exportation pour accélérer le démarchage et minimiser la perte de temps que peut occasionner le manque de connaissances des nouveaux marchés. Forte de plus de 30 ans d’expérience et d’une équipe expérimentée, Sotech Nitram offre des solutions de transport à la hauteur des exigences de sa clientèle. POUR EN SAVOIR DAVANTAGE Veuillez communiquer avec Mme Jacinthe Martin, présidente, au 514 975-2100, poste 530, ou par courriel à j.martin@sotechnitram.com. www.sotechnitram.com et d’établir sur place les premières étapes de leur mandat. Le marché californien présente de belles occasions d’affaires pour Devrun puisqu’il regorge d’entreprises innovantes, à la fine pointe de la technologie. Selon Jonathan Roy, président, ce sont les premiers contacts avec de potentiels clients qui sont les plus difficiles. C’est pour cette raison qu’il recommande à ses pairs d’être bien préparés, de réaliser des études de marché et de bien mettre en valeur leur offre de services avant de se lancer dans l’exportation. POUR EN SAVOIR DAVANTAGE Veuillez communiquer avec M. Jonathan Roy, président, au 514 323-2992, poste 100, ou par courriel à jonathan.roy@devrun.com. www.devrun.com DEVRUN UNE JEUNE ENTREPRISE QUI VOIT GRAND SOTECH NITRAM DESTINATION : L’AMÉRIQUE DU NORD 30 POS