Your SlideShare is downloading. ×
Cometh Agence LIMITE
Upcoming SlideShare
Loading in...5
×

Thanks for flagging this SlideShare!

Oops! An error has occurred.

×

Introducing the official SlideShare app

Stunning, full-screen experience for iPhone and Android

Text the download link to your phone

Standard text messaging rates apply

Cometh Agence LIMITE

1,284
views

Published on


0 Comments
0 Likes
Statistics
Notes
  • Be the first to comment

  • Be the first to like this

No Downloads
Views
Total Views
1,284
On Slideshare
0
From Embeds
0
Number of Embeds
2
Actions
Shares
0
Downloads
1
Comments
0
Likes
0
Embeds 0
No embeds

Report content
Flagged as inappropriate Flag as inappropriate
Flag as inappropriate

Select your reason for flagging this presentation as inappropriate.

Cancel
No notes for slide

Transcript

  • 1. 9 personnalités qualifiées et indépendanteschargées d’aider et de contrôler l’agence Samuel Bollendorff Alain Mergier Photographe, fondateur de lOeil Public Sociologue, fondateur du cabinet Wei auteur du Descenseur Social Marie-Christine Chambe Administratrice de la Mutualité Patrice Duchemin Sociale AgricoleSociologue de la consommation, chroniqueur pour Influencia Charles Simon Avocat au Barreau de Paris, exerçant en risques industriels contentieux brevets et technologies Jean-Baptiste Legrand Cinéaste, Laetitia Van Eeckhout co-fondateur des Enfants de Don Quichotte Journaliste au Monde en charge du suivi de Souhayr Belhassen l’agriculture et de Présidente de la Fédération internationale des Claude Sardais questions de sécurité Inspecteur général alimentaire Ligues des Droits de lHomme des Finances, ancien co-dirigeant de la CFDT
  • 2. Un comité d’éthique pour éclairer les choix Claude Sardais Inspecteur général des Finances, ancien codirigeant de la CFDTParallèlement à une carrière d’agent technique débutée en 1964 au CNRS et poursuivie chezSchlumberger, il s’est engagé à la CFDT.En 1973, il est élu secrétaire-permanent de l’Union régionale Ile-de-France de la métallurgiedont il deviendra le secrétaire général de 1978 à 1983.En 1983, il est candidat au premier concours de la « 3ème voie de l’ENA ». Après deux annéesde scolarité, il choisit d’intégrer, à la sortie, l’Inspection générale des finances.Directeur-adjoint du Cabinet du ministre du logement, Louis Besson, de 1989 à 1990, il créerale « 0,1% logement » en faveur du logement très social.En 1991 et 1992 il est conseiller spécialde Jean-Louis Bianco ministre des Affaires sociales puis ministre de l’Equipement. NomméDirecteur des transports terrestres en janvier 1993, il quitte son poste à la demande du nouveauministre la même année et rejoint l’Inspection générale des finances. À partir 1997, il préside etdirige une « agence » gouvernementale de coopération : la Fondation France-Pologne.Depuis janvier 2009, il a repris ses fonctions au sein de l’Inspection générale des Finances.
  • 3. Un comité d’éthique pour éclairer les choix Alain Mergier Sociologue, fondateur du cabinet Wei, auteur du "Descenseur Social"Alain Mergier, sémiologue et sociologue, est cofondateur et dirigeant de lInstitut WEI depuis2002.Au sein de WEI, il conceptualise et met en oeuvre des innovations méthodologiques concernantles problématiques dopinion pour de grandes entreprises ou organismes, privés et publics. Sonapproche est indissociable de son expérience internationale : en Colombie (UniversitéJaveriana et Tadeo Lozano, 1975-1979), en Argentine (1988 - 1990), au Brésil, au Venezuela, enAfrique, en Hongrie, etc.Il écrit en 2005 « Le jour où la France a dit "non" - Comprendre le référendum du 29 mai 2005et en 2006, co-signe avec Philippe Guibert « Le descenseur social - Enquête sur les milieuxpopulaires »Il a plus récemment travaillé sur les enjeux de la confiance chez les jeunes.
  • 4. Un comité d’éthique pour éclairer les choix Souhayr Belhassen Présidente de la Fédération internationale des Ligues des Droits de lHomme (FIDH)Ancienne étudiante en Sciences politiques (à Tunis, puis à Paris), journalistecorrespondante pour Reuters et Jeune Afrique, elle a été la première à soulever, en1978, l’existence d’une composante islamiste forte en Tunisie. Son fait d’arme demeured’avoir mené au sein de la Ligue tunisienne de défense des droits de l’Homme (LTDH), unecampagne pour sauver de la potence 18 jeunes tunisiens condamnés pour avoir participéaux émeutes du pain du 28 janvier 1984.Auteur de Bourguiba (écrit en collaboration avec Sophie Bessis et interdit de vente enTunisie sous Bourguiba) et Femmes du Maghreb (également coécrit avec Sophie Bessis).Souhayr Belhassen devient vice-présidente en novembre 2000 de la Ligue tunisienne desdroits de l’Homme (LTDH), puis intègre le bureau international de la FIDH en 2004. Elledeviendra présidente de la FIDH en avril 2007, lors du congrès de Lisbonne."Suppléant" : Antoine Bernard
  • 5. Un comité d’éthique pour éclairer les choix Samuel Bollendorff Photographe, fondateur de l’Œil PublicSamuel Bollendorff a été membre de l’agence l’Œil Public de 1999 à 2010.Hôpital, école, police, prison, de 1998 à 2004, il s’interroge sur la place des individus dans lesservices publics. En 2002, il réalise "Ils venaient d’avoir 80 ans », documentaire de 52 mn surun service de gériatrie. Après son travail photographique "Hôpital, silence", il réalise une sériede portraits sur les conséquences sociales du sida. En 2004, l’exposition "Silence" à la Maisondes Métallos à Paris, présente l’ensemble de ses travaux sur la santé.En 2005, il filme en collaboration avec Jacky Durand, une chronique des cités deGrigny II et la Grande Borne, publiée chaque semaine durant six mois, chaque semaine dansLibération. Il en tire son deuxième film documentaire, "Cité dans le texte".De 2006 à 2008, il réalise une série sur les oubliés du miracle économique chinois "Chine,à marche forcée », fin 2008, "Voyage au bout du charbon", un premier web documentaireinteractif publié sur lemonde.fr, puis récemment, « À l’abri de rien » sur le mal-logement, pourla Fondation Abbé Pierre.
  • 6. Un comité d’éthique pour éclairer les choix Marie-Christine Chambe Administratrice de la Mutualité Sociale AgricoleIngénieur agronome de lInstitut national agronomique Paris-Grignon (1977),Marie-Christine Chambe est diplômée de lEcole du Louvre (1983), du Centre d’Études desProgrammes Economiques de lINSEE (1982), du Conservatoire National des Arts et Métiers(1992) et de l’École Nationale Supérieure de Sécurité Sociale (2003).Elle débute sa carrière en 1977, en réalisant une mission pour la DATAR sur la prospective dusecteur agro-industriel à Paris. Entre 1982 et 1992 elle sera successivement Chargée demission, Responsable de la coordination des programmes pluriennaux, Responsable delévaluation et de la prospective puis Chargée de mission auprès du Directeur des Affairesfinancières et économiques, au Ministère de lAgriculture.En 1992, elle devient Responsable de la mobilisation des RH à la Caisse centrale de la MutualitéSociale Agricole puis Directrice de la Communication en 1998 et Directrice de la Protectionsociale en 2001. Après avoir été en charge d’une mission de rapprochement des trois caisses dela Drôme et de la Loire elle est nommée Directrice Générale (2010).
  • 7. Un comité d’éthique pour éclairer les choix Patrice Duchemin Sociologue de la consommation, auteur du guide de tendances Laser, chroniqueur pour InfluenciaPlanneur stratégique indépendant et sociologue de la consommation, Patrice Duchemin repèreet décrypte les tendances de consommation pour L’Oeil Laser, observatoire mensuel desnouveaux imaginaires du groupe Laser (Galeries Lafayette - BNP Paribas), Influencia. Il aégalement été responsable du « Billet du planneur » pour la revue Stratégies.Patrice Duchemin est aussi intervenant à l’ISCOM, écoles de communication et publicité.
  • 8. Un comité d’éthique pour éclairer les choix Jean-Baptiste Legrand Cinéaste, cofondateur des Enfants de Don QuichotteJean-Baptiste Legrand est producteur et militant pour le droit au logement.En 2005, il joue et produit 13 Tzameti un film de Gela Babluani. L’année suivante il estproducteur exécutif de l’Héritage de Gela Babluani et Temur Babluanci. Il sera d’ailleursrécompensé en 2005 au Lion du futur à la Mostra de Venise puis au Festival du film deSundance en 2006 et recevra le Prix du meilleur premier film européen aux European FilmAwards.Il lance, avec Augustin Legrand, lassociation Les Enfants de Don Quichotte en 2006, unmouvement défense des droits des mal-logés et, plus largement, de défense du droit à une viedigne et décente pour chacun.En 2008 sort Les Enfants de Don Quichotte - Acte 1, un documentaire de 1h17 réalisé par Jean-Baptiste Legrand, Augustin Legrand et Ronan Dénécé.
  • 9. Un comité d’éthique pour éclairer les choix Charles Simon Avocat au Barreau de Paris, exerçant en risques industriels, contentieux brevets et technologies.Charles Simon est avocat au Barreau de Paris. Diplômé de l’Institut d’études politiques de Lilleet du Master 2 (ancien DESS) 226 Gestion des Télécommunications et des Nouveaux Médias del’Université Paris-Dauphine, il exerce principalement en risque industriel (contentieux de laconstruction, produits dangereux…), contentieux brevet et en droit des réseaux.
  • 10. Un comité d’éthique pour éclairer les choix Laetitia Van Eeckhout Journaliste au Monde, en charge du suivi de l’agriculture et des questions de sécurité alimentaire, anciennement en charge des migrationsAprès un début de carrière dans la presse économique et sociale (Agence Zelig, Liaisonssociales…), elle rejoint le Monde en 1995 pour collaborer au supplément Initiatives puis ausupplément Economie. En 2001, elle intègre le service politique du quotidien pour y suivre laréforme de l’Etat et les institutions, et quelques temps aussi le parti des Verts.En 2005, elle s’investit sur les questions d’immigration, d’intégration et de diversité qui vont lapassionner durant cinq bonnes années.En mai 2010, elle a pris en charge le suivi de l’agriculture et des questions de sécuritéalimentaire dans le monde.