Your SlideShare is downloading. ×
La Chapelle Saint-Luc - Bulletin municipal n°15
La Chapelle Saint-Luc - Bulletin municipal n°15
La Chapelle Saint-Luc - Bulletin municipal n°15
La Chapelle Saint-Luc - Bulletin municipal n°15
La Chapelle Saint-Luc - Bulletin municipal n°15
La Chapelle Saint-Luc - Bulletin municipal n°15
La Chapelle Saint-Luc - Bulletin municipal n°15
La Chapelle Saint-Luc - Bulletin municipal n°15
La Chapelle Saint-Luc - Bulletin municipal n°15
La Chapelle Saint-Luc - Bulletin municipal n°15
La Chapelle Saint-Luc - Bulletin municipal n°15
La Chapelle Saint-Luc - Bulletin municipal n°15
La Chapelle Saint-Luc - Bulletin municipal n°15
La Chapelle Saint-Luc - Bulletin municipal n°15
La Chapelle Saint-Luc - Bulletin municipal n°15
La Chapelle Saint-Luc - Bulletin municipal n°15
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×
Saving this for later? Get the SlideShare app to save on your phone or tablet. Read anywhere, anytime – even offline.
Text the download link to your phone
Standard text messaging rates apply

La Chapelle Saint-Luc - Bulletin municipal n°15

2,637

Published on

La Chapelle Saint-Luc - Bulletin municipal n°15 - Décembre 2011

La Chapelle Saint-Luc - Bulletin municipal n°15 - Décembre 2011

Published in: News & Politics
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
2,637
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
0
Actions
Shares
0
Downloads
4
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. ChapelainsBM15:Mise en page 1 13/12/2011 12:06 Page 1 Le journal des Bulletin municipal n°15 - Décembre 2011 www.ville-la-chapelle-st-luc.fr A découvrir dans ce numéro Joyeuses Fêtes ! ACTUALITES Programme de Rénovation Urbaine DOSSIER Un lien social pérenne AGENDA
  • 2. BM15:Mise en page 1 13/12/2011 12:07 Page 2 EDITO Olivier Girardin Maire de La Chapelle Saint-Luc Conseiller régional 4ème vice-président du Grand Troyes Ne jamais baisser la tête… Et encore moins les bras… 2011 tire à sa fin. Encore une année difficile sur chantiers prennent tournure sur les voiries, les le plan économique et social… A peine sortions- équipements publics, le nouveau centre commercial nous du cycle infernal de la crise de 2008 dont Carrefour mais aussi les restaurants qui s’ouvrent, l’onde de choc a meurtri la vie quotidienne de les logements qui se construisent… C’est ainsi nombre de Chapelaines et de Chapelains (entre- que l’on entend dire, autour de nous, que notre prises et particuliers) que, en plein cœur de Ville bouge, qu’elle change à grande vitesse. Et l’été, nous apprenions que tout recommençait… pourtant, à voir ce qui est programmé sur Les Etats, priés, voire sommés de sauver le sys- 2012, il semble que ce sera encore plus évident récemment 3 - Dans notre ville tème financier à la rentrée 2008 à coup de demain… dizaines de milliards, sont maintenant dénigrés, Tous ces changements et travaux sont aussi un disqualifiés par ceux-là mêmes qui les ont appelés bol d’air pour nombre d’entreprises locales mais à la rescousse et leur ont demandé de les aussi des salariés qui retrouvent du travail. « sauver »… Cette situation est insupportable Certes, c’est peu par rapport aux problèmes autant qu’injustifiable… Mais c’est malheureu- que nous rencontrons mais cela se perçoit tout sement notre réalité commune. Elle s’impose de même… aux familles autant qu’aux entreprises ou encore aux communes, départements, régions… Comment Je dis et je redis que tous ces changements, sortir de ces absurdités mortifères ? L’année dans cette période sont autant de défis et 2012 doit permettre ce débat sur les causes et provoquent aussi des difficultés. Je redis aussi les solutions à ce gigantesque bazar. Chaque 6 - Dossier qu’il nous faut les affronter avec calme, citoyen devra y prendre part… Sous peine de constance et sérénité même si cela paraît par- se voir imposer demain des choix qu’il n’aura fois « trop gros », « trop dur » sur une période pas voulu faire… Pour ceux qui ne sont pas inscrits si courte… Tout cela est en partie exact et sans sur les listes électorales, il reste quelques jours doute y avons-nous été suffisamment préparés Un lien social pérenne pour venir en mairie avec une pièce d’identité et il y a quelques années. un justificatif de domicile de moins de trois mois (facture EDF par exemple). Le message Mais je redis surtout que ce n’est pas au moment est simple : Votez !... Ce que vous voulez mais où toute l’agglomération, les bailleurs sociaux, votez ! la région, l’Etat, l’Europe, les entreprises privées investissent à nos côtés après nous avoir parfois Cette crise, ce ne sont pas seulement des triples délaissés depuis tant d’années qu’il faut se AAA, des chiffres de bourses en baisse et une recroqueviller et paniquer devant l’ampleur de monnaie attaquée… Ce sont des coups portés notre tâche ! C’est en tout cas la mission que 11 - Dans vos à l’économie réelle. Permettez-moi d’avoir une nous nous assignons mon équipe et moi-même pensée pour les familles des salariés de « Paru- dans cette période si difficile. Nos partenaires quartiers Vendu » sur notre territoire, ceux d’Arcelor Mittal sont là et pour ma part, je reste à mon poste qui ne savent pas ce que sera demain ou pour pour continuer cette gigantesque entreprise qui nos voisins de « Petitjean » qui travaillent pour marquera l’histoire de cette Ville qui mérite notre commune avec beaucoup de profession- d’avoir un avenir plus serein et moins rude que nalisme ce qui ne les empêche pas de regarder ce qu’elle a vécu des années durant. l’avenir avec inquiétude… Je le dirai jusqu’au bout du mandat que vous Dans notre Ville, l’année 2011 fût, elle, particu- nous avez confié. Rien n’est trop beau pour lièrement intense. A l’inverse de ce qui semble Notre Chapelle Saint-Luc ! se vérifier partout autour de nous, notre Ville est en mouvement et amplifie sa mutation. On Bonnes fêtes à tous avec un petit signe particulier voit ainsi se concrétiser les gigantesques pour tous ceux pour qui 2011 a été une année 12 - Agenda travaux dont on parle depuis tant d’années. Les difficile ! Directeur de publication : Olivier GIRARDIN • Rédactrice en chef : Agnès RAUDIN • Rédaction : Delphine CHEVALLOT • Conception et réalisation : Aurélie DANNEQUIN • Photographie : Philippe RADET • Crédits photos : Atelier darchitecture - Franck Plays, Fevre et Gaucher Architectes Urbanistes, HBCSC, Michelin • Impression : La Renaissance, Pont-Sainte-Marie • Distribution : Association 10 de coeur, Troyes • ISSN en cours • Le journal des Chapelains est imprimé à 7000 exemplaires. 2
  • 3. BM15:Mise en page 1 13/12/2011 12:08 Page 3 récemment DANS NOTRE VILLE C u l t ur e La mémoire italienne mise à l’honneur à La Chapelle Saint-Luc Durant le mois de novembre, le public La Chapelle Saint-Luc, des entreprises est venu en nombre pour découvrir les italiennes ou d’origine italienne sont ins- secrets de l’exposition « Les Italiens de tallées sur le territoire. Un retour sur le l’Aube ». Coup de projecteur. parcours de limmigration italienne en Pour certains, de nombreux souvenirs France et, notamment dans le département sont remontés. Pour d’autres, c’est une de lAube, c’est ce que retrace l’exposition. véritable découverte ! Cette exposition Elle se veut être un travail de mémoire s’inscrit dans le cadre du 150e anniver- pour ne pas oublier l’immigration saire de lUnité Italienne. En partenariat italienne. L’exposition porte un autre avec l’association Les Italiens de l’Aube, regard sur l’immigration en mettant en De gauche à droite : Antonio DAMIANO, président la Ville de La Chapelle Saint-Luc a souhaité exergue des témoignages, des objets de de l’association des Italiens de l’Aube, Marco valoriser l’identité culturelle italienne la vie quotidienne, des photographies TORNETTA, consul général d’Italie à Metz, pour les raisons suivantes : le premier etc. Olivier GIRARDIN, maire, et Yves FOURNIER, magistrat de la Ville a des origines ita- conseiller régional inaugurent l’exposition. liennes, de nombreux italiens résident à C u lt u r e 17 sculpteurs en herbe Depuis quelque temps, les Chapelains Jeunes, a été présentée à l’automne. A peuvent découvrir une sculpture en cette occasion, une plaque portant le métal réalisée par les enfants. Cette der- nom et le prénom des enfants a été éga- nière est installée en face de l’Hôtel de lement dévoilée au public. Cette dé- Ville. marche vise à valoriser l’implication des C’est avec une certaine émotion que les enfants dans la réalisation d’une œuvre petits artistes sont fiers d’admirer leur artistique. Avec l’aide d’un sculpteur œuvre d’art. Dans le cadre du projet professionnel de l’Unesco et dans les « Mémoire de quartier » financé par l’Etat, mêmes conditions de réflexion et de l’Unesco et la Ville, une sculpture en création artistique, les enfants âgés de 8 Venez admirer l’œuvre d’art des enfants. métal réalisée par 17 enfants du centre à 13 ans ont dessiné un croquis et ont de loisirs Sara Hingot et de l’Espace fabriqué l’oeuvre. En br e f - 1 2 1/ Un coup de jeunesse : rues du Pré carré, Maréchal Foch et Désiré Briden : En octobre, ces rues ont été rénovées dans le cadre du programme de voirie de la Ville de La Chapelle Saint-Luc : remplacement des bordures, des avaloirs d’eau pluviale et de l’enduit de la chaussée. • 2/ Zoom sur les animations de la Toussaint : Les jeunes Chapelains ont pratiqué l’activité « accrobranche » s’inscrivant dans le cadre du Contrat Urbain de Cohésion Sociale 2011. Pour les plus jeunes du centre de loisirs Sara Hingot, un grand jeu ayant pour thème Harry Potter et une « chasse aux bonbons » ont été proposés. Les enfants des structures de loisirs, costumés, sont allés à la chasse aux bonbons dans les rues de la Ville. • 3/ Ouverture des Clubs Coup de Pouce CLE : Durant l’année scolaire, 25 enfants des classes préparatoires chapelaines amélioreront leur connaissance en lecture et écriture grâce au dispositif des Clubs Coup de Pouce CLE. 3
  • 4. BM15:Mise en page 1 13/12/2011 12:09 Page 4 récemment DANS NOTRE VILLE PROGRAMME DE RENOVATION URBAINE Ur b an i sm e Pose de la première pierre du futur groupe scolaire Le 6 décembre dernier, Olivier Girardin et les enfants de l’école maternelle et élémentaire Jean Moulin ont posé la première pierre du nouveau groupe scolaire en présence des partenaires du projet, des parents et des élus de l’agglomération troyenne. Pour symboliser l’événement, le premier magistrat de la Ville a lu son message, citation d’Abraham Lincoln « Si vous trouvez que l’éducation coûte trop cher, essayez l’ignorance » ainsi que Sirine qui a lu sa poésie “L’école” de Jacques Charpentier. Les messages ont été scellés dans un parpaing. A la rentrée scolaire 2013, les enfants étudieront et se restaureront dans des bâtiments neufs à basse consommation énergétique. E mp l oi Les opérations de rénovation urbaine : un véritable potentiel pour l’emploi Pour les demandeurs d’emploi chapelains inscrits dans le sec- locale dinsertion ANRU. Il sagit de recruter des personnes à teur du Bâtiment et des Travaux Publics au Point Conseil Emploi la recherche dun emploi, issues du quartier Chantereigne pour de la Ville, les chantiers du programme de Rénovation Urbaine aider les entreprises à réaliser les travaux liés à la voirie, léclai- du quartier Chantereigne sont une aubaine grâce au dispositif rage public, laménagement des espaces verts, aux gros oeuvres « Charte locale d’insertion » piloté par le Grand Troyes. des bâtiments. Après avoir effectué des heures d’insertion Au regard des travaux programmés dans le cadre de la Rénovation dans les chantiers de Rénovation Urbaine (rues Jean Zay, Urbaine, la Ville de La Chapelle Saint-Luc via son Point Conseil Bernard Palissy etc) et ayant fait preuve de réussite dans une Emploi et ses partenaires mettent en oeuvre sur le territoire entreprise d’espaces verts, Michel a décroché un contrat chapelain des actions de lutte contre le chômage et dinsertion d’intérim. professionnelle se matérialisant sous la forme dune charte E n b r ef - 1 2 3 1/ Feu vert pour la Maison de quartier : La Ville de La Chapelle Saint-Luc et ses partenaires entreprennent actuel- lement la construction de la Maison de quartier. Elle regroupera au sein de ce même espace, différentes structures actuellement présentes dans le quartier : centre de Loisirs Sara Hingot, club Palissy, salle d’activités sportives, club d’aquariophilie, espace d’accueil jeunes Palissy. • 2/ La plaine ludique : un aménagement sécurisé, végétalisé et éclairé : Depuis fin octobre, des travaux de requalification sont entrepris pour aménager la plaine ludique. A terme, les habitants du quartier découvriront un espace végétalisé, des espaces de jeux et des accès aux lieux publics. • 3/ Poursuite des travaux rue Benjamin Franklin : Rue Benjamin Franklin, des travaux de requalification et de prolongement sont entrepris pour remettre en état la voirie et les trottoirs, pour créer des liaisons douces et des places de stationnement, pour réaménager le paysage du secteur. 4
  • 5. BM15:Mise en page 1 13/12/2011 12:10 Page 5 récemment DANS NOTRE VILLE PROGRAMME DE RENOVATION URBAINE P e rs pe c t i ve d e s c h a n t i e r s 2 0 1 2 A partir de A partir de A partir de 2012 février 2012 février 2012 Résidentialisation Marcel Defrance, Requalification de Benjamin Franklin, l’avenue Jean Moulin, Marie Noël, phase 4 Hélène Boucher (de Watteau et Sarrail Démarrage de la au boulevard Ouest) démolition de 4 des 7 Tours Sarrail A partir de A partir du A partir de mars 2012 printemps 2012 juin 2012 et poursuite en 2013 Construction du Construction des Réhabilitation du centre commercial centres sociaux centre commercial Palissy Defrance et Mermoz Le Cygne R é t r o s p e c t i v e d e s c ha nt i e rs 2 01 1 Phases 1 – 2 et 3 de Relooking pour la rue La rue Bernard Palissy : Rond-point du boulevard l’avenue Jean Moulin Jean Zay plus lumineuse de l’Ouest et de la rue réalisées Depuis quelques mois, les et fonctionnelle Neckarbischofsheim habitants du secteur sont métamorphosé Les riverains et les De nombreux Chapelains se Chapelains ont découvert les fiers de bénéficier de sont appropriés la requalifi- trois phases de l’avenue nouveaux aménagements cation de la rue Bernard requalifiée. Ils peuvent tels que la création de Palissy. L’usage de la voie désormais profiter des places de stationnement, de circulation automobile, nouveaux aménagements des espaces verts, le des pistes cyclables et des (voirie, trottoirs, espaces renouvellement de l’éclairage cheminements sécurisés verts, pistes cyclables). public, de la voirie et des trottoirs. témoignent de ce succès. 5
  • 6. BM15:Mise en page 1 13/12/2011 12:11 Page 6 DOSSIER : Un lien social pérenne SOLIDARITE : Vestiaire social Jardin social Réduire les inégalités sociales Dans un contexte de crise, la politique sociale de la Ville de La Chapelle Saint-Luc est au service de ceux qui sont dans le besoin et contribue à créer un lien fort entre les Chapelains pour bien vivre ensemble. La collectivité a misé sur le principe de la solidarité mis en scène par diverses actions. E p ic e rie s o c ia l e : Epicerie sociale l ’ a i d e a l i m e n t ai r e au x p l u s d é m u n i s • Au cours de l’année 2012, l’épicerie sociale déménagera pour s’installer dans de nouveaux locaux beaucoup plus spacieux. Un espace « dépôt de vêtements » sera également aménagé pour per- mettre à des personnes de bénéficier de vêtements à des prix mesurés. Ce service, le vestiaire social, est géré par une association qui trie et vend les dons émanant des particuliers et des commerces. L’épicerie sociale, un espace chaleureux, d’écoute et de soutien, permet à 80 familles aux revenus modestes de bénéficier de produits frais qualitatifs à des prix modérés provenant du jardin social et de la banque alimentaire. De nombreuses animations à l’image de la semaine du Goût sont organisées dans le but de faire découvrir les aliments, leurs saveurs et de les préparer. • Le jardin social est une source de solidarité pour permettre à des personnes de s’insérer et de se nourrir correctement. Les légumes du jardin social approvisionnent l’épicerie sociale du prin- temps à l’été. • Coup de chapeau aux bénévoles de l’épicerie et du vestiaire : ils sont un grand nombre à s’impliquer dans les actions sociales de la vie municipale pour aider les plus démunis. Des bénévoles à l’écoute, actifs et unis qui partagent des valeurs humaines. 6
  • 7. BM15:Mise en page 1 13/12/2011 12:12 Page 7 DOSSIER Repas des aînés Remise des colis et des bons de Noël aux aînés U n e v r a i e s o l i d a r i t é e n v e r s l e s aî n é s • Au Printemps, 285 Chapelains âgés de plus de 70 ans se sont retrouvés au Centre Culturel Didier Bienaimé pour partager un moment convivial autour du traditionnel repas et d’une animation. • A loccasion des fêtes de fin dannée, les seniors âgés de 70 ans et plus ont reçu un colis alimentaire ou un bon dachat émanant du Centre Municipal dAction Sociale (CMAS). Au total, 478 colis et 510 bons dachat ont été distribués durant deux jours. Les résidents de la Maison de Retraite ont bénéficié de 74 colis alimentaires. • Durant la période estivale, le dispositif « Plan Canicule » est activé. Le Centre Municipal d’Action Sociale reste vigilant envers les personnes fragiles et isolées nécessitant une aide particulière. Un accompagnement réconfortant pour toutes les situations de la vie L’action sociale fait partie du domaine vitaux de toutes personnes en situation • aide pour les factures (France d’intervention du Centre Municipal d’Action de grande précarité dans la Ville. Plusieurs télécom, EDF, Gaz de France...) ; Sociale (CMAS), au même titre que la fois dans l’année, une commission • aide financière aux anciens famille, la petite enfance, le handicap et « Demande d’aides sociales » se réunit combattants et victimes de les personnes âgées. Dans le cadre de pour étudier les 30 dossiers de per- guerre ; cette mission, le Centre Municipal d’Action sonnes en difficulté. • aide aux frais obsèques ; Sociale propose des services au plus Le Centre Municipal d’Action Sociale • bons de colonies de près des Chapelains pour les écouter, les examine attentivement les dossiers de vacances ; renseigner, les orienter, les aider, les demande d’aides dans les domaines sui- • bons de Noël pour les accompagner dans leurs démarches, vants : bénéficiaires du RSA. quels que soient leur âge, leur statut so- • aide pour les personnes handicapées ; cial ou leurs difficultés rencontrées. • allocation personnalisée d’autonomie ; Grâce à une étroite collaboration institu- • allocation de solidarité aux personnes tionnelle et associative, le CMAS s’est âgées ; tissé un maillage permettant d’assurer • dossier d’aide alimentaire ; une vigilance quant au respect des besoins • aide au Fonds de Solidarité Logement ; 7
  • 8. BM15:Mise en page 1 13/12/2011 12:13 Page 8 DOSSIER RENCONTRE avec Ulku YANIK, Maire- adjoint chargé des Affaires Sociales et Solidarités Journal Des Chapelains : Il est indéniable que pour lutter contre les Qu’est-ce que la politique sociale à La effets néfastes de la crise économique Chapelle Saint-Luc ? et que recouvre que connaît notre pays, nous nous devons t-elle ? d’agir au quotidien afin d’aider les popu- La politique sociale de notre Ville lations qui souffrent. Il est important de conduite par le CMAS a pour vocation de souligner que la Ville à travers sa sub- tisser les liens sociaux à travers de vention de plus de 2 millions d’euros fait multiples compétences. Les services un effort financier important dans le sociaux de la Ville interviennent dans de domaine des affaires sociales et des temps. Sans leur implication au nombreux domaines au service des habi- solidarités. Cet effort est renforcé par un quotidien, ce tissu ne serait pas tants : épicerie sociale, colis d’urgence, ensemble d’aides indirectes que les aussi vivant. frais d’obsèques, repas des aînés… services de la Ville fournissent aux Enfin, nous pouvons souligner que Les Chapelains sont très attachés aux acteurs associatifs et sociaux dans le le mieux vivre ensemble provient relations de proximité qu’ils entretiennent cadre de leurs activités. également de la diversité culturelle avec leurs élus locaux. A titre d’exemple, Ensuite, comme vous le savez le tissu qui donne une richesse à notre cité. nous nous rendons chaque année avec associatif, caritatif de notre Ville est Monsieur le Maire à la remise du colis et riche. De nombreux bénévoles s’investis- du bon d’achat aux seniors mais aussi sent chaque jour en donnant de leur aux diverses animations. Ensemble pour un noël fantastique : NOEL SOLIDAIRE 2011 Pour la 3ème année, le ton est déjà donné ! Les valeurs (actes de générosité, de partage et de solidarité) sont un fil conducteur qui guide l’équipe municipale à Samedi 17 décembre la construction de cet événement. Dans l’accompagnement des plus démunis, la participation des associations est Noël du CMAS primordiale. Ainsi, sous la forme d’une animation, elles Spectacle “Les danses du monde” collectent des dons ou offrent un moment de plaisir. 8
  • 9. BM15:Mise en page 1 13/12/2011 12:13 Page 9 récemment DANS NOTRE VILLE Le job dating, en quelques mots Le job dating est une phase de recru- tement rapide. Il sagit dentretiens dembauche non-préparés. A l’issue de cette première prise de contact, les personnes peuvent être recontactées par l’entreprise. Olivier Girardin lance le job dating. Objectif : décrocher un stage O r i e nt a t i on Le « job dating », un coup de pouce pour les collégiens Les élèves motivés et munis de leurs rencontre des difficultés à trouver un dans le cadre du Contrat Urbain de questions sont allés à la découverte des stage obligatoire dans une entreprise. Cohésion Sociale «Découverte des milieux professionnels. Pour cette grande Cette situation est notamment due à un Milieux Professionnels» a permis aux première, ils sont 171 collégiens à avoir manque d’implication parentale dans enfants et à leurs parents de rencontrer effectué cette démarche au cours de l’accompagnement de l’orientation 70 professionnels. L’animation, l’envi- l’après-midi du mardi 22 novembre. Chacun scolaire et à l’inexistence de réseaux ronnement, la santé, la sécurité...tels disposait de quatre entretiens de quinze professionnels. Fort de ce constat, la sont les domaines qui étaient proposés. minutes pour s’entretenir avec un pro- municipalité avec le concours du Grand Après une heure d’échanges, chacun est fessionnel. Troyes, les représentants éducatifs des reparti avec le sourire et surtout des «Mettre en perspective le monde profes- collèges Albert Camus et Pierre Brosso- réponses à leurs questions. sionnel et les demandes de stages des lette ont organisé pour la première fois, enfants pour trouver des solutions : c’est des tables rondes intitulées « Découverte un joli symbole ! » salue Olivier Girardin. des Milieux Professionnels » sous la Il a été observé par les acteurs de l’opé- forme de « job dating » à destination des ration, qu’un certain nombre d’élèves collégiens. Cette opération s’intégrant Que pensent-ils ? Zoom sur les professionnels Zoom sur les parents Zoom sur les collégiens Madame Levert, assistante des Carole, 2 enfants Paul, élève en 3ème au collège Pierre ressources humaines à l’entreprise « L’initiative est très intéressante Brossolette Gravotech marketing puisqu’elle permet de répondre aux ques- « Je veux m’orienter dans le sport no- « Nous avons voulu participer à cette tions que mon fils se posait. De plus, il tamment je souhaite devenir entraineur manifestation dans le but de faire est content car il repart avec des pistes. sportif. Je me posais de nombreuses connaître les activités de notre entreprise Il s’agit d’une bonne opportunité pour questions sur les formations. Le fait de aux collégiens. Cet événement est l’oc- accompagner les enfants dans l’orienta- rencontrer un professionnel du sport m’a casion de rencontrer les élèves. Dans tion professionnelle. » ouvert les yeux sur certains points. » l’entreprise, nous accueillons avec plaisir Sandrine, 1 enfant Céline, élève en 3ème au collège des jeunes en stage. » « C’est génial ! Je ne suis pas allée à Pierre Brossolette l’école et je trouve que mon fils est ravi « Plus tard, je souhaite exercer le métier Monsieur Maraval, responsable du d’aller à la rencontre des professionnels d’artiste peintre. Grâce à cette action service du personnel à l’entreprise pour obtenir des réponses à ses ques- « Découverte des Milieux professionnels », Michelin tions. D’ailleurs, il envisageait de devenir je me suis rendue compte que les métiers « Il est important pour nous d’être présents avocat ou footballeur et les profession- de la petite enfance m’intéressaient. Je à cette opération puisque nous souhai- nels qu’il a rencontrés, l’ont conforté souhaite que l’on renouvelle l’expérience tons nous impliquer dans la vie locale et dans son choix. » l’année prochaine pour mes camarades. » améliorer notre image. Le fait de rencontrer les collégiens permet d’échanger sur les activités de l’entreprise. Prochainement, nous envisageons de recevoir une vingtaine de stagiaires. » 9
  • 10. BM15:Mise en page 1 13/12/2011 12:14 Page 10 récemment DANS NOTRE VILLE En v i ro nn e m e n t C i v i l i t é Opération « tri » Vous êtes propriétaire d’un animal ? Les 15, 16 et 17 novembre derniers, une Au vu de l’arrêté n°2009/108 luttant démarche de sensibilisation au tri sélectif contre les déjections canines sur le des déchets ménagers a été menée dans domaine public communal, il est rappelé quelques secteurs du quartier Chante- à tous les propriétaires d’animaux et aux reigne. personnes qui en ont la garde que les Vous avez dit le tri sélectif ? Le service déjections canines sont interdites sur les Politique de la Ville avec l’appui de ses voies publiques, trottoirs, places, espaces partenaires et du service Pôle Environne- verts et jardins publics, aires de jeux ment a été à la rencontre des habitants pour enfants et bacs à sable. Les per- des secteurs Hélène Boucher, Jean Zay, sonnes ne respectant pas cet arrêté se Marie Noël et Mail Guy Mollet pour les verront poursuivies et réprimées conformé- initier sur l’importance du tri sélectif en ment aux lois et règlements en vigueur. apportant des informations. Pour véhicu- ler une information attractive à ce public, des jeux ont été mis en place avec des récompenses à la clé. Le guide du tri de La Chapelle Saint-Luc a été remis aux habitants avec une explication. C h i ff r e s c l é s 3000 amoureux du chemin de fer, les nostalgiques ou bien les curieux 1280 visiteurs au musée de ont été séduits par les trains et les l’ancienne Malterie de Champagne, à modèles réduits exposés lors du week-end 2000 personnes ont rencontré les l’Église Saint-Luc et au Parc des étangs du 11 novembre au Musée de l’Ancienne quarante associations lors du Forum de de Fouchy à l’occasion des Journées du Malterie de Champagne. la vie assiociative Patrimoine. E n b re f - 2 3 4 5 1/ La Nuit des Sports à La Chapelle Saint-Luc : La Ville de La Chapelle Saint-Luc et l’Office Municipal des Sports ont récompensé les sportifs, les dirigeants et les bénévoles des associations sportives le 5 novembre dernier. Coup de chapeau à 16 associations qui ont reçu un prix ! • 2/ Infos du Handball Club Savino-Chapelain : Les handballeurs du club de Sainte-Savine et de La Chapelle Saint-Luc (HBCSC) sa- vourent leur belle ascension en National 3. Quant aux moins de 18 ans, ils accèdent au Championnat de France. Le club a également ouvert une session de baby hand, unique dans la région, destinée aux enfants âgés de 3 à 5 ans. Renseignements rcolombet@hbcsavinochapelain.fr • 3/ Station de gonflage des pneus en libre service : Un bibendum gonfleur est installé devant l’usine Michelin de La Chapelle Saint-Luc. Cette station de gonflage accessible à tous est ouverte gratuitement en libre service. Chaque automobiliste peut donc vérifier la pression de ses pneus en toute sérénité. • 4/ Se souvenir du 11 novembre 1918 : Lors de la cérémonie commémorative liée à l’Armistice de 1918, Daniel Milan et Michel Pfafenzeller ont reçu la Croix du Combattant de la Guerre d’Algérie. Quant à Daniel Audry, il s’est vu attribuer la Médaille de Reconnaissance de la Nation – Agrafe Afrique du Nord. • 5/ Illuminations de Noël : La municipalité poursuit le renouvellement des motifs de son parc d’illuminations de Noël en faveur des leds moins consommatrices en énergie. 10
  • 11. BM15:Mise en page 1 13/12/2011 12:15 Page 11 DANS VOS QUARTIERS U n e v i l le e n p l e i n m o u ve m e n t ! Quartier Les Hâtées Quartier Edouard Herriot Dès l’automne, Olivier Girardin et son équipe ont donné rendez- vous aux Chapelains au sein des réunions de quartiers. La Ville Fouchy - Edouard Herriot et ses 7 quartiers furent présentés avec chacune de ses parti- cularités géographiques, son patrimoine, sa vie au quotidien. Une assemblée tonique se préoccupant du stationnement La présence des Chapelains et le dynamisme des réunions reflètent autour du parc des étangs. Une commission de travail est une véritable implication de tous dans la vie de la cité. proposée aux riverains souhaitant réfléchir sur un projet d’aménagement du secteur. Le parc a suscité des éloges et Sur fond de documents visuels, le maire a tenu à rappeler la le débat est lancé quant à l’accès payant pour les non- place de la Ville dans sa région, dans l’agglomération et surtout Chapelains. la richesse de son potentiel économique et humain. L’urba- nisme fut évoqué à travers les grands travaux du programme de rénovation urbaine mais aussi les aménagements de nouveaux Les Hâtées et Ferdinand Buisson bâtis ainsi que l’amélioration de la voirie. Olivier Girardin a sou- haité aborder le thème de la sécurité, de la vidéosurveillance, La préoccupation des riverains s’est située sur l’état des voi- des finances de la Ville, des impôts... des projets d’intercom- ries et des trottoirs qui a vu d’ailleurs des réfections comme munalité qui engendreraient des mutations de services tels que la rue Carnot. Il est proposé d’installer un radar préventif rue le traitement des ordures ménagères, le Point Conseil Emploi… Carnot… Le Maire a longuement évoqué la problématique autour de l’accès Internet et les efforts considérables faits en ce sens. Teilhard de Chardin, Jean Moulin et le Hameau Un film sur les réalisations 2011 de la rénovation urbaine et les travaux à venir fut présenté au public. Le bien fondé de la plaine ludique, de la maison de quartier, des pistes cycla- bles fut l’objet d’échanges pertinents. La résidentialisation, les places de parking, les poubelles sélectives ont permis aux représentants des bailleurs présents de s’exprimer. Il reste que tout citoyen devra faire l’effort suffisant pour respecter cette superbe rénovation urbaine. Les sujets comme le survol des avions, l’éclairage des stades, les conditions d’accès à la rocade ont été évoqués. Ces réunions permettent de recueillir les avis des habitants sur les réalisations et projets menés. Hôtel de Ville C’est une participation active à la vie, à l’amélioration des quartiers et de la Ville. Le Cygne, l’aménagement de la ferme Bodié et la circulation de l’avenue Roger Salengro ont été des sujets développés par le Maire. L’équipe municipale apportera une réponse aux questions des Chapelains dans le but d’améliorer leur cadre de vie. 11
  • 12. BM15:Mise en page 1 13/12/2011 12:15 Page 12 AGENDA A deux lits du délit Huis clos Mercredi 8 février 2012 à 15h La mémoire de Kodhja Jeune public Adaptation et mise en scène : Danièle Israël À partir de 7 ans Centre Culturel Didier Bienaimé 3,50€ et 9€ Réservation : 03 25 74 92 12 Mardi 14 février 2012 à 19h Mercredi 15 février 2012 à 15h Dimanche 15 janvier 2012 Vendredi 27 janvier 2012 à 15h à 20h30 Les Amants Papillons Concert de Nouvel An A deux lits du délit Jeune public Adaptation de l’album de Benjamin de l’Ensemble Musical Théâtre Auteur : Derek BENFIELD Lacombe Spécial Saint Valentin en famille Chapelain Avec Arthur JUGNOT Centre Culturel Didier Bienaimé Dirigé par Bruno Cherrier Centre Culturel Didier Bienaimé 3,50€ et 9€ Centre Culturel Didier Bienaimé 25€ et 20€ Réservation : 03 25 74 92 12 Entrée libre Réservation : 03 25 74 92 12 Renseignement : 03 25 74 92 12 Jeudi 2 février 2012 à 19h30 d u 4 j a n v ie r a u 1 1 f év r i er Vendredi 3 février 2012 à 2012 20h30 Tac tic mécanique Huis Clos Exposition Théâtre De Clémence Pollet Création : Jean-Paul Sartre Bibliothèque municipale Centre Culturel Didier Bienaimé Renseignement : 03 25 71 63 46 16€, 13€ et 7,50€ Réservation : 03 25 43 32 10 12
  • 13. BM15:Mise en page 1 13/12/2011 12:15 Page 13 INFOS PRATIQUES E le c t i o n Hôtel de Ville Du lundi au jeudi de 9h à 12h Espace Jeunes En période scolaire : Inscription sur la liste électorale et de 13h30 à 17h30 • Mardi, jeudi et vendredi de 16h à 20h vendredi de 9h à 17h30 sans interruption • Mercredi de 10h à 12h et de 14h à 20h La Ville de La Chapelle Saint-Luc invite samedi de 9h à 12h • Samedi de 14h à 19h les personnes souhaitant être inscrite 03 25 71 34 34 En période de vacances scolaires : sur la liste électorale à se présenter en email : com.site@ville-la-chapelle-st-luc.fr • Lundi de 14h à 19h mairie avant le samedi 31 décembre Mairie annexe Ferdinand Buisson • Mardi et vendredi de 14h à 20h 2011 à 12h, dernier délai. Toute Du lundi au vendredi de 9h à 12h et de • Mercredi et jeudi de 10h à 12h et de demande formulée reçue en Mairie 13h30 à 17h30 14h à 20h après cette date ne permettra pas de 03 25 83 14 42 03 25 71 62 69 voter en 2012. Mairie annexe Jean Moulin Point Conseil Emploi 03 25 71 62 94 Du lundi au vendredi de 9h à 12h Recensement de la population 2012 et de 13h30 à 17h30 Epicerie sociale 03 25 71 62 90 03 25 49 81 05 Durant la période comprise entre janvier et février, une campagne de recense- Police Municipale Vestiaire social ment de la population sera menée. Informations diverses, objets trouvés 03 25 49 57 86 Certains Chapelains auront donc la 03 25 71 62 82 Aqualuc visite des enquêteurs habilités par la Services Techniques Municipaux 03 25 45 72 70 commune. Les données recueillies par 03 25 71 62 64 Parc des étangs de Fouchy l’INSEE permettront de réaliser des Déchetterie Du 1er janvier au 31 mars statistiques. Période d’hiver : du 1er octobre au 31 • Lundi au dimanche et jours fériés de mars du lundi au mercredi, vendredi 13h à 17h15 de 9h-12h et 14h-17h30 03 25 71 62 64 Samedi de 9h à 17h30 Centre Culturel Didier Bienaimé Dimanche de 10h à 12h30 Accueil : 03 25 71 63 13 03 25 74 33 22 Billetterie : 03 25 74 92 12 Cimetière Bibliothèque Municipale • 1er avril au 30 septembre : de 7h30 à 19h Horaires réguliers • 1er au 31 octobre : de 8h à 18h • Mardi de 14h à18h (adultes) • 1er novembre au 31 janvier : de 8h30 à 17h et de16h30 à 18h (jeunesse) • 1er février au 31 mars : de 8h à 18h • Mercredi de 10h à 12h et de 14h à 18h Les élus à votre écoute 03 25 71 34 34 • Vendredi de 14h à 18h (adultes) Centre Municipal dAction Sociale et de 16h30 à 18h (jeunesse) 03 25 71 34 34 • Samedi de 9h à 12h et de 14h à 16h Les maires-adjoints tiennent une Halte Garderie « La Ribambelle » Horaires vacances scolaires permanence chaque samedi matin à • Mardi de 14h à 17h 03 25 79 57 61 • Mercredi de 10h à 12h et de 14h à 18h l’Hôtel de Ville de 10h à 12h. Halte garderie « LEnchantine » • Vendredi de 14h à17h 03 25 74 19 16 • Samedi de 9h à 12h et de 14h à 16h M a r c hé s C ha p e la i n s Multi-accueil « La Capucine » 03 25 71 63 46 03 25 71 62 84 Musée de lancienne Malterie Centre aéré « Mille couleurs » de Champagne Place Saint-Luc - Mercredis et dimanches Ouvert le dimanche de 14h à 18h 03 25 80 20 51 de 8h à 12h 03 25 71 63 13 (visite de groupe sur RDV) Centre de loisirs Sara Hingot 03 25 71 62 38 03 25 74 61 60 École de Musique 03 25 71 63 41 E ta t ci v i l - Naissances : ELEGBEDE Tyron, Bienvenue, Josue • RAMADANI Adisa, Aella • LOUBARESSE CAPLAIN Wyatt, Dylan, Michel, Joël • DAENDLIKER Louca, Giovanni • TIGRINE Anis • DUBREUIL Nidia, Natasha, Julia • CSORBA Jeney- dise, Elisabeth, Nicole • PARIGAUX Oumeyma, Habiba, Maria • COLLET Taëlyss • HENRY LEBRETON Matisse, Jean-Marie, Thierry • PLATEL Anyssa • GOMIS Ludovic, André • DINH Sylvie • THINEY FEVRE Dilyan • DIBRANI Suriana • DIBRANI Nasim • XHAMBAZI Samet, Sami, John • XHAMBAZI Ahmet, Sam, Mikaël • OUJABOUR Walid • DJAZIRI Rayen • STEVAUX Emma, Annie, Caroline, Denise • BRUT Damien, Philippe, Dominique • SWAILIMA Assma • PREZZA Lola, Violette, Gabrielle • KAIDI Myriam, Ilyana • SILINI Selma • MOYARD Kélyan, René, Jean-Michel • PAGES Sofia, Samar, Cassandra • ALKAN Emir, Saïd • NUISSIER Senna, Mickaël, Marvin • BELLEPEAU Ivans, Aurélien, Cyril • GHERAIRIA Yazid, Mohamed • MOUTAÏ Sami • NOBLOT Alexis, Jean-Claude, Walid • UTHAYAKUMAR Aarthika • SESIVAR Zehra • CHAPITEAU Mendy, Kynan, Nicolas • SYLLA Fatima • AIT ESSARGHINI Mehdi • TEIXEIRA VAILLANT Helley-Anna, Murielle, Dolorès, Stéphanie • CIINAR Emir 13
  • 14. BM15:Mise en page 1 13/12/2011 12:15 Page 14 EXPRESSION POLITIQUE - Groupe majorité L ’ E c o l o g i e , u n a v e n i r r es p o n s a b l e , s o l i d a i r e et o p t i m i s t e . I n f o s : D é r èg l e m e n t s c l i m a t iq u e s , e n c o r e d e n o u v e l l e s in o n d a t i o n s … Heureusement, mon dernier 4x4 est a mp hibie !!! Oh mon ami, shooté aux marques, aux pubs, à la technologie, dans la comptabilité du pays ? A coups de PIB, de CAC et de neutrons, Utilise la high tech, si tu veux, On te bombarde les canons de la consommation. Si ça te rend vraiment heureux, Si c’est ton trip, joue avec ta vie, Mais ne crois pas que la technologie , Mais ne confonds pas besoins et envies, Va réparer toutes nos conneries. Il y a tant de vrais besoins sacrifiés pour des envies d’hallucinés. Nous allons vers des temps difficiles, Fais-Toi plaisir, va retrouver tes amis, partage et ris, aveuglés par un modèle imbécile, Invente, imagine, fabrique, agis, quand le ciel s’assombrit, Mais arrête de consommer, le soleil, c’est l’écologie. tous ces médias préfabriqués, Pense à tes voisins, tes amis, où l’on t’explique comment penser, La chaleur humaine est gratuite, et où tu payes pour voter. ta voisine LIBERTE, cultivée et instruite, Pour ton bonheur, c’est Toi seul qui décides, et si d’un coup de colère justifié de la terre, arrête de te faire manipuler par cette belle fille, à la télé. la maison « possession » de la Fourmi s’altère, Le bonheur, c’est le fric ? prouve lui, à cette Fourmi maintenant sans abri, Le fric, ça se mérite, ça se gagne, la monnaie, c’est du concret, que la solidarité n’a pas de prix, Faire du fric avec du vent, c’est du boulot de truand. et que la providence « Technologie » n’effacera pas toutes nos S’il te plait, ne paye pas pour un progrès qui va nous faire reculer, conneries. ou alors si tout a un prix, à combien estimes-tu un ami, Le groupe des écologistes de la majorité, Julie Benketira et Jean-Paul Braun L a « r e n a i s s a n c e » d e n o t r e v i ll e e n m a r c he … Le projet de rénovation urbaine de notre ville, conclu fin 2008, devient « Beaupeux » prend forme, les travaux du futur centre commercial réalité dans des délais aussi rapides que le permettent les formalités vont grand train, des restaurants offrant des emplois de proximité administratives… s’ouvrent et notre agence postale est un succès. Les écoles Teilhard de Chardin, Maternelles Jean Jaurès et Voltaire Alors, n’en déplaise aux esprits chagrins, depuis 3 ans les choses ont bénéficié d’une réhabilitation complète et la rénovation de avancent au profit de tous les Chapelains dans le respect des délais l’école Paul Bert sera achevée en 2012. programmés. Les enfants ont participé avec le Maire à la pose de la première De tels résultats sont, au quotidien, le fruit d’un travail d’équipe pierre de leurs futures écoles et restaurant scolaire. Tout cela sérieux et réfléchi dans tous les domaines. témoigne de l’intérêt que nous portons à notre jeunesse chapelaine. Au seuil de cette nouvelle année, c’est résolument tournés vers La maison de quartier sort de terre, la plaine ludique prend forme, l’avenir que nous comptons poursuivre la mission que vous nous la reconstruction de nos centres sociaux Mermoz et Marcel Defrance avez confiée en 2008, dans le respect des Hommes, sans succomber débutera dès l’année prochaine pour la plus grande satisfaction de ni à la caricature, ni à la médisance et encore moins à la manipu- leurs adhérents. lation, outils de communication utilisés trop facilement par les La réhabilitation des rues de nombreux secteurs de la ville sécurise faibles et les irresponsables. la circulation tout en permettant l’utilisation de transports alternatifs. Nous vous souhaitons une bonne année 2012. Et que dire aussi de l’aménagement de notre cimetière ? Nos « partenaires » ne sont pas en reste : la résidence sur le terrain Eliane Chartier ; Monique Roussel ; Jean Jouanet Pour le groupe Parti Radical de Gauche E t a t c iv i l - Mariages : ABAIDIA Houari et EL HAMDAOUI Hayat • RAMADANI Fuad et SADRIJA Senada • COSTEL Julien, Sylvain, Cédric et NOLLEZ Marjolaine, Simone, Ginette • BENYAHIA Rabat et BENLAANAYA Imane • GANDARA Sébastien et IBNELHARRAT Amale • FERJANI Abdel, Wahab et ABDELKERIM Nadia • SILINI Kamel et AFANE Nadia • HALBOUCH Mohamed et BENABDELKADER Sonia Nora • Décès : GAY Claude Camille, 54 ans • CLAUDE Jean Marie Joarès, 76 ans • FROEHLY Lydia Marie Pâquerette veuve VIBER-ROULET, 48 ans • ZERBINI Raymond Gustave veuf FERCIOT, 91 ans • PUECH André Robert époux BECARD, 83 ans • FIOL Simon Guy époux LEDENT, 78 ans • POISSENOT Simone, Andrée veuve ANSON, 86 ans • GUIDEZ Henriette veuve DUTERME, 76 ans • DESDAMES David Lucien Paul, 37 ans • VIEVILLE Michel, Jacques, René, 56 ans • NOAILLES René Charles veuf GRESLE, 91 ans • RADULESCO Jean-Claude Antoine, 77 ans • DIRAND Henriette Emma, 90 ans • TOTEL Bernard Jules Julien époux ACHARD, 90 ans • THILLEROT André Emile Louis, 72 ans • LIPS Gérard Kléber Louis, 62 ans • JACOB Marius Ange • PAILLET Denise Françoise veuve VERPY, 91 ans • LEULMI Christian époux KRITY, 80 ans • SOK Saron, 74 ans • SUTTY Alain Emile époux ROUQUET, 72 ans • MAIGNIEN Johnny époux COQUET, 44 ans • BORTOLOTTI Jeannine, Marthe épouse FRIZON, 79 ans 14
  • 15. BM15:Mise en page 1 13/12/2011 12:15 Page 15 2 groupes opposition - EXPRESSION POLITIQUE Q u e v a d eve nir la co mm u ne ? Chères Chapelaines, chers Chapelains, municipale, maison de la prévention…) pour poursuivre la construction d’immeubles HLM. En un mandat, la réserve foncière que ses pré- Décidément, nous n’avons pas la même vision de la conduite de décesseurs auront mis plusieurs décennies à constituer se sera notre commune que l’équipe d’Olivier Girardin : évaporée et le rêve de donner un vrai centre ville à notre commune regroupant des équipements publics utiles à toute la population se 1) Les impôts. Alors que nous avons toujours été attentifs à la sera évanoui. Des interrogations commencent aussi à naître sur maîtrise de la fiscalité pour ne pas grever le budget des Chapelains, l’ancienne ferme Bodié car aucun projet n’a encore été présenté l’équipe municipale en place, malgré notre opposition, a décidé en sur l’aménagement de ces bâtiments. 2011 une augmentation importante de vos impôts locaux. Vous venez d’en mesurer l’ampleur en acquittant ces taxes. Les services 3) Le devenir de Fouchy. Grâce aux travaux que le Conseil général que cette municipalité vous rend justifient-ils de tels sacrifices ? Au a réalisés sous la rocade, le quartier de Fouchy est enfin sorti en moment où se prépare le budget 2012, nous avons déjà interrogé grande partie de la zone rouge du PPRI ce qui redonne toute leur M. Le Maire sur ses intentions concernant la fiscalité. Il est resté valeur aux propriétés existantes et qui devrait permettre de évasif… Nous préparerait-il une nouvelle hausse ? Il semble pourtant nouvelles constructions. Mais la municipalité actuelle aura-t-elle la que le seuil de tolérance des Chapelains qui paient l’impôt soit volonté de préserver ce quartier en veillant à la qualité des atteint. constructions qui s’y implanteront ? C’est un souci pour notre groupe car M. le Maire semble davantage préoccupé par l’accrois- 2) L’urbanisme du centre ville. La rénovation urbaine que nous sement du nombre d’habitants que par la qualité de vie des avions initiée (qui tarde cependant à se réaliser) va peut-être changer Chapelains. positivement l’image du quartier Chantereigne. Mais la municipalité Soyez toutefois assurés de notre vigilance. actuelle risque de déplacer le problème de concentration d’immeubles au centre ville. En effet, M. le Maire a déjà autorisé sur l’avenue GROUPE : ENSEMBLE POUR LA CHAPELLE SAINT LUC R. Salengro la construction de 82 logements (essentiellement HLM) Yves REHN, Danièle BOEGLIN, Gérard FRIDBLATT, Catherine à l’emplacement d’une propriété privée sans aucune réflexion sur PAPAZ, René JENIN, Christiane CHERY, Christian DUCOURANT l’organisation du quartier. Certains lui prêtent l’idée de vendre les ensemble.pour.lcsl@free.fr autres propriétés municipales du secteur (espace associatif, police L e M a i r e à la M a i r i e Qui d’autre que le Maire peut réaliser le travail dédié au Maire de une réponse quant au total général qui se trouve supérieur de plus la commune pour laquelle il est élu, personne, sinon les adjoints d’1 million d’euros par rapport à celui réalisé en 2010 (compte bénéficiant d’une délégation ou certains conseillers municipaux administratif). appartenant à l’obédience du Maire. M. le Maire Adjoint a esquivé mes questions en prétextant des Les autres conseillers peuvent donner leur avis si le Maire les sollicite, chiffres désordonnés de ma part. mais le système politique actuel limite les échanges à « rien » et je Que M. le Maire Adjoint, délégué aux finances, se rassure, j’ai autour m’en suis déjà expliqué. de moi des experts et mes chiffres annoncés ne sont que le reflet Un exemple : de ses documents. Dans la presse du lundi 14 novembre, je lis que le Maire a dénoué Un autre sujet: la ZAC (Zone d’aménagement concerté) le dossier « Carrefour » et l’Enorme projet de rénovation urbaine. 800 000 € de dépense étaient supprimés. Très bien. Mais où en Mais qui d’autre que lui peut s’en occuper. Personne d’autre, car, sommes-nous ? il a tous les pouvoirs. Rien n’est fait ! Le Maire Adjoint peut dire qu’il économise mais Je l’avais sollicité en tant que Président de l’association des com- les engagements ne se trouvent que différés et un jour il faudra merçants Chapelains pour suivre ce dossier. Je n’ai jamais été invité bien payer. à une réunion tant pour le Centre Palissy que pour le Centre Le La municipalité actuelle devrait anticiper les évènements et Cygne. restreindre ses dépenses de fonctionnement pour dégager un Pour moi, le Maire ne fait que son travail et il est normal qu’il défende autofinancement nécessaire au remboursement de nos dettes à les intérêts de notre commune. venir. J’aurais aimé que M. le Maire Adjoint s’exprime sur ces sujets Autre sujet, notre conseil municipal du 9 novembre 2011. plutôt que de paraphraser. Beaucoup de rapports ont été égrainés, mais la politique (politi- M. le Maire ne semble pas partager la gravité de mes propos quant cienne) l’emporte trop souvent sur l’évènement chapelain qui se à la crise décrite aujourd’hui et souhaite négliger les conséquences trouve écarté. du quotidien de nos budgets. En effet, les expressions empruntées par Monsieur le Ministre, Nous venons de régler nos impôts avec des hausses importantes Maire de Troyes, ont été l’objet de vives critiques de la part de grevant nos finances personnelles. notre Maire avec une prise de parole hors sujet pour notre vie Faut-il encore nous taxer plus ! municipale où j’aurais aimé que mes questions soient mieux appré- L’Etat se désengage nous dit M. le Maire. hendées. Mais l’Etat c’est nous. Ce qui est loin d’être le cas. C’est ensemble que nous pourrons progresser en pensant à l’avenir Au menu, nous avions une Décision Budgétaire Modificative sans de nos enfants. grand intérêt pour le volet investissement, celle-ci étant loin d’être N’oublions pas cette fin d’année et pourquoi ne pas se dire conforme au Document d’Orientation Budgétaire du 9 mars 2011. «BONNE ANNEE !» En effet, aucun des projets prévus n’était à financer. Il était donc normal d’ajuster les lignes budgétaires. jldefontaine@orange.fr Par contre, mon analyse des dépenses de fonctionnement appelait www.avenirchapelain.com 15
  • 16. BM15:Mise en page 1 13/12/2011 12:16 Page 16 Meilleurs Voeux 2012 “Rien de grand dans le monde ne s’est accompli sans passion.” Georg Wilhelm Friedrich HEGEL La Chapelle Saint-Luc passionnément.

×