la chèvre et le singe
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Like this? Share it with your network

Share

la chèvre et le singe

  • 519 views
Uploaded on

Conte africain : la chèvre et le singe...

Conte africain : la chèvre et le singe

More in: Career
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
    Be the first to like this
No Downloads

Views

Total Views
519
On Slideshare
519
From Embeds
0
Number of Embeds
0

Actions

Shares
Downloads
1
Comments
0
Likes
0

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. Conte africain : la chèvre et le singeUne chèvre vivait dans une région sèche, désertique, sans eau ni végétation. Elle avait passé toute lajournée à la recherche de pâturages. Exténuée, affamée et assoifée, elle aperçut au loin de grandsarbres couverts de jeunes pousses."Qui a faim, pense difficilement" dit ladage.Elle se précipita sous larbre pour ramasser les quelques feuilles mortes. Un bruit incongru se fitentendre sur larbre. Elle leva instinctivement la tête et vit un animal sautant de branches en branchesavec habileté."Né avec est différent de ce quon apprend", dit ladage.Cette adresse émerveilla la chèvre qui ne put sempêcher de demander "qui est sur cet arbre ?""Cest moi", répondit le singe. Elle lui demanda de descendre pour sentendre et lier une francheamitié."Qui veut, ne voit pas" dit on.Les côtes saillantes, la chèvre le supplia, dès sa descente, de lui apprendre à grimper, sinon elle allaitmourir de faim."Il faut toujours penser avant dagir" affirme le sage.Le singe étant daccord, il lui demanda de revenir le lendemain."Délayer la boule dacacia tarde pour laffamé" dit on.Très tôt le matin, la chèvre se rendit chez le singe. Ce dernier sortit une boite blanche, dans laquellese trouvait une poudre blanche. Il fit ses invocations, déposa une quantité de cette poudre dans lapaume de la chèvre, et lui demanda ceci : "toi, étant du village, qui est donc ton meilleur ami ?". Sansfaire attention, la chèvre répondit sèchement "le chien"."Personne ne peut te donner quand Dieu ten prive", dit la coutume.Embarrassé par le coup de massue, le singe tapa la main contenant la poudre, qui se renversa. Lachèvre se contenta de lécher ce qui était collé à sa main. Ce qui lui permit de monter auxconstructions et autres petits arbres. Le singe conclut en disant "Si le chien me pourchasse, je meréfugierais dans les arbres. Et si tu maîtrises mes techniques, tu les lui apprendras, et je ne pourraisplus lui échapper".Ne dit-on pas "Si ton ami devient lami de ton ennemi, mieux vaut léviter !"