Dossier soutenance finale ptits gourmets
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×
 

Dossier soutenance finale ptits gourmets

on

  • 944 views

 

Statistics

Views

Total Views
944
Views on SlideShare
944
Embed Views
0

Actions

Likes
0
Downloads
2
Comments
0

0 Embeds 0

No embeds

Accessibility

Categories

Upload Details

Uploaded via as Adobe PDF

Usage Rights

© All Rights Reserved

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Processing…
Post Comment
Edit your comment

Dossier soutenance finale ptits gourmets Dossier soutenance finale ptits gourmets Document Transcript

  • LES PTITS GOURMETS SOUTENANCE FINALECaroline AUDRECHY Pauline COLLET Pauline CHOUX (Metz) Marine GOMES Baptiste DEWAELE (Metz) Laurie THOMAZO Floriane LOREE (Metz) Mardi 7 janvier 2013
  • MENUMISE EN BOUCHE 31. L’équipe des Ptits Gourmets 32. Les engagements de l’association 4I. ENTREE : LEGALITE, COMPTABILITE & FINANCE 81. Récipissé de la préfecture 82. Statuts de l’association 93. Trésorerie 114. Valorisation des heures des membres 12II. PLAT : LES ACTIVITES DES PTITS GOURMETS 151. Les cours enfants & étudiants 152. La semaine du Goût à la sauce ICN 173. Un Master mini chefs à l’école Stanislas 18III. DESSERT : LA COMMUNICATION 201. Communication autour de la Semaine du Goût 202. Le concours Master Minis-chefs 24IV. BILAN, REFLEXIONS & ELEMENTS A TRANSMETTRE A LANOUVELLE EQUIPE 251. Bilan de notre mandat 252. Recrutement 253. Eléments à transmettre à la nouvelle équipe 264. Opportunités et menaces rencontrées dans nos projets 28ANNEXES 32Notes individuelles 32Fichier de démarchage 36Fichier de cours enfants – pôle communication externe 37 2
  • Mise en bouche1. L’équipe des Ptits Gourmets Pauline Collet Laurie Caroline Floriane Marine Pauline Choux Baptiste Bureau Présidente : Caroline AUDRECHY Vice-présidente : Pauline CHOUX Trésorière : Floriane LOREE Pôle Pôle Pôle communication Pôle démarchage communication communication interne (ICN) Pauline COLLET externe internetCaroline AUDRECHY Marine GOMES Baptiste DEWAELE Pauline CHOUX Laurie THOMAZO 3
  • 2. Les engagements de l’association1. Soutenance InitialeElle a eu lieu le 9 février 2012.Quelques commentaires sur la forme : • Le dossier a été rendu dans les temps. Il est consistant et de qualité. • La soutenance a commencé et a terminé à l’heure. • Tous les étudiants étaient présents. La Tutrice était présente, ainsi qu’une étudiante de l’équipe précédente. • Le Power Point était de qualité. • La soutenance a été bien animée. • L’engagement des AP2 fait plaisir.Quelques commentaires sur le fond : • Le blog réalisé est de qualité. Les codes doivent être transmis à la Tutrice. • Le tableau de trésorerie prévisionnel est intéressant. • Le projet doit sauvegarder son pré carré face aux initiatives de projets plus importants. • 4 cours mensuels (2 pour les étudiants et 2 pour les enfants) semblent être des objectifs ambitieux. • Quelques suggestions intéressantes : o Une conférence sur la gastronomie o La semaine de la soupe o Le concours Inter-Ecole. • Ce projet a vocation à intéresser les Masters de Metz et les Bachelors. • Le projet doit établir des contacts avec GLOBE &CO et MILLESIME.Important : Compléments à la soutenance initiale à fournir pour le 2 mars 2012 : • Copie du certificat d’immatriculation du Bureau à la Préfecture (sa non-présentation est susceptible d’entrainer la non-validation du Projet). • Présentation du Certificat sur la situation financière de l’association au moment de la passation. • Le budget prévisionnel et le calendrier prévisionnel. 2. Principales Missions à réaliser lors du mandat de 2 ans et à présenter lors de la Soutenance finaleEn plus des objectifs consignés dans le dossier de dossier initial de l’équipe, les points suivants doivent êtreajoutés : • Très important : l’Ecole demande que le Projet participe à l’Accueil des Admissibles cette année. L’équipe de l’Accueil formulera en son temps ses attentes à votre équipe. Il est possible dès à présent d’énoncer les attentes suivantes : mise à disposition de polos, d’un PowerPoint de présentation du Projet, présence physique obligatoire au minimum d’un membre de l’équipe pendant une journée à l’Accueil. Les attentes de l’Ecole à ce sujet sont fortes et peuvent entraîner la non-validation du projet 4
  • en cas de non-respect de celles-ci. De même, tout versement de subvention fait par l’Ecole dépendra de l’implication du Projet dans l’Accueil des Admissibles, • Réalisation d’une enquête utile au Projet avec le logiciel SPHINX. Il est nécessaire de consulter le Tutrice ou le Responsable des Projets pour obtenir des précisions sur leurs attentes, • Valorisation du bénévolat par étudiant (en termes d’heures consacrées par les membres du Projet durant ce mandat) et des apports en nature dont le projet a bénéficiés pendant tout le mandat, • Réalisation d’actions dans le cadre de GLOBAL COMPACT, • Effectuer un reporting tous les mois au tuteur et le Responsable des Projets (impératif) (voir formulaire type page 3). 3. Première réunion obligatoire • Organisée avec le Tutrice au plus tard un mois après la soutenance initiale pour mise en action du Projet et application des engagements. • Compte-rendu de la réunion adressé par mail à la Tutrice et au Responsable des Projets.4. Notation fin ICN1 : dépôt d’un dossier auprès de la Tutrice et du Responsable des Projets pour le 11 mai2012. Ce dossier d’une quinzaine de pages minimum comprendra des points d’étape pour toutes les missionsmentionnées au paragraphe 3 de ce document. Il présentera en outre le • Copie des Engagements. • Point sur l’Accueil des admissibles. • Statuts de l’association. • Récépissé d’enregistrement du nouveau bureau à la Préfecture (point très important). • Réécriture du budget prévisionnel pour la 2ème partie du mandat. • Questionnaire vierge du questionnaire SPHINX. • Point financier au 11 mai 2012. • Plan prévisionnel révisé au 11 mai sous EXCEL. • Peer evaluation forms remplis (à réclamer au Responsable des Projets en son temps). Attention, les PEF devront être remplies sérieusement. Toute PEF oubliée ou bâclée entrainera la sanction de l’étudiant concerné.5. Deuxième réunion obligatoire • Organisée avec la Tutrice au plus tard pour fin 2ème quinzaine 09/2012. Prévoir notamment un point sur le recrutement des repreneurs. La priorité est le recrutement des AP2 (qui doit être achevé pour la fin octobre) et l’engagement immédiatement de ceux-ci (ne pas attendre début 2013). • Compte-rendu de la réunion adressé par mail à la Tutrice et au Responsable des Projets.6. Recherche de repreneurs : • Organisée de septembre/octobre/novembre/décembre 2012. La présence du Projet au Forum des Associations est obligatoire sur les deux sites. 5
  • • Attention : il est interdit de dépasser 10 repreneurs Projets-Ecole Première Année et 3 AP2A (sauf autorisation du Responsable des Projets).7. La Soutenance Finale aura lieu au plus tard en première quinzaine de JANVIER 2013. La date précise serafixée par le secrétariat du Centre des Compétences Comportementales.8. Le dossier de Soutenance Finale, sera remis 15 jours avant la Soutenance, à la Tutrice et au Responsable desProjets. Il comprendra les éléments ci-dessous, à respecter scrupuleusement, précédés d’une introduction.Certaines attentes ci-dessous ont déjà été formulées pour le dossier de fin de Première Année. Compte tenu dufait que le présent dossier porte sur tout le mandat, on n’hésitera pas à introduire les éléments qui pourraientapparaître redondants- Dossier juridique, comptable, financier, administratif.Copie des Engagements.Statuts de l’association.Récépissé d’enregistrement du nouveau bureau à la Préfecture.PV AG finale votant les quitis sur le mandat et élisant le nouveau bureau.Comptes finaux et bilan.Étude des écarts entre le budget prévisionnel et le réel (important, à ne pas oublier).Valorisation globale des apports en nature et des heures étudiants.- Dossier ActivitésDétail des actions réalisées.Présentation de celles-ci sous MS Project (à ne pas oublier).Présentation de l’étude sous SPHINX (questionnaires remplis, tableaux de résultats et synthèse.)Synthèse sur l’engagement GLOBAL COMPACT.Quantification du temps passé par chaque membre de l’équipe.Témoignage du service Communication (Catherine Jungmann) (incontournable).Témoignages des partenaires de l’association (important).- CommunicationCD contenant tous les éléments de communication du Projet : entête de lettre, mailings, flyers, affiches,publicités, rédactionnels dans les médias, powerpoints et films réalisés, comptes-rendus et correspondances avecla Tutrice, le Responsables des Projets…Recommandations stratégiques adressées aux repreneurs.Rapport de passation (en annexe).Peer evaluation forms dûment remplis. (Voir les commentaires concernant les PEF en paragraphe 4).9. La durée de la Soutenance Finale ne dépassera pas 60 minutes. Elle évitera toute redondance avec le dossieret respectera la forme suivante … • Une présentation sous Power Point de 30 minutes. 6
  • • Pour chaque domaine de la gestion (marketing, négociation, finances, RH, organisation …), vous présenterez 3 événements concrets riches de sens, tirés de votre parcours au sein de votre Projet, positifs et négatifs, que vous commenterez et expliquerez en faisant appel à des apports théorique. • Le président, le Trésorier et le responsable de la communication présenteront chacune les apports pédagogiques dans leur fonction respective. • Un échange avec le Jury de 30 minutes environ. • Il est entendu que la présence de tous les élèves Projets-Ecole ICN2 est obligatoire et que les ICN1 seront représentés. Il est utile d’inviter quelques partenaires externes.10. Rédaction du Dossier de Passation destiné aux repreneurs.11. Le Président du Projet donnera au Responsable des Projets les Peer evaluations forms remplisindividuellement par tous les membres du groupe.12. La Soutenance Initiale des repreneurs aura lieu immédiatement après la Soutenance Finale dans la mesuredu possible.Le Président du Projet, représentant l’association, le Tutrice, le Responsable des Projets acceptent lesengagements listés ci-dessus. Cette acceptation entraîne la délivrance du Label Projet-Ecole au Projet-Ecole.Pour toutes les situations non prévues dans ce document, les élèves se reporteront à la Charte des Projets-Ecoleen vigueur cette année. L’engagement des étudiants ICN dans les Projets-Ecole entraîne l’acceptation et lerespect par ceux-ci des valeurs de l’Ecole, l’engagement GLOBAL COMPACT, la Charte des Comportementsde l’étudiant ICN, le Règlement intérieur de l’Ecole, le respect des règles édités par le Service Commun du PôleLorrain de Gestion à Nancy et de celles du Site de Metz. 7
  • I. Entrée : légalité, comptabilité & finance1. Récipissé de la préfecture 8
  • 2. Statuts de l’associationARTICLE 1 - ConstitutionIl est fondé entre les adhérents aux présents statuts et ceux qui y adhéreront ultérieurement uneassociation régie par la loi du 1er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 modifiés.ARTICLE 2 – DénominationLa dénomination de l’activité de l’association est : Les Ptits Gourmets. Une autre dénomination defantaisie pourra être utilisée.ARTICLE 3 - ObjetCette association a pour but de fournir une ouverture de ses participants sur le monde culinaire, sespratiques et sa diversité. Le principal objectif de l’association est de faire découvrir ou d’approfondirles connaissances d’un public varié dans ce domaine, notamment grâce aux professionnels du ditdomaine ou des ressources à la disposition de l’association.ARTICLE 4 - SiègeLe siège est fixé au 13 rue Michel Ney, 54000 NANCYARTICLE 5 - MembresSont membres actifs ceux qui sont agréés par le bureau ou qui ont rendus des services signalés auprésident; ils ne sont pas forcément assignés à cotisation.ARTICLE 6 - CompositionLassociation se compose de : a) un président b) un trésorier c) des membres du bureau d) des membres actifsARTICLE 7 - AdmissionPour faire partie de lassociation en tant que membre, il faut être agréé par le bureau. Le recrutementpeut avoir lieu durant toue l’année.ARTICLE 8 - Démission et RadiationsLa qualité de membre se perd par : a) La démission; b) Le décès; c) La radiation prononcée par le conseil dadministration pour motif grave, lintéressé ayant été invité par lettre recommandée à se présenter devant le bureau pour fournir des explications.ARTICLE 9 – Le bureauL’association est administrée et gérée par un bureau dont le nombre de membres est compris entre 3membres au moins (président, vice-président, trésorier) et 6 membres au plus. 9
  • Les membres du bureau sont élus à la majorité absolue des voix des membres du bureau sortant en finde mandat.Les membres sont élus pour un mandat dune année et demi. Seul le poste de président a un mandat de3 ans.Les membres sortant sont tous rééligibles en fin de mandant, y compris le président.ARTICLE 10 – Absence de rémunération des membres du bureauLes membres du bureau, ainsi que tous les membres de l’association, ne peuvent recevoir aucunerétribution à raison des fonctions qui leur sont confiées.Des remboursements de frais sont seuls possibles.ARTICLE 11 – Attributions du présidentLe président représente l’association dans tous ses actes de la vie civile.Au cas où le président ne serait pas sur le territoire français, le vice-président prendrait alors sesfonctions jusqu’à ce que le président revienne en France.ARTICLE 12 - Assemblée générale ordinaireLassemblée générale ordinaire comprend tous les membres de lassociation à quelque titre quils ysoient affiliés. Lassemblée générale ordinaire se réunit au moins une fois par an. Les membres delassociation sont convoqués par les soins du secrétaire.Le président préside lassemblée et expose la situation morale de lassociation.Le trésorier rend compte de sa gestion et soumet le bilan à lapprobation de lassemblée.Ne devront être traitées, lors de lassemblée générale, que les questions soumises à lordre du jour.ARTICLE 13 - Assemblée générale extraordinaireSi besoin est, ou sur la demande de la moitié plus un des membres inscrits, le président peut convoquerune assemblée générale extraordinaire, suivant les formalités prévues par larticle 10.Elle est la seule compétence pour changer les statuts ou pour dissoudre l’association.ARTICLE 14 - RessourcesLes ressources de lassociation comprennent : 1) Des cotisations et souscriptions de ses membres, à caractère non obligatoires. 2) Les subventions en nature et en numéraire, des partenariats de lÉtat, de la région, du département et des communes, des établissements publics et privés. 3) Du produit des rétributions perçues pour service rendu.ARTICLE 15 - Règlement intérieurLe conseil d’administration se réserve le droit d’instituer un règlement intérieur. Pour qu’il soit adopté,seul un tiers du conseil d’administration devra donner son accord.Ce règlement éventuel est destiné à fixer les divers points non prévus par les statuts, notamment ceuxqui ont trait à ladministration interne de lassociation. 10
  • ARTICLE 16 - DissolutionEn cas de dissolution prononcée par la majorité au moins des membres présents à lassemblée générale,un ou plusieurs liquidateurs sont nommés par celles-ci. Elle distribue l’actif à un ou plusieursétablissements analogues, publics, reconnus d’utilité publique ou à des établissements visés à l’article35 de la loi du 14 janvier 1933. Sil y a lieu, l’actif est dévolu conformément à larticle 9 de la loi du1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. 3. Trésorerie (Nov. 2011 – Dec.2012) Compte de résultat 11
  • Bilan Ecarts réel/prévisionnel Analyse des écarts : Nous avons fait moins de cours étudiants et enfants, au profit dautres évènements, certes, moins intéressants financièrement mais qui ont permis de faire progresser très largement la notoriété. De plus le prix des cours enfant a été moins élevé que prévu. 4. Valorisation des heures des membres • Pôle Démarchage – Caroline Audrechy et Pauline ColletPour le démarchage le temps passé pour l’association est en moyenne de 2h. Deux membres ont étérecrutées contrairement au mandat précédent où Claire Decotte était seule responsable de ce pôle, celaleur a permis de se séparer le travail, entre le démarchage dans Nancy auprès des chefs, les contactstéléphoniques pour convenir d’arrangements dans l’organisation des cours et la mise à jours desfichiers de démarchage à transmettre à la nouvelle équipe. 1h supplémentaire par semaine estconsacrée aux préparations des réunions, aux réunions et à l’organisation des événements. L’on peutégalement y ajouter 2h de temps en temps lorsque les responsables démarchages participent àl’animation des cours enfants ou étudiants. Au total, 3h + 2h en cas d’animation de cours pour le pôledémarchage par semaine. 12
  • Pour nos deux événements de la deuxième partie de mandat, la Semaine du Gout et le Master minichefs, on peut estimer à 6h le temps à démarcher les différents partenaires : le plus long étant lepartenariat avec l’organisme du Gout (contacts, dossiers officiels à préparer, prise de contact avec lechef de l’opération « chef sur le campus », planification de la conférence et de la venue del’intervenant, Jean Marc Albert) ainsi qu’à 3h le démarchage concernant le concours : présentation duprojet à plusieurs écoles primaires, premiers contacts avec Mme Stutzmann, institutrice. Au total, 9hde démarchage pur nos événements pour nos deux responsables du pôle.Caroline a également mené 4 entretiens à Metz et 3 entretiens à Nancy chacun de 10 minutes : onestime donc 1H10 minutes le temps passés pour le recrutement de la nouvelle équipe.Pauline et Caroline ont consacré 5h chacune à l’animation des événements de la Semaine du Gout ainsique 3h chacune lors du concours Master minis chef (Pauline, 3h lors de l’après-midi d’élaboration destoques et Caroline 3h le matin du concours) • Pôle Communication interne – Pauline Choux (vice présidente)En tant que Vice-présidente le temps consacré à l’association est d’1h30 par semaine (organisation deréunions, comptes-rendus de réunions, contacts avec la présidente…)On ne peut pas chiffrer cet engagement à la semaine puisque les cours étudiants auxquels est consacréela communication interne n’ont pas lieu chaque semaine, mais on peut estimer qu’en cas de coursétudiants prévus, 1h est consacrée à l’organisation (choix du thème, réservation de la cuisine, mailinget inscriptions), 1h est consacrée à l’élaboration des supports de communication (contenus des mails,visuels), 2h sont consacrées à l’animation du cours si Pauline participe au cours. Au total, 2h30+2h encas d’animation de cours.Pauline a également mené 4 entretiens à Metz, chacun de 10 minutes : on estime donc 40 minutes letemps passés pour le recrutement de la nouvelle équipe. • Pôle Communication externe – Marine Gomes et Laurie ThomazoLe pôle communication externe s’occupe principalement de l’organisation des cours enfants : réserverla cuisine prends environ 30 minutes, écrire le mail aux parents demande un travail de 30 minutesenviron, puis son envoi et le suivi des réponses et des inscriptions prennent environ 1H30. Au fil desinscriptions, il convient de créer et compléter un fichier Excel résumant les inscriptions pour le cours,si ce travail est fait de manière régulière en même temps de le suivi des réponses, cela ne prends pasplus de 30 minutes. En plus des deux heures allouées à l’animation des cours, si les responsablescommunication externe y participent, elles doivent imprimer le fichier d’inscription ainsi que lespapiers de décharge à faire signer par les parents des enfants inscrits. Enfin, il faut estimer à 30minutes l’envoi d’un mail de remerciements accompagnés de photos et des recettes réalisées pendant 13
  • le cours. Au total, 3h30+2h en cas d’animation de cours sont à prévoir pour les responsablescommunication externe.Dans le cadre de nos événements de seconde partie de mandat, pour le recrutement, les responsablescommunication externe se sont occupées de contacter le candidats, de planifier et de mener lesentretiens. Il y a eu 19 entretiens à Nancy, chacun de 10 minutes : on estime donc à 3H10 + 2H deplanification et de préparation = 5h10 le temps passé à recruter la nouvelle équipe.Pour la Semaine du Gout, Laurie, qui avait repris la communication internet de l’association pour laseconde partie du mandat, 2h ont été consacrées à la communication via Facebook sur les événementsde la Semaine à ICN. Pour la dominante internet, Laurie s’était également chargée en 1h de la page del’association dur le portail des associations ICN.Pour le concours Master minis chefs, Marine a amorcé la communication avec Mme Stutzmann, onestime à 1h30 le temps passé à échanger des mails pour planifier le concours. On estime ensuite à 2hpour Laurie et Marine le temps passé à communiquer (mail, téléphone…). On estime ensuite à 9hchacune (3h un après-midi + 6h le jour du concours) le temps passé lors du concours. • Pôle internet – Baptiste DewaeleBaptiste Dewaele a été en charge du pôle communication sur internet pendant la première partie dumandat, cette responsabilité a par la suite été confiée à Laurie, Baptiste suivant ses cours de deuxièmeannée à Metz. Il a recréé un blog pour l’association, les recettes, les photos : on estime à 1h parsemaine, et 1h supplémentaire après les cours enfants pour mettre en ligne les recettes, l’animation dublog et du profil Facebook. La création du blog et du profil et leur mise en page ont nécessité 2h detravail au début du mandat. • Pôle Trésorerie – Floriane LoréeeIl faut compter 2h par mois pour mettre à jour la comptabilité, les dépenses et recettes, les factures… Ilfaut également compter 2h pour réaliser les bilans comptables des dossiers à rendre dans le cadre denos soutenances et échéances de projet école.Floriane consacre 2h de temps aux cours qu’elle anime. Elle consacre 1h aux réunions organisées. • Présidence – Caroline AUDRECHYLa travail de Caroline à la présidence de l’association a nécessité un investissement temporel aléatoiremais on peut l’estimer à 1h par semaine en moyenne sachant que le début de notre mandat lui ademandé beaucoup de travail au niveau administratif et qu’elle en aura encore pour la passation. Elle abeaucoup travaillé pour l’association, notamment par des rendez-vous avec le service communication,par des contacts avec des partenaires éventuels pas tous « exploités » lors de notre mandat mais qui nemanqueront pas d’être transmis au nouveau mandat. 14
  • II. Plat : les activités des Ptits Gourmets 1. Les cours enfants & étudiants Lors du mandat 2012-2013 de l’association Les Ptits Gourmets, nous avons organisé 4 cours decuisine pour étudiants. Ils ont tous eu lieu à la MJC Lillebonne de Nancy.Les Duos : Le premier cours de notre mandat s’est déroulé le 8 février. Il avait pour thème Les Duos,et était animé par Pauline Ch., Caroline et Baptiste. Au menu, il y avait des verrines crevettes manguesen entrée, suivit d’un duo de risotto poulet-chorizo, et une galette des Rois poire-chocolat-en-dessert.Cuisine Asiatique : Pour le cours du 3 avril, nous avons souhaité faire découvrir de nouvelles saveursaux étudiants, en animant un cours de cuisine asiatique. Ce sont les deux Pauline qui ont supervisé lescinq étudiants participants. L’entrée, des rouleaux de printemps, fut préparée par tout le monde enmême temps sous les conseils de Pauline Ch. Quentin et Ivan ont préparé le riz cantonais, tandis queVincent et Kent se sont chargés du poulet aux noix de cajou. Et pour finir, Mathilde nous a concoctéun délicieux gâteau à la banane et à la noix de coco.Cuisine du Soleil : Pour l’arrivée des beaux jours, nous avons pensé qu’un peu de cuisine du Soleilserait le bienvenu. Lors de ce cours du 16 mai, les deux Pauline ont accueilli sept étudiants. Edouardnous concocta comme entrée une salade niçoise. Chloé et Marine ont appris à faire une frittata decheveux d’anges aux poireaux et à la feta, accompagné d’une polenta aux champignons et fromagepréparée par Héloïse et Guillaume. Pour clore ce diné méditerranéen, Isabelle et Yann se sont chargésdes tiramisus aux fruits rouges.Cuisine Mexicaine : L’association Acte Microfinance nousa contacté pour les aider à organiser un événement dans lecadre de leur semaine « Le développement et les stratégiesde financement ». Les membres de l’association ontdémarché des étudiantes mexicaines de l’école afin deréaliser un cours de cuisine Mexicain en leur présence.Nous avons réservé la cuisine de la MJC Lillebonne dans le cadre de notre partenariat, et aidé Acte Microfinance pour la réalisation du menu et la liste des courses. L’association Acte Microfinance s’est chargée des courses et du paiement de la cuisine. Notre but était plus logistique, puisque les deux associations se sont chargées de la communication. Nous devions juste nous occuper des réservations des étudiants. 15
  • Pilote de ce projet de partenariat, Caroline AUDRECHY : « C’était une bonne expérience de créer unévénement en commun avec une autre association d’ICN. Cela implique une bonne organisationpréalable et beaucoup de communication. J’encourage la nouvelle équipe à échanger avec les autresassociations. » Nous avons également organisé deux cours enfants, l’un sans chef, dans la cuisine du magasinCulinarion et l’autre dans le restaurant Eat’s good à Nancy.La Galette des rois : Premier cours enfant du mandat, le cours sur la galette des rois. Comme certainsmembre maitrisaient des recettes de galettes des rois, nous avons fait un cours sans chef. Nous avonsloué la cuisine Culinarion et réalisé trois galettes : une à la pomme, une poire-chocolat et la dernièreclassique, à la frangipane. A l’issue de ce cours, nous avons, conformément à la tradition des rois,proposé une dégustation des réalisations des enfants avec leurs parents revenus les chercher à lacuisine. Ceci fut un moment de présenter la nouvelle équipe à des parents parfois habitués aux anciensmembres de l’association, d’instaurer une relation autre que « virtuelle » (par email) avec ces famillesqui reviennent régulièrement aux cours des Ptits Gourmets.Les Verrines avec le chef d’Eat’s Good :Ce cours enfants a été réalisé avec le chef démarchéavant les vacances de Pâques. Il s’agit du Chef EricMosse de Eat’s good (rue du Pont Mouja à Nancy).Nous avons réalisé le cours dans la cuisine de sonrestaurant. Au menu des verrines de salade de pommesde terre au thon et céréales ainsi que des verrines decompote avec du caramel salé et des spéculos. Le chef,très disponible et très enthousiaste, a même donné un cours sur le sucre, ses origines diverses, sesbienfaits, ses méfaits pour l’organisme aux enfants qui étaient ravis. Tout cela a contribué au succès denotre cours enfant. 16
  • 2. La semaine du Goût à la sauce ICNDe la maternelle à l’enseignement supérieur, la Semaine du Goût est une institution dans toutes lesécoles Françaises. Et pourtant, elle n’avait jamais été organisée à l’ICN Business School. Ce fut unchallenge de trouver des événements pour les étudiants.Caroline AUDRECHY se chargea de piloter le projet.Le 30 mai, Caroline AUDRECHY a rencontré la responsableRelation Presse et communication, Mme CatherineJungmann. Le premier contact a permis de partager sur lesidées qui avaient été évoquées par l’équipe afin de réaliserune semaine chargée en saveurs. L’organisme National la « Semaine du Goût » fut contacté afin de collaborer pour organiser l’événement « Un chef sur le campus », qui permet la présence d’unchef réputé afin de réaliser un repas simple avec une plaquede cuisson et un petit budget. L’organisme ne permet pas uneaide financière, mais plutôt matérielle (affiches, banderoles,ballons pour les événements)et au niveau de lacommunication (utilisation de leur réseau et logo officielSemaine du Goût). Grâce aux conseils et contacts de MmeJUNGMANN, Caroline a contacté le chef Laurent Lalvée,Meilleur Ouvrier de France, afin de savoir si celal’intéressait d’être le chef sur le campus ICN. Le seulimpératif de l’organisme la Semaine du Goût étant que les événements devaient se réaliser durant la semaine du goût nationale, cest-à-dire du 15 octobre au 20 octobre. Ci-joint la banderole reçue pour l’occasion. Comme évoqué lors des soutenances précédentes, une conférence était prévue avec Mr Jean-Marc Albert, afin qu’il donne une conférence sur l’Histoire du Goût, afin de décrypter les relations entre table et hommes de pouvoir, en politique et communication… Les contacts 17
  • n’étant pas suivis par City’Zen, Caroline a directement repris contact avec le conférencier, afin de luidemander ses disponibilités et ses demandes. La date choisie fut le 16 octobre.La FNAC de Nancy a été démarché afin de réaliser un événement en commun pour la venue duconférencier. La responsable communication de Nancy était très intéressée, mais la date necorrespondait pas, ils avaient déjà un événement de prévu ce jour là (Prix Goncourt des Lycéens).Suite à ses démarches, Caroline a rencontré une deuxième fois Mme JUNGMANN, afin d’évoquerl’avancement des démarches, la réunion s’est déroulée le 9 juillet.Pour soutenir le projet, il y a eu des échanges de mail durant la période (juillet-août) entre les membresde l’association, et une réunion a été organisée des la rentrée de septembre, afin que les membresparticipent selon leurs pôles à cette semaine. Au démarchage, Pauline COLLET fut chargée de lalogistique, avec les réservations de salle et prêt de matériel. Marine GOMES et Laurie THOMAZOétaient chargées de la communication au sein de l’école. N’étant que quatre membres à Nancy, ce futun vrai challenge mais une réussite. Nous avons réalisé un communiqué de presse avec les conseils etmodifications de Mme JUNGMANN.Un dossier de subvention a été réalisé auprès de l’ICN afin de demander une aide financière etmatérielle. Nous n’avons eu, pour le moment, aucun retour de l’administratif à ce sujet. 3. Un Master mini chefs à l’école StanislasAvec le succès des programmes culinaires télévisés, nous nous sommes nous aussi lancés dansl’aventure avec nos propres moyens. Les Ptits Gourmets, c’est une association qui travaille en grandepartie pour valoriser l’Art Culinaire auprès des enfants, c’est pourquoi nous avons décidé decommencer cette nouvelle aventure avec les enfants. Nos objectifs pour ce concours étaient lessuivants: • Initier les enfants à la cuisine, • Travailler des produits sains, • Manger équilibré tout en se faisant plaisir, • Jouer sur les goûts et les saveurs, • Découvrir le travail en équipe et lentraide à travers une cause commune, • Instaurer un esprit de compétition entre les élèves dans une ambiance ludique.La première étape a été de trouver une école qui soit intéressée par le projet. La présidente, CarolineAudrechy s’est chargée de trouver une école avec une présentation du projet réalisée par l’équipe encharge du projet et de la communication externe, Laurie Thomazo et Marine Gomes. 18
  • Une fois l’école et la classe de CP trouvées, nous avons débuté une correspondance avec l’institutrice,Mme Gaelle Stutzmann.Suite à cette correspondance, nous avons établi que le concours serait disputé entre 5 équipes de 5élèves, élèves qui se répartiraient les ingrédients afin que l’on ne touche pas à notre trésorerie. L’idéede demander aux élèves de ramener les ingrédients a été proposée par l’institutrice qui se servirait desingrédients restants pour d’autres cours de cuisine en classe.Pour l’atelier du 22 Novembre, nous avons réalisé des petits gâteaux, cookies, muffins, brownies, à nosfrais car tous les membres de l’équipe étaient d’accord pour mettre quelques euros de leurs pochespour ce projet. Nous avons ramené ces préparations aux élèves, ravis de faire un goûter à l’école, touten faisant attention aux allergies de deux des élèves.Avant de gouter nous avons réalisé des toques en papier crépon, de différentes couleurs en fonctiondes équipes. La fabrication des toques a été un véritable moment de plaisir pour les enfants qui ont pudécorer leurs toques à l’aide de feutres et de gommettes.Pour le jour du concours le 6 Décembre, jour de la St Nicolas, nous n’avons eu à gérer que lescadeaux, le matériel et les décorations des sablés. Avant le concours, nous nous sommes chargées dedessiner les recettes afin que les enfants puissent bien les comprendre. Par ailleurs, nous avons achetédes cadeaux pour les enfants un pour chaque équipe, des petits livres de recettes pour enfants à moinsde 4€, et un livre sur le Saint Nicolas pour l’école.Pour que toutes les équipes soient gagnantes, nous avons décidé de remettre plusieurs prix : - Le meilleur pain d’épices - Les meilleurs sablés - Le meilleur esprit d’équipe - La meilleure organisation - La plus belle décoration de sablésNous avons décidé de faire le concours sur la journéeentière afin d’avoir le temps de cuire les pains d’épices.Nous avons donc commencé la journée en prenant avec nous en cuisine deux équipes, puis les troisautres pour faire les préparations de pain d’épices. Sur le temps du midi, nous avons cuit les painsd’épices. A la reprise, nous avons repris les équipes avec nous en cuisine pour la fabrication et ladécoration des sablés. A la fin de la journée, nous avons remis les prix en classe, ainsi que les sachetsde bonbons, de sablés et de pains d’épices aux élèves tous très contents de leur expérience. 19
  • III. Dessert : la communication 1. Communication autour de la Semaine du Goût Pour faciliter notre communication, nous avons décidé de mettre toutes les chances de notre côté, avec une communication interne à l’école, et aussi externe au niveau nancéen et national. Un web-designer nancéen a réalisé le logo, l’affiche et les flyers pour la somme de 70euros. Il a effectué un prix réduit, car il s’agissait d’une association. Nous espérons que le prix sera amorti par la réutilisation de cette affiche pour les prochaines années. Les affiches ont été mises dans l’école, ainsi que sur le campus ARTEM, à l’école des Beaux Arts et à plusieurs endroits de l’Université de Lorraine. Grâce à l’aide de Mme JUNGMANN et de l’office national de la Semaine du Goût, nous avons bénéficié d’une visibilité nationale et régionale. Grâce au réseau de chacune, nousavons eu la chance d’activer certains médias.  France Culture, 15 octobre 2012  Passage sur Antenne Diversité le 15 octobre avec Laurie THOMAZO, Marine GOMES et Caroline AUDRECHY Présentation de nos événements pour la semaine du Goût, de notre association. 20
  •  TIC & + , 16 octobre 2012 21
  •  L’EST Républicain, 18 octobre 2012 22
  •  Aujourd’hui et L’étudiant, 21 octobre 2012• N•••••••••• 23
  • • Article dans le newsletter ICN • Atelier du Gout sur le site http://www.legout.com 2. Le concours Master Minis-chefsEn amont, nous avons réalisé un dossier de présentation du projet à adresser à nos éventuelspartenaires pour le projet : ainsi, nous l’avons envoyé ou proposé aux écoles élémentaires contactées,aux personnalités démarchée pour le jury (Elisabeth de l’émission Master-chef, M Kahlig, MmeNeihouser, la mairie de Nancy afin de faire venir un homme costumé en Saint-Nicolas…)Nous avons également rédigé un article pour la newsletter ICN de janvier 2013 avec le concours deMme Jungmann. Il est à paraître prochainement, nous ne pouvons donc vous exposer que laproposition d’article soumise à Mme Jungmann, sans les ajustements éventuels : Après leurs événements de La Semaine du Gout, les Ptits Gourmets remettent le couvert et innovent encore ! Le 6 décembre dernier, l’association, qui a pour but de proposer une ouverture sur le monde culinaire aux enfants et aux étudiants, a organisé pour la première fois un concours « Master Mini Chefs » sur le thème de la Saint Nicolas, au sein d’une classe de CP de l’école Stanislas à Nancy. 24
  • Les vingt-cinq enfants, répartis, au préalable, lors d’un premier atelier placé sous le signe de la fabrication de toques de cuisiniers, en cinq équipes de cinq, se sont succédés en cuisine tels des professionnels afin de réaliser des bonhommes en pain d’épices et des sablés. L’occasion pour Les Ptits Gourmets d’approfondir leur mission associative lors d’un événement différent et très enrichissant et pour les enfants de vivre une journée originale et d’apprendre de quoi épater leurs parents ! Les prix du meilleur pain d’épices, des meilleurs sablés, des plus belles décorations, de la meilleure organisation et du fair-play ont été décernés à l’occasion d’une remise des prix organisée en fin de journée. Les minis chefs, et, qui sait, peut-être futurs chefs, sont rentrés chez eux fiers et ravis. Il en fut de mêmes pour les membres des Ptits Gourmets ! IV. Bilan, réflexions & éléments à transmettre à la nouvelle équipe 1. Bilan de notre mandatLors de notre soutenance initiale nous nous étions engagés à tenir un rythme soutenu et régulier dansl’organisation de cours de cuisine, aussi bien à l’attention des étudiants que des enfants. Nous avonsréussi à organiser environ un cours par mois jusqu’à la fin de l’année scolaire 2012. Le reste de notremandat a été marqué par l’organisation de deux évènements nouveaux pour l’association : La Semainedu Goût, sous l’égide de l’organisme qui organise l’évènement à l’échelle national, et la Master MiniChef pour lequel notre équipe s’est rendue dans une classe de CP de Nancy, à l’occasion de la Fête dela Saint Nicolas.Notre mandat a par ailleurs ajouté de nouveaux contacts à la liste des chefs cuisiniers (pour les coursdestinés aux enfants) et innové le cours pour enfants sans chef sur le thème de la galette des Rois.En ce qui concerne le nouveau mandat, à qui nous souhaitons beaucoup de réussites et de nouvellesidées, le champ des possibles s’ouvre désormais à Metz, aussi bien qu’à Nancy. 2. RecrutementNous avons recruté cette année sept étudiants de première année et trois étudiants AP2. La nouvelleéquipe est constituée de quatre étudiantes messines : Joséphine Bay, Stéphanie Pham, CamilleDelesque et Julie Cuénot, trois première années nancéens : Thomas Sun, Emma Breton et Anne-JulieGodart et enfin de trois étudiantes AP2 : Julie Hernandez, Marina Waltisberger et Auréle de Seyssel. 25
  • La plupart d’entre eux ont d’ores et déjà participé au concours Master-minchefs, l’occasion pour noustous de mieux nous connaître, et pour eux de démarrer sereinement leur activité au sein del’association. 3. Eléments à transmettre à la nouvelle équipeFor our two main activities (courses with students and with children), we have some things to give tothe new members : Class with the children: - Listing of parents - Aprons - Equipment - Addresses, contacts and all useful information about kitchens (MJC, Culinarion…) - Addresses of our partner-chefs thanks to the door-to-door - Reports of the activities - Important points for the safety of the children and the supervision - Leaflet - The way to use the blog Class with the students: - Posters - Contact of the MJC - Codes of the Facebook profile, advice about communication on Facebook - Advice about the organization of a student classAs we recruited people in Metz, we told them that we would always be there if they had questions andto help them to develop the project in Metz.It seems that the activity in Metz will be principally based on cooking courses with students on thecampus of Metz . So that the students of Metz know the way of organizing a student class, we’ll invitethem to participate in a student class in Nancy. Then they will have to find a kitchen in Metz and beginthe project. It’s quite ambitious but we will be there to assist them and help them to develop slowly theproject. If they rush too much, there would be risk that the project fails. For the door-to-door activity, the organization Les Ptits Gourmets relies on two different toolsto get cooks in Nancy to work with its team. We first use a printed Power Point file to present andexplain our mission and goals to cooks that we spontaneously meet in their restaurants (before or afterlunch/souper) : the organization offer them to share their knowledge and passion for cooking to 26
  • children –aged between 7 and 14- for free since we propose to pay for food, adding the fact the teamtake care of managing children. Second we use an Excel file listing the names and contact adresses ofcooks we already work with and of potential partners that the team has to contact again. Since thecourses are followed by children, they happen on Wednesday afternoons. Still, even if cooks are reallybusy, they are always kind on working with the organization and always admit they have fun to dealwith children. The external communication team is essentially in charge of the communication with theparents of the children. That is why, at this beginning of year 2013, we recommend to the new personsin charge of the external communication to send an e-mail to the parents via our e-mail address PtitsGourmets to wish them an happy New Year 2013 and to present themselves. Another advice would beto update the names of the persons in charge of the external communication on the web site and on theFacecbook account. To be two persons at the external communication is a real advantage. This year ismarked by the opening of the association towards the campus of Metz, the team of Metz is going toconcentrate its action on the student classes, that is why the team of Nancy has to be really effectiveregarding of the children classes. Losing this activity would be a disaster for the association. The internal communication is the communication at school (mailing to all the students, flyers,posters, messages on plasma screens in the PLG…). Spreading our mails to all the students is possiblethanks to Nacera Berbara who receives our mail and spread it to the mailing list : we have to send ourmail to Nacera Berbara at least ten days before our event. If it’s not made like this, there is a high riskthat the communication is not sent to the ICN students. The internal communication pole can alsocreate visual aids to help the communication at school. For the communication with the students on the Internet: This type of communication isprincipally based on Facebook. As it is one the main way of communication that link almost all theICN students, Les Ptits Gourmets can count on it to communicate with them. The profile of theassociation has now more than 730 « friends », that is to say that including the former students, morethan 730 ICN students can see daily our activities. Once we organize an activity at school, the newmember responsible for the Internet should post a message in Facebook, on the evening, it’s betterbecause lots of students are connected on Facebook on the evening. What you post on Facebook mustbe brief and friendly to touch the students. For the treasury, it’s important to work regularly, to cheek all the expenses and revenues. 27
  • We also have new ideas of partnerships, such as with the FNAC and with the MJC of “Le hautdu lièvre” whose manager contacted Caroline in order to organize activities such as cooking courseswith the children. Those partnerships will be give to the new team.Finally, we would say that Les Ptits Gourmets is a great adventure and the new members wouldcertainly enjoy it as much as we did. We innovated with our last events but there’s still a lot to do withour association. All their ideas should be considered seriously, there’s plenty of ways to increase ourvisibility at ICN, to develop new projects linked to the main goal of the association. The contact withchildren is something really enriching and we advise the new members to take the most of it.Developing such projects is the witness of investment, seriousness and experience that every memberwill be able to highlight in its future professional life. It has learned to us lots of thing : developingprojects, working in team, overcoming obstacles… It was really enriching and we wish that it will bethe same for all the future members of Les Ptits Goumets. 4. Opportunités et menaces rencontrées dans nos projets  The discovery of the new team:Opportunities Obstacles • Different personalities • The unknown • Different experiences • Lack of communication • Passion for cooking • Different competenciesTo overcome the obstacles, we got acquainted, we exchanged our telephone numbers, our e-mails andwe created a “group” on Facebook to be able to communicate.  Sharing of the poles :Opportunities Obstacles • Different talent • Finding a president • Finding a vice-president • Finding a treasurerThe sharing of the roles was rather naturally made. We agreed rapidly on our different responsibilities.We had some difficulties to find a treasurer, given that all of us wanted another role, but Florianedecided to became our treasurer. For the presidency, Caroline was unanimously elected. 28
  •  The first classes with the students :Opportunities Obstacles • Motivation • Doubts and concerns • Seriousness • Search for themes for the course • Supervision and help by the team • Rent of the kitchen 2011/2012 • ShoppingFor the first student class, we followed the model of the previous team. We did not change the price of7€, nor the place the “MJC Lillebone”. We insisted on the internal communication in the school andalso on the Internet with our Facebook profile which was created by Baptiste and was the way tocommunicate about our actions with a large number of ICN students. Thanks to the price we respectedour budget. Furthermore, the students were very satisfied to share this moment of cooking with theteam.  The first classes with the children :Opportunities Obstacles • Motivation • Doubts and concerns • Seriousness • Search for themes for the course • Supervision and help by the team • Rent of the kitchen 2011/2012 • The reservations • Listing of the parents and models of • Find a chef communication • Supervision of the children • Enthusiasm of the children • Shopping • Trust of the parentsFor the first class with children, we had the chance to be to help by the previous team. They helped usto contact the parents thanks to the listing. They showed Marine and Laurie how to communicate withthem with our email address. To find the theme of our courses, we organized meetings with all theteam. As our first course was based on epiphany cakes and as it was something some membersmastered, we decided to do it without a chef in the Culinarion kitchen. This class took place withoutproblem, in a good mood. The price of the class allowed us to go shopping and to respect the budget. 29
  •  The breakfasts:Opportunities Obstacles • Motivation • Organization • Equipment • Reservation of the hall • Time dedicated to the preparation = • Problems for bringing the equipment pleasure • Price and finance • Rotation thanks to the different • Shopping groups of class • Interest of the students for the preparationsBreakfasts are an important point of the life of the association. These breakfasts allow us to have avisibility with the students. Thanks to our motivation and our resourcefulness, we organized bigbreakfasts. Each member took care of the preparations and buy some drinks, and also the way ofbringing the equipment, to be able to make some orange juice for example. Thanks to the quality ofour preparations, we put a higher price to be able to respect the budget.  “La semaine du goût” - Tasting week:Opportunities Obstacles • Motivation of the team • Reservation of the room 345 for two • Motivation of many partners days • Partnership with the organization “Le • Find participants who agree to come Goût” free of charge • Interest of the press for our events • Intern communication (in the school)It is Caroline who had the idea to do this at school and who found the partnership with the organism incharge of the “Semaine du Goût” and the participants. Then we reserved a room for our two culinaryevents. We got organized with the technical team of the school to set up the cooking events. For thecommunication, we used the forum of associations, which happened the previous week and weorganized a breakfast on to launch the week and communicate easier. 30
  •  Recruitment of the team for 2013/2014 :Opportunities Obstacles • Big interest for the association by the • Contact all the candidates first year students and AP2 • Schedule interviews given our • Success during the forum agendas and our candidates’ • Efficiency of the recruitment • Organizing interviews in Metz and • Development in Metz decide if candidates in Metz were motivated and numerous enough to join Les Ptits Gourmets even if our principal activity is based in NancyThe association was a real success during the forum of associations; we then contacted all the studentswho wrote their names on the list by e-mail and by SMS. We had several returns and ten returns to beactive members. Furthermore, for a few weeks two students of Metz seemed very interested to developthe association in Metz but they had some concerns. That is why, we met them and talked togetherabout this project to develop the association in Metz.In Nancy, after contacting all the candidates, we began the interviews by proposing various days. Andeverything took place well. During these interviews, we spoke about the project to develop theassociation in Metz to be sure that the future members agree with the idea to go to Metz from time totime, we also spoke about their motivations, about their eventual ideas to develop our activities.  The « Master Mini Chef » :Opportunities Obstacles • Motivation • Doubts and concerns • Seriousness • Find the school • Help of the new team 2013/2014 • Find ideas for the two classes • The children • Supervision of the children • The trust of the parents • ShoppingThe Master Mini Chef was our other big event this year. Caroline found the school then Laurie andMarine took care of this project. We corresponded by e-mails with the teacher several weeks beforethe beginning of the competition to establish a date. We agreed on 2 dates, November 22nd andDecember 6th. We chose the theme of St Nicolas. Every pupil returned an element of the recipe. Wewere in charge of buying the paper for the chef’s hats and small books as presents for the children. 31
  • AnnexesNotes individuelles Marine Gomes The most important event for this second part of mandate was for me the Master Mini Chef. Iwas in charge of this project with Laurie Thomazo and we managed everything together. First, Lauriecontacted the primary school teacher to obtain her e-mail address and to have a first contact. Then Icorresponded with the primary school teacher by e-mail to set up the Master Mini Chef. According tothe e-mails, we made a decision regarding the theme of the competition and to know what to do duringthe first meeting. During this first meeting, we divided with Laurie the pupils in five different teamsfor a good organization. This Master Mini Chef aimed at developing the association by doing something different thanthe usual students or children classes. Furthermore, the goal was to do a culinary event with thechildren but in the form of a competition, even if they were all winners. With the success of theculinary TV programs, it was interesting to do it with children who are more and more interested in thecooking. Regarding of our work, all the pupils were very satisfied to participate in the competition andwe had only positive returns. One of the problems was how to buy all the ingredients. We spoke withthe primary school teacher to find a solution and we arrived at the conclusion that the pupils wouldbring the ingredients. One of our objectives was to find a jury for the competition but unfortunately wedidn’t find the jury which we wanted. Laurie Thomazo and I, as we were in charge of the external communication, we contacted atfirst, Elisabeth Bisscarat, the winner of the Master Chef 2011 who lives in Metz, but we had noanswer. Secondly, we contacted the City hall of Nancy to know if it was possible for the St Nicolas togo at the school to participate to the jury but this one was not available in this St Nicholas Day. So wedecided to represent ourselves the jury because the children already knew us and our presence did notadd more pressure. Thanks to this experience, I would use again the knowledge acquired in the organization of mywork. I will be more persevering in my researches and I will dedicate more time for it. But I willcontinue to value the communication within my team. This managerial experience within Les Ptits Gourmets developed my skills regardingorganization of events, supervision of groups and teams but also in communication and gave meconfidence. 32
  • Pauline ColletIn October the organization Les Ptits Gourmets organised a special event dedicated to food andcooking. It was especially linked with the national event La Semaine du Goût. In September as schoolstarted again we had to concretely set up this event so that it could really happen. Our president askedme then to take care of all these different aspects.Indeed I had to book the amphitheatre for both conferences the organization proposed during ourthree-day event and the school hall as well concerning our special breakfast day. The setting up of bothconferences also required to find a micro in due time and get a special authorisation for using cookingtools in the amphitheatre.My mission consisted then to contact and deal with the right persons and to check several times ifeverything had been correctly done and registered in order to avoid bad surprises the very day eachconference was due to take place.However, as for any ongoing projects, I have been confronted to some misunderstandings. Forexample the organization in charge of planning conferences at the ICN had some trouble to respond toour requests since we finally had no micro available during the first conference.But beyond these communication issues between organizations, we also had to deal withcommunication problems to students because very few of them were actually present despite theefforts our team made to plan both conferences.To me these problems we faced are mainly linked with both external communication (communicationto students) and internal communication (between the organizations and with the ICN staff members).Indeed we should have organised a bit better to communicate more efficiently meaning we shouldhave precisely identified who to communicate with on the first hand and promote the event sooner.Yet during the planning of this special event La Semaine du Goût I have understood how to bettermanage different partnerships and contacts on one single project, which is always useful inprofessional life as in everyday life.To conclude I think that this mission I have to carry on allowed me to develop my managing skills andknowledge to correctly run a project or an event in which different stakeholders are involved. 33
  • Caroline AudrechyIn April, the AP2’s project was no longer a hot topic. We think with the team events to achieve duringthe year. At a meeting, we discussed two separate actions and allowed to reach the two target groups:children and students.The roles in the association depends on poles, and actions have been programmed at the beginning ofSeptember 2012. Presents in Nancy during the summer, I invested in these two projects withcanvassing, meetings with service communication, making contact with stakeholders, research classfor “Mini Master Chef”.I informed my team promotions by emails, and asked them for advice. But the response to my workwas quite disappointing. For example, I had to make the press release to send it to the media. I askedthe team what was the title they liked the most, or if they had other proposals. But I have had tworeturns of seven members. And the answers were brief and not suitable for questions. At the start, Iadvanced on various events for the week of taste. And I had the impression that the members do notrealized that the week approaching and there were things to prepare.During my internship, I realized spreadsheets for project management. I regret that the stains were notdistributed at the meeting where everyone was motivated. This would have allowed me to rest a littlemore about the poles of the association.If I had to do it over again, I think “La Semaine du Goût” would have a pilot project for each day ofthe week. The Mini Master Chef competition was a success because several members wereresponsible. Laurie ThomazoWithin the association Les Ptits Gourmets, I was in charge of the external communication with MarineGomes. This was a good experience, it dealt with communication, customer relationship, and thenwebcommunication… But the situation I chose for this note is the organization of our Master minichefs. Thanks to Caroline Audrechy, we found a school with a teacher ready to organize thecompetition with us, I first contacted by telephone this teacher to get her email address, then Marine 34
  • decided by email with her the dates, the theme… We organized this competition with a class with six-year old children in an elementary school, Stanislas in Nancy. We did this in order to develop ouractivities, to organize something new.In November, we came to the school to spend an afternoon with the class : we made chef’s hats witheach team’s colour, than we had a snack with the children to get acquainted. Two weeks later, wecame for the competition, we made decorated Christmas biscuits and gingerbreads men with thedifferent teams to finally give them awards. All the children were delighted and so was their teacher.We also were proud of our work and pleased about our day.We wanted to jury with some “personalities”, we contacted Elizabeth Biscarrat (who won the TV showMasterChef) to get her as a member of our jury but we had not any answer, then as the theme was the“Saint Nicolas”, we considered to get a man costumed in Saint Nicolas but as it was the full period forSaint Nicolas, the city hall could not answer favourably to our demand. We also contacted MrsNeihouser and M. Kahlig who were both busy the day of the competition: Getting a jury with exteriorand maybe famous personalities was a project which failed because we may not have enough insistednor looked for personalities. But it did not disturbed the good run of the competition and this projetwas a success even if we were the jury!With my “projet école”, les Ptits Gourmets, I continued learning to work in team (as we work in teamsin many courses at ICN) with people I have common interests with (cooking for instance…) but whoare different from me : I think at a certain scale, it reflects the professional sphere. Indeed, many of myfuture collaborators will have common points with me but will be certainly really different and I willhave no other choice than learning to work with them to get the best of all our personalities to see theprojects succeed. I think professionally, I could again be a project manager as I was for the Mastermini chef because I enjoyed creating the project from the beginning to the end and seeing it comegood.Taking the control of the internet communication after Baptiste left for Metz was also a gratexperience : I think community management and communication on the Internet and on the socialmedia is part of my professional project. I want to work in webmarketing and webcommunication.After my first-year internship in webmarketing, this is a new experience that I can use with recruitmentconsultants.Finally with my experience in Les Ptits Gourmets, I learned to work in team, to manage project fromthe beginning to the end, to communication before and after an event to take the most of it, totransform an idea into a real event… And working with children was also really enriching. I alsolearned that in a team, there are inevitably members who ar not motivated enough or not ready toinvest themselves but working for a project is also dealing with those problems and overcoming it. 35
  • Fichier de démarchage 36
  • Fichier de cours enfants – pôle communication externe 37