La Netscouade presque en direct de SXSW 2014

  • 957 views
Uploaded on

http://www.lanetscouade.com …

http://www.lanetscouade.com

Du 7 au 16 mars avait lieu à Austin la 21ème édition du festival South by Southwest dédié aux nouvelles technologies et au numérique mais aussi aux films et à la musique. Un festival connu pour avoir fait émerger des succès comme Twitter ou Foursquare et auquel participaient pour la première fois cette année de nombreuses startups françaises.

Nos envoyés spéciaux en direct de Paris (à quelques encablures du Texas) sont revenus sur les temps forts de la partie "Interactive" du festival qui se déroulait du 8 au 12 mars.

More in: Technology
  • Full Name Full Name Comment goes here.
    Are you sure you want to
    Your message goes here
    Be the first to comment
No Downloads

Views

Total Views
957
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2

Actions

Shares
Downloads
17
Comments
0
Likes
4

Embeds 0

No embeds

Report content

Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
    No notes for slide

Transcript

  • 1. 800 keynotes 40 000 visiteurs 10 startups françaises présentes Des milliers de tweets (503 798 tweets en 2013, +60% par rapport à 2012)
  • 2. #SXSWi Résumé des 5 jours
  • 3. "Nous avons été attaqués par la Chine en 2010 et par la NSA en 2013" Eric Schmidt venu présenté son nouveau livre co-écrit avec Jared Cohen : The new digital age “Not just be profitable but be awesome” Chris Kneeland (CEO Cult collective) JOUR 1 Vendredi 7 mars “Don’t just share your product, share your process” Austin Kleon (Écrivain) “Soyez toujours prêts à faire évoluer votre business model” Michael Dell
  • 4. “Internet est passé du côté de la société civile. L’occupation par des militaires de cet espace civil est très grave” Julian Assange “Les emoji sont des pictogrammes très classiques qui rappellent les peintures rupestres” Sam Hutson (Jumptank) Keynote : “Emoji & texting: is human language extinct?” avec Ben Zimmer (vocabulary.com) “Tools have taken the place of strategy” Kristina Halvorson (Brain Traffic) “Les écureuils font plus de dommages au réseau électrique que les hackers” Peter Singer (spécialiste en cyber criminalité) JOUR 2 Samedi 8 mars
  • 5. “La question que votre médecin vous posera ne sera plus : 'Est-ce que quelqu'un dans votre famille a souffert de cela ?', mais 'Puis-je voir votre dossier ADN” Anne Wojcicki (23 and me) “When we think of wearables, we think of it as a platform. We see a world of sensors…” Sundar Pichai (Google) “Defense of critical institutions and democratic processes will require adoption of darknet elements” Brandon Stanton (Humans of NY blog) “Facebook est devenu la porte de réfrigérateur de 2014 : on y met ses photos de fêtes lorsque ses amis sont là et des photos de chatons pour ses parents" Mark Cuban JOUR 3 Dimanche 9 mars
  • 6. “La NSA met le feu à internet, vous en êtes les pompiers” Edward Snowden “Online video platforms are successful because they value engagement as much as the content” Roy Sekoff (Huffington Post) #tvdisrupt “Si j'ai pu maîtriser le chiffrement de données, alors tout le monde peut le faire” Glen Greenwald (Journaliste) “The future is coming but it's 3-5 years away before it's really useful" Robert Scoble (Rackspace) #techtrends JOUR 4 Lundi 10 mars
  • 7. “Look at engaging a millennial like dating: courting and building trust over time before they commit” Kari Dunn Saratovsky (KDS Strategy) #bigchange “The Microsoft Productivity Vision video is an alluring idea of the future, but there’s no serendipity. No discovery.” Clare Reddington (Watershed) #playable “Change is not a triumph of technology it is a triumph of humanity” Biz Stone (Jelly, co-fondateur de Twitter) #bizstone JOUR 5 Mardi 11 mars “Giving, volunteering and contributing have all been democratized as never before” Chelsea Clinton
  • 8. FOCUS
  • 9. ROBOTS FRENCH TECH AWARDS FOOD INTERNET ET LIBERTÉS
  • 10. FRENCH TECH FrenchTech Pavilion Géré par UbiFrance, c’est ici que se regroupaient les 10 stratups sélectionnées par Ubi France et un jury d’ experts pour participer à l’évènement. Le French Tech Pavilion se voulait être un espace “vitrine de l’excellence technologique française en matière d’innovation numérique”. Focus sur les startups présentes. Application de travail collaboratif pour organiser ses projets, gérer ses tâches et synchroniser son équipe, sans email. Le premier média social vocal. Bobler permet d’enregistrer des “bulles” géolocalisées. Permet aux créateurs de contenus de publier des expériences interactives sans avoir à coder une seule ligne. Application qui agrège les vidéos produites par les spectateurs pendant les concerts. IntuiFace permet de créer et déployer des expériences digitales interactives. Jeu d’apprentissage musical qui utilise notamment les sensations et la mémoire. Plateforme de MOOC française proposant des cours de tous types. Outil de playlists collaboratif qui agrège des morceaux de différentes plateformes. Réseau qui permet de collecter et de partager de la musique. Outils et services pour les artistes et labels afin de les aider à faire de la promotion auprès de leurs fans.
  • 11. FRENCH TECH FrenchTech Club Du 9 au 11 mars, concerts, showrooms, meetings, hackathons et autres événements ont eu lieu dans l’espace du French Tech Club pour rassembler les communautés numériques et surtout créer les conditions propices au développement des relations d’affaires. Entre 800 et 1 500 visites par jour pour assister à des brunchs, conférences, concerts, soirées et surtout, pour faire des rencontres
  • 12. AWARDS Enterprise & Big data Trustev Vérificateur d’identité pour les services e-commerce, afin d’en finir avec les problèmes de fraude. Entertainment & Content Waygo Application de traduction instantanée de chinois et japonais Health Thriveon Application pour mieux se connaître, se nourrir et gérer son stress quotidien. Innovative world Synbiota Une plateforme qui prend la forme d’un laboratoire ouvert pour créer ses propres expériences grâce à une librairie ADN fournie. S’y retrouvent chercheurs, scientifiques ou universitaires. SxSW Accelerator Si autant de startups candidatent chaque année pour participer à la compétition SxSW Accelerator, c’est parce que cette scène offre une occasion unique de s’imposer comme un acteur à la pointe de la technologie. Cette année, parmi 500 candidats d’horizons divers, 48 ont été sélectionnés pour exposer leur projet devant un jury d’ experts. Parmi les success stories les plus connues, Foursquare ou Twitter sont notamment passées par là. Retour sur les lauréats de cette année.
  • 13. Social Samba.me Une application qui permet d’envoyer des vidéos à ses amis mais surtout qui permet de recevoir une vidéo de leurs réactions, filmées automatiquement pendant le visionnage du message original. Best bootstrapped Sensible Baby Wearable Skully Helmet Le premier casque de moto intelligent. À la manière des google glasses, Skully délivre des informations telles que la météo, de la musique, des données GPS ou fonctionne comme rétroviseur en proposant la vue de l’arrière du casque. Une application qui permet aux parents de connaître à distance la position, la température et les mouvements de leur bébé. Most innovative The eye tribe Le contrôle des interfaces par la vue. Jouer ou simplement se surfer sur internet rien qu’avec les yeux... AWARDS SxSW Accelerator Si autant de startups candidatent chaque année pour participer à la compétition SxSW Accelerator, c’est parce que cette scène offre une occasion unique de s’imposer comme un acteur à la pointe de la technologie. Cette année, parmi 500 candidats d’horizons divers, 48 ont été sélectionnés pour exposer leur projet devant un jury d’ experts. Parmi les success stories les plus connues, Foursquare ou Twitter sont notamment passées par là. Retour sur les lauréats de cette année.
  • 14. INTERNET ET LIBERTÉS - Un discours plein d’espoir qui au-delà de la dénonciation, s’est attaché à faire ressortir des solutions, notamment au travers d’un appel aux développeurs pour mieux sécuriser leurs services et offrir des solutions de cryptage abordables pour le grand public. - Moins mais mieux : Snowden a rappelé au gouvernement que les outils de surveillance devrait être utilisé à bon escient et a cité l’épisode de l’attaque contre le marathon de Boston, passé entre les mailles du filet. - Contre les agissements de surveillance, Edward Snowden préconise une action en 2 temps : d’une part l’émergence de nouveaux organes de supervision, d’autre part une action collective et citoyenne en rendant “la surveillance de masse plus chère et moins pratique pour la NSA” via le chiffrement des données. Des deux conférences les plus attendues de SxSW, c’est celle d’ Edward Snowden qui semble avoir le plus convaincue le public, avec un discours beaucoup plus volontariste que celui d’Assange qui s’est souvent dérobé derrière de longs discours un peu creux. Internet et libertés Les évènements les plus marquants de cette édition de SxSW furent très certainement les interventions d’ Edward Snowden et Julian Assange. Un an après les révélations sur le système de surveillance de la NSA, le sujet de la “privacy” était sur toutes les lèvres, le choix des sujets de keynote affichant clairement la couleur comme “Comment lutter contre la NSA” de Chris Conley (American Civil Liberties Union) et Evan Greer (ONG Fight for the future). Glenn Greenwald, l’un des trois seuls journalistes a avoir eu accès aux documents de Snowden, était également présent. Infographie:ManningGottlieb
  • 15. INTERNET ET LIBERTÉS Venu faire la promotion de son livre co-écrit avec Jared Cohen, The new digital age, Eric Shmidt ne pouvait échapper aux questions sur la vie privée des internautes. "Dans les débats qui s'ouvrent sur les données et la vie privée, il faut faire confiance aux entreprises" assure-t-il. Cependant, le patron de Google nous met en garde sur la question du droit à l’oubli : cette période est révolue. Tentant de faire sourire la salle, Jared Cohen nous l’ a également confirmé : « Préparez-vous, dans la prochaine décennie, il y aura de nombreux politiciens qui auront eu une vie d'adolescent qu'ils auront postée sur les réseaux sociaux. Cela risque d'être marrant ». “Le droit à l’oubli n’existe plus” Eric Schmidt Vous rappelez-vous quand internet était libre ? #openweb Michael Maness Knight Foundation Paul Steiger Propublica Sue Gardner Wikimédia Tim Wu Tim Wu est parti d’un constat, celui de la domination d’internet par 7 acteurs : Google, Facebook, Amazon, Apple, Twitter et deux FAI : Comcast et Verizon : “Il est minuit moins le quart (…) Si nous ne faisons rien, Internet deviendra comme la TV par câble, un monstre, alors que c’est un service public”. Le panel d’invités s’est interrogé sur le contrôle d’internet et a exprimé quelques regrets : “Avant les start-ups espéraient devenir des géants. Aujourd’hui, elle ne pensent qu’à ceux qui les rachèteront et dont elles deviendront les vassaux” Voulant créer un signal d’alerte, Steiger, Gardner et Wu sont souvent revenus sur la nécessité de changer les choses maintenant avant que nous ne basculions vers un point de non retour, où l’ internet deviendrait à l’image de la télé, un lieu de contrôlé par des acteurs puissants, motivés par l’appât du gain... Internet et libertés Les évènements les plus marquants de cette édition de SxSW furent très certainement les interventions d’ Edward Snowden et Julian Assange. Un an après les révélations sur le système de surveillance de la NSA, le sujet de la “privacy” était sur toutes les lèvres, le choix des sujets de keynote affichant clairement la couleur comme “Comment lutter contre la NSA” de Chris Conley (American Civil Liberties Union) et Evan Greer (ONG Fight for the future). Glenn Greenwald, l’un des trois seuls journalistes a avoir eu accès aux documents de Snowden, était également présent.
  • 16. ROBOTS The robot revolution #RobotRev Robotique Omniprésents dans les allées du festival, les robots étaient aussi au centre de nombreuses discussions et ont fait l’objet d’une quinzaine de keynotes. Que l’on soit sceptique ou enthousiaste, il est désormais certain que les robots feront partie de notre paysage dans les années à venir. D’ailleurs, pour Russ Tedrake, professeur et directeur du centre de robotique au MIT : “ils n’arrivent pas… ils sont déjà là !”. De l’emploi à la surveillance, beaucoup de craintes ont été abordées lors de ce SxSW. Retour sur quelques conférences qui ont abordé le sujet. - Définir un robot est difficile mais “comme pour le porno, quand on en voit, on le reconnaît”. - “En 2050, il y aura certes 9 milliards d’être humains sur terre, mais probablement aussi plus encore de robots et de machines intelligentes” (Attention, ne pas confondre robots et objets connectés !) - Beaucoup d’emplois vont disparaître ; il faudra enseigner aux enfants plus de sciences, de maths et surtout, l’esprit d’entrepreneur. - les gouvernements devront mener des politiques de grands travaux d’infrastructure, et probablement, de manière plus radicale, assurer un revenu minimum à tous les citoyens. Carl Bass CEO Autodesk Equipping & inspiring the next generation #ieeekamen - Résolument pro-robots, l’inventeur du Segway et d’une prothèse de bras robotique pour les enfants s’est exprimé sur la relation entre robots et générations futures. “Il est essentiel que les enfants puissent apprendre, dès le plus jeune âge, à construire et manier des robots.” - Kamen évoque l’idée d’un “Superbowl de la science”, sorte de concours à grande échelle. - Beaucoup d’avancées peuvent être réalisées à l’aide de la technologie. Kamen rappelle une action menée avec Coca Cola pour puiser 140 000 litres d’eau destinées à 5 écoles au Ghana. Dean Kamen First/Deka Consumer robots everywhere: the next big thing #robots - De plus en plus d’entrepreneurs s’orientent vers le hardware, selon Grishin, notamment en raison de la baisse des coûts de fabrication. En désignant son smartphone il déclare : "Il y a 20 ans, il aurait fallu presque 3 millions de dollars pour fabriquer cet appareil". - De même que Carl Bass, il revient sur la difficulté de définir un robot. Selon lui, un appareil n'est plus un robot dès lors qu'on le trouve utile : "Il y a quelques années, on aurait appelé un distributeur de billets, un robot." - Pour l’heure, les possibilités restent immenses puisqu’il considère que les robots sont aujourd’ hui au même stade de développement que l’ informatique dans les années 80. Dmitry Grishin Grishin robotics
  • 17. ROBOTS Welcoming the robot workforce #ieeeRWF - Tout commence par une prédiction d’Henrik Christensen : “les enfants d’aujourd’hui n’auront plus jamais à apprendre à conduire une voiture”. - Nous n’aurons plus à nous occuper des tâches dangeureuses, sales ou tout simplement ennuyeuses, les robots s’en chargeront. - Pour Heather Knight, les trois lois de la robotique d’Asimov sont de la pure fiction. Dawn Tilbury Profesor, engineering Henrik Christensen Georga Institue of Technology Elena Messina Heather Knight Social Roboticist Computing the future: MIT scientists tell all #CSAILSXSW Tim Berners-Lee Russ Tedrake Daniela Rus Andrew Lo - “Nous entrons dans l’ère dot.com de la robotique” Russ Tredake - Prédiction de Russ Tredake : “les robots vont dominer nos vies au cours des deux prochaines décennies. Et dans 30 ans, il y en aura plus que d’être humains”. Cette situation va nous forcer à repenser les métiers, certains étant inévitablement voués à disparaitre. - Pour Tim Berners-Lee, inventeur du web il y a 25 ans, il faudra “apprendre le code pour savoir programmer, pas seulement parce que nous avons besoin de plus de développeurs, mais parce que nous avons besoin d’éduquer la société ». - Daniela Rus renchérit : “Notre formation acquise en début de vie ne suffira plus”. Robotique Omniprésents dans les allées du festival, les robots étaient aussi au centre de nombreuses discussions et ont fait l’objet d’une quinzaine de keynotes. Que l’on soit sceptique ou enthousiaste, il est désormais certain que les robots feront partie de notre paysage dans les années à venir. D’ailleurs, pour Russ Tedrake, professeur et directeur du centre de robotique au MIT : “ils n’arrivent pas… ils sont déjà là !”. De l’emploi à la surveillance, beaucoup de craintes ont été abordées lors de ce SxSW. Retour sur quelques conférences qui ont abordé le sujet.
  • 18. FOOD IBM Cognitive Cooking Au menu : datas et imprimantes 3D Les expériences culinaires n’ont pas été en reste lors de ce SxSW qui a fait la part belle aux datas et aux imprimantes 3D. Si l’opération d’Oréo a pu sembler un peu gadget (beaucoup d’attente pour des résultats décevants), il n’en demeure pas moins que l’impression 3D affirme sa progression dans la cuisine du futur. Du côté d’IBM, on a surfé sur la tendance foodtruck pour promouvoir un outil pourtant loin de cet univers : Watson, un super calculateur. Chefjet 3D printed sugar / chocolate Oreo #eatthetweet Démontrer une puissance de calcul exceptionnelle tout en la rendant sympathique, IBM l’a fait avec un food truck qui crée des millions de recettes différentes grâce à un ordinateur équipé d’un système Watson. 12 saveurs, 4 formes différentes et plusieurs tailles de biscuit pour une cette impirmante 3D proposée par Oréo. En fonction des tendances repérées sur le réseau, l’ imprimante réalisait des biscuits sur-mesure. Déjà présentée au CES en janvier dernier, les imprimantes ChefJet et Chefjet Pro de 3D Sytstem ont également conquis les visiteurs de SxSW. Respectivement aux prix de 5000 et 10000$, ces imprimantes impriment bonbons et chocolats. Subway Eatovation Un jeu où la règle est simple mais l’applicationi surprenante : prendre le contrôle d’une pizza et affronter un concurrent pour remporter l’objet du désire… le tout uniquement par la pensée.
  • 19. BONUS
  • 20. Game of Thrones Accessoires et costumes portés pendant les tournages, quelques éléments de décor mais surtout la possibilité de faire une balade virtuelle en haut du fameux mur étaient autant de raisons de se rendre à l’exposition Game of Thrones, quelques jours avant la sortie de la tant attendue saison 4.
  • 21. Mashable house L’espace Mashable présentait un condensé d’ internet culture, naviguant entre wrecking ball et Grumpy cat. L’occasion également de faire la promotion de la nouvelle série d’HBO : Silicon Valley
  • 22. AirBNB AirBnb était présent du 11 au 15 mars à l’occasion de l’ouverture de la partie Musique du festival. Snoop Dogg, Capital Cities ou encore Allen Stone ont pu dévoiler leurs appartement pop-up réalisés pour l’ occasion.
  • 23. À L’ANNÉE PROCHAINE !