La Chapelle Saint-Luc - Bulletin municipal n°20

2,347 views
2,186 views

Published on

La Chapelle Saint-Luc - Bulletin municipal n°20 - Mars 2013

Published in: News & Politics
0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total views
2,347
On SlideShare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
194
Actions
Shares
0
Downloads
2
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

No notes for slide

La Chapelle Saint-Luc - Bulletin municipal n°20

  1. 1. Le journal desChapelains Bulletin municipal n°20 - Mars 2013 www.ville-la-chapelle-st-luc.fr A découvrir dans ce numéro Solidarité Le Rayon de Soleil DOSSIER Subventions 2013 NOUVEAU Deux pages sur le Développement Durable
  2. 2. EDITO 3 - Dans notre Ville 4 - PRU 5 - Réunions de quartier 6 - Emploi 7 - Focus Talent 8/9 - Développement Durable Olivier Girardin 10/11/12 - Dossier Maire de La Chapelle Saint-Luc Vice-président du Grand Troyes 12 - Sport Conseiller régional 13 - Solidarité 14/15 - Culture 16 - Agenda 17 - Infos pratiques 18/19 - Expression politique Le choix de l’école.Au niveau national, on s’est enfin remis à Enfin, pour sécuriser nos écoles, nous avons je le crois, partagé par tous. La questionconsidérer l’école comme une priorité abso- achevé la mise sous alarme et vidéo protec- qui nous est posée à nous Chapelains estlue dans un contexte où, partout ailleurs tion de TOUS nos bâtiments1 et procédons de savoir si nous le faisons dès 2013 ou si(sauf en matière de sécurité), les écono- par étapes à l’aménagement des abords nous le repoussons à 2014. Au-delà de l’aspectmies budgétaires sont au rendez-vous. On pour, notamment, casser la vitesse automo- budgétaire qui, malgré les aides, n’est paspeut discuter des choix politiques sur bien bile. négligeable, le vrai sujet est la réussite dedes questions. Pourtant, je veux croire que ce nouveau dispositif et sa compatibilité Lsur ce sujet-ci, la bataille politique s’arrête simultanée avec les réformes que nous avi-là où commence l’avenir de notre Nation. ons engagées auparavant. Nous consultonsCar, lorsqu’il est question d’école, surtout « orsqu’il est question pour le moment la communauté éducative eten ce qui concerne nos petits et tout petits, les conseils d’école. D’ici la fin du mois denous touchons à l’essentiel, à ce que nous d’école, surtout en ce mars, nous aurons validé notre position défi-construisons ensemble pour demain et après qui concerne nos petits nitive qui sera discutée en conseil municipal.demain. On a perdu beaucoup de temps dansnotre pays… Il faut que la raison revienne et tout petits, nous tou- Il est pourtant un sujet supplémentaire quiet que ce sujet fondamental soit une prioriténationale. chons à l’essentiel » vient créer le trouble. On annonce, à La Cha- pelle Saint-Luc, la fermeture de deux classesA La Chapelle Saint-Luc, depuis 2008, nous (mais aussi l’ouverture d’une). Celles-ci seavons fait de l’école la priorité absolue. A la rentrée dernière nous avons lancé le trouvent à la maternelle S. Weill et à l’école grand chantier de l’accueil périscolaire des élémentaire Jean Moulin. Nous avons étéSur le cadre de vie et d’apprentissage de nos reçus, avec les parents, par le Directeur petits Chapelains. Ce changement de grandeenfants d’abord. En lançant un plan volon- Académique pour contre argumenter ces ampleur se met en place cette année. Il com-tariste de rénovation des bâtiments et des options. Eu égard à ce que je développais mence, après quelques ajustements, à trou-classes nous aurons, en à peine 5 années, plus haut, nous nous sentons légitimes à ver son rythme de croisière mais devra êtrerénové complètement 4 écoles et achevé la demander que soient reconnus et la situa- évalué et modifié pour la rentrée prochaineconstruction d’un nouveau groupe scolaire. tion des enfants chapelains, et les efforts afin d’être plus encore en adéquation avecNous avons aussi, au sein des classes, nos objectifs visant à offrir un cadre amé- que nous consentons en tant que collecti-renouvelé quasiment tous les mobiliers et lioré autour de la journée de classe à chacun vité. Je ne sais si nous avons été entendusporté un soin particulier à l’informatique afin de nos petits. ni jusqu’à quel point… Personne en tout casque nos petits fassent l’apprentissage indis- ne pourra être surpris… Nous mènerons lepensable des nouvelles technologies dans L’ensemble de ces investissements, de ces combat jusqu’au bout puisque nous avonsles meilleures conditions. efforts rencontre aujourd’hui la volonté du fait, nous,… le choix de l’école…Pour permettre à la communauté pédago- Gouvernement de remettre l’éducation élé-gique de travailler mieux, nous avons aussi, mentaire au centre des priorités. Celui-ci 1 Je note au passage que ceux qui nous ont précé-dans tous les domaines, augmenté les cré- souhaite que l’on mette en place la semaine dés et critiquent tout ce que nous réalisons, avaient de 4 jours et demi dés 2013. L’objectif de un plan de mise en place de 33 caméras sur notredits de fonctionnement des écoles. commune (quand Troyes n’en avait que 15 !?) mais ce réaménagement du rythme scolaire est, ne jugeaient pas utile lorsqu’ils rénovaient (rarement) une école d’y installer ne serait-ce que des alarmes…Directeur de publication : Olivier GIRARDIN • Rédactrice en chef : Agnès RAUDIN • Rédaction : Annabelle MILLET et Manon WITTMER • Illustrations, conception etmaquettage : Aurélie DANNEQUIN • Photographie : Philippe RADET, Annabelle MILLET et Claude FONTUGNE • Impression : La Renaissance, Pont-Sainte-Marie •Distribution : Association 10 de coeur, Troyes • ISSN en cours • Le journal des Chapelains est imprimé à 6500 exemplaires. 2
  3. 3. Dans notre villeLa Ville tient à dire un GRAND merci à tous les habitants qui ont décoré etilluminé leurs foyers cet hiver à l’occasion des fêtes de fin d’année ! Vœux du maire aux Forces Vives le 16 janvier 2013 La Chapelle : Une pour Tous et Tous « Réunir et faire converger », Olivier pour Une ! Girardin a lancé son mot d’ordre à plu- Si le discours du maire, entouré de ses sieurs reprises. Quant au rôle du maire conseillers, s’est ouvert sur un hom- de La Chapelle Saint-Luc, Olivier Girar- mage aux soldats morts au Mali, il a din a rappelé son immense fierté et très vite été recentré sur les préoccu- aussi le challenge que cela représente pations chapelaines. Olivier Girardin a au quotidien. « On ne peut pas prendre d’abord soulevé l’importance de parler les gens de haut et pourtant, il faut évi- de la commune, des actions menées par ter les débats au ras des pâquerettes. » la municipalité, par les habitants… mais Enfin, le maire a redit que le temps était bien TOUS et POUR TOUS. L’année à la rigueur, le budget serré, avant de 2013 « doit être l’année du Cygne », se tourner vers les enfants du CMJ pourLa cérémonie des vœux sest déroulée au a insisté le premier magistrat. L’urgence citer Alexandre Dumas et avouer que lecentre culturel Didier Bienaimé de voir rénover le centre commercial a plus beau livre qu’il avait lu restait les été rappelée. Ont été évoquées égale- Trois Mousquetaires, dont la devise : Un ment : l’importance du réseau de pistes pour Tous et Tous pour Un(e) pouvait cyclables, l’avancée des constructions parfaitement convenir à la Ville. de la Ville ( maison de quartier, groupe scolaire, etc.), l’arrivée de la fibre op- tique dans les quartiers... Ces habitants qui embellissent la Ville Comme tous les ans aux beaux jours, le fleurissement de la commune. Tous en lien avec le Comité Départemental du ont reçu un diplôme et de magnifiques Tourisme, la Ville organise le concours compositions faites par les Espaces des Maisons & Balcons Fleuris. Il a pour Verts de La Chapelle Saint-Luc. objectif de rendre notre ville plus accueil- lante et attrayante en matière de fleu- Préparez vos semis et vos plants, le rissement. Basé essentiellement sur la jury départemental devrait cette année qualité des décorations florales et végé- encore passer dans les rues chapelaines tales visibles de la rue, il est ouvert aux en juin prochain. habitants et prend en compte les aména- gements des immeubles et des entrées. Pour tout renseignement : ServicesDes lauréats récompensés pour leur participation En décembre dernier 45 lauréats ont été Techniques Municipaux : 03 25 71 62 64à lembellissement de la cité récompensés pour leur implication dans 3
  4. 4. PRU Centre d’Animation Sociale Defrance La première phase de grignotage pour la tour 100 Centre d’Animation Sociale MermozLes tours Sarrail sont tombées Des centres d’animation sociale flambant neufsLe quartier change de visage, on le sa- Les C.A.S. Mermoz et Defrance vont En outre, la municipalité se réjouit devait. A présent, on le voit. L’entreprise vivre une seconde jeunesse. Les travaux pouvoir, par cette occasion, rationaliserde déconstruction des tours Sarrail a ont débuté il y a peu, et s’étendront sur le fonctionnement et améliorer les per-entamé le «grignotage» le mercredi 23 9 mois. L’objectif de ces projets de dé- formances énergétiques, entre autres,janvier 2013. Certains anciens habitants molition / reconstruction est de conser- de ces nouveaux bâtiments; la Ville estqui passaient rue du Général Sarrail, ver la vocation actuelle de ces centres pleinement impliquée dans la protectionvoyant la pelleteuse commencer son tra- d’animation sociale, à savoir, la proxi- de l’environnement et le développementvail de grignotage, n’ont pas pu assister mité. C’est également l’occasion de fa- durable.à la démolition de la première des tours. voriser la mixité des publics utilisateurs.«Je n’ai pas pu rester, dit David, j’aiaperçu l’appartement de ma mère...» Etpour ceux-là, dont la douleur se raviveen même temps que les souvenirs, lesmots manquent. Pour d’autres habitantsactuels ou anciens, du quartier, c’est un Centre commercial Palissyspectacle un peu étrange tout de même,mais prometteur. La tour rouge tombe,la verte puis les autres, et on imaginedéjà ce qui poussera sur ce terreau-là...la liberté, assurément. Des centres commerciaux réhabilités La vie commerçante chapelaine a pu service bancaire et une boucherie/ali- souffrir ces derniers temps, mais ces mentation générale dans le second. La temps changent. En novembre 2012, le construction du centre commercial se LA MRU DANS DE NOUVEAUX Centre Commercial l’Escapade a ouvert fait en deux temps, afin que les com- ses portes et concomitamment, Palissy merces existants puissent rester ouverts LOCAUX a commencé à se refaire une beauté. La pendant les travaux. Ainsi une tranche première pierre du nouveau centre com- sera terminée au 2ème semestre 2013, La Maison de la Rénovation Urbaine est mercial Bernard Palissy a été posée le l’autre, au 1er trimestre 2014. désormais installée dans des locaux du 28 novembre 2012. Sur une superficie Le centre commercial Le Cygne a, quant rez-de-chaussée du 4 rue Jean Zay, à de 1000m2 environ, ce sont 8 com- à lui, plus de difficultés à sortir de terre. La Chapelle Saint-Luc. merces qui seront répartis dans deux Néanmoins le premier coup de pioche La MRU est ouverte : bâtiments : une pharmacie, un salon est attendu avant le printemps. Les tra- Le Mercredi de 10h30 à 12h30 de coiffure, une boutique de télépho- vaux commenceront par la construction Le Vendredi de 15h à 17h30 nie/prestations informatiques, un tabac du bâtiment qui accueillera les profes- Le 2ème samedi de chaque mois de presse et un bar brasserie dans le pre- sions médicales et la police municipale; 10h30 à 12h mier et une boulangerie/point-chaud, un ils devraient durer environ une année et seront réalisés par Aube Immobilier. 4
  5. 5. Réunions de quartierRéunion du quartier Hôtel de VilleÀ l’écoute des habitantsDu 19 au 28 novembre 2012 se sont déroulées les réunionsde quartier, chères au maire et aux Chapelains. Ces sept réu-nions ont été l’occasion de réaffirmer l’importance de la Villede La Chapelle Saint-Luc dans le paysage aubois, l’importanceégalement de ses habitants pour lesquels, entre autres, le5ème PRU de France a été mis en place. Olivier Girardin et seséquipes ont répondu aux questions des 500 citoyens qui sesont déplacés. Fibre optique, vidéosurveillance, ont été deuxdes thèmes évoqués devant le maire et devant les maires-adjoints, dont Jean Jouanet (maire adjoint à la politique de la Réunion du quartier FouchyVille, à l’urbanisme et à l’environnement) qui a, avec maes-tria, présenté le diaporama des projets d’urbanisme, notam-ment. Lors de ces réunions de quartier, en présence égalementdes bailleurs sociaux et de représentants du Grand Troyes,l’accent a été mis sur la volonté de la municipalité dintervenir La Ville remercie les habitants pour leursur tous les secteurs de sa ville pour améliorer, tant que faire participation aux réunions.se peut, le quotidien des Chapelains.Ici, La Chapelle Saint-Luc investit pour demain … et pour tous !NOUVEAUTÉ Pour en savoir plus sur le déroule-Des groupes de travail ont été lancés dans les quartiers ment des réunions de quartiers 2012,autour de sujets qui nécessitent la réflexion de tous. Le flashez !but est dassocier les habitants aux décisions qui concernentleur cadre de vie et le développement de leur quartier. Cest Réunion du quartier Hôtel de Villeensemble que lon réussira le mieux! Le Plan Educatif Local et la propreté urbaine furent des sujets discutés par les habitants de ce quartier. Les Chapelains seRéunion du quartier Fouchy / E. Herriot sont enquis du projet du centre commercial le Cygne et de laCette réunion a permis d’évoquer la sécurité et les travaux du date du démarrage des travaux ; une préoccupation partagéegroupe de travail en lien avec les riverains concernant l’amé- par les participants comme par les élus.nagement des places de stationnement. Travaux de voiries,sécurité et radar préventif, mais aussi fibre optique, vidéo Réunion du quartier Palissy / Sarrail / J. Moulinprotection, Programme de Rénovation Urbaine, et Plan Educa- La municipalité a, notamment, présenté le projet damènage-tif Local ont nourri les discussions. Quant au tracé de la vélo- ment de la rue Sarrail qui commencera au cours du premiervoie, il a été décidé qu’un groupe de travail (incluant le Grand semestre 2013 pour une durée de 22 mois environ.Troyes) mènerait là une réflexion. Réunion du quartier Teilhard / Bartholdi / M. DefranceRéunion du quartier Buisson : Ferry / Chasseigne Certains habitants redoutent le manque de places de station-Dans ce quartier les préoccupations des Chapelains ont été nements engendré par les résidentialisations. Une rencontrerelatives aux voiries et à l’entretien des espaces verts. Une avec les représentants des locataires et les bailleurs devra êtreréflexion a été lancée sur le devenir des dessertes de Barberey organisée.Saint-Sulpice. Réunion du quartier Le Hameau Saint-LucRéunion du quartier Les Hâtées Un groupe de travail a été programmé pour réfléchir à uneLes discussions, le 21 novembre 2012, ont porté sur la voirie, nouvelle organisation de la place des Hortensias. La vitessela réalisation de passages piétonniers, sur les problèmes de de circulation sur la rocade a été notée comme problématiquestationnement et de vitesse rue Lazare Carnot. pour les résidents du quartier. 5
  6. 6. Emploi Du service prévention à ERDF, un Chapelain a franchi le pas Début janvier 2013 une convention a été signée entre la Ville et ERDF (Electricité Réseau Distribution de France), permet- tant ainsi à un jeune demandeur d’emploi chapelain de pou- voir intégrer l’entreprise d’électricité. Le partenariat est hors de l’ordinaire, c’est le deuxième du genre dans l’histoire de la commune. Abdellah Lamribat est le bénéficiaire de ce poste par- tagé, il travaille ainsi moitié de son temps pour le distributeur et moitié pour la Ville. Ses missions : surveiller les chantiers pour ERDF, puis l’ensemble des travaux de réhabilitation des loge- ments pour La Chapelle et en établir des comptes-rendus. Ce nouvel emploi partagé fait la fierté des partenaires mais surtout du jeune homme pour qui, s’ouvre-là, une « voie royale » pourDans le bureau dOlivier Girardin, le partenariat a été scellé entre la mairie intégrer ERDF.et ERDFUn forum pour construire son avenirMardi 22 janvier le centre culturel a reçu la visite de 230 col-légiens, à l’occasion du forum orientation organisé par le PointConseil Emploi. Deux cent trente jeunes ont pu trouver desinformations sur 26 stands. En effet, 26 organismes regrou-pés par secteurs d’activités, 6 au total ( métiers de l’uniforme,métiers agricoles, métiers du bâtiment et travaux publics, mé-tiers de l’industrie, métiers des services et de l’administration,métiers de la santé et de l’aide à la personne) se sont rendusdisponibles pour les adolescents.Certains collégiens sont venus avec leur professeur, sans avoir Pour la 1ère fois, le forum était ouvert aux parents, une opportunité trèsvraiment d’idée concernant leur carrière. D’autres, comme Is- appréciée d’Erol, le papa d’Ismail (photo de gauche)mail, sont venus avec leurs parents, mais avec quelques idéesen tête. Elève en 3ème au collège Brossolette, Ismail,14 ans,est venu prendre des informations sur le Lycée Marie de Cham- L’objectif de ce forum est d’offrir à chaque jeune une pré-pagne, sur les carrières possibles au sein de la police et sur sentation la plus large possible des formations dispenséesl’Ecole Supérieure de Commerce. dans le département. Cette vue d’ensemble a pour objet«Je souhaite travailler dans l’import export. Je suis venu cher- de lui donner la possibilité de construire un projet profes-cher beaucoup d’infos, voir la marche à suivre et puis découvrir sionnel pérenne. Organiser ce forum en dehors des établis-les profs que j’aurai dans l’avenir.» Ismail s’est déjà rensei-gné, notamment sur l’âge qu’il faut avoir pour devenir motard sements du second degré doit également permettre unedans la police, il surfe sur internet, mais il a bien conscience de ouverture de la vie éducative sur le reste de la commune.l’importance de ce type de forum : «ça nous aide à aller plusloin dans les études. » Erol, son papa, ne dira pas le contraire,très heureux de pouvoir être présent aux côtés de son fils danscette recherche. «On peut poser beaucoup de questions, avoirbeaucoup d’infos, quelle que soit la branche. On a plus de choixici, à ce forum, et, surtout, on fait des rencontres directes».Les jeunes ont pu sarrêter et sinformer à quelques-uns des 26 standsprofessionnels 6
  7. 7. Focus Talent Mohamed Kellih, déjà sept ans de passion pour le handball Mohamed Kellih, fier Chapelain de 20 avec ses anciens entraîneurs. Devenu le ans, étoile montante du handball, porte joueur emblématique du club, Mohamed alternativement sa casquette de joueur a la particularité d’être aussi arbitre. Il et celle d’arbitre. Membre actif du nous parle alors des qualités propres à HBCSC (le HandBall Club Savino-Cha- un bon arbitre : discrétion, connaissance pelain), le jeune sportif jette un regard précise des règles, bonne forme phy- avec nous sur le chemin parcouru en sique, diplomatie… car le jeune homme toute simplicité... arbitre les rencontres de N3 masculineMohamed est issu du HBCSC, un club mais aussi de N2 féminine, et il fautqu’il apprécie particulièrement pour sa Silhouette élancée d’1m80 et sourire savoir s’adapter…« Pour arbitrer, il fautconvivialité et aussi pour le bonheur que aux lèvres, Mohamed se souvient de savoir se faire respecter en douceur, im-savent donner les encadrants aux jeunes ses débuts… Issu d’une famille amou- poser un cadre. Si on fait ça bien, pas reuse de football, c’est à 13 ans qu’il besoin d’être autoritaire. » Aussi à l’aisesportifs. Le club existe sous sa forme se démarque de ses frères en s’essayant dans un rôle que dans l’autre, le jeunesavino chapelaine depuis 2000 : Sainte- au handball. Aussitôt essayé, aussitôt homme sait qu’il devra un jour choisir. «Savine a apporté les équipes jeunes et adopté. Victime du syndrome du ballon Arrivé à un certain niveau, il faudra queLa Chapelle Saint-Luc l’équipe senior rond ? Oui ! Mais dans les mains, sur- je fasse un choix. Mais pour le moment,qui évoluait en prénationale. En 2003, tout pas dans les pieds ! je préfère profiter à fond des matches,le club a ouvert une section sportive d’un côté ou de l’autre ». «J’ai commencé à faire du sport pourau collège Pierre Brossolette de La me dépenser, mais la passion a vite pris Régulièrement en déplacement pour ar-Chapelle Saint-Luc et en Septembre le dessus». Mohamed a fait ses débuts bitrer des rencontres, Mohamed trouve2004 au collège Paul Langevin de au collège. Son potentiel fut rapide- encore le temps de jouer le week-end,Sainte-Savine. Le HBCSC, c’est aussi ment repéré par le club savino-chapelain après une semaine de travail. Pour lui,des équipes masculines en : moins de qui l’intégra dans son équipe. Le jeune incarner ces deux aspects du handball12 ans, moins de 14 ans, moins de homme pouvait déjà compter sur des est un atout incroyable, aussi bien au facilités physiques, mais aussi sur ses club que dans la vie : « J’ai une bien18 ans et 3 équipes de seniors, ainsi entraîneurs. « Ils ont su me transmettre meilleure lecture du jeu. Sinon j’ai apprisque des équipes féminines : moins de la passion de ce sport et donnent beau- à m’adapter à toutes les situations, et12 ans, moins de 14 ans, moins de coup aux jeunes. Quand je me retrouvais j’apprécie beaucoup le contact avec les18 ans et une senior mais aussi une dans l’impossibilité de jouer, à cause gens ».mixte pour les moins de 9 ans. L’ambi- d’une blessure par exemple, j’étais mal-tion du club est de goûter aux joutes heureux ». Mohamed a jusqu’à la fin de l’année pour se décider : joueur ou arbitre, dansde la Nationale en garçons et peut-être Aujourd’hui, ses qualités de buteur hors tous les cas Mohamed est un talent àen filles, si dans les années futures la normes font parler de lui dans les jour- suivre !section féminine se développe, en s’ap- naux. Joueur aujourdhui en prénatio-puyant sur la formation des jeunes. nale, il lui arrive de partager le terrain La Ville met en vente MAISON DE LA PRÉVENTION (photo 1) TEILHARD DE CHARDIN (photo 2) Pavillon d’habitation années 1930 trans- Ensemble 3 appartements formé à usage tertiaire un type 3 et deux type 4 260 m2 sur terrain de 531 m2 176 904 euros hors frais de notaire 280 000 euros hors frais de notaire LAZARE CARNOT 1 ANCIEN DOJO Ensemble 2 appartements type 4 usine désaffectée et réaménagée en 172 208 euros hors frais de notaire équipement sportif de 676m2 salle administrative, vestiaires, grande Renseignements au 0669290097 salle dactivités, salle de musculation, g.brette@la-chapelle-st-luc.eu cave, chaudière fuel Terrain potentiellement constructible Salle de sport : 134 800 euros Terrain constructible : 28 062 euros Bâtiment + terrain : 163 420 euros Hors frais de notaire 2 7
  8. 8. Développement DurableLe développement durable à La Chapelle Saint-Luc : qu’est-ce que c’est ?Le développement durable est un développement qui répond La Ville continue de sensibiliser les habitants au tri, et aussi à laaux besoins du présent sans compromettre la capacité des gé- collecte des bouchons. Elle a, du reste, pour projet de mettre ànérations futures à répondre aux leurs. disposition des habitants des points d’apports volontaires pourLa Chapelle Saint-Luc a fait le choix de développer des actions la collecte des bouchons en plastique et en liège, qui seronten faveur de lenvironnement, du social et de léconomie, les 3 ensuite recyclés.piliers du développement durable. Concrètement, la Ville œuvre Suite aux engagements pris lors du Grenelle de l’Environne-pour améliorer la qualité de vie et de l’environnement, notam- ment, les collectivités se doivent d’être exemplaires dans lement en participant aux Opérations Propreté avec la Gestion fonctionnement courant de leurs services. Dans ce cadre LaUrbaine de Proximité. Chaque année est mise en place une ac- Chapelle Saint-Luc réalise un Plan d’Administration Exemplaire,tion propreté dont la thématique varie : encombrants, tri et, en PAE, qui consiste, par exemple, à favoriser l‘achat d’éco-pro-octobre dernier, une opération sur la problématique des jets duits, ou encore à réduire ses consommations d’eau, d’énergie,d’ordures par les fenêtres dans le quartier Chantereigne. de papier... Autre action en faveur de la biodiversité : l’installation de ruches au printemps prochain au parc de Fouchy. Rôle écologique, bien sûr, rôle social (distribution du miel à l’épicerie sociale et dans les écoles…) et aussi rôle pédagogique grâce à des animations pour les jeunes… Dans son projet de Schéma Communal des Liaisons Douces, la Ville a réfléchi aux moyens, dont la mise en place de pistes cyclables, pour relier les différents quartiers, les collèges, les commerces, etc.. Il est déjà possible de rouler à bicyclette entre l’Escapade et le Collège Camus, via Aqualuc en «site propre», bientôt Sarrail puis la conquête de l’Est... Enfin, la Ville s’inscrit dans la Semaine du Développement Du- rable, du 2 au 7 avril 2013. La Ville propose aussi pour la pre- mière fois une exposition : « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » au Centre Culturel Didier Bienaimé du 5 au 21 avril. Grâce à un parcours artistique, ludique et pédagogique, l’expo- sition, ouverte à tous, a pour objectif d’informer, de sensibiliserL’opération a également été réalisée avec les centres de loisirs et de porter un autre regard sur le respect de l’environnement.de La Chapelle Saint-Luc. En l’espace d’une heure, 13 sacs de100 litres de déchets ont été ramassés ! Pour les gestes de tous les jours Le bon conseil / "La règle des 4 R" Un éco appart verra le jour à partir du mois de juin dans le Réduire ses déchets et améliorer ses quartier Jean Zay. habitudes de consommation, Un éco appart, c’est un lieu qui aide à comprendre, à tra- Réutiliser plutôt que jeter à la poubelle, vers nos gestes quotidiens, comment préserver notre envi- Réparer pour prolonger la vie de lobjet, ronnement et notre santé au sein de notre logement, tout Recycler en respectant les règles du tri. en ménageant notre budget. Ouvert au grand public, l’éco appart proposera également des ateliers thématiques, des formations et des animations pour les scolaires. Candice BEAULIEU, Chargée de mission Développement Durable Candice Beaulieu est Chargée de mission Développement Participation citoyenne Durable à la Ville depuis juin 2012. Des commissions extramunicipales Développement Durable «Ma mission consiste à réaliser, piloter et coordonner des pro- & Cadre de Vie ont été mises en place à La Chapelle Saint- jets de développement durable sur le territoire. Je veille au Luc. Ces commissions se déroulent 1 fois par mois et sont déroulement de chaque étape (diagnostic, concertation, pro- un lieu de réflexion, d’échanges et de propositions d’idées gramme d’actions) et à la bonne réalisation des projets, en co- hérence avec les politiques locales de développement durable. pour mener des actions sur la commune. Jai pour rôle de faire remonter aussi bien les envies et les idées Une permanence du délégué Développement Durable Jean- des citoyens que celles des agents. L’objectif premier étant Paul Braun est tenue le premier samedi de chaque mois en d’améliorer la qualité de vie et le cadre de vie des Chapelains». Mairie. Candice est à la disposition des citoyens via sa messagerie : c.beaulieu@la-chapelle-st-luc.eu.Jean-Paul Braun // Conseiller municipal délégué au développement durable // dd@10600.frCandice Beaulieu // c.beaulieu@la-chapelle-st-luc.eu // 03 25 45 71 33 8
  9. 9. Semaine du Développement Durable : 5ème édition pour La Chapelle Saint-Luc ! Pour tous du 2 au 7 avril 2013 : Mercredi 3 avril Opération « Seine de ménage » descente de la Seine en canoë et collecte des détritus par les scolaires Jeudi 4 avril Projection du film de Yann Arthus-Bertrand et Mickaël Petiot "Planète Océan", pour les collégiens au centre culturel Didier Bienaimé Vendredi 5 avril à 18h30 Vernissage de l’exposition « Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme » au centre culturel Didier Bienaimé à 18h30 Samedi 6 avril à 14h Rallye découverte au fil de l’aggl’eau : randonnée cycliste à la découverte de sites caractéris- tiques des différents usages de l’eau. Départ du siège du Grand Troyes, visite dun château deau à Sainte-Savine, de la fontaine Saint-Martin à Saint-André-les-Vergers et du parc des Prés de Lyon à La Chapelle Saint-Luc - Durée maximum : 2h30, 16 km Sur inscription à sdd@grand-troyes.fr ou sur présentation sur le lieu de rdv. Verre de l’amitié offert à l’issue de la randonnée Dimanche 7 avril de 10h à 19h Stand & animations au parc des étangs de Fouchy autour du développement durable Pour en savoir plus sur la rénovation, la construction de son habitat, le chauffage, les énergies renouvelables...et pour faire des économies au quotidien. Présence du SDEDA, de lEspace Info Energie et du Syndicat Apicole de l’Aube À 10h Opération « Seine de ménage » : descente en canoë et collecte des détritus - depuis la plage Fra For – Impasse des Dames Colle à Troyes jusqu’à la plage de Culoison à La Chapelle Saint-Luc / Durée : 2h30 – Tout public à partir de 7 ans Gratuit – inscription à la Maison du Canoë de Troyes 06.50.53.50.01 bourrycaroline@gmail.com - Dans la limite des places disponibles À 14h30 Opération « Seine de ménage » : descente en canoë et collecte des détritus - depuis le site de l’ancien vannage de la Moline – Chaussée du Vouldy à Troyes jusqu’à la plage de Culoison à La Chapelle Saint-Luc / Durée : 3h – Public confirmé à partir de 7 ans Gratuit – inscription à la Maison du Canoë de Troyes 06.50.53.50.01 bourrycaroline@gmail.com - Dans la limite des places disponiblesPour en savoir encore plus sur le développement durable : www.ville-la-chapelle-st-luc.fr Du 5 au 21 avril Exposition Développement Durable : première édition ! «Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme», au centre culturel Didier Bienaimé. Grâce à un parcours artistique, ludique et pédagogique, l’exposition a pour objectif d’informer, de sensibiliser et dinciter à porter un autre regard sur leau, lénergie, les déchets. Ouvert au grand public. Animations pour scolaires et centres de loisirs sur inscription.
  10. 10. Subventions aux associations Lors de la séance du 19 décembre 2012, le conseil municipal a voté les subventions aux associations.PREVENTION-SECURITE PUBLIQUE 2 650 € ECONOMIE ET EMPLOI 38 000 €ASSOCIATION DE CHASSE DES PROPRIETAIRES DE BARBEREY € 800 ASSOCIATION DES ARTISANS ET COMMERCANTS 1 000 €ASSOCIATION DE DEFENSE DES CONSOMMATEURS 100 € DE LA CHAPELLE SAINT-LUCFEDERATION FRANCAISE DE SAUVETAGE ET DE SECOURISME 1 500 € ASSOCIATION FAMILIALE DE LA CHAPELLE ST LUC 15 000 € ET ENVIRONLA PREVENTION ROUTIERE DE L’AUBE 250 € MISSION LOCALE 22 000 €ENSEIGNEMENT ET PETITE ENFANCE 11 805 € AFFAIRES SOCIALES ET SOLIDARITE 49 300 €ASSOCIATION SPORTIVE COLLEGE BROSSOLETTE 500 € ACTION ET RECHERCHE POUR LINSERTION 100 €ASSOCIATION SPORTIVE COLLEGE CAMUS 500 € DES HANDICAPES DE LAUBE COOPERATIVE MATERNELLE BARTHOLDI 376 € AMICALE DU PERSONNEL COMMUNAL 8 000 €COOPERATIVE MATERNELLE FERDINAND BUISSON 419 € DE LA CHAPELLE ST-LUCCOOPERATIVE MATERNELLE JEAN JAURES 449 € AMITIE GERANIUM 1 500 €COOPERATIVE MATERNELLE JEAN MOULIN 552 € ANCIENS COMBATTANTS, PRISONNIERS DE GUERRES, 600 € COMBATTANTS DALGERIECOOPERATIVE MATERNELLE LES HATEES 285 € ASSOCIATION ALCOOL ASSISTANCE 150 €COOPERATIVE MATERNELLE SIMONE WEIL 643 € ASSOCIATION AUBOISE DAIDE AUX VICTIMES 1 000 €COOPERATIVE MATERNELLE TEILHARD DE CHARDIN 577 € DINFRACTION ET DE MEDIATION PENALECOOPERATIVE MATERNELLE VOLTAIRE 607 € ASSOCIATION BOL D’R 100 €COOPERATIVE PRIMAIRE FERDINAND BUISSON 643 € ASSOCIATION CENTRE DE SOINS INFIRMIERS DES CHAPELAINS 8 000 €USEP FERDINAND BUISSON 615 € ASSOCIATION FOYER AUBOIS - REVIVRE 400 €COOPERATIVE ELEMENTAIRE JEAN JAURES 1 548 € ASSOCIATION HANDIVALIDE 800 €USEP JEAN JAURES 900 € ASSOCIATION OSONS LA SOLIDARITE 250 €COOPERATIVE ELEMENTAIRE JEAN MOULIN 1 378 € ASSOCIATION POUR LA VISITE DES MALADES 100 €COOPERATIVE ELEMENTAIRE PAUL BERT 1 008 € DANS LES ETABLISSEMENTS HOSPITALIERSCOOPERATIVE ELEMENTAIRE TEILHARD DE CHARDIN 704 € ASSOCIATION POUR L’ACCUEIL DES TRAVAILLEURS ET DES 2 500 €FOYER COOPERATIF COLLEGE CAMUS 100 € MIGRANTS (AATM) CENTRE D’INFORMATION SUR LE DROIT DES FEMMES 800 €CULTURE, JUMELAGE ET COOPERATION 8 050 € ET DES FAMILLES (CIDF)CHIC ET MODERNE 950 € CLUB BERNARD PALISSY 2 000 €COMITE DE JUMELAGE NECKARBISCHOFSHEIM 4 000 € CLUB D’EDUCATION POLULAIRE JULIEN SCREVE 3 000 €GROUPE DANIMATION THEATRALE COME 10 600 € CLUB JEAN MERMOZ 2 000 €INFORMATION CULTURE AMERIQUE LATINE 1 800 € CLUB MARCEL DEFRANCE 3 600 €LES CHTIS 400 € COMITE DES ANCIENS 8 500 €LES COLLECTIONNEURS CHAPELAINS 300 € CROIX ROUGE FRANCAISE 100 € ECOLE DES ENFANTS MALADES 100 €SPORTS 148 350 € ECOLE DU CHAT 100 €AMICALE DES TIREURS DE LA CHAPELLE ST LUC 7 000 € FEDERATION NATIONALE DES ANCIENS COMBATTANTS 800 € D’ALGERIE-TUNISIE-MAROCAMICALE JULES FERRY FERDINAND BUISSON (AJFB) 6 900 € LA BANQUE ALIMENTAIRE DE L’AUBE 900 €ASSOCIATION JEUNESSE CHAPELAINE DE TWIRLING BATON 1 500 €(AJCTB) LE SEL CHAPELAIN 50 €ASSOCIATION FOOTBALL CLUB MALGACHE (AFCM) 400 € LES RESTAURANTS DU COEUR 1 250 €ASSOCIATION SPORTIVE UNSS DANSE CAMUS 500 € LIGUE DES DROITS DE L’HOMME 100 €ASSOCIATION SPORTIVE SARRAIL (ASSARRAIL) FOOT 800 € L’OUTIL EN MAIN 800 €ASSOCIATION CHAPELAINE ANIMATION NOUVELLE 1 500 € SECOURS CATHOLIQUE 200 €GENERATION (ACANG - JUDO) SECOURS POPULAIRE 1 200 €BOULE CHAPELAINE DU PARC 850 € SOLIDARITE FEMMES 200 €CHAPELLE ENTENTE SPORTIVE ATHLETISME 400 € UNION NATIONALE DES FAMILLES ET AMIS DE PERSONNES 100 €CESAME (ATHLETISME) MALADES PSYCHIQUES (UNAFAM)CLUB HANDISPORT CHAPELAIN 600 €ETOILE CHAPELAINE (FOOT -BASKET) 24 000 €GYM VOLONTAIRE CLEMENCEAU 250 €HANDBALL CLUB SAVINO CHAPELAIN 8 800 €OFFICE MUNICIPAL DES SPORTS 12 500 €OLYMPIQUE CHAPELAIN (FOOTBALL) 800 €PROFOND 10 550 €RACING CLUB SPORTIFS CHAPELAINS (RCSC FOOTBALL) 68 000 €TROYES CHAPELLE NATATION (TCN) 8 000 €UNION SPORTIVE ATHLETISME CHAPELLE ST LUC (USAC) 5 000 €VIE ASSOCIATIVE 35 000 €ENSEMBLE MUSICAL CHAPELAIN 35 000 € 10
  11. 11. DOSSIERLe conseil municipal a également mentionné les aides indi-rectes aux associations ne bénéficiant pas de subventions pourun total de 26 570 € :AMICALE DES ALGERIENS DE L’AUBE 843 € ASSOCIATION SPORTIVE PNEUMATIQUES MICHELIN 833 €AMICALE DES PILOTES MODELISTES DE SAINT LYE 1 170 € ASSOCIATION TRANSLIAISON ET REALITE DE DEVELOPPEMENT 644 €AMICALE DES RETRAITES MICHELIN 376 € AFRIQUEAMICALE DES SAPEURS POMPIERS DE LA CHAPELLE ST-LUC 88 € BLACK-BLANC-BEUR 322 €AMIS DES MUSEES D’ART ET D’HISTOIRE DE TROYES 606 € BLEU OUTREMER 1 913 €ASSOCIATION COMORIENNE DE LA CHAPELLE ST-LUC 92 € BOUTIQUE BOULOT 11 207 €ASSOCIATION DE TOUTES COMMUNAUTES MAROCAINES 565 € CLUB AUBOIS DES ORNITHOLOGUES AMATEURS 200 €ASSOCIATION DES MAROCAINS FRANÇAIS 559 € CODES 10 230 €ASSOCIATION DES ZONES INDUSTRIELLES CHAPELAINES 92 € CONFEDERATION GENERALE DU LOGEMENT 659 €ASSOCIATION DU CHEVAL DE TROYES 457 € FEDERATION FRANÇAISE DE SAUVETAGE ET DE SECOURISME 2 813 €ASSOCIATION FRANCO TURC DE TROYES 46 € HORIZON CENTRE AFRIQUE 60 €ASSOCIATION JEUNESSE POUR DEMAIN 460 € SESSAD LA SITELLE 92 €ASSOCIATION NOUVEL HORIZON 429 € UNION DES COMMUNAUTES MUSULMANES DE L’AUBE 1 103 €ASSOCIATION POUR LE DROIT A L’INITIATIVE ECONOMIQUE 178 € VOIX D’AFRIKA DE FRANCE 533 €ASSOCIATION RYTHM’N AND DANCE -Un effort soutenu en faveur des associationsLa vie associative chapelaine est particulièrement active. La Ville peut s’enorgueillirde rassembler en son sein plus de 150 associations touchant au sport, à la culture,à l’enseignement, à la prévention, à l’emploi, aux affaires sociales… C’est pourquoicette année, et comme en témoigne la liste des aides votées par le conseil municipalpubliée ci-contre, elle a décidé de maintenir le niveau des aides directes et indirectesapportées aux associations. Malgré la crise, la municipalité tient à soutenir et, defait, accroître, l’effort en direction de la vie sociale et associative qui rend la Ville sidynamique. Ce sont plus de 800 000 euros qui seront octroyés en 2013 pour la vieassociative chapelaine. Cent onze associations vont recevoir de la Ville une subvention 2013 pour Bernard CHAMPAGNE, Maire-adjoint chargé de la Vie Associative un montant global de 330 000 euros (293 155 € + 36 845 € de réserve et du Sport d’opportunité destinée à pallier les dépenses imprévues). Parmi ces asso- ciations, celles en charge des personnes des quartiers, et notamment les personnes âgées, sont particulièrement dotées. La vie sportive est égale- ment bien accompagnée (148 350 € sur 293 155 € soit plus de 50% ), tout comme les associations à vocation sociale et solidaire. Parmi ces 111 associations, quatre clubs totalisent à eux seuls une aide indirecte à hauteur de 166 319 euros. Enfin, 28 associations ne bénéfi- cient pas de subvention mais d’une aide indirecte (prêt de local, de person- nel municipal ou encore de matériel etc.) pour un montant de 313 340 €. Le montant total de l’aide indirecte est ainsi de 479 660 €. A savoir que dans ce montant, 11 000 € sont alloués à Boutique Boulot, une aide en faveur de l’emploi non négligeable.Le service de la vie associative et du sport déménagePour linstant, c’est l’Hôtel de Ville qui accueille le service de la vie associative etdu sport, mais bientôt (1er semestre 2013), il faudra se rendre à la mairie annexeFerdinand Buisson pour rencontrer le personnel du service. Cinq personnes vontsinstaller dans les bureaux vacants de la mairie annexe : deux secrétaires (EstelleLujan et Véronique Huang), Jérôme Erard, qui gère le service des sports et RodolpheCastex qui a pour mission l’entretien des équipements sportifs et qui met sur pieddifférents événements. Le maire-adjoint, Bernard Champagne, y posera aussi toutnaturellement ses valises. 11
  12. 12. DOSSIERUn pôle sportif de qualitéOctobre 2012 : l’ espace Hubert Ray- un pôle sportif qui a, dorénavant, un A savoir que l’espace tirmond est inauguré, avec, notamment un espace foot (avec terrain tous temps), conserve un club housedojo, des bureaux et une salle de ren- un espace tir (dont la surface dédiée au dédié principalement à laforcement musculaire. Janvier 2013 voit tir de compétition a été augmentée), pratique du tir.la mise en service d’une salle multiac- un espace Hubert Raymond mutualisé, C’est le service des sportstivités pouvant contenir 90 personnes. une salle de réunion complète. Le pôle qui gère l’ensemble du Pôle,Cette salle (qui comprend un vestiaire, sportif a été sécurisé : caméra, vidéo- en terme de planning d’occu-une kitchenette avec point d’eau, un protection en circuit fermé, système pation des salles et d’entretien,réfrigérateur….) a pour vocation de per- d’ouverture des portes par clés élec- la maintenance est assurée parmettre la tenue d’ assemblées générales, troniques et alarmes assurent mainte- les Services Techniques Munici-d’ accueillir divers événements… répon- nant la tranquillité des usagers, et de la paux.dant ainsi aux besoins de toutes les as- municipalité. Les entrées des différentssociations. Cet espace vient compléter espaces sont autonomes, séparées pour raisons de sécurité et de praticité.SportLe président de la FFBB reçu par Olivier Girardin« sport santé, sport cohésion sociale maire-adjoint au sport chapelain de pré-mais aussi sport service public », Jean- senter la vie sportive de la commune.Pierre Siutat Bernard Champagne a pu rappeler queLe maire de La Chapelle Saint-Luc a la Ville compte 25 disciplines sportives,vécu comme un grand honneur la visite dont 12 à l’AJFB, qui comprend unede Jean-Pierre Siutat, président de la section basket avec une soixantaineFédération Française de Basket-Ball le 6 d’adhérents. Jean-Pierre Siutat a notam-février dernier. La rencontre a eu pour ment indiqué sa volonté de créer une in-objet de présenter le projet du comité tercommunalité de clubs et de donner ladépartemental de l’Aube de basket en priorité aux jeunes ; mais aussi de mettredirection des jeunes des quartiers, mais en place des plans de développementelle a été l’occasion également pour le territoriaux. Jean-Pierre Suitat reçu à lHôtel de VilleUn mars bleu pour sensibiliser au cancer du côlon« Dès 50 ans, c’est le moment… de par- et de 19h15 à 19h45.ler du dépistage du cancer colorectal à (Le nombre de participants à chaquemon médecin » cours est limité à 40 personnes)Pour la première fois cette année, etaprès le beau succès d’Octobre Rose L’opération se prolonge le 11 avril. Des(pour la lutte contre le cancer du sein), animations, pour les scolaires et le grandla Ville, en partenariat avec ADECA 10, public, autour d’un côlon gonflables’investit dans la lutte nationale contre géant sont proposées place Saint-Luc,le cancer colorectal. Aqualuc propose et à 18h30, « une marche des Luciolesainsi des cours d’aquagym gratuits le bleues » est organisée dans le cœur devendredi 8 mars. Deux cours de 30 mi- La Chapelle historique.nutes sont mis en place de 18h30 à 19hÀ noterLes finales nationales UFOLEP de football se dérouleront les 8 et 9 juin prochains au complexe Lucien Pinet.Trois finales auront lieu (2 le samedi et 1 le dimanche). 12
  13. 13. Un record battu ! Solidarité Dans le cadre du Noël solidaire les enfants du CMJ ont souhaité organiser une chaîne de bisous et tenter ainsi d’en battre le record. Ce fut chose faite le 7 décembre au stade Pinet : 559 joues ont pu se réchauffer grâce à autant de bisous ! Collégiens, écoliers, parents, agents municipaux, ha- bitants… tous ont été conviés à embrasser leur prochain.Chapelaines à Paris Un noël solidaire sous le soleilDans le cadre de la "journée locale des Les 9 degrés extérieurs n’ont pas refroidi ont également pu voir quelques moutonsfemmes de quartiers", une cinquantaine les enfants qui ont pu, avec le Père Noël, manger avec avidité un peu d’herbe. Na-de femmes s’est rendue à Paris le 15 dé- faire un tour de calèche dans la ville le ture à l’extérieur et nature à l’intérieurcembre 2012. Au programme : visite de 19 décembre. Plaisir d’une promenade de l’espace Associatif. Tricots en lainelInstitut du Monde Arabe, de la Grande magique avec l’homme tout de rouge de lama, objets tournés en bois brut, dé-Mosquée de Paris, puis découverte de vêtu, mais aussi ravissement de pouvoir cors floraux réalisés en pierres, le NoëlNotre Dame de Paris, du Centre Pompidou, caresser les chevaux, qui ont remplacé Solidaire cette année a fait preuve deou encore des Champs Elysées et du avantageusement les rennes. Les petits belle qualité.Trocadéro…Inauguration du Rayon de Soleil le 21 décembre 2012Épicerie sociale : Le Rayon de Soleil, le bien nommé Visite aux Restos du CœurL’épicerie sociale de La Chapelle Saint- Le service permet, entre autres, de lut- Olivier Girardin s’est rendu le 7 févrierLuc dans son nouveau lieu d’accueil per- ter contre l’exclusion et la pauvreté, ce dernier au local des Restos du Cœurmet d’apporter aux personnes en diffi- qui permet de préserver la dignité des de La Chapelle Saint-Luc. Situés dansculté, après instruction des dossiers par personnes mais également de recréer un l’ancien Carrefour Chantereigne les bâti-les services du CMAS, une aide tempo- lien social autour de l’alimentation. ments sont destinés à être détruits. Leraire par la mise à disposition de pro- Le 21 décembre dernier, « Le Rayon de Maire est venu apporter son soutienduits de première nécessité moyennant Soleil » a été inauguré, dans la chaleur et aux équipes de bénévoles et aux béné-une participation financière minime. la convivialité. L’occasion pour les élus ficiaires, en rappelant que la municipa-Les produits sont, du reste, fournis par de rappeler leur attachement à une soli- lité fait tout son possible pour aider à unla Banque Alimentaire, le Rotary et le darité aujourd’hui qui, plus que jamais, relogement rapide de la structure cari-Lion’s Club. honore ceux qui la pratiquent et rend tative. plus dignes ceux qui en bénéficient.En brefCette année, la Fête des Voisins aura lieu le vendredi 31 mai 2013. Ce jour-là les voisins se rencontreront et partageront un repasimprovisé. Chacun est invité à apporter un plat que tous partageront. Convivialité autour de la table : rien de mieux pour rapprocherles hommes ! 13
  14. 14. Culture Le mois de l’asie est lancé C’est la Fête du Têt, fête du nouvel an vietnamien, entre autres, qui a ouvert les trois mois de festivités proposées tout au long de ce Mois de l’Asie chapelain. Beauté et force pour le coup d’envoi. De la neige pour la fête du Têt! Si dehors les températures vire- voltaient en flocons autour du zéro degré, c’est bien le prin- temps asiatique que l’on célébrait au-dedans. Ce 10 février, la salle du centre culturel Didier Bienaimé était comble et la scène débordante d’énergie et de grâce. Démonstration de Kung Fu, danse de la Licorne, danse du singe… ont, dans un premier temps, impressionné par la force et la souplesse des maîtres et des élèves de l’école de Shaolin Vu Ba de Maître Hoareau. Après une pause saveurs et goûts de l’Asie, ce sont danses, chants, musique et défilé de costumes traditionnels présentés par l’Association des Vietnamiens Libres de l’Aube qui ont fait l’unanimité. Le lancement du Mois de l’Asie a été une envolée vers le Vietnam, un voyage léger comme les fleurs de prunier annonçant le renouveau... Une exposition Le Mois de l’Asie à La Chapelle Saint-Luc continue jusquau 31 mars avec une exposition de Daniel André : « Le batik : couleur et matière, 30 ans de passion ». Au centre culturel toujours, du 22 février au 31 mars, l’artiste aubois fait découvrir la tech- nique très ancienne du batik. A retenir : le dimanche 10, Daniel André propose de découvrir le yupo et le 24 mars il donne la possibilité de faire un stage découverte du batik (7 personnes maximum, tarif : 70 euros) Mais aussi musique, saveurs asiatiques dans les restaurants scolaires et, le 13 avril, clôture du Mois de l’Asie avec le nou- vel an Khmer et la Fête des Fleurs. Renseignements sur www.culture-chapelle-st-luc.fr et au 03 25 71 63 13 Rencontres philosophiques : pour lutter contre les idées toutes faites Depuis la rentrée scolaire 2012/2013, des rencontres philoso- phiques ont été mises en place à La Chapelle Saint-Luc. Des rencontres-échanges qui ont pour objectif d’être une aide à la pensée. Dans ce but, la rencontre repose sur un texte choisi par Jean-Michel Pouzin , qui est, entre autres, docteur en phi- losophie. Le texte, support écrit structuré, est téléchargeable sur le site internet. Ainsi Descartes et René Girard, ont été les deux philosophes choisis pour les deux premières rencontres : « l’Internet change-t-il notre manière de comprendre le monde » et « Société démocratique, désir mimétique et violence ». Ces rencontres ont été mises en place avec l’idée d’aider le public, tous les publics, à développer un esprit critique sur des thèmes actuels », souligne Eliane Chartier, le maire-adjoint en charge de la culture à la Ville. « Il est essentiel de ne pas donner foi aux idées toutes faites ». Mais pour autant, bien sûr, aucune certitude à la fin de la ren- contre philosophique qui tient davantage de la conversation à bâtons rompus ! Rien de solennel dans ces rencontres, juste le plaisir de sentir ses neurones s’agiter pour des cogitations constructives… Prochaine rencontre philosophique le 16 mai 2013 à 18h30 au centre culturel Didier Bienaimé sur le thème : « La double vie de Gaston Bachelard ». Renseignements au 03 25 71 62 32 et sur le site www.culture-chapelle-st-luc.fr 14
  15. 15. CultureDe nombreuses activités à venir à la bibliothèqueLa bibliothèque municipale propose dif- Des spectacles sont également mis enférentes activités pour les enfants tout place, en l’occurrence dans le cadre duau long de l’année et notamment Mélo- mois des tout-petits, en partenariat avecdimots. Ce temps, assez court, pour les médiathèques du réseau du Grandles 3 mois à 3 ans, est un accompagne- Troyes. Le mercredi 10 avril à 10h30 etment musical d’histoires et de comp- 15h les enfants dès 1 an pourront assis-tines. Un moment fascinant pour les ter à "Toute petite nuit" spectacle de laenfants. Prochain Mélodi’mots : samedi compagnie du Brouillard.6 avril à 11h. Enfin, après lexposition "Les CheminsPour les plus grands, « Jécoute, je fa- de la Peur", qui a remporté un grandbrique » mêle histoires et activités ma- succès auprès des petits Chapelains,nuelles. A 15h, les mercredis 27 mars, José Mendes propose aux enfants ( dès17 avril et 15 mai, les plus de 4 ans 8 ans) de découvrir son nouveau spec-pourront exprimer leur compréhension tacle "Entre logre et le loup" le 29 mai à Ce sont des lectures gourmandes et mises endes contes entendus. 15h dans la salle de spectacle du centre musique qui ont intéressé les petits le 9 février culturel Didier Bienaimé. dernier La Chapelle 70’s : deuxième ! Le festival rock night s’installe à La Chapelle Saint-Luc . Pour la deuxième année consécutive, les membres de Plug&Play, l’Association et le Groupe, vont poser leurs guitares au centre cultu- rel. Le 1er juin, dès 18h30, le public est convié à remplir ses oreilles de sonori- tés rock avec Little Caesar, Jesus Volt, Natchez , Plug&Play et Les Perfides, qui se produiront en acoustique ! Infos : chapelle70@orange.fr et sur www.myspace.com/plugnplaybandNuit européenne des muséesCette année la nuit des musées se dé-roulera le 18 mai.La Nuit européenne des musées permetde visiter les musées gratuitement, de19h à 1h du matin, et ainsi de les (re)découvrir sous une autre lumière. Lemusée de la Malterie de Champagne, àLa Chapelle Saint-Luc fait partie des700 musées en France, qui participent àcet événement. La reconstitution dune salle de classe des années 50 attend les visiteurs au Musée de la Malterie. Avis aux nostalgiques !Une soirée latino-américaineLe 25 mai, réservez votre soirée. L’as- (flûtes, cordes et percussions) en même Renseignements au 03 25 74 23 77sociation INCA, en partenariat avec la temps que de parfums et odeurs des ou au 03 25 45 93 87Ville, organise un dîner spectacle au mets latino-américains. La premièrecentre culturel Didier Bienaimé. Animée partie de la Peña sera assurée par Josépar le groupe bolivien LLapaku, la salle Mendoza et Gérard Verba, virtuoses dude spectacle semplira de notes andines charango et de la guitare. Chaleur assurée. 15
  16. 16. Agenda Entre l’ogre et le loup d’après l’œuvre de Charles Perrault Mercredi 29 mai - 15h Centre culturel Didier Bienaimé Spectacle jeune public dès 8 ans Renseignements : 03 25 74 92 12 www.culture-chapelle-st-luc.fr La Chapelle 70’s Samedi 1er juin - 20h45 Centre culturel Didier Bienaimé Festival Musique Rock Renseignements : 03 25 74 92 12 www.culture-chapelle-st-luc.frNils par-dessus tout Sakakoua Récital d’été Dimanche 30 juin - 15hMercredi 3 avril - 15h Mercredi 17 avril - 15h Centre culturel Didier BienaiméCentre culturel Didier Bienaimé Centre culturel Didier Bienaimé Ensemble Musical ChapelainSpectacle jeune public dès 6 ans Spectacle jeune public dès 6 ans Entrée libreBilletterie Ligue de lEnseignement Renseignements : 03 25 74 92 12 www.culture-chapelle-st-luc.fr www.culture-chapelle-st-luc.frRien ne se perd, Maman et moi et lesrien ne se crée, hommes, de Arn Lygretout se transforme Vendredi 17 mai - 19h30Du 5 au 21 avril Centre culturel Didier BienaiméCentre culturel Didier Bienaimé Théâtre d’auteurExposition sur le thème du Renseignements : 03 25 74 92 12développement durable www.culture-chapelle-st-luc.frEntrée librewww.ville-la-chapelle-st-luc.fr Les voyages de Bellerofonte - ConfessionsSérénade de Printemps baroques sur le mode mineurSamedi 6 avril - 18h Mardi 28 mai - 20h30Centre culturel Didier Bienaimé Centre culturel Didier BienaiméEnsemble Musical Chapelain Musique baroque, poèmesEntrée libre et correspondancewww.culture-chapelle-st-luc.fr Billetterie Théâtre de la Madeleine Thomas Enhco TrioJeudi 11 avril - 20h45Centre culturel Didier BienaiméMusique JazzBilletterie Aube Musiques Actuelles Planning des manifestations et auditions de lécole de musique14 mars 2013 / locaux motivés / Frédéric Calmeil / Philippe Durand24 mars 2013 / master classe à Reims / Philippe Durand • percussions7 avril / audition saxophone / Jean-Luc Henrion23 mai / chant / Marie-Isabelle Xuereff • hautbois/ Carole Olivier • école maternelle / Brice Farfelan • orchestre à l’école30 mai / trompette / Florian Hérard • trombone / tuba / Eric Philippe • orchestre / Bruno Cherrier • batterie fanfare / Jérôme Guérin4 juin / percussions / Philippe Durand12 juin / violon / Xavière Coudérat • violoncelle / Jérôme Faure • clarinette / Sylvie Ledit20 juin / locaux motivés / Frédéric Calmeil / Philippe Durand • guitare électrique / Julien Crochet • guitare basse / AlexandreLalanne • classe Rock / Julien Crochet/Alexandre Lalanne • classe Jazz / Frédéric Calmeil28 juin / fête de fin d’année / tous les professeursPour tout renseignement : 03 25 71 63 41 16
  17. 17. Les élus à votre écoute Infos pratiques Les maires-adjoints tiennent une permanence chaque samedi matin à l’Hôtel de Ville de 10h à 12h.Hôtel de Ville Espace Jeunes Marchés chapelainsDu lundi au jeudi de 9h à 12h En période scolaire : Place Saint-Lucet de 13h30 à 17h30 • Mardi, jeudi, vendredi : 16h à 20h Mercredi de 8h à 12hVendredi de 9h à 17h30 sans interruption • Mercredi : 10h à 12h et 14h à 20h Dimanche de 8h à 13hSamedi de 9h à 12h • Samedi : 14h à 19h03 25 71 34 34 En période de vacances scolaires : Aqualucwww.ville-la-chapelle-st-luc.fr • Lundi : 14h à 19h 03 25 45 72 70 • Mardi et vendredi : 14h à 20hMairie annexe Ferdinand Buisson • Mercredi et jeudi : 10h à 12h et 14h à 20h Parc des étangs de FouchyDu lundi au vendredi de 9h à 12h 03 25 83 14 42 • Mars : Tous les jours ainsi que les week-endset de 13h30 à 17h30 et jours fériés, de 13h00 à 17h1503 25 71 62 69 Centre Municipal d’Action Sociale • Avril : Tous les jours ainsi que les week-ends 03 25 71 62 44 et jours fériés, de 12h à 19hMairie annexe Jean Moulin • Mai, Juin : Tous les jours, de 12h à 19hDu lundi au vendredi de 9h à 12h Halte Garderie « La Ribambelle » les week-ends et jours fériés, de 10h à 19het de 13h30 à 17h30 03 25 79 57 6103 25 71 62 90 Centre culturel Didier Bienaimé Halte Garderie « L’Enchantine » Accueil : 03 25 71 63 13Police Municipale 03 25 74 19 16 Billetterie : 03 25 74 92 12Informations diverses, objets trouvés03 25 71 62 82 Multi-accueil « La Capucine » Bibliothèque Municipale 03 25 71 62 84 Horaires réguliers :Services Techniques Municipaux • Mardi et vendredi de 14h à 18h (adultes)03 25 71 62 64 Centre aéré « Mille Couleurs » et de 16h30 à 18h (jeunesse) 03 25 80 20 51 • Mercredi de 10h à 12h et de 14h à 18hDéchetterie • Samedi de 9h à 12h et de 14h à 16hPériode d’hiver : du 1er octobre au 31 mars Centre de loisirs Sara Hingot Horaires vacances scolaires :Lundi, mardi, Mercredi et vendredi 03 25 74 61 60 • Mardi et vendredi de 14h à 17h9h à 12h et 14h à 17h30 • Mercredi de 10h à 12h et de 14h à 18hSamedi de 9h à 17h30 Point Conseil Emploi • Samedi de 9h à 12h et de 14h à 16hDimanche de 10h à 12h30 03 25 71 62 94 03 25 71 63 46Période d’été : du 1 avril au 30 septembre er• Du lundi au mercredi, vendredi : 9h-12h et Épicerie Sociale "Le Rayon de Soleil" Musée de l’Ancienne Malterie de15h-19h 14 rue Léo Lagrange Champagne• Samedi : 9h-19h 03 25 49 81 05 03 25 71 63 13• Dimanche : 10h-12h3003 25 74 33 22 Cimetière École de Musique • 1er février au 31 mars : 8h à 18h 03 25 71 63 41 • 1er avril au 30 septembre : 7h30 à 19h 03 25 71 34 34 La piscine municipale fermera ses portes du 15 au 29 avril, comme tous les ans à cette période, pour l’entretien technique des bassins notamment. Pour en savoir plus : www.aqualuc-piscine.fr Dates des prochains Léco achat c’est plus sympa conseils municipaux Vous aimez chiner ? Vous voulez tout ouvre ses portes au 7 rue Archimède à savoir sur l’éco achat ? La Chapelle Saint-Luc afin de présen- Mercredis : Rendez-vous le samedi 16 mars 2013 ter, en partenariat avec les étudiants et 27 mars, 15 mai, 26 juin, 18 sep- au Foyer Aubois de La Chapelle Saint- les professionnels de l’environnement, tembre, 30 octobre, 18 décembre Luc et découvrez le fonctionnement de ses activités, ses objets et services. cette association, qui allie humains et Sur place, ateliers pour toute la famille Les conseils municipaux sont ouverts développement durable, avec les étu- et buvette sans alcool avec le Kiwi Bar. à tous. Tout habitant peut y venir s’in- diants GEA de l’IUT de Troyes. De 14 Pour plus de renseignements : former, mais sans s’exprimer. heures à 18 heures 30, le Foyer Aubois projet.ecoachat@gmail.com 17
  18. 18. Expression politique - Groupe majoritéUn peu de décence !Dabord, il y a cette tendance lourde et fâcheuse de lopposition Nous assumons la conduite du Programme de rénovation Urbaine.municipale à sattribuer des mérites quelle na pas... Comme, par Cest un défi logistique et financier bien sûr mais aussi une chanceexemple, le nouveau centre commercial lEscapade. A notre arri- pour la commune. Mais, lorsque lon nous dit quil était prêt, quilvée, en mars 2008, la ville de La Chapelle Saint Luc nétait même ny avait plus quà signer et « appuyer sur le bouton »… Cest oublierpas propriétaire du terrain sur lequel devait sélever le futur centre un peu rapidement les éléments accablants qui démontrent, docu-pourtant annoncé en grande pompe dès 2005. Question : il sest ments à lappui, à quel point il a fallu reprendre, refaire et menerpassé quoi entre 2005 et 2008 ? un travail tout azimut pour passer du pré-projet à la réalisation.Et pour le CYGNE ? Pareil ! Les financements nont été obtenus Lun des exemples les plus spectaculaires demeure la reconstructionquen ...2009. Les exemples sont légions, publics et devraient du nouveau groupe scolaire J. Moulin-Bartholdi en remplacementconduire monsieur Rhen et son équipe à plus dhumilité... de lactuel. Lenveloppe financière prévue en 2007 permettait à peine de construire 2500 m2 quand lancien en faisait 5000 etHumilité justement...Dans ses habits de bon gestionnaire, Monsieur quon devait y ajouter une cantine… Le tout avec un tracé de voirieRhen devrait être gêné aux entournures... coupant le groupe scolaire en deux... Magnifique !En effet, le costume est mal taillé voire un peu grand pour fairela leçon... Au-delà dune propension à faire monter en flèche les Nen déplaise aux caricaturistes du dimanche qui semploient àdépenses de fonctionnement sous son mandat, il y a surtout dire et écrire nimporte quoi pour le plaisir de dénigrer ou celui deces erreurs voire ces fautes de gestion qui relèvent au mieux de faire peur… Depuis 2008, La Chapelle Saint-Luc avance et prendlamateurisme...A tel point que le Trésorier payeur général du dé- ses habits du 21ème siècle. La ville est en mutation et doit y regagnerpartement alertera la commune à lautomne 2006 sur les risques une force nouvelle. Cest là notre première responsabilité et cestde dérapages des programmations financières à venir... celle que nous assumons.Et que conclura monsieur Rhen de cette mise en garde ? MOI JE...Baisse les impôts… A un an des élections et en repoussant la mise Nous navions jusque là rien répondu aux attaques et rumeursen œuvre de toutes les annonces… Après celles-ci... La ficelle insidieuses lancées contre le maire et notre équipe. Néanmoins,était tellement grosse que les Chapelains nont pas été dupes... devant la gravité des mises en cause, nous ne pouvions nousMais, il nous a fallu faire, avec ces nombreux engagements et taire plus longtemps. Il est regrettable que certains commencentchèques en blanc tirés sur lavenir de la commune. Alors... Oui... de cette manière une campagne électorale qui aura lieu dansnous avons réduit la voilure, supprimé nombres dopérations et plus d’un an. Ils n’ont manifestement rien appris et encore moinsbataillé ferme pour que ce qui nous avait été promis par lEtat soit changé... La ville, si !tenu… La majorité municipaleEtat civilNaissances : Octobre : KILIC Ezel-Kaan • Novembre : HAMRI Dania • CHERKAOUI RHAZOUANI Yacine • FREY Marley, Denis, Daniel, Ghislain •YANG Kéony, Keng, Dung • YOUSSEF Sahra • TRAN Léo, Paul, Patrick, Dominique • VU Sakura, Colbie • MALJOKU Sokayna • MAILLY Madeline,Florence, Patricia • ES SAOUNI Zakarya, Mohammed, Amine • BENALIA Djalil, Boualem • PULBY Clara, Cécilia, Jessica, Magalie • Décembre :APEREZ REMY Raphael, Serge, Luis • ALI DJAE Nassuf, Naoufal • RIBANI Salim • IFKIRNE Ziyad • MAATALAH Lahna • THIEBAUD Emma, Claude,Marie • LAMBERT Jade, Evelyne, Joelle • CHARVOT MOUGENOT Mathys, Marcel, Jean-Louis, Benoît • DRADRI Imrane • COLLET Maena • GUNCALDISelman, Akif • EL ABBASSI Chahid, Mohamed • CORPET Léo, Jérôme, Judicael • BEDOS Lilou, Anna, Vicenta • THIERY Alan, Cotéreach • DEMIRIAmandine, Johanna, Stéphanie • LASNIER Ema, Manuela • LASNIER Zoé, Lola • RAHILE Layana • SILINI Inès • LECLERE Omar-Abd’Allah • Janvier :SHAIK Mohamed-Shehzaan-Nawaz • CHIDOU Kayle • BOULANOUAR HaÎssem, Ayoub, Mohamed • OUBOUALLI Aya • OUBOUALLI Malak • OCHANRayan • MELINE Ylan, Lony, Gilles • MATHY Jules, Didier, Philippe • GASPAR Timéo, Daniel, Jorge • LUCAIN EHRLICH Leyana, Nawel • BUGAEVS-KAYA NOUBLANCHE Vladislav, Mikhail, Patrick • LE Emma, Léna, Mailan.Décès : Novembre : Dao Tuyet Trinh TRAN veuve BUI, 82 ans • Irène Eugénie SAVRY veuve LEBLANC, 99 ans • Armand, Roger SINNIGER, 84ans • Maurice Emile MICHELIN, 92 ans • Marcelle, Marie, Henriette PLISTAT veuve VANOT, 102 ans • Jean MINELLI, 79 ans • Jacques, Jean,Baptiste COLL, 85 ans • Albert DEMEUVE, 93 ans • Georgette Esther DELAGNEAU veuve BOUCHER, 104 ans • Gisèle BEHIN veuve LECLERC, 92ans • Hélène Berthe Angéline SANITAS épouse BARDIN, 89 ans • Said RETTEB, 82 ans • Pascal Bernard TETEVIDE, 54 ans • Décembre : GilberteHenriette LELOUP veuve DUCRET, 91 ans • Evelyne, Gabrielle, Florence MOSTAERT, 62 ans • Marcel, Georges, André BERTHELOT, 97 ans • DelMarie Georges Jean CHENAL, 87 ans • Vincent Marie Joseph DAUTREY, 51 ans • Francine BILLEREY, 58 ans • Charlotte Augustine AlphonsineJOFFROY veuve PETIT, 89 ans • Jean René IMBERT, 84 ans • Martin PRUTSCHER veuve SCHMIDT, 84 ans • Pierre, Henri VASSON, 81 ans •Roger Henri Victor BENAERENS, 79 ans • Janvier : Nadia Marcelle Liliane PORCHEUR épouse ROYER, 40 ans • Jacques, Albert, Henri MICHON,75 ans • Léonard, Henri PHILIPAU, 58 ans • Fatima KOUBAA, 73 ans • Frédéric, Charles, Emile LAVIER, 45 ans • Jean, Joseph, Remy, AlphonseLAGRIFFOUL épouse DOMERGUE, 89 ans • Eric, Auguste, Gabriel MONTEILLET, 56 ans • Annick Françoise Marie Louise BRAUNWARTH, 63 ans• Sylviane ALAIME épouse GOGLIN, 67 ans • Alain, Paulin BOUTILLIER, 67 ans • Alain Jacky TRANSLER, 58 ans • Jeannine DROUHARD, 66 ans.À savoirLa Ville reprendra en 2013 certaines concessions échues au cimetière et qui nont pas été renouvelées depuis plus de deux ans. Les personnesdésirant des renseignements à ce sujet peuvent téléphoner au 03 25 71 62 30. Les demandes dactes détat civil pour La Chapelle Saint-Luc peuvent être faites par internet à partir du site de la commune. www.ville-la-chapelle-st-luc.fr 18

×